Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 14 novembre 2019
Antananarivo | 12h13
 

Télécommunication

Passerelle internationale unique

Camille Vital : « rien n’est signé »

jeudi 20 janvier 2011

Profitant de la présence des journalistes venus s’enquérir des suites de son entretien avec le Dr Leonardo Simão, Camille Vital a déclaré qu’aucun décret n’a encore été signé concernant la passerelle internationale unique pour les télécommunications. Il a néanmoins affirmé que 25 millions de minutes de télécommunications par an échappent aux taxations, ce qui représente un manque à gagner considérable pour l’État, et il a souligné qu’il est normal que dans ces conditions, l’État cherche à contrôler ce qui se passe dans le secteur. Il relève que des passerelles similaires ont déjà été mises en place à l’Île Maurice et il ne faut donc pas s’étonner de ce que Madagascar étudie la faisabilité d’un tel projet.

Et Camille Vital de laisser percer un léger agacement par rapport à l’agitation médiatique orchestrée par les opérateurs télécoms qui à ses yeux, confondent l’intérêt de la Nation et les leurs. Notons que les opérateurs en téléphonie mobile ont récemment fait part aux patrons de presse de l’arrêt probable de leurs budgets de publicité si ce projet de PIU voyait le jour.

Recueilli par Yann

5 commentaires

Vos commentaires

  • 20 janvier 2011 à 10:54 | Belamonta (#2616)

    Passerelles ou pas passerelles...en lisant l’éditorial d’aujourd’hui : le problème ce n’est pas vraiment la passerelle, on peut ajouter un pare-feux pendant qu’on y est. C’est le marché de gré a gré effectué par un état qui se dit démocratique et l’engagement de l’état pris par un pouvoir de transition qui selon sa définition ne doit s’occuper que des affaires courantes et les élections. A bon entendeur...

    • 20 janvier 2011 à 12:27 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Belamonta

      Belamonta,

      transition ou quoi,le Gouvernement de transition peut projeter des lois ,avec le Conseil d’Etat pour pouvoir gouverner.

      Reste après,aux députés, élus au suffrage universel direct, de faire des propositions de lois pour abroger les décrets pris pendant la période de transition.

  • 20 janvier 2011 à 15:07 | Ramanana (#3969)

    Rien n’est signé !

    N’est-ce pas là un premier signe de la démarche propre aux foza (mandeha mitongilana sy miverina) ? Sûr qu’il étouffera l’affaire pour ne pas ébruiter sa défaite mais on le rappelera. On le rappelera.

    • 20 janvier 2011 à 19:53 | Jipo (#4988) répond à Ramanana

      C’est ceux qui le disent le plus qui le font le moins, ce n’est pas à verifier, c’est tout vu. A l’eau ? ah m.... ça a coupé.

  • 21 janvier 2011 à 09:04 | ericraza (#4709)

    Marina mafy raha ny LELON-JAZA aza mbola tsara ? Tsy mahay mandroso mihitsy fa ny mihemotra ny spécialités ! Mampahonena ianao RaMalagasy !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS