Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 18 mai 2024
Antananarivo | 04h09
 

Politique

Élections

CENI : les législatives le 29 mai, les municipales le 6 novembre

mardi 13 février |  1617 visites  | Mandimbisoa R.

Les élections législatives devraient avoir lieu le 29 mai prochain, selon les propositions faites par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Les élections communales et municipales, quant à elles, devraient se tenir le 6 novembre. Contrairement aux supputations et analyses de ces derniers temps, les deux élections ne peuvent pas être jumelées, selon Arsène Dama, président de la CENI.

« Nous ne pouvons pas jumeler ces deux élections puisque ce sera compliqué pour plusieurs raisons », a indiqué le numéro un de la CENI. Il a notamment avancé des raisons techniques et logistiques.

Selon le chronogramme proposé par la CENI, le dépôt de candidature pour les législatives se déroulera du 28 mars au 6 avril, moyennant une caution de 10 millions d’ariary. Pour les communales et municipales, les candidatures doivent être déposés entre le 8 et le 28 juillet. La caution est fixée à 5 millions d’ariary. Ce calendrier sera soumis au gouvernement pour validation.

Le budget alloué à ces deux scrutins, inscrit dans la loi de finance initiale, s’élève à environ 90 milliards d’ariary. Un montant à peu près similaire à celui de l’organisation de la dernière élection présidentielle de novembre dernier.

La liste électorale utilisée sera celle issue de la Révision annuelle de la liste (RALE). Jusqu’au 12 février, la CENI dénombre 11.421.765 électeurs.

-----

3 commentaires

Vos commentaires

  • 13 février à 14:09 | Jipo (#4988)

    Mandimbisou toujours à faire les poubelles ...
    Vous n’ avez rien d’ autre ???

  • 13 février à 15:40 | lé kopé (#10607)

    Encore une mascarade de plus , où vous allez vous faire élire avec une liste électorale truquée ?
    A vaincre sans péril , on triomphe sans gloire , mais en attendant le Pays se meurt ...

  • 14 février à 16:16 | Albatros (#234)

    Je cite :
    - « Nous ne pouvons pas jumeler ces deux élections puisque ce sera compliqué pour plusieurs raisons », a indiqué le numéro un de la CENI." 🤣🤣🤣

    C’est vrai qu’il est beaucoup plus facile, et surtout plus économique !, de séparer ces deux élections !.
    Cela permettra, SURTOUT, d’attribuer des émoluments supplémentaires à certaines « autorités » locales !.
    Deux (2), élections = deux (2) possibilités de remboursement de frais de déplacement, de « logistique », etc......

    La CENI gasy !. Encore une championne de la « clairvoyance » !.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS