Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 avril 2024
Antananarivo | 07h01
 

Economie

Finances publiques

Bailleurs de fonds : les appuis budgétaires seront solidement encadrés

mardi 4 juillet 2023 | Mandimbisoa R.

Le cadre de partenariat entre Madagascar et les partenaires techniques et financiers (PTF) a pris une nouvelle forme. Le suivi et l’évaluation des appuis octroyés par les partenaires se verront désormais encadrés à travers une méthodologie de travail collaboratif. La signature du document y afférent entre le gouvernement malgache, représenté par le ministère de l’Economie et des Finances, et ses partenaires au développement sur la gestion des Finances Publiques, représenté par l’Union Européenne, a eu lieu le 30 juin dernier.

« La transparence, la redevabilité, et l’amélioration de l’administration publique figurent parmi les objectifs de cette collaboration qui sont englobés par le renforcement d’un dialogue régulier, franc et constructif  », a communiqué, le ministère de l’Economie et des Finances. Le cadrage conclu entre les deux parties se matérialise par des échanges et des partages d’information périodique à travers un chronogramme bien définis.

Ces informations ont pour objectif d’ indiquer « l’efficacité, la coordination et l’alignement des appuis proposés par les partenaires avec les priorités du gouvernement en matière de réforme des finances publiques ; le suivi des états d’avancement des réformes et du cycle budgétaire en cours, le suivi des résultats d’études et de diagnostics ; le renforcement de la confiance entre les parties, en assurant la convergence des efforts et en offrant un espace d’échange permettant l’expression des points de vue et des préoccupations de chaque institution  » selon les détails transmis par le ministère de l’économie et des finances.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juillet 2023 à 11:50 | Isandra (#7070)

    « La transparence, la redevabilité, et l’amélioration de l’administration publique figurent parmi les objectifs de cette collaboration qui sont englobés par le renforcement d’un dialogue régulier, franc et constructif »,

    « En effet, la transparence budgétaire est caractérisée par l’accessibilité en temps opportun, facilement compréhensible et de façon systématique de toutes les intentions, des formulations et exécutions budgétaires pour les citoyens. La transparence constitue une composante importante de la bonne gouvernance. Elle est le garant d’un développement économique plus inclusif, et d’une lutte plus efficace contre la pauvreté grâce à une meilleure utilisation des ressources publiques, en particulier pour les groupes les plus vulnérables ».

    Une belle perspective pour la bonne gouvernance. Là, l’argent public sera bien géré, dont peuvent suivre et contrôler l’utilisation.

    Pour ce faire, par ex : le site du ministère nous permet de voir le rapport sur les financements et dépenses COVID, que certains jugent flous, pourtant, c’est la transparence totale qu’aucun régime précédents n’a jamais fait. Certes à améliorer :

    http://www.mef.gov.mg/reportingcovid21

    • 4 juillet 2023 à 14:50 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Ce n’était pas le cas alors avant , si on fait une analyse de textes , analyse que vous ignorez , ou que vous évitez soigneusement , ou les deux à la fois , Mon Colonel .

    • 4 juillet 2023 à 15:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      Bon avec votre esprit négativisme, on analyse ainsi, c’est à dire si ce n’est pas 1, c’est -1.

      Mais, les gens normaux raisonnent autrement. Si une entreprise, par ex, a comme un objectif une amélioration, cela ne veut pas dire forcément qu’auparavant, il n’en y avait pas.

  • 4 juillet 2023 à 11:56 | Isandra (#7070)

    Pendant ce temps, le projet pour la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes continue :

    « 49 jeunes entrepreneurs obtiennent l’appui du gouvernement pour bénéficier du projet »Titre Vert« ▶️49 jeunes entrepreneurs de la région Analamanga vont bénéficier du projet »Titre Vert" du gouvernement malagasy.
    ▶️Pour rappel, en tout, 150 jeunes entrepreneurs ayant de l’expérience dans l’agriculture et l’élevage, mais aussi dans l’entrepreneuriat seront les bénéficiaires de ce projet pour l’année 2023 à Analamanga.
    ▶️Le projet « Titre Vert » est un partenariat entre le ministère de l’Agriculture et l’Élevage et le « Fihariana », un programme initié par le Président de la République malagasy Andry Rajoelina. Ce programme a pour principal objectif non seulement de donner un appui technique, mais aussi de financer les malagasy désireux d’entreprendre. Ce projet « Titre Vert » cible surtout les jeunes âgés de 18 à 40"

  • 4 juillet 2023 à 14:56 | lé kopé (#10607)

    Essayez de vous inspirer du MAP+ , ou tous les mécanismes pour retrouver une vie convenable pour le peuple Malagasy , sont mis en oeuvre . Car pour le moment , les Velirano de votre Calife ne sont que des coups d’épée dans l’eau . Personne ne croit plus en vos balivernes , car ils en ont fait l’amère expérience , pendant ...cinq années . C’est largement suffisant pour faire vos preuves .Ecoutez un peu la voix du peuple qui crie famine sur toute l’étendue du territoire .

    • 4 juillet 2023 à 15:32 | elena (#3066) répond à lé kopé

      Les « Baliveri-rano » des Zinandra !

    • 5 juillet 2023 à 08:41 | Ibalitakely (#9342) répond à lé kopé

      Tokony efa ela ireo PTF rehetra ireo na nanao ny fanaon’ny Japone, izany hoe tsy azo asaina mitantana irery ny fanampiana nomena azy izao mpitondra zôranza malagasy izao [efa t@ andron-dRatsiraka izany] fa tonga dia ny governemanta japone & ny nahazo ny tolotrasa avy atrany no mifampiraharaha. Mibaribary tahaka ny vay an-kandrina mantsy fa izao fitondrana volomboasary izao dia mamba noana vola tsy misy ohatra izany [aiza ny volan’ny FER navadiny ho FR ; fitondrana iza no tena manao tantely hafa-drakotra ny Cnaps ka mody gadragadraina ny mpitantana (na vonjy maika aza) ao mba anariana dia ny rehetra ; io indray ny ristournes tokony ho an’ny vondrom-bahoaka mikasika ny harena ankibon’ny tany dia namdrombinany betsaka & ny farany ny mikasika ny QMM, izay mampikorontana tanteraka ny mponina any Taolanaro izao, dia mitady handrapadrapaka indray izy t@ alàlan’ny fanovany ny fifanarahana @ Rio Tento, sns.

  • 4 juillet 2023 à 15:37 | DOLLOP (#11463)

    « La signature du document y afférent entre le gouvernement malgache, représenté par le ministère de l’Economie et des Finances, »«  »et ses partenaires au développement«  »« sur la gestion des Finances Publiques, représenté par l’Union Européenne, a eu lieu le 30 juin dernier. »

    Tiens, bizarre, pas un mot contre ces « vils anti ex colonialistes », les anti européens, les anti occidentaux, les pro Poutine.

    Agoravox va peut être dire que c’est pour maintenir Mada sous la coupe européenne. Oui, mais les autres où ils sont. C’est aussi peut-être une chance d’avoir un Président Français.

  • 4 juillet 2023 à 19:03 | DOLLOP (#11463)

    Pour les amoureux du pouvoir stalinien ou communiste, autrement dit les amoureux de la dictature.

    Si Madagascar avait été colonisé par les russes ou les chinois...aujourd’hui on ne parlerait pas d’élections présidentielles. Pourquoi ? Parce que Madagascar serait toujours sous la coupe de ces dictateurs et avec eux on ne parle pas. Il y aurait comme Président à vie un Loukachenko ou un Kadyrov et là pas question d’écrire ce qui s’écrit sur ce forum au sujet de Rajo.

    La Chine aujourd’hui offre une prime très conséquente à qui permettra de localiser des opposants au régime chinois qui sont originaires de Hong Kong et qui se seraient enfuis à l’étranger.

    Moscou aujourd’hui parle d’attaque terroriste le fait qu’il ont détruits 4 ou 5 drones lancés par l’Ukraine vers des cibles militaires russes. Pendant ce temps ils ont lancés plusieurs missiles russes vers des cibles civiles ukrainiennes. Bilan au moins 38 blessés dont une bonne dizaine d’enfants. Rien de plus normal.

    Dommage que ces deux pays n’entendent pas les appels des Jipo, Malibuc, Shalom et Arsonist.
    Cela leur laisse le temps de « cracher » sur la France.

  • 5 juillet 2023 à 10:43 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Aesalaamo alaikoum
    Si le langage diplomatique veut encadrer sa coopération avec notre pays, cela montre évidemment que nos dirigeants sont sans foi ni loi donc on ne peut plus leur faire confiance n’est-ce-pas ?

    • 5 juillet 2023 à 10:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      L’heure est grave et la situation catastrophique n’est-ce-pas ?

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS