Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 05h00
 

Tribune libre

Tribune libre

Aux 20 à 32 candidat(e)s

mardi 23 octobre

Les résultats des présidentielles doivent être connus avant le 24 janvier 2019. Vous devez respecter la Constitution de 2010 faite par Andry Rajoelina et Hery Rajaonarimampianina.

En 2013, l’un d’entre vous avait demandé un « sommet à quatre en live », un processus vérité avant toute élection. C’était pour démasquer les assassins, les putschistes, les trafiquants en tout genre. Mais personne n’a soutenu l’idée et a voulu foncer aux élections. Le titulaire de l’idée a fini par être candidat pour se faire exclure par le bras armé de la Communauté internationale : la CES II.

Si la FES évalue les fonds de campagne du candidat Rajaonarimampianina à 43 millions $, vous l’avez reconnu avec tous les Malgaches comme président de la République élu démocratiquement en 2014. Bref, vous avez soit collaboré avec le régime HVM-MAPAR-TIM depuis 2014 à aujourd’hui, soit vous avez été absent de la scène politique. L’élection de 2013 était l’impunité.

Aujourd’hui, vous reprochez tout et n’importe quoi.

Savez-vous que si vous vous étiez battu pour le statut de l’opposition vous auriez eu le pouvoir de nommer des membres de l’opposition dans la Ceni ?

Aujourd’hui, avec la société civile, vous êtes scandalisé des fonds de campagne des trois autres candidats. Or, on peut les connaître. Il pourrait s’agir de Mamy Ravatomanga, de Naina Andriantsitohaina, de Marc Ravalomanana, de Hery Rajaonarimampianina, d’Andry Rajoelina, de leurs élus respectifs, de leurs ministres (anciens et actuels), des ouailles de leurs différentes églises, etc.! Ils ne s’en cachent pas. Ils seront redevables de leur financeur respectif, quoi de plus normal ? Espérons juste que le pays aussi en profite.

Maintenant, si vous voulez savoir l’origine des fonds des sponsors, il fallait passer par la case Vérité avant les élections de 2013 ou avoir instigué des procès de 2014 à aujourd’hui ! Mais vous n’avez rien fait… A propos de la pré-campagne, c’est un faux débat. Une pré-campagne est normale, elle aurait même dû commencer le 25 janvier 2014, c’est-à-dire le lendemain de la prestation de serment du président élu. Il y a même un poste qui consacre la pré-campagne : le chef de l’opposition. Oui, car il aurait eu le droit de parler à chaque fois que le président s’exprime et aurait eu une tribune en face du Premier ministre à l’Assemblée nationale. L’opposition aurait dû aussi avoir un vice président du Sénat. Le terme malgache « Fampielezan-kevitra » est très clair, il veut dire partager les idées. Et partager les idées pour diriger un pays de 590.000km2 dans une infinité de secteurs en 30 jours de campagne est insuffisant. Il faudrait même plus de cinq ans !

Alors, cher(e)s 32 candidat(e)s : supportez les verdicts des urnes ! Si vous êtes élu, acceptez d’être notre président et faites justice ! Si vous êtes battus, mettez-vous légalement cette-fois-ci dans l’opposition ; préparez les législatives. Si vous avez la majorité, prenez la Primature et court-circuitez le président de la république nouvellement élu. Si vous êtes en minorité, prenez le poste de Chef de l’opposition. Mais je crains que la plupart d’entre vous disparaitrez de nouveau après une défaite ou composerez avec le nouvel élu. Et d’ailleurs, c’est vrai, la HCC est déjà contre les perdants de cette élection (voir interview du président de la HCC du 3 août 2018).

Moi, cher(e)s 36 candidats, HCC, Ceni, gouvernement, etc., doutant de votre constance et crédibilité en politique, je suivrai l’adage : « Dans le doute… ». Rendez-vous aux législatives !

Toavina Ralambomahay

14 commentaires

Vos commentaires

  • 23 octobre à 09:57 | ASSISE (#10453)

    Tsara tantara Ingahy Toavina.

    Tsy tsara fotsiny sao : l’argent n’a pas d’odeur !

    Safidin’ny Vola : andao hifidy \ andao tsy hifidy.

    Vola Vola Vola !

    43M$, tsy ratsy izany minisitra izany an ! Minisitrin’ny Vola sy ny momba azy rehetra indrindra indrindra.

    Sa efa vola MAPAR io 43 io ?

    • 23 octobre à 15:30 | tsirah (#10456) répond à ASSISE

      Hafa ihany ny tena Gasy, fa tsy toy ny rajakom-bazahin’ny Reny Malala( RAJOELINA) izay handoa hofan-trano amin’i La Frantsa raha lany eo ! Izany no tsy mba takatrin’ny sasany kely saina, nefa faly manao t-shirt sy mieboebo erakin’ny tànana ! Aleo ho jeren’ny havany eo izay te handoa hanampy ilay rajakom-bazahy na RAJOELINA safiotra ara-taratasy ny hofan-tranon’ny Reny Malalany raha lany eo izy e !

  • 23 octobre à 10:03 | Ponctuel (#10457)

    Alors là : BRAVO !

    Bravo pour cet article clair.

    Oui, la majorité des candidats à cette élection sont bidons, et cela se voit de plus en plus.
    Oui, ils ne sont là que pour perturber les élection prévues de longue date.

    Ou alors, ils n’ont décidément rien compris à ce qu’est une démocratie ( ce qui ne serait pas étonnant) tout en revendiquant d’être démocrate...

    • 23 octobre à 19:05 | ASSISE (#10453) répond à Ponctuel

      La seule preuve de démocratie dans cette histoire est la patience du peuple, traité de mouton de panurge et de badauds (plutôt peuple bidon ?), à attendre ces élections.

      Revenons à cette fameuse chronique.

      Déjà, si c’était possible d’arrêter un ou quelques-uns de ces candidats, qualifiés de bidons, ça aurait été déjà fait. Le cas de Pety, traité de rien, car pas « candidat ».

      Vu qu’il(s) est (sont) en train de mettre au défi l’Etat qu’il(s) ira (iront) au terme de leur idée, attendons de voir la finalité.

      Il est vrai que la mise en application de ce qu’il(s) décidera (décideront) reste une autre affaire, leur laisser libre champs de s’investir encore plus, donnera une autre envergure à leur idée. Qui réveillera l’attitude du citoyen lambda en ce qui concerne le choix des votes.

      L’historique, relatée ici, montre que tout a était « manara-penitra » depuis 2009, et qu’il fallait réagir depuis si il y avait matière à réagir.

      Seulement, la politique a bien gérée l’affaire politique, par des Colonels et ses sous ordres. Une « constitution » validée par tous les moyens, avec CENI en action, et selon les échos « la meilleure des meilleures » en terme de constitution depuis notre indépendance.

      Et pire, depuis les dernières présidentielles, un Président qui a une majorité parlementaire avec même pas un seul député. Du jamais vu, incompréhensible dans une démocratie « par les menteurs ».

      Evidemment, depuis la veille de l’avènement de la Ve République, le pays est dans ce marasme avec un peuple qui vit comme on peut pas le dire. En tout cas désintéressé de la chose politique. La cause de tout cet abus dans l’organisation de la chose politique.

      C’est pourquoi, en tout cas ce que je pense, une partie de ces, majorités mineurs, candidats, prennent position sans avoir peur de se faire déporter à Antanimora ou Tsiafahy. Tout simplement, et beaucoup d’entre eux, qui ont pris la parole, ne quémanderait pas au prochain élu. Car fort possible, on leur a vraiment demandé, vu leur notoriété, pourquoi le pays vis cette situation et que eux ils restent bras croisés ?

      Le chroniqueur en sait quelque chose, sa jeunesse 2009, vakiana fotsiny.

  • 23 octobre à 10:55 | Midabetsy (#8062)

    Salama namana :
    HAINAO TSARA NANAMBARA AZY !
    MERCI Toavina Ralambomahay

  • 23 octobre à 11:48 | Vohitra (#7654)

    Ombako hiarahako manana aminao Andriamatoa Ralambomahay ny sosokevitrao, saingy heveriko fa misy lesoka tokony harenina aloha’ny hirosoana any amin’ny fifidianana, ary hahafahana ihany koa manampy ny mpifidy .

    Tsy aleo ve hiarahana mangataka ny hanehoana ampahibemaso ho fantatry ny vahoaka misary adala toa antsika rehetra ny fanambaram-pananana avy amin’ ireto mpilatsaka hofidiana 36 ireto, hahafahana mitaratra ny marina resahanao izany, ary hirosoana any amin’ny fifidianana ?

  • 23 octobre à 12:55 | kartell (#8302)

    La confusion semble totale, au sein de cette campagne électorale, où, chacun reproche à l’autre, son comportement, ses manières d’appâter le quidam, ses dérives financières dont, visiblement, on ne veut ou ne peut en dévoiler davantage....
    Ce scrutin, que, tout le monde appelle de ses vœux, semble plomber par un sentiment quasi-général du déjà, vu, mais, qui ne paraît pas gêner, autre mesure, car, quand le vin est tiré, il faut le boire, quitte, à ce que ce soit une affreuse piquette !...
    Il faut avouer que, dès le départ, les jeux étaient faits, il ne manquait plus que les figurants : 33, me semble-t-il, et ceci, pour faire croire à une diversité qui, en réalité, n’a pas d’existence, faute d’un débat démocratique qui s’est toujours résumé, à celui du plus fort !....
    Cette élection a cela de salutaire qu’elle met en évidence l’absence totale d’une culture politique qui pose mille questions, auxquelles, visiblement, le microcosme des ex qui tire les ficelles, n’est pas prêt à répondre, ni à donner suite, même, au lendemain de cette élection !....

  • 23 octobre à 14:18 | Tsix (#10296)

    Raha ny fanakarontanana efa natombok’i Dada sy Andry izay aloha dia mety ho sarotra ihany. Fa kosa soa ihany fa efa maro ny malagasy no tonga saina amin’ireto filoha roa lahy ireto. Tsy misy azo antenaina intsony ny amin’izy ireo. Fitaka sy valifaty no ataony mibahana.

  • 23 octobre à 14:27 | Nomena (#10351)

    Misafotofoto ny toe-javatra, hoan’iza ny tsiny ho an’ny tompo-tany ve sa ny vahiny ???
    Ny tiako ambara dia tsotra sady mivantana raha mbola tsy hitantsika ny porofo ilazana zavatra antaon’ny olona iray dia tsy dia tsara loatra ny mihirahira izany, fa raha ohatra indray hoe ny an’ingahy andry Rajoelina no jerena dia hita mibaribary mihitsy ireo zavatra nataony ary porofon’ny izany ny horonan-tsary fanadiadiana marobe izay eny amin’ny tranokala.Anjaran-tsika vahoaka no mandinika izany.

  • 23 octobre à 14:37 | komi (#10299)

    Ny zavatra hita aloha hatreto dia betsaka amin’ireto kandidat no manaraka izay ataon’ny sasany fotsiny fa tsisy hevitra akory ary hita be hoe tetika efa matipaika nen’ny sasany mba hitsinjovana seza raha lany ilay Rajoelina Gaboraraka io. I Rajoelina no fototr’izao savorovoro rehetra izao fa aoka isika ho mailo tsara

  • 23 octobre à 15:14 | Christianna (#10313)

    Samia manaja ny lalam-panorenana, efa modely tsara napetraky ny Filoha teo aloha Hery Rajaonarimampianina izany izay : nametram-pialana am-panetrentena sy am-panajana izy mba ho fanajana ny lalam-panorenana.Nositrahin’ny vondrona Afrikanina mihintsy izany fahendrena nananan’i Hery Rajaonarimampianina izany.

  • 23 octobre à 16:29 | akam (#7944)

    - le chroniquer a l’air moralisateur ! a-t-il raison ? je doute ! car s’interesser a son pays est sacre. A quand ces gasy veulent-ils etre vraiment independants ?
    - Ce qu’ il faut comprendre est que la CI veuille qu’on ait un pays democratiquement stable…mais qui n’a de sens qu’apres un suffrage universel exprime. Qui doute que ces elections PRM n’ont juste qu’une etiquette democratqiue mais en realite la difference est nuancee entre celui qui est au pouvoir et ceux qui sont en dehors ?
    - Ce chroniqueur fait l’eloge de la 4eme republique ! ce qui sous-entend comme il mentionne l’obligation d’une opposition a se declarer ? Oh ! pauvre gasy…cela nous mene vers quoi ? he ben un tri qui se fait systematiquement entre les ruminants (qui sont commandes la ou le pre est vert) et d’autres qui representent les gardiens du troupeau. La encore se differencie entre chien (l’acolyte) et le berger(maitre).
    - Ce pays a vecu ( ou plutot vit encore) la pire situation economique qu’atteste son rang. 5eme parmi les plus pauvres du monde quoiqu’une guerre civile ni une pandemie a croule la situation economique du pays ! Et cela avec un parti au pouvoir sans opposition. Ca a servi a quoi d’avoir une « Opposition officielle » comme cite le chroniqueur ? Ce n’est qu’un enfumage bonhomme. En Corse, c’est de l’ecobuage pour que les moutons aient un peu de verdure ! En montagne, c’est permis pour une periode courte mais pas pour 5 ans. Le chroniqueur definit donc les gasy comme des ruminants ! Oublie-t-il que cette constitution de la 4eme republique, creee par la HAT, est la source de tous ces maux !
    - Le conhil en personne, en cas de victoire, va la modifier (abolition du senat). Ce qui temoigne que cette constitution de putschiste, ficelee de la sorte, a du identifier l’opposition depuis 4ans et ½. Comment interpreter la position du conhil qui ne fait pas partie du HVM et qui critique en long et en large le pouvoir HVM ! Un opposant violeur de la constituion !
    - Et donc cher chroniqueur revois tes copies car le peuple y compris ces candidats declares a la posture sont loin d’etre des ruminants a la merci du berger. Je m’associe a eux pour indexer que la CENI qui pose des problemes de confiance car affichant une neutralite apparente et dotee d’un certain pouvoir autonome, cette CENI n’est pas cette institution digne d’arbitrer ces confrontations politiques. Les diverses qualifications de ses membres en sont revelatrices, c’est pourquoi la supervision des listes electorales est imperative. Mais qu’on ne fasse pas un chantage comme quoi, en cas d’ouverture et par consequent de revision, ca reclame un report des elections. Avec une commission payee a prix d’or, grosso-modo, le traitement de ces donnees (bien sur qu’il faudra faire un choix : omission+elimination) ne prendra que 3 jours.

    • 23 octobre à 18:34 | Ponctuel (#10457) répond à akam

      désolé Akam : trop long, trop de bla bla, et incompréhensible.

  • 2 novembre à 15:43 | Ibalitakely (#9342)

    Je ne peux pas me retenir de raconter une histoire vécue. Un jour j’avais pris le transport en commun appelé communément taxi brousse [transport régional plus exactement], ma place étant juste derrière le conducteur. Mais un individu qui s’était placé à droite du chauffeur ne cessait de faire des remarques & des observat° sur sa conduite, du genre « n’avez-vous pas vu ce nid de poule ou attention à cette bicyclette … ». Puis comme notre route continuait il ne s’arrête pas non plus de dire au chauffeur de ne pas couper un virage avec du « aza mangalatra à droite na à gauche etc ». l’homme au volant peut-être las de tous ses critiques lui répondit « monsieur cela fait plus de vingt ans que je conduis soit sur cette route soit sur d’autres mais je n’ai jamais fait d’accident ». & ce qui devrait arriver zarivà. Dans un tournant pas bcp aigu que d’autres notre car se frôla avec un autre de sens inverse, heureusement qu’une partie seulement du parechoc s’était éclaté & bien entendu au sieur assis à côté du conducteur de dire « qu’est-ce que je vous ai dit ». Après arrangement avec l’autre conducteur on était reparti, mais le donneur de leçons continuait tjrs. Alors j’étais intervenu en disant à ce dernier « voulez-vous bien arrêter svp, cet accident était survenu parce que ne faîtes que le perturbez, & surtout ne connaissez-vous pas que selon la loi qu’il est formellement interdit de parler au chauffeur, alors fermez-là ou changez de place ».
    & à vous lire c’est tout d’abord de l’opposit° systématique à l’aveugle il se peut que celui qui est élu sera plus que perturbé, puis en outre vous confondez post-électoral & préélectoral. Vao vita ve izany ny fifidianana dia fampielezan-kevitra sahady avy hatrany fa tsy mba ijery & andinika aloha hoe inona izany no tsy nety matoa tsy lany ??

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 121