Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 21h04
 

Société

Ambassade de Madagascar en France

Aucun vol de rapatriement prévu pour l’instant

mercredi 17 juin | Mandimbisoa R.

L’ambassade de Madagascar en France dément les informations selon laquelle un vol retour serait organisé le 22 juin prochain pour les ressortissants malgaches en France. Dans un « avis » lancé mardi, elle précise que « l’Etat malgache n’est pas à l’origine de telle information non officielle car jusqu’à ce jour, il n’a pas encore émis de date officielle d’un quelconque vol de rapatriement ».

Malgré tout, le ministère des Affaires étrangères et l’Ambassade de Madagascar en France « conseillent à ceux et à celles qui le peuvent de fournir dans leur demande préliminaire les preuves de vulnérabilité de leur situation afin de les aider à défendre leur dossier au niveau des autorités malgaches dans la capitale ».

Dans cet avis, l’ambassade révèle par ailleurs que nombreux ressortissants malgaches ont contacté l’ambassade manifestant leur volonté de rentrer au pays. « L’ambassade reçoit vos demandes, les envoie à la capitale qui statuera selon les critères de priorités qu’il ne tient qu’à elle de bien définir », précise-t-elle.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 17 juin à 10:19 | Florent (#10866)

    [....] le ministère des Affaires étrangères et l’Ambassade de Madagascar en France « conseillent à ceux et à celles qui le peuvent de fournir dans leur demande préliminaire les preuves de vulnérabilité de leur situation afin de les aider à défendre leur dossier au niveau des autorités malgaches dans la capitale »

    Le fait de vivre en situation irrégulière à 10.000 km de chez soi n’est pas assez important comme critère ?
    Pour une fois, le ministère des Affaires étrangères et l’Ambassade de Madagascar devraient faire preuve de sérieux en dressant une liste des critères qui leur sont importants. C’est un travail qui ne devrait pas prendre 2 h de leurs journées. N’oublions pas que l’ambassade a été fermée pendant des semaines donc, il est temps de combler un peu ces heures payées non travaillées.

    • 17 juin à 13:03 | Stomato (#3476) répond à Florent

      >>Le fait de vivre en situation irrégulière à 10.000 km de chez soi n’est pas assez important comme critère ?<<

      Quand on prend des risques il faut être capable de les assumer !
      Cela ne devrait pas être un critère d’aide. La France aide déjà par le biais d’associations subventionnées, autant laisser les sans papiers vivoter de petits métiers dont les français ne veulent pas.
      Par contre ce qui est bien c’est que des gens qui ont envie de venir en France, alors qu’ils n’ont pas de métiers pouvant les faire vivre en France, sachent que ce n’est pas un pays ou coule le lait et le miel est une très bonne chose.

  • 17 juin à 14:31 | betoko (#413)

    Selon mes souces , il y aurait 1000 malagasy qui sont bloqués un peu partout dans monde .
    Ceux qui ont des visas de 3 mois ne seront pas inquiétés car leur visa est roujours valable suite à des accords avec les pays avec les quels ils ont obtenus

  • 17 juin à 18:15 | dominique (#9242)

    C’est plutôt le gouvernement Malgache qui ne veut pas PAYER un vol pour rapatrier ses ressortissants ILS attendent les aides !! comme d’habitude ! pour payer ils ont tous les bras coupés mais pour profiter ils ont tous des grandes poches et ça du plus haut au plus bas des échelons ...

    • 18 juin à 11:52 | Rakoto (#10929) répond à dominique

      Je suis d’accord avec vous M. Dominique,

      C’est vraiment triste !
      J’ai vu des photos de voitures pour la lutte contre le covid-19 avec des auto-collants avec un nom de personne. je ne sais pas s’il a payé de sa poche ou c’est de l’argent public.
      Car si non, il faut marquer seulement Repoblika Madagasikara, .... lutte covid-19, .... mais sans aucun nom de personne. je souhaite que je me trompe dans mon raisonnement.

      Bonne santé à tous
      Rakoto de Montpellier

  • 17 juin à 18:27 | ASSISE (#10453)

    Ny tapakila miverina rehetra dia tsy misy lany andro. Fanapahan-kevitra noraisin’ny fikambanan’ny mpitatitra maneran-tany io.

    Noho izany, manana tapakila miverina daholo ireo nandeha ka taraiky. Tsy tena olana iny.

    Antony, angamba, tsy maha raikitra ny fampodiana. Sidina MD, AF, MK, . . ., sns.

    1/ Tsy mahaleo ny sarany ny vidiny, raha toa ka mandeha fôna (sans passager) ny sidina maka na miverina avy nanatitra ireo taraiky ireo.

    2/ Feno tapany ny sidina, noho COIVID19 sy ny elenelana tsy maintsy hampiarina, anefa teo am-pivarotana ny saran’ny tapakila dia natao mifanaraka @ sidina feno mpandeha. Tsy mahaleo ny sarany ny vidiny.

    3/ Raha tsy maintsy tanterahana ny fihibohona "quarantaine" ho an’ireo rehetra miditra ny sisin-tany, iza no miantoka izany ? Raha ny voalaza manko dia ny fanjakana no miantoka manontolo izany aloha hatreto, resaka COVID19 fa tsy après COVID19.

    Mety ho resaka enti-manana : fitaovana (toerana sy ny pitsopitsony hanaovana ny fihibohona) sy vola (saran’ny fandaniana rehetra mifandraika) no antony mampiantona ny fampodiana.

    Any amin’iza ny lakile ?

    Mahafehy marina ny toe-draharaha ve izy ?

    • 18 juin à 12:00 | Rakoto (#10929) répond à ASSISE

      Je ne suis pas égoïste :

      Il faut la solidarité Africaine, ....
      On a fait des dons à tout l’Afrique, Haïti, envoyer des avions, .....
      Mcar va sauver le monde entier, ....
      Notre médicament s’exporte à l’international (où sont et les devises ?)
      et
      pour nos propres familles Malagasy : tsy misy ny vola,

      Bonne santé à tous,
      Rakoto de Montpellier

    • 19 juin à 04:18 | Andry RAVELOSON (#10995) répond à ASSISE

      Miala tsiny aho fa ahitsiko kely n’y teninao
      Raha mikasika n’y tapakila tompoko dia rehefa nanao n’y famindrana daty tany amin’ny Air Madagascar de efa tsy nanaiky ry zareo fa tsy maintsy mando n’y elanelam-bidy tamin’ny taloha s’y n’y amzao raha 450euro n’y vidiny billet miverina tany de efa nasainy no fenoina izany ka lasa 1000 euros latsaka kely ka n’a mbola mandé tsy misy olona s’y arahana daholy ary n’y fepetra Covid ataoko agamba fa tsy any n’y olana ary n’a hisy ary ho kely n’y fatiantoka.
      Raha n’y fihiboana inona mo no olan’ny fanjakana malagasy raha mifampirahara amin’ny sehatra tsy miankina de andoavana vola izany, otran’ny olona manofa trano rehetra fa mba manelanelana fotsiny izy mba tsy hisy n’y fanararaotana.
      Fehiny, ekena fa tsy manambola n’y firenena malagasy, fa saingy ilay fandraisana andraikitra mintsy kosa no tsy ampy.
      Misaotra tompoko

  • 18 juin à 08:27 | goba001 (#1662)

    Stomato,

    I guess everyone is free to say what he wants, no matter what you think of persons who do not have the chance to have legal documents ! By the way, if they come to france, whose fault is it ? well, partly, your country which keeps destabilizing Africa !
    By the way, have a look at this blog...it may help to make your tight French mind a little bit wider than it is !!
    http://etudierhorsdefrance.unblog.fr/2019/06/18/etudier-ailleurs-quen-france-ou-qua-maurice-pour-de-jeunes-malgaches/

    • 18 juin à 12:40 | FINENGO (#7901) répond à goba001

      @ goba001 (#1662)

      As in your habits the donkey of New Zealand, your hatred towards France will rot your life for a very long time to come.
      Yes, everyone is free to say what they think. If France is destabilising Africa as you say, what do you think of the African Heads of State who are selling their country.

      Don’t believe that France must bend to the good will of the Migrants.

      As for your Link and your Blog, you can park them where I think the Stateless Wretch.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS