Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 janvier 2022
Antananarivo | 17h06
 

Politique

Attention danger !

samedi 23 juin 2007 | Eugène R.

Réagissant par rapport à ces rumeurs qui font état de l’existence d’un projet consistant à renforcer l’IMMR (Isika Miasa Miaraka amin’i Ravalomanana) qui irait supplanter le TIM, les militants de ce parti au pouvoir n’ont pas caché leur inquiétude. « Si c’est vrai, il y a des politiciens pro-régime qui veulent piéger le président de la République », a martelé un sénateur TIM. Notre interlocuteur de poursuivre en dénonçant que la plupart, pour ne pas dire tous, des proches collaborateurs actuels du président Marc Ravalomanana sont des opportunistes. « Ces gens essaient d’écarter les pro-Ravalomanana des premières heures », a-t-il fait comprendre. De l’autre côté, des militants du TIM s’interrogent sur la force et la crédibilité des « groupuscules » (AMF/3FM, Teza, Grad Iloafo, AME, AREMA Matotra) qui ont formé à l’époque l’IMMR avec le TIM. « Ces partis politiques n’ont même pas d’élus au niveau de l’Assemblée nationale et du Sénat. Sans parler de la versatilité de quelques uns des dirigeants de ces partis », a fait constater notre interlocuteur qui s’insurge sur le fait que des proches collaborateurs du président Marc Ravalomanana seraient en train de le piéger.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS