Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 14h33
 

Economie

Minoterie « Mana »

Assurer plus de 50% du besoin local

mercredi 27 juin 2007 | Lanto

Promotion de l’exportation, création d’emplois, développement du tissu industriel, meilleur approvisionnement du pays en matière de farine. Ce sont entre autres les avantages consécutifs de la nouvelle minoterie « Mana » du groupe « Tiko » inaugurée samedi dernier à la place portuaire de Toamasina. Une forte délégation ministérielle dirigée par le premier ministre Charles Rabemananjara a été sur les lieux, honorant de sa présence la cérémonie d’inauguration.

D’une capacité de production de farine de 100 000 tonnes par an soit de 400 à 800 tonnes par jour, cette minoterie pourrait assurer plus de 50% du besoin local. A savoir qu’actuellement 70% de farine mis en vente sur le marché sont importés.

Farine boulangère, patissière, biscuitière et spéciale sont les quatre type de produits fabriqués par l’usine MANA.100 tonnes de sons destinées à la provenderie seront produites journalièrement.

Création de 150 emplois

Selon son directeur général, Roland Marion, les premières exportations même sont prévues d’ici les six prochaines mois.

« La farine que nous produisons pourrait faire face à la concurrence sur les marchés régionaux de l’Océan Indien et de l’Afrique, du fait qu’elle est fabriquée suivant des normes internationales », a-t-il déclaré. Un laboratoire sera mis en place prochainement pour optimiser le contrôle du produit à la sortie des moulins, ce dernier accueillera aussi des formations.

De plus, cette unité de production dont les travaux de construction a duré trois ans environ, a permis de créer des emplois à 150 personnes, et contribue à l’évolution du port de Toamasina. Le directeur général, Pierrot Botozaza, a d’ailleurs, souligné que l’implantation de cette usine va apporter un trafic additionnel du port. Les produits seront acheminés vers la Capitale et vers Antsirabe par voie ferroviaire.

Pour sa part, le président de la Délégation spéciale de Toamasina, Pily Gilbain, a lancé un appel aux opérateurs à investir dans de telle activité qui crée de valeur ajoutée importante et non de multiplier le nombre de bars qui ne conduit pas au développement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS