Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 22 mai 2022
Antananarivo | 16h01
 

Sport

Hand-ball • CCCOI 2007

Aro et St Michel engagés !

jeudi 25 octobre 2007 | Rata

Deux des quatre représentants de Madagascar à l’édition 2007 de la coupe des clubs champions de l’océan indien (CCOI) ont acquitté leur droit de participation, Ar. 500.000. Il s’agit de l’A.S.Aro côté dames et l’A.S.St Michel chez les hommes.

Leurs responsables respectifs joints au téléphone hier, ont confirmé l’engagement de leur club à cette compétition régionale en tant que vice-champion de Madagascar. Par contre, aucune information n’est disponible sur une éventualité participation de l’équipe féminine de la Bfv-Sg, tenante du titre, et de son homologue de la catégorie masculine, Asco de Toliara.

Pour ceux qui ont déjà effectué les premiers pas, ils ne leur restent plus qu’à boucler le budget de déplacement et de l’hébergement qui s’élève à Ar 30 millions. « Avec un tel budget, on est encore loin du compte », précise pourtant un dirigeant de l’équipe d’Amparibe. Celui-ci lance un appel à la mobilisation des anciens, sportifs ou non, du collège de venir en aide à l’équipe qui est à sa première participation dans la compétition indianocéanique de telle envergure. Elle réunira en effet du 19 au 24 novembre au Gymnase Phoenix de l’île Maurice, la grande famille de l’Océan indien composée par les équipes championne et vice-championne de l’île hôte, de Madagascar, de Mayotte, des Comores, éventuellement des Seychelles et de l’île de La Réunion. Cette dernière constitue l’épouvantail à cette épreuve, d’après les estimations des techniciens malgaches qui se basent sur les résultats des récentes éditions remportées maintes fois par les clubs réunionnais, tant chez les Hommes que chez les Dames.

Madagascar compte cette fois-ci mettre fin à l’hégémonie réunionnaise. St Michel et A.S.Aro s’y préparent déjà même si leurs techniciens refusent encore de claironner ce noble objectif. Asco et les Banquières ambitionnent d’en faire autant.

Tout un programme à réaliser mais le plus dur reste encore à venir, parvenir à l’île Maurice.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS