Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 24 septembre 2020
Antananarivo | 20h21
 

Développement

Réseau Aga Khan

Appui au développement rural dans la région de la Sofia

samedi 7 juillet 2007 | Alphonse M.

Le réseau Aga Khan de Développement (AKDN) rassemble un certain nombre d’agences, d’institutions et de programmes qui ont été mis en place durant les quarante dernières années afin d’améliorer les conditions de vie et les opportunités de progrès social dans les pays en voie de développement. A Madagascar, il s’est implanté dans la région de la Sofia depuis 2005 et les résultats de ses actions sont désormais encourageants.

Lors du passage du prince Aga Khan à Madagascar en 2003, il a émis son souhait de mettre en place un projet de développement rural intégré dans la Grande île afin de résoudre les problèmes cruciaux de la population dont la pauvreté, la faim, l’illetrisme et la maladie. Deux ans après, l’« Aga Khan Foundation », l’une des branches du Développement social de l’AKDN s’installe dans la région de la Sofia, plus précisément dans les districts de Port-Bergé, Antsohihy, Befandriana et Mandritsara. Le but est d’appuyer financièrement et techniquement les paysans locaux pour augmenter leur production rizicole. En collaboration avec le ministère de l’Agriculture, la Foundation a pu augmenter le rendement de 1,5 tonne à 6 tonnes à l’hectare à l’heure actuelle. Selon les estimations, la production rizicole dans la région de la Sofia sera doublée en 2009, a déclaré Djaffar Nishad, président de la communauté ismaïlie à Madagascar lors d’un point de presse, hier après-midi à l’hôtel Colbert. Un défi qui sera également conjugué avec la politique de la « Révolution verte » du gouvernement malgache. Pour l’instant, 61 villages sont touchés par ce programme dont 7 644 personnes sont bénéficiaires. Et pour mieux booster ses objectifs, la PAMF ou « Première Agence de Microfinance » accorde des crédits à la population. Des artisans, agriculteurs, petits commerçants... ont déjà bénéficié des prêts à courts termes, a signalé Pinou Cheraly, coordinateur national de la Foundation. Des bénéficiaires ont témoigné que leur mode de vie a changé depuis l’arrivée de l’AKDN dans la Sofia.

« Golden jubilee » du prince

La rencontre avec les médias a été également l’occasion pour les représentants de la communauté ismaïlie d’annoncer la célébration du cinquantenaire de l’accession à l’Imamat de l’actuel Aga Khan. Ce « Golden Jubilee » sera célébré dans le monde entier à partir du 11 juillet prochain. Une grande manifestation sera organisée à Paris en honneur du prince.

A l’âge de 20 ans, plus précisément le 11 juillet 1957, son Altesse Aga Khan devint Imam des musulmans shiites ismailis pour succéder à son grand-père le Sultan Muhammad Shah Aga Khan. Agé de 71 ans, il est le 49ème Imam des shiites ismaïlis.

A signaler que la communauté ismaïlie est présente à Madagascar depuis plus d’un siècle et compte actuellement près de 2 000 âmes. Le poids de cette communauté dans l’économie nationale n’est pas du tout négligeable. A noter la présence du vice-président de cette communauté, Zahir Nathojina et le chairman Akes (Education), Shémir Hassanaly lors de ce point de presse.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS