Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h42
 

Société

Croix Bleue Malagasy (CBM)

« Apprendre les travailleurs de la rue à mieux gérer leurs fonds »

samedi 19 mai 2007 | Herimanda R.

La Croix Bleue Malagasy, en partenariat avec la Fédération internationale de la Croix Bleue, s’engage à mettre en œuvre un projet intitulé
« Projet de formation pour les jeunes travailleurs de la rue » jamais initié à Antananarivo. Il s’agit de prendre en charge les jeunes travailleurs de la rue en leur donnant une formation professionnelle.

« L’objectif est surtout de les orienter à mieux utiliser et mieux gérer leurs ressources financières », a dit Solofoheritiana Andriamanantsoa, secrétaire général de la CBM hier à Antaninandro au cours d’une de conférence de presse.

L’enquête effectuée dans la capitale a révélé que beaucoup des travailleurs de la rue dépensent l’argent qu’il gagnent dans la journée à des fins non productives à savoir, achat de cigarettes, de tabac, de drogues, et les jeux de hasard. Certains déboursent aussi pour leurs plaisirs sexuels. Tous ces jeunes ne pensent pas à leur avenir. « D’où l’importance de la mise en place de ce projet », a-t-il encore précisé.

20 jeunes inscrits

Pour cette première année, ils sont au nombre de 20, jeunes femmes et jeunes hommes, à être pris en charge. Agés entre 16 ans et 24 ans, ces jeunes travailleurs bénéficieront gratuitement des formations professionnelles. On leur apprend l’informatique, l’art culinaire, l’ouvrage bois et l’ouvrage métallique, la gestion de projet et d’autres filières. Le cours commencera lundi prochain et durera un an. Selon le SG de la CBM, ces apprenants, après leurs études, devront être capables de monter leurs mini-projets. « C’est d’ailleurs l’objectif de ce Projet de formation pour les jeunes travailleurs de la rue ».

Le Projet travaille pour le moment à Antananarivo-Renivohitra, avec un fonds de 25 000 euros soit Ar. 62 millions.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS