Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 29 septembre 2020
Antananarivo | 23h09
 

Politique

Discours du 26 juin

Andry Rajoelina salue ses prédécesseurs et prône la solidarité

samedi 27 juin | Mandimbisoa R.

Une grande première depuis le retour d’Andry Rajoelina au pouvoir à la suite de l’élection présidentielle de 2018 : le président de la République a remercié tous les anciens présidents d’avoir contribué et faire ce qu’ils ont pu pour le développement de Madagascar. 18 mois plus tôt, l’actuel chef de l’Etat avait pourtant accusé ses prédécesseurs d’avoir plongé le pays dans la pauvreté profonde. Il y avait encore quelques semaines, il avait notamment accusé les anciens dirigeants de ne pas avoir entretenu les conduites d’eau dans la capitale depuis des années et qui sont actuellement dans un état d’insalubrité totale.

Ce changement de langage a notamment eu lieu lors de la célébration des 60 ans d’anniversaire de l’Indépendance de Madagascar où il a tenu particulièrement à saluer l’ancien président de la République, l’Amiral Didier Ratsiraka. Comme pour marquer également son respect à ces anciens dirigeants du pays, notamment au père de la République malgache, il a effectué la traditionnelle revue des troupes militaires à bord de la Cadillac, maintenant rénovée du président Philibert Tsiranana. La présidence de la République aurait également envoyé une invitation aux deux autres anciens présidents, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina, mais ces derniers ne les ont pas honorées.

L’heure de la réconciliation est-elle alors sonnée ? En tout cas, c’est ce que la plupart des citoyens, las des luttes politiques acharnées dans le pays auraient souhaité. Pour sa part, Andry Rajoelina s’est notamment focalisé sur la solidarité, la souveraineté et le développement de Madagascar lors de son allocution.

« Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons assoir notre souveraineté pour que les efforts de ces héros ne soient pas tombés en vain » a-t-il déclaré après avoir rendu un hommage à tous les anciens qui ont lutté pour que Madagascar puisse regagner son indépendance. « Nos aînés ont donné leur vie pour notre indépendance. Madagascar est à un tournant de son histoire et doit désormais amorcer son émergence pour les soixante années à venir », a-t-il ajouté et a indiqué que « nous luttons désormais pour le développement économique de notre pays, pour la fierté et la solidarité nationale ».

Andry Rajoelina a aussi lancé un appel à l’endroit de tous les Malgaches afin de faire preuve de patriotisme, à se lever et faire front commun pour établir une véritable indépendance à tous les niveaux. C’est en unissant nos forces, en œuvrant tous ensemble que nous arriverons à élever notre fierté nationale et apporter un réel développement pour notre pays, a-t-il martelé. « Madagascar est notre patrie, notre vie et notre héritage », a conclu le président de la République.

162 commentaires

Vos commentaires

  • 27 juin à 09:14 | betoko (#413)

    Justement je suis très étonné de ce changement de langage envers ceux qui ont détruit ce pays en particulier Didier Ratsiraka.
    Est ce que cela voulait dire qu’il va y avoir une amnistie générale lui (Andry Rajoelina ) qui disait que le crime de sang ne sera jamais amnistie ?

    • 27 juin à 09:24 | Noue (#2427) répond à betoko

      Qui ont détruit ce pays vous dîtes ? Et si on commence par lui ?
      Même à ce jour , la destruction est toujours présente.

      Et s’il commence à remettre en place le palais de la reine patrimoine de Madagasikara et des Malagasy au lieu de le détruire ainsi ? Trop facile d’accuser les autres au lieu de se regarder dans la glace !!!

    • 27 juin à 12:31 | lé kopé (#10607) répond à betoko

      Sachez que le Flibustier est un conseiller" permanent "du Calife actuellement .Depuis leurs causes communes sur les îles éparses, leur relation est au beau fixe... Il semblerait que L’ Amiral a confirmé ,qu’il téléphone tous les deux jours au jeune Décideur .Les décisions prises ces derniers temps par ce dernier ,ont de plus en plus le parfum de la répression du temps de la DGIDE . Ce qui est étonnant , c’est que le Marin sans bateau, a déclaré qu’il a été sollicité par plusieurs entités ,dont les Pro laitiers , mais surtout notre "leader éclairé ", pour prendre la succession de Ra8 ; le jeune bellâtre lui aurait promis de l’accueillir à Ivato , lors de son retour au Pays . Mais l’Officier aurait refusé ,car il était contre toute effusion de sang !!! Vrai ou faux ? Ces déclarations ont été faites lors d’une émission de TV, au Carlton le 17 Août 2015 (Transition Démocratique et pauvreté à Madagascar ). Peut on douter de la Parole d’un Officier général de la Marine ? C’est à chacun de répondre à cette question , surtout que chacun voit midi à sa porte...

    • 27 juin à 12:35 | poiuyt (#584) répond à betoko

      Le joe ne dit pas que la condition suffisante est une soumission totale de toute la malgachitude. Pas de lois pour joe ; pas d’institutions ; pas de constitution ; pas d’histoire de Madagascar. Il s’est fait installé une armée par ses patrons cars hanes pour mater toute manif ; une armée pour régner 60 ans. Il fait ce qu’il veut dans un despotisme, gare à vous !
      Le joe ne dit pas qu’il est presque rassasié de bois, et qu’il penserait désormais aux gasy. C’est lui qui pourrait penser ainsi, mais pas ses patrons.
      Une armée dans une île ? Y a-t-il des ennemis ? Ha oui : la France pour les îles. A qui fera-t-on croire que les îles ne sont pas déjà cédées, en deal pour la chaise de président ?
      Une armée épaisse et l’insécurité grandissante.
      Une armée fournie et la paupérisation grandissante.
      Didier et joe : des gens objectifs de françafrique. Qui a assasiné Ratsimandrava ? Qui a placé joe ? Qui sont les gros saigneurs ?

      le gasy : un peuple (jusqu’à nouvel ordre) maudit.

      Courage : Fuyons de Mada ! l’émergence n’est pas à l’horizon.

      Ou alors : Aux armes citoyens ! Formez vos bataillons.

    • 27 juin à 19:12 | lanja (#4980) répond à betoko

      Betoko ,
      avant de vous inquiéter pour l’amnistie, posez d’abord la question qui parmi les anciens présidents est condamné pour crime de sang ?
      Moi , je trouve que DJ commence à comprendre que l’émergence promise ne sera jamais au rendez vous, continuer les propagandes de la haine, et de la vengeance seront forcément ridicules , et pourrait même être dangereux contre lui, donc , il apprend à changer un peu de langage .... préparer vous, votre frustration sera terrible.
      Mais on sait qui seront les vrais frustrés oranges, ce sera pour d’autres raisons, plus sérieuses que l’amnistie, ils seront l’ennemis dangereux de DJ, que çà plaise ou non, ça va arriver , c’est inévitable , c’est une question de temps.

    • 28 juin à 23:45 | kunto (#7668) répond à betoko

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - L’heure est à la PAIX et l’unité Nationale pour enfin le développement de Madagascar .....

  • 27 juin à 09:21 | MALIBUC (#9345)

    Être indépendant c’est faire tourner la boutique sans les suceurs de sang étrangers France y compris.
    C’est dire au monde entier, mes richesses je les exploite pour mon peuple, c’est dire je suis auto-suffisant en alimentaire et le reste je l’achète avec mes propres ressources.
    Être indépendant c’est montrer aux autres qu’on ne se déculotte pas devant les profiteurs de tous poils !
    Être fier de son pays, c’est ça l’indépendance !

    • 27 juin à 09:28 | betoko (#413) répond à MALIBUC

      Aucun pays au monde avec cette mondialisation n’est plus vraiment indépendant. Un pays même aussi puissant soit il a toujours besoin d’un tour petit pays et c’est la lutte d’influence qui joue

    • 27 juin à 10:17 | Tiaray (#7876) répond à MALIBUC

      Quand les dirigeants de ce pays, Andry Rajoelina en tête, auront vraiment les deux pieds à Madagasikara, on sera indépendant. Pour le moment, la famille du président réside et étudie ailleurs, il a des comptes bancaires en euros et dollars, des maisons ailleurs ... Qui veut croire en son patriotisme ?

    • 27 juin à 10:34 | vatomena (#8391) répond à MALIBUC

      Qui est fier aujourd’hui alors que nous sommes devenus mendiants .Certes la victoire sur le Colon reste mémorable. Nous avions repris nos terres mais 60 ans apres notre gouvernement cherche à qui les louer ou à qui les vendre. Où est la victoire ?

    • 27 juin à 10:43 | dolmi (#10981) répond à MALIBUC

      Bien dit Malibuc !
      Hugo Chavez a essayé de tenir tête aux américains qui ont trop profité du pétrole vénézuélien et le pays commençait à en profiter de ses ressources naturelles, à l’époque j’achetais le litre d’eau en bouteille plus cher que celui de l’essence. Mais les bekintana ne supportaient pas cet affront et ont tout fait pour liquider Chavez et maintenant Trump cherche tous les moyens pour revenir au Vénézuela et y asseoir Guaido, leur nouveau poulain. Reconnaissons qu’actuellement, être vraiment indépendant est presque impossible mais, il faut choisir le partenaire le moins gourmand et le plus respectueux (s’il y en a encore) !...Sans parler de ce ’"nouvel ordre mondial-Illuminati"...etc
      Alors essayons de trouver les bons plans pour redonner la fierté aux malgaches devenus simples bons consuméristes comme partout dans le monde.

    • 27 juin à 14:28 | dominique (#9242) répond à MALIBUC

      en temps que suceurs de sang et de profiteurs ou de faire l’aumône partout avec les dons et aides envoyés a Madagascar il me semble que ce pays est plutôt médaille d’or des profiteurs ! et non le contraire !! Exemple : que donne Madagascar a l’Europe ? oui des en merdes c’est tout ....
      et fier de l’indépendance ? tant mieux ; c’est la plus belle connerie qu’a fait ce pays ! heureusement pour les contribuables Français ils n’auraient pas fini d’en payer des impôts pour subvenir a ce troupeau de zébus a peine civilisés ...

    • 27 juin à 14:46 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à MALIBUC

      Y aurait-il encore des naïfs pour croire que certains pays développés font des dons par pur esprit altruiste ? Il faudrait lister dans quels pays défavorisés ces dons arrivent ? Ceux qui sont le plus dans le besoin ? Pas tous !

      Et quand on claironne que les habitants d’une certaine île ne sont que des zebus, quel intérêt de vivre parmi des "gens" qu’on méprise ? Pour moi c’est une énigme d’un cerveau trop tortueux. S’agirait-il du fameux syndrome sado-maso ?

    • 28 juin à 13:37 | Bibi Fricotin (#10989) répond à MALIBUC

      Question d’actualité : Qu’est-ce qu’il vaut mieux être, noir ou homosexuel ? C’est mieux d’être noir, parce qu’on n’a pas besoin de le dire à ses parents !

      détends-toi Malibuc et enlève ce parapluie de ton orifice anal !

    • 28 juin à 23:50 | kunto (#7668) répond à MALIBUC

      Le Président seul ne peut rien faire , chacun doit agir en tant que Patriote et arrêtez vos blablablas .....

      Reprenons en main notre économie .....

  • 27 juin à 09:28 | rasoulou (#4222)

    26 juin 1960 est très important pour Madagascar et les Malgaches, et le Général de Gaulle était résigné de restituer l’indépendance à Madagascar suite au référendum, dominé par le "oui" à l’indépendanace, le choix des Malgaches était fait et l’avenir de Maldagascar était déjà scéllé, on ne peut plus y revenir (désolé pour les anciens colons ici présents).
    L’ État-Nation de Madagascar semble résister en dépit de faiblesses structurelles anciennes et de problèmes internes plus récents, essentiellement liés à la situation économique, et l’Etat Malgache reste inébranlable depusi 60 ans, ces 60ans méritent d’être célébré.

    • 27 juin à 09:39 | betoko (#413) répond à rasoulou

      Une chose m’etonne et si des historiens peuvent nous éclaircir , pourquoi De Gaulle nous a imposé une république au lieu d’une monarchie constitutionnelle comme le Maroc ?
      Souvenons nous avant la colonisation Madagascar était indépendant et a été dirigé par des rois et des reines .Remettre un roi ou une reine serait plus juste mais pas nommé un président fantoche en la personne de Philibert Tsiranana le quel n’etait pas du tout le père de l’indépendance comme La France voulait nous faire croire

    • 27 juin à 15:15 | vatomena (#8391) répond à rasoulou

      La date du 26 Juin aurait pu etre aussi un beau jour pour la France qui renonçait à sa colonie malgache.Elle se libérait d’une grande responsabilité.Elle se libérait d’un fardeau financier : l’entretien de 5 ou 6 millions de malgaches.Malheureusement ,aujourd’hui,pour que Madagascar vive encore elle se sent obligée d’abonder le trésor public.La république malgache quémande ....

    • 28 juin à 19:59 | ASSISE (#10453) répond à rasoulou

      Raha marina fa nahafaty malagasy maro ny fitakiana ny fiverenan’ny Fiandrianam-pirenena sy Fankalazana ny Tafi-bahoaka.

      Tsy midika kosa angamba izany hoe hamafisina ny fahorian’ny vahoaka.

      Foanana mandritran’ny firy andro ny fitadiavana amin’ny tsena etsy Analakely ?

      Raha ho anay nobadona nandritra ny taona maro dia midika fa ny voninahitrin’ny maty rehetra tamin’izany tantara izany no misy lanjany kokoa noho izao andro fahasahiranana, marihina fa vokatrin’ny ady seza nifandimby, ankehitriny izao.

      Vokatrin’ny tantara : 1972, 1975, 1989, 1991, 1997, 2002, 2009, 2013, 2018.

      Ka aoka tsy hisaotra manokana ny tantara 1991 sy 2002 isika satria izy indray no ao ambadika ao ankehitriny.

      Tsy famaranana ny tantara ireo taona maro voatanisa ireo, MITOHY ny tantara.

      Tsy mbola nahaino isika, midika izany fa tsy mbola noana ny vahoaka matoa tsy nisy resaka ny hoe : FIHINANA ve ny 60 taona (lanonana maro noravan’i matin’i CVO), indrindra ilay PARADE nanakatonana ny sisin-tanin’Analakely ?

      Tsy ratsy io fanomezam-boninahitra ny 60 io, fa raha fahoriana no hihainan’ny vahoaka maro an’isa (tsy 6% io), nahay nanetri-tena ianareo TAFIKA fa tsy hoe aron’ny vozona fotsiny anefa ny fihetsika toa tsy mitsinjo vahoaka.

      Ny fananana petra-bola any amin’ny firenena mpanjanaka, dia mamofona tantara miafina hatrany ho an’ny manam-pahefana manana izany. Aleo lavitra mahaino manam-pahefana manana vola any Bahamas (oh) toy izay any Lafrantsa raha ho antsika Malagasy. Misy hifandraisana lalina amin’ny Fitodram-Panjakana io raha toa ka any Lafrantsa ny petra-bola ankehitriny.

      Miantso fampandrosoana isika, na ho émergence misy initiative na tsia no filaza azy, hatsaharo ny taimbava sy ny tsy fahatantesana mihaino kiana fa fihemorana ny tsy fahaizana mahazaka an’ireo.

      Na, hambarao ren-tany ren-danitra fa didy jadona mila fandrosoana ny eto. Azo hatao tsara izany dia hita eo izay tsy mahazaka.

    • 28 juin à 23:55 | kunto (#7668) répond à rasoulou

      Donnons une chance au développement :

      - 1 seul Ethnie = Malagasy ( unis on est plus forts )

      - 1 seul ennemie = la pauvreté

  • 27 juin à 09:28 | mikeee (#10718)

    c’est un homme plein de surprises...

    • 27 juin à 10:45 | vatomena (#8391) répond à mikeee

      Betoko ’ Les rois ou les reines n’ont jamais régné sur tout Madagascar !Les entreprises guerrières d’un Radama n’ont jamais soumis tout le pays ,toutes les tribus .Si la monarchie andrina- hova est tombée si facilement en 1897 c’est parceque le peuple ne voulut pas la défendre .La France républicaine ne pouvait imaginer rien d’autre qu’une république pour Madagascar promise à l’Indépendance.

    • 27 juin à 11:36 | Bibi Fricotin (#10989) répond à mikeee

      Un faux-Q de classe mondiale, une pitoyable girouette !!
      Un Tartuffe gasy dans la droite ligne de didier le rat d’égoûts

    • 29 juin à 14:21 | bekily (#9403) répond à mikeee

      bien dit Kunto !!!!!!!!!!

  • 27 juin à 09:31 | Maxim (#5960)

    Il a accusé les anciens dirigeants et pourtant il en fait partie et il s’accoquine avec les destructeurs en chef pour faire le travail de démolition plus vite que ses prédécesseurs. Par son langage, on a l’impression qu’il est seulement président de la capitale.

    • 27 juin à 12:42 | poiuyt (#584) répond à Maxim

      Il est seulement président de la capitale : Bien dit !

      C’est sa dimension : inculte, et insuffisamment intelligent pour avoir assez de visions pour une nation.

    • 27 juin à 13:13 | poiuyt (#584) répond à Maxim

      ce qui est remarquable chez joe : la proéminence (invisible) de ses burnes

    • 28 juin à 23:58 | kunto (#7668) répond à Maxim

      L’Heure est à l’unité Nationale pour le développement de Madagascar .....

      Que faite vous pour Madagascar ?????

  • 27 juin à 09:37 | Besorongola (#10635)

    C’est trop facile de prôner la solidarité une fois au pouvoir. Il n’a jamais cessé de déstabiliser les autres pendant des années.
    Toutes choses ont un début et une fin. Ce temps-ci appartient à Rajoelina. Sa fin Dieu seul sait. Ratsiraka était l’invité d’honneur hier et à presque volé la vedette à Rajoelina malgré so’ apparaît de sultan indonésien. Ratsiraka, RATSIRAHONANA, Rajoelina.. Le trio infernal de ce pays.

    • 27 juin à 11:43 | dolmi (#10981) répond à Besorongola

      Comment faire disparaître ce trio, un "brelan" de malheur ? A nous de faire "poker" !Trêve de jeu de mots, nous devons ensemble, chercher et trouver les bonnes combinaisons de cartes ou pions (selon le jeu) et les appliquer rapidement : ayons un but tout en déversant nos frustrations dans le forum. En me rendant à Bohol, je ressentais planer encore, l’ histoire de Lapu Lapu, vaillant chef de Mactan, Philippines, qui en 1521 a osé tuer Magellan, ce portugais à la solde du roi d’Espagne : un exemple à prendre ou autres héros d’ailleurs, même si l’histoire écrite par les visages pâles, omet bizarrement de les citer !N’oublions pas que le "Fanorona" est aussi un jeu de stratégie, joué également par certains philippiens et aussi le "Katro" (autre nom en Afrique son pays, d’origine )

  • 27 juin à 09:39 | Isandra (#7070)

    « le président de la République a remercié tous les anciens présidents d’avoir contribué et faire ce qu’ils ont pu pour le développement de Madagascar. 18 mois plus tôt, l’actuel chef de l’Etat avait pourtant accusé ses prédécesseurs d’avoir plongé le pays dans la pauvreté profonde. Il y avait encore quelques semaines, ».

    Il me semble que ce journaliste ne comprend pas que toute chose a son temps, que pendant la fête, on évite de parler des choses qui fâchent, il faut mettre en avant les points qui pourront détendre l’atmosphère.

    Il est indéniable que l’économie de notre pays se dégradait rapidement depuis 1972, cette situation l’a statistiquement mis parmi les pays le plus pauvres du monde, dont la première cause la mauvaise gestion des présidents qui se succédaient, néanmoins, ils ont réalisées des choses pour permettre de développer notre pays, Ratsiraka par ex, il avait construisait des universités, alors que Ravalo pouvait réhabiliter plusieurs milliers de km des routes, et Rajao a laissé quelques infrastructures à finir.

    Cependant, il est quand même remarquable l’absence de Ravalo hier, qui ne manque jamais sa présence à la résidence de France à chaque 14 juillet, depuis son retour de son exil volontaire. Bon, après, chacun a son degré de patriotisme.

    • 27 juin à 09:55 | Stomato (#3476) répond à Isandra

      >>Il me semble que ce journaliste ne comprend pas que toute chose a son temps, que pendant la fête, on évite de parler des choses qui fâchent, il faut mettre en avant les points qui pourront détendre l’atmosphère.<<

      Il y a un temps pour mettre sa veste dans un sens, puis un temps où il faut la retourner !

    • 27 juin à 09:55 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Tsssssssssssss !

      26 juin 2015

      Le stade Mahamasina, plein comme un œuf
      samedi 27 juin 2015 | Bill
      Boudée par Andry Rajoelina et Albert Zafy encore une fois, la célébration de la fête nationale à Mahamasina n’a cependant pas démérité. Le stade était plein comme un œuf. Les invités ont presque tous honoré la revue et le spectacle offert aussi bien le « mitabe » que les démonstrations et mises en scène des sections anti-terroristes des forces armées, RFI Ivato et GSIS de la Gendarmerie nationale. A l’exception d’Andry Rajoelina et Albert Zafy, les anciens chefs d’Etat ont été présents, Didier Ratsiraka, Norbert Lala Ratsirahonana et Marc Ravalomanana. Le FFKM lui aussi a honoré la cérémonie car Mgrs Samoela Jaona et Odon Razanakolona sont assis aux côtés des autres personnalités à la tribune. Le corps diplomatique a été fortement représenté. La présence de l’ancien ambassadeur, François Goldblatt, a été remarquée ainsi que celle d’une délégation stratégique américaine.

    • 27 juin à 10:28 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      il faut se poser la question si Rajoelina était sur place ou pas, comme c’est le cas de Rajao excusé, hier.

      En tout cas, à cette année là, on n’a pas remarqué sa présence à la résidence de France pour célébrer le 14 Juillet.

    • 27 juin à 10:41 | betoko (#413) répond à Isandra

      Est ce que vous avez l’occasion de lire le livre de Madame Cécile Levrard Meyer dont le titre est : Didier Ratsiraka , démocratie et pauvreté à Madagascar
      Dans ce livre , Didier Ratsiraka se blanchit et il a osé même dire qu’avec les ponts flottants il a pu ramassé une belle fortune par exemple .
      Oui il a mis en place des universités dans toutes les grandes villes de Madagascar et les CSB C’était lui , et comme vous l’aviez souligné si Madagascar est devenu aussi si pauvre c’est à cause de lui et de sa famille
      Il y a deux ans de cela Michel Ralibera de la radio Antsiva avait invité un ancien journaliste de l’hebdomadaire malagasy L’Observateur , ce journaliste originaire de Fianara disait qu’il possède un bour de pellicule sur le quel Didier Ratsiraka et le colonel Ratsimandrava se sont affrontés entre le ministère des affaires étrangères et de l’intérieur à coup de pistolets
      ce qui avait causé la mort du colonel Ratsimandrava .
      Il est temps que ce journaliste publie ce bout de film pour que nous puissions connaître la vérité, et qu’il ne faudrait pas attendre que Didier Ratsiraka disparaisse pour le publier

    • 27 juin à 12:57 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      J’ai vu quelque part que des partisans Ra8 et des associations Andafy ont organisé une distribution de repas ce 26 juin. Un bon point pour eux. Il ne reste plus qu’à suivre cet exemple dans les autres régions fragilisées, pour moi c’est la priorité, on a bien reçu une aide de l’OMS pour ça, il me semble...

  • 27 juin à 09:47 | betoko (#413)

    Noue
    Le palais de la reine est toujours en place Andry Rajoelina est en train de le restaurer , la construction du Kianja Masoandro même si je suis contre ne change en rien son histoire comme la construction d’un temple du temps de la reine Razafindrahety dit Ranavalona faha 3

    • 27 juin à 10:33 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      @ betoko (#413)

      27 juin à 09:47 | betoko (#413)
      Noue
      Le palais de la reine est toujours en place Andry Rajoelina est en train de le restaurer , la construction du Kianja Masoandro même si je suis contre ne change en rien son histoire comme la construction d’un temple du temps de la reine Razafindrahety dit Ranavalona faha 3
      ***************************************************************************

      Ceci nous prouve comment tu comprends le Français le Vazaha Taratasy, Français de seconde Zone.
      Ton Président Babakoto Bac-7 n’a jamais restauré le Rova comme tu veux le laisser entendre. Car restaurer un oeuvre d’art, ou un monument, c’est de réparer en respectant l’ Etat primitif, le style.
      Et en ce qui concerne le Rova, c’est loin d’être le cas le Dondrona Vazaha Taratasy, car pour toutes personnes sensées ton Président Babakoto Bac-7 a fait de la rénovation.

      Un Monument Historique tel que le Rova ne se rénove pas, ça se Restaure.
      Celui qui ne l’aurait pas compris, qu’il plonge d’ Ampamarinana, au mieux qu’il rejoint le PK18. Il me semble que c’est bien ton cas et celui de ton Président Babakoto Bac-7.

      Deux Misérables Personnages !!

  • 27 juin à 09:50 | olivier2 (#9829)

    Quel beau discours..

    Du coup je suis rassuré !

    Le riz va pousser tout seul, à une vitesse Endemixxx..et Organixxx bien sûr !

    LOL

    PS : apparemment, la famille de Mialy serait actionnaire de Bionnex et gasycar..à vérifier, mais si cela se confirme, ca va JAZZER dans la boite de Jazz..
    Ils sont rigolos tous ces prezidas tropicaux...ils font tous les mêmes erreurs..pour les mêmes résultats ?
    MaputoXXX ??

    https://www.youtube.com/watch?v=ZQkkpDbvx5c

  • 27 juin à 10:10 | Besorongola (#10635)

    MAIS QU-EST CE QU’IL A FAIT POUR MERITER TOUT CA ?

    La fête promettait d’être exceptionnelle. Le 26 mai 2019, quelques mois après son élection, Andry Rajoelina en visite officielle à Paris avait arraché à Emmanuel Macron l’engagement de parvenir « d’ici un an » à un accord sur le statut des îles Eparses, ces confettis de terres éparpillées dans le canal du Mozambique réclamées à l’ancienne puissance coloniale depuis plus de quarante ans. Dans l’esprit du président malgache, les discussions ne pouvaient aboutir qu’à une restitution qu’il se faisait fort d’offrir à son pays pour le 60e anniversaire de son indépendance. La voie lui semblait à ce point tracée que le locataire de l’Elysée avait été convié en invité d’honneur à des festivités.

    Le 26 juin est arrivé et les négociations, sans être rompues, sont au point mort. La commission mixte chargée de parvenir à un compromis ne s’est réunie qu’une seule fois, en novembre 2019, à Antananarivo et il a été acté un « différend » dont on ne voit pas à ce stade comment il sera surmonté. « Tous les sujets sont sur la table, sauf la souveraineté », continuent pourtant de répéter les diplomates du ministère des affaires étrangères à Paris.

    Extrait Le Monde le 27/06.2020,

    • 27 juin à 10:45 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      MAIS QU-EST CE QU’IL A FAIT POUR MERITER TOUT CA ?

      Il vous reste de prononcer la phrase, aprce qu’il a fait gagner à Rajao 8% qu’un Président sortant n’a jamais obtenu dans l’histoire de la république.

    • 27 juin à 19:12 | dominique (#9242) répond à Besorongola

      Pour les iles éparses QUI sont françaises et qui le resteront Vous pouvez même dire ouvertement que c’est du rompu les beaux discours sauce Malgache intéressés ; c’est du même pas en rêve ! c’est du râpé une croix dessus , finich , terminé .....Compris ...

  • 27 juin à 10:30 | Isambilo (#4541)

    Inona ary no nihova nanomboka taminy 1946 sy ankehitriny ?
    Ry Padesm mianakavy ihany no eo miampy an’ireo nijapy eny ampandehanana.

    • 27 juin à 10:56 | Shalom (#2831) répond à Isambilo

      Miresaka Padesm ianao.

      Nilaza foana teto i Betoko fa tokony ho i Norbert Zafimahova no nantsoin’i de Gaulle hitondra an’i Madagasikara.

      Ity ny tsilo tao amin’ny tongotr’i Zafimahova fantatry ny frantsay.
      Norbet dia nanana rahalahy d’Albert.
      Na i Norbert na i d’Albert dia samy tao amin’ny Padesm.

      Ny indro kely anefa dia izao : i d’Albert dia nanambady an’i Marie Julienne Rabemazava izay lohan’ny MDRM teny amin’ny faritr’Imerintsiatosika Imamo.
      Zanak’i Julienne sy d’Albert ilay olona fantatsika ankehitriny.

    • 27 juin à 12:12 | dolmi (#10981) répond à Isambilo

      Tsy nisy niova ry Isambilo, araky ny fijeriko, ary dia vao maika aza loza be ny zakainy firenena. Antsika izao no mihezaka mikaroka izay mety atao sao ho lalina loatra ny lavaka andatsahan’i "mpatsaka radoma13" ny firenena.Misy masahy ankafà ka sao mba ahavita hitraotra isika sa avo loatra ny tamboho

  • 27 juin à 10:45 | betoko (#413)

    Finengo Taimbany
    Andry Rajoelina est en train de restaurer tout l’intérieur du Rova en ce moment

    • 27 juin à 10:52 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Mais qui a brulé le Rova ?Cet incendie était il comme un message adressé au pays ,à l’ancienne dynastie régnante

  • 27 juin à 10:51 | I MATORIANDRO (#6033)

    Efa mihamalefaka n’y fitenin’le coco v r’inandra a.

    Natsangab t@ Maty le tobil dadbe MBA ho taingenana.

    Misy totoma hono ireny vakoka ireny !!!

    Mangataha mafy @ belzeboba ivavahanareo ianareo r’inandra MBA tsy ho ratsy fiafara otran’ dadbe Ty misoratena ho mpanjaka Ty.

    Ialana tsiny fa tsy Tonga nanatrika Ty fety fopla ndrindra Ty Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA fa efa tafiditra ao andavapoza le aretina.

  • 27 juin à 11:09 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    A l’époque de la révolution socialiste Malagasy, un projet de loi a été déposé auprès des députés membres de l’Assemblée Nationale Populaire, dominé intégralement par des pseudo-élus issus de l’Arema, dont le contenu était un projet d’ériger au grade le plus élevé de la hiérarchie militaire un marxiste sanguinaire…

    Barbe rouge était devenu ainsi, le politiquement correct aidant, propulsé à un grade avec cinq étoiles sur ses épaules…ce monstrueux personnage qui avait dit hier, après avoir reçu d’éloge particulier de la part du calife Bokassa 13, qu’il est plus que temps de renoncer à organiser et faire de coup d’Etat dans ce pays…Barbe rouge qui en était le spécialiste dès 1975 et ayant récidivé en 2009 avec Bokassa, qui n’avait pas hésité à mettre en branle une rébellion ouverte dans les casernes en faisant fi de la discipline régissant les forces armées…

    Et hier, à ses côtés, un juriste aguerri à des procédures anti-constitutionnelles pour conquérir et capturer l’autorité publique en compagnie de ses armées de crapules de la République, un vieux routier de l’arrangement des chaises musicales pour composer des notes conformes à ses ambitions de vandalisme politico-économique au détriment d’un Etat de droit…

    Avait-il pensé un seul instant à cette souveraineté qu’il clame sans vergogne lorsqu’il avait négocié avec les chinois de WISCO ou des émiratis de Agro Elite LLC ou aux Fatsourali lors de la cession de Betsimitatatra ?

    Et parler d’indépendance à tous les niveaux ?

    Une nouvelle forme d’indépendance peut être, du genre « sodiat-isation » de l’économie du pays ?

    Et en disant « ces héros » ou « nos ainés », à qui ils pensent en fait en prononçant ces mots ? à Astérix et Barbe rouge ou Rasanjy ?

    Bref, personne n’avait pensé à la solidarité nationale lors d’un déboisement intensif en procédant à des exportations d’essences forestières à haute valeur ajoutée avec la senteur à la « rose » dans un passé récent, n’est-ce pas ? et à quelle type solidarité nationale avait-il à l’esprit quand le peuple nage dans une extrême indigence et que les fonctionnaires bénéficient d’une hausse de salaire de 13 % et des cadeaux de fin d’année ?

    • 27 juin à 12:17 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Quand la frustration nous tient. La frustration d’un andriana sans palais, ni pouvoir, encore moins de privilège et honneur, en tant que tel.

      C’est plus fort que vous n’arrivez plus la contenir, il faut des imaginations à toute circonstance et à tout moment sans répit. La théorie de complot sur théorie de complot.

      En plus, il a un autre notion de l’indépendance, dont l’installation des entreprises étrangères, pour investir dans ce pays, pour lui, un entrave.

      Il est à rappeler que prouver que cet homme a dent longue contre Rajoelina, il l’a déjà maudit ici.

  • 27 juin à 11:10 | LeFou (#10163)

    Après 60 ans après l’Indépendance, le PIB de Madagascar est inférieur à celui de Maurice...

    • 27 juin à 11:15 | dominique (#9242) répond à LeFou

      oui et quand a la valeur de L’ARY c’est super ! on est arrivé a 4500 Ary pour 1 Euro donc tout va bien ...

    • 27 juin à 13:33 | lé kopé (#10607) répond à LeFou

      Dans l’émission Don-Dresaka ,le Général Ramakavelo a mentionné la valeur du Franc CFA de l’époque, qui était le double du FF . Il a expliqué ,qu’en étant Sous-Lieutenant , il gagnait le double de ses collègues de l’Hexagone... Un Instituteur pouvait se payer une voiture neuve ,et ils avaient tous leurs maisons (qui est actuellement occupée par plusieurs générations ,tout en étant délabrées).Les cadres moyens pouvaient payer les études à leurs enfants, en les envoyant en France . Bref , voilà la décadence que l’on subit ,depuis la Malgachisation à outrance depuis 1972...Trouvez vous cela normal , et y a-t-il de quoi être fier ? Actuellement , les comptes Off-Shore de certains ne font que s’épaissir , au détriment des pauvres indigents ,qui n’ont pas de quoi se nourrir. "Mais qu’est ce qu’il y a dans cette tête ,plein de noix de coco , qui n’a pas de quoi se nourrir du Lundi Matin au... Mardi soir " ?

    • 28 juin à 20:19 | ASSISE (#10453) répond à LeFou

      Lekopé parle de compte off-shore.

      Black Listed de l’Union Eurepoéenne.

    • 29 juin à 14:26 | bekily (#9403) répond à LeFou

      He oui
      L’ile Maurice fait partie maintenant des pays émergeants
      Mada fait partie des pays croulants in extenso
      nous pouvons dire plutôt"DE PROFUNDIS" merci corruption et arrivisme des dirigeants successifs
      Sauf Tsiranana , un naïf qui était berné surtout par des RESAMPA et cie hyper corrompus déjà !!!!!!!

  • 27 juin à 11:12 | dominique (#9242)

    quand on est indépendant on y est jusqu’au bout et on attend pas les aides et donations de divers pays surtout employées a des fins inutiles mais très utiles pour remplir les poches des dirigeants corrompus jusqu’aux os pendant que le peuple n’est même pas payé de son travail ; parlez en aux profs des écoles ils en savent quelque chose !! et pendant ce temps la ; le guignol se pavane comme un coq roi de la base cour dans une cadillac décapotable qu’ils ont du encore profiter en dons ou magouiller en escroqueries ; oui elle est belle l’indépendance dans le désastre plutôt et ils en sont satisfaits en plus !!!! vraiment un pois chiche a la place du cerveau pour beaucoup ! c’est triste ....

  • 27 juin à 11:20 | kartell (#8302)

    Apparemment, l’appel à la solidarité n’a pas été entendue puisque deux ex ont décliné l’invitation magnanime du président en place qui joue la corde sensible de l’unité nationale..
    Dans cette tentative délicate de prendre de la hauteur, il semble que l’initiative ait fait un flop !...
    Dire que cette célébration fut un succès populaire est certainement abusif d’autant que les observateurs extérieurs ont davantage entrevu une auto-célébration avec une mise en scène peaufinée mais où l’originalité fut la grande absente !..
    Judicieuse fut l’utilisation de la Cadillac de feu Tsiranana avec un petit retour dans le passé évitant ainsi la critique virulente dès lors où Rajoelina aurait utilisé la blindée de sa prise de pouvoir ...
    Étonnant aussi ce rappel élogieux au premier président pourtant taxé de pion placé par le colonisateur en poussant sous le tapis le panafricanisme développé avec ardeur, il y a à peine trois semaines au sujet du covid-organics !...
    Les thèmes choisis l’ont été avec soin en mettant en avant les valeurs fédératrices comme têtes de gondoles d’un discours qui se voulait rassembleur mais surtout tremplin pour la cause défendue par Rajoelina...
    Il n’est pas certain que le message ait été reçu 5/5 par une société en attente d’autres objectifs dont celui de manger à sa faim ...
    A trop vouloir ripoliner cette commémoration dans une mise en scène aux accents nationalistes, notre maître de cérémonie, orfèvre en la matière, s’est résolument placé dans le rôle ambigu du commanditaire et spectateur tandis que le public était demandeur, lui, d’autres choses, plus concrètes ...
    Son appel pressant à demander de croire en un destin commun pour tous n’a pas été suivi d’annonces complémentaires qui laissent ainsi le discours dans le vague et la généralité difficilement compréhensibles par tous ...
    En insistant sur « le tournant à prendre », il se donne la hauteur de celui qui devra se montrer plus compétent que ses prédécesseurs qui eux auraient laissé les choses aller à vau-l’eau tout en se donnant 60 ans pour « amorcer l’émergence » du pays !..
    Bref, « je suis le meilleur et vous allez le voir » !...
    La présomption présidentielle a placé la barre très haute dans un contexte où le message, urbi et orbi, laissera bon nombre sur leurs faims au sens figuré et surtout au sens propre !...

    • 27 juin à 11:55 | Shalom (#2831) répond à kartell

      Kartell, il n’y a pas que le Cadillac dans le sens de voiture :

      - que ce soit la voiture de Tsiranana que ce soit son Escalade ; les deux sont des Cadillac
      - n’a-t-il pas dit il y a 15 jours que l’on refait la fête lors du prochain 14 octobre pour combiner les 60 ans d’indépendance et la date de la 1ère république ?

      Izay hendry manan-tsaina aoka handinika.

    • 27 juin à 12:35 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Shalom

      Il excelle dans l’événementiel donc un bis repetita n’est pas à exclure mais à prévoir ...
      Dans la ligne de la Cadillac de Tsiranana, peut-on envisager que lors de l’inauguration fort probable désormais du Colisée, Rajoelina fasse un clin d’oeil rétrospectif aux illustres reines et rois en arrivant en filanzane ?.....

    • 27 juin à 12:57 | poiuyt (#584) répond à kartell

      "l’appel à la solidarité n’a pas été entendue puisque deux ex ont décliné l’invitation" :

      l’acte ne concorde pas avec le verbe ; La force devrait permettre l’humanité. Non, pour joe le parvenu, la force permet les bras de fer. Ce n’est pas du tout ce qui s’appelle un homme d’état, ceui qui voit le peuple et la nation avant tout ; Le joe est encore aujourd’hui un homme des bois de rose, et un homme de cas rhanes.

    • 27 juin à 15:53 | Shalom (#2831) répond à kartell

      @ 27 juin à 12:35 | kartell (#8302) répond à kartell ^
      " ...
      Dans la ligne de la Cadillac de Tsiranana, peut-on envisager que lors de l’inauguration fort probable désormais du Colisée, Rajoelina fasse un clin d’œil rétrospectif aux illustres reines et rois en arrivant en filanzane ?....."


      Kartell, vous m’avez eu, je me rends les mains en l’air comme au temps des cow-boy !
      Très bien vu le clin d’œil.

      Avez-vous remarqué comment s’est-il habillé ?
      Tant de mode devant un peuple à bout et vivant la faim et la recherche des besoins de base comme quotidien.
      J’ai toutjours cité ce dicton d’antan : "Akoholahin’Avaradrano, ny andro miedinedin-tsanga, mody matory amin’ny tay" (comme le coq d’Avaradrano, le jour se pavanant de sa crête flamboyant, le soir chez soi dormant sur des crottes).
      Il faudra qu’il descende sur la terre ferme !

    • 27 juin à 16:36 | kartell (#8302) répond à kartell

      Oui, Shalom, j’attendais que vous n’en parliez préférant que vous soyez celui qui impose le tempo sur ce terrain très royal....
      Incontestablement, ce président impose un subliminal qui interroge sur ses relations complexes avec tout ce qui touche de l’avant colonisation comme s’il se présentait en digne successeur d’un pouvoir confisqué, hier, par ce colonisateur !....
      Déjà, auparavant, il avait osé une tenue qui avait fait l’objet de remarques d’un certain nombre d’observateurs vigilants mais outrés....
      L’ensemble rouge de Madame avait donné à ce tableau présidentiel une unité de ton et de convergence dans un paraître harmonieux sans y toucher ....

  • 27 juin à 11:32 | Vohitra (#7654)

    Encore un devoir de mémoire sur les faits d’arme de Barbe rouge, le pirate…

    Il était un éminent membre du gouvernement de transition de mai 1972, et c’était ce gouvernement qui avait organisé le coup d’Etat institutionnel d’octobre 1972 par le biais d’un referendum constitutionnel qui avait mis fin à la première République…

    Et il était membre de la Directoire Militaire qui avait traîné face à la barre le premier président de la première République lors du procès sur l’assassinat du regretté Colonel Ratsimandrava Richard, lui qui avait réquisitionné le bâtiment du parti PSM de Resampa André et ayant interdit ce parti lorsqu’il était plus tard devenu le président du Conseil Suprême de la Révolution socialiste…

    Et hier, sans scrupule ni honte, le conseiller suprême de la révolution orange, dans le but de recueillir plus tard des dividendes électorales, en faveur de Bokassa 13, s’enorgueillit de fierté en voyant la voiture de fonction de Dadabe dans la parade, avec comme passager…clandestin un pur produit de son machiavélisme politique…

    • 27 juin à 16:19 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Comme je l’ai écrit ce jour, jamba est en train de préparer le remplacement de Ntsay par l’un de ces trois "acolytes" : Ramahatra Victor, Ny Hasina Andriamanjato ou le Général en 2ème section Rakotosoa Benjamin.

      Ce jamba, il faut s’en méfier. C’est la peste personnifiée.
      Sincèrement, je regrette toute ma vie d’avoir hésité à coincer ce "kon", toutes les occasions où il était venu dans mon bureau à la Bani en attendant le décollage de son aéronef.

      Dès fois, je me pose la question s’il faut toujours écouter ses anciens. C’est les généraux Ramanoelina et Razakarisoa qui m’ont déconseillé de le faire.
      Et ce qui est drôle, c’est que les deux sont tous partis les pieds devant depuis.

      Si jamba réussit son coup de PM, il ne nous restera que 1% de chance pour notre pays.

    • 27 juin à 16:53 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Vohitra

      Même à 83 ans, il y en a qui sont encore accrochés aux biens terrestres ! Et même si la nature nous donnait un coup de pouce pour le ramener à son créateur, j’ai l’impression qu’il y déjà des héritiers en préparation. Mon pauvre pays dévasté, je ne veux plus revivre ces années les plus tristes de ma vie, durant lesquelles je ne suis jamais revenue au pays.

  • 27 juin à 11:44 | Isandra (#7070)

    Extrait d’un article de la verite.mg :

    "A présent, l’heure est venue de se tourner vers les 60 prochaines années qui doivent être une période d’ascension et d’émergence. Le Chef suprême des Forces Armées a lancé un vibrant appel afin de cesser toutes formes d’entrave au développement, des tentatives de division et autres sabotages en vue d’une véritable unité nationale. Et de marteler que « le moment est venu d’écrire une nouvelle page d’histoire (…) A présent, nous sommes face à un nouveau combat : combat contre la pauvreté, combat pour le développement économique, combat pour la fierté nationale et contre la division ». Enfin, le Président a fait appel à la solidarité, une des valeurs chères aux malagasy, ainsi qu’au patriotisme pour construire un nouvel avenir. « Madagascar n’appartient pas à une minorité ni à une seule personne. Madagascar nous appartient à tous. Notre patrie, notre vie, notre héritage », conclut – il."

    Qu’il soit claire, la solidarité ne signifie pas qu’il faut un gouvernement d’union nationale.

    En outre, les armées ont montré hier qu’’elles sont sont solidaires et prêtes à obeir les ordres de leur chef suprême pour développer et protéger le pays, ainsi que pour régner la tranquillité du peuple. Entre le Président et les armées la relation est au bon fixe pour les biens et la stabilité de notre pays.

    • 27 juin à 12:02 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Mais de quelle information crédible puisse-t-elle émaner d’un organe de désinformation équivalent de "La Pravda" sous le régime d’un Staline,remis au goût du jour à travers un calife Bokassa 13 ?

    • 27 juin à 12:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Selon vous, on sait que vous(les andriana) croyez avoir le monopole de la vérité, tous les autres ne font que publier des mensonges,...parce que les imaginations sont de faits réels.

    • 27 juin à 12:39 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 27 juin à 12:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      Vohitra,
      Selon vous, on sait que vous(les andriana) croyez avoir le monopole de la vérité, tous les autres ne font que publier des mensonges,...parce que les imaginations sont de faits réels.


      J’ai dit il y a quelques jours que je comprends pourquoi vous surnommez cette personne Inandra.
      Faute d’argument, elle répète toujours les mêmes choses.
      Pour répondre à Vohitra, elle use toujours des termes : Andriana, imaginations.

      Peut-être elle citera un jour "Imagine" de J. Lennon pour argumenter ses réponses à Vohitra.

    • 27 juin à 12:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Et parce que pour vous, c’est un bon argument de qualifier à tout bout de champs comme mensonge ce que les autres écrivent ?

      Cela m’étonnerais de vous, parce que vous faites partie de cette caste qui se croient avoir le monopole de la vérité et du droit dans ce pays, pour éviter de dire, être supérieur des autres.

    • 27 juin à 13:50 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous n’avez qu’ à demander aux militaires du Forum ,et ils sont nombreux , si l’unité de l’Armée est effective : il y a les Mercenaires , qui sont sortis derniers de la promotion, et qui se sont donnés aux plus offrants , et ceux qui sont patriotes (ho any Tanindrazana ) et qui ont voulu éviter un bain de sang ,et n’ont pas cédé face aux sirènes de l’argent facile . Mais cela , vous ne voulez le voir , car mieux vaut vivre dans l’illusion . Mais l’illusion n’est pas raison .

    • 27 juin à 15:12 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      MAHAY MAMPIRESAKA REHEFA NAHAZO FITONDRANA !
      Quii sont les principaux fomenteurs de trouble depuis 2009 sinon Rajoelina et RATSIRAHONANA ?

    • 28 juin à 20:28 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      ===Entre le Président et les armées la relation est au bon fixe pour les biens et la stabilité de notre pays.===

      Tiako be ny tiany ho lazaina.

      Tsy androany kosa io fa efa tamin’ny tantara efa nandeha.

    • 28 juin à 20:32 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      ===Selon vous, on sait que vous(les andriana) croyez avoir le monopole de la vérité, tous les autres ne font que publier des mensonges,...parce que les imaginations sont de faits réels.===

      Le monopole de la vérité ?

      Ny Fanjakana andriana, ankehitriny, ve no tiana hambara ?

      Ankeihtriny tokoa manko dia tsy misy afa tsy ny Fanjakana Mahefa no tompon’ny marina.

      Dia manaraka fotsiny ny "imaginations".

  • 27 juin à 12:15 | Shalom (#2831)

    Il appelle à l’union nationale.
    Nous le connaissons tous. Même Dalida l’a prophétisé il y a des années : "Paroles, paroles, ...!".

    Déjà joue-t-il la transparence dans la gestion du pays ? L’union nationale commence par cet acte.

    Que demande par exemple l’opposition, c’est de se mettre tous autour de la table pour trouver ensemble les solutions à la crise actuelle.
    O ! Que cette initiative, les tenant du pouvoir la traduit par un vouloir de gouverner ensemble.
    DJ crie alors haut et fort "henoy izany ry hazon-damosina".

    Il faut bien un thème à cette occasion, le DJ n’en manque pas.
    Il clame devant tout le monde l’union nationale mais seulement du bout des lèvres.
    Et plus tard si la situation trébuche, il rappelera que lui l’a toujours voulu mais ce sont les autres qui ne l’ont pas écouté.

    Quel clown comédien ce DJ "mpampandihy fitombenana".

    • 27 juin à 12:36 | walesa (#5863) répond à Shalom

      60 ans de l’indépendance ratée... je pleure...

    • 27 juin à 14:25 | kartell (#8302) répond à Shalom

      Lorsque l’on appelle à l’unité nationale, c’est qu’elle est en train de s’émietter ou que l’on craint qu’elle fasse apparaître des divisions qui pour un rassembleur autoproclamé serait un comble voir un danger pour son futur...
      Mais, elle ne peut pas se faire de la seule volonté présidentielle encore faudrait-il qu’une majorité se reconnaisse dans le comportement, l’attitude de celui qui la prêche....
      Pari impossible, voir perdu dans la mesure où deux mondes vivent côte à côte sans se parler, l’un promettant en tribune, l’autre croupissant dans sa pauvreté....
      L’appel ainsi libellé était en premier destinataire adressé à une armée qui sera la clé ou non de la stabilité de ce régime mais en élargissant son appel à toute la nation, Rajoelina tente de noyer le poisson en mutualisant sa demande expresse ...
      Il est clair aussi que sa maladresse du Colisée, sa tentative avortée de nouvelle capitale n’ont pas arrangé son profil de rassembleur, bien au contraire...
      L’homme cumule les paradoxes et les contradictions, jusqu’à quelles limites ?....

  • 27 juin à 12:46 | Isandra (#7070)

    Je comprends si les vazahas sont contre et méprisent cette solidarité, parce qu’ils sont toujours dans leur logique Gallinienne "diviser pour régner" et surtout, elle pourra faciliter le développement de notre pays qu’ils ne souhaiteraient pas voir, car cela signifie la vraie indépendance, notre pays sera moins dépendant .

    En revanche, les Malagasy qui ne la souhaitent pas, veulent toujours les querelles politiques stériles lesquelles pourraient provoquer encore une crise politique dévastatrice perdurent, dont j’ai mal à comprendre l’attitude. Je me demande s’il y a encore de sentiment de fierté ou de patriotisme chez eux.

    • 27 juin à 12:52 | Bibi Fricotin (#10989) répond à Isandra

      Heil anr !!

      Longue vie à son "excellence" andré radzoulou, président à vie de la république souveraine de Madagascar, Lumière de l’Afrique et des terres inhabitées des îles éparpillées etnonmoins malgaches !

    • 27 juin à 12:55 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Bibi Français,

      Merci, qui peut faire mieux.

    • 27 juin à 15:07 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      En revanche, les Malagasy qui ne la souhaitent pas, veulent toujours les querelles politiques stériles lesquelles pourraient provoquer encore une crise politique dévastatrice perdurent, dont j’ai mal à comprendre l’attitude. Je me demande s’il y a encore de sentiment de fierté ou de patriotisme chez eux.


      MAHAY MIRESAKA REHEFA NAHAZO FITONDRANA !
      Quii sont les principaux fomenteurs de trouble depuis 2009 sinon Rajoelina et Ratsirahonan ?

    • 27 juin à 16:42 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Si DJ veut l’unité nationale, il n’a que deux choses à faire dans l’immédiat :

      - La transparence de sa gestion du pays sur tous les plans
      - Accepter et mettre en place le statut de l’opposition

      C’est tout ce que les malagasy demandent.
      De ces deux points se découlera toute la bonne gestion de ce pays. Le peuple lui fera confiance.

      Or ce n’est pas le cas, donc le peuple ne lui fera jamais confiance.

    • 27 juin à 17:36 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      à la réunion cette fille chantait : : Papa donne moi l’argent pour faire la fete !.Cette année les dons d’argent pour Madagascar arrivent de tous cotés. Mais ce n’est pas le petit peuple qui pourra manger et aller danser.Où vont les dollars ?

  • 27 juin à 12:48 | Florent (#10866)

    "Andry Rajoelina a aussi lancé un appel à l’endroit de tous les Malgaches afin de faire preuve de patriotisme[...]"

    Ce noble sentiment ne s’improvise pas et, surtout, ne se récite pas.
    Un peuple exsangue qui croule sous la pauvreté que les régimes successifs ont allègrement installée, n’a qu’un seul souci, SURVIVRE.
    Un peuple privé de toute considération humaine et réduit à mendier pour assouvir les besoins les plus basiques - se nourrir, se vêtir et se loger – ne peut qu’être bloqué dans son parcours vers ce cher "patriotisme" que les dirigeants ont assaisonné et assaisonnent à toutes les sauces.
    Ce peuple, dépouillé de son essence, a besoin d’un peu d’humanité avant d’être patriote. Ce noble sentiment ne s’apprend pas dans les livres et ne s’apprend pas dans un discours que seule une infime partie de la population a pu suivre à la télé.
    Ce peuple vit dans la peur du lendemain, dans la colère contre les injustices et dans les affres du désespoir.
    LE PATRIOTISME est un sentiment noble et personnel. Pour y arriver, il faut, quotidiennement, des émotions positives. N’attendez pas que là où vous avez semé la peur, la colère et le dégoût, vont pousser de la JOIE et de la RECONNAISSANCE.

    • 27 juin à 13:25 | Isandra (#7070) répond à Florent

      Florent,

      Je pense que vous vous contentez de lire les statistiques, qui ne reflètent pas souvent à la réalité.

      Les panneaux solaires vita malagasy moins chers, mais fiables, se trouvent partout maintenant, même dans un endroit plus reculés, qui permettent de brancher leur télé. En plus, le prix de la télé est accessible par tout le monde et que la TVM est captée sur VHF presque sur tout le territoire Mada.

      J’estime que 60% à 70% des Malagasy ont pu suivre en direct ce défilé militaire, comme le mondial. Je ne parle pas de la qualité d’image.

    • 27 juin à 15:30 | tiryco (#9153) répond à Florent

      Des panneaux + batterie à 300 €
      Qui va pouvoir s offre ce cadeau empoisonné

    • 27 juin à 16:45 | Shalom (#2831) répond à Florent

      27 juin à 13:25 | Isandra (#7070) répond à Florent ^

      "Je pense que vous vous contentez de lire les statistiques, qui ne reflètent pas souvent à la réalité...
      J’estime que 60% à 70% des Malagasy ont pu suivre en direct ..."


      Voyez-vous la contradiction ? Pour le plaisir de dire n’importe quoi.

  • 27 juin à 13:18 | Vohitra (#7654)

    Efa feno vola maloto any ampaosiny norantovina tamin ny fakana ankeriny ny harenan ny Malagasy sy ny sandan ny ran ny mahantra izy, dia miantso fitiavan-tanindrazana sy fifanomezan-tanana hanarina ny fanimbana sy ny fanapotehana vitany...

    Efa maloto teo ampihinanana ny tanany dia mihevitra ny hitsotsotra haka aina handevona ny hanina nohaniny izy, dia miantso ny vahoaka mpanompony hanasa ny tanany sy hikopakopaka azy...

    Efa hieritreritra ny tany hamidiny manaraka indray izy io izao...

    • 27 juin à 13:30 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Hitanao amin’izany vinavina(imagination, fantasme), ireo no resahana avy eo ianao ihany no mino azy hoe tena misy.

      Mba omeo porofo hoa ny olona voa miteny, fa aza ialaozana mirediredy fotsiny eto.

      Tsy hoe rehefa mivoaka ny vavan’i Ingahindriana dia marina izay.

    • 27 juin à 13:45 | Oursvagabond (#9660) répond à Vohitra

      Pour Isandra,

      "Les panneaux solaires vita malagasy moins chers, mais fiables, se trouvent partout maintenant, même dans un endroit plus reculés, qui permettent de brancher leur télé. En plus, le prix de la télé est accessible par tout le monde et que la TVM est captée sur VHF presque sur tout le territoire Mada."

      Je vous suggère une expérience, sortez de votre coffre 200000 ariary le 1er jour du mois. Faites vos courses nourriture et eau (pas de tisane !) prenez un taxi-be 2 fois par jour. Vous verrez si à la fin du mois il vous restera de quoi avoir une télé et des panneaux solaires. Vous êtes déconnecté(e) de la vie de 85 % de vos compatriotes.

    • 27 juin à 14:09 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Efa kaondrana sy mitapy manky blao mihintsy ry inandra...

      Omeo porofo hono izy...

      Ny vahoaka efa sahirana sy milanja ny mangidy no andrasany sy heveriny fa tokony hitondra porofo amin ny fiavian ireo harena maloto miavosa ao ireo...

      Omeo porofo hono fa nitondra famaky nanapaka hazo izy...

      Omeo porofo hono fa nandavaka nitady volamena izy...

      Omeo porofo hono fa nambotry sy namotika ny Jirama izy...

      Omeo porofo hono fa nampiditra fitaovam-piadina izy ny taona 2018...

      Farany, omeo porofo fa mpampadihy fitombenam-bahoaka izy...

      Raha nohanin ny saka hono ny tsondro, fa naninona no tsy niantso vonjeo ny trondro ?

    • 27 juin à 16:06 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Angaha rehefa mahantra ny vahoaka, dia azo endrikendrehena ity olona rehetra ity.

      Ny tranom-bitsika no vitan’ny vava, fa ny fanambarana lasa fanendrikendrehana raha tsy misy porofo.

      Omeo porofo izahay ry Mpanendrikendrika, fa aza miafina fotsiny ao aorian’ny fahantran’ny vahoaka.

    • 27 juin à 16:19 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Oursvagabond,

      C’est plutôt vous qui êtes un peu déconnecté de la réalité Gasy, il faut sillonner Madagascar dès nord au sud pour le constater. Vous pourriez comprendre la débrouille à la Malagasy.

      Vous pouvez trouver un panneau de 20 watt proposé à partir de 50.000 ariary,

      C’est imaginable à 10.000 Km.

    • 27 juin à 18:23 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Inandra,

      Misy fotoanany ny zavadrehetra, ary ny zavadrehetra mitranga sy natao, tsy maintsy misy porofo daholo fa aza matahotra ianao… Ho avy io fa aza matahotra ianao e !

      Ny omaly sy ny anio no azonao vokisana foana lainga eto, fa ny ampitso misy lerany…ny ampitso an’ny vahoaka ny lera…

      Mbola averiko ihany fa efa olona manky blao ianao ity, na ianao aza ve tsy mba menatra amin’ny hadalana soratanao eto io...

      Ny porofo any aminao koa izaho indray no angatahanao azy...

      Fa ho avy ny andro hangalana ny porofo any aminao...ary ianao ihany no hanome hanome ny porofo andrasanao...ho tsapanao tokoa amin’izany fa mahery ny manankasina...

    • 27 juin à 18:53 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ka raha hiandry ny porofo vao havoaka, dia tokony amin’izay koa ry ingahindriana vao manondro olona. Raha tsy izany arakan’ny nolazaiko fanendrikendreha no ataonareo.

      Miova andriana miova sata, tsy ampy intsony ny tondromolotran’andriana amin’izao andron’ny repoblika izao, fa tsy maintsy misy porofo vao manameloka olona.

    • 27 juin à 19:06 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Ny hazavana dia efa mampiseho taratra dieny mialoha ny fotoana ny taimboalavo miparitaka eran’ny tànana manaporofo ny fanimbana ny voly nataony...

      Ny kaondrana sy ny manky blao ihany no minia mikipy, manao masobe tsy mahita...atao ahoana fa efa voan’ny fahaketrahana ara-tsaina...

    • 27 juin à 21:10 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Ka raha sanatria ka ny saka no namely tao, fa tsy ny voalavo izay nangery, dia ahoana ?

      Efa hoe tsy azo hanamelohana olona hoa ny vinavina ? Tany amin’ny andron’andriana izany.

      Amin’izao ny porofo ihany ary ny porofo hatrany no hanamelohana olona, fa tsy ampy ny vinavina.

  • 27 juin à 14:09 | betoko (#413)

    Vatomena
    Vous dites en substance que ni nos rois ni nos reines n’avaient pas pu passifier tout Madagascar ? Possible mais une grosse partie oui
    Qui a brûlé le Rova , Serge Zafimahova connait la réponse selon lui et ils étaient emprisonnés mais c’était le successeur de Zafy Albert qui avait libéré ces incendiaires Qui est celui là ? En tout cas Serge Zafimahova disait ce n’était pas Nobert Lala Ratsirahonana Qui alors ?
    Je pense que tout le monde par déduction le savait

    • 27 juin à 16:40 | Oursvagabond (#9660) répond à betoko

      Isandra,

      Je connais ces prix, d’ailleurs ça vaut pas plus. Mais Isandra 85% de la population peine à se nourrir, la télé, ces panneaux c’est pas pour eux.
      J’ai assez sillonné le pays pour l’avoir constaté, quoi que vous en pensiez. Pour vous les statistiques ne sont pas fiables, ok elles sont souvent en deçà de la réalité. Et la pandémie n’a rien arrangé vous vous en doutez, quoique même pas sûr.

    • 27 juin à 17:21 | Isandra (#7070) répond à betoko

      "Je connais ces prix, d’ailleurs ça vaut pas plus. Mais Isandra 85% de la population peine à se nourrir, la télé, ces panneaux c’est pas pour eux."

      En effet, ils sont mal nourris, mais, parfois, c’est à cause de leur habitude, ou coutume, on a tendance à penser que c’est fait exprès, par ex dans une région, la plupart de gens produisent de quantité de riz plus que leur consommation annuelle, par contre, ils ont du faire de crédit pour finir l’année, parce qu’ils se lâchent un peu, pendant la période de récolte, achètent n’importe quoi, même des choses dont ils n’ont pas besoin. Dans les autres régions, tous les ans, quand la récolte arrive, ils vendent leur produits souvent à bas prix pour s’acheter des zébus, du coup, leur stocks alimentaires ne résistent pas toute l’année, mais, ils ont plusieurs zébus dans leur enclos.

    • 27 juin à 17:26 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à betoko

      Je constate que cette déclaration du pas encore prézidà de l’époque a été complètement effacée de sa mémoire : maintenant c’est purement la faute de ces idiots de malagasy s’ils ne meurent de famine...

      Rajoelina « haussait le ton parce qu’il n’avait pas l’habitude de prendre l’avion », celui-ci a rétorqué le lendemain sur la radio Viva qu’il entendait « vendre Air Force One II pour permettre à la population de manger trois fois par jour »

    • 29 juin à 14:19 | bekily (#9403) répond à betoko

      Bon ben....salut de l’ OVNI ????

  • 27 juin à 15:25 | jules (#2904)

    • 27 juin à 16:59 | lé kopé (#10607) répond à jules

      J’essaie d’être le plus objectif possible ,malgré les constats désastreux occasionnés par les dirigeants successifs du Pays. Ainsi , je Félicite les tenants du Pouvoir , sur l’effort de la mise en place de l’énergie solaire actuellement . La ville de Fianarantsoa bénéficie actuellement de cette énergie renouvelable , ainsi que les régions du Vatovavy Fito Vinany . Nous souhaiterions que cette électrification soit disponible dans les quartiers , afin d’éradiquer l’Insécurité .J’ai eu la chance de visiter la ville de Fortaleza au Brésil ,où toute l’agglomération est illuminée par le Solaire ... Il paraît qu’Ilakaka est en train de se mettre aux panneaux solaires , d’après un technicien en mission sur le terrain .Bref ,c’est un bon point marqué par ce régime , et nous espérons qu’il y en aura d’autres ...On peut toujours rêver , et on ne change pas une équipe qui gagne (Barea). Le laitier a fait les routes ,rapidement détériorées par manque d’entretien , le Flibustier est reconnu par les constructions des Universités dans les Provinces , et le Calife , par l’électrefication solaire ...

    • 27 juin à 17:16 | Besorongola (#10635) répond à jules

      Dieu a créé la terre pour les hommes mais pas ni pour les animaux ni pour les végétations.
      Il est écrit :
      Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
      .....
      …25Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. 26Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. 27Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.…

    • 27 juin à 17:22 | Besorongola (#10635) répond à jules

      @Le kope.
      L’électrification solaire c’est le chef d’œuvre de Rajao que le calife a achevé comme le Labo LA2M et tant d’autres...

    • 27 juin à 17:30 | Besorongola (#10635) répond à jules

      Le kope
      Autres œuvres de Rajao... L’aéroport Ravinala Ivato et celui de Nosy Be et bientôt le Grand Port de TOAMASINA, le grand parc solaire d’Ambatolampy... CSBII à chaque Fovondronana avec Blocs opératoires.. ’les gares routières... Rendons à César ce qui est à Cesar...

    • 29 juin à 16:03 | bekily (#9403) répond à jules

      triste , mais LOL

  • 27 juin à 16:44 | diego (#531)

    Bonjour,

    Prôner la solidarité et rendre hommage à ses prédécesseurs sont des vertus en politiques.

    Le Président sort ici des âneries sur le médicament préventif et curatif sur le coronavirus et peu de sérieux ou purement de l’incompétence inquiétante sur le développement économique du pays, annonçant la création d’une industrie automobile malgache dans un monde qui confronte une pandémie et doit faire face à une récession économique.

    Mais les maux sont profonds dans la classe politique malgache. On le comprend parfaitement bien quand il y a des anciens Chefs d’Etat qui ne viennent pas honorer le défiler militaire du 26 juin auquel ils ont été conviés. Ce qui est inquiétant pour l’avenir, car le défiler militaire du 26 juin n’est pas pour honorer le hôte d’Iavoloha :

    - mais une fête militaire honorant l’Indépendance du pays.

    Alors quelques soient les motifs évoqués par les absents, surtout quand on a été chefs d’Etat, chefs des Armées, ils ne sont pas valables. Ces anciens Chefs d’Etat ne respectent pas du tout leurs devoirs. Comment les prendre au sérieux quand ils vont nous annoncer demain qu’ils seront candidats à la prochaine élection présidentielle ?

    Et pour rendre les choses encore plus compliquées, les crises récurrentes à Madagascar ont fini par affaiblir dangereusement l’Etat, les Institutions du pays, notamment les deux institutions qui sont les instruments fondamentaux de l’expérience du système démocratique à Madagascar :

    - l’Armée et la Justice !

    La réconciliation !

    Qu’est-ce que je n’ai pas avancé et proposé pour la réconciliation ? Sans doute beaucoup mais je tiens compte de la réalité politique dans le pays....

    Il n’y a pas de mystère ou de secret tompoko. Après la crise stupide et inutile de 2002, qui s’est terminée par l’exil du tenant du pouvoir, comment peut-on espérer qu’une élection présidentielle soit légitime à l’absence d’un passation du pouvoir, les perdants reconnaissent leur défaite, de facto, légitimer le pouvoir.....Et victime par la suite du « coup » militaire en 2008, ceux qui ont fait le « coup » en 2002 se disent victimes d’un coup, et Ravalomanana est parti en exil aussi !

    Et qu’est qu’on a assisté depuis ? Des festivals des élections pièges à C....pensées, organisées, financées par la CI et les pays étrangers qui veulent acheter les dettes du pays pour bien contrôler les élus et les dirigeants.

    Qu’est-ce que j’ai proposé depuis 2008 ? Une réconciliation politique. Ce qui veut exactement dire, l’object n’est pas un petite tape dans les dos entre les protagonistes et tout va entrer dans l’ordre, mais la mise en place des processus politiques dans le pays, dans lesquels tous les partis politiques malgaches et leurs leaders respectifs se reconnaissent et s’engagent à les respecter :

    - mise en place des processus électoraux, des calendriers et les financements des élections, c’est à dire, les listes électorales, dates...

    - engagement solennel du future majorité à l’Assemblée à l’assainissement de la vie politique à Madagascar, c’est à dire, décider si le pays souhaite que les étrangers participent ou pas, dans vie politique du pays, financer les élections par exemple....

    - il faut vite décentraliser le pays.

    L’autonomie des Provinces, les régions sont cruciales à Madagascar. Chaque Province a ses spécialités, et quelque chose que beaucoup de monde semble ignorer, ces Provinces et régions ont leurs manières de vivre et donc de prendre des décisions. La culture est quelque chose de très important pour le développement.

    - et enfin les deux pièces maîtresses, très importantes, expliquer les rôles exacts des deux grandes Institutions que l’Armée et la Justice.

    Elles sont peu fiables et se trompent constamment sur tout, depuis 20 ans, ne rendant pas du tout service au pays et incapables de protéger les lois et la Constitution du pays.

    Vous ne pouvez avoir une Armée et une Justice qui s’amusent à manipuler la vie politique et menacent constamment, et ouvertement les élus et les politiciens, sans provoquer une instabilité permanente et finir par une grave crise, et le comble, sans affaiblir ces deux institutions mêmes.

    On peut constater aujourd’hui, à travers le monde, avec la pandémie et la récession économique mondiale :

    - qu’il est indispensable, vital, la souveraineté et l’indépendance d’un pays en dépend, d’avoir un État et des Institutions solides, fonctionnels et qui jouit de la confiance des Institutions politiques et financières internationales.

    Il faut faire attention de ne pas laisser un, des pays acheter vos dettes.

    • 27 juin à 19:01 | Vohitra (#7654) répond à diego

      Sache qu’une réconciliation nationale ne rime pas avec une amnistie politique des faits et actes de pillage et de vandalisme, c’est valable pour qui que ce soit sans distinction ni de tendance ni de motivation ni de liens de divers ordres...quand on avait pris de force sans payer...un jour ou l’autre, il faut s’attendre à recevoir la facture plus tard...

    • 27 juin à 19:25 | Jacques (#434) répond à diego

      24 juin à 18:01 diego (#531)

      Bonjour diego (#531)

      Moins une réplique à votre post du jour, c’est une réponse à celui du 24 juin dans lequel, une fois de plus, vous faites l’apologie des années Ratsiraka quant aux causes du délitement actuel du pays. Je n’ai pas eu l’occasion de vous répondre en temps utile contrairement à Vohitra. Ma réponse d’aujourd’hui est donc hors-sujet, susceptible d’importuner certains esprits ici au forum, ce que je comprendrai aisément.

      Vous l’auriez certainement remarqué, diego, qu’à chaque fois que vous ramenez l’argumentaire « 2002-2008 source des maux du pays », les réparties et ripostes fusaient de partout, une conscience collective qui ne partage pas du tout votre vision, ce qui n’est pas sans interrogation si j’étais à votre place. Je ne vais pas vous retranscrire l’histoire, ça serait inopportun, il y aurait trop à écrire. Je vais seulement contrecarrer votre argument selon lequel Ratsiraka n’a pas détruit le pays.

      De 1960 à 1972 un pays stable socio-économiquement. Grâce à l’assistance française, me dira-t-on ? Et alors ! Il y avait eu un accord de coopération. N’était cet accord, cette période de stabilité aurait-elle existé, nul ne le sait. Le pays était doté des principales structures indispensables à la vie de l’humain : hôpitaux, dispensaires, maternités, écoles, infrastructures routières et ferroviaires correctes, etc.… devant, certes, s’élargir et se développer mais un héritage qui avait bien existé et bien fonctionné. Ce qui est certain c’est que le père Tsiranana n’ignorait pas les besoins de son peuple qui, effectivement, mangeait à sa faim. Seule période faste au vu de celles qui vont la succéder.

      En 1975 émerge au faîte du pouvoir malgache un militaire, l’un des plus instruits sinon le plus instruit de sa génération (Rendons-lui quand même ce mérite). De son intellect exceptionnel il a décidé de virer le pays à 180° pour l’amener dans le giron communiste, haro sur toutes empreintes et vestiges français, vive le Juche de Kim Il Sung. Une voie qu’il emprunta consciemment, son objectif réel ayant été de faire disparaître tout ce qui devait rappeler la présence du colonisateur en faisant croire au peuple le mirage d’un soi-disant paradis socialiste : expulsion des français (mes parents, moi par voie de conséquence), nationalisation à outrance des entreprises, suppression des écoles normales et techniques, abandon des entretiens des infrastructures routières, pénuries alimentaires (carnets fokontany), j’en passe et des meilleurs. Situation tellement catastrophique qu’une autre frange de la société s’est transformée en ce qui a été appelé les 4-mis qui, de nos jours, perdurent encore.

      Je vous cite cette phrase dans votre post :

      « La construction des Universités ne colle pas bien avec votre définition de destruction du pays. Il n’y a pas si longtemps que cela, dans les années 70, c’est à Antananarivo qu’il faut envoyer vos enfants pour les études universitaires tompoko. Aujourd’hui, les provinces ont leurs Universités, n’êtes-vous pas contents. C’était peut-être Ravalomanana, Rajoelina et R. Hery qui ont construit tout cela ? »

      Incontestable, bien sûr, et c’est bien beau de le rappeler mais y-êtes-vous au moins allé jeter un coup d’œil ? Faites-y un crochet, diego, et vous pourriez ensuite soit vous en réjouir soit vous en désenchanter. Ce sont des coquilles vides hormis peut-être celle de Fianarantsoa. Je reviens régulièrement dans ma ville natale (Antsiranana) et à plusieurs reprises j’étais allé m’enquérir du cas de celle du bled, eh bien rien n’a changé, elle est toujours dans ce délabrement qui lui avait été infligé et je m’abstiens de vous narrer les déceptions et autres désillusions des étudiants. Les universités c’est à l’image des hôpitaux manara-penitra du bac-3, que du bruit pour rien.

      Pour renforcer les dires de Vohitra, le cas de l’entreprise Hodima (hoditra malagasy) qui a fait un flop monumental : elle avait fermé avant même d’ouvrir.

      Vous évoquez aussi dans votre post les rumeurs d’assassinat, vraies ou fausses ? Je n’en sais rien mais il n’y a pas de fumée sans feu. Le marin d’eau douce a quand même fait tirer sur la foule le 10 août 1991, au vu et au su de la plèbe.

      J’ignore quel âge vous avez, diego, mais pour une personne qui connaît le pays votre constat n’est pas des plus crédibles. Dire que les maux du pays ont pris corps en 2002 relève d’une incontestable mauvaise foi, ce pays ayant déjà été mis à genoux par le marin des eaux pourries bien avant cela. Je ne peux vous convaincre de converger vers la réalité, j’ai voulu tout simplement vous rappeler un état de fait qui n’est pas contredit par la majorité des malgaches.

      Ps.
      Cette route était goudronnée sous la 1ère république : https://www.youtube.com/watch?v=LqV5b1BRoRI

      Tuerie d’Iavoloha : https://www.youtube.com/watch?v=PczR85TvV44

    • 27 juin à 19:51 | Vohitra (#7654) répond à diego

      Jacques,

      C’est dans ce lieu de destination du vieux titan que se trouve la capitale nationale du taoka gasy, le celèbre " Ambodivoara", à côté, c’est déjà le District de Marolambo...

      Un vrai parcours de combattant, là où il y a beaucoup d’alambics pour la distillation du breuvage...

  • 27 juin à 16:57 | Besorongola (#10635)

  • 27 juin à 19:31 | betoko (#413)

    27 juin à 14:28 | dominique (#9242) répond à MALIBUC ^

    en temps que suceurs de sang et de profiteurs ou de faire l’aumône partout avec les dons et aides envoyés a Madagascar il me semble que ce pays est plutôt médaille d’or des profiteurs ! et non le contraire !! Exemple : que donne Madagascar a l’Europe ? oui des en merdes c’est tout ....
    et fier de l’indépendance ? tant mieux ; c’est la plus belle connerie qu’a fait ce pays ! heureusement pour les contribuables Français ils n’auraient pas fini d’en payer des impôts pour subvenir a ce troupeau de zébus a peine civilisés ...

    Une des plus belles conneries que je n’avais pas lu sur M.T Ce que la France nous envoie comme fric c’est du pipi de chat à comparer ce qu’elle envoie dans les départements d’outre mer et TOM . Un exemple à l’île de La Réunion , une toute petite île de 700 000 habitants qui depuis 1947 ne vit que des subventions et assistanats . La plantation des cannes à sucre n’est plus rentable , et l’Etat et l’Europe le subventionnent à coup de millions d’euros , La nouvelle route du littorale coûte aux contribuables français et européens 2 milliards d’Euros et une partie a disparu dans la nature . Pratiquement tous les jours on peut lire dans les journaux , les différentes magouilles et corruption des élus . Mayotte n’est pas en reste , La France n’arrive même plus à la nourrir , et il est même interdit qu’on importe de quoi que se soit de Madagascar .
    Aussi avant de nous donner des leçons , balayez d’abord devant votre porte .

    • 27 juin à 20:51 | MALIBUC (#9345) répond à betoko

      Dominique,
      Vous devriez relire, je ne fais pas la morale mais un amer constat de ce que doit être l’indépendance dans tous pays !
      Décidément y’a une araignée qui vous gratte le plafond !

    • 27 juin à 20:51 | MALIBUC (#9345) répond à betoko

      Dominique,
      Vous devriez relire, je ne fais pas la morale mais un amer constat de ce que doit être l’indépendance dans tous pays !
      Décidément y’a une araignée qui vous gratte le plafond !

  • 27 juin à 19:51 | betoko (#413)

    27 juin à 19:12 | lanja (#4980) répond à betoko ^

    Betoko ,
    avant de vous inquiéter pour l’amnistie, posez d’abord la question qui parmi les anciens présidents est condamné pour crime de sang ?
    Moi , je trouve que DJ commence à comprendre que l’émergence promise ne sera jamais au rendez vous, continuer les propagandes de la haine, et de la vengeance seront forcément ridicules , et pourrait même être dangereux contre lui, donc , il apprend à changer un peu de langage .... préparer vous, votre frustration sera terrible.
    Mais on sait qui seront les vrais frustrés oranges, ce sera pour d’autres raisons, plus sérieuses que l’amnistie, ils seront l’ennemis dangereux de DJ, que çà plaise ou non, ça va arriver , c’est inévitable , c’est une question de temps.
    Lanja
    Si à tout moment on proclame que Madagascar est un état de droit , qu’on applique cet état de droit et cela donnera beaucoup d"estime envers nos partenaires et pourrait être servi comme avertissement aux autres .. Si l’état de droit n’est pas respecté ce sera pire d’ici quelques années et Madagascar sera comme le Méxique où la mafia régne et tue tous les jours
    Ce n’est nullement une histoire de vengeance

    • 27 juin à 21:36 | Shalom (#2831) répond à betoko

      C’est Betoko numéro combien qui a écrit ce post ?

  • 27 juin à 20:03 | lancaster (#10636)

    Le pm NC est sûrement sur le départ , peut être vers une ambassade qui ne demande qu’a être pourvu d’un vrai chef de mission. C’est une hypothèse tout-à-fait logique car il finit sa 3e année à Mahazoarivo. Ce qui est une durée de vie normale pour un pm après de bons et loyaux service.
    Le prm a besoin de recomposer avec les descendants des anciens monarques , mais aussi une bonne partie des merina des 3 clans qui voue un respect profond à la sacralite du Rova d’Antananarivo et bien sûr à la classe des nobles dans les régions de Mada.
    Le prm semble en bon accord avec l’ex prm D.R à qui il emprunte la conviction souverainiste et nationaliste, ainsi que la volonté de prendre beaucoup soin des forces armées et de la police.
    Il n’est pas exclu que le prm , sur conseil de DR, nomme un nouveau pm comme par exemple le Général Benjamin ex patron de l’academie, ou l’ex pm général V. Ramahatra. Il ne serait alors pas étonnant qu’une restructuration du gouvernement voit l’apparition de 2 vice-pm issus des régions choisis parmi les députés.
    Ce ne sont que des hypothèses, mais la plus probable est le départ de NC.

    • 27 juin à 21:48 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      Lancaster,
      Il y a quelques semaines, quand le peuple s’est demandé où est passé le PM, DJ a sollicité une certaine instance pour que cette dernière intervienne pour demander à une personne d’accepter le poste de PM.
      Ce "candidat" n’a pas dit non mais a posé une et une seule condition : le plein pouvoir pour conduire le gouvernement.
      DJ a mis du temps pour répondre et la personne a donc décliné sa demande.

      Tout le monde s’accorde sur la compétence de cette personne, malheureusement la condition requise ne se trouve pas dans la partition musicale de DJ.

    • 28 juin à 04:29 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      On dirait un vent de renouveau apres un moment d eclipse...

      Les calculs politiques ainsi que les strategies de gestion de carriere dans la politique des bandits et voyous ne m interessent guere en tant que citoyen...

      Ce qui m importe les plus, je peux les resumer en deux points :

      - l appropriation unilaterale des biens communs ne peut et ne pourra jamais faire l objet d une tolerance ou passer sous la trappe d une reconciliation

      - l exercice et la legitimite d une autorite publique ne doivent pas reposer uniquement sur la contrainte, et encore moins sur une manipulation...des consciences et des procedures

  • 27 juin à 20:04 | betoko (#413)

    # 27 juin à 15:25 | jules (#2904)

    https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2020/04/la-france-annonce-la-fin-des-projets-petroliers-en-mer?fbclid=IwAR35HvovkenA_vZUzJDQIopBZQUuLC95vQuiMqwyetgk-BDM6Lft5h1sxio

    Que la France garde les iles éparse cela évitera que les malgaches ravagent toute la biodiversité pour manger .
    Mais La France avec le concours des banques françaises vont financer l’exploitation du gaz et du pétrole au large de Mozambique , ce qui a mis en colère les écologistes français

    • 28 juin à 10:11 | kartell (#8302) répond à betoko

      Votre supposition est erronée et cela pour plusieurs raisons :
      1. politique, Paris ne courrait pas le risque d’exploiter ces gisements dans une zone aussi sensible diplomatiquement ...
      2.économique, dans la mesure où l’exploitation de ces gisements se ferait en haute profonde ( + de 3000 mètres du canal à son maximum) avec une rentabilité envisageable à partir d’un baril à plus de 120 dollars !...
      3.écologique avec une présence politique de plus en plus importante dans la vie politique française, ainsi que le virage à 360 degrés pris par l’Europe pour limiter l’utilisation des énergies fossiles dans les prochaines décennies ....
      A titre d’exemple, l’interdiction totale de la fracturation hydraulique dans tout l’hexagone pour exploiter du gaz ou du pétrole du sous-sol français ..
      Bref, cette idée d’exploitation autour des éparses est simplement destinée à discréditer Paris sur un aspect profiteur qui, soit-dit en passant, lui coûte plus qu’elles ne lui rapportent mais il est clair que » quand on aime, on ne compte pas !....« 
      Après peut-être ?’....

  • 27 juin à 21:59 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ngah Christian ndray hono no atao sorona rahampitso fa efa tsy voafehin’ bonaparte tsony n’y raharaha.

    Ho Tonga tokoa le efa nampoiziko.

    Tsy tso-po tokoa i Bonaparte rah niantso n’y tolo-tanana.

    Tia efa somasoma Ilay manga

  • 27 juin à 22:00 | Shalom (#2831)

    Une chose me revient en tête :

    Lors de la campagne présidentielle du 2ème tour, il a été convenu un moment une séance de confrontation des chiffres de l’IEM et du MAP 2 de Ravalomanana au Carlton devant le public et les journalistes.
    Nous le public avons attendu 2h00, les personnes qui devaient représenter l’IEM ne sont jamais venues.
    Aucune communication n’a été transmise à l’assistance présente quant à cette absence.

    • 28 juin à 02:13 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Shalom ,
      Pour la personne "accostée " pour un éventuel poste de PM, pourriez vous éclairer nos lanternes ??
      Un nom ,un seul ,dit la voix du peuple (vox populi).

  • 28 juin à 01:56 | Shalom (#2831)

    Kobak’ambava :

    DJ a cité le tramway d’Antananarivo, qui sera opérationnel vers le début de l’année prochaine : « Les machines sont déjà arrivées. Les travaux d’installation seront lancés ».


    Conseil : il faut d’abord assainir la ville et refaire toutes les canalisations d’évacuation. Sinon, à la première pluie ...
    Réflexion : le sol d’Antananarivo peut-il supporter le poids d’un tramway ? (cf les travaux de M Ratsimbazafy concernant les "onaona" sous toute la ville basse d’Antananarivo).
    Mystère : avec quelle énergie DJ pense-t-il faire fonctionner ce machin ? De la JIRAMA ?
    Enfin : début de l’année prochaine, avec quel fond ? Dans 6 mois ?

    • 28 juin à 10:38 | lancaster (#10636) répond à Shalom

      Bonjour,
      Parler de tramway c’est incorrect. Il s’agit d’un train urbain et suburbain qui fonctionnera au gasoil. Les études techniques du tracé des voies (a niveau) ont déjà été étudiés sous les mandats précédents.

      En gros il s’agit de reprendre les trajets Anjeva-Ambohimanambola-Ankadimbahoaka-Soanierana-Soarano-Antohomadinika-Alarobia, lesquels on pourrait rallonger par une portion Alarobia, Tsarasaotra, Laniera, Ambatolampy Tsimahafotsy, Ivato tanana.

      La renaissance de la voie ferrée est aussi possible sur la portion Ankadimbahoaka-Tanjombato jusqu’au PK 15 ou 20 sur la ligne vers Antsirabe.

      On rajoutera à mon avis une portion Soarano-Andohatapenaka-67ha-Ambohimanarina en passant dans la plaine le long de la nouvelle rocade Francophonie. En effet la voie ferrée existait déjà aussi dans cette zone du temps du remblaiement des plateaux urbanisés des 67 ha dans les années 60.

      Enfin, il faudrait penser à la nouvelle ligne qui mènerait à la nouvelle ville de Tanamasoandro à Imeritsiatosoka (PK25) qui demeurerait de Soarano en passant par Ankadimbahoaka,, Tanjombato,, Zone Forello, Ampitatafika jusqu’a Tanamasoandro Imerintsiatosika..

      Ces lignes de chemin de fer urbain et suburbain vont prédéfinir les sens de l’urbanisation à l’avenir.

      Il faudrait préparer des à présent une société mixte à vocation publique des transports chemin de fer du Grand Tana. C’est primordial car le sujet ne s’arrete pas à la réception des wagons et locomotives et leurs inaugurations en grande pompe façon blingbling comme auraient encore tendance à le concevoir les esprits mal éclairés et sans expérience autour du prm.
      Cette société étudiera les tarifs, les fréquences, les stations intermédiaires au passage des zones les plus habitées etc...ainsi que tous les services de maintenance, de secours, de formation technique et administrative des employés, des prévisions de développement du réseau, de police du rail, de sécurisation des quartiers traversés, des relations avec tous les autres services publics et les communes.

      Ces traces des voies ferrées créeront des noyaux de nouveaux centres urbains très utiles à la décongestion du vieux Tana et vitaux pour son fonctionnement dans un cadre mieux organisés.😜😎

  • 28 juin à 02:08 | diego (#531)

    Bonjour Vohitra,

    Une réconciliation ne signifie pas amnistier les bandits !

    Mais qu’est-ce qui empêche votre pouvoir Judiciaire de convoquer les acteurs des différentes crises depuis 2002 et les autres crises, pour trier les politiciens qui auront droit et ceux ne feront pas partie de la réconciliation ?

    Ils sont tous au pays aujourd’hui. Il suffit d’enclencher les processus si la Justice ose et en possession des dossiers solides.

    Je ne vous apprends pas qu’une réconciliation et un amnistie sont des processus politique. Si les partis politiques malgaches et leurs leaders respectifs décidaient de se réconcilier et d’amnistier tous les responsables politiques malgaches, juridiquement, aucun pouvoir ne pourrait s’opposer à ce processus.

    Rassurez-vous, votre pays n’est pas prêt à se réconcilier, le 26 juin ne réussit même pas à réunir tout le monde.

    • 28 juin à 04:02 | Vohitra (#7654) répond à diego

      Si les adversaires politiques veulent se reconcilier, c est leur affaire entre eux et n engage qu eux...mais les agressions, atteintes, entorses, vis a vis de la Republique, de la legislation republicaine, et des institutions, ne sont pas effacees pour autant...et les sanctions y afferentes devront etre prononcees par la justice de la Republique...pour dire que, si la culpabilite est averee et prononcee, meme si le coupable est d un age avance, la reconciliation et le fihavanana n ont rien a voir la dessus, il doit purger sa peine, meme s il devra y passer les restes de sa vie sur terre...

      Les voleurs, les pilleurs, les destructeurs, doivent passer a la caisse et payer...qui qu ils soient...

      Et le peuple ne devra jamais et a aucun moment supporter les couts et les sacrifices d une hypothetique reconciliation...

      Seules la loi et une justice equitable, et transparentes, qui doivent prevaloir et prendre effet...

  • 28 juin à 02:40 | diego (#531)

    Bonjour Jacques,

    Il y a eu un coup d’Etat en 2002. Et les conséquences ne sont pas uniquement une crise politique, mais aussi et surtout, une crise Constitutionnelle.

    Depuis 20 ans, Madagascar n’est plus un pays souverain.

    Une crise Constitutionnelle affaiblit l’Etat, les Institutions, les partis politiques et mécaniquement les élus et les responsables politiques du pays.

    Toutes les crises que Madagascar a connu depuis son indépendance étaient des crises politiques, sauf une, celle de 2002, elle, une crise Constitutionnelle.

    Comment sortir d’une crise Constitutionnelle ? Comme les Européens ont fait après la guerre, enclencher un processus de réconciliation.

    Et une dernière chose, les choses qu’on défend dans un pays, c’est son « droit », sa Constitution et ses lois :

    - les élus et les dirigeants ne durent pas, le droit garantit, en principe, la souveraineté, et la vie politique économique et juridique du pays.

    Le reste ne m’intéresse pas tant que cela.

    • 28 juin à 09:46 | Shalom (#2831) répond à diego

      Diego, pour le cas de 2002 :

      Mme Ramisandrazana m’a dit texto : Ravalomanana aurait dû accepter le 2ème tour, nous avons reconnu sa victoire mais le processus électoral devait être respecté.
      Auquel j’ai répondu : mais qui aurait pu garantir que vous n’alliez pas truquer le 2ème tour ?
      Connaissant jamba et ses trucages à la staline, Ravalomanana doutait de la sincérité de ce 2ème tour.
      Voilà la réalité.
      Appelez cela un "coup d’état" si vous voulez, mais je vous demande de bien analyser objectivement la situation et sans parti pris.
      Aussi, si c’était un coup d’état, qui a fait le plus de dégâts, le côté Ravalomanana ou celui de jamba ?
      Avez-vous une idée de l’estimation des infrastructures que les acolytes de jamba ont détruites pendant cette période ?
      Pareille réflexion pour l’après 2008, les désastres causés par la transition et ses sbires détruisant ce que Ravalomanana a réalisé.

      NB : Et dire qu’il y a moins d’une semaine, ces sbires parlent de la continuité de l’état dans la transformation de ce laboratoire L2M

    • 28 juin à 11:30 | Jacques (#434) répond à diego

      Libre à vous, diego, de maintenir vos points de vue quant à cette part de l’histoire du pays, c’est votre droit. Seulement voilà : ici au forum MT il y aurait peut-être des intervenants qui méconnaîtraient des pages d’histoire qui leur ont échappé et qui méritent assurément un recueil de vérité et non d’inexactitude. Leur asséner ici, comme vous le faites encore aujourd’hui dans votre post, que 2002 est la genèse des braises du pays est d’une totale perfidie.

    • 28 juin à 13:24 | lé kopé (#10607) répond à diego

      "Toutes les crises que Magagascar a connu(es) depuis son Indépendance étaient des crises politiques ,sauf une en 2002 ,elle, une crise Constitutionnelle ". Fin de citation ...
      Dans ce débat que vous avez ouvert , deux concepts clé posent problème : la légalité et la légitimité . Si ,sur le plan juridique , le fait de refuser le 2éme Tour est illégal (comme la Marijuana), le contexte de l"époque qui était dominé par les fraudes électorales (qui sont de retour actuellement par les doublons)a poussé la population à opter pour la légitimité , eu égard à son vote spolié .Le Général Monibou , CEMGAM en fonction, fervent défenseur des textes juridiques et non du flibustier , a déclaré haut et fort ,qu’il soutenait ce principe(légalité) pour que "l’on ne crache pas sur sa tombe ". Deux camps se sont affrontés ,et se traduisent en ce moment par ceux du laitier ,et ceux du Calife . Comme quoi , la légalité ne doit pas être le refuge idéal pour proférer des insanités . Notre ami Jacques a bien mentionné avec justesse les étapes qui ont façonné les 21 années de règne du Marin , ce qui nous a entraîné dans cette abysse sans fin. En s’alliant avec "Joe" le magnifique ,ce dernier ne fait que raviver les plaies de sa Dictature durant la 2émé République . La présence des rejetons des Ministres de l’époque , influents et inamovibles , ne fait que confirmer cette thèse . Décidément , nous ne savons pas tirer des leçons de l’Histoire , et nous sommes condamnés à la répéter éternellement . Mais à qui profite le crime ? Ceux qui sont responsables de la déchéance de ce Pays , sont toujours les mêmes ,et se perpétuent de République en République .

  • 28 juin à 06:33 | rayyol (#110)

  • 28 juin à 10:51 | lancaster (#10636)

    Je suis d’accord qu’il serait destructeur pour l’economie Du pays de procéder a l’alternance de pouvoir par le biais de coup d’etat.
    Il ne reste plus que 3 ans avant les nouvelles élections. C’est bien juste pour chaque candidat qui ambitionne d’aller à Tsimbazaza, ou à Iavoloha et même dans les communes .
    Il faut apprendre à gérer un état respectueux de la Constitution. Le passage de Zafy à Ratsiraka2 est exemplaire en ce sens. Pareil aussi la passation de témoin entre Rajao et ANR.

    Il faut persister dans cette voie. Le Covid a gâché le processus de développement mais c’est rattrapable . On a toujours ignoré que la base du développement et de la croissance est l’accumulation des richesses et leur capitalisation. C’est valable à l’echelle Nationale.
    En respectant la continuité de l’etat, et évitant de faire table rase de tout ce que le prédécesseur a accompli, on sécuriserait la marche vers la croissance partagée à tous les niveaux de la société.
    Il ne faudrait pas avoir honte d’inaugurer les realisations du prédécesseur.

  • 28 juin à 12:01 | Vohitra (#7654)

    Aoka hazava ny resaka !

    Ny hoaviny sy ny fianakaviany ary ny namany no mahamaika ny maro amin’ny mpanao politika Malagasy fa tsy ny hitsinjo velively ny hoavin’ny Malagasy sy ny taranany rahampitso.

    Rehefa mizaka sy misitraka fahefana, dia tsy manao afatsy ny manararaotra ny fahanginan’ny vahoaka, mangorona harena, mandainga sy mamitaka, mampanantena volana andanitra, mandraoka izay rehetra hahasoa ny tenany, mikotrika disadisam-piarahamonina mikolokolo fizarazarana amin’ny endriny maro, dia mampiady vahoaka…tsy ela dia teraka ny alahelo, ny lonilony, ary ny hetsika fanoherana, ary miofo ho any amin’ny fahatezeram-bahoaka, levona ny fahatokisana sy ny fifanajana…dia tonga ho azy any amin’ny fandosirana ny alahelom-bahoaka…

    Aleo hazava ny resaka, tsy lamba fitafy akory ny mpanao politika ka rehefa maloto dia azo diovina sy entina hosasana eny amorondrano…tsia, tsia…rehefa nanimba sy namotika vahoaka sy Firenena ny mpanao politika, dia efa simba sy maloto, efa rovitra sy tata-bitrana tsy azo tohizana intsony ny fahatokisana, ny fieken-keloka sy fibabohana sisa no lalantokana azony hizorana, ary ny fanetrentena amin’ny ho avy…ary ny fizakana ny todin’ny heloka vita ary ny fangatahana fifamelana…

    Fieken-keloka sy fibabohana no nisy ary misy eo amin’ny fahendrena sy soa notoavina eo amin’ny fiarahamonina sy ny fahendrena Malagasy fa tsy fihatsarambelatsihy velively, teo amin’ny tantara raha tsiahivana dia, na ny zanaka nateraka aza rehefa nanoto sy nanota ny fadim-piarahamonina dia nizaka ny anjaran’ny vitandratsiny, izany no nanjo an’i Ramavolahy sy Rabodolahy rehefa nentin’ny fikasan-dratsy ka nikasa ny hanimba ny Ombalahibemaso…

    Raha mikasa ny hifamitrana fihavanana ny mpanao politika, dia aleo ho raharahany sy adidiny amin’ny tsirairay aminy izany, fa tsy manafoana velively ny tokony hibabeny ny heloka vitany teo amin’ny Firenena akory izany, tokony hijinja izay vokatry ny fihoaram-pefy sy fahadisoana nataony nandritry ny fizakany fahefana izy…

    Ny tanindrazana sy ny taranaka no zavadehibe sy sarobidy fa tsy ny hoavin’ny mpanao politika akory, aleo hazava ny resaka…na hihavana na tsy hihavana ny mpanao politika, tsy raharaham-bahoaka sy fiainam-bahoaka velively akory izany…

  • 28 juin à 12:05 | Besorongola (#10635)

    La crainte de celui qui est dans l’opposition c’est que celui qui a le pouvoir possède aussi "le pouvoir des urnes". Rajoelina en 2009 ne pouvait pas attendre 2012 fin de mandat officiel de Ravalo parce que que s’il laissait Ravalo organiser les élections, c aurait ete le camdidat du Tim qui aurait gagné. C’était pareil en 2018, Rajoelina commençait à réclamer le départ de Rajao avec des manifs violents à 8 mois de l’échéance officielle du quinquennat. Et Rajoelina a encore réussi son coup en parvenant à placer ses lieutenants aux postes importants dans le gouvernement de Ntsay. Le reste c’était une formalité. Mais il ne faut pas oublier aussi que les élections dans ce pays n’étaient toujours que des mascafades, c’est le Conseil Constitutionnel qui désigne le président.

    • 28 juin à 12:22 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Bonjour Besorongola,

      Chez nous, il est patent de constater toujours que les sorts réservés à une élection d’une importance capitale pour l’avenir du pays sont réservés aux souhaits et quatre volontés de la HCC, de la force de défense et de sécurité et du lobby des affaires nébuleuses…

      Pourquoi ? Car nous n’avons pas su tirer leçon de l’affrontement fratricide ayant eu lieu dans le pays de janvier à juin 2002…et de la révolte populaire de mai 1972…et du carnage du 10 août 1991...et les frasques des deux révolutions colorées du passé...

      Ainsi, face à la situation actuelle, aurions-nous besoin d’un nouvel affrontement pour apprendre à savoir tirer des leçons du passé ?

    • 28 juin à 15:26 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Je suis désolé de ne pas avoir pu mentionner votre "poulain " lors de mes précédents Post . En effet , il a effectué des efforts non négligeables , surtout sur le retour de notre Pays dans le Concert des Nations, et nous permettant l’ouverture des vannes pour alimenter notre fonctionnement(PTE) .Bien sûr , la continuité de l’Etat aidant , a permis au Calife d’inaugurer les travaux titanesques effectués par le Comptable , mais son entourage nauséabond ne plaide pas en sa faveur .Il n’y a jamais eu autant de détournement , mais en si peu de temps, que durant son règne ... Vous avez dit "qu’il faut rendre à César ,ce qui est à César " , et bien, c’est chose faite ...

    • 28 juin à 16:06 | kartell (#8302) répond à Besorongola

      @ lé kopé
      Depuis soixante ans, le suffrage universel a été singé, parodié, outragé avec le résultat que l’on connaît...
      A chaque césure historique, 1972, 2002, 2009, on parle de tournant alors qu’il ne s’agit que d’une continuité dans la spirale infernale qui marque les esprits mais qui confirme la règle ...
      La politique n’a jamais pris racine parce que l’affairisme a pris le pouvoir sans jamais s’en dessaisir avec, il faut bien le dire des autorités administratives complices et à la solde ...
      L’heureux élu ne fait qu’habiller sa fonction de considérations bassement idéologiques mais il est incapable d’entamer un discours purement politique par manque de formation et parce qu’il ne brigue pas la place pour en faire ...
      Aujourd’hui, on assiste à quelque chose de terrible, c’est l’invitation faite à un personnage qui devrait crouler en prison et qui est devenu le pygmalion du président en place !..
      Chassé, il revient par la grande porte de la coulisse, en réalité, cela démontre que le système « politique » qui gère le pays depuis l’indépendance est plongé dans une totale consanguinité qui mène au précipice ...
      En fait, ce qui change, c’est simplement le discours qui est habillé en fonction des personnalités au pouvoir avec aujourd’hui, une mise en scène qui renouvelle le genre sans en changer foncièrement le fond du problème ...

  • 28 juin à 12:39 | betoko (#413)

    Shalom
    Est ce que la réélection de Marc Ravalomanana en 2006 s’est déroulée convenablement ?

  • 28 juin à 15:58 | diego (#531)

    Bonjour Vohitra,

    La réconciliation entre les partis politiques, les responsables politiques et les leaders politiques nationaux est une affaire nationale.

    Ce que vous dites est non seulement incohérent de ce que vous affichez souhaiter, et une attitude dangereuse pour le pays. On n’improvise pas autour de la réconciliation, on souhaite la conduire quand cela nous convient et en tourner le dos, quand cela ne nous convient pas.

    Et je vais vous expliquer pourquoi.

    Madagascar est des pays dont l’intelligence politique de ses dirigeants et de ses législateurs depuis l’indépendance ont inséré dans ses lois, l’expérimentation d’un régime politique démocratique. Le désordre depuis 20 ans ne met pas encore en lumière et en valeur cette intelligence, mais le temps va le faire.

    Comment ?

    - pluralisme politique, ( Ratsiraka avait souhaité instaurer au pays un parti unique, échec cuisant et c’était dangereux) ;

    - le peuple malgache élise des représentants qui exercent le pouvoir ;

    - le mandat de ces représentants sont clairement définis et encadrés par les lois ;

    - les pouvoirs, l’Exécutif, Législatif et Judiciaire, sont séparés indépendants et leurs prérogatives sont clairement définis.

    Maintenant vous nous dites que la réconciliation est uniquement une affaire entre les adversaires politiques.

    L’objectif ne pas de réconciliation Ratsiraka, Ravalomanana, Rajoelina et R. Hery et les autres et leurs lieutenants respectifs, cela n’intéresse personne, aussi longtemps qu’ils sont en dehors du pouvoir. C’est un processus qui est complètement privé.

    Ces hommes veulent obtenir la confiance du peuple et exercer le pouvoir :

    - la réconciliation devient une affaire nationale, une affaire d’Etat et vitale pour le pays.

    Le « droit » ne peut pas triompher si la Politique s’affaiblît. Et dans un pays de « non droit », l’expérimentation démocratique prenne fin d’une manière ou une autre.

    Ne sous-estimez pas l’instabilité et la méchanceté des hommes, notamment quand ils ont le pouvoir et sont au pouvoir.

    Le droit, les lois et la Constitution ont été inventés justement pour faire barrage et prévenir aux excès de ces hommes et pour avoir la même justice pour tout le monde, notamment pour les plus faibles dans la société.

    • 28 juin à 16:56 | Vohitra (#7654) répond à diego

      Diego,

      Depuis des annees, vous ne faites qu entretenir ici la confusion entre la politique et les interets des politiciens, surtout ceux votre chapelle...

      Au cours des 45 dernieres annees, mais non pas 20 comme vous avez l habitude de citer, il y a quatres Groupes d interets ici qui n arrivent pas a s entendre :

      - les gueux
      - les truands
      - les bandits
      - les voyous

      Compte tenu de l inexistence de cette entente, un cinquieme Groupe issu de dissidents aupres des quatre premiers s etait forme...celui des malfrats...

      Pour ces cinq groupes, Madagasikara devra etre pris comme leurs terrains de predilection, et qu il faudra delimiter des quartiers pour chaque Groupe, et qu il faudra creer une convention a partir de laquelle le dirigeant de chaque Groupe se succede en alternance pour imposer l ordre a l ensemble du territoire...

      Non diego, la Republique n est pas un bar du quartier ou un saloon...

      Les citoyens doivent reinstaurer le respect des lois de l Etat, et pousser vers des zones speciales securisees ces cinq Groupes, et qu ils y restent au cours de leur reeducation jusqu a ce que leur rehabilitation au sein de la societe se realise...

      Les citoyens sont au bout de leur patience...et sont en train de s organiser...le chemin vers la zone de confinement est indique pour les membres des cinq Groupes...qu ils se reconcilient la bas ou non, c est leur affaire...

      Soit qu ils se dirigent vers la zone de leur plein gre...soit que les citoyens viennent les chasser...

  • 28 juin à 17:04 | diego (#531)

    Bonjour Shalom,

    Je ne mets pas sur le même plan :

    - la destruction de l’Etat, des Institutions et de la Constitution Malgache ;

    - et la destruction matérielle et la perte des vies humaines.

    Ce ne sont pas les mêmes choses. Et de plus, vous semblez compter les points, mécaniquement émettre de jugement personnel et en faire des conclusions, bien avant même de connaître parfaitement bien l’origines de la crise. Une façon un peu bizarre d’aborder une crise et ses conséquences....

    Qu’est-ce qu’un « coup d’Etat » ?

    - un coup d’Etat est un renversement du pouvoir par une personne investie d’une autorité, de façon illégale.

    On ne va pas improviser, arrêtons sur l’élection présidentielle de 2001. Combien il y a-t-il eu des partis politiques qui ont présenté des candidats ? Au moins quatre !

    Comment fait-on pour gagner une élection présidentielle avec plusieurs candidats au premier tour, dans un pays dont le système politique a adopté une élection présidentielle à deux tour ? Même pas besoin de faire le compte :

    - on ne gagne pas une élection présidentielle à Madagascar au premier tour, c’est mathématique, si on n’a pas envie de le croire, on tomberait facilement dans le domaine de spéculation, fausse informations, on ne cherche plus à s’appuyer sur les lois.

    Et pour aller jusqu’au du coup d’Etat de 2002, les alliés de Ravalomanana ont été incapables de le défendre ou n’ont pas eu le courage de le défendre en 2008.

    Maintenant un détail qui a son importance, que vois ne savez peut-être pas encore. Une fois que Ravalomanana a été investi, c’était calamiteux juridiquement, cela a été fait en deux temps, le caractère illégal du pouvoir n’a jamais été pu être dissimulé, je suis de ceux qui ont voulu légitimer le pouvoir pouvoir mettre fin rapidement à la crise Constitutionnelle malgache.

    Ravalomanana a été tout simplement incapable de réconcilier les partis politiques malgaches.

    Comment peut-on penser en commettant un coup d’Etat, qu’on ne serait pas victime d’un coup d’Etat si on était incapable de légiférer et déclarant qu’un coup d’Etat était illégale ?

    Et comment fait-on pour légitimer les élus si à la base, les processus, les financements, les calendriers électoraux sont organisées, financées, et pensées par la CI et les pays étrangers :

    - ce sont les conséquences, aujourd’hui, à moyen et à long terme, des improvisations des responsables politiques malgaches et leur incapacité de protéger les lois dans leur pays.

    L’enjeux politique pour Madagascar aujourd’hui n’est plus du tout d’assumer l’indépendance, mais de retrouver sa souveraineté.

    Les responsables politiques et les politiciens doivent constamment s’abriter derrière le « droit Malgache », point !

    La question n’est jamais et ne sera jamais ce qu’on pense d’un X événement politique mais ce que le « droit » préconise dans un tel événement si jamais il touchait le pays :

    - l’Armée et le pouvoir Judiciaire en jouent un rôle important.

    Le pays d’abord, le reste à la poubelle !

  • 28 juin à 17:24 | vazahagasy taratasy (#10911)

    A tous les baratineurs convaincus de leur talent,

    Je disais qu’il faut faire attention aux bonnimenteurs :

    Les personnes qui vivent une réalité sont capables de discerner la comédie de la réalité. On admire les belles paroles et on attend les actes, c’est la seule chose qui compte, et des actes immédiats, pas des promesses dans un autre siècle...

  • 28 juin à 18:10 | diego (#531)

    Bonjour le kope,

    Je n’entre pas dans cette logique, à mon sens malsaine, qui fait intervenir très rapidement dans le processus, le procès d’un régime politique et les excès qui l’accompagne.

    Je suis un régalien. Je crois au droit et aux fonctions régaliens. Je ne sors pas des fondamentaux, État, Droit, Constitution, Institutions, Élus, autrement dit, pas d’improvisation, et aucun sentiment n’intervient.

    On voit bien que la pandémie et la récession économique mondiale ont enfin réveillé et ont fait comprendre aux occidentaux et d’autres que l’Etat et les Institutions sont vitaux.

    Pour aller vite, nous avons besoin des élus, des élites, le droit et d’ordre.

    J’étais au pays en 2001, un peu mieux armée que l’époque de chez les parents. Le soupçon des fraudes accompagne et ne quittera jamais les processus électoraux et aucun pays n’est et ne sera épargné.

    La jeunesse de la démocratie malgache ou la présence d’un soupçon des fraudes n’excusent pas, ne justifieront pas et ne répareront pas les ravages Institutionnelles de l’arrêt au premier tout à une élection présidentielle à deux tour à Madagascar. L’Armée et le pouvoir Judiciaire sont les seules institutions légitimes qui auraient pu sortir le pays de cette impasse mais elles n’ont pas de hazondamosina assez solide et l’intelligence politique de le faire, pour faire de la politique par la suite.

    Le mal est fait, la preuve, nous voilà sommes condamnés à courir après, souvent avec des arguments qui ne tiennent complètement pas en compte le droit Malgache....c’est malheureux mais c’est la réalité.

    Mais beaucoup des responsables politiques malgaches ne jugent pas que la présence des protagonistes des crises politiques et la crise Constitutionnelle à Madagascar serait une chance de mettre fin définitivement à la crise Constitutionnelle.

    Voyez-vous, en ce qui concerne Madagascar, je ne m’intéresse pas au procès et aux bilans politiques et économiques des dirigeants successifs à Madagascar, depuis Tsiranana et aujourd’hui. La première raison est :

    - 60 ans sont très court, les personnes qui vont juger ces dirigeants sont ridiculement jeunes, ils n’ont même pas fait la 2d guerre et n’ont pas participé au révolte de 47 ;

    - la deuxième touche justement la colonisation. Ces jeunes malgaches qui jugent ou veulent juger les dirigeants successifs malgaches sont capables de se réconcilier avec la France, qui a tué ou assassiné des milliers des malgaches pour rébellion, soif d’indépendance, mais, leur pays indépendant, sont incapables de réconcilier les partis politiques et les leaders politiques de leur pays, et construire l’avenir.

    Le pays qui vous colonisé et qui a tué plusieurs milliers des malgaches qui vient 60 années plus tard reconnaître un pouvoir dont il sait pertinemment issu d’un coup d’Etat, fait froid dans le dos.

    Et tout le monde semble s’en accommoder, hallucinant !

  • 28 juin à 18:32 | Vohitra (#7654)

    Un régalien qui se croit avoir le droit de se régaler, avec son mentor le pirate barbe rouge, à partir des biens communs de la République, comme si le quart de siècle de dilapidation et de vandalisme politico-économique d’un flibustier n’avait pas laissés des séquelles et blessures au sein de la population...

    Les quatre’mis...c’est barbe rouge qui en est le responsable et l’origine...

    L’oppression et les actes privatifs de liberté à grande échelle à travers la DGID, c’est barbe rouge

    La création d’une organisation de bandits urbains, le TTS, pour terroriser le peuple, c’est barbe rouge

    La banqueroute de la totalité des sociétés d’Etat, c’est toujours barbe rouge

    La deliquescence de la justice et des forces de sécurité par voie de corruption, c’est barbe rouge

    Le massacre, tuerie systématique, des jeunes adeptes d’art martiaux, c’est barbe rouge

    • 28 juin à 20:16 | diego (#531) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,

      Vos arguments ne tiennent pas la route.

      Quand on se dit régalien, ce qu’on connaît bien « le droit » et pourquoi on l’a crée et pourquoi il est important de le respecter.

      Commettre un coup d’Etat est pire qu’être bandit,.... les putschistes tuent un pays, une Nation, les bandit ne commettent des crimes qui n’ont pas les mêmes ordres juridictionnels.

      Je constate tout simplement que vous ne trouvez aucun angle, juridiquement, pour attaquer « le régalien » !

    • 28 juin à 22:07 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      @ 28 juin à 20:16 | diego (#531) répond à Vohitra ^

      Bonjour Vohitra,
      Vos arguments ne tiennent pas la route.


      diego, loin de faire de parti pris, je suis d’accord pour dire que ceux qui ont TUE ce pays (dans tous les sens du terme), qu’ils soient tous jugés.
      Sans cela, c’est un système héréditaire qui restera à la tête de ce pays. Et je vous assure les prochaines 60 années ne seront que l’image édulcorée de l’état actuel.
      La réconciliation nationale c’est pour le peuple et non pour amnistier les politiciens véreux.

  • 28 juin à 18:50 | betoko (#413)

    Diego
    J’ai du mal à comprendre votre avant dernier paragraphe . Ce que je constate l’instabilité du régime à Madagascar c’est déjà à cause de sa constitution , la construction de la première reoublique dans ses grandes lignes même si c’est une copie collée avec celle de La France n’est pas aussi mauvaise que celles des deuxième , troisième ou quatrieme republique et surtout nombreux sont les malagasy qui ne sont pas démocrates , des exemples il suffit de lire les commentaires sur M.T

  • 28 juin à 20:50 | ASSISE (#10453)

    ===Amin’izao ny porofo ihany ary ny porofo hatrany no hanamelohana olona, fa tsy ampy ny vinavina.===

    Iza moa ilay olona meloka tsy samborinareo hatramin’izao ?

    Olona tsy milamina tokoa angamba ianao ity.

    Misy resaka misy porofo MIVANDRAVANDRA ity :

    1-/ Iza no namorona sy nampandany ny "Làlàm-Panorenana" miasa ankehitriny ?
    Ilay tsara indrindra tamin’ny tantaran’ny Firenena.

    2-/ Iza no miady mafy tsy hampiharana araka ny nandaniana azy ?
    Na dia nanaovana fanambarana mihezinezina, nivantana tamin’ny haino aman-jery, fa hankato ny sata mifehy ny Repoblika ankehitriny.

  • 28 juin à 21:03 | Behantra (#9165)

    Coup d’état ???!!!

    Moi , j’ai cette mauvaise habitude en ’politique’ , de ne croire qu’à ce que je vois et entendu

    Donc , au soir des élections de 2001 j’étais avec feu RAKOTOMAVO , qui je précise était marié avec ma cousine

    Je parle de Pascal , ancien PDG de la réassurance ARO et ancien premier ministre de Ratsiraka , je tiens à dire que c’est lui qui m’a demandé de venir chez lui quand les résultats sur Tana furent connus

    Et là j’ai remarqué une peur panique l’envahir , d’autant plus que au fur et à mesure des résultats
    venant des provinces en défaveur de Ratsiraka il a pris cette horrible décision de brûler les copies
    de ces résultats : Ratsiraka était BATTU

    Et chose curieuse , Tantely , qui disait à qui voulait l’entendre que cette élection ne serait qu’une formalité a réussi avec Pascal à entrainer Ratsiraka dans une dangereuse cavalcade : de faire une ’tournée’ à travers Madagasikara et de proclamer que c’est lui Ratsiraka LE PRESIDENT

    La suite de l’histoire vous la connaissez tous

    Shalom , je ne sais pas si tu étais au FIAP à Paris lorsqu’un membre de l’Aréma avait déclaré
    que le général qui était PM de Ratsiraka en ce temps , et qui est du même village que lui est venu
    inverser les résultats qui étaient de 70% pour Ravalomanana et 30% pour Ratsiraka

    Evidemment ce ’membre’ avait déchiré sa carte

    Vous voyez : alors ne me sortez pas du tout vos raisonnements à la noix : Ratsiraka était battu par Ravalomanana au premier tour

  • 28 juin à 21:09 | diego (#531)

    Bonjour Jacques,

    Vouloir faire le procès des dirigeants malgaches ne tient pas la route juridiquement et aussi historiquement.

    L’intention, avouée, dans le but de faire connaître l’histoire dans la crise Constitutionnelle encore vivace et se déroule sous nos yeux à Madagascar est tout simplement un mirage.

    Juridiquement :

    - comment allez-vous procéder pour classifier les degrés des crimes que les dirigeants, ou une personne, pour les traduit au Tribunal ?

    Assassinat, meurtre, crime contre l’humanité ? Vous êtes pas rendu....

    Pire pour le pays.....attention l’esclavage est devenu un crime contre l’humanité, plusieurs pays sont concernés en africains et Madagascar.....vous avez remarqué que l’Afrique se tait sur le sujet ? C’est complexe !

    D’une manière générale, il n’y a vraiment pas un Tribunal, dans aucun pays, pour conduire un tel procès, à l’exception du tribunal international, qui se limite d’ailleurs à juger plutôt les ex dirigeants africains, aucunement les ex dirigeants des pays occidentaux,.... les dirigeants occidentaux ne sont pas des anges, se sont des guerriers, mais à la retraite, il sillonnent le monde pour faire des conférences et font des lobbying pour leurs pays respectifs.

    Vous êtes très ambitieux !

    Les Institutions Judiciaires malgaches sont incapables de monter des dossiers solides et aller jusqu’au bout des crimes dont la majorité des Malgaches connaît l’existence :

    - bois des roses, vols des zébus, listes électorales incomplètes et erronées etc...

    Je ne sais pas si vous en êtes conscient, mais si vous commencez à vous attaquer et commencer à faire le procès des années Ratsiraka, Ravalomanana, R. Hery et Rajoelina de leur vivant ou à leurs collaborateurs après leur disparition :

    - vous faites le procès, ni plus ni moins, de l’Etat et les différentes institutions Malgaches mêmes.

    Il y a une grande incohérence à Madagascar.

    Vous faites la paix, s’est réconcilié sans problèmes avec la France, dont tout le monde sait, a tué plusieurs milliers des malgaches pour matter une rébellion, envoyez vos enfants, vos futures élites étudier en France, tant mieux et c’est donc du passé :

    - mais vous avez des difficultés à vous réconcilier avec les femmes et les hommes, vos compatriotes, avec lesquels vous devez des différends, mais néanmoins devez gouverner votre pays ensemble et protéger votre souveraineté ?

    • 28 juin à 23:39 | Shalom (#2831) répond à diego

      diego a écrit :

      Vous faites la paix, s’est réconcilié sans problèmes avec la France, dont tout le monde sait, a tué plusieurs milliers des malgaches pour matter une rébellion, envoyez vos enfants, vos futures élites étudier en France, tant mieux et c’est donc du passé


      La relation entre la France et Madagascar est une relation entre état et une guerre entre deux états.
      Je redis : une guerre entre deux états.

      Le problème entre les politiciens et les malagasy, c’est une question de trahison.
      On a fait confiance à ces politiciens et voilà ce qu’ils ont fait à ce pays : ils l’ont volé, ils l’ont tué et en particulier jamba en son temps et DJ pendant la transition.

  • 28 juin à 22:08 | diego (#531)

    Betoko,

    Ne sortons pas du contexte que Madagascar est un pays jeune, extrêmement jeune.

    Le droit Malgache est issu de la Ve République Gaullienne, dans laquelle vous avez le Droit privé, se subdivise en :

    - Droit Civil, Droit commercial et Droit dutravail

    Et le Droit public se subdivise en :

    - Droit constitutionnel, Droit administratif, Droit pénal et Droit fiscal.

    Ce mélange de droit public et droit privé présente un droit pénétré « d’interventionnisme étatique, c’est à dire sur lequel pèse l’Etat.

    Maintenant, les débats qui ont toujours existé et qui vont continuer à exister sur le 1er tour de l’élection présidentielle de 2002 sont en fait :

    - inutile et sans fondement, politiquement et surtout juridiquement.

    Que du vent !

    Pourquoi ? Il n’y a pas un second tour ! Autrement dit, c’est très important de le comprendre, les processus électoraux se sont arrêtés.

    Il n’y a pas un seul expert en droit constitutionnel qui va trouver des explications, légales et légitimes qui va nous dire qu’il aurait un vainqueur dans une élection donc les processus se sont arrêtés.

    En se déclarant vainqueur, Ravalomanana a de facto, , commis un coup d’Etat.

    La France est venue au secours des processus en reconnaissant Ravalomanana et a réussi à convaincre la CI. La France étant membre permanente de l’ONU, à ce titre elle a un droit de veto.....Ravalomanana a renvoyé comme un mal propres notre Ambassadeur, aux yeux de la France une offense et impardonnable. On connaît la suite

    Leçon à retenir. Tant que Madagascar ne maîtrise pas ces processus électoraux, il sera difficile de mettre fin à l’instabilité politique, et à l’intervention des puissances internationales, surtout la France qui ne va pas s’en priver, la pandémie et la récession économique aidant.

    La Politique patine depuis des années et l’Armée et la Justice sont peu fiables et il n’y a vraiment pas trois ou quatre partis politiques avec lesquels le pays peut compter.

    D’où la nécessité d’une réconciliation :

    - c’est politique, le pays est condamné à recycler, perfectionner ses politiciens car il va se retrouver avec les mêmes dirigeants dans dix prochaines années, qui risquent de conduire le pays dans un catastrophe politique auquel il ne se relèverait pas avant plusieurs années.

    L’espoir est que cela peut changer vite, tout va vite aujourd’hui.

    • 28 juin à 23:56 | Shalom (#2831) répond à diego

      diego :
      ".Ravalomanana a renvoyé comme un mal propres notre Ambassadeur, aux yeux de la France une offense et impardonnable. On connaît la suite"


      Savez-vous quelle a été la genèse de cette histoire d’ambassadeur ?

      Colas a eu le marché de la remise en état ou la construction des infrastructures routières.
      Après quelques dizaines de km construites, Ravalomanana s’est permis inopinément de survoler les chantiers avec un hélicoptère et des experts munis d’un appareil de carottage fournis par les allemands.

      Les experts ont procédé à un carottage et montré le résultat au responsable de Colas :
      Le carottage ne correspond pas à la structure définie dans le cahier des charges.
      Ravalomanana a demandé à Colas de tout refaire et en respectant rigoureusement le cdc.

      C’est impensable pour Colas dont le responsable s’était adressé alors à l’ambassadeur de France à Madagasikara.
      Ce dernier a essayé de négocier avec Ravalomanana qui à son tour resta droit dans ses bottes.
      L’histoire a commencé de cette façon.

  • 29 juin à 00:58 | lé kopé (#10607)

    Merci pour ces info ,Shalom ...

  • 29 juin à 13:09 | Ibalitakely (#9342)

    Ô ry Ilaimandimby,
    Azavao tsara ny tianao lazaina @ izany hoe " Billy the Kid salue ses prédécesseurs" izany : firy izy ireo dia iza avy ohatra ??
    * Dia ity Tantsambon’Anosy & Behoririka mola mba nahazo micro ny 26/06/2020 teo ka namerimberina fa nisy nanongana hono iza angaha izy izany, dia tsy tadidiny intsiny ny hoe rehefa nialan’ny foloalindahy tanteraka ilay sady "le plus ancien dans le grade le plus élevé no chef suprême rahateto" ka rehefa niankin-drindrina irery tany Ambodiatafana (& rehefa nahavita barrage anti-économique tany Brickaville) dia nandeha nialoka tany Neuilly sur Seine, dia mbola be ranomaso !!!!!!!!

    • 29 juin à 14:49 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      nialan’ny foloalindahy tamin’ny hoe "izahay miaramila neutres" t@ 2002 dia voatery nanangana milisy tsy ara-dalàna sns. Nisy nanongana aho hoe nisy nanongana !! Dia izao mpanolon-tsaina fôpla olona zara nianatra izao.
      Noho izany tsy fantatry i Billy the Kid, satria zavatra hafa no atoron’ny sasany azy, hoe ny 80% ny Malagasy dia tantsaha izay tsy mitady hafa tsy :fandriam-pahalemana ; tany ambolena (tsy omena karana na Sinoa na Arabo) ; masimboly ; zezika & làlana ifamezivezen’ny olona & ny entany. Fa tsy izany Toyota 4x4 SUV-gasy izany [mba ifaninana @ Raboana & Sodiat ??] na kianja fampiadiana andevo [colisée-coliséum-madagascariensis] t@ andro faha-mpanjaka na emperora tany Rôma.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS