Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2022
Antananarivo | 23h32
 

Société

Ultimatum des médecins fonctionnaires

Andry Rajoelina instaure un comité ad hoc

vendredi 19 février 2010 | Rakotoarilala Ninaivo

Le Président de la Haute Autorité de la Transition (HAT) Andry Rajoelina a proposé la mise en place d’un comité ad hoc afin d’examiner dans les meilleurs délais les problèmes des médecins fonctionnaires malgaches. Cette proposition a été faite lors d’une rencontre tenue entre le président de la HAT et des représentants des médecins fonctionnaires au palais d’Etat d’Ambohitsorohitra dans la matinée de ce jeudi 18 février 2010.

Ce comité ad hoc va examiner les problèmes d’alignement de grille indiciaire des médecins ainsi que la revalorisation de leurs indemnités spécifiques. Ledit comité, qui se réunira en présence du président de la HAT dès ce vendredi 19 février, vers 9 heures du matin, sera composé entre autres du ministre des Finances et du Budget, du Vice Premier Ministre chargé de la Santé, des représentants de la Présidence de la Haute Autorité de la Transition ainsi que de quelques médecins fonctionnaires pour prendre en considération les revendications de ces derniers et d’y trouver des solutions à court, moyen et long terme.

Satisfaction

Ambohitsorohitra a qualifié la rencontre de satisfaisante. Une vision presque partagée par les représentants des médecins fonctionnaires, sauf qu’ils précisent que leurs revendications ne sont pas encore exaucées. Ainsi, ils maintiennent leur « week-end prolongé » jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Mais en échange, les médecins fonctionnaires présents à cette rencontre, ont quand même promis au nom de leurs collègues, de suspendre immédiatement la grève générale déjà annoncée. Cette grève générale aurait dû entrer en vigueur ce vendredi 19 février 2010, après l’épuisement de l’ultimatum de 48 heures.

Selon Ambohitsorohitra, le métier de médecin est une profession noble et revêt un caractère capital pour la santé publique. « Une santé, auscultée dans les normes requises, signifie une vie sereine et l’on ne peut admettre, en aucun cas, que l’on joue, sans scrupules, avec la vie de la population » affirme la Présidence de la HAT dans un communiqué pour justifier l’audience accordée à ces médecins fonctionnaires. Des médecins qui ont manifesté, depuis le début de cette année, pour faire valoir leurs doléances.

Lors de la rencontre de ce jeudi, qui a duré plus d’un tour d’horloge, le Président de la HAT, Andry Rajoelina a souligné que le régime de Transition est prêt à étudier les revendications de ses vis-à-vis pour l’intérêt général de la population et dans le but de considérer, par-dessus tout, la vie de la population.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 19 février 2010 à 09:46 | Odon (#708)

    Efa misy fanantenana izany. Nefa aza amelana raha tsy tontosa hatramin’ny farany satria i ranamana io mantsy specialiste @ fandavana ny teny napetrany. Zavatra nosoniavina izao aza ireny laviny indray avy eo. Andraso tsara aloha ho tanteraka tsara vao misioka fa mbola tsy tafavoaka ny ala tsinona. Raha mandeha tsara ny anareo dia hitaky ny zonay koa izahay mpampiantra. MIsaotra anareo indrindra nisava ny lalan-kaleha. Zotsika mantsy no takiana. Ny miaramila mpanongan-panjakana aza mahazo be mihoam-pampana. Nefa ny sasany jereo fa lasa jiolahy arak’ireny nolazain’ny gazety ireny.

    • 19 février 2010 à 13:38 | RABERENE (#3227) répond à Odon

      O ry Ngahy Odon a ! Fa mba inona no nataon’ny dadanareo ho an’ireo doktera ireo fony izy mbola teo e ? Tsy vao omaly anie akory io olana io e !Ny rainareo variana tamin ny Air force fotsiny a ! Dia toa nareo indray ity no be vava koa !!!

    • 19 février 2010 à 15:32 | niry (#210) répond à Odon

      Ovay amin’izay ho’aho ny disque Rabri/Raberene an.. Efa hoe tsy misy idiran’i Dada intsony eo ! Nandresy ialahy isany ! Miroso amin’ny transition Maputo isika izao fa aza ny taloha foana no averimberina eo foana ! Izao fahorian’ny olona noho ny HAT izao atrehina fa ny anareo ad hoc ad hoc toc toc izany foana no avoaka etsy sy eroa. Porofo fa tsy misy programa, faly hanimba fotsiny dia avy eo mieritreritra (raha mahavita manomboka mieritreritra akory aza)

  • 19 février 2010 à 11:03 | RAVELO (#802)

    Fa mba nankaiza kosa hono ho ahy ireo CV bediabe nasehon’ny minisitra e !!!

    Karakaroa hoy fitenenana fa mangovitra.

  • 19 février 2010 à 20:09 | bouba (#2789)

    - Il a fallu instaurer un comité ad hoc pour discuter sur le sort des Médecins
    - L’instauration de la comité va prendre combien de jours, de mois ou d’année ???
    - Quels Médecins seront membres de ce comité ???
    - A-t-il fallu un comité AD HOC pour régler le problème de salaires des militaires ???
    - Un fois de plus, la délégation du corps médical s’est laissée bernée par des belles paroles en l’air.
    - Combien de fois la HAT a promis de régler ces genres de problème en instaurant des organismes parallèles au service des fonctions publiques sans ne citer que quelques exemples : comité pour l’indemnisation des victimes du 26 janvier 2009, comité pour la régularisation de l’exploitation de bois précieux, etc...mais quel résultat concret a-t-on attendu ??? RIEN

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS