Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 21 novembre 2019
Antananarivo | 13h43
 

Economie

Pénurie de carburant

Andry Rajoelina fait un rappel à l’ordre aux pétroliers

samedi 26 octobre

L’État va bientôt lancer un appel d’offre en importation directe des produits pétroliers afin d’approvisionner en carburant Madagascar, tous les pétroliers sont invités à soumissionner s’ils le souhaitent. Andry Rajoelina l’a annoncé lors de la convocation des membres du Groupement des pétroliers de Madagascar (GPM) hier au Palais d’État d’Ambohitsorohitra. Une décision prise depuis quelques mois déjà mais que le président a rappelé hier aux pétroliers.

Avec les problèmes d’approvisionnement de carburant ces derniers jours, Andry Rajoelina a surtout tenu à faire un rappel à l’ordre aux pétroliers pour le respect de leurs engagements au moment de la privatisation du secteur.

« Les pétroliers regroupés au sein du GPM ont failli à leurs engagements dans l’approvisionnement en carburant, ce qui a coûté cher à l’économie et qui a créé une panique auprès de la population ces derniers jours », peut-on lire sur le communiqué de la présidence. Les pétroliers n’auraient pas respecté les cahiers des charges pour la constitution d’un stock de sécurité de 21 jours en cas de problème ou éventuels soucis du marché. Ils ne disposaient que de 5 jours à 10 jours maximum de stock de sécurité pour faire face aux besoins de la population ces derniers jours et ont ainsi manqué à leur obligations légales, estime la Présidence.

En effet, selon l’article 24 de la loi 99-010 du 17 avril 1999 régissant les activités du secteur pétrolier, il est stipulé, que chaque titulaire de licence de distribution, pour chaque produit pétrolier qu’il commercialise est tenu d’avoir à sa disposition un stock de sécurité de chacun des produits pétroliers qu’il manipule ou commercialise égal ou supérieur à la moyenne, calculée sur les six (6) derniers mois, de trois (3) semaines de vente sans pourvoir être inférieur à 0,5% de la consommation annuelle de la circonscription concernée.

Andry Rajoelina affirme que ce manquement aux obligations est inadmissible. Il a ainsi insisté auprès de tous les opérateurs du secteur sur l’obligation de construire des nouveaux dépôts dans les 24 dépôts de tout Madagascar, pour à la fois répondre aux besoins de la population mais aussi respecter leurs engagements de constitution de stock de sécurité qui reste non négociable.

100 commentaires

Vos commentaires

  • 26 octobre à 09:46 | Einstein (#3390)

    C’est à lui qu’il faut faire un rappel à l’ordre.
    Sur ses promesses non tenues : émergence, Éparses, électricité...
    Elles commencent toujours par E, bizarre...

    • 26 octobre à 10:01 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Einstein

      IEM= Insuffisance en Électricité
      IEM=Insuffisance en Eau
      IEM=Insuffisance à Madagascar

    • 26 octobre à 10:05 | betoko (#413) répond à Einstein

      Parce que selon vous tout ce que vous venez d’énumérer devrait être accompli tout de suite ?
      Il voulait désengorger Tana on lui met des bâtons dans les roues Il prend une décision concernant le carburant il reçoit encore des engueulades S’il ne disait rien , pire qu’est ce qu’il n’aurait pas reçu ?

    • 26 octobre à 10:50 | RASOLOBE (#9411) répond à Einstein

      Quand on promet n’importe quoi voila ce qui arrive ! Toutes les promesses électorales déversées pendant la campagne sont tenues en laisse par des groupements politico -financier ! donc c’est eux qui décide. Mr Rajoelina peut dire tout ce qu’il veut mais sans l’aval de tous ces groupements ses promesses restent dans l’air . Une de ses promesses ce problème d’approvisionnement des carburants,depuis son arrivé au pouvoir avec ses clics , ça fait deux fois que Mr Rajoelina a tapé sur la table pour mettre fin à ce problème mais rien n’y fait . Ce GPM lui fait un bras d’honneur pour rappeler que c’est eux qui décide !
      Voyons un peu avec le projet Tanamasoandro ! En temps normal les crises : carburant ,délestage coupure d’eau, sont encore insolubles ,avec ce projet pharaonique énergivore comment ils vont faire pour approvisionner ce projet ? On dirait qu’on marche en reculant !

    • 26 octobre à 10:59 | elena (#3066) répond à Einstein

      @Einstein,Lafu

      IEM= Insuffisance en Électricité
      IEM=Insuffisance en Eau
      IEM=Insuffisance à Madagascar

      A ce début de mandat faut-il rajouter dans la liste des échecs :
      IEM= Iles Eparses Malgaches ?

    • 26 octobre à 11:57 | Isandra (#7070) répond à Einstein

      Elena,

      IEM= Impôts des Entreprises aussi pour Marc.

    • 26 octobre à 12:02 | Sabrina (#4247) répond à Einstein

      @ Elena,

      Eparses ? IEM = Iles à Effacer de notre Mémoire.

    • 26 octobre à 12:24 | Isandra (#7070) répond à Einstein

      Pourquoi Marc ne s’est il jamais intéressé par ces îles quand il était au pouvoir ?

      Parce qu’on ne peut pas y vendre des produits TIKO, faute des habitants. So, not interesting.

    • 26 octobre à 12:28 | Isandra (#7070) répond à Einstein

      Sabrina,

      Alors que Marc aurait pu envoyer des zana-dambo pour y chasser les lambos français.

    • 26 octobre à 12:42 | elena (#3066) répond à Einstein

      IEM= Isandra Eime Marco

    • 26 octobre à 12:59 | Isandra (#7070) répond à Einstein

      Elena,

      IEM= Initiative pour Effacer Marc.

    • 26 octobre à 13:32 | elena (#3066) répond à Einstein

      IEM= Initiative pour Effacer Marc
      Et voilà CQFD
      Merci Isandra de nous révéler les sombres dessous de l’IEM, on comprend que l’IEM ne peut pas marcher s’il est fondé sur cette seule motivation !
      Tout ça pour ça ! et depuis 10 ans !!

    • 26 octobre à 14:13 | Vohitra (#7654) répond à Einstein

      Elena,

      C est normal si notre pays se trouve dans cette catastrophique situation. Quand la haine est la seule motivation qui anime la gouvernance...

      Objectif specifique : faire tomber le marco et le pays avec...

      Rie que de la verve et la tromperie au bout d une decennie...

    • 27 octobre à 08:58 | Isandra (#7070) répond à Einstein

      Elena, Ms-Joany,

      Marc, c’est un système, une doctrine, mais, non pas seulement une personne :
      - Machiavélisme,
      - L’accaparement,
      - Le favoritisme ,
      - L’exclusion,
      - Le fanatisme,
      - L’impunité, ...
      Etc,

      L’un des moyens pour les effacer, les endiguer, c’est l’émergence de Madagascar, d’où cette initiative.

    • 27 octobre à 10:14 | Vohitra (#7654) répond à Einstein

      Isandra,

      Miala tsiny fa efa mampiomehy mihintsy ianao marina, andro alahady maraina amin’ny sivy ora dia i Ramarika sahady no efa mameno ny lohanao sy ny fanahinao, fa ahoana marina e ? fa nisy inona e ?

      Tsy milamina mihintsy ny sainao, tsy antoandro tsy alina tsy maraina fa dia i Ramarika foana, fa maninona raha mba mieritreritra zavatra hafa indray aloha e ? izy foana no ao andohanao, fa ahoana marina moa e ?

      Amboary ny saina fa sao tratry ny famoizampo amin’izao e, sao tsy misy mpiaro anjambany ankitsirano tsy misy fangarony intsony eo i goverinora Pilato e !

      Mitraka dia mahereza, hadinoy amin’izay i Ramarika fa efa tsy mitantana raharahampanjakana intsony izy e, avelao izy ho any amin’izay misy azy any, ary aza mamoy fo toy izao moa e !

    • 27 octobre à 17:34 | Lekivy 2 (#10161) répond à Einstein

      Resaka "coincidence" le raha.
      1) Sur une simple rumeur sur une soi-disant insuffisance des stocks en carburant, c’était la panique et la ruée chez la population, amenant le pouvoir à interpeller les opérateurs pétroliers en arguant que la situation est "hors contrôle" et nécessite un "rappel à l’ordre". Le public a alors été témoin des déclarations contradictoires entre l’état et l’OMH. Finalement, il y avait suffisamment de stocks, la preuve, la situation est redevenue normale avant l’arrivée du tanker. N’empêche, le pouvoir annonce le lancement d’appel d’offres direct pour l’approvisionnement en carburant, minimisant tout le réseau de distribution qui couvre tout le pays.

      2) A cause d’un mouvement de foule, étrangement spontané et sans lien évident avec le contexte (envoi de stagiaires-apprentis pour augmenter leur savoir faire selon les besoins de la mise en œuvre du projet minier BASE ; déclaration de quelques élus en faveur du projet minier), le Ministre des Mines et des Ressources Stratégiques effectue une descente à Toliara pour constater le "désordre" et décréter la suspension des activités de BASE, qui n’en est qu’au stade d’étude de faisabilité.

      Pour ces deux faits, on remarque une "certaine" coïncidence sur des décisions de l’état d’interférer sur des activités du secteur privé en profitant de "troubles sociaux". Pourquoi l’état s’intéresse-t-il à ces secteurs ?

  • 26 octobre à 09:53 | nez_gros (#10715)

    Celui qui a l-argent donne l’ordre, pas toi donc : les pétroliers, les créanciers, la banque mondiale, les borisatroka, le FMI
    Ne rêve même pas
    MARX disait que c’est une Lutte perpétuelle de classe

    • 26 octobre à 10:09 | betoko (#413) répond à nez_gros

      Donc c’est du chantage ? Je suis importateur de carburant et je n’ai rien à foutre de la population malgache et de son économie J’ai de ’argent je fais ce que je veux Que la population creve ce n’est pas mon problème Et qui fait vivre ces importateurs si non nous tous ?

    • 26 octobre à 12:39 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      @betoko, là c’est mort gros ! lors de la propagande présidentielle, ces financiers ont donné leur argent, notre président a fait un pacte avec le diable, il a le poing et main liés. t’as capté ou pas ?

    • 27 octobre à 12:40 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      La manque de carburant peut entraîner la mort dans les hôpitaux, par le non livraison des médicaments, la manque d’électricité, etc...
      Un DJ rappel à l’ordre, Un président sanctionne.C’est aussi simple que cela. on retire la licence ou on demande une indemnisation.

      notre président ignore sa fonction, il n’est pas encore habité par la fonction présidentielle.

      Ces pétroliers sont des cadors, ils savent ce qu’ils font, s’ils on fauté, ils doivent être sanctionnés, s’ils ne sont pas sanctionnés , c’est parce qu’ils font peur, ils tiennent notre président par la barbichette. c’est elementaire mon cher Watson

    • 27 octobre à 22:14 | mandinika (#4014) répond à nez_gros

      Tsy hain’i Kotobe sy i nandra izany e.
      Ho hita eo hoe inona no hiova rehefa tapitra ny 5 taona. Ny hitako aloha hatreto dia hitombo ny hihinan’ny IEM mandritry ny 4taona manaraka. Raha ho tonga hatramin’ny farany.
      Samia velon’aina hahita azy.

  • 26 octobre à 10:52 | Stomato (#3476)

    Que c’est facile d’oublier l’histoire récente !
    Depuis le piratage d’une cargaison de pétrole destiné à l’Île Maurice, les produits pétroliers sont vendus FOB pour Madagascar.
    Cela veut dire que les produits doivent être payés dès qu’ils sont dans les cales du navire.
    Sans quoi le navire ne quitte pas le port de départ.
    Pour un importateur malgache il faut qu’il ait l’argent en devises et qu’il reçoivent l’autorisation des autorités malgaches.
    Le cours des carburants varie de jour en jour, et les délais d’obtention des autorisations peuvent compliquer les choses. Quand on connait la vitesse d’exécution de certaines tâches administratives à Madagascar...

    • 26 octobre à 13:03 | nez_gros (#10715) répond à Stomato

      @stomato, Là tu as raison gros, sauf que l’argent pour payer le pétrole est dans les comptes bancaire de nos dirigeant, et ces comptes se trouvent en occident

      HERY Rajaoanarimampianina (l’ancien president)se balade allègrement actuellement en occident , comme Ratsiraka et TGV l’ont fait à l’époque

      notre président(et les anciens d’ailleurs) à qui toutes les fautes reviennent , adoubé et reconnu par Sarkozy et Macron, et sûr de son asile familiale et Bancaire en Occident , s’en fout du règle administrative et du peuple Malgache.

  • 26 octobre à 11:06 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Dans la conjoncture du moment, l’Etat est en train de subir le contrecoup de sa mauvaise gestion et laxisme au sein de la société Jirama. En effet, l’Etat est lourdement endetté auprès de ces sociétés privés qui dominent le secteur pétrolier du pays, de l’importation à la logistique et la distribution.

    N’ayant pas les moyens de faire face aux besoins incessants de la société nationale d’électricité malgré les sommes faramineuses injectées annuellement pour subventionner ladite société, l’Etat avait demandé à ce que ces sociétés privés assurent l’approvisionnement à crédit en gazole de la Jirama dans l’ensemble du pays, et il arrive un moment fatal où l’Etat n’est plus en mesure de régulariser et d’honorer à temps les factures de ses partenaires privés, factures très salées qui ne cessent de grever les finances publiques du pays, estimées par les connaisseurs et initiés à quelques centaines de millions de dollar apparemment.

    Alors, compte tenu de la situation, est-ce que l’Etat est il vraiment en mesure de faire un rappel à l’ordre à ses créanciers ?

    Déjà, l’Etat à travers l’OMH, ne parvient pas à faire appliquer le cahier de charges établi lors de la privatisation du secteur pétrolier dans le pays : la concurrence n’a jamais été une réalité vécue quotidiennement par les consommateurs, le marché domestique ne fait que subir les ententes tacites entre les opérateurs pétroliers pour l’alignement constant et régulier des prix à la pompe.

    L’économie Malagasy est livrée aux mains et volontés de ces opérateurs pétroliers car c’est trop insignifiant un stock de sécurité de 21 jours de produits pétroliers, à partir du moment que des événements liés à la géopolitique et stratégique internationales apparaissent (conflits, hausse de prix, guerre d’influence…), ou des variations importantes du taux de change avec la devise de référence en la matière, l’économie du pays sera déstabilisée en un espace de temps très court et l’ensemble d circuit économique interne subira une perturbation difficile à gérer.

    Bref, l’Etat, pour ne pas dire ses responsables, est victime de sa propre incapacité et désorganisation, ses irresponsabilités, sa mauvaise gestion, et surtout de son incompétence dans l’anticipation des contraintes éventuelles pouvant survenir quand on n’a plus le levier essentiel pour réguler le marché et faire valoir la souveraineté nationale dans la prise de décision en faveur de sa sécurité nationale et économique.

    • 26 octobre à 11:25 | Behantra (#9165) répond à Vohitra

      Bonjour

      Donc si je comprends bien : bôka est dans le c.a.c.a , profondément !!

      Mais comme la nandra et son babakoto adorent le voir dans cette situation , il sera lavé , sucé , léché copieusement

    • 26 octobre à 11:28 | betoko (#413) répond à Vohitra

      Archi faux. Ces importateurs ne respectent pas le cahier de charge selon Andry Rajoelina Selon la banque centrale Madagascar possede plus 1 milliard de dollar américain de devise donc il y a de quoi pour pouvoir acheter du carburant entre autres

    • 26 octobre à 11:39 | kartell (#8302) répond à Vohitra

      Votre analyse est comme d’habitude bien fondée et dégonfle la mise en scène style père fouettard d’un pouvoir qui se la joue  !....
      Effectivement si les compagnies pétrolières traînent des pieds c’est qu’elles ont de bonnes raisons que le pouvoir feint d’ignorer et pour cause ....
      Mais au-delà de cette grossière mascarade affichée par un pouvoir pris au piège de ses propres manquements, la désignation du bouc-émissaire est servi sur un plateau d’argent comme pour dédouaner le vrai responsable de son entière culpabilité.....
      Mais, ce pouvoir accusateur devrait prendre garde de ne pas trop en faire d’autant qu’utiliser un tel procédé en le répétant à l’infini va finir par décrédibiliser la parole présidentielle de plus en plus aphone compte-tenu de ses ronds dans l’eau répétitifs ...
      En se précipitant pour justifier l’injustifiable, le pouvoir tente de désamorcer un mécontentement populaire qui s’enracine de plus belle au sein d’une société lassée des promesses mais friande d’un changement inexistant ...
      Cet épisode supplémentaire qui s’ajoute au reste ( électricité, eau, insécurité)pourtant très fourni devrait imposer un changement de stratégie pour un pouvoir qui dirige le pays en abusant de l’usage d’un marketing politichien qui montre de plus en plus ses limites dans sa formule de mistral perdant .....

    • 26 octobre à 12:41 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Betoko,

      St-Jo ne fait que soit la supputation, soit un procès d’intention. Et pire, lui-même, il la prend pour de réalité ou vrai, pourtant, cela n’existe que dans leur imagination.

    • 26 octobre à 13:24 | nez_gros (#10715) répond à Vohitra

      @vohitra, arrêtes de faire l’intelligent gros, mauvaises gestion dis-tu ? tu fais le jeu de ces voleurs. le problème Malgache n’est pas de l’ordre du rationnel et encore moins de la gestion.

      C’est de l’ordre moral, car c’est du vol....du Braquage parfait ! T’as capté ou pas ?

      Entrainer le débat sur le terrain de gestion, tu es en train de leur dire : vous êtes gentil, vous faites de vos mieux, mais vous êtes incompétents. Or cette assertion est fausse.

      Car tu sais très bien, que développer Madagascar avec les ressources qu’il a, est à la portée de n’importe quel imbécile,

      On est ici dans un cas d’UN BRAQUAGE PARFAIT, t’as capté ou pas gros ?

    • 26 octobre à 14:02 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Nez gros et gros nez,

      Ton calife adore ne pourrait jamais ni voler ni arnaquer ces petroliers. Ces derniers sont la pour faire du profit et veiller a leurs interets.

      Ton calife et ses sbires ne peuvent que tremper ses mains dans les finances publiques, et tromper et voler les Malagasy et le pays, mais pas ces ruses petroliers. Et ces derniers ont des nationalites et de souverainetes protegees par leurs pays. Et ils s en tiennent a des regles de jeu precises mais pas changeantes selon l humeur et la volonte de ton calife.

      Gros nez, un non respect de normes de procedures reste dans le domaine de mauvaise gestion tant que la Cour des comptes ou la justice ou la Bianco et PAC ne sont pas arrives a mettre au grand jour les delits presumes, bien entendu, il y a des delits mais quand le regard de la justice tourne ailleurs, on n y pourra rien.

      Bref, dans les affaires publiques liees a la gouvernance, les lacunes en matieres d education et de probite sont tres difficile a combler, deja le savoir etre et respect envers soi restent un probleme reel.

      Dans le domaine societal, c est pire. La preuve, ta maniere d aborder les autres...

  • 26 octobre à 11:49 | Turping (#1235)

    La liste n’est pas exhaustive....!
    - La pénurie ne concerne uniquement le carburant dont les conséquences s’expliquent par l’absence d’une politique " énergétique" nous démontrant la dépendance, .....en quelques sortes ,la continuité de l’irrésponsabilité successive.
    - La pénurie en eau potable .
    - La pénurie aux PPN ( produits de première nécessité) , insuffisance alimentaire car l’inflation due à cette pénurie de carburant fait flamber les prix ,alors que les productivités ne suffisent plus à nourrir les populations alors que paradoxalement on exporte à bas prix les
    produits de luxe....
    - Déléstage intempestif et récurrent car même la Jirama ne fonctionne sans carburant .
    - 

  • 26 octobre à 12:09 | Jipo (#4988)

    Bonjour !
    la photo parle d’ elle même et se passe de tout commentaire ( au singulier ) à commencer / celui d’ @rena ...
    Un seul mot suffit a décrire la crédibilité de notre honoris causa du bal poussière : PATHÉTIQUE !
    Quand on a une main devant et l’ autre derrière on ne fait pas le kéké , même devenu sa spécialité & marque de fabrique ...
    sans avoir besoin de rappeler que ces société brassent au quotidien et plus , le PIB d’ un Pays comme la France, entre autres !
    Le seul rôle octroyé : avoir une photo témoignant de la participation prétendue du joueur rat-zoel, à la table de jeu poétiquement appelée " négociation " ou les dés sont pipés d’ avance, une partie de poker menteur que seul l’ organisateur , avec sa paire de 7 ne semble connaitre.
    Duper les crustacés passe encore mais les pétroliers, fait penser au carpeau qui voulait être plus gros que le mammouth !

  • 26 octobre à 12:28 | Stomato (#3476)

    Il y a 4 règles de négociations
    1. Personne d’autre que toi ne défendra tes intérêts.
    2. Rien, absolument rien, ne te donne le droit de penser que la personne en face de toi observe les mêmes règles que toi.
    3. Les règles changent au cours du temps.
    4. Il n’y pas de règles !

    • 27 octobre à 12:28 | nez_gros (#10715) répond à Stomato

      et ben voilà gros Stomato, tu vois quand tu veux ! c’est la force qui règle tout, pour faire simple, !c’est la Jungle ; c’est bestiale, Alors qui est le plus bestiale gros ???

      Ainsi le babakotoland se trouve où ?

      T’as capté maintenant gros ?ou pas capté ? ...

  • 26 octobre à 12:34 | ratiarison (#10248)

    BE laotra ny DOLAKA tadiavin’BOAY KELY dia mikomy ny JOVENA SY NY GALANA dia ALEFA ny chantage vono-Vorona :fa hataon’i FILOUA ny appel d’offre CHANTAGE CHANTAGE ????/++++ mafy inty IEM VARY MASAKA++++manta moaka ++++samy tsara

  • 26 octobre à 13:15 | betoko (#413)

    Nez gros
    Avez vous la comptabilité de ces importateurs de carburants ? Combien ils ont donné à Andry Rajoelina pour sa propagande et pourquoi si cela est avéré personne n’en parle Cela voulait dire que c’est dans vos fantasmes

  • 26 octobre à 13:25 | betoko (#413)

    Sabrina et Helena
    Donc si j’ai bien compris vous serez ravis si la négociation concernant les îles éparses échouent ? Étés vous gasy ou vazah car je vois que n’avez aucun patrotiste Votre souhait c’est qu’Andry Rajoelina échoue car vous le haïssez et si possible qu’il meurt
    Dans le monde entier un président de la republique ou des ministres ou parlementaires ne peuvent pas satisfaire tout le monde C’est de l’utopie

    • 26 octobre à 13:33 | elena (#3066) répond à betoko

      Et non, vous n’avez pas bien compris,comme d’hab !

    • 26 octobre à 14:34 | ratiarison (#10248) répond à betoko

      Rehefa MPANGETOTRA an-tsena ry LETY dia vongany !!!! Lelafo tsara ry LETY fa lasa dia mangery volamena @ny ZAY ny GOUROUN’IALAHY ry VONGANY à ??? TOHIZO fa sady tsara no mety mazava ve ry VONGANY baomanga ? Samy tsara

    • 26 octobre à 16:23 | Jacques (#434) répond à betoko

      Le jomaka, à l’adresse de Elena et Sabrina :

      " Donc si j’ai bien compris vous serez ravis si la négociation concernant les îles éparses échouent ? Étés vous gasy ou vazah car je vois que n’avez aucun patrotiste Votre souhait c’est qu’Andry Rajoelina échoue car vous le haïssez et si possible qu’il meurt "

      Comme d’ordinaire le jomaka ne saisit rien. Il parle d’une négociation imaginaire sur les Iles Éparses, il interroge les filles sur leurs origines (gasy ou vazaha) alors que lui-même ignore la sienne. Il est tantôt gasy comme actuellement, tantôt vazaha en cas de rotaka à babakotoland. Il a fredonné maintes fois cette chansonnette ici, le bougre est binational. Pour l’heure il a fait le choix d’une "expatriation volontaire" à Ambatomanga, et pour cause la retraite y est plus avantageuse qu’en Ile de France. Seulement voilà, il semble que cette retraite au bled ne lui sourit pas trop : au lieu de (enfin) respirer l’air frais d’Ambatomanga il passe son temps à fulminer en permanence dans l’air pollué de la capitale, en quête des rumeurs et autres cancanements d’autrui. Heureusement encore que le bac-3 n’ait pas choisi Ambatomanga pour sa folie tanamasoandro, qu’en aurait-il été pour le jomaka ? Mais bon, il est vrai, il a toujours ce passeport français comme garde-fou et se ferait "évacuer" si menace d’éventuel d’AVC.

      Par ailleurs le bac-3, où en est-il exactement ? Le v’là qui nous sert cette autre page d’histoire qui montre sérieusement son incapacité à diriger ce pays. Hier c’était un organisme du nom de APIPA qu’il envoie au charbon pour tenter de calmer l’ire des "ambohitrimanjakiens", il n’y est pour rien. Aujourd’hui c’est au tour des importateurs du pétrole qui subissent ses foudres de trouillard, ce n’est pas sa faute si le pays est "asséché". C’est cet individu ignare, cancre, que les malgaches ont choisi pour le diriger, et ce n’est surement pas terminé car il leur en fera voir de toutes les couleurs. De conneries, sa besace en est rempli à ras bord.

  • 26 octobre à 14:35 | betoko (#413)

    Elena .
    Au contraire j’ai tout compris vous êtes animée par une haine féroce d’Andry Rajoelina. Ne cherchez pas à vous justifier c’est dans votre ADN

    • 26 octobre à 14:58 | elena (#3066) répond à betoko

      Raciste, va.

    • 27 octobre à 02:28 | rayyol (#110) répond à betoko

      En tout cas moi je n ai aucune haine envers qui que ce soit Mais je peux dire en toute honnetete si vous me demander ce que je pense
      Ces conférences c est de la frime pour le public Il est dans une tres mauvaise position et semble ne savoir que faire
      J appelle cela du bluff qui ne trompe que ceux qui acceptent de l être .
      La position exacte je ne la connait pas Je connait seulement la dette monumentale .Que faire quand on a les mains et les pieds lier
      Qui peut nous sortir de ce mauvais pas Mes connaissances du problème sont trop limiter
      Il ne gagne rien a bluffer il joue tout simplement sa crédibilité d homme et de politicien Il faut des sous c est aussi simple que cela
      Ou les prendre tout ses prédécesseurs ont laisser le pays dans cet état Voila son beau rêve a l eau a moins d un miracle des sous des sous et encore des sous ou les prendre that is the question
      Répondez a cela et vous avez la solution Pourquoi tant de haine cela sert a quoi au juste
      Juste a démontrer que vous êtes une bande d ergoteur totalement nul Si on le voit en difficulté on lui met le pied sur la tète Pauvre de vous vraiment Mal gaché

  • 26 octobre à 15:06 | Lefona Again (#10319)

    Ce rappel à l’ordre est une bonne chose, un bon signe de la part du Président.

    Message de ma part, pour la plupart et la majorité des intervenants sur le forum :

    Si vous CONTINUER à penser que tous les maux de la terre ne sont que le fruit de l’incompétence ou carrément l’appétit de nos dirigeants, certes cela a été vérifié, vécu et subi par le plus grand nombre depuis des lustres..mais...dans le contexte actuel, il y a une nuance, une variante.

    Les patrons ! Nos entrepreneurs ! ireo PATA isan-karazany ireo.

    Croyez-vous, qu’ils soient investis dans l’amélioration sociale de notre pays ?

    LE PATA exige la rentabilité...ce qui est tout à fait compréhensible. Mais dans quelles conditions et au désavantage de qui ?

    Le PATA, traditionnellement fricote avec le pouvoir et en général c’est gagnant-gagnant, mais au désavantage de qui ?

    Là...on a un pouvoir qui rappel à l’ordre les PATAS en question...et vous dites quoi ?

    ANR a OSE marchandé avec les pétroliers ! Vous lui pis..sez dessus.
    ANR ..."essaye"...de mettre quiconque en face de leur respectives responsabilités, vous réagissez comment ?...vous prenez cela comme une offense !!

    Allez tous vous cultiver un peu, chacun de vous, ici sur le forum, car pour l’instant on ne lit que des incertitudes basées sur des état-d’âmes et votre égo de Géo-sait-tout !

    Ah le crétinisme à de beaux jours devant lui et il se mesurera au volume de réponses à mon présent post !

    Chargé ?..tirez pour voir !

    • 26 octobre à 16:47 | Jacques (#434) répond à Lefona Again

      " Allez tous vous cultiver un peu, chacun de vous, ici sur le forum, car pour l’instant on ne lit que des incertitudes basées sur des état-d’âmes et votre égo de Géo-sait-tout ! "

      De culture, il en a sous le coude, le sieur sagaie. Tenez ci-dessus par exemple, l’utilisation d’un infinitif après un pronom personnel. On écrit "vous continuez" (avec un z à la fin) sieur sagaie, et non "vous continuer". Alors vos conseils à la noc, gardez-les pour vous. On vous l’a rappelé maintes fois qu’il n’y a pas de donneur de leçons ici, on écrit ce qu’on veut.

    • 26 octobre à 17:22 | Vohitra (#7654) répond à Lefona Again

      « …dans le contexte actuel, il y a une nuance, une variante… »

      C’est certain, indiscutable, car la situation va de mal en pis.

      • Une première année de gouvernance avec une décroissance économique.
      • Un examen national dans la débâcle totale avec une séance de récupération au rabais.
      • Une fête nationale avec seize morts à la clé.
      • Une pénurie de carburant rappelant les images noires du socialisme démocratique.
      • Une coupure d’eau permanente depuis quatre mois dans beaucoup de quartier de la capitale.
      • Une inflation galopante.
      • Un niveau de chômage hors de proportion.
      • Opacité totale saupoudrée de tromperie et mensonges d’Etat dans la conduite de projet gouvernemental.
      • Exécution sommaire menée par des éléments incontrôlables des forces de l’ordre à l’endroit de la population.
      • Violation flagrante de la Constitution républicaine par voie de décision prise en conseil de ministres.
      • Tentative manu militari d’expropriation de propriétés privées.
      • Banqueroute programmée et dilapidation de ressources des sociétés d’Etat.
      • Déni manifeste de la décentralisation de la gouvernance publique.
      • Acquisition de biens en dehors du processus et procédures de marchés publics.
      • Lutte anti-corruption sélective et couverte par un corporatisme camouflé

      Rien qu’en 10 mois, juste dix mois...

    • 26 octobre à 18:49 | Lefona Again (#10319) répond à Lefona Again

      @jacques
      Mé oui missié jack -sans majuscule - Libre à vous de vous attardait sur la faurme (donc on an arive a la fôte d’orteaugraffe !". Mais je préfaire mais peutites coquilles à vos grosses lacunes en matillaire de discairenemant !....ah ben...malgrais mon inaptitude gramaticalle, je cé que vous aver ressu le méssaje !

    • 27 octobre à 06:47 | lanja (#4980) répond à Lefona Again

      Les imbéciles sont toujours sûr d’eux, ils ne savent c’est que c’est que avoir un doute, .... oui, on voit clairement que distinguer théâtre, propagandes et réalité , c’est pas à la portée de tous.... vous avez raison, le crétinisme à de beaux jours devant lui , au moins pendant 5 ans, le temps de marchander l’émergence avec le PATA .

  • 26 octobre à 15:09 | betoko (#413)

    Pourquoi vous me traitez de raciste , c’est un vocabulaire que ma famille et moi n’ont jamais utilisé et n’utiliserons jamais , de plus je ne vous ai jamais vu
    Je me demande si vous étiez une de ses ex et vous cherchez à se venger Si cela , cela ne vole pas haut

    • 26 octobre à 15:13 | elena (#3066) répond à betoko

      Et vous vous volez bien bas. Raz motte !

    • 26 octobre à 18:38 | Lefona Again (#10319) répond à betoko

      Aza taitra amin’izany ianao M Betoko !
      "MITENITENY FOANA, ary MITENITNY FOTSINY" no any mba SISA hafaka ho tenenin’ireo mpandatsa anao ireo ! RAha tsy teo ianao sy Isandra dia...iza no afahan-dry zareo reo hi-"défoule" ?
      Ianareo mianadahy mahatanty, ary tena mihaiky mihintsy aho satria tsy mihozona ianareo !! BRAVO !

  • 26 octobre à 15:58 | lé kopé (#10607)

    Bonjour ,
    Malgré les critiques non fondées de certains , notre ami Vohitra nous démontre par A+B les mécanismes qui régissent le fonctionnement de ce pouvoir incompétent .Une fois de plus ,votre analyse est dotée d’une perspicacité évidente ,qui déroute les caciques de ce système . Mis en place depuis 2009 ,après le "soulèvement populaire" ,nous en subissons les conséquences et tout est mis à nu comme un bébé qui vient de naître .Je ne citerai pas toutes les bévues qui engendrent les difficultés quotidiennes subies par nos concitoyens ,mais je ne parlerai que d’une chose : le problème causé par le dysfonctionnement des épreuves du bac , mais surtout ,les résultats qui en découlent . Comme les spécialistes l’ont affirmé (j’ai oublié leurs noms), quand on veut détruire un pays ,on n’a pas besoin d’une armée ,mais il suffit de s’attaquer à l’Education ,car les bidasses se donnent au plus offrant, ce qui revient au même. Quand un Ministre affirme ,que l’on a un stock de carburant de 21jours ,et qu’après quelques réflexions, le Grand Manitou confirme que l’on a que cinq ou dix jours de réserve, cela dénote d’un amateurisme flagrant. Et dans le même registre ,quand on annonce avec des schéma explicites les bénéfices exorbitants des pétroliers ,et qu’on peut réduire leur marge de moitié ,où en est -on ? Le résultat est que même si on leur a imposé de lâcher les 100AR ,la riposte n’a pas tardé. Ils nous ont montré que c’est les multinationales qui dictent leur loi ,et ceci dans tous les domaines. Le professeur James Ratsima a tout déballé dans l’émission "Tahalankevtra" hier tous les mécanismes qui guident les aspirations de ce régime. Et vous ne pourrez pas le contredire , car comme Charles Andrianasoavina , Razarapiera ,et tant d’autres , il était au cœur du système ...Ce même Professeur a même affirmé que les élections ne se sont pas déroulées "normalement" ,et que les deux responsables de ces élections demandent à quitter le pays par peur des représailles ,mais cela n’engage que lui.

  • 26 octobre à 16:10 | betoko (#413)

    Elena
    Au contraire j’essaie de rehausser notre débat ou échange .Dites moi pourquoi vous êtes systématiquement contre Andry Rzjoelina et son IEM ?

    • 26 octobre à 16:27 | Jacques (#434) répond à betoko

      " j’essaie de rehausser notre débat... "

      Rigolo.

  • 26 octobre à 16:34 | diego (#531)

    Bonjour,

    Comment développer un pays pauvre, les pays pauvres ?

    C’est la question qui se pose et qui est posée aux dirigeants malgaches et d’une manière générales, aux dirigeants et élites africains.

    L’affaiblissement de l’Etat à Madagascar et dans les pays pauvres trahissent tout le jour la bonne volonté des dirigeants. Et cet affaiblissement est propice à l’apparition d’une crise politique à la moindre erreur du gouvernement.

    La récurrence de crise politique et constitutionnelle relèvent directement des élus, dirigeants et responsables politiques du pays.

    Rajoelina est le premier responsable de bon fonctionnement de l’Etat, la bonne coordination entre les ministères, et il est le seul maître à bord quant à l’agenda et les objectifs de gouvernement.

    Il n’a pas la compétence, l’expérience, et il n’a fait aucune grande étude universitaire pour lui venir en aide pour affronter une crise économique. Et personne ne vienne à son aide, c’est assez inquiétant en soi, ou il n’en fait pas la demande, c’est assez grave.

    Et il n’est visiblement pas bien conseillé dans les affaires juridiques sensibles et délicates, projet Tana quelque chose,..... qui va finir par une expulsion d’une population de ce qu’elle a toujours appelé, chez elle, pire, une population « juridiquement « sans « défense », et pas une, un seul femme et homme de loi lui vienne au secours ? On voit des femmes et des enfants pauvres, sans défense parmi les manifestants :

    - image dévastatrice pour Rajoelina, en tout cas, ce n’est pas une image rassurante auprès des Bailleurs des Fonds.

    Cette image contraste bien évidemment ce qu’on voit apprend aujourd’hui, le président réprimande les Pétroliers.

    Et Rajoelina a 100% raison. Si ce que le président leur reproche était vrai, ces pétroliers ne respectent pas leurs engagements, de facto, la loi, mécaniquement, ils déstabilisent le pays.

    Nous en sommes là !

    La seule et unique question que Rajoelina doit répondre et trouver les bonnes réponses à court, moyen et à long terme :

    - c’est le développement du pays.

    Le président doit comprendre qu’il n’y arrivera pas tout seul.

    Renforcer l’Etat, les Institutions, faire des réformes conjoncturelles et structurelles, et en même temps venir en aide rapidement à une grande majorité de sa population doivent mobiliser toutes les institutions Politiques et les institutions Étatiques du pays.

    Il faut savoir déléguer. On ne peut pas être partout. Le mandat même légitime ne peut pas déléguer le travail, autrement dit :

    - il faut rendre responsable du développement la classe politique malgache, les provinces, les régions.

    La concentration de pouvoir affaiblit le pouvoir !

    Madagascar ne supportera plus une nouvelle crise, surtout pas au début d’un mandat du président. Malheureusement s’il y avait crise, Rajoelina serait la seule personne à blâmer et la seule responsable à payer politiquement :

    - la chute éventuelle de Rajoelina ne profitera pas à ses opposants, qui n’ont jamais quitté en fait les périphéries du pouvoir depuis des années, mécaniquement, sont bien responsables de l’absence des investissements étatiques à Madagascar, origines de la grande appauvrissement du pays.

    • 26 octobre à 17:09 | Behantra (#9165) répond à diego

      Vohitra , Kartell , Diego

      Vous avez raison : bôka est un incompétent

      Est ce que les malagasy vont le supporter pour le reste de son mandat ???

      Car les malagasy sentent bien que bôka veut instaurer une dictature , pour satisfaire ses désiderata

    • 26 octobre à 21:47 | saint-augustin (#9524) répond à diego

      Diego Bonjour,
      Pour développer MCar et en un mandat je propose :
      A-Pour l’école primaire et secondaire :
      1/Bus scolaire
      2:Cantine scolaire :petit déjeuner et déjeuner
      3/fourniture scolaire
      4/bibliothèque avec ordinateur(s)
      B-Pour chaque famille nécessiteux,"une bourse " de famille comme c’est fait au Brésil sous le mandat du président LULA:100 dollars par enfant scolarisé dont 20 % de cette somme servent à rembourser 1 partie de la construction de logement décent pour chaque famille et le reste à la charge de l’état
      B-Electricité par Rayon solaire dans chaque commune ou ville moyenne
      barrage hydroélectrique pour le reste
      Dégonfer le mammouth JIRAMA pour baisser la dépendance au pétrole.
      C-Prolonger le canal de Pangalane pour irriguer l’Androy
      Merci pour que Mcar soit une île où la population soit la plus heureuse.

  • 26 octobre à 17:08 | betoko (#413)

    Jeaques
    Le 18 novembre prochain les comités mixctes vont se reunir concernant les iles éparses à moins que d’ici cette date le côté français va se désister .Dans ce cas la parole donnée n’aura aucune valeur et la suite c’est un ? JM
    Je me souviens de la parole de Mr Macron ,qui disait en substance on va agir untelligeament ce n’est pas nécessaire d’aller jusqu’au tribunal de Lahaiey

    • 27 octobre à 19:00 | tiryco (#9153) répond à betoko

      Mais dans quel intérêt. ?
      Jamais vous les aurez ces iles
      Pour en faire quoi. Les détruire
      Mauvaises idées

  • 26 octobre à 17:17 | betoko (#413)

    Concernant l’IEM , à cause de la conjoncture mondiale la Banque Mondiale recommande la prudence
    Donc Andry Rajoelina et son equipe ne se sont pas trompés L’IEM est parfaitement réalisable mais il faut être prudent Est ce que la réalisation de l’IEM ira jusqu’au désordre monaitere mondiale ou la BM a peur qu’enfin Madagascar relève la tête ?

    • 27 octobre à 20:50 | ANTICASTE (#10704) répond à betoko

      Betoko,
      Peur de Madagascar ,tout le monde tremble !!!

  • 26 octobre à 17:20 | Behantra (#9165)

    Dites moi

    Le budget prévisionnel pour 2020 ??

    Ce qui m’interesse , c’est de savoir dans un langage compréhensible :

    Ce qui nous reste comme ’fric"

    Avons nous l’argent nécéssaire pour réaliser les ’rèves’ de bôka ????

  • 26 octobre à 19:02 | kartell (#8302)

    @ Vohitra

    Votre bilan accablant est loin d’être une carte de visite mais il est digne d’une oraison funèbre pour des funérailles nationales d’une émergence scotchée !....
    On pourrait en sourire mais le moment est guère propice pour prendre les choses à la légère...
    Effectivement, dix longs mois de gesticulation, de voyages en conférences internationales et de photos officielles avec les people de la politique internationale et après ?....
    Faire confiance ou être obligés de le faire vis à vis d’un homme sans expérience politique, ni formation présentent des risques majeurs que l’on commence à mesurer non pas au millimètre mais au kilomètre au vu de ce qui ne cesse de s’accumuler sans que cela fasse bouger quoique ce soit...
    Il est temps que le masque de l’imposture tombe au lieu de continuer à faire croire
    que tout resterait possible et aujourd’hui, la pratique du bouc-émissaire est ressortie des tiroirs aujourd’hui les pétroliers, demain la France pour les Éparses furtives ( désolé de me répéter sur ce point mais il est essentiel, voir culturel....
    L’expérience en politique est cruciale et insistons sur ce point où la gouvernance exige un professionnalisme certain à moins de former autour d’elle un staff compétent pour pallier à ce manque, ici, ce n’est pas le cas....
    Aujourd’hui ce qui nous préoccupe, c’est le côté très superficiel du pouvoir qui communique pour ne rien dire d’important sinon pour se mettre artificiellement en valeur...
    Lorsque cette pratique se généralise, la crédibilité du discours s’effrite pour finir par un rejet systématique de la parole présidentielle, nous n’en sommes pas encore à ce stade mais nous y courons ....
    Le risque majeur serait alors de voir s’enfermer le président dans une tour d’ivoire où seuls son clan et sa cour auraient la parole relayée et amplifiée par certains médias dans des actions très contestables....
    Un pays qui croit aux miracles ne peut que s’enfermer dans cette impasse qui dure jusqu’au bout de la nuit où l’entraine ceux qui le lui font croire en se faisant élire pour cela...

  • 26 octobre à 19:24 | diego (#531)

    Bonjour Behantra,

    Rajoelina est incompétent, mais avant lui, la « compétence » était une insulte et c’est encore le cas aujourd’hui à Madagascar, tompoko.

    Cela fait plus de dix que l’Etat Malgache n’a fait aucun seul grand investissement dans pays. Je pose inlassablement la question, quel est le seul grand investissement étatique dans la Capitale depuis dix ans ?

    L’absence d’un seul grand investissement dans la Capitale est le testament de l’incompétence de la classe politique malgache depuis quelques années.

    J’entends beaucoup des critiques, pas une seule proposition logique, intelligente. Tout le mode parle de lutte contre la pauvreté, dénonce l’injustice, mais aucune idée concrète comment s’y prendre.

    Détester Rajoelina, ou un autre, n’est pas une politique, n’est pas une proposition, encore moins une solution, cela n’exige pas une compétence, ni une grande intelligence.

    La majorité des malgaches déteste ses dirigeants et pourtant ces dirigeants reflètent parfaitement bien ce qu’elle, c’est dire, incompétente, corrompue, peu fiable, peu évoluée, peu ouverte...

    • 26 octobre à 19:59 | betoko (#413) répond à diego

      Aviez vous lu sur moov.mg la recommandation de la banque mondiale au sujet de l’IEM ? Si l’IEM serait une cata pour Madagascar , elle et le FMI auraient déclaré que cela ne vaut pas le coût , mais non la BM recommande la prudence Si j’ai bien compris c’est à cause de la stagnation de la croissance mondiale et c’est pire dans la zone euro selon la FMI.Donc l’exportation malgache surtout concernant le textile pourrait subir des ralentisselents .Si c’était le cas pour quoi l’ile Maurice va ouvrir une usine à Moramanga et elle est sur le point d’embaucher 3000 ouvriers ?
      Nous verrons d’ici quelques mois si Andry Rajoelina et son équipe sont incompétents ou non . Mais cela certains ne peuvent pas supporter et je ne suis pas étonné si les peaux de banane vont pleuvoir sous les pieds d’Andry Rajoelina

    • 26 octobre à 21:29 | Lefona Again (#10319) répond à diego

      @Diego !
      vous n’attendez rien d’autre qu’un SIGNE PALPAble d’un miracle..pour miraculeusement vous investir...en toute honnèteté, je ne crois pas vous auriez cette trampe !

      vous me faites sourir ! Un CDB qui attend que son aéronef puisse ne fût-ce que d’être en sustentation après le V1 ! haha !

      L’aéronef dont il est question, doit être construit, je vous le rappelle !

      on commence par quoi alors ?

      d’abord savoir le cahier de charge !
      Ce zinc est-il pour le loisir, le transport, l’utilitaire ou l’armée.
      les priorités adaptés vont automatiquement se manifester. Je sais qu vous me suivez jusque-là.

      Imaginons que le zinc est pour l’utilitaire.

      On va trouver des invetisseurs. BOUM, vous tapez du bois car ce ne sont pas ceux à qui vous pensiez.
      On va en désigner le bureau d’étude. Boum, vous critiquez parce que ce ne sont pas gens que vous connaissez

      On va commencer à DESIGNER l’ensemble. BOUM, vous dénigrez l’équipe qui est en charget le fruit de leurs travaux !

      etc..etc...

      MAis diego, vous n’êtes pas seul dans cette démarche ! CAr à chaque étape vous ne manquerez pas de tout ramener vers le politique..votre soi-disant refuge et joker !

      EN GROS, DIEGO, vous manifestez un signe flagrant de MAUVAISE FOI, dans la mesure où
      votre SEUL PROBLEME est...ANR !

      MARINA SA DISO ? Tsy tantin’ny ambava fonao hoe io Olona io no mandary andraikitra !

      MIDONGIA ary e ! VOus pensez toujours être constructif dans vos posts, mais les stroumph à lunettes sont pléthores sur MT !

      Rehefa manidina ianao dia tsarovy tsara fa io Five Roméo-nao io dia olona toa anay no nanambotra azy, ary fantatray tsara ny zavatra nisedrain’ny tompon’aidraikitry ny orin’asanay !Na Piper, Cessna, Robin, Beechcraft, Cirrus, Boeing, Lookeed, northop, NASA, Sukoi,Airbus..etec..etc..!!!

      Tsy misy asa vita raha tsy mino ny mpitondra captain !

  • 26 octobre à 21:36 | Beandroy (#3943)

    Aux détracteurs systématiques du régime.

    Je viens de lire chacune de vos interventions sur le sujet en cours et le moins que l’on puisse dire est que vos pseudo-analyses ou critiques à l’encontre du régime ne sont que des suites d’assertions infondées tendant systématiquement au dénigrement du régime et s’apparentant à des calomnies diffamatoires.

    Vous n’aimez pas le Président Rajoelina, d’accord, c’est votre droit mais il est bien triste de constater qu’aucun n’ose critiquer le comportement fautif de ces groupes pétroliers à l’instar d’Einstein (E comme Einstein soit dit en passant) à l’ouverture de "ce bal" tout en haut.
    Le Président hajaiay Rajoelina a interpellé à juste titre ces Groupes Pétroliers, en quoi il serait blâmable en agissant ainsi ?

    • 27 octobre à 07:50 | lanja (#4980) répond à Beandroy

      Il y a non respect de cahiers de charges concernant les volumes de stocks .... au lieu de sanctionner les responsables qui n’ont pas fait leur boulot , notre prezda a choisi de faire un rappel à l’ordre médiatisé.... contrôler ces stocks, ce n’est pas le boulot d’un prezda, mais libre à vous de l’applaudir..

    • 28 octobre à 15:15 | Dadazily (#10654) répond à Beandroy

      Beandroy,
      Vous avez parfaitement raison, ces groupes pétroliers ont des comportements fautifs mais ....... ils travaillent sur notre territoire et à mon avis, les hauts responsables étatiques, OMH en particulier, sont aussi entièrement responsable car ils doivent vérifier périodiquement l’existence physique des stocks déclarés par ces pétroliers, au lieu de se contenter sur les "rapports vilana".
      5 à 10 jours de stocks réellement disponible est inadmissible au lieu de 21 jours. A qui en est la faute et qui est le responsable ?
      A l’époque, on nous a obligé d’apprendre par coeur ceci : "la discipline faisant la force des armées, etc .........., que l’ordre soit exécuté, sans hésitation, ni murmure et l’autorité qui le donne en est responsable" !!!. Cette "récitation" est valable pour tout le monde, y compris les hauts responsables et dirigeants étatiques.
      Merci

  • 26 octobre à 23:49 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Izao fikatsoana izao no vokatry ny fiankinana amin’ ny vahiny.

    Ny vahiny dia tsy manao afera befahatany raha tsy mahazo takalony manarapenitra. Tsy maintsy misy foana afera fampifilafilana ka ataony mikatso izay rehetra azony atao ambara-pahazoany ny tombontsoany. Ny azy ny vola no miteny fa tsy fitiavan-tanindrazana.

    Tsy mbola nahazo rariny tamin’ ny zavatra takiany angamba ireo ka nahatonga izao fikatsoana izao. Satria tsy mandeha ny rahaharan’ Ambohitrimanjaka sy ny afera hafa eran’ i Madagasikara, dia tezitra ny vazaha, karana sy sinoa ka dia izao mampikatso ny fandraharahana ny solika izao.

    Raha mbola ny vahiny no mibaiko ny tsenambarotra eto Madagasikara dia tsy maintsy izao hatrany no hiainana. Raha tiantsika ny hiala izao vahohon’ ny vahiny izao dia tsy maintsy mandray fanapahankevitra hentitra isika hiavotena.

    Koa tokony ho raisin’ ny fanjakana an-tanana na omena ny Malagasy tompontany ny fandraharana ny PPN rehetra na Produits de Premiere Necessite rehetra eto Madagasikara mba hitsinjovana ny mpanjifa. Amidio ny bois de rose efa voakapa efa ho arivo mahery sy ny harena azo trandrahana mba handoavana ny trosa ary anatevenana ny kitapompanjakana. Trandraho ny angovo hafa, masoandro, rivotra, rano izay ananan’ i Madagasikara betsaka mba hanampiana ny angovo tsy vitan’ ny solika.

    Tsy ho afabela isika Malagasy raha tsy manova hentitra ny politika fandraharahana ny fanjakana.

    • 27 octobre à 08:41 | Beandroy (#3943) répond à Krista Kristiaoe

      Lanja,
      L’affaire est considérée comme un problème d’ampleur nationale et au regard de l’urgence de la situation, le Président ne peut pas invoquer le principe de subsidiarité.
      T’as capté ou pas gros ?

    • 27 octobre à 09:06 | Beandroy (#3943) répond à Krista Kristiaoe

      Krista
      D’une manière générale, je suis assez d’accord avec ta réflexion sauf bien sûr quand tu laisses entendre qu’il y avait certainement des promesses en faveur de ces groupes pétroliers non tenues par le régime ; à ta place je ne prendrai pas un jugement à l’emporte-pièce.

    • 28 octobre à 06:44 | lanja (#4980) répond à Krista Kristiaoe

      Beandroy

      Effectivement, il y a un problème national quand un prezda ne sait pas que gouverner c’est prévoir, entre savoir anticiper pour éviter les problèmes ou grincer les dents ridiculement en publique quand le mal est fait , les incompétents n’ont pas trop le choix , çà se voit

  • 26 octobre à 23:50 | diego (#531)

    Bonjour Legona Again,

    Je ne crois pas vous avoir très bien compris, alors n’hésitez pas à me reprendre si c’est le cas.

    Un, faire la politique à Madagascar ne m’intéresse pas, le paysage politique est corrompu, trop incompétent à mon goût. Combien d’élus sont capables de comprendre ce qu’une économie, et sont capables de lire le « droit » de leur pays ? Et le plus grand défi n’est pas tant l’incompétence en soi, on n’est pas né compétent, mais l’absence des curiosités chez les politiciens et les élus. Rajoelina par exemple, il est diplômé de quelle école, quelle université ? Rien ne lui empêche d’être curieux, apprendre rapidement, afin de s’approprier les messages et dominer la narration, vital en politique, le Kabary Gasy nous apprend très jeune cette méthode à Madagascar, donc ce n’est pas une nouvelle chose pour nous....

    Quand il s’agit de Pouvoir, Il faut rester rationnel. Quand vous êtes président Tompoko, il y aurait une grande chance que vos interlocuteurs ne soient plus diplômés que vous, plus d’expériences que vous, surtout quand vous avez en face de vous des grands fonctionnaires de la CI et des Banques mondiales et des Institutions financières internationales,....je vous laisse imaginer ce qui pourrait être les contenues des conversations du président malgache et les grands fonctionnaires de l’FMI ou de la BCE, par exemple...si à la base, il ne comprend pas les origines des problèmes économiques et juridiques de son pays. Autrement dit, être capable de faire une grande orale sur les Investissements ( Capital ), Travail ( création d’emplois) et la Confiance ( la stabilité des Institutions et l’Etat ) devant les grands et compétents fonctionnaires de ce monde.

    La politique n’exige pas des diplômes et des compétences, mais ce n’est pas une mauvaise opération d’élire des femmes et des hommes très bien éduqués, alors je participe à la douleur du pays, la Politique malgache n’en a pas.

    Deux, on ne peut pas être, en même temps, pour et contre un pouvoir. Pour moi, Rajoelina n’est pas un homme politique qui suscite mes curiosités, ses projets politiques ne me disent rien en fait. Il n’a pas des projets étatiques, et sans doute, je suis habitué aux meilleurs et compétents, et des femmes et des hommes dont l’approche politique est plutôt idéologique, on est à gauche ou droit, au pouvoir, on gouverne au Centre....les fonctionnaires défendent les intérêts du pays.....pouvez-vous expliquer vous en êtes où à Madagascar ? Et que vous savez seulement défendre la souveraineté de votre pays ? Je suis sûr, c’est palpable, que même défendre les intérêts malgaches, vous vous chamaillez !

    Et trois, je ne comprends rien, que font les aéronefs dans les problèmes politiques et économiques à Madagascar ? Je ne comprends pas votre sourire en fait...

    Je suis pilote, et formateur, des futures pilotes et équipages commerciaux, c’est un métier comme un autre dont les bases sont dans les 18 Annexes OACI. Et en vertu des dispositions de l’article 37 de la convention relative à l’aviation civile internationale, l’adoption du conseil le 10 décembre 1948 à Chicago, sous titre d’annexe 6 à la convention, le premier ensemble de Normes et Pratiques Recommencées sur l’exploitation technique des aéronefs de transport international.

    En tant que formateur, les choses aéronautiques pour moi est obligatoirement très ordonnées, autrement dit, des programmes officiels de l’OACI. Plus clairement et professionnellement, quand vous me parlez de vitesse, je pense Annexe 6, pas du tout V1, voyez-vous. Je ne cite pas les noms des avions, je les catégorise en Petit, Moyen et Grand tonnage, Annexe 8, Certificats de navigabilité des aéronefs, Air Mad en avait un petit soucis pendant quelque temps.

    Cela va de soi, c’est une discussion très technique. C’est exactement comme l’économie, c’est une science dans laquelle les actions déterminent les résultats. Autrement dit, ce n’est pas de la politique dans laquelle les âneries sont admises et tolérées.

    Il faut être prudent, et faire attention, il ne faut pas mélanger politique et aéronautique Lefona Again !

    Tout est politique. Les problèmes de Madagascar est politique, la, les solutions sont politiques. C’est bien pour cela qu’en Occident, dans les grandes écoles, on apprend aux étudiantes et étudiants :

    - la Politique doit être Conceptuelle, et les bases de la Politique sont les fondamentaux, droit, éducation, économique, État et Institutions.

    Quiz, comment développer un pays pauvre Lefona Again ? Pour ou contre Rajoelina, il faut conduire intellectuellement cette réflexion.....et dernière chose, je suis contre une crise, Madagascar n’a pas les moyens financiers et politiques pour y faire face...

    • 27 octobre à 03:31 | rayyol (#110) répond à diego

      Pour le moment les problèmes sont d ordre monétaire
      La politique essai de se servir de ces arguments pour discréditer
      Le probleme actuel de manque d essence, de Jirama ,d air Madagascar n a rien de politique
      Sauf le fait que la politique est la cause de tout ces problèmes Car les politiciens étaient tous ou presque corrompus J aurait tendance a dire tous Car comment survivre dans cet atmosphere sulfurer
      Il faut sortir du merdier Et régler les problèmes a long terme pour ne pas qu il y ait de récurrence Comment fait t on Votre propriétaire vous dit je veux mon loyer mais je n ai pas un sous que fais je Vos revenus ne vous permettent pas de payer A court terme que faite vous et votre famille crève de faim Un particulier vous declarer faillite Est ce qu un état peut declarer faillite ou demander l aide étrangère Je ne connait pas du tout N ayant jamais été dans une telle position

  • 27 octobre à 03:14 | rayyol (#110)

    cet article est une tromperie en soit Soit ce president est en contrôle Ce que je ne croit pas du tout On donne l impression de diaboliser ces hommes d affaires
    Tout comme Air Madagascar qui les signent ces contrats si ce ne sont pas des Malgaches On ne devrait jamais faire signer des contrats par des enfants
    C est ce que sont ou etait les dirigeants Malgaches .
    Ce pays etait mener par des enfants ou bandits qui s en mettait plein les poches point final Pourquoi jeter la faute sur ceux qui font des affaires
    Leur but est justement de signer des contrats pour faire des sous et ce dans toutes les spheres de la société Malgache
    Quand on joue avec les grands gare aux jambettes Ils sont la pour leur intérêt .
    Si le Malgache perd il crie papa papa il triche c est cela être un enfant Ainsi va de cette société infantile
    Aussi simple que cela que vous aimiez ou pas la est la vérité . Un president arrive et veut changer tout cela developper Quand il regarde dans la tirelire que voit t il que des dettes Ce n est pas en accusant qu il va régler quoi que ce soit Si il refuse de respecter ses engagements il fonce droit dans le mur Tout comme air Madagascar il perd son procès que fait l état il n y a qu a payer qui a signer ces contrats
    Mais on n a pas les sous que fait t on .On emprunte et l on repart a zero on echelonne la dette ou l on demande des sous a quelqu’un qui peut nous preter ou donner cela revient a cela car prêter ils ne seront jamais rembourser Je vois mais quand au reste je ne sait pas Vous les grands connaisseur a vous de trouver une solution C est la faute d un tel d un tel d un autre sa n amène pas d eau au moulin Si vous ne savez pas taiser vous et arreter d accuser ceux qui travaillent pour s en sortir

    • 27 octobre à 08:30 | Beandroy (#3943) répond à rayyol

      Bonjour Rayyol,

      Je te plains Rayyol. Tu ne te rends donc pas compte que tu es en train de disculper des requins !!! Ces groupes pétroliers que tu appelles hommes d’affaires Rayyol sont là pour les intérêts de leurs actionnaires respectifs et ils sont tout sauf des saints.

      Sache que là où il y a la guerre ou des troubles quelque part dans le monde, les groupes pétroliers ne sont jamais bien loin, ils sont très souvent même parties prenantes quand ils ne sont pas les instigateurs et toi tu vois tout le monde il est beau tout le monde il est gentil sauf le Président Rajoelina, n’est-ce pas ! Essaie de mettre un frein à ta naïveté qui trouve ces vazaha irréprochables Rayyol. Ils sont plus dangereux que tu ne le crois.
      Ces groupes n’ont pas respecté leurs engagements, donc on ne saurait reprocher au Président Rajoelina de les avoir interpellés.

      T’as capté ou pas ?

  • 27 octobre à 03:31 | diego (#531)

    Bonjour Betoko,

    L’incompétence n’est pas un insulte en politique. Cela s’acquiert avec le temps et en s’exerçant, et surtout en écoutant les conseils des personnes qui connaissent les rouages politiques et administratifs du pays.

    Le président français n’a jamais exercé un mandat électif, il était conseillé du président et ministre, devenu président, il a commis beaucoup d’erreurs politiques, on peut parler de l’incompétence. Et c’était de l’incompétence. Devinez la suite, Macron a manifesté une volonté de changer, il a écouté, opération charme, la com a atteint ses limites, il a commencé à changer de politique, ce qui commence à donner des résultats économiques positifs.

    La politique n’exige pas des diplômes Betoko, ni la compétence, par contre la population exige une bonne performance des dirigeants dans tous les domaines. Ce qui est contradictoire, les personnes qui n’ont pas fait des grandes études et n’ont pas beaucoup d’expériences sont très vite limités et débordés par le moindre problème, mais ils peuvent compenser leurs lacunes en s’appuyant avec les personnes compétents qui aiment leur pays.

    C’est ce que les Malgaches espèrent probablement de leur président.

    On développe un pays avec le peuple et non contre lui, autrement dit, il faut l’écouter ce peuple.

    La politique est comme la Confiance, il faut l’obtenir pour pouvoir avancer sereinement...

    • 27 octobre à 10:20 | betoko (#413) répond à diego

      Mais Andry Rajoelina voulait développer Madagascar avec le peuple mais jamais contre lui .S’il voulait desengorger Tana c’est pour le bien de tous , mais l’opposition lui met des batons dans ces roues pour qu’il ne reussisse pas .
      Ce n’est pas pour emmerder la population d’Ambihimanjaka qu’il a choisi ce village , mais c’est à cet endroit où il est possible de construire un barrage hydro électrique au moindre coût pour pouvoir alimenter en électricité Tana-Masoandro
      Le seul problème comment indemniser la population , à combien on pourrait les indemniser et s’ils ne veulent pas quelle serait la solution.
      Il y avait un monsieur qui serait d’accord si on arrive à lui offrir 40 foyers de briques ou 160 millions d’Ar .Il rêve beaucoup ce monsieur
      Je suis convaincu que s’il y avait un autre Ambohimanjaka pas trop loin de Tana , Andry Rajoelina l’aurait fait , hélas il n’y en a pas .Que faire , y aurait il un plan B , nous verrons la suite bientôt

    • 27 octobre à 15:28 | NTMO (#10005) répond à diego

      Monsieur Betoko, je n’arrive pas à vous situer, vous êtes inscrit dans quel concours ? Celui de la plus grosse connerie ou celui du plus grand nombre de conneries par post ? Parce que là, vous avez des chances dans les deux catégories, c’est sûr...
      Bref, commentons un peu : "mais l’opposition lui met des batons dans ces roues pour qu’il ne reussisse pas".
      C’est le rôle de l’opposition de faire des critiques. Constructives ou non, c’est le jeu de la démocratie... Maintenant vous me faites bien rire avec vos "bâtons dans les roues", parce qu’on dirait plutôt des brindilles... Que voulez-vous qu’ils fassent ? C’est votre camp qui a toutes les cartes en main... les idées, les financements, les entreprises, la force, les lois, les gouverneurs, les médias et même le peuple, puisqu’il a voté pour ce président !
      Alors n’allez pas me raconter que la toute petite opposition, avec leurs quelques députés et leurs moyens très réduits, peut encore vous faire trébucher...
      N’êtes-vous pas déjà en train de chercher un échappatoire parce que ça commence déjà à sentir le roussi ?

      Vous recommencez avec votre barrage hydroélectrique à Ambohitrimanjaka ? Sérieux, vous avez vu ça dans quel film ? Un enfant de 6ème comprendrait aisément qu’il ne sortira pas plus de quoi alimenter quelques ampoules de votre barrage. Vous dites N’IMPORTE QUOI.
      Et ne me répondez pas autrement que par un lien vers un plan ou un dossier technique parce vos affirmations gratuites insipides dégoulinent de ce forum...

      Et cette méchanceté que vous avez en traitant ce monsieur briquetier de rêveur... c’est juste à vomir. Qu’y a-t-il d’incroyable dans ce qu’il demande ? Il fait 2 fours par an et chaque four lui rapporte 4 M AR. Être dédommagé de cela sur 20 ans vous parait déraisonnable ? Et il va les faire où ses briques qui lui ont permis de mettre ses enfants à l’école ? Hein ? À Bevoy ?
      Vous n’avez toujours pas compris que ces gens ne perdent pas qu’un lopin de terre. Ils y perdent leur vie. Leur emploi, leur occupation, leur gagne-pain, leur joie, leur tradition, leur raison de vivre.
      Alors, oui, si il le faut, expropriez, mais donnez leur une juste compensation et pas des miettes.
      Il y a une sorte de sacrifice là-dedans et la nation doit les récompenser.
      Les terrains remblayés se vendront 200 000 AR le m2 au moins. Faites le calcul (ah non, vous ne savez pas calculez, j’oubliais).

      PS : désolé, Finengo, je n’ai pas pu m’empêcher, voyant que vous êtes occupé ailleurs, ou bien las de remettre ces énergumènes en place. Reprenez vite votre place parce que, autant d’habitude, je zappe les commentaires des deux écervelés, autant les votres je les savoure. Merci.

  • 27 octobre à 03:37 | diego (#531)

    Bonjour saint-augustin,

    Comment financer votre programme ?

    • 27 octobre à 10:41 | Stomato (#3476) répond à diego

      Par le bon vieil artifice : Yaka, Fokon et Yapluka.

    • 28 octobre à 00:53 | saint-augustin (#9524) répond à diego

      Bonsoir Diego,
      Pour financer mon programme :
      1/un grand emprunt pour 20 ans où les bailleurs vont suivre en fonction des avancées des travaux
      2/par l’argent provenant de la corruption:vous savez que la corruption coûte à l’AFRiQUE
      1 Milliard de Dollars par jour .Quand on voit des politiques pendant 1 mandature amassent de l’argent incalculable même leur fils fête son 1er milliard, avec quel travail ?
      3/avec l’argent destiné pour le Tana masoandro
      4/et par l’argent généré par ce programme
      Si on veut, on peut !

  • 27 octobre à 11:19 | Isandra (#7070)

    Betoko,

    Si ces tous ces be-théories sont capables comme ils prétendent, ils n’auraient pas dû quitter Madagascar et rester aux terres étrangères pour s’en sortir dans la vie, comme le pragmatique Rajoelina, qui est devenu riche tout en restant au pays, sans avoir besoin des fraudes fiscales, ni de l’abus de pouvoir,...

    En effet, c’est pragmatisme qui guide le choix politique économique de Rajoelina, qui est cette fois, principalement basée sur les grands investissements pour booster l’économie, dont les conséquences ne se font pas sentir dans l’immédiat, mais, progressivement.

    • 27 octobre à 13:11 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Oui c ’est comme la quenelle qu’ enfonce l’ UE , on la sent progressivement ( les Anglais l’ ont bien "sentie" ... contrairement aux amateurs du mariage pour tous, surtout des : Embrayages !
      Vous êtes irrécupérable et quand le désastre sera édifiant, vous disparaîtrez comme vos nationalistes , laissant aux générations futures l’ héritage de votre obstination !

    • 27 octobre à 13:26 | betoko (#413) répond à Isandra

      Je me souviens des réactions de certains qui disaient ce n’est que de la comm ou pour quoi rien n’est encore entrepris , comme si on construisait des maisons avec des jouets comme le LEGO et une fois que cela commence à se concrétiser , a t on assez d’argent pour l’IEM .
      Maintenant La BM donne raison à Andry Rajoelina

    • 27 octobre à 15:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Betoko,

      Justement, pourquoi cherchent-ils à empêcher la réalisation de ce projet ? Parce que sa réalisation démentira leur allégations et montrera leur déconnexion de la vie économique à Madagascar.

      Qui ne sait plus que la priorité des priorités, c’est l’emploi pour freiner cette augmentation galopante de ces dernières décennies le taux de chômage, de ce fait, beaucoup de gens n’arrivent plus à subvenir les besoins rudimentaires de leur familles.

    • 27 octobre à 16:50 | ratiarison (#10248) répond à kartell

      Tous les moyens sont BONS .... i ras-poutine Indray izao Ra- KARTELL no lelafiny LERY ?? Efa sirkin’ny MAHAY AZY LERY FA VENDRANA, dia raisin’ ny SOVIET à bras ouverts !!!satria ny TIC... TAC.. tsy Miandry....! Ohatra ny îles éparses.... Nivaralila.....commission mixte e e ???? Mibaroraka....??? mazava BE io lazain’i LE MONDE ???samy tsara LEROA à ?

    • 27 octobre à 16:50 | ratiarison (#10248) répond à kartell

      Tous les moyens sont BONS .... i ras-poutine Indray izao Ra- KARTELL no lelafiny LERY ?? Efa sirkin’ny MAHAY AZY LERY FA VENDRANA, dia raisin’ ny SOVIET à bras ouverts !!!satria ny TIC... TAC.. tsy Miandry....! Ohatra ny îles éparses.... Nivaralila.....commission mixte e e ???? Mibaroraka....??? mazava BE io lazain’i LE MONDE ???samy tsara LEROA à ?

    • 27 octobre à 18:42 | Vohitra (#7654) répond à kartell

      Bonsoir Kartell,

      Merci pour cette information.

      Notre calife d operette est vraiment embarque dans une situation dangereuse. Et oui, l attrait demesure pour le pouvoir mene a tout, jusqu a accepter de fricoter avec des dangereux oligarques.

      Les voiles couvrant la deluge de moyens utilises lors de la derniere election commencent a s amincir progressivement, et plus on commence a y voir clair, plus on s apercoit que le banditisme institutionnalise envahit la sphere du pouvoir regalien.

      Ca finira mal, tres mal pour tout le monde,car d habitude les interventions de ces oligarques finiront toujours dans le chaos.

      Tout le monde ici avait eu connaissance de la presence inquietante de ces consultants politiques russes lors de la derniere election, et juste quelques temps avant, la societe d Etat est tombee dans l escarcelle d interet russe dans l anonymat absolu cote negociation.

      Le blanchiment de produit de fraude et autre corruption sera facile avec ces oligarques avec l opacite voulue en prime.

      Le pays n est pas pret de sortir de l auberge pour sitot, au contraire il s enfonce progressivement dans la melasse, les khmers oranges ne vont laisser que ruines et desolations...

      Avec le formatage de la pensee observee chez les jeunes peu instruits avec comme mot d ordre l obeissance aveugle et la haine deversee dans l espace public, l horizon ne sera pas prometteur du tout...

      Et beaucoup parmi les officiers de l armee etaient formes et abreuves par du lait produit par les soviets, l ombre du camarade Brejnev plane deja...

    • 27 octobre à 19:35 | kartell (#8302) répond à kartell

      Bonsoir Vohitra,

      La présence de touristes russes lors de la campagne présidentielle avait été mentionnée dans les médias et certains s’étaient étonnés qu’avec un tel statut, ces russes pouvaient ainsi participer à un débat interne d’une insularité pourtant chatouilleuse.....
      Bref, aujourd’hui le verre est dans la vodka et il semble que cette nouvelle idylle nous en rappelle une autre ancienne qui ne nous avait pourtant pas laissé de souvenirs impérissables....
      Mais lorsqu’on est à la recherche désespérément de nouveaux amis, il est délicat de faire la fine bouche d’autant que le pays a le bon profil recherché par Poutine ....
      Les touristes russes semblent bénéficier d’un statut avantageux vis à vis des institutions du pays, c’est aussi un signe pour séduire ce nouvel ami et croire qu’il pourrait venir au secours de nos causes perdues....
      La qualité de ces intervenants laisse à désirer, plus mercenaires que techniciens, plus affairistes que bons pères de famille mais ils s’intègrent à merveille dans le jus local, les exigences du pouvoir en la matière restent très accommodantes ....
      Du gagnant/ gagnant ?...

    • 27 octobre à 20:36 | nez_gros (#10715) répond à kartell

      Le monde.fr n’est pas une référence pour parler de Poutine ; du coup c’est un journal Pro-occidentaux. Les occidentaux avec leurs différents dictateurs(Gabon, Egyptes, Togo, Tchad...) en Afrique et en Arabie, en amerique latine, en asie ne sont pas mieux non plus.

      Quant à TGV, les Français et les Américains ne se laisseront pas faire facilement, ses comptes bancaires sont là bas !

      Alors, russes, ou Occidentaux, ça ne change rien ,c’est blanc bonnet bonnet blanc ! ne nous nous melons pas, nous n’y connaissons rien,...

    • 27 octobre à 21:24 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, ce n’est que la copie/collé de ce que le monde avait déjà publié sur un article le 19 avril. Comme d’hab, que de conditionnel,...

      "Ce fut par exemple le cas à Madagascar, selon ces enquêtes, lors de l’élection présidentielle de janvier 2019. La « compagnie » aurait alors mené une offensive médiatique en soutien au candidat Andry Rajoelina, finalement vainqueur."

      Quelques remarques :

      Une erreur de débutant, les élections n’avaient pas eu lieu en Janvier.

      Quelle offensive médiatique de russe en soutien Andry ? Et C’était où.
      Un peu ridicule.

    • 28 octobre à 06:30 | NTMO (#10005) répond à kartell

      Mais qu’est-ce qui vous chagrine Isandra ? Pourquoi donc essayer de démentir une relation avec les Russes ? Il y a quoi de mal là-dedans ? Chacun choisit ses amis et ceux qui peuvent aider.
      D’ailleurs votre vénéré y gagnera peut-être la centrale nucléaire tant souhaitée sur ce forum par votre génie !
      En tous cas, son pote Kagamé, il l’a eue lui ! On aimerait tous savoir ce que son excellence rapporte de Sotchi pour le peuple malagasy.

      Le reportage de la BBC ici : https://www.youtube.com/watch?v=Qwa7vk3DA8w

      Et puis, vous trouverez peut-être un appui auprès des russes à propos des îles éparses... vu que Maman chérie semble avoir pris une autre direction que le dialogue. La commission mixte va être une grosse farce et elle aura le mérite d’enterrer l’affaire.
      Poutine le 26 juin au lieu de Macron, ça aurait de la gueule non ? Une bonne occasion de lui faire gouter notre caviar malgache - mince, c’est des français qui le produisent...
      Hum, Il est temps que je me remette au russe moi.

  • 27 octobre à 17:03 | diego (#531)

    Bonjour Betoko,

    A mon sens, il faut bien comprendre qu’on parle d’un pays, indépendant depuis plus d’un demie siècle, de son économie de son développement, et forcément de son « droit ». Autrement dit, Madagascar n’est pas une « entreprise » privée, ou familiale.

    Vous défendez une politique économique de Rajoelina. Je n’ai aucun problème avec ça, bien au contraire. Et j’aurais évidemment compris parfaitement bien aussi si vous en étiez en désaccord. Mais à mon sens, il faut savoir écouter les personnes qui ne sont pas en accord avec soi, car ces personnes sont plus objectives que ce que l’on croit.

    Alors pour ou contre une politique n’est pas le sujet et ce n’est pas le problème. Les problèmes ? Quels sont les origines de l’instabilité politique et l’instabilité constitutionnelle qui appauvrissent Madagascar et affaiblissent dangereusement l’Etat et les Institutions de ce pays ?

    La question à laquelle Rajoelina et son équipe et son gouvernement doit trouver rapidement des réponses :

    - comment développer le pays avec le peuple ?

    A mon sens, quand on a un pays qui produit plutôt des pauvres qu’une richesse, le premier réflexe du pouvoir serait plutôt la survie. Autrement dit, venir en aide rapidement à cette grande population en détresse. C’est à dire des subventions de l’Etat pour la lutte contre la faim, pour la Santé et l’Education.

    De ce que je vois et j’entends, corrigez moi si je me trompe, Rajoelina et son équipe n’ont pas l’ambition de faire un seul grand investissement étatique à Madagascar. Cette situation vient contredire leur ambition annoncée de faire Madagascar un pays moderne ou émergent, qui est en soi, une belle ambition et respectable !

    Pour faire émerger économiquement un pays, il faut réaliser quelques grands investissements :

    - un pour obtenir une stabilité politique durable ;

    - deux, pour défendre la souveraineté ;

    - et trois, pour soutenir les activités, extensions, et modernisations des activités économiques dans le pays.

    La majorité des Malgaches, vivant dans les grandes villes, et des dirigeants et élus ne réalisent peut-être pas très bien encore que leur pays est très pauvre. On l’entend, on peut l’observer à travers les réactions et les attitudes des gens. Cela pose en soi, un grand handicap pour le développement et c’est effrayant ! C’est à dire que le pays pourrait très vite passer d’une situation extrême à l’autre.

  • 27 octobre à 17:38 | reviv (#9830)

    un peu moins d’une année aux commandes des affaires, le temps ici reste caniculaire, on ne voit rien venir ni bouger, tout reste figé.

    la mauvaise gouvernance et le gaboraraka sont les seuls trucs qui vaillent.
    il n’y a pas un seul secteur d’activité où le démarrage semble enclacher.

    faut-il s’étonner ?
    monsieur a trop semé une montagne de mensonges au peuple naïf et crédule et 9 mois après ceci, l’heure de vérité s’annonce rude car cette montagne va certainement accoucher la petite souris.

    coucou l’émergence où es-tu ?

  • 27 octobre à 17:45 | diego (#531)

    Voyez-vous rayyol,

    Les deux bases très solides de mon éducation est celles dont j’ai hérité intellectuellement de mes grands parents, taizan’antitra ny tena, Gasy donc, c’est :

    - mitsinjo ny vodiandro ho merika ;

    - et aza ny lohasaha mangina no jerena fa Andriamanitra ao antampony loha.

    Philosophiquement et économiquement rationnel, mon attachement à une forme honnêteté morale mais aussi d’autorité morale, la religion, et la présence des autorités physiques, État et Institutions, viennent certainement de mon éducation.

    Il se trouve que si les pays occidentaux sont riches et militairement puissants, c’est parce qu’ils se projettent tout le temps dans l’avenir, Investissements donc, et le « droit » (lois) est solide, bien protégé.

    Idéologiquement capitaliste, je suis tout à fait en phase des grands investissements étatiques, autrement dit, je préconise une endettement massive de l’Etat.

    Même pas une annonce d’un seul grand investissement à Madagascar aujourd’hui.

    Ce n’est pas très compliqué, je ne crois tout simplement pas au développement du pays.

    • 28 octobre à 01:03 | saint-augustin (#9524) répond à diego

      Bonsoir Diego,
      Donc appuyons par des arguments plausibles mon programme pour que le gouvernement puissent l’appliquer sans tarder , car les malgaches n’en peuvent plus.
      Un grand investissement de l’ETAT !
      à bientôt !

  • 28 octobre à 12:41 | rayyol (#110)

    Beandroy Je crois que l on se trompe de Naif Qui a signe ces contrats si ce ne sont pas des Malgaches Naifs ou donne t on des responsabilités aux enfants a Mada .A ce moment vous avez ce que vous méritez Un enfant ne negocie pas avec un adulte Tout comme l achat des appareils d air Mada

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS