Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 17 septembre 2021
Antananarivo | 19h54
 

Economie

Rencontre des entrepreneurs francophones

Andry Rajoelina et 4 ministres à Paris

lundi 23 août | Mandimbisoa R.

Andry Rajoelina s’est rendu à Paris dans la soirée du vendredi pour se rendre à la Rencontre des entrepreneurs francophones (REF 2021) organisée par le Mouvement des entreprises de France (MEDEF), le 24 au 27 août.

La délégation malgache est arrivée à Paris samedi, jour où la plateforme de l’opposition RMDM France a effectué une manifestation réclamant la démission du président. Quatre membres du gouvernement accompagnent Andry Rajoelina, le ministre des Affaires étrangères, Patrick Rajoelina, le ministre de l’Energie et des Hydrocarbures Andry Ramaroson, le ministre du Tourisme, Joël Randriamandrato et la ministre de l’Artisanat Sophie Ratsiraka. Andry Rajoelina doit prendre la parole à la tribune du MEDEF demain dans l’après-midi.

Le patronat malgache sera également représenté à cette rencontre. Les présidents du GEM Thierry Rajaona, du GEFP, Hery-Lanto Rakotoarisoa, du SEBPT, Hary Andriatefihasina, du SIM Hassim Amiraly, ainsi que d’autres chefs d’entreprises feront le déplacement.

La rencontre des entrepreneurs francophones réunira entrepreneurs, représentants patronaux et personnalités institutionnelles des pays francophones dans les secteurs économiques et financiers, numériques, et environnementaux. Ce sera une opportunité pour les participants d’élargir leur réseau d’affaires au sein de la francophonie. De nombreux espaces de rencontres professionnelles seront ainsi mis en place pour favoriser la création de nouveaux partenariats.

Dans le cadre de ce déplacement en France, Andry Rajoelina prévoit une rencontre avec la diaspora malgache de l’Hexagone le samedi 28 août en région parisienne.

139 commentaires

Vos commentaires

  • 23 août à 09:11 | Isandra (#7070)

    C’est une opportunité à ne pas rater.

    Nous avons besoin d’IDE pour faire émerger notre pays, d’autant plus, nos opérateurs nationaux teratany Gasy sont affaiblis par les abus et l’accaparement de Ravalo.

    On sait que les reacts doublés de haineux ne le comprendront jamais, ils vont chanter comme leur habitude, la braderie de notre pays.

    • 23 août à 09:20 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Oh la foza enivrée de betsabetsa, tu sais qu’en bon Français IDE veut dire Infirmière Diplômée d’Etat ?
      Non bien sur, t’es vraiment nulle de chez nulle !
      Ton heure à bientôt sonnée vieille foza.....

    • 23 août à 11:08 | Noue (#2427) répond à Isandra

      Dia efa lasa adala mihintsy ity ramatoa ity eee , tena tsy ao fa mihevera tena fa mandreraka !!!!

      Lasa indray ny mpangataka , avy mangataka izahay ô izahay ô izahay !

      Rehefa ry zareo no hitsangatsangana dia misy ny vol , olona efatra fotsiny dia indreny migaladona ery tsssss , mahamenatra sy mandreraka.

    • 23 août à 11:11 | purgatoire (#11152) répond à Isandra

      Merci à la France pays adulte et démocratique car nous pauvres petits malgaches nous ne sommes pas capables de nous en sortir sans votre savoir faire votre technologie vos aides financières vos vaches vos fromages … il faut même faire des réunions de préparations pour bien apprendre ce que chacun doit dire au cas où les ministres ne savent pas encore pour quels ministères ils ont été choisis …

    • 23 août à 12:25 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Les moyens humains , et Financiers étaient déjà ...prêts selon votre Calife ,durant sa propagande pour les élections Présidentielles de 2018 . Ce n’était que de la poudre aux yeux , et des promesses d’ivrogne . Le voilà , rattrapé par ses... mensonges (mivarotra saka be loha).Lors du face è face avec le laitier , il s’est moqué de ce dernier qui a proposé comme solution les Dam ,ou Impluvium pour lutter contre la sécheresse (Kéré) dans le Sud .Il a montré devant tous les Malagasy son ignorance , à part les Bling Bling. L’invité du jour de REAL TV , le 20 Août 2021 , Hilaire Solohery , a démontré de long en large , et en travers , les incompétences de ce régime , en tant que digne représentant des révolutionnaires de ce Pays (Rouge Expert ) de feu Manandafy , et en proposant une alternative , face aux gabegies qui règnent sur le territoire National. . Et dire que l’une des Ministres qui a prôné la guerre tribale durant la crise de 2002 , fait partie de cette délégation , alors qu’elle a reconnu en public , lors de la passation dans son département , qu’elle n’y connaissait rien en la matière !!! Quelle honte (Shame on you). Si ce n’est pas une preuve de la décadence de notre Patrie , Dieu que cela y ressemble . Mais Dieu n’a rien à voir l) dedans , prenons nos resônsabilités . Salut les Copains (Lé Kopé).

    • 23 août à 13:03 | sarah (#4600) répond à Isandra

      Vous en êtes encore à cet accaparement de Ravalo comme excuse ? C’est une autre personne qui a tous les pouvoirs maintenant. Faut vous mettre à jour, taraiky be ianao hoy ilay pub tamin’ny radio taloha.

    • 23 août à 13:30 | DadatoaDany (#10284) répond à Isandra

      Voici une illustration réaliste, comme tant d’autres : Ici, l’entreprise nationale.

    • 23 août à 14:07 | DadatoaDany (#10284) répond à Isandra

      Parmi les entreprises de rajoel, qui se sont révélées inutiles, ou fausses, ou négatives, et dont la seule issue de salut pour lui est l’oubli,
      il y a le coup d’état récent, dont personne sur terre, aucun président en exercice, n’a donné suite. A croire que rajoel n’existe pas.

      Il revient de Malawi, et au retour, aucun rapport à son patron naturel : il n’a rien à dire : il a été ignoré, le pauvre.
      Il part en France, il sera ignoré encore, et ses larbins s’efforceront de combler pour que rajoel puisse exister.

      Je dirais, tout simplement, que le monde entier attend impatiemment que rajoel passe. Pour tout le monde : un mauvais moment à passer.

      Voici pour la route : une lecture.

    • 23 août à 14:18 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Bonjour .
      Vous qui etes au courant de tout, pourriez-vous me dire quelles sont les compétences de sophie ratsiraka pour avoir accédé au poste de ministre, la dernière fois que je l’ ai entendue, elle parlait de promotion canapé , aussi avec des lumières telles roland, et maintenant sophie, le rat zoel s’ est découvert une nouvelle compétence , à savoir comment dénicher les plus nuls et pourris que Dago soit capable de produire, pour prétendre diriger le Pays et surtout le piller !
      Honte à vous de promouvoir, aduler et défendre des pourritures pareilles, vous confirmez l’ adage, qui se ressemble s’ assemble , et méritez bien votre patronyme de foza enivrée je rajouterais : pas finie, avec un manque assuré de lumières à la majorité des étages .
      Ce déplacement à la charge des sans dents que votre Pays abrite, pour satisfaire quelques parvenus, copains/ coquins , comme macron vous méritez en premiers de cordée, la potence qui vous attend ! allez je vous aide : la corde !
      Acte d’ intérêt général pour la Nation .

    • 23 août à 15:20 | Marco (#11210) répond à Isandra

      Émergence... Tu y crois vraiment à l’émergence de Madagascar ? Je crois bien une t’es la seule à y croire.

    • 23 août à 15:36 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Madame Isandra !
      - Dis au Président qu’il faut aidé les entreprises Malagasy ( comme le fait la Chine ) , SVP Merci ...

    • 23 août à 20:23 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      « MADAGASCAR N’A NULLEMENT BESOIN D’IDE POUR ‘’ÉMERGER’’

      Re Isandra
      « Nous avons besoin d’IDE pour faire émerger notre pays « 

      Adhère avec enthousiasme et sans restriction à cette profession de foi l’élite africaine et Malagasy issue des anciennes colonies de la France. Elle est généralement, semble-t-il, peu avertie des vrais problèmes urgents en matière économique, monétaire, budgétaire et financier à affronter, pour endiguer et porter un coup d’arrêt définitif à la PAUPÉRISATION CROISSANTE ET SOUTENUE, SOUS TOUTES SES FORMES DE LA MASSE DE LEURS CONCITOYENS POPULATION, comme en témoigne largement leur INCAPACITÉ HISTORIQUE, depuis des décennies et des décennies, à concevoir et mettre en œuvre des POLITIQUES EFFICACES
      D’ACCROISSEMENT DE LA PRODUCTION, en particulier des BIEN VIVIRIERS. L’IMMERSION régulière de leurs économies – et non pas leur émergence ! – en est le résultat palpable et incontestable.

      Cette élite dirigeante africaine et malgache ne sait faire autre chose que la MENDICITÉ, l’appel à une PSEUDO CHARITÉ INTERNATIONALE. Notons, significativement, dans le cas de Madagascar du 19e siècle, à une époque où il n’y avait ni FMI, ni Banque Mondiale, ni BAD, ni ONG, etc..., l’État d’indépendant d’alors arriver à BIEN NOURRIR sa population et satisfaire ses besoins élémentaires, tout en EXPORTANT les produits de son élevage et de son agriculture dans les îles voisines notamment. La signification même de notion d’INVESTISSEMENT PRODUCTIF – et non pas d’APPARAT – leur est étrangère. D’où cette CONVOCATION à Paris par le MEDEF d’un CONSEIL DES GOUVERNEMENTS des ex-colonies francophones d’Afrique et de Madagascar. Ses objectifs évidents sont de faire ENTÉRINER par les « convoqués » les PROJETS DES ENTREPRISES FRANÇAISES dans leurs États pour consolider et accroître encore leurs profits substantiels, avec le concours de l’État français masqué sous le vocable d’AIDE à l’ex-colonie, mais qui ne présente AUCUN INTÉRÊT pour l’amélioration un tant soit peu de l’état des populations et des économies concernées.

      Les PRÉTENDUS INVESTISSEMENTS DIRECTS de l’Étranger sont non seulement INUTILES mais NOCIFS pour ces EX-COLONIES, eu égard au niveau de développement, sous tous ses aspects, qu’elles ont atteint en ce premier quart du...21ème siècle. Tant que son élite dirigeante demeure incapable de CONCEVOIR PAR ELLE-MÊME LES PROJETS D’INVESTISSEMENTS RÉELLEMENT PRODUCTIFS pour stopper la paupérisation de la masse de la population et accroître la richesse à reditribuer par une exploitation « introvertie », « intelligente » et « patriotique » de ses ressources immenses.

      Une étape sine qua non à cette fin est l‘exclusion impitoyable de Madagascar du MEDEF, de ses semblables et de leurs projets :
      lysnorine 22 août à 20:03 répond à Vohitra,https://www.madagascar-tribune.com/Andry-Rajoelina-L-avancee-du-projet-Miami-et-le-mauvais-etat-de-la-route.html#comment477805 :

      « Ny fialan’i Frantsa sy ny « andriny faha-5 » eto Madagasikara – ny FANDRAVANA TANTERAKA NY FIFANDRAISANA AMINY sy ny orinasany misy ankehitriny – no TAKIN’NY FANAFAHANA ny Malagasy sy Madagasikara Tanindrazany amin’ny FANANDEVOZANA azy, ary izay ihany no hany LÀLAN-TOKANA hampisy fiovarana sy fandrosoana eto Madagasikara. Ny ankoatr’izany dia kabary ambony vavahady fotsiny. »

    • 24 août à 11:32 | bekily (#9403) répond à Isandra

      Que Ravalomana , Malgache de souche tienne encore le haut du pavé économique : c’est une chance et une FIERTE POUR MADAGASCAR , et ce malgré toutes les stratégies d’élimination qu’il a subies depuis 2009 !!!! de la part de Rajoelina/Ratsiraka !!!!
      Le problème est d’analyser comment , pourquoi et surtout POURQUOI les KARANA dominent l’économie malgache ?
      Sachant qu’ils sont tous FRANTSAY TARATASY , souvent avec esprit d’apatride sans foi ni loi , ROIS DES CORRUPTEURS à Mada depuis des lustres
      Il n’y a plus de dessin à faire sur leur aide financière à Rajoelina pour faire tomber Ravalomanana en 2009
      Et il n’y a plus de commentaires sur la constitution particulièrement rapide depuis 2009 sur la fortune de MAMY RAVATOMANGA , même combat
      Inimaginable cette obsession crétine d’Isandra pour jeter l’anathème sur Ravalomanana...
      J’ajoute que celui ci avait fait un prêt auprès de la BANQUE MONDIALE pour monter son affaire
      Parce que que le Malgache lambda qui essayait de faire un prêt auprès d’une banque malgache essuyait à 90pour cent un refus , mais toujours OK pour les Frantay même taratasy !!!!

    • 24 août à 13:24 | râleur (#3702) répond à Isandra

      https://www.madagascar-tribune.com/Lettre-ouverte-au-candidat-Hery,19413.html
      Un Ministre MAE qui s’est moqué des malgaches et de leur pauvreté quand il était encore en France. Il parle `apeine malgache, prétend avoir fait sciences po ou mm Ena ce qui est faux, complètement faux et qui a failli lui valoir un procès !
      Il prétendais être professeur de Droit dans une Ecole de Journalisem à Paris, une école qui n’existe à Lille et non Paris
      Comme quoi A.Rajoeilna s’est fait embobiner (pour ne pas duire autre chose) par Patrick Rajoelina mais personne n’ose lui dire ?
      Il suffit de taper "sarkoziste de gauche"pour lire que ce clown a essayé de manger à tous les râteliers pour compenser sa faible retraite de fonctionnaire contractuel (il n’a jamais été fonctionnaire titulaire ?) français

  • 23 août à 09:35 | Isandra (#7070)

    Hihihi ! Pauvre andafy RMDM, votre nombre même avec les enfants pour réclamer le départ de notre Président élu fait honte tous les andafy.

    • 23 août à 11:10 | Noue (#2427) répond à Isandra

      Mandehana mitsabo tena fa efa tsy avotra intsony rabofy aaaa

    • 23 août à 13:48 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      @ Noue

      Miarahaba !

      Ka i Rabofy io mbola mankafy sy mahita tsirony amin ny fahazarany mivarotra fanahy sy ny tenany e !

      Efa voaozona hanao fivelomana ny lainga sy soloky e !

      Efa diso taiza hatrizay fony fahakely dia io lasa lovany tandra vadinkoditra io manaraka azy io e !

    • 23 août à 15:40 | kunto (#7668) répond à Isandra

      Le Président Rajoelina a été élu par le peuple Gasy , on obtient rien par la violence , RMDM le savez vous même dans l’opposition on peut aidé au développement de Madagascar .

    • 24 août à 12:48 | bekily (#9403) répond à Isandra

      la honte est à ,placer du coté d’un PUTSCHISTE de 2009 GANGRENE et NOURRI PAR LA CORRUPTION !!!!
      non ?????????????????

    • 25 août à 11:49 | râleur (#3702) répond à Isandra

      PatrickRajoeiina2014
      @Faaiio Pauvre cloporte ! Du pognon j’en ai ! Et toi tu as l’eau courante chez toi ?H ! Pas trop dur avec 2$ par jour ?!!!
      01/11/201318:27
      Tweet de l’actuel Ministre AE malgache (mais qui ne parle pas malgache) quand il était encore en France. Usurpateur de titre qu’il n’a jamais eu (Sciences Po, Ena, Professuer de Droit,...)
      Et Andry Rajoelina et Christian Ntsay n’étaient pas au courant ou ferment les yeux devant une telle insulte envers les mlgaches tt entier ? Une honte pour Madagascar et sur la tête de Andry cet énergumène mythomane😡😡😡😡😡

  • 23 août à 09:37 | kartell (#8302)

    Dans la rubrique le MEDEF fait chou blanc et rentre bredouille …
    ….Les entrepreneurs français venus prendre le pouls économique de la Grande Île n’ont pas été convaincus par le climat des affaires …
    18/10/2019 · A la suite de la rencontre du président Andry Rajoelina avec le Medef International, le 28 mai , les entreprises françaises ont décidé de faire le déplacement. Pourtant, selon nos sources, les trois contrats qui devaient sceller la réussite de cette visite, du 7 au 9 octobre, n’ont pas été signés….
    Aujourd’hui, la situation économique s’est dégradée avec le Covid mais ce qui n’empêche pas le pouvoir de faire de ce colloque vital, plus ronds dans l’eau que bouée de sauvetage un événement de première importance pour lui, c’est évident , il joue sa survie et son avenir : autant faire de la mousse, beaucoup de mousse …
    Pour les investisseurs potentiels, le climat est très mauvais surtout après que l’Etat malgache ait été condamné à payer la somme de 6,9 millions d’euros en raison de la violation des obligations prévues dans le traité bilatéral d’investissement conclu entre Madagascar et l’Union Économique Belgo-Luxembourgeoise (TBI ou TBI Madagascar-UEBL).
    Difficile dans ses conditions de séduire, de rouler dans la farine, d’autant que le Medef, loin d’avoir la naïveté désespérante des ong,n’est pas un perdreau de l’année avec les infos glanées, ici et là,dans un contexte économique anorexique majeur …
    D’autant que le moment d’investir n’est guère propice à une encablure des prochaines présidentielles toujours source de déstabilisations et de mécontentements sociaux, qui voudrait dans un tel contexte, potentiellement explosif, se risquer à cette aventure ?’..
    « Selon les organisateurs, un seul chef d’Etat étranger est invité à cet événement économique d’initiative privée. Il s’agit du président malgache Andry Rajoelina. »
    La vérité serait-elle différente ?
    Son Excellence ne se serait-il pas plutôt invité de lui-même afin de concilier vie publique et vie privée, cela semble couler de source …
    Joli coup de pub et de propagande strictement local dont le pouvoir abuse depuis son élection mais « à trop faire comme si » !,on se retrouve ensuite le bec dans l’eau,, cela devient presque une probabilité voir une évidence notoire..

    • 23 août à 11:31 | akam (#7944) répond à kartell

      - Ton excellence saura vite apres ses 20 minutes de prestation s il est bien approuve par Geoffroy Roux de Bezieux ou pas ?
      - Cette sauterie est prevue de longue date suite aux larmes de Macky Sall, le mackerei senegalais qui a vendu l’ afrique de servitude aux gaulois. En bref l evaluation bidon de 65% de biens et services a echanger. les propositions de former, d eduquer, de numeriser, de construire des villes a “ l infrastructure occidentale” (bien entendu, le telepherique de Tana reliant la ville haute et basse concoctee de longue date se fera… quoiqu il en coute…car le promoteur a deja percu une certaine somme…).
      - Survie ou pas de Dj, l energie photovoltaique promise aux marocains ne fera pas que des ecumes…et la conversion des forets vierges africaines dans l agroecologie seront les thematiques-phares a monayer durant ces 3 jours.
      - La delegation dite lourde conduite par ton excellence, mon pov couteau-suisse : que des mots, toujours des mots…qui feront mal aux gasy victimes du kere…beaucoup de membres de cette delegation ne goberont meme pas les 5% de ce qui seront evoques. Aller faire des soldes estivales dans la capitale gauloise serait meme illusoire, faute de pass sanitaire.
      - Si opposition n est pas une parodie dans ce pays, qu elle demontre au monde entier ses aptitudes. Medef ou pas ! la CI ne reconnait que l elu. Election truquee ou pas ? t as 2023 ! Resistance, etat federal, deplacement de capitale…ne sont que des blablas d eunnuques. un historien qui clame que les intellectuels d origine provinciale ne sont que des vendus…n a qu a constater de quelles origines sont ceux qui rayonnent autour de son Dj malama.

  • 23 août à 10:31 | Albatros (#234)

    Pour mon information personnelle, j’aimerai savoir combien, parmi ces 4 ministres ont aussi un passeport français ?!.

    Merci d’avance pour cette précision.

    • 23 août à 10:59 | vatomena (#8391) répond à Albatros

      Le passeport français c’est la porte de secours. Ils veulent tous etre secourus un jour.
      Madame Isandra, plate forme d’informations , doit pouvoir nous dire qui est à demi malgache et à demi français—à moins de secret d’état

    • 23 août à 11:00 | Stomato (#3476) répond à Albatros

      Ce qui me chiffonne le plus c’est que la France accepte de recevoir officiellement le président d’un qui insulte la France, qui refuse officiellement la vaccination contre la Covid, qui ne dispose pas de pass sanitaire, qui refuse la vaccination de son peuple en refusant l’initiative COVAX de l’ONU et qui en outre affame le peuple du Sud de Madagascar.
      Alors que la majorité des français sont partagés en deux, ceux qui ont un pass sanitaire et ceux qui n’en ont pas.

      Point commun entre les deux pays ? Un petit *** come président ?

    • 23 août à 11:33 | akam (#7944) répond à Albatros

      ca t avance a quoi ?

    • 23 août à 11:44 | Yet another Rabe (#4812) répond à Albatros

      @ Stomato,

      Bonjour,

      Peut être que c’est en tant que citoyen français que DJ Lapin Crétin est entré en France, auquel cas La France ne peut refuser le retour de l’un de ses citoyens, et il est probable qu’il ait un pass sanitaire agréé par l’UE.

      Pour pouvoir entrer fréquemment et facilement en France, ce pass sanitaire est probablement un pass vaccinal.

      S’il est entré en France en tant que président de Madagougou et donc citoyen madagougouesque, il n’aurait pas pu entré sans pass sanitaire agréé par L’UE, le Cvo n’étant pas agréé.

      Cordialement

    • 23 août à 12:36 | Yet another Rabe (#4812) répond à Albatros

      Rajout :

      Je suppose que le passeport diplomatique madagougouesque n’est pas un passe-droit suffisant pour être dispensé d’un pass sanitaire agréé par l’ UE.

    • 24 août à 12:37 | bekily (#9403) répond à Albatros

      réponse simple : tous !!!

  • 23 août à 11:01 | arsonist (#10169)

    Le dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy veut rencontrer la diaspora gasy.
    Cette diaspora gasy que la besileo foza femelle couillue isandra, porte-parole du DJ bac-3 sur ce forum, traite inlassablement de tous les noms. Reprochant à ses membres d’être instruits, d’avoir déserté Madagougou, d’être des lâches ... et autres noms d’oiseaux.

    Pour moi, arsonist,
    il n’existe pas de lieu de rencontre avec le dedaka poerapoera werawera Bokassa gasy .

    Mais j’attends l’inévitable temps de l’affrontement entre
    .d’un côté, les populations Gasy miséreuses très sévère qui vont inévitablement lutter pour leur survie [instinct de conservation propre à tout être vivant oblige]
    .et de l’autre côté, le déshumanisé Bokassa gasy et ses forces de répression.

    Je tâcherai d’être présent pendant à ce moment-là !
    Et du bon côté .

    • 23 août à 11:04 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Je tâcherai d’être présent à ce moment-là.

    • 23 août à 11:36 | akam (#7944) répond à arsonist

      on se souvient de ce que t as fait en 2018...la queue entre les jambes...comme t es a Paris, participe au colloque, c est libre...et non exclusif car tu t es bien revele vaccine !

    • 23 août à 12:07 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      L’envers maka a totalement raison.
      Car il est vrai que l’envers maka m’avait vu de visu en 2018.
      Non seulement la queue entre les jambes, mais le p.nis aussi et surtout.

      Je suis loin d’être instruit comme l’envers maka l’est.
      Loin d’être audacieux aussi.
      Loin d’être pugnace et opiniâtre.

      Mais au moins, je suis simplement révolté par la situation de misère très sévère dans laquelle se trouve Mada et ses millions d’habitants.

  • 23 août à 11:01 | purgatoire (#11152)

    Où est passé air Madagascar et ses avions ?? ISANDRA quelle honte pour le pays quand s’affiche sur les journaux spécialisés étrangers (le President ne fait pas de direct dans cette situation ?) que les vols de rapatriement paris tana sont organisés par la compagnie low-cost française air Caraïbes et que le Président de la République Malgache a pris cette compagnie pour venir à Paris ! Je comprends pourquoi dans de telles circonstances les malgaches baissent la tète et regardent le sol en ayant honte de leur pays … et on ose encore nous sortir des élucubration du style « Faire rayonner Ma­da­gascar partout, à travers nos participations aux grands événements diplomatiques, économiques, cul­turels et sportifs à l’échelle mondiale » la prochaine fois on prendra la compagnie sosoliso Airways ou Bellview Airlines …

    • 23 août à 11:10 | arsonist (#10169) répond à purgatoire

      La besileo foza femelle couillue isandra est une foza .

      Et les foza ignorent totalement ce que c’est avoir honte.

      Les foza sont des êtres dépourvus de tout sentiment humain allant dans le sens de l’humanisme.

    • 23 août à 11:12 | vatomena (#8391) répond à purgatoire

      Ne pas rire — c’est une ’’opération de séduction ""qui est lancée sur Paris

  • 23 août à 11:27 | ANTICASTE (#10704)

    Je rêve les Français sollicités pour venir sauver le soldat Rajoel ,qui suis-je qu’entends-je ,c’est la déroute chez les très grands nationalistes des iles éparses !
    Macron doit bien rigoler ,quelle bande de crevard !
    Dis donc, les grands manitous des hauts de tana en sont réduit a quémander comme Ratsiraka il y a trente ans ! Mais attention la naïveté des Français ne sera plus prise en défaut !
    Faudra changer vos lois à la con sur la gestion des affaires ,ce sera un préalable obligatoire ,ce qui est normal ,un pays moderne doit s’aligner sur les lois de l’OMC ! faudra envoyer les salauds devant les tribunaux ,quels changements !
    Les Isandra vont avoir du boulot pour tordre tout cela a la sauce des grands prédateurs locaux !
    Si les Français viennent c’est que les anciennes pratiques de vols institutionnalisés seront interdites et passibles de procès devant les instances internationales !
    Ceux qui auront le plus a gagner, si le deal fonctionne, ce qui est loin d’être acquis , dans cette affaire seront sans doute les andafy ,d’ou l’offensive de charme qu’essaie de lancer la bac - !
    Désolé pour les isandra et tous les foza abrutis ,la présence en force des Français mettra vos idées aux oubliettes

    • 24 août à 11:36 | bekily (#9403) répond à ANTICASTE

      HIHI Vatomena
      yes "séduction" ????
      avec quelques gueules métissées et une brave dadame qui n’a d’importance que son nom ....
      Pauvre de nous !

  • 23 août à 11:36 | Ra-Jao (#282)

    C’est la enième rencontre avec le Medef, mas ce sera encore un coup d’épée dans l’eau. Qui pourrait faire confiance à un gouvernement qui ferme les entreprises malagasy en dépit de nombreuses familles qui du jour au lendemain ont perdu leur emploi et venir rejoindre les 77% de malagasy qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les raison de ces fermetures c’est parce qu’ elles appartiennent à des ennemis politiques et non parce que ces entreprises sont en faillite. Ce sont des nouvelles connues du monde entier. Pour réussir à Madagascar il faut faire allégeance à nos dirigeants. Ce n’est pas la principale motivation de tous vrais entrepreneurs. Peuvent-ils faire confiance à la justice de notre pays s’ils ont un litige avec l’Etat malagasy - c’est loin d’être le cas car chez nous tu vas pourrir en prison avant même d’être coupable - le cout de l’énergie est parmi le plus cher, l’état des routes est lamentable, vos conteneurs de marchandises peuvent disparaître en sous douane dans un port rempli de caméra de surveillance et l’Etat ne lèverait pas le petit doigt pour trouver le(s) coupable(s).....
    D’autres pays présentent un climat d’affaire plus rassurant, c’est ce que nous malgache veulent toujours sous-estimés, parce qu’avec notre notre nombrilisme nous sommes convaincu d’être le centre du monde. Malheureusement, c’est loin d’être le cas !
    En tout cas, attendons la suite !

    • 23 août à 11:58 | akam (#7944) répond à Ra-Jao

      - ce nest pas la n ieme rencontre...avec le medef. c est une nouvelle suite des propositions de Macky Sall. Le senegalais qui reve de devenir le nouveau Mobutu. Ce dernier a demontre comment acceder, avoir la benediction des blancs afin de rester au pouvoir. Depuis, il a genere beaucoup d adeptes...
      - En effet Macky Sall veut promouvoir un continent africain de servitude a Geoffroy Roux de Bezieux. En s appuyant sur la langue de Moliere qui est un vecteur qui facilite les echanges de biens et de services.
      - pour cette fois-ci, Francafrique est bien defendu par les africains afin de former, d eduquer, et de construire des villes nouivelles. Le capitaine africain sait de quoi il parle (car il a une nouvelle ville moderne reliee par le metro) et donc le Medef s adapte. Le monde occidental a besoin de services actuellement. Cela ne coute que peanuts en Afrique.
      - Ces 3 jours ne seront que des jeux de roles ( facade de vente a l africaine). le tout est mache.
      - Bien evidemment Dj lira le blabla que son homonyme, fameux plagiaire du discours de Sarko...et on saura vite lors des questions-reponses si le bougre a compris son laius ou pas ?
      - Il sera sauve du gong si le kere n est pas remis au menu.

  • 23 août à 11:52 | ANTICASTE (#10704)

    Aux Isandra de la pravda ,
    Faudrait changer vos commentaires contre les Andafy ,car si le deal fonctionne avec les French ,ce sont pour la majorité ces gens là qui seront sollicités pour faire le lien avec les patrons Français !
    Ben oui la bande de foza demeurés on va pas leur demander quoique ce soit car ce sont des incapables comme leur chef !
    Suivez cette affaire de prêt ,les démocrates devront demander des changements dans le gestion de ce pays à toute cette bande de bons a rien !

    Rajoel va essayer de vous la mettre pour récolter les fruits de cette initiative !
    Est aussi doué qu’il le laisse entendre ?

  • 23 août à 11:56 | PERICLES (#10337)

    Que d’agitation, d’invectives, de blablas inutiles décidément dans ce forum. Les passions sont vives et annihilent tout débat constructif et même toute réaction sereine. Il est vrai qu’entre les Pro et les Anti il y a un fossé que la communication par le simple clavier ne risque pas d’aider à combler...
    Bref, il y a donc un président, élu comme il l’a été mais qui est au moins autant légitime que tant d’autres (la démocratie c’est aussi pour les opposants de ne pas hurler à la mort dès l’élection perdue mais de faire leur job d’opposants crédible et constructif en argumenant et préparant l’alternance plutôt que de crier en permanence à la démission), qui se rend à Paris (la vieille puissance coloniale... mais qui l’est infiniment moins aujourd’hui que le nouveau Grand Colonisateur de l’Afrique qu’est la Chine) pour rechercher des soutiens des milieux économiques. Les ministres présents donnent bien les enjeux : l’énergie (sans énergie le développement est une illusion), le tourisme (... hum après bientôt un an et demie de fermeture des frontières cette ressources infiniment sous -utilisée de Madagascar doit être moribonde), l’artisanat (...pourquoi pas mais l’artisanat malgache est-il vraiment l’enjeu ? j’aurais plutôt rêvé que l’on parle routes et voies de communication, là aussi les infrastructures sont la priorité). La présence d’entrepreneurs malgaches ouvre peut-être des pistes concrètes. Nous verrons bien ce qui pourra sortir de cette escapade parisienne.
    Certains commentateurs l’ont bien pointé : il serait judicieux de s’interroger sur les causes du peu d’engouement des français à investir à Madagascar... S’interroger, encore que ces causes sont bien connues. Alors que proposent les autorités malgaches pour y remédier ? Par exemple n’est-il pas surprenant que le ministre de l’énergie qui connait si bien la France (et particulièrement Electricité de France) ne monte pas un partenariat avec cette grande entreprise pour développer des actions dans le secteur ?

    • 23 août à 12:10 | purgatoire (#11152) répond à PERICLES

      Pourquoi ? Madagascar est mauvais payeur voir même escroc … « Les entreprises du BTP attendent toujours la régularisation des impayés de l’Etat qui s’élèvent à 60 Milliards d’Ariary indiquent les groupements et syndicats professionnels du secteur privé formel à Madagascar. » et ne parlons pas de ce que doit air Madagascar à Air France … on ne peut pas avoir confiance dans un pays qui n’honore pas ses engagements …

    • 23 août à 12:21 | ANTICASTE (#10704) répond à PERICLES

      Périclès ,
      C’est beaucoup trop prétentieux comme pseudo ,mais bon ,en on se refait pas !
      Pour la réponse a votre question ,c’est simple ,il suffit de changer votre législation et de vous aligner (vraiment) sur ce qui se fait au niveau international en matière de relations commerciales et tout ira pour le mieux !
      Vos vieux prédateurs a l’africaine cesseront de regarder la limite de leurs rizières et cela arrêtera ainsi la spirale négative que leurs idées ont semés !
      je vous signale que cette affaire dure depuis l’époque des grands navigateurs européens qui ont commencés la mondialisation au 15 -ème siècle !

    • 24 août à 21:58 | bekily (#9403) répond à PERICLES

      ON EST ICI POUR RIGOLER ????
      oui je me gondole car je refuse d’admettre qu’un ancien PUTSCHISTE ose s’inscrire de près ou de loin dans une perspective démocratique !!!
      ANACHRONISME TOTAL !!!!
      OUT !!!
      HORS JEU !!!
      On ne peut RIEN attendre ou espérer de la part d’un personnage qui ne sait que se gaver de VEULERIE ET de CORRUPTION !!!
      Que les Français n’exprime pas d’engouement pour investir dans un pays KIDNAPPE PAR DES MAFIEUX : quoi de p^lus logique ????
      n’arrondissez pas en ramenant le tout à bla blka ou invectives : TROP FACILE , tes les trois singes du Mont Sai,nt Michel !!!

  • 23 août à 12:12 | Vohitra (#7654)

    @ Stomato,

    Bonjour ! On ne peut que louer votre franchise avec ce propos direct et sans détour…

    En effet, le pays patrie des droits de l’homme se couvre d’hypocrisie en acceptant de recevoir sur son sol un dictateur qui refuse chez lui toute manifestation pacifique sur la place publique, un sanguinaire qui n’hésite par à abattre des étudiants manifestants sans sommation d’usage approprié, un chef d’un régime totalitaire qui embauche des mercenaires étrangers pour l’arrestation de porteurs de chemises rouges emblèmes des manifestants de l’opposition, un despote qui jette en prison un politicien détenteur de mégaphone, un gourou adepte d’une mythologie de source brésilienne qui sacrifie la santé de toute une population au profit d’une tisane dépourvue de preuve scientifique de son efficacité, un grand adversaire de la transparence de la vie publique qui fustige et menace les journalistes qui osent informer le public sur la situation de famine qui frappe des millions de personnes dans le pays, en particulier une journaliste de la chaîne d’information française France 24…

    La France, devenu un pays versatile et plein de mépris qui se nourrit d’arrogance, et se porte volontiers comme soutien indéfectible aux dirigeants kléptocrates et dictateurs du continent africain comme du temps de l’ère post indépendance avec ses marionnettes franco-africaines adeptes de l’exploitation sans vergogne des richesses de ses anciennes colonies au profit de ses politiciens véreux tenant lieu de gouvernants…

    Est-ce que la France et Emmanuel Macron sont-ils conscients que ce visiteur particulier est le chef suprême d’une force de sécurité qui a obligé avec des armes les paysans à se sodomiser entre eux à titre de sanction exemplaire infligée car ces derniers avaient refusé à ce que les ressources minières chez eux soient exploitées au profit de bandits et truands à la solde des apparatchiks au pouvoir ?

    Encore merci Stomato, en tant que Français épris de justice sociale et respectueux d’une relation franche et dans une entente cordiale entre deux peuples ayant des histoires communes dans le passé, vous avez affiché volontairement votre engagement qui est somme toute louable, et à votre honneur…

    En espérant que les dignes et amis Français de ce forum puissent suivre votre courage et faire preuve d’une attention particulière pour l’amitié saine entre nos deux peuples…et dénoncer ouvertement cette attitude déplorable et malsaine de la France et de ses dirigeants politiques…de l’insulte adressée à l’endroit des Malagasy…

    • 23 août à 12:30 | ANTICASTE (#10704) répond à Vohitra

      Vohitra ,
      ne vous bercer pas de l’angélisme de Lancien colonisé !
      L’ouverture commerciale ,si elle se fait se transformera en une ouverture politique a moyen terme ,car c’est l’isolement qui a permit et qui permet encore les régimes actuels et passés de survivre !
      Le peuple doit vivre et donc travailler ,ce ne sont pas les foza ou les idées communistes qui donneront a bouffer aux gens !

    • 23 août à 13:20 | Yet another Rabe (#4812) répond à Vohitra

      @ Vohitra & Stomato,

      Re-,

      La France est un pays avec des mœurs civilisées, et Elle ne lui viendrait pas à l’esprit d’émettre un notam pour empêcher un de ses citoyens de rentrer au bercail, d’autant plus que c’est un lapin crétin patenté obéissant le petit doigt sur la couture du pantalon 😜🥳

      Cordialement

    • 23 août à 13:35 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      @ Anticaste,

      En quoi mon post ci-dessus se refere a un refus d une ouverture commerciale avec l exterieur ?

      Par contre, je ne fais que montrer du doigt l attitude insultante et meprisable des dirigeants francais vis a vis de la democratie et le respect des libertes civiles et politiques en acceptant de recevoir un leader politique dictateur et criminel sur son sol.

      Votre instinct barbare de vil colonialiste attarde prend le dessus apparement !

    • 23 août à 15:17 | vorona (#8254) répond à Vohitra

      Contrairement à vos propos tendancieux ce n’est ni la France ni aucun dirigeant politique français qui reçoivent, mais une association privée qui reçoit un président élu que les instances de son pays HCC en particulier ont légitimé ! La France n’a pas le droit de s’immiscer dans les règles et les lois d’un autre pays et tiens à respecter les personnes qui viennent lui rendre visite. Lorsque le président Rajoelina se rend en Suisse, au Sénégal, ou dans un autre pays les dirigeants de ces pays n’ont jamais fait aucun commentaire !
      Comme disait un grand président : ".......les peuples à disposer d’eux même..."

    • 23 août à 15:40 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Hibou lugubre,

      Il sera recu prochainement par Emmanuel Macron en personne !

      Ne joue pas a l oiseau vorondolo quand meme !

      Bien que ce n est ni une visite d Etat ni une visite privee, c est un chef d Etat qui se deplace ! Et c est une visite de travail d un chef d Etat, DONC, l Etat francais qui accueille en premier lieu !

      Et sache que les interets des membres du MEDEF sont aussi refatifs aux interets de la France car ils sont des contribuables francais !

      Et la Republique Francaise se doit de defendre les interets des operateurs et investisseurs francais, c est normal !

      Est-ce difficile a comprendre pour un vorondolo ?

  • 23 août à 12:27 | Vohitra (#7654)

    Indrisy tokoa !

    Indro i Sophie Ratsiraka fa tfaverina indray any amin’ny Firenena nandray sy ampiatrano azy mianakavy fahiny fony nitsoaka nandositra ny hatezeram-bahoaka rehefa avy nampahory sy nampijaly ny vahoaka Malagasy nandritry ny 25 taona ny fianakaviany !

    Saingy ny mampiavaka azy, dia tafaverina mpitondra ambony indray izy ankehitriny nisolo ny Rainy, ary indro fa mijoro mba hanolotra fiankohofana rahampitso amin’i La Frantsa !

    Indroa ianareo mianakavy no efa nandositra tany Frantsa, ny taona 1992 sy 2002, novonjen’ireo tomponareo frantsay mpiarakomana aminareo mpambotry ny Firenenay, ary izao ianao indro fa mirehareha indray aminay fa tompon’ny laka eto Madagasikara…

    Eny ary e ! aleo hitohy ny tantara !

  • 23 août à 12:38 | I MATORIANDRO (#6033)

    Oay oah ry lala !!!

    Maty ilay devoly.

    Ho ela velona ny zana-devoly.

    Averiko indray fa mila miomana mafy ny vahoaka hanala an’reto oln’tsy vanona, tsy valahara ireto.

    Ho mafy kokoàa ny fitaka faharoa noho ny fitaka voalohany.

    Efa miomana mafy indray ilay devoly mpandrava (riri kely) hanao izay baiko omen’ilay zana-devoly rahaho avy totkoa izay ahiana.

    Fa fanontaniana apetraka @ miara-manonja izay ankasitrahana hatrany ny ezaka ataon’izy rehetra mba hilazana sy hamotsipotsera ny asa fotaka ataon’reto mpanagala-bato :

    " AVELA HO POTIKA SY TSY MISY HO HANINA INTSONY VE ILAY MANGA ANDRASANAREO HO MASAKA ???!!!"

    tsy maintsy misy ary mila mpitarika ny vahoaka mba anehoany ny tsy fahafalianny intsony.

  • 23 août à 12:51 | ANTICASTE (#10704)

    l’enjeux de cette visite peut être énorme pour Madagascar mais aussi pour la France !
    Si une collaboration commerciale de haut niveau pouvait se faire entre les deux pays chacun y gagnerait grandement !
    Madagascar pourrait ainsi accueillir beaucoup d’usines délocalisées des entreprises françaises qui y gagneraient beaucoup notamment a cause des salaires très bas rencontrés en ce pays !
    Les produits ainsi fabriqués pourraient ainsi concurrencés les articles Chinois en étant moins cher !
    De nombreux malagasy sortiraient ainsi par le travail de la misère et des transferts de technologies pourraient favoriser le pays en son entier car ces changements accompagnés par le gouvernement feraient évoluer les mentalités dans beaucoup de secteurs d’activités !
    Bien sur Madagascar pourrait aussi s’ouvrir a d’autres grands pays comme l’a fait la Chine depuis plus de 30 ans !
    Bien sur tout cela devrait être contrôlés par les Malagasy et il ne tient qu’a vous pour le faire efficacement !

  • 23 août à 13:37 | Rabarivony (#10708)

    Patrick Rajoelina : Ministre des Affaires etrangeres A MADAGOUGOU.

    Mbola Mety ho avy izany i Sarkozy , fa MPANOHANA be an’i SARKO mantsy r’ i Patrick.
    Fanontaniana :
    - Ny Malagasy ve no mitady hiverina amin’ny Fanjanahana sa
    - Ny Frantsay no mibaiko hiverina amin’ny Fanjanahana ?

    - Adinon’i Bokassa ny Nanondro an’i Pedro ho Minisitra, ilay io koa aloha efa manao ny asa maha-minisitra miafina azy.
    Ny fivavahana no nametraka ny Fanjanahana ary mbola ny Fivavahana (miaraka amin’i Pedro) no tian’i Bokassa hiainan’ny Malagasy satria eny amin’ny AKAMASOA no tobi-piasan’ireo.

    • 23 août à 14:23 | Vohitra (#7654) répond à Rabarivony

      Miarahaba e !

      Ny rajakombazaha sy ny forongony no miasa mafy mba hanolotra ny Firenena ho eo ambany fitantanan ireo mpijirika mpahay manotrika akondro hamahanana ny repobilikan ny akondro e !

      Omena akondro ny rajako, dia avy eo misambotra lalitra ny rajako mba hafahana ny vahoaka noana...

      Dia tonga amin izay ny mpijirika maka izay harena misy anaty fanambakana...

      Dia mba omena jinjany ampahany ny rajako kibotaina voky akondro...dia entin ny mpijirika mba atao fampirantiana any ampita indray avy eo ny rajako amin izato kibo mizihitra amin ny akondro sy ny alahelombahoaka e !

      Izany no Repobilikan ny akondro e !

      Taingim-bozona vesaran ny akondro no lazain ny rajako fa fisandratana hono e !

    • 24 août à 22:01 | bekily (#9403) répond à Rabarivony

      P. Rajoelina = bof bof de chez pouf pouf !!!

  • 23 août à 13:44 | Rabarivony (#10708)

    Ilay IDE koa mety ho ilay "Princesse" antsoina hoe Patriiiiick rajoelina .

  • 23 août à 14:05 | tsimahafotsy (#6734)

    Que les adversaires du DJ ne se fassent pas d’illusions à, propos de la rencontre avec la diaspora.
    Non seulement vous ne saurez pas le lieu de la rencontre et même si vous vous êtes inscrit
    ( comme moi) , vous ne recevrez pas l’invitation car seuls les partisans proclamés et identifiés pro-Dj seront invités au raout. Une arnaque de plus ;
    Je tiens ces informations d’un membre de ma famille, pro-dJ depuis 2009.
    Sa photo est sur FB, la photo avec le ministre des affaires françaises à Madagascar.
    Dois-je dire que c’est un peu le demeuré de la famille ?

    • 23 août à 14:40 | Vohitra (#7654) répond à tsimahafotsy

      Bonjour,

      L agent du service de renseignement est a l oeuvre alors afin de sauver la face et satisfaire les etranges affaires francaises...en formatant la diaspora avec une mise a jour conforme a l emergence...

    • 23 août à 17:36 | Rainingory (#11012) répond à tsimahafotsy

      Tsimahafotsy,
      Effectivement, on nous a refusé l’accréditation, mais nous y serons qd même.

    • 23 août à 18:08 | Rainingory (#11012) répond à tsimahafotsy

    • 23 août à 21:16 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Rainingory,

      Bonjour, si vous connaissez le lieu du raout et l’heure, je suis vraiment intéressé.
      Misaotra mialoha é

  • 23 août à 14:28 | purgatoire (#11152)

    J’ai du mal à comprendre ... Isandra n’arrête pas de nous suriner les oreilles avec le CVO et le vaccin ... Madagascar étant le seul pays au monde à disposer des traitements préventifs et curatifs dixit Isandra ... et les frontières sont toujours fermées ... Alors à quoi sert d’avoir toute cette panoplie que le monde entier doit nous envier pour rester confiné avec l’exterieur car cela fera bientôt deux ans que le Président a decidé de confiner l’intégralité de Madagascar ... Je trouve qu’il y a des contradictions entre les effets d’annonces et ce qui se passe sur le terrain. Notre association ne peut pas aider les enfants cette année pour la rentrée scolaire et rien ne sera fait par ce gouvernement ... On a l’impression que la population meurt à petit feu et dès que quelqu’un ose se manifester se sera trouble à l’ordre et à la sécurité publique et nuisance à l’unité nationale.

  • 23 août à 14:41 | ANTICASTE (#10704)

    [VACCIN - INITIATIVE COVAX]

    Ambassade de France à Madagascar
    La France a remis au gouvernement malgache, en présence du ministre de la santé malgache et du Secrétaire général de la Présidence de la République de Madagascar, 200 000 vaccins Astra Zeneca dans le cadre de l’initiative #COVAX.
    Elle tient à remercier à cette occasion le représentant de UNICEF…

  • 23 août à 14:48 | kartell (#8302)

  • 23 août à 15:02 | olivier2 (#9829)

    « Et on tuera tous les affreux (Fozas) »…

    ( https://www.glenat.com/vernon-sullivan-boris-vian/et-tuera-tous-les-affreux-9782344020128)

    Il était une fois un pays de patriotes tous plus géniaux les uns que les autres..aux talents multiples mais injustement méconnus du reste de la planète..

    Déjà victimes une première fois de l’infâme colonisation française, nos Génies virent apparaitre, non sans une certaine stupeur, une vague « néo colonisatrice » en 2009 , portée par une nouvelle ethnie : « Les FOZA »..

    Les historiens, anthropologues et autres sociologues de renom n’en reviennent toujours pas…

    D’où peut bien provenir cette nouvelle ethnie ?

    Doit-on y voir un nouvel effet collatéral du réchauffement climatique ?

    Tout comme il y eut un AVANT et un APRES Jésus Christ, peut-on parler d’un AVANT et d’un APRES FOZA ?
    Est-ce la poule qui a pondu un œuf FOZA, ou L’œuf a-t-il généré une Poule FOZA ?
    Didier Raoult à peut-être un avis..qui sait ?

    L’histoire nous le dira ..peut être …quoi que cela serait très étonnant !

    « Elles (Ils )se rendent pas compte »…comme dirait Boris..

    (Non ce n’est pas de l’écriture inclusive !)

    https://www.glenat.com/vernon-sullivan-boris-vian/elles-se-rendent-pas-compte-9782344020579

    COURAGE

    • 23 août à 20:25 | arsonist (#10169) répond à olivier2

      L’olivier2 ,
      .le Français non-souchien
      .l’inadapté au social de France [selon ses propres écrits]
      .le raciste anti-Noir
      .le raciste anti-Francais,
      .le vil colonialiste attardé
      fait référence à Boris Vian.

      Incroyable !
      Cet individu avait-il une idée de ce qu’étaient les convictions de Boris Vian ?

  • 23 août à 15:02 | Jipo (#4988)

    Pour le plaisir de "konspirer « encore un leurre assurément ou délire de facho 🤪 😱 😡 .
    made in China for ever ...
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-chine-etend-son-credit-social-a-235270

  • 23 août à 15:27 | ANTICASTE (#10704)

    Incroyable,
    Apparemment même les Isandra foza auraient reçu l’ordre de fermer leurs grandes gueules surtout sur la critique des andafy !
    En ligne de mire du dj ,la reunion du 28 Aout en région parisienne ,va falloir qu’il lâche du lest et de l’argent bien sur !
    Les mouches vont-elles changer de zébus ?
    Pour une véritable collaboration commerciale et diplomatique avec les Frantsay ,beaucoup devront la fermer aussi ,surtout les abrutis anti français ,bien sur !

  • 23 août à 15:47 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - On doit soutenir les entreprises Malagasy en priorité Monsieur le Président les aidés a " investir et grandir " ( comme le fait la Chine ) , il n’y a pas de pays sans grande entreprise National ....

    - Donnez des moyens a nos entreprises Monsieur le Président .

    - JIRO / RANO = développement économique .

  • 23 août à 16:07 | ANTICASTE (#10704)

    Sans sécurisation des biens et des personnes l’accord que cherche Rajoel n’existera pas !
    Les parons Français ne vont pas s’embarquer dans de grands investissements sans des garanties sérieuses reconnues internationalement ,d’ailleurs il faudra qu’il aborde le sujet dans son allocution devant les gens du Medef !
    La balle est donc dans le camps Malagasy ,les vieilles histoires devront s’oublier ,rien n’est moins sur ,car si c’est pour se faire traiter de sale colonialiste a la première occasion (N’est ce pas Vohitra),ce n’est pas la peine de commencer les négociations !
    Donc beaucoup a gagner de chaque cotés ,mais ne vous attendez pas a des cadeaux des French, ,ce n’est pas le genre du patronat ou de l’état Français ,qu’il ne faut pas confondre avec le peuple Frantsay qui lui aime sans retenue votre pays ! Donc espérons que les uns et les autres n’oublient pas ce gros détail !
    les Français au niveau économique ont le pied sur l’accélérateur et avec les milliards magiques de l’Europe .Ils ont les moyens d’investir ou bon leur semble ,il n’y a pas que Mada sur la liste !
    Néanmoins la position stratégique de ce pays ,ses ressources minières ,sa francophonie ,sa main d’œuvre pas chère et ses andafy qui ont le mérite de connaitre le fonctionnement et l’état d’esprit des boites Françaises ,en font un candidat sérieux !
    Ce pays a de quoi séduire plus d’un grand patron ! Mais n’oublions pas les écueils et notamment la rancune tenace et parfois imbécile de la nomenklatura locale .
    Pour une fois espérons raisonnablement que la raison l’emporte mais rien n’est moins sur !
    Si cela marche bien des millions de pauvres pourront avoir un espoir de trouver du travail et rien que pour cela ,ca vaut le coup d’essayer ,mais d’autres se foutent complètement de cet argument

    • 23 août à 16:22 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Je n ai jamais entendu ou vu des saints et sages qui invitent un voyou et chef de gangsters pour negocier quoi que ce soit ou n importe quoi !

      Il n y a que les voyous qui comprennent les langages de voyous, non ?

      J ai du mal a comprendre si Le Drian, par exemple, invite a sa table le chef du Boko Haram...

      A moins que...quelle que soit l ivresse, il faut qu il y ait du vin...

    • 23 août à 16:40 | Stomato (#3476) répond à ANTICASTE

      Revoyez la carte de Madagascar dans le monde !
      Ce pays n’a plus de position stratégique. Les gros bateaux passent par le canal de Suez, et plus par le canal de Madagascar, pardon faussement nommé canal du Mozambique (PTDR).
      Grâce à la science profonde de l’ex-amiral aux mains rouges. Maintenant c’est le peuple malgache qui l’a bien profonde, surtout avec la disparition de l’ex-arsenal de Diego-Suarez qui n’existent plus, Diégo et l’arsenal.
      Madagascar et ses mines, lesquelles sont bien cachées en des lieux accessibles que par des vélos poussés par de pauvres gens qui sont victimes d’un véritable esclavage de la part de ceux qui détournent les fonds mondiaux pour la re-création des routes à Madagascar.
      Les membres du MEDEF ont des gens qui sont au courant de ce qui se passe à Mada, et comment les vazaha sont bien considérés avent de devenir des co*sidérés par la manière dont ils sont traités habituellement.
      On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre, et les abeilles ne vont pas expliquer aux mouches que le nectar est bien meilleur que la m*rde.
      Vous avez choisi votre position en suivant les décisions de l’ex-amiral et de ceux qui ont pris la suite.

  • 23 août à 16:30 | Stomato (#3476)

    23 août à 11:44 | Yet another Rabe (#4812) répondait à Stomato,

    >>Bonjour,<<
    Bonjour à vous aussi.

    >>Peut être que c’est en tant que citoyen français que DJ Lapin Crétin est entré en France, auquel cas La France ne peut refuser le retour de l’un de ses citoyens, et il est probable qu’il ait un pass sanitaire agréé par l’UE.<<

    Les voyageurs non-vaccinés en provenance d’un des pays de la liste rouge doivent justifier d’un motif impérieux, présenter un test négatif et s’auto-isoler 10 jours à leur arrivée en France. La déclaration d’un motif impérieux devra être soutenue par un justificatif et le test PCR ou antigénique négatif devront voir moins de 48 heures. Ceux qui sont vaccinés, eux, doivent prouver leur statut vaccinal.

    Une réunion avec le MEDEF ou avec la diaspora partielle, voire très partielle ne sont pas de motifs impérieux.
    Parmi les motifs impérieux du président de Madagascar il y a la résolution RAPIDE et définitive de la faim et de la soif dans le sud du pays et pas que.

    >>Pour pouvoir entrer fréquemment et facilement en France, ce pass sanitaire est probablement un pass vaccinal.<< NON !

    Notez la liste de ET dans les conditions d’entrée...

    >>S’il est entré en France en tant que président de Madagougou et donc citoyen madagougouesque, il n’aurait pas pu entré sans pass sanitaire agréé par L’UE, le Cvo n’étant pas agréé.<<
    Voir plus haut !
    Amicalement.

    • 23 août à 16:51 | Vohitra (#7654) répond à Stomato

      @ Stomato,

      Il parait que la prochaine rentree scolaire aura lieu la semaine prochaine en France...

      Euh euh, est-ce un motif imperieux au moins pour un pere de famille responsable vis a vis de ses progenitures ?

      S occuper des problemes lies a des preparations culinaires a base de rats et chute de cuir n est pas une priorite absolue par rapport a la famille, non ?

  • 23 août à 16:54 | kartell (#8302)

    La francophonie malmenée, voir abusée, par tant et tant, se voit aujourd’hui décerner un accessit de secouriste en forme de bouée de sauvetage de pays qui ont depuis longtemps fait de la langue de ce pauvre Molière celle du bouc-émissaire et hier, une terre mercenaire, d’un Bob Denard outragé…
    Aujourd’hui, tout cela est oublié, la question des éparses vaut bien une messe entre investisseurs pompeusement devenus francophones, à défaut d’une francophobie sous-jacente, certes de coulisse sur la place de Paris, mais, tout de même, il faut sauver à n’importe quel prix un petit quinquennat qui prend le risque de se conclure en jus de boudin prononcé, même si dans le cochon de payant,tout est bon !..
    Note Excellence raffole de ces défis impossibles comme son intervention passée à 2 heures du matin à la cession de l’ONU à New-York pour défendre son putsch de 2009 dans un hémicycle où sommeillaient 3 pelés et 4 tondus !…
    On a pas lésiné sur l’intendance, la crème de l’endémisme a été recrutée, il fallait donner à cette démarche solennelle une approche sérieuse entourée de la bienveillance du tout nouveau sémillant ministre des affaires étrangères en maître de cérémonie qui connaît, avec ses deux casquettes, tous les recoins et les bonnes adresses enfin celles qui lui ont permis d’accéder à cette place, l’optimisme en prend visiblement un coup !…
    Mais, ne faisons pas la fine bouche, pendant qu’un million et plus crèvent la dalle, une petite élite de cour tente sous les lumières 24h/ 24 d’une capitale devenue pour quelques instants, un oasis de tous les espoirs, celui qui devrait offrir à son Excellence tous les atouts indispensables pour conclure un quinquennat en fanfare ….
    En sachant, néanmoins, qu’il ne faudrait, tout de même, pas aller plus vite que la musique !…

  • 23 août à 17:02 | Isambilo (#4541)

    Il faut arrêter la démagogie répandue par les Réunionnais depuis le 19e siècle. Le sous-sol malgache est très riche, mais en échantillons. C’est tout.
    Nous sommes à la marge du commerce international, sauf pour les bateaux qui circulent le long de la côte Est. Suez c’est du passé, surtout après le dernier accident de la circulation).
    La nouvelle route de la soie dans sa version chinoise et l’itinéraire passant par le cercle polaire vont s’imposer.
    Notre seule richesse, c’est nous. Là aussi nous avons un échantillon que le Medef a invité par politesse.
    Parce que l’ambassade de France à Dago a un département chargé des affaires économiques et commerciales et le personnel de l’IRD n’est pas là pour le farniente. Ils connaissent mieux que quiconque nos potentiels.
    Disons que Rajoelina est allé faire quelques emplettes. C’est tout.

  • 23 août à 17:11 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra ,
    La seule autorité compétente et reconnue à haut niveau dans votre pays est Andry Rajoel !
    Le Drian que cela lui plaise ou pas est obligé de passer par ce monsieur, qui ,je connais votre théorie, aurait été mis en place par un certain Sarkosy et celui ci suspecté de différentes fautes dans l’exercice de ces fonctions a été jugé et condamné en première instance en France ,ce qui n’est pas le cas de votre PRM qui n’a absolument pas peur de votre justice !
    Donc vous voudriez que les Français passe outre votre justice et ne parle pas a Rajoel et selon quelles bases juridiques ?
    Et avec qui les autorités françaises vont-elles parler au quotidien ?
    Avec vous peut être ?
    J’y ai pensé plusieurs fois ,vous devriez nommé un gouvernement en exil et vous faire reconnaitre à l’international !
    Votre raisonnement devient ubuesque ,un pays gère ses relations avec les autres pays en fonction de ses intérêts en premier et selon les accords internationaux en vigueur en second ! donc si Rajoel était vraiment contesté le peuple serait dans la rue ,ce qui n’est pas le cas aujourd’hui et quand bien même, étant donné que personne au niveau international ne le conteste !
    Donc affiché vos théories antifrançaises ,il a des points ou vous avez raison ,mais arrêtez de penser que la France ne devrait pas faire ceci ou cela ,ce n’est pas votre problème ,seriez vous aussi binational !

    • 23 août à 17:21 | olivier2 (#9829) répond à ANTICASTE

      Du calme anticaste

      Vohitra est autant anti francais que les fozas qu il fait semblant de hair..mais qu il pardonnera plus tard..famille oblige..

      Ils ont en commun un « tronc commun » communiste qui fait d eux des victimes perpetuelles..selon leur grille de lecture tropicalisée…cautionnee par certain demeurés vazahs 68 ards qui n ont rien compris au shmilblick..voire PIRE, qui eux memes ne veulent pas revenir sur leurs erreurs de jeunesse..

      Vohitra et les fozas adorent Khadafi…par exemple..

      Vohitra et Fozas ne s attardent pas sur les financements d etats voyous par la Chine, la Russie ou la Turquie..

      L implication de la chine dans le désastre humanitaire au Soudan ? …pas leur probleme..

      Leur probleme ?

      TPMG

    • 23 août à 18:04 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Ah, Ah, il est marrant l’anticaste castré de son cerveau…

      Si c’est un Alexandre Loukatchenko ou un Kim Jong Un ou un Bachar Al Assad, qui débarque en France en ce moment, des chefs d’Etat en exercice chez eux, on aurait pu imaginer les réactions du castré sur ce site…dictateur, criminel, despote et j’en passe…toute la panoplie de langage habituelle chez un prétendu humaniste…

      Mais quand il s’agit d’une personnalité de la même veine que les trois cités en matière de répression politique et actes privatifs de libertés publiques, et qui a le pouvoir de décision sur les éventuels intérêts économiques que le pays de l’anticaste pourrait en tirer de l’issue d’une négociation, il n’hésite pas un seul instant à mettre au placard ses principes…quitte à s’arranger et dialoguer avec le diable en personne !

      Pauvre Anticaste dépourvu d’éthique et visage pâle à langue fourchue !

  • 23 août à 17:28 | ANTICASTE (#10704)

    Stomato,
    Il n’y a rien de fait et surement il n’y aura rien malheureusement pour le peuple malgache qui mérite de bien meilleurs dirigeants que ceux qu’il a depuis l’indépendance et avant la colonisation ,car c’était pas mieux !
    Rajoel est Français ,donc in vient chercher de l’aide chez sa maman car apparemment ses frères ne sont pas capable de l’aider pour développer ce pays !
    Qui ira-t-il chercher d’autres ,les Russes ,les Chinois ,les Américains ?
    Alors si ce ne sont que quelques usines ,les très pauvres Malagasy eux ,y trouveront de quoi gagner leurs vues ,ce que l’élite locale ne leur donne pas !
    N’oubliez pas non plus que les pays pauvres le seront encore plus de ne pas pouvoir vacciner leurs populations, toutes les études économiques le démontre ,mais bon le peuple on s’en fout dans votre pays !

    Vive la France

  • 23 août à 17:31 | ANTICASTE (#10704)

    Olivier ,
    J’ai souvent du retard a l’allumage, mais quand j’ai compris, je ventile, je disperse .....

  • 23 août à 17:33 | olivier2 (#9829)

    Facon puzzle

    • 23 août à 17:44 | ANTICASTE (#10704) répond à olivier2

      Olivier,
      Façon puzzle, bien sur nous avons les mêmes références !

      Bonne Chance à vous

  • 23 août à 17:53 | olivier2 (#9829)

    Ce n est pas une question de chance..

    C est une question de connaissance…et d habitude…

    😎

  • 23 août à 18:42 | Vohitra (#7654)

    « Macron se paye une nouvelle fois la tête des Africain-es avec son appel à un New Deal »
    PAR MILAN RIVIÉ 18 MAI 2021

    L’Élysée accueille cette semaine un sommet France-Afrique où le président français veut exposer sa vision d’un « New Deal » pour le continent. Pour Milan Rivié, du Comité pour l’abolition des dettes illégitimes, c’est un simple coup de com’. Tribune.

    Presque un an jour pour jour après ses fausses déclarations pour « une annulation massive » de la dette africaine, le président français Emmanuel Macron s’assure un nouveau coup de com’ en plaidant pour un New Deal sur le continent. L’opération vise avant tout à faire la promotion du sommet des 17 et 18 mai prochain à Paris et tenter de (re)faire de la France un acteur incontournable en Afrique. Ces dernières semaines, l’État français s’est pourtant davantage signalé par sa volonté de faire perdurer la Françafrique qu’à une volonté de refonte complète de sa politique de coopération.

    L’annonce d’un « New Deal » pour l’Afrique

    En marge d’un déjeuner à l’Élysée (Paris, France) avec le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, Emmanuel Macron s’est adressé à la presse concernant l’impact économique désastreux de la pandémie en Afrique. Faisant état du « ralentissement très fort » des économies africaines, le président français a déclaré :

    « Nous sommes en train collectivement d’abandonner l’Afrique à des solutions qui datent des années 1960. Nous devons absolument inventer pour le 17-18 mai prochain, un New Deal du financement de l’Afrique, c’est-à-dire des solutions profondément novatrices, une échelle d’ambition qui corresponde à ce que nous sommes en train de vivre. Sans quoi, nous laisserons le continent africain face à la pauvreté, nous laisserons le continent africain et sa jeunesse face à la réduction de leurs opportunités économiques, à une migration subie et à une expansion du terrorisme ».

    • 23 août à 18:45 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Macron, c’est la Françafrique

      Avant de plaider pour un « New Deal du financement de l’Afrique », Macron devrait d’abord balayer devant sa porte. Hier comme aujourd’hui, l’État français a une responsabilité majeure dans les trajectoires de développement des pays africains.

      En qualité d’« ancienne » puissance coloniale, l’hexagone a laissé une empreinte quasi-indélébile, tant géographiquement (découpage arbitraire de l’Afrique lors de la conférence de Berlin de 1884), que politiquement (destruction des syndicats et ingérence permanente dans les élections), militairement (accords de défense, opération Turquoise au Rwanda, etc.), culturellement (imposition du catholicisme et de la francophonie), ainsi qu’économiquement (Franc CFA, accords économiques et commerciaux exclusifs ou préférentiels).

      Quoi qu’en dise Macron, cet impérialisme multiforme perdure encore et toujours sous son mandat. Soft power ou néocolonialisme, l’État français continue de défendre sous sa présidence ses propres intérêts.

      Économiques d’abord, en appuyant les projets écocidaires gaziers et pétroliers de Total au Mozambique et en Ouganda, les concessions portuaires de Bolloré ou encore via le vrai-faux remplacement du franc CFA.

      Stratégiques ensuite par son soutien armé à nombre de dictatures, ou à son appui aussi continu qu’inefficace à l’opération Barkhane au Sahel [3]. Politiques encore, en accueillant à bras ouvert des chefs d’État fort peu fréquentables, parmi lesquels l’égyptien Al-Sissi en décembre 2020, l’ivoirien Alassane Ouattara en mars ou encore le togolais Faure Gnassingbé en avril 2021.

      Historiques enfin, en se refusant à délivrer les dossiers classés « secret défense » afin de lever le voile sur les implications françaises dans le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994 et dans l’affaire de l’assassinat du président Burkinabé Thomas Sankara en octobre 1987.

      « Cerise sur le gâteau », il a été le seul chef d’État européen à se rendre aux funérailles du président Tchadien Idriss Déby, sans jamais critiquer le bilan d’un dictateur en place depuis 1990. Préférant saluer la « perte d’un ami courageux », il a officiellement reconnu le Conseil militaire de transition de son fils Mahamat Déby, en violation totale des dispositions prévues dans la constitution tchadienne.

    • 23 août à 18:48 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Le « New Deal » ou le « Consensus de Wall Street »

      Macron a beau appeler à un « New Deal », ses recettes continuent de promouvoir mal-développement et dépendance. En novembre 2020 déjà, il présentait son « Consensus de Paris », basé sur la promotion « d’un partenariat avec les investisseurs mondiaux pour financiariser le développement et privatiser les biens publics » en Afrique, ce que Daniela Gabor et Ndongo Samba Sylla renommeront plus justement « la Doctrine Macron ou le Consensus de Wall Street ».

      Ce « New Deal », c’est laisser l’Afrique comme dernier maillon d’une chaîne de valeur pilotée par les intérêts financiers. Les investisseurs véreux et autres fonds vautours en salivent déjà.

      Macron devrait avant tout s’en tenir au respect de ses engagements. En portant d’abord l’aide publique au développement à 0,7 % du revenu national brut (RNB), sans conditionnalité et uniquement sous forme de don.
      À ce jour, c’est à peine 0,4 % du RNB, avec une comptabilisation fort discutable et principalement sous forme de prêts. En la matière, seul le Japon fait moins bien. Mieux encore, en annulant comme promis en avril 2020, les quelques 14 milliards de créances françaises sur les États africains.

      Tout en arrêtant de défendre le Club de Paris, cartel de créanciers aussi illégitime qu’inefficace. Ou enfin en plaidant au sein de la Banque mondiale et du FMI, institutions où la France dispose d’un poids important, l’annulation pure et simple de leurs créances. En Belgique, une telle résolution parlementaire est en cours de discussion, preuve qu’il est possible de faire bouger les lignes. Sans cela, Macron promeut effectivement « des solutions qui datent des années 1960 ».

    • 23 août à 18:51 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (Re)faire de la France un acteur incontournable en Afrique

      Derrière l’annonce d’un « New Deal », Macron souhaite surtout faire la promotion du sommet sur le financement des économies africaines qui se tiendra à Paris les 17 et 18 mai.

      Toujours plus bousculé par les nouvelles puissances impérialistes, au premier rang desquelles se trouvent la Chine et autres pays du BRICS, et les états du Golfe, Macron tente une nouvelle fois de rendre incontournable l’État français dans les affaires africaines.
      Également à l’agenda de ce sommet, le Soudan.

      25 après le lancement de l’initiative pays pauvres très endetté (I-PPTE), le Soudan devrait finalement voir sa dette bilatérale être annulée dans le cadre des conditionnalités imposées par le trio Banque mondiale/FMI/Club de Paris.

      Pour Macron, c’est l’occasion rêvée de faire passer cette annulation comme un acte généreux. Mais il n’en est rien .

      D’un côté, la France refuse de reconnaître le caractère odieux de la dette du pays, pourtant contractée contre l’intérêt des populations par des dictateurs successifs (Gaafar Nimeiry – 1969-85, Omar el-Béchir – 1989-2019).

      De l’autre, la BNP Paribas, toujours très proche de l’État français, a été condamnée à une amende de 6,6 milliards d’euros pour avoir violé l’embargo étasunien et financé la guerre au Darfour.

      Et depuis la révolution populaire ayant conduit à la chute d’Omar el-Béchir en avril 2019, l’Hexagone lorgne sur les opportunités d’investissements dans les secteurs pétrolier et aurifère du pays. Une nouvelle opportunité pour la France de convertir ses créances odieuses en investissements dans le cadre d’un contrat dit de désendettement et de développement ?

      Tout changer pour que rien ne change, voilà l’agenda de Macron pour l’Afrique. S’il souhaite réellement instaurer un « New Deal » à la Roosevelt, qu’il le fasse au sein de ses propres frontières. Dans un pays où la pauvreté et les inégalités ne font que s’accroître, nul doute que nombre de Français-es se réjouiraient à l’idée d’une reprise de contrôle sur le secteur bancaire en séparant les banques de dépôt des banques d’investissement, ou en taxant bien davantage le capital et les plus riches comme viennent de le proposer de façon surprenante (mais non désintéressée) le FMI et Joe Biden aux États-Unis.

    • 23 août à 18:55 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Ndèye Khady LO & Rose-Marie Bouboutou-Poo
      28 mai 2021

      Françafrique : quelle est l’histoire du "sentiment anti-français" en Afrique et pourquoi il resurgit aujourd’hui ?

      Au Mali, au Sénégal et plus récemment au Tchad, lors des mouvements de protestation, les jeunes du Continent s’en prennent aux symboles de la présence française en Afrique. Pourquoi cette hostilité 60 ans après les indépendances chez une génération qui n’a jamais connu l’époque coloniale ?

      Pas moins de trois présidents français - Emmanuel Macron et ses deux prédécesseurs - ont sonné le glas de la Françafrique.

      Et pourtant, nous avons encore cette conversation.

      Le mois dernier, des manifestants sont descendus dans les rues de N’djamena pour dénoncer ce qu’ils considéraient comme un coup d’État après la mort du président Idris Deby.

      Les pancartes qu’ils brandissaient disaient non seulement "Oui à un dialogue inclusif" et "Non à la monarchisation du pouvoir" mais aussi "Non au néocolonialisme français", "Macron missionnaire de la Françafrique".

      Les manifestants ont brûlé des pneus et des drapeaux français.

      Le mois précédent, au Sénégal, des manifestations exigeant la libération d’un homme politique de l’opposition arrêté alors qu’il se rendait au tribunal pour répondre à des accusations de viol avaient rapidement dégénéré en émeutes violentes.

      Des entreprises appartenant à des Français ont été visées, notamment la chaîne de supermarchés Auchan ainsi que la multinationale Total.
      Deux affaires apparemment nationales qui ont pris une autre dimension, et assez rapidement.

      Dans une partie de l’Afrique francophone, on assiste à une montée du sentiment anti-français. Des mouvements citoyens font de l’opposition à la France leur cheval de bataille.
      Dans quels pays les trouve-t-on ? Quel est le lien historique entre ces nouveaux mouvements et les leaders anti-impérialistes des années 1950 et 1960 ? Quelle est l’idéologie qui les sous-tend ?

      Nous nous sommes tournés vers certains penseurs importants de la région pour obtenir une perspective. Voici ce qu’ils nous ont dit.

    • 23 août à 18:57 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      L’homme politique sénégalais et militant de la Gauche Dialo Diop précise que le concept de Françafrique est créé par l’économiste français François Xavier Verschaves, fondateur de l’association Survie.

      "Il a forgé ce concept pour décrire cette relation malsaine et incestueuse qui lie État français aux États issus de ses anciennes colonies », ajoute Dialo Diop qui déplore le fait que cela reflète une dépendance structurelle dans tous les domaines de la vie d’un État, entretenue, perpétuée par l’ancienne métropole.

      Issa N’Diaye philosophe et ancien ministre malien de l’Éducation nationale (1991 à 1992) et de la Culture et de la Recherche scientifique (1992 à 1993) définit pour sa part la Françafrique comme une sorte de tutelle qui ne dit pas son nom et qui consiste à faire prévaloir les intérêts de la France, les intérêts des entreprises françaises, des multinationales françaises sur celui des populations africaines.

      "La France n’arrive pas à se débarrasser de la Françafrique et les dirigeants africains aussi. La jeunesse actuelle qui est sur les réseaux sociaux, qui a une large ouverture sur le monde, qui voit ce qui se passe ailleurs, aspire à d’autres horizons que la Françafrique. C’est tout à fait normal que cette jeunesse-là veuille revisiter les relations entre la France et l’Afrique. J’ai l’impression que les élites françaises ne comprennent pas ce besoin d’ouverture d’horizon des jeunes actuels", ajoute-Issa Ndiaye.

      Fatou Blondin Ndiaye Diop, l’ex-ministre chargée des Technologies de l’Information et de la Communication du Sénégal et responsable du comité de coordination du collectif citoyen "Aar li ñu bokk" (préserver ce que nous avons en commun), indique qu’au Sénégal, "les symboles de la Françafrique c’est surtout dans les rapports économiques, la place des entreprises françaises dans l’économie, la base militaire française présente dans le pays, la politique migratoire et la politique monétaire avec le CFA qui est toujours là".

    • 23 août à 19:00 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      "La Françafrique ce sont les grandes sociétés françaises qui existent depuis 100 ans, ce ne sont pas les députés français", ajoute-t-elle

      Des griefs soulignés par la jeune génération de militants.

      "Pour nous il n’y a pas encore d’indépendance tant qu’il y a encore des bases militaires françaises au Sénégal, pour nous il n’y a pas d’indépendance tant qu’il n’y a pas la souveraineté monétaire", décrie Papis Djim, membre du mouvement "Frapp-France Dégage".

      "Aujourd’hui le Sénégal et l’Afrique sont en train de vivre ce que l’on appelle le néo-colonialisme. Ce n’est rien d’autre que la continuation de la colonisation sous une autre facette. Elle est visiblement plus souple mais elle est beaucoup plus dangereuse", estime l’activiste.

      Outre le franc CFA, les bases militaires perçues comme des moyens de maintien au pouvoir des dictateurs, la question des migrations fâche également.

      "Nous, pour aller en France on doit payer un visa mais lorsque des français veulent aller au Tchad, ils ne payent rien du tout", observe Takilal Ndolassem, activiste tchadien et porte-parole de la diaspora africaine de France.

      Selon le Ministère des affaires étrangères français l’Afrique, qui reçoit 1/3 de l’Aide publique au développement (APD) bilatérale française, "est au cœur de la politique de développement française".

      Mais là encore cette implication ne fait pas l’unanimité.

      "L’aide au développement, c’est une vraie mafia, l’argent part en Afrique mais ça sort par la porte et ça revient par la fenêtre", juge Takilal Ndolassem.

      L’historien camerounais Achille Mbembe, chargé par le président français Emmanuel Macron de préparer l’échange qu’il va avoir avec la société civile lors du prochain sommet Afrique-France, en juillet, estime que le sentiment "anti-français" a commencé à se cristalliser au lendemain du génocide rwandais de 1994.

      « Il s’est aggravé à l’occasion du conflit ivoirien puis la guerre en Libye qui a provoqué la déstabilisation de toute la région saharo-sahélienne. Les autres différents portent sur le franc CFA, les interventions militaires à répétition, le soutien aux tyrans et tout ce qui touche à la question migratoire principalement nourrit le sentiment anti-français sur le continent et empêche des deux côtés que nous puissions profiter des choses qui nous ont uni dans le passé et nous unissent encore aujourd’hui et qui ne sont pas que négatives", déclare-t-il à la BBC.

    • 23 août à 19:03 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Pour M. Mbembe, le sentiment dominant porte sur la nécessité de réviser les fondamentaux de cette relation pour qu’elle soit profitable aux deux parties ».

      Pour l’historien français Gérard Prunier, le génocide rwandais n’est pas en cause. "Un truc de vieux" que les jeunes militants n’ont peu ou pas connu.

      « La critique de la France dans les milieux de la jeunesse africaine provient de l’attitude néo-coloniale des français », juge l’historien Gérard Prunier.

      Au-dela de « l’exploitation financière », selon lui le problème nait de « l’arrogance » des français.

      « Les français sont arrogants. Ils pensent que ce qu’ils disent sur l’Afrique est toujours vrai, ce qui est évidemment faux », déclare-t-il.

      « Sur les vieilles colonies qu’ils connaissent bien, ils ont un discours qui n’est pas faux mais qui est rétrograde, archaïque, et la jeunesse le supporte très mal ».

      « Et c’est parfaitement normal, si des africains avaient la capacité de maintenir au pouvoir des chefs d’Etat en Europe pendant 20 ou 30 ans, est-ce que les gens en Europe l’accepteraient avec le sourire ? », demande l’auteur de l’ouvrage à paraître Black bodies in the jungle : how do we see Africa.

      Pour l’heure, beaucoup d’activistes souhaitent que l’Afrique s’orientent vers d’autres partenaires internationaux potentiels même si c’est à contrecœur.

      "On dit souvent aime le diable que tu connais et méfie toi de l’ange que tu ne connais pas. Malgré tout nous connaissons bien les français. Mais il ne faut pas que par dépit amoureux on se jette dans les bras de la Chine, de la Russie ou de quelqu’un d’autre. Nous disons : faites attention ne nous amenez pas au divorce. Beaucoup pour nous, nous aimons la France, nous vivons en France, nous avons étudié le français, nous parlons français 90 % du temps", explique Takilal Ndolassem.

    • 23 août à 19:06 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Un "sentiment anti-français" ?

      Le Malien Issa Ndiaye pense que cette réaction contre la France signifie que les jeunes ont le sentiment qu’il y a une collusion de fait entre les autorités françaises et les autorités qui gèrent leurs pays.

      "Je pense que ce rejet de la politique française vient essentiellement de là. On a le sentiment que ceux qui sont au pouvoir dans nos différents pays en Afrique le sont par la volonté de la France. Et ils sont maintenus au pouvoir par le fait de la puissance française. Et qu’il n’ont pas de légitimité populaire en dehors de cela", dit-il.

      Toutefois il relativise en déclarant : "je ne sens pas de sentiment antifrançais en tant que tel au Mali mais je pense qu’il y a un rejet de la politique française actuelle qui a consisté, depuis les indépendances à aujourd’hui, à soutenir les élites qui nous gouvernent sans résultats depuis plusieurs décennies".

      Des réactions populaires justifiées selon l’activiste tchadien exilé en France, Makaila Nguebla.

      Selon lui et son compatriote Takilal Ndolassem, les anciennes colonies des autres puissances européennes sont plus développées économiquement et avancées en termes démocratiques. Pour eux, l’appui présumé de la France à des dictatures explique le sous-développement plus marqué de l’Afrique francophone.

      Selon ces militants, il faut que Paris revoie son approche en termes de démocratie.

      "La France a soutenu et maintenu contre la volonté de son peuple Idriss Deby pendant 30 ans. Sa mort tragique aurait dû lui permettre de reconsidérer son soutien à un pouvoir décrié par les tchadiens, au lieu de cela elle est venue conforter la junte militaire dirigée par son fils", conclut Makaila Nguebla.

      Un point de vue appuyé par Takilal Ndolassem.

      "Vous avez vu avec quelle rapidité Macron est parti [aux funérailles d’Idriss Deby] pendant que même les chefs d’Etat de la sous-région n’étaient pas présents. C’est pourquoi nous sommes révoltés contre la France. Le père a régné 31 ans, si on ne se bat pas le fils risque de régner 30 ans, mais après ce ne sera plus le Tchad, ce sera ’Itnoland’, ce sera un Royaume"

      "Chez moi au Tchad, les gens ont brûlé des drapeaux parce que l’on a eu un dictateur qui a fait 31 ans, il meurt et c’est son fils qui prend le pouvoir et Macron dit "qu’il fera tout pour le protéger", au mépris de la constitution tchadienne qui dit qu’en cas de décès ou d’empêchement du président de la République, c’est le président de l’Assemblée nationale qui remplace le président et organise les élections".

      "C’est lui qui dit ’je vais protéger le Tchad, je ne vais laisser personne attaquer le Tchad’ mais il est président de la France, il n’est pas président du Tchad !"

      Une position qui génère un sentiment de "trahison" chez ce jeune tchadien.

      "On se sent trahis parce que la France est censée être la patrie des droits de l’homme et de la démocratie mais chez nous, ils ne respectent pas ça", ajoute-t-il.

    • 23 août à 19:08 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Le 29 avril, le Conseil présidentiel pour l’Afrique et Franck Paris, le patron de la ’cellule Afrique’ de l’Elysée ont tenu une réunion avec les activistes pour sonder les raisons du désamour.

      Cependant ce ne sont pas les citoyens français qui sont visés en tant que tel mais une certaine politique africaine de la France.

      "Il n’y a pas de sentiment antifrançais au Sénégal mais un sentiment patriotique et pro-africain. Nous n’avons rien contre le citoyen lambda français. Nous ne sommes pas xénophobes. Nous menons un combat de souveraineté pour notre peuple et nos pays. Notre objectif est de déchaîner l’Afrique pour qu’elle soit en mesure de négocier en toute liberté ses contrats avec n’importe quel pays du monde", explique Papis Djim, membre du mouvement "Frapp-France Dégage".

      Un point de vue similaire à celui de Fatou Blondin Ndiaye Diop.

      "Il y a énormément de métissage culturel et de couples mixtes. Je dirais même que régulièrement des causes africaines sont défendues par des députés français dans l’hémicycle. Donc le problème ce n’est pas les personnes mais cette génération a le sentiment d’être toujours sous le joug colonial", souligne-t-elle.

      Appels pour une nouvelle donne

      Ces activistes et penseurs africains sont unanimes à appeler à un changement de paradigme dans les rapports entre la France et ses anciennes colonies.
      "Dans le fond, c’est surtout le mode de gouvernance actuelle que les gens voudraient voir changer au Sénégal, au Tchad ou au Cameroun", ajoute Fatou Blondin Ndiaye Diop.

      Selon elle, la perception est que les présidents africains ne défendent pas les intérêts de leurs propres pays à l’avantage de certains intérêts privés français, au détriment de leurs populations.

      Elle relève également certaines "maladresses" d’entreprises étrangères qui "s’engouffrent dans les déficits de régulation" des marchés locaux.

    • 23 août à 19:11 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Comme ses prédécesseurs à son arrivée à l’Elysée, le président français Emmanuel Macron affirmait qu’il allait finalement tuer la Francafrique.

      Il promettait de défendre et respecter les principes démocratiques fondamentaux partout en Afrique, en travaillant avec l’Union africaine et les organisations régionales.

      Contrairement à certaines figures politiques de droite, M. Macron considèrait que la reconnaissance des erreurs commises par la France dans son interaction passée avec les peuples africains est cruciale pour redéfinir le type de dialogue nécessaire à la nouvelle relation avec le continent.

      En tant que candidat à la présidence, lors d’une visite en Algérie, il a suscité la controverse en qualifiant de crime contre l’humanité la guerre coloniale menée par la France en Algérie.
      Depuis son accession au pouvoir, le gouvernement français a posé différents actes symboliques pour rétablir les relations avec l’Afrique.

      En 2017, Emmanuel Macron avait promis de déclassifier tous les documents liés à l’assassinat de l’ancien président Burkinabè Thomas Sankara, assassiné, de même que certains de ses compagnons, le 15 octobre 1987.

      Beaucoup d’observateurs avaient accusé la France d’être impliquée.

      Cette année, le procès par contumace de l’ancien président en exil du Burkina Faso, Blaise Compaoré, pour le meurtre de Thomas Sankara, a été annoncé.

      Les avocats de la famille de Sankara ont indiqué que plusieurs documents provenant des archives françaises ont été envoyés aux juges burkinabé, mais n’ont pas révélé leur contenu.
      En mars 2018, un panel d’experts constitué de la Française, Bénédicte Savoy, spécialiste de histoire de l’art, et de l’écrivain sénégalais Felwine Sarr, avait été constitué par Emmanuel Macron pour se pencher sur la présence des œuvres d’art africaines dans les musées français.

      Le président français avait dit que l’étude menée par Bénédicte Savoy et Felwine Sarr pourrait être suivie d’une restitution temporaire ou définitive du patrimoine africain aux pays d’origine.

      Selon le rapport des deux experts, la plupart des œuvres d’art de la collection Afrique du Musée du quai Branly - environ 46.000 pièces - ont été acquises par l’usage de la force.
      Suite à la présentation de leurs conclusions par les deux experts, M. Macron a pris la décision de restituer aux autorités béninoises des œuvres d’art emmenées en France, en provenance de ce pays d’Afrique de l’Ouest, pendant la période coloniale.

    • 23 août à 19:14 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      En juin 2019, quinze pays d’Afrique de l’Ouest, appartenant au bloc régional Ecowas, ont convenu d’adopter une monnaie unique appelée l’ECO.

      "Quand les pays de la CEDEAO se mettent ensemble, et c’est très compliqué les négociations, le travail technique, beaucoup de pré-requis à remplir. Les chefs État étaient tous encore à Abuja en juin 2019 et en décembre, Emmanuel Macron sort pour annoncer son ECO à lui.

      Si on veut une autre monnaie pourquoi est-ce un président d’un autre pays qui vient en parler ? Il y a la symbolique. Tout cela ne participe pas à pacifier les relations", relève Fatou Blondin Ndiaye Diop.

      Pour elle, le CFA est un "goulot d’étranglement qui empêche les économies africaines d’éclore".

      "L’Afrique a tout de même un schéma d’émancipation. On aimerait voir moins d’intrusion et que la France en particulier comprenne que les temps ont changé", ajoute-t-elle.
      "On aimerait plus d’équilibre et de partenariat, moins de mainmise, d’implication au moment des élections et d’aide".

      Cette année la France compte accueillir le traditionnel sommet Afrique-France avec une innovation : la réunion habituelle de chefs d’Etats doit laisser la place à une rencontre avec les acteurs de la société civile africaine. Prévu initialement début juillet à Montpellier, dans le sud de la France, il a finalement été repoussé à début octobre en raison de la pandémie de Covid 19. Un collectif d’intellectuels africains, avec à sa tête Achille Mbembe, travaille à sa préparation.

    • 23 août à 19:16 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Qui sont les porte-drapeaux de la contestation ?

      Depuis les années 2010, on assiste à l’apparition de mouvements citoyens et contestataires animés par des jeunes dans plusieurs pays d’Afrique.

      Yen a Marre (2011) et Frapp France dégage (2017) au Sénégal, le Balai citoyen au Burkina Faso (2014), le mouvement Filimbi au Congo, Lyna au Tchad, déclarent se battre contre ce qu’ils assimilent à de la corruption, la violation des droits de l’homme, les violations de la constitution mais surtout contre les intérêts de l’ancienne puissance coloniale en Afrique.
      De plus en plus, lors de manifestations populaires, il est fréquent que des symboles français soient attaqués dans ces pays.

      Dialo Diop, homme politique sénégalais et figure majeure du rejet de la politique française dans son pays, explique la résurgence du phénomène par le fait que "l’indépendance des pays africains sous domination coloniale française est une fiction".

      "Les signes visibles de la toute-puissance française se font de plus en plus agressif et cela prend des formes multiples. Cette obstination de la France dans cette volonté de conserver ce qu’ils appellent leur pré-carré africain est mal vue. Les populations africaines de plus en plus instruites, de mieux en mieux informées, avec l’explosion des médias électroniques, perçoivent d’un très mauvais œil cet acharnement de la France à vouloir maintenir ses positions dominantes envers et contre tous", déclare-t-il à la BBC.

      Achille Mbembe ajoute qu’il y a d’une manière générale une absence de confiance qui repose sur l’idée selon laquelle la France est une puissance malhonnête, qui nous a toujours manipulés, roulés dans la farine, qui ne nous veut pas du bien. Ce sont des formes de construction d’un bouc émissaire qui permet de ne rien faire de son côté", ajoute Mbembe.
      Mais il déplore qu’il y a un certain nombre de différends qui sont tout à fait irrationnels et sont révélateurs de traumatismes.

      "Un certain nombre de choses qui sont reprochées à la France ne sont pas de sa responsabilité mais de celle des gouvernants africains", relativise Achille Mbembe qui ajoute qu’on doit sortir d’un cycle historique désormais périmé".

      Mais selon lui, il faudra au moins deux générations pour décoloniser les esprits de part et d’autre si on s’y met maintenant.

    • 23 août à 19:18 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Mouhamadou Moustapha Sow, professeur d’Histoire à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, affirme que « les objectifs de ces mouvements qui font de l’opposition à la France leur identité, les revendications qu’ils posent, les formes d’actions et les référentiels mémoriel et linguistique qu’ils mobilisent et qu’ils empruntent rappellent, à bien des égards, les mouvements anticolonialistes et antiimpérialistes de la période des années 1960 aux 1970 ».

      « Ces mouvements citoyens mènent chacun dans son pays la lutte contre la corruption, la violation des droits de politiques et de la constitution, mais surtout contre la présence encore importante des intérêts de l’ancienne puissance coloniale en Afrique », déclare M. Sow dans un entretien avec BBC Afrique.

      Selon l’historien, une des similitudes de ces mouvements résident dans le fait qu’ils partagent et se déploient dans la même sphère géographique.

      « Les anciens territoires de l’AOF et de l’AEF, devenus après les indépendances, le pré-carré français, restent le domaine d’action privilégié de ces mouvements citoyens. Ce qui fait qu’aussi bien les organisations antiimpérialistes et anticolonialistes des années 1950 aux années 1970 que celles d’aujourd’hui, c’est la France, ancienne puissance coloniale, qui est leur cible prioritaire. Ce que résume non sans pertinence le slogan « France dégage » devenu aujourd’hui quasiment le cri de ralliement de tous les mouvements citoyens et activistes à l’échelle africaine », ajoute-t-il.

      Aujourd’hui, conclut-il, quelque soit leur parcours, leurs succès et leurs échecs relatifs, Um Nyobe, Cheikh Anta DIOP, Omar Blondin Diop, Thomas Sankara continuent à être la source d’inspiration des nouveaux leaders de la jeunesse progressiste africaine plus attentive à l’évolution de l’Afrique et du monde.

      Pour Fatou Blondin Ndiaye Diop, les récents mouvements de militants sont les héritiers des mouvements anti-coloniaux d’avant 1960.

      "Ce sont ces mouvements qui ont obligé les élites à revoir la question des relations avec la France. Ce qui est admirable est que cela émane de peuples de plusieurs pays qui partagent une vision panafricaniste. Ils sont conscients ; ce ne sont pas des têtes brûlées ni des gens qui veulent tout casser mais ils exigent que les choses changent", dit-elle.

      "Leur engagement leur coûte très cher, ils sont emprisonnés, interdits de séjours dans certains pays, interdits de comptes bancaires... donc c’est dire que cela représente quelque chose".

  • 23 août à 18:57 | olivier2 (#9829)

    Pas du tout

    Ce sont les Africains dont Vohitra l africain qui se foutent de la France et de macron, president elu par la majorité ees Francais.

    Il est temps de cesser de subventionner les faux amis de la france.

    CA SUFFIT

    DEGAGE

    • 24 août à 10:48 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à olivier2

      C’est a toi de degager de ce forum, ’becile !

  • 23 août à 19:08 | vatomena (#8391)

    Avec Macron,pour la France ,c’est l’Afrique à domicile ! PLus de 120 000 Andafiens sont installés. Plus de 500 000 sans papiers hantent les rues et les gares.Les frontières n’arretent personne..Et ,vaccinés ou pas ,ça continue d’arriver.La France ne pille plus rien .Elle importe de la pauvreté ,de l’ignorance et du désordre . Et voilà que Rajoelina arrive..

    • 23 août à 19:17 | kartell (#8302) répond à vatomena

      A Paris, un « messie » peut en cacher un autre, mais celui-ci est mondialement connu !…

  • 23 août à 19:09 | olivier2 (#9829)

    Que les talibans prennent possession de l Afghanistan..

    Que Boko aram prenne possession de l afrique..

    Que les patriotes gasy mennent la lutte contre leurs freres fozas..

    Sans rire..

    Lol

  • 23 août à 19:22 | olivier2 (#9829)

    En juin 2019 ou en juin2021, aucun gouvernement malgache n a pris position ni pour paul ni pour jacques..
    Idem de 2002 a 2019..

    Aucune gouvernement gasy ne s est jamais opposé aux injustices du monde, trop préoccupé par le TPMG..

    Vohitra veut faire la lecon a la France..mais en a t il les moyens ?

    Trop occupé a shier sur la France, Vohitra et ses copines oublient leurs soutiens historiques…que sont l ex URSS, la chine et quelques ripoublik islamiques ..

    Meme pas honte..

    Deja dit..

    Vohitra est comme un gilet jaune…il est voue a s opposer, car il n a aucune chance de proposer quoi que ce soit de constructif qui puisse faire l unanimité dans un pays qui est..malheureusement pour lui…composé d etres qu il meprise.

    Et les etres qu il meprise le lui rende bien…

    Tonga soa

    • 23 août à 19:42 | vatomena (#8391) répond à olivier2

      Le premier acte de souveraineté malgache a été le choix d’une monnaie nationale : et ,ce fut l’ariary qui ,aujourd"hui encore, signale à tous notre indépendance. et la force de notre économie.
      Le deuxième acte fut le renvoi dans ses casernes en France du contingent de militaires français .Cela a donné naissance à notre superbe armée nationale et à notre gendarmerie sans lesquels tout le pays serait la proie de dahalo et de fahavalo .Nous devrions etre un modèle pour cette Afrique qui se cherche. Tous fiers d’etre malgaches..

  • 23 août à 20:01 | Rabarivony (#10708)

    Aza adino fa 90% ny vozongo eto Madagougou anie ka Gilet Jaune tsy mahazaka intsony ny miaina any amin’ny Quartier defavorisé(feno arabo sy afrikana) any Frantsa e !

    Amin’ny Retraite raisiny manodidina ny 1000 euros mazava loatra fa toy ny mpanan-karena izy miohatra amin’ny malagasy .

  • 23 août à 20:17 | Albatros (#234)

    Petite question à Vohitra, suite à son (ses !) post(sd) de 18:42 à 19:18.

    Si Macron (et la France) se paye une nouvelle fois de la tête des africains (et des malgaches !), pourquoi autant de dirigeants africains (et malgaches !) gardent-ils la nationalité française ?.

    • 23 août à 21:08 | Rabarivony (#10708) répond à Albatros

      Pour me de ce qui ne me regarde pas ( car c’est pas a moi qu’on pose pas la question !)
      - Ets pourquoi "ceux" qui savent que les malgaches sont pauvres et ne reagissent pas aux innombrables pressions qu’ils subissent ( de lInteireur comme de L"EXTERIEUR" ) .....

      Ces francais de Madagougou insistent pour RESTER VIVRE (quitte a renier leurs familles en France) a Madagougou....
      et meme........ ACQUERIR la Nationalité Malagasy ?

    • 23 août à 21:10 | Vohitra (#7654) répond à Albatros

      Bonsoir Albatros,

      Ces dirigeants politiques gardent la nationalite francaise car ils ne pensent qu a se refugier plus tard en France apres les actes de pillage et de corruption, fraudes qu ils faisaient au cours des periodes d exercice de leurs fonctions ici dans le pays.

      La France, c est le lieu d exil par excellence de tous les delinquants politiciens africains...

    • 23 août à 21:47 | Rabarivony (#10708) répond à Albatros

      Y a meme ceux qui, pour avoir quitté femmes et enfants en France , epousent des jeunes malgaches de 30- 40 ans plus jeunes qu’eux. Refont....... des enfants....mais traitent leurs nouvelles epousent comme des ....ESCLAVENT.... machines sexuelles....les RENDENT femmes de joies....... et j’en passe.......

      Bref......

    • 23 août à 22:09 | Albatros (#234) répond à Albatros

      @ Rabarivony (#10708) post de 21:08
      Merci d’avoir lu et répondu à mon post, même si celui-ci ne vous était pas destiné. Il y a effectivement des français qui aiment Madagascar, souhaitent y rester. Renier leur famille est un autre problème (Il y a des français qui vivent en France et renient leur famille sans avoir à quitter la France). Qu’ils souhaitent acquérir la nationalité malgache ne me pose aucun problème SAUF s’ils souhaitent garder leur nationalité française (ou une autre d’ailleurs !) en cas de..... besoin !.

      @ Vohitra (#7654) post de 21:10.
      Je suis entièrement d’accord avec votre réponse.
      Elle prouve que beaucoup d’africains (et de malgaches !) critiquent le passé colonialiste de la France (exemple les anti-français du Mali !), mais sont bien content de venir se "réfugier" en France et, pour leurs dirigeants, de venir s’y faire soigner faute d’avoir développer correctement le système de santé dans leur pays !.

      En début de la journée, j’ai posé une question qui est restée sans réponse précise.
      Pourquoi je posais cette question (allusion à la réponse de Akam (#7944) post de 11:33), c’est parce que j’aimerai pouvoir assister à un dialogue au sujet des Iles Eparses entre le Ministre des Affaires Etrangères de la France (qui à ma connaissant n’a pas la double nationalité franco-malgache) et le Ministre des Affaires Etrangères de Madagascar qui, lui, a la double nationalité franco-malgache (ou malgacho-français). Ce dernier va-t-il se réclamer en tant que malgache de se rétrocéder des Iles qui lui appartiennent en temps que citoyen français ?!.

      Idem pour au moins un (une !) des autres ministres du voyage.

      Qu’en est-il des 2 autres ?!.

    • 23 août à 22:51 | Vohitra (#7654) répond à Albatros

      Albatros,

      Ce n est ni une gloire ou source de fierte pour la France son statut d abri et refuge pour les delinquants du milieu politique Malagasy...

      Effectivement, ils n avaient pu realiser quelques choses de tangibles ici car ils n ont fait que voler et piller ici avant de fuir en France apres.

      Combien de delinquants ancien responsables issus de l Arema ou du HVM avaient pu trouver refuge en France depuis ?

    • 24 août à 10:45 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Albatros

      Alabatros,

      Comment faut -il le dire mille fois que c’est la France qui a mis ces dictateurs au pouvoir !

      l’idoitie a ce point ... est consternant

  • 23 août à 21:25 | Ra-Jao (#282)

    Isandra, vous suivez les infos en France car à plusieurs reprises vous avez comparé les contaminations du covid avec Madagascar. Dans le domaine de l’emploi, ça ne vous a pas échappé certainement que le niveau d’avant le covid est rattrapé en France parce que les entreprises continuent à embaucher. La reprise est là et certains secteurs ne trouvent même pas des candidats pour leur offre.
    Les pays développés se sont focalisés sur la relance économique et y ont concentré d’énormes moyens , contrairement à votre filou. Je me pose toujours la question quelles sont ses priorités ?

    • 24 août à 09:02 | vatomena (#8391) répond à Ra-Jao

      Albatros —Cette obstination à réclamer des iles infertiles et inhabités me parait peu profitable. Mieux vaudrait réclamer Mayotte .On y parle malgache ; Et ,la France d’aujourd’hui serait peut etre disposé à se débarrasser de ce poids mort qui lui coute aussi cher.Sarkosy n’est plus au gouvernement. Ce qu’il a accordé peut se défaire...

  • 23 août à 21:42 | ANTICASTE (#10704)

    Vohitra ,
    J’ai vécu n Pologne et en Allemagne de l’est dans le années 80 et je connais le mal dont vous souffrez ! Plus tard la Rfa de l’époque après avoir reçu les 20 millions d’ex allemand de l’ex Rda a entrepris une vaste étude sur les maladies psychiatriques subies par ses ces gens de l’est en le constat ea été dramatique , psychofrénie ,de dégénérescence par l’alcool ,paranoïa et je ne cite que les maladies les plus connues !
    Bien sur ce maladies furent traitées et aujourd’hui les conséquences de ces lavages de cerveaux ,subies par ces sujets communistes ne sont plus que souvenirs ,ce qui n’est pas le cas de Madagascar comme le suggère votre cas !
    Consultez un spécialiste car prendre Kadafi pour un saint homme relève de la démence !
    je sais votre cheval de devant Rtsiraka aimait recevoir des mallettes de dollars qui le rendait accro mais faire de cet ordure un martyr révèle de votre maladie !
    Et oui vous êtes malades et vous ne le saviez pas ,c’est le cas des fous qui ne e croient pas fou !
    Un fou se croit normal et ce sont les autres qui sont suspects a ses yeux !
    Quel déchéance ,je compatis ,n’écrivez plus sur c forum ou des esprits malins vont vous attaquez ,c’est certains !
    Vous avez joué au plus fin mais vous allez vous rendre compte que c’était une erreur grave de votre part ! je suis comme l’élastique et vous allez à votre détriment comprendre pourquoi !
    Je me répète ,je compatis a votre maladie te je ferai tout pour vous aider surtout que vous n’êtes pas le seul dans ce cas !

    • 23 août à 22:35 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Pas plus tard qu il y a quelques jours de cela, avec vos propos orduriers et pleins d obscenites, vous aviez ete recadre par le participant vorona sur ce site, et la maintenant, vous etes en train de patauger dans des futilites et d imaginations hallucinantes...

      Je n ai rien a cirer de votre vie de debauche ailleurs, meme pas de vos habitudes dans l isolement dans les maisons de force...

      Un cancre et vazaha idiot egare de votre espece ne m interesse nullement, un rescape bagnard qui veut tenter une nouvelle vie sous les tropiques car rejete par la societe chez lui !

      Mais qui a parle ou soutenu ou avoir fait l apologie d un kadhafi ici ?

      Un amnesique en plus ce residu du genre humain qu est l anticaste !

    • 24 août à 06:13 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Vohitra,
      Voyez ,le vernis craque ,vous êtes un malade ,il faut consulter un psy ,j’en connais de très on en France , a Mada cela ne sert a rien , c’est un truc de vazaha et cela ne se mange pas !
      Pauvre type !

    • 24 août à 08:24 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      A quoi bon s offusquer des idioties d un imbecile de francais qui ne cesse de debiter des aneries pour esperer se donner de l importance sur un forum relatif a Madagascar...

      Vazaha frantsay dondrona sy faikamboto ohatran ialahy ve leitsy no mba hanome lesona ny Malagasy a ! Ny fialonana ireo Malagasy mahay sy manana anton asa mahavelona tsara ary mipetraka any Frantsa no mahatonga an ialahy lasa ho gaigy ! Tsy zakan ny lohakelin ialahy maivana sy donendrina izany ! Manala baraka ny frantsay ny fisian ialahy eto !

  • 23 août à 23:07 | Vohitra (#7654)

    Mitsikera ny mpanao politika Malagasy sy Afrikanina amin ny ankapobeny ireto andian olona gaigy frantsay ireto dia faly aok izany ery...nefa rehefa ny mpitondra any aminy no tsikerain ny Afrikanina dia tena tsy zakan ny vavoniny mihintsy !

    Mbola tsy afaka eo amin ny sasany amin izy ireo mihintsy ilay toetsaina manambony tena sy mihevitra ny Afrikanina ho natao ho mpankato azy sy mpanoso-menaka ny foto-pisainana entiny fotsiny !

    • 24 août à 01:12 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      tena fatritran’olona mihitsy lay vozongo tsy mitapaka reto 😆😆 very ry foza 🦞 fa tony l’encastré sy ry l’ancestrale ary ry rabougri ve no namana 😆😆 hipitsio

    • 24 août à 10:01 | ANTICASTE (#10704) répond à Vohitra

      Vohitra,
      je vous assure ,cela a couter des milliards d’euros a l’ex RFA pour soigner les décérébrés de la RDA et même beaucoup étaient des incurables comme vous !
      Vous etes surement un de ces bons a riens qui a fait ses études a Moscou ou chez les coréens du nord ! Des années d’études payées par le peuple Malgache er qu’avez vous fait pour votre pays pour rembourser votre dette ?
      Ben rien et vous n’etes pas le premier que je rencontre !
      Comme le dit olivier vous critiquez les foza ,mais faut vous inclure car vous ne valez pas mieux !
      Ce sont tous ces gens grassement payés comme fonctionnaires ou bidasses qui sont incapables a rien et qui ont menés et mènent encore ce pays a la ruine ! même ton ex champion Ratsiraka le disait !
      Et pourquoi vous allez pas demander du pognon aux Russes ou aux coréens du Nord ?
      Vous avez essayé avec les chinois mais ce ne sont pas des perdreaux de l’année ,cela n’a pas marché ,reste plus que les Français et l’argent de l’Europe !
      J’espère que Macron va tordre la gueule a toutes cette bande d’emplumés qui vivent sur le dos des pauvres Malgaches !
      Tiens une mesure salutaire pour l’état Malgache ,suppression de toutes les retraites des profiteurs,cela va économiser beaucoup d’argent qui ne sert de toutes les manières a rien !
      Réclamez moi l’adresse du psy qui pourrait vous soignez !!

  • 24 août à 08:20 | lysnorine (#9752)

    « MADAGASCAR N’A NULLEMENT BESOIN D’IDE [NI DU MDEF !] POUR ‘’ÉMERGER’’
    Re Isandra

    « Nous avons besoin d’IDE pour faire émerger notre pays « 
    Adhère avec enthousiasme et sans restriction à cette profession de foi l’élite africaine et Malagasy issue des anciennes colonies de la France. Elle est généralement, semble-t-il, peu avertie des vrais problèmes urgents en matière économique, monétaire, budgétaire et financier à affronter, pour endiguer et porter un coup d’arrêt définitif à la PAUPÉRISATION CROISSANTE ET SOUTENUE, SOUS TOUTES SES FORMES DE LA MASSE DE LEURS CONCITOYENS POPULATION, comme en témoigne largement leur INCAPACITÉ HISTORIQUE, depuis des décennies et des décennies, à concevoir et mettre en œuvre des POLITIQUES EFFICACES
    D’ACCROISSEMENT DE LA PRODUCTION, en particulier des BIEN VIVIRIERS. L’IMMERSION régulière de leurs économies – et non pas leur émergence ! – en est le résultat palpable et incontestable.
    Cette élite dirigeante africaine et malgache ne sait faire autre chose que la MENDICITÉ, l’appel à une PSEUDO CHARITÉ INTERNATIONALE. Notons, significativement, dans le cas de Madagascar du 19e siècle, à une époque où il n’y avait ni FMI, ni Banque Mondiale, ni BAD, ni ONG, etc..., l’État d’indépendant d’alors arriver à BIEN NOURRIR sa population et satisfaire ses besoins élémentaires, tout en EXPORTANT les produits de son élevage et de son agriculture dans les îles voisines notamment. La signification même de notion d’INVESTISSEMENT PRODUCTIF – et non pas d’APPARAT – leur est étrangère. D’où cette CONVOCATION à Paris par le MEDEF d’un CONSEIL DES GOUVERNEMENTS des ex-colonies francophones d’Afrique et de Madagascar. Ses objectifs évidents sont de faire ENTÉRINER par les « convoqués » les PROJETS DES ENTREPRISES FRANÇAISES dans leurs États pour consolider et accroître encore leurs profits substantiels, avec le concours de l’État français masqué sous le vocable d’AIDE à l’ex-colonie, mais qui ne présente AUCUN INTÉRÊT pour l’amélioration un tant soit peu de l’état des populations et des économies concernées.
    Les PRÉTENDUS INVESTISSEMENTS DIRECTS de l’Étranger sont non seulement INUTILES mais NOCIFS pour ces EX-COLONIES, eu égard au niveau de développement, sous tous ses aspects, qu’elles ont atteint en ce premier quart du...21ème siècle. Tant que son élite dirigeante demeure incapable de CONCEVOIR PAR ELLE-MÊME LES PROJETS D’INVESTISSEMENTS RÉELLEMENT PRODUCTIFS pour stopper la paupérisation de la masse de la population et accroître la richesse à reditribuer par une exploitation « introvertie », « intelligente » et « patriotique » de ses ressources immenses.
    Une étape sine qua non à cette fin est l‘exclusion impitoyable de Madagascar du MEDEF, de ses semblables et de leurs projets :

    lysnorine 22 août à 20:03 répond à Vohitra,https://www.madagascar-tribune.com/Andry-Rajoelina-L-avancee-du-projet-Miami-et-le-mauvais-etat-de-la-route.html#comment477805 :
    « Ny fialan’i Frantsa sy ny « andriny faha-5 » eto Madagasikara – ny FANDRAVANA TANTERAKA NY FIFANDRAISANA AMINY sy ny orinasany misy ankehitriny – no TAKIN’NY FANAFAHANA ny Malagasy sy Madagasikara Tanindrazany amin’ny FANANDEVOZANA azy, ary izay ihany no hany LÀLAN-TOKANA hampisy fiovarana sy fandrosoana eto Madagasikara. Ny ankoatr’izany dia kabary ambony vavahady fotsiny. »

    • 24 août à 09:27 | Albatros (#234) répond à lysnorine

      "La signification même de notion d’INVESTISSEMENT PRODUCTIF – et non pas d’APPARAT – leur est étrangère.".

      Exemple de ce qui se passe à Mada en ce moment ?!.

  • 24 août à 08:51 | vatomena (#8391)

    à vouloir vivre comme les peuples évolués il est sur que nous courons à notre perte et à notre sujétion à toutes les puissances marchandes. On s’endette ,tout le pays s’endette pour rouler automobile voyager par avion,avoir eau,gaz ,électricité à la maison ,équipes médicales et chirurgicales partout. radio et télévision. Au temps du bon roi Radama ,le malgache ignorait l’étranger.Il était heureux ,il vivait à sa façon.Il ne mendiait pas aupres de l’étranger - meme l’esclave malgache était heureux .On ignorait les 4 mis. Est ce bien cela que vous avez voulu nous rappeler ?

  • 24 août à 09:45 | Albatros (#234)

    @ Vatomena (#8391) post du 24 août à 09:02

    Bonjour Vatomena.

    Se "débarrasser" de Mayotte me semble impossible maintenant. L’erreur en ce qui concerne cette ile c’est surtout d’en avoir fait un département français.
    Mayotte aurait dû, à mon avis, garder son statut de "territoire" d’outre-mer.
    Toutefois je reconnais qu’on y parle plus malgache que sur les Iles Eparses.

    On peut aussi pousser le raisonnement plus loin en disant :
    "Vu le nombre des membres du gouvernement malgache qui ont la nationalité malgache, la France pourrait réclamer la rétrocession de Dago !.
    Bonne journée.

    • 24 août à 10:16 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Albatros a écrit [je cite] "vu le nombre des membres du gouvernement malgache qui ont la nationalité FRANÇAISE , la France pourrait demander pour elle la rétrocession de la Grande Île".

      Tiens ! Voilà une astuce à laquelle je n’aurais jamais pensé !

    • 24 août à 10:44 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Albatros

      Faut arrêerr le zamal albatros,

      Quand on n’y comprend rien, on la ferme !

      Efa nahita dondrona aho fa ity no tena vendrana indrindra.

  • 24 août à 12:20 | Rabarivony (#10708)

    @ ARSONIST azafady e !
    Ny alika hono no miverina amin’ny nalohany :
    - Ka rehefa mahita an’i Sophie Ratsi... eo akaikin’i Patrick Rajoelina aho , dia nahatsiaro fa : :
    I deba (Rainy) no nandraoka tsy misy hata-kandro ny vozongo teto Madagogugou, nefa
    NITOMANY ny hiverenan’ireo vozongo indray a peine 1 na 2 tana tao aoriana.
    Izao indray Ramatoa Sophie no misolelaka eo akaikin’i Patriiiiick sarkoziste mafana fo.

    Izany ve no atao hoe Politika sa Fitadiavana FAMENOANA PAOSY ?

    Mipetraka aminao koa Ra-Sophie ny fanontaniana.

    • 24 août à 20:06 | lysnorine (#9752) répond à Rabarivony

      « LE MYTHE RATSIRAKA ! »

      Re Rabarivony 24 août à 12:20
      “Ny alika hono no miverina amin’ny nalohany
       : - Ka rehefa mahita an’i Sophie Ratsi... eo akaikin’i Patrick Rajoelina aho , dia nahatsiaro fa : :
      “ I DEBA (RAINY) NO NANDRAOKA TSY MISY HATA-KANDRO NY VOZONGO TETO MADAGOGUGOU, NEFA NITOMANY NY HIVERENAN’IREO VOZONGO INDRAY A PEINE 1 NA 2 TANA TAO AORIANA”

      Ny AVARA-PIANARANA KELY LOHA MAIVANA eo amin’ny lafin’ny pôlitika sy ny tantaran’i Madagasikara tamin’ny faha-fanjanahatany – ny teto ANDRENIVOHITRA indrindra indrindra – no nihoby aoka izany ny niakaran’Itpkl. Didier Ratsiraka teo amin’ny fahefana tamin’ny 1975, taorian’ny namonona an’Itpkl Kôlônely Ratsimandrava (Prôtestanta !).

      Toa nodian’izy ireo tsy fantatra na hita fa : OLON’NY FRANTSAY HIRIHIRINY ange Itpkl. Ratsiraka – fa fihetsiketsehana am-bava fotsiny ny mody nanenjehany an’i Frantsa sy niarahany tamin’ny Fanjakana kômonista ary ny fiberoberohany ny firehin-kevitra marksista-leninista, "révolutionnaire", HANARONANA ny maha-taranaka PADESM azy ! Niroborobo izaitsizy ny TOMBOM-BAROTRY ny orinasa Frantsay nandritra ny tolom-piavotana sy taorianany koa !

      Itpkl. mompera ZEZOITA Rémi RALIBERA sy ny gazety “Lumière” sy “Lakroa” no fiasana tena nampiasain’ny Frantsay tamin’izany, dia ny TARIK’I GISCARD D’ESTAING sy ny kôlônialista namany tao amin’ny governemantany, akaiky ny Eglizy KATÔLIKA – rehefa nodimandry ny prezidà Georges POMPIDOU. Isan’ny Malagasy mahery fo niaraka tamin’ireo ny TAIZAN’NY ZEZOITA tao amin’ny KÔLEJY SAINT-MICHEL taorian’ny fikomiana hoe Malagasy tamin’ny 29 Martsa 1947.

      Efa nisy lahatsoratra tamin-gazety iray amin’ny teny Frantsay nampitandrina mafy dia mafy, tamin’izany fotoana izany ka nitondra ny lohateny hoe : “LE MYTHE RATSIRAKA”. “MADAGASCAR MATIN” ilay gazety, ary Itpkl. JAKOBA ANDRIAMBELO no mpiandraikitra azy. Tsy fantany moa IZA marina no tena nanoratra azy fa sakaizany niombonany tamin’ilay tompon-dahatsoratra no nampita azy taminy ! Na dia nety azony vinany ihany aza taty aoriana ! Fa dia nampikaroka mafy dia mafy ny anaran’ilay mpanoratra, hono, Itpkl. D. Ratsiraka.

  • 24 août à 13:32 | râleur (#3702)

    https://www.madagascar-tribune.com/Lettre-ouverte-au-candidat-Hery,19413.html
    Un Ministre usurpateur (scineces po, ena, professeur,...) et qui a insulter tous les malgaches sur Twitter en se moquant de la pauvreté du pays ?
    Il a encor ele dorit de rester Ministre avec toutes ces casseroles et vu qu’il ne parle mm pas la langue ?

    • 24 août à 15:17 | Albatros (#234) répond à râleur

      Bonjour Râleur (#3702) !.

      Merci pour ce rappel qui situe bien l’actuel Ministre des Affaires Etrangères malgache !.

      Cela me conforte dans mon interrogation du début de journée.

      En cas de discutions avec son homologue français : Quel sera comportement ?.
      Sera-t-il plus malgache ou plus français ?.
      Retournera-t-il sa veste ?.

    • 24 août à 15:18 | Albatros (#234) répond à râleur

      Quel sera "SON" comportement !.

  • 24 août à 15:06 | Albatros (#234)

    @ Lafu_ny_su_krill (#10001) post du 24 août à 10:44

    Vous pouvez argumenter un peu plus votre remarque !.
    Car effectivement on ne comprend pas grand chose à vos écrits !.

  • 24 août à 15:12 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Voaporofo hatrany fa ASA sy FAMPANDROSOANA FOANA no miaraka aminao Atoa Filoha Andry Rajoelina ! Mankasitraka sy mankahery anao hatrany @ izany ezaka hoan’ny fampandrosoana ataonao izany Atoa Filoha fa ny mpankahala irery ihany no minia mikipy sy mody tsy mahita izany !
    Mankasitraka ihany koa an’ireto Minisitra miisa 4 izay isan’ny Delegasiona mafonja noentinao niaraka niketrika fampandrosoana aminao any Atoa Filoham-pirenena Andry Rajoelina fa inoako fa mahavita azy izy ireo !

    • 24 août à 15:32 | Vohitra (#7654) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      Raha ianao io no novonoin i Sophie sy Couttiti tamin i 2002 dia tena tsy nisy olona mbola nahavita niteniteny foana manao firesaky ny adala toy izao...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS