Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 juillet 2019
Antananarivo | 05h34
 

Politique

Revision de la constitution

Andry Rajoelina défend son initiative de référendum

jeudi 25 avril | Arena R.

Des électeurs convoqués, une date de scrutin fixée, la campagne pour le référendum prévu le 27 mai prochain devrait ainsi débuter dans moins de 24 h. Hier soir, dans une émission spéciale diffusée sur trois stations de télé, Andry Rajoelina a fait quelques éclaircissements face à la polémique du prochain référendum qu’il a initié. Il a ainsi confié avoir demandé l’avis de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), si le pouvoir qu’on lui avait conféré lui permettait d’organiser un référendum surtout en l’absence de l’Assemblée nationale.

« Ce sera à la HCC de statuer et le contenu des textes concernés par la révision sera publié après », a affirmé Andry Rajoeilina hier soir. Il a indiqué que ces changements concerneront uniquement la mise en place de « gouverneurs de région », dans le cadre de l’effectivité de la décentralisation, la « suppression du Sénat », huit articles environ, dans le cadre de l’optimisation des dépenses de L’État. « Il n’y a rien de nouveau dans tout cela, j’en ai déjà parlé lors de ma campagne électorale », précise-t-il.

Le président de la République n’a nullement mentionné la retouche des articles 54 et 72 de la Constitution lors de cette émission télévisée, contrairement à ce qui a été avancé par le porte parole du gouvernement dernièrement. Andry Rajoelina a martelé qu’il n’y aurait ainsi que les textes concernant l’installation des gouverneurs de région et la suppression du Sénat qui seront touchés. « Il n’y a pas question de renforcement de pouvoir du président de la République ou encore une prolongation du mandat présidentiel », a-t-affirmé. Ce dernier étant déjà garanti par l’article 163 de la Constitution.

« Le budget annuel du Sénat s’élève à 5 milliards d’ariary, sa suppression nous permettra de faire des économies et permettra par exemple de construire cinq universités et scolariser plus de 5 000 nouveaux bacheliers par an, ceux qui sont exclus des universités actuellement ». « Cela pourra nous permettra d’obtenir jusqu’à 10 000 Mégawatts suffisants pour alimenter la ville d’Antsiranana et de Mahajanga avec des centrales électriques » soutient-il.

Les besoins urgents de la population

Concernant l’installation de gouverneurs de région, le président de la République indique qu’il faudra concentrer le pouvoir décisionnaire au niveau des collectivités décentralisées. Ce sont les gouverneurs qui devront connaitre les besoins urgents de la population, de la région, districts et communes. La construction des infrastructures routières communales ou départementales, les écoles et les centres hospitaliers. « Là où le Premier ministre est originaire, il n’y a même pas d’hôpital, ni école », indique-t-il à titre d’exemple. « Pareil à Ambatofinandrahana », là où l’ancienne ministre de l’Aménagement du territoire, et ancienne députée de Madagascar, Christine Razanamahasoa, est originaire.

« Il est impossible pour un ministère de construire des écoles au niveau d’une région, parce qu’il est loin de la réalité sur place », avance encore Andry Rajoelina.

Ainsi, le pouvoir central s’occupera des infrastructures importantes et les « innombrables petits travaux seront assurés par les collectivités décentralisées », ajoute Andry Rajoelina.

46 commentaires

Vos commentaires

  • 25 avril à 09:40 | elena (#3066)

    La critique a du bon !
    DédéJoël obligé de se justifier !!
    Continuez....

  • 25 avril à 09:40 | Isandra (#7070)

    Dans sa lettre adressée à la HCC, il a soulevé l’article 54 et 72.

    Un Président qui se soucie des besoins de son peuple. Il sait que les rumeurs répandues par ses détracteurs sèment des doutes au sein de population, il a intervenu toute de suite pour les enlever, en portant des explications fermes, mais, claires sans ambiguïté.

    • 25 avril à 13:11 | jules (#2904) répond à Isandra

      Bonjour
      Vu l’évolution de la situation de mada, je viens de créer une future grande entreprise de vaseline.
      N hésitez pas à passer commande de carton de 12, vous allez en avoir besoin. Pour info, ma vaseline est alimentaire, donc s’il vous en reste dans qques mois, vous pourrez toujours la manger !!

    • 25 avril à 13:38 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Jules,

      C’est plutôt les Français qui ont besoin de les nôtres fabrications locales Homeopharma, avec les gilets jaunes qui sont toujours prêts à casser et bloquer quelle que soit la décision de Macron.

    • 25 avril à 23:59 | jules (#2904) répond à Isandra

      Les gilets jaunes sont des hommes et des femmes libres, on ne les paient pas pour manifester.
      En france les hommes sont dignes et on ne les achete pas, grande différence avec mada ou tout est achetable, les hommes, les femmes, la justice et j’en passe et des meilleures.
      La seule chose que l’on ne trouve pas à vendre, c’est l’honeteté, l’honneur et le respect car cela n’excite pas .
      Meme les dinosaures se bouffaient entre eux il y a 100 millions d’année sur cette terre misérables.

    • 26 avril à 05:50 | Lekivy 2 (#10161) répond à Isandra

      Le Président se soucie des besoins de son peuple, c’est normal. Mais derrière chaque grande décision se cache toujours des objectifs inavoués. L’élimination du sénat permet d’économiser de l’argent à l’état, certes, mais sa suppression permet-elle de garantir les principes de la démocratie, sur la base de laquelle est fondée toute notre constitution ? Au vu du comportement auquel nos députés nous ont habitué toutes ces années, peut-on s’attendre à de vraies balises de l’exécutif ?
      Même si le Président ne le dis pas, son pouvoir se retrouverait tout de même grandement conforté.
      Si le problème de fond était l’efficacité du sénat, pourquoi ne pas résoudre ce problème pour que le sénat puisse jouer son vrai rôle ?
      Si le vrai problème était le budget du sénat, pourquoi ne pas le rationnaliser ?
      Quant le Président était en campagne présidentielle, il a bien démontré que les financements de l’IEM étaient déjà prêtes, mais l’économie tirée de la suppression du sénat n’en faisait pas partie si je ne m’abuse ? A propos des écoles et hôpitaux, d’ailleurs, c’est étonnant que le Président veuille toujours construire, construire, alors que les existants ont déjà du mal à bien fonctionner faute de personnels et de budget de fonctionnement adéquats. Le pouvoir semble avoir du mal à choisir entre l’efficacité et le populisme.

      Quant à l’instauration des Gouverneurs, est-ce la solution miracle qui permettrait vraiment aux régions de s’épanouir ? Si la constitution était respectée et appliquée, les Chefs de régions n’auraient-ils pas pu concrétiser la décentralisation ?
      Selon mon point de vue, l’effectivité de la décentralisation dépend plus de la volonté politique du pouvoir central que des responsables régionaux eux-mêmes. Les pouvoirs successifs avaient hésité ou plutôt refusé de donner les moyens nécessaires aux régions pour fonctionner. C’est une pratique connue de nos gouvernants de tout contrôler afin de s’assurer l’obédience des responsables régionaux. Ces récentes décisions d’abroger sans discernement les nominations des différents responsables régionaux dans tous les départements ministériels est édifiant.
      Théoriquement, les responsables régionaux sont des techniciens, alors pourquoi les révoquer systématiquement suite au changement de régime si l’idée n’était pas de les avoirs sous le contrôle du pouvoir en place ? En plus c’est un leurre car le phénomène HVM est une preuve que la fidélité des responsables régionaux (chefs de région, préfets, directeurs, etc) envers le régime est éphémère et purement opportuniste.
      Tout cela démontre en fait que le changement prôné par le Président n’est qu’une façade et c’est dommage car pendant un moment, hélas trop court, j’osais y croire !

  • 25 avril à 09:46 | I MATORIANDRO (#6033)

    Kitoatoa daholo ny zavatra atao rehetra eto @ firenena nandritra zay 3 volana Izay.

    Ombako manana ny tenin’Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMANANA mahakasika ny fanovana ty lalam-panorenana ity.

    Azafady @nareo izay mpisolelaka ty fitondrana ty ary mba ampitao any @ olona lelafinareo fa tsy andrim-panjakana fakan-kevitra akory ny hcc ka isak’zay mihetsika nareo dia manontany, manontany.

    Averina ihany fa ny resaka rehetra niampanganareo an’Andriamatoa Filoha hajaina Marc RAVALOMANANA sy nanosoranreo fotaka azy de nareo indrindra zao no manantateraka sy makafy azy.

    Raha averina ny resaka de tsotra e ; azonareo ovaina isanandro io lalampiorenana kitoatoa nataonareo io fa mba angalao hevitra ahay aloha na de ireo olona mpisolelaka anareo aza mba ialana @ hevi-diso izay toa marina fanaonay.

    Mbola miandry izany hevitra avoakanareo izany aloha izahay fa efa hita sahady fa kitoatoa be ny reska.

    Nisy fotoana zaho teto niresaka fa na ratsiraka adalam-pahefana aza tsy sahy nanendry ny governera zany fa tsy maintsy nandalo fifidianana dia nitsetsoka inandra fa saritsarim-pifidianana no nataon-dratsiraka t@ fotoan’androny ; saina tonga tampoka angamba nareo de hoe aleo ary atao ny fitsapan-kevi-bahoaka kitoatoa.

    DE milaza ndray aho fa hoe raha tsy fidiana mivantana io governora kotrehinareo io dia tsy ahazo famatsiam-bola izany mihintsy ianareo na hiodina aiza na hiodina aiza. Tsy adala akory ny mpamatsy vola ka tsy ahatakatra izay hevitra ambadika sy tetika maizina kotrehinareo.

    De hoe hanao tatitra ny zavabitanareo ao @ lapa ndray koa ianareo ???!!!

    Sao dia mbola heverinareo fa mbola fampielezan-kevitra fifidianana filoham-pirenena tokoa ary sika zao ??? Raha izany no izy, maninona no tsy natao teo mahamasina na teny antsonjombe izy io de sady mijery fety ndray ireo vendrana mpanaradia anareo. Sa reo olona mihajahaja ihany no asaina @ io fa ireo tsy miakanjo tsara tsy ho tafiditra ao ndray ???!!!

    Bibilava sinambotr’ankizy tokoa aloha ny vahoaka ka ho aiza e ???!!! Tsy mikopoka tsony reo fa tohizo ny mandeha.

    Samia velonaina.

    • 25 avril à 09:59 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Izahay rehefa nitsikera an-dRavalo, dia tany amin’ny tena foto ny (fond) no tena noriatanay fa tsy dia variana hoatranareo tany amin’ny fomba fomba. Izany no nahafantaranay fa ny fanintsiana izay natao t@ 4 avril 2007, dia tsy nisy antony ngoavana ankoatran’ny hisakanana ny filatsahan’i Jacques Sylla izay tena natahoran-dRavalo fatratra t@ izany.

      Raha ny tena marina tsy dia ilay référendum loatra no olan-dRavalo, fa ilay izy tsy nampoiziny ka maha very hevitr’azy ny handray position mazava momb’ilay izy. Izany no fombany rehefa zatra manamavo sy tsinotsinona (bac-17) ny adve, tratran’ny tampoka lava. Kanefa efa imbetsaka anie no voa eh, tsy maka lesona fa be din-doha !

    • 25 avril à 10:06 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Efa fantatra aloha fa ianao dia tsy misaina loatra rehefa miresaka fa efa foza kely @zay.

      Tsy mila valiana akory ireo resaka nataoko reo.

      Averiko ndray, tohizo ny làlana efa nosafidianreo dia eo isika mahita azy.

      Samia velonaina.

    • 25 avril à 10:26 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoriandro,

      Ny mahafinaritra mifaninana aminareo ZD, le fitsonitsoniavinareo ny mpifaninana hoatran’izao, ka mihevitra fa ny ankilany tsy dia maranitra loatra mora resena,...tratran’ny tampoka vao domo aho ranaotra SADC.

    • 25 avril à 10:58 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Nnndddrrryyy !!!

      I’m frustrated.

      Tohizo hoah ny làlanareo eeee !!!

      Samia velonaina.

  • 25 avril à 10:18 | Isambilo (#4541)

    Rajoelina mélange les genres.
    L’existence ou non d’une deuxième chambre relève de la structure permanente de l’état.
    Le financement des infrastructures relève de la ligne politique du moment.

  • 25 avril à 10:18 | kartell (#8302)

    Il n’est pas sûr que les propos présidentiels rassurent d’autant que le prétexte avancé constitue le célèbre marronnier de la politique : faire des économies pour les recentrer ailleurs !...
    Détricoter en faisant croire que l’on va consacrer les économies ainsi réalisées à d’autres motivations plus nobles serait courir le risque évident que le pouvoir joue au perdant/ perdant pour une société qui voit se déliter son système démocratique qui se dissout de plus en plus dans une corruption étouffante à laquelle s’y ajouterait des manœuvres politiciennes complices....
    Nous sommes arrivés à un point de non retour d’une société libérale où la destruction du collectif est devenue le seul objectif d’un pouvoir qui se veut sans entrave en tentant de faire de la corruption non plus un ennemi, mais un mal pour un bien avec lequel il faut composer pour mieux la gaver....
    En intervenant de la sorte pour espérer désamorcer une polémique naissante, le président n’apporte aucune raison de croire à ses bonnes intentions, mieux, il amplifie le doute pour lequel une opposition sceptique met en garde contre un nouveau coup de boutoir contre un système républicain qui est en train de perdre ses dernières illusions, s’il lui en restait encore !...

    • 25 avril à 10:52 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      « Opposition sceptique »

      Qui ne sait plus que l’opposition à Madagascar n’est plus objective, elle est prête à s’opposer toutes les propositions du Président, quand le Président dit A elle dit B c’est mieux, quand le Président dit B, c’est À le mieux, ainsi de suite. De ce fait, je trouve que c’est une perte de temps et d’énergie de les convaincre, elle est déjà figée sur leur vengeance.

      En fait, le but de cette intervention est de couper court les rumeurs débordantes que certains de ses détracteurs ont fait circuler sur le net, telles que la suppression de PM et la prolongation de mandat du Président, etc, lesquelles pourraient semer des doutes au sein de la population.

    • 25 avril à 12:02 | didi (#3334) répond à kartell

      Je pense qu’il faudra lui accorder une chance. Laissons le faire et après, on jugera. Il y a à peine trois mois qu’il est au pouvoir. Laissons lui le temps. Sa mandature est de 4 ans si je ne m’abuse. Alors, le temps viendra pour dresser un bilan positif ou négatif.
      Mais on dirait que nous aimons critiquer parce que ça nous fait plaisir et nous ne laissons aucune chance aux dirigeants. Arrêtons d’être stériles et négatifs. Madagascar et son peuple attendent autre chose de nous. Soyons de temps à autre indulgents et jugeons sur pièces.

    • 25 avril à 12:50 | kartell (#8302) répond à kartell

      @Isandra

      Tout le système démocratique du pays est à reconstruire tout en se demandant s’il avait fonctionné par le passé !...
      Mais lorsque la corruption frappe à tous les niveaux de la société, la lutte annoncée devient aléatoire et surtout partisane, cas de figure du jour.....
      Aujourd’hui, certains ont tendance à applaudir ce très timide début de lutte contre, sauf que pendant le quinquennat précédent, elle n’a fait que de s’amplifier ce qui a donné l’impression trompeuse que dorénavant elle serait devenue une cause d’état alors qu’elle n’est qu’un somptueux écrémage de surface relayée par une com devenue la béquille d’une croisade du faire-semblant...
      En évitant de s’attaquer aux réseaux, le pouvoir ne désire pas s’auto-mutiler ce que l’on peut comprendre mais alors il doit s’éviter de fanfaronner dans une mission qui s’avérera perdue...
      Il est en train d’engager sa crédibilité tant au local qu’à l’international et sans elle, il ne pourra pas mener ses projets les plus raisonnables à terme...
      Mais en réclamant le beurre, l’argent du beurre et visiblement la bergerie, le pouvoir se montre sous son vrai jour : jouir du pouvoir sans entrave alors qu’en l’état actuel des choses, il disposerait de suffisamment de moyens pour gouverner ....
      En s’opposant à cette petite entreprise présidentielle, l’opposition même piteuse veut jouer son rôle contestataire à l’encontre d’une main-mise du pouvoir sur un éventuel bidouillage constitutionnel....
      Certes, elle est loin d’être exempte de toute critique mais elle assume contrainte et forcée son rôle difficile dans un contexte politique très dégradé....

    • 25 avril à 14:33 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      En effet, on ne voit clairement pas toute de suite les fruits de la politique de la lutte contre des corruptions que ce régime a mis en place. Cependant, l’effet psychologique commence à se faire sentir dans les différents bureaux administratifs, les agents de l’Etat n’osent plus les proposer franchement en contrepartie de faveur.

      https://www.madagascar-tribune.com/Fin-de-la-gabegie-dans-la-fonction-publique.html

      Par ailleurs, vous devriez remarquer que ce dernier temps, le Bianco reçoivent beaucoup de gros poissons dans leur filets, si on ne parle que de fonctionnaires du ministère de santé qui ont détourné l’argent pour lutter contre de rougeole.

  • 25 avril à 10:28 | Dapaoly (#8315)

    Avelao re ireo mpitondra hanao izay fantany fa mety e ! Mamatotra ny tenany @ izay ataony izy ireo, mbola tsy ampy antsika ireo lesona azo ela izay .60 taona ny 26 juin izao mby aiza no misy antsika e ??? Faha 3 @ farany eto antany !!!! Rahoviana no hivaoka ny tunnel. ??? Blablabla no betsaka fa veloma ry tany !!!!!

  • 25 avril à 10:55 | Midabetsy (#8062)

    Tokony ho olomboafidy ny gouverneur fa tsy ho olomboatendry.
    Tsy hisy financement ho azo eo raha vao tendrena reo.

    • 25 avril à 11:04 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Midabetsy

      anadahindrenin-sakorokozy ny mpamatsy vola f’angah tsy hainao zany ???!!!
      Miporitsaka fotsiny io na tsy misioka aza ry zareo.

      samia velonaina.

  • 25 avril à 12:04 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    De prime abord, qu est ce qui empeche le pouvoir de nommer directement un chef de Region comme l avait fait ses predecesseurs au lieu de proceder de la sorte ? L objectif est clair : sous couvert d une decentralisation fictive, on veut bien imposer aux populations des Regions des despotes qui vont obeir par simple claquement de doigt du calife.

    Par ailleurs, l objectif inavoue de ce jumelage est de faire gagner a tout prix les candidats d Etat car le gouvernement et l administration s y impliquera sans gene et scrupule. Un raz de maree IRD est previsible

  • 25 avril à 12:35 | Marylyn (#10429)

    Bien évidemment qu’il a vraiment raison de défendre son initiative de référendum, parce que tout le monde a hâte de jouir à sa promesse, il est probable alors que la suppression de ce sent se fait le plus rapide possible pour aller de la vent !

    • 25 avril à 13:59 | dominique (#9242) répond à Marylyn

      Attention ne pas confondre le VENT (cyclone) ou vent fort !! et de ... L’AVANT !!!! on avance ; a l’école niveau CM1 merci

  • 25 avril à 12:40 | Milaza (#10526)

    Je ne suis pas Constitutionnaliste mais je vois que la constitution actuelle ne dispose pas tous les éléments pour une décentralisation effective avec des élus locaux disposant le pouvoir de décision pour le développement de leur région.

    • 25 avril à 13:24 | Maxim (#5960) répond à Milaza

      Ils ont prêtés serment sur cette constitution qu’eux même avaient élaboré pendant le régime transitoire, même s’ils n’avaient pas le pouvoir d’appeler un référendum.
      Tout le monde sait que ce n’est pas la décentralisation l’objectif de cette révision de la constitution. Ce n’est que du façade.
      Sinon on n’établit pas la fondation d’une décentralisation en 3 mois de gouvernance, ils évaluent sur quels bases ?
      Actuellement, le problème n’est que la décentralisation, ce sont les autorités de l’état qui sont les causes.

  • 25 avril à 12:42 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Le RIC en toutes matières pour tous : maintenant !

  • 25 avril à 13:55 | dominique (#9242)

    BJR ; oui referendum a la vaseline ça passe très bien et remplacer un borgne par un aveugle ça passe encore mieux le principal dans tout ça c’est de se remplir les poches en magouilles diverses pour le restant beaucoup de certainement et blablabla ...

    • 25 avril à 14:40 | didi (#3334) répond à dominique

      Mais Dominique, arrêtez d’être aussi négatif. Vous proposez quoi ? C’est tellement facile de critiquer.

  • 25 avril à 14:42 | didi (#3334)

    Ce n’est pas avec des critiques sans lendemain que Madagascar va évoluer. Nous aimons tous ce pays pour y être originaires ou tout simplement y être des résidants.

  • 25 avril à 14:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Le vrai problème est ailleurs : Le comportement des élites Africains et Malagasy qu’ils soient du pouvoir ou de l’opposition car ils n’étaient, ne sont et ne seront jamais RESPONSABLES dans tous les sens du terme.
    Leurs crédos sont : Pas nos fautes.
    Heureusement que le PRM actuel a de bon dos pour supporter tout et tous.
    Cela ne nous empêche pas de poser des questions sur la portée réelle des pouvoirs attribués au gouverneur, s’ils seront des élus ou des personnalités désignées (leurs mandats et leurs prérogatives, des techniciens ou des politiciens, leurs conditions d’éligibilités : open ou professionnelles) sans oublier également la nature de leurs budgets et les contrôles/suivis y afférents.

  • 25 avril à 15:31 | râleur (#3702)

    on change de Consitution comme on change de chemise

    des dirigeants et des politiques immatures, incapables de construire un Etat et une Nastion digne de ce nom

  • 25 avril à 15:38 | mitenY Fotsiny (#10619)

    fa ngah hono tsy mapetipety an Rajoel ndray ny lalampanorenana nataony e ?????? ny lela may aza mbola misy avenir

    • 25 avril à 16:11 | I MATORIANDRO (#6033) répond à mitenY Fotsiny

      otran’ny hoe efa i bonapartes hono no mpanjaka de ze tiany sy lazainy tsy azo tohaina e !!!

      Ny vahoaka mpihoby an’le resy etsy @ lapan’Ranavaomanamanjaka 1 hono tsy mba vahoaka fa an’Analakely ihany.

      Samia velonaina.

  • 25 avril à 16:20 | ratiarison (#10248)

    Marina ny ANAO ra-nama " MATO*** !!! apetrao eo ny resaka @ny Rtoa Be ISANDRA LEFAKA**** ny Ahy dia tsotra be : rehefa KANKRA dia mijanona ho KANKRA faona izay ny maha-BITRO azy ny mampandihy VODY ihany no spesialitehany sy ny manao KABARY ambony vavahady syresakan’ ny mpangetotra an-tsena !!! samy tsara !

  • 25 avril à 16:22 | ratiarison (#10248)

    Aiza hianao ra-BORIS BEKAMISY fa fefika ny HAVANAREO CANCRE - DJ !! Hiiiiiiiihhhhhhhhhhi !! sans rancune !!

  • 25 avril à 16:23 | Jacques (#434)

    Il y a quelques semaines, son "mentor" sénégalais (celui-là même qui lui a instillé l’idée de "Émergence") tout fraîchement réélu, décide de transformer l’organigramme du pouvoir dans son pays sur l’idée d’abrogation du poste de premier ministre via le toilettage de la loi fondamentale. Il a pris de court son peuple car cette idée n’a pas figuré pas dans son programme. Comme par hasard le v’là (le bac-3), quelques jours après l’investiture de Macky Sall (oui, c’est de lui dont il s’agit) qu’il a honorée, qui veut aussi servir aux babakoto gasy un rewriting de la constitution via un référendum, motif invoqué "suppression du Sénat, mise en place des gouverneurs etc...".

    De tout temps les pseudo califes africains ont toujours foulé aux pieds la Constitution de leur pays et ce, généralement, pour préserver et défendre leurs intérêts personnels. De Ouattara à Sassou Ngesso en passant par les Bongo et autres Gnassinbé etc..., tout le monde y est passé par sa manip de la loi fondamentale. Le bac-3 n’est ainsi pas en reste, derrière le rideau des législatives il veut rallonger encore plus son CV de magouilleur, sinon pourquoi n’avoir pas anticipé quant à l’information du peuple ? Certes, le peuple, même s’il en aura été mis au courant, n’aura pas plus compris l’existence d’un référendum dans ce scrutin des législatives, ce qui est certain par contre c’est ce mépris qu’il subit de la part d’une personne qui prétend l’aimer.

    Je maintiens mon point de vue : le timing pour ce référendum n’est pas opportun et ce quel que soit l’avis à venir de la HCC qui, elle-même, n’est plus crédible.

    • 25 avril à 19:09 | betoko (#413) répond à Jacques

      Toujours dans le dénigrement au raz des pâquerettes , sans parler de jalousie . Andry Rajoelina avait magouiller dans quel domaine exactement ,Votre point de vue n’a aucune valeur si non que sa réforme vous fait beaucoup de mal .
      Laissons la HCC faire son boulot et qu’est ce que vous proposez et qu’est ce que vous pourriez faire , un coup d’état ou assassiner notre président de la république car la haine vous ronge , vous hante et vous empêche de dormir et de vivre .
      Vous êtes à plaindre

  • 25 avril à 16:32 | ratiarison (#10248)

    Ny BALA RORA sy ny RESA-KETOTRA*** mbola mitohy efa sirikin’ny EUROPEEN sy C.I. **tantara mitohy ny AHY dia mazava : QUI VIVRA ;**** ;VERRA**** !! samy tsara

  • 25 avril à 17:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    À mon sens, il faut que le Pouvoir fasse attention, il est encore temps de changer d’avis en ce qui concerne une révision Constitutionnelle qu’il propose.

    Pourquoi ?

    Il faut faire attention, à ne pas mélanger « réforme » et « révision constitutionnelle ».

    Vouloir faire disparaître le Sénat du paysage politique du pays n’est pas quelque chose de banale. Et on n’a pas besoin d’une révision constitutionnelle pour installer les gouverneurs de région.

    Rajoelina n’a pas une connaissance en droit, et encore moins dans la conduite des affaires de l’Etat. Cela va lui poser de plus en plus des problèmes si ses conseillers ont aussi peu de connaissances et peu d’expériences que lui-même sur ces domaines.

    À mon sens, intellectuellement, il n’apprécie pas très bien les poids et la nécessité d’avoir les trois pouvoirs à la tête du pays. Rajoelina me fait penser au Parti politique conservateur en Angleterre qui a organisé un référendum sans avoir pris le temps de bien comprendre les conséquences politiques, économiques et juridiques d’une éventuel victoire du Brexit.

    Il faut trouver, comprendre et bien apprécier les origines des problèmes de Madagascar pour proposer les solutions politiques, économiques et juridiques appropriées, immédiates, à moyens et à long terme.

    Une révision constitutionnelle ne permettrait pas à l’Etat de s’enrichir et les Institutions de bien fonctionner et faire disparaître la pauvreté et la corruption.

    Majoritairement, les problèmes de Madagascar trouvent leurs origines de l’absence des grands investissements étatiques dans tous les domaines :

    - enseignements, énergies, infrastructures, sécuritaires, sévices publiques.....écologiques, eaux, forêts et traitements des eaux usées par exemple....etc...

    Curieusement Rajoelina a abandonné ses projets économiques....

    • 25 avril à 18:08 | Dapaoly (#8315) répond à diego

      Vous avez raison, le problème de ANR ,c’est qu’il faut qu’il écoute , suive la "VOIX DE SON MAITRE" et non celle de son peuple !!!

  • 25 avril à 18:55 | diego (#531)

    Dapaoly,

    Madagascar occupe la 4e dernière place des pays les pauvres au monde depuis 10 ans.

    Ce n’est pas une blague !!!! 70-80% de la population vit dans la misère.

    Autrement dit, les politiciens qui se sont succédés à la tête du pays et les élites qui gravitaient autour notamment de Ravalomanana, R. Hery et Rajoelina depuis 15 ans ont, pour être poli, échoués politiquement, économiquement et juridiquement :

    - pas un seul grand Investissement pour venir au secours d’un peuple en détresse depuis 15 ans.

    Ils n’ont même pas été capables d’investir dans la Capitale pour faire face aux différents défis du 20e siècle :

    - santé, Infrastructures, transports, logements, eaux, eaux usées....créations d’emplois...les listes sont longues...

    Ils regardent les nombrils depuis 15 ans !

    Il faut prier que les cyclones ne viennent tout détruit le peu que les Malgaches possèdent.

  • 25 avril à 19:55 | elena (#3066)

    WHAT !!!!
    DJ désavoué par la HCC ?

    • 25 avril à 19:57 | elena (#3066) répond à elena

      "Le droit du peuple à choisir son destin a été bafoué" répond DédéJoël
      On s’en remettra, va !!!

    • 25 avril à 20:05 | elena (#3066) répond à elena

      Qu’il respecte d’abord la constitution qu’il a lui-même fait voter. Il sera toujours temps de la revoir mais dans la limite de la loi.
      Arroseur arrosé ?

    • 25 avril à 21:10 | lysnorine (#9752) répond à elena

      Re elena 25 avril 2019 à 19:55
      WHAT !!!!
      DJ désavoué par la HCC ?
      ‘’TIME WILL TELL’’ !

      Fampahatsiahivana ny tao amin’ny

      « Référendum-Les articles 54 et 72 de la Constitution également révisés, mercredi 24 avril 2019, : https://www.madagascar-tribune.com/Les-articles-54-et-72-de-la-Constitution-egalement-revises.html

      [1] lysnorine 24 avril à 21:44 répond à Isandra ^
      TSY AZON’Ingahy prezida ho natao ny MAMPANAO referendum hanovana ny Lalàm-panorenana araka ny Lalàm-panorenana manan-kery, RAHA TSY LANY ERA tao amin’ny Antemieram-pirenena sy ny Antenimieran-doholona ALOHA.
      Vao nampahatsiahivinay ny andininy rehetra manambara ny TSY HANANANY FAHEFANA MIHITSY hanao « ordonnance » hampanao izany referendum izany sy ny FAMEPERANA rehetra ny famindran’ny Parlemanta aminy ny fahefany manefy Lalàna [zahao lysnorine 24 avril 2019 à 09:50 ao amin’ny « Une vague de contestation face au référendum de Andry Rajoelina », mardi 23 avril 2019, https://www.madagascar-tribune.com/Une-vague-de-contestation-face-au-referendum-de-Andry-Rajoelina.html

      « MANOSIHOSY [ankitsirano izao] ny LALÀM-PANORENANA Ingahy prezidà amin’ny FAMPANAOVANA REFERENDUM hanitsiana ny Lalàm-panorenana [
      RAHA toa ka TSY MANDALO ny « Parlemanta » MIHALOHA izany fa manantena ny HANDINGANA azy ], ary dia mihatra aminy ny andinin’ny faha131 mitarika ny FAMPAKARANA azy amin’ny FITSARANA AVO [raha mbola nikiribiby amin’izany ’’ordonnance’’ izany] »

      Raha-ta hanao fanovana amin’ny Lalàm-panorenana Ingahy prezidà sy ny governamantany dia tsara kokoa ny HIANDRASANY ny fidiran’ny ANTENIMIERAM-PIRENENA VAOVAO miasa. Ary ilay Lalàm-panorenana IRAY MANONTOLO mihitsy no ilaina havaozina na ravàna.

      Ary raha jamba tsy mahatakatra ny fanosihosena ny Lalàm-panorenana AHÌNA fa mety hitranga Ingahy prezidàn’ny HCC sy ny namany mpanolotsaina, ka MANAO HOSY VOANJO tahaka ny toa EFA MAHAZATRA AZY IREO ireo ihany rahateo, dia tokony ho… averiny kely ny foto-pitsipiky ny « Droit constitutionnel » nianarany tany am-pianarana.

      [2] lysnorine 25 avril à 09:12 répond à Isandra ^
      […]
      Ny FAHEFANA manao lalàna NAMPINDRAMIN’ny Antenimiera mpanao lalàna amin’ny Filohan’ny Repoblika TSY MANOME AZY VELIVELY FAHEFANA HANOVA NY LALÀM-PANORENANA SY HAMPANAO RÉFÉRENDUM MOMBA IZANY, IZY SAMY IRERY, KA TSY MILA FANKASITRAHAN’IREO ANTENIMIERA ROA IREO INTSONY.

      Andininy 104.- Ny Antenimiera amin’ny alalan’ny latsa-bato ataon’ny antsasa-manilan’ny mpikambana mandrafitra ny Antenimiera tsirairay dia afaka MAMINDRA ny fahefany amin’ny Filohan’ny Repoblika hanao lalàna mandritra ny fotoana voafetra sy mikasika TOE-JAVATRA VOAFARITRA.
      Ny fanomezam-pahefana dia manome alàlana ny Filohan’ny Repoblika handray FEPETRA AMIN’NY ANKAPOBENY momba ny toe-javatra MAHAKASIKA NY SEHATRY NY LALÀNA, amin’ny alalan’ny hitsivolana raisina eo amin’ny Filankevitry ny Minisitra.

      Article 104.- Le Parlement, par un vote à la majorité absolue des membres composant chaque Assemblée, peut DÉLÉGUER son pouvoir de légiférer au Président de la République pendant un temps limité et POUR UN OBJET DÉTERMINÉ .
      La délégation de pouvoir autorise le Président de la République à prendre, par ordonnance en Conseil des Ministres, des MESURES DE PORTÉE GÉNÉRALE sur des MATIÈRES RELEVANT DU DOMAINE DE LA LOI.

      Ny antsoina hoe « SEHATRY NY LALÀNA » dia efa voatanisa mazava tsara ao amin’ny andinin’ny faha-95 amin’ny Lalàm-panorenana.

      Andininy 95.- Ankoatra ireo raharaha ampisahanin’ny andininy hafa ao amin’ny
      Lalàmpanorenana azy dia :
      I- Ny lalàna no mametra ny fitsipika mikasika : ....
      II- Ny lalàna no mamaritra ny foto-kevitra ankapobe momba : ….

      Article 95.- Outre les questions qui lui sont renvoyées par d’autres articles de la Constitution
      I - La loi fixe les règles concernant :…
      II - La loi détermine les principes généraux : …

      Navahana tsara amina TOKO MANOKANA ny mikasika rehetra ny fanitsiana ny Lalàm-panorenana :

      « TOKO VI : NY AMIN’NY FANITSIANA NY LALÀMPANORENANA »
      Andininy 161 sy 162 ary 163.

      « TITRE VI
      DE LA REVISION DE LA CONSTITUTION
      Art. 161, 162 et 163

      Ary arak’ilay andininy faha 162, rehefa tsy lanin’ny 3/4-try ny mpikambana ao amin’ny Antenimieram-pirenena sy ny Antenimieran-doholona ny fanitsiana kasain’Ingahy prezidà hatao, dia foana ho azy ilay referendum.

      Andininy 162.-
      2. Ny volavola na tolokevitra fanitsiana dia tsy maintsy ankatoavin’ny telo ampahaefatry ny mpikambana ao amin’ny Antenimierampirenena sy ny Antenimierandoholona.
      3. Ny volavola na tolokevitra izay nankatoavina dia aroso amin’ny fitsapan-kevi-bahoaka.

      Article 162. –
      2. Le projet ou proposition de révision doit être approuvé(e) par les trois quarts des membres de l’Assemblée Nationale et du Sénat.
      3. Le projet ou la proposition de révision ainsi approuvé(e) est soumis à référendum.

      Toa ohatry ny tena mahalala tsara « ny olona nanoratra » ny Lalàm-panorenana ianao koa izay diso sy vilana rehetra tamin’ireo namakinay azy ireo - izay tsy nanoratra azy izany fa olom-pirenena tsotra mpamaky sy mpivaofy fotsiny - dia iangaviana mba hohamarininao amin’izy ireo sy mba hasainao hareniny, ary mba hampahafantarinao anay eto izay voalazany.

      [PS : Miandry valiny avy amin’ireo avara-pahaizana amam-pahalalana momba ny « Droit Constitutionnel ireo]

  • 26 avril à 08:20 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ny Tsoan-kevitra azo atao avy hatrany aloha zany de tokony esorin’le olona napetraky ny hcc ilay mpanompo ao @ fanompoana ny serasera satria tena manala baraka ny fitondrana izay tarihiny ny hevitra rehetra izay navoakany ; raha tsy mitandrina ty olona napetraky ny hcc ty dia ity vevavy ty no hampidi-doza azy haingana dia haingana ary ato anatin’ny fotoana fohy. (sa izay korontana izay mihintsy no tiana ho foronina).

    Toa hoe frustrated hono ingahy de milaza fa lasa sakana ilay famoahan-kevitry ny hcc.

    Manaraka izany dia tokony ho araraotin’ny mpomba ny TIM K25 izao toe-javatra izao mba hanosehana ireto mpanao anjolofo reto ahazoana ny maro an’isa satria tena azo lazaina fa fahafaham-baraka tanteraka ho an’ny andaniny izao zava-misy izao.

    Samia velonaina.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS