Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 8 février 2023
Antananarivo | 19h18
 

Société

Ampangabe

Analamanga a son mot à dire !

mercredi 6 juin 2007 | Volana R.

Journée mondiale de l’Environnement ! A l’instar de la journée officielle marquée dans la Région Analanjirofo, la Région Analamanga n’a pas sauté l’événement. Comme il se doit, le site d’Ampangabe, dans la commune d’Ambalavao, district d’Atsimondrano, représente en effet l’un des effets positifs des actions que la Région a réalisées en ce qui concerne l’environnement. Ampangabe, zone limitrophe de la région sur la RN.7 (reliant Antananarivo à Antsirabe).

Actions en chaîne

Comme préambule, le site d’Ampangabe a été réalisé pour abriter le pôle de l’artisanat d’Analamanga, sur l’axe sud. Une dizaine de stands en dur fait montre des variétés triées de l’artisanat malagasy. Ensuite, l’idée a fait son chemin, et le jardin démontre le savoir faire des techniciens en la matière. La piscine naturelle, assortie de plage de sable, fait le bonheur des touristes, nationaux qu’étrangers.

« La réalisation du site fait suite à un « rêve » qui est de continuer l’image d’Ampangabe en tant que zone de reboisement depuis toujours », explique le chef de Région, Manganirina Randrianarisoa. L’artisanat, les loisirs (tables de billard, babyfoot, piscine, snack et cabaret chaque week-end, théâtre de spectacle) ne sont qu’une liste des détentes autour d’un paysage vert où le trekking et la marche ne sont pas à délaisser.

Une action de longue haleine

« Les réalisations ne sont qu’à mi-stade, ajoute le chef de Région. La préservation de l’environnement est une action de longue haleine. Chacun a le devoir de le respecter. Le reboisement incarne un maillon indispensable pour faire renaître l’île verte qu’est Madagascar ».

Pour la journée d’hier, quelques activités ont marqué l’événement : la mise en terre de dix pieds d’arocaria (une espèce conifère) sur les rives de la plage de sable, l’assainissement des alentours et l’instauration de bacs d’ordure pour préserver en même temps l’hygiène.

La Route Nationale 4 a d’autre part été choisie comme l’axe éco-touristique de la Région Analamanga, dans le cadre de Madagascar Action Plan. D’Ambohidratrimo jusqu’à Ambohitantely, en passant par Babay et Lohavohitra, la réduction, voire la résiliation, des feux de brousse représente l’une des actions prioritaires régionales.

Publicité




Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS