Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 5 mars 2021
Antananarivo | 13h56
 

Développement

Développement rural

Ampasina Maningory : Tout pour l’apiculture

jeudi 16 août 2007 | Volana R.

Mieux vaut tard que jamais. Depuis trois ans maintenant, le Programme pour la promotion du développement rural ou PPRR, appliqué dans la commune d’Ampasina Maningory, district de Fenoarivo Atsinanana, région Atsinanana, a été essentiellement axé sur l’apiculture. Des ruches et des matériels ont été distribués pour que les producteurs puissent mener à bien leur projet.

Le programme a d’abord commencé par des formations techniques auxquelles des associations paysannes se sont bien prêtées pour améliorer leurs conditions de vie. Quatre associations ont ainsi reçu, pour commencer, 40 ruches. Malheureusement, les cyclones qui se sont succédé ces dernières années et qui ont frappé la région Est ont fait qu’il ne reste plus que 10 ruches. Les statistiques donnent 17 kg de miel par ruche, à raison de 2 saisons par an.Au fil de la concrétisation du Programme, les techniciens ont suivi de près l’évolution des projets de chaque association. L’association « Takombola » s’est efforcée de produire elle-même des ruches, après les formations dont elle a bénéficié. 28 ruches ont ainsi été confectionnées, en plus de 22 autres suivant la tradition ancestrale.

Pour celle d’Itampolo, les paysans producteurs récoltent 15 kg à 30 kg par ruche. Ils projettent d’améliorer leur performance, pour cette année 2007, à raison de 40 kg par ruche, avec 4 saisons par an. Aujourd’hui, le PPRR a réparti 500 nouvelles ruches. Le centre d’Appui au marché, érigé pour le dessein, fixe le prix à Ar. 3.000 le kilo. D’autre part, l’amélioration des cultures de letchis, d’oranges, de fruits exotiques de la Côte Est et de l’apiculture est en passe de faire son chemin, vers un… label.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS