Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 20h03
 

Transport

Transport aérien

Air Madagascar : reprise de la desserte La Réunion-Tana

mardi 12 avril | Mandimbisoa R.

Air Madagascar, nouvellement rebaptisé Madagascar Airlines, déploie ses ailes vers La Réunion. La compagnie aérienne nationale annonce la reprise de ses vols entre l’aéroport de Roland-Garros et celui d’Ivato à partir du 20 avril prochain. Deux vols aller-retour par semaine sont prévus avec des appareils ATR. Les places à bord sont ainsi plus limitées par rapport à la compagnie Air Austral qui assure depuis quelques semaines, presque en exclusivité la liaison.

La compagnie aérienne nationale procéderait à une importante baisse de prix des billets d’avion, par rapport à celui de son concurrent direct. Ainsi, le frais aller-retour, en partance d’Antananarivo est de 376 euros, selon la compagnie. En partance de Saint-Denis, il est de 406 euros, soit un peu plus d’une centaine d’euros de différence par rapport à celui d’Air Austral, commentent les habitués de la compagnie aérienne réunionnaise.

Reste à savoir comment la compagnie aérienne malgache va assurer les services qui, selon le témoignage de beaucoup de voyageurs, ne sont pas le fort d’Air Madagascar. Le ministre des Transports malgaches, Rolland Ranjatoelina a néanmoins assuré lors d’une visite effectuée à l’aéroport d’Ivato, la semaine dernière, qu’une importante amélioration va être opérée au niveau de l’aéroport en matière de service. Cela devrait également concerner la compagnie aérienne dont il était le directeur général autrefois.

Cette reprise de la desserte Réunion-Antananarivo et la baisse des prix s’inscrivent dans la politique de l’Etat de développer le tourisme dans le pays à la suite de la reprise des vols internationaux décidée quelques semaines plus tôt.

13 commentaires

Vos commentaires

  • 12 avril à 10:39 | Albatros (#234)

    376€ vs 406€ !!!.

    "soit un peu plus d’une centaine d’euros de différence" !!!!.

    Vite, vite ma calculette !.

    • 13 avril à 11:20 | rawera (#10329) répond à Albatros

      Bonjour,
      Oui ! C’est bien beau tout çà !
      AIR MADAGASCAR ou MADAGASCAR AIRLINES ! Soyons francs et honnêtes envers nous mêmes ! Toutes ces appellations ne sont que des cosmétiques, l’essentiel c’est de améliorer les prestations et sans pour autant venir à l’encontre de toute décision...ATR vs Avion Turboréacteur (jet) c’est autant comparer une 2CV6 à une merco ! Le service à bord...???? matière à réflexion (très pertinent le commentaire sur la présence de "galley"). Toujours est-il que c’est mieux que rien !
      Mais je ne me lasserai jamais de dire qu’il faut un concurrent de taille, national, j’entends, pour faire face aux "irrégularités" de notre compagnie nationale.
      Sans rancune !

  • 12 avril à 11:03 | Observateurlucide (#11307)

    Incroyable le Mozambico-mérina m’aurait-il entendu ?
    En effet ,celui-ci était présent depuis des années du soir au matin sur ce site a débiter ses âneries et là tout d’un coup sa fréquentation baisse de façon exponentielle !
    Sa direction alertée par ses nombreux débordements, notamment des menaces de mort éhontées contre les Français de souche, a t-elle sévit ?
    nous ne le saurons sans doute jamais car ce genre de personnage est continuellement dans le déni et le mensonge !
    Dans tous les cas nous respirons mieux ,après basile ,Rambo et autres loustcics de mêmes acabits ,il serait temps que la communauté mérina s’autodiscipline et intègre les lois de la bienséance et de la démocratie par des dialogues francs mais vertueux dans le respect de chacun !
    Est ce trop demander ?

  • 12 avril à 11:47 | reglisse (#6117)

    Bonjour,

    Et merci aux "sachants" de bien vouloir m’éclairer

    La nouvelle compagnie aérienne est elle "nationale", c’est à dire avec des capitaux de l’état malgache, ou...??

    Quel est le nom de la nouvelle compagnie, Air Madagascar, ou Madagascar Airlines, auquel cas pourquoi ne pas l’appeler par son véritable nom ??

  • 12 avril à 12:10 | anhuro (#10667)

    Comment la "compagnie nationale" peut elle améliorer les services avec un ATR qui me semble t’il ne possède pas de "galley" permettant de stocker les (casse croûte) lors d’un trajet de 2 h pour Tana /St Denis ?.
    Également Air Austral peut assez facilement se mette au même niveau de prix et surtout les ATR sont de supers avions, et pour avoir fait Tana /Nosy be en ATR c’est tout de même "hard" a choisir entre un A320, 777, ATR les clients.. Monnaie /confort, services !!??

    • 12 avril à 14:21 | Albatros (#234) répond à anhuro

      Bonjour Anhuro !.

      En ce qui concerne l’équipement des ATR72, ce petit lien :

      Pour le reste le choix d’un type avion dépend de beaucoup de critères qui sont tous à prendre en compte en fonction des besoins.

      Un B777 ne se posera pas que sur une piste ayant une certaine longueur et un revêtement capable de supporter sa charge à l’atterrissage et au décollage.
      Idem pour un A320 ou un B737 !.

      Un ATR72 est beaucoup moins "exigeant" en infrastructures aéroportuaires !.

      Pour le prix du billet, il en est de même.
      Il faut tenir compte de la concurrence, des salaires du Personnel, des taxes aéroportuaires, du prix du carburant, etc... etc...

      Je ne pense pas que le choix des ATR72 soit une mauvaise chose pour une grande partie des liaisons de Madagascar Airlines !.

  • 12 avril à 12:31 | purgatoire (#11152)

    CHERCHEZ l’ERREUR :
    Vol Reunion tana avec Air MADAGASCAR
    Aller 20 avril départ 15h 20 arrivée 16h 40
    Retour 27 avril départ 11h 00 arrivée 14h 20
    Prix À/R : 650€
    Vol Reunion tana avec AIR AUSTRAL
    Aller 22 avril départ 15h 30 arrivée 16h 05
    Retour le 30 avril départ 17h 05 arrivée 19h 25
    Prix À/R : 574,00 €
    Allez verifier sur GOVOYAGE ou sur TRAVELGENIO
    Si vous ne comprenez pas aujourd’hui vous comprendrez peut être demain ….

  • 12 avril à 14:14 | Zora (#10982)

    Bonjour à tous,
    Un hors sujet : Je suis revenue dimanche de Mada après un séjour de 3 semaines. Depuis mon dernier voyage en mars 2020, le pays est plonge dans une misère indescriptible. Les marchands informels se retrouvent à côté d’amas d’ordures à chaque coin de rues.
    J’ai fait le trajet Tana-Fianara et les routes sont defoncees, surtout 30 km à l’entrée d’Antsirabe.
    A Fianara, j’ai discuté avec des personnes qui dorment dans la rue, dont une femme très digne, ancienne femme de ménage dans un hôtel qui a perdu son emploi. Il faut avoir le cœur accroché pour voir toute cette misère.
    Petite anecdote dimanche à mon retour à Ivato : 2 de mes petit- fils débutent leur collection de pierres. J’ai pris la précaution d’appeler le ministère des mines pour savoir si je pouvais sortir quelques pierres industrielles ( labradorite, quartz, jaspes..) On m’a répondu que oui, avec autorisation préalable et environ 6 kilos maximum.
    Munie de mon autorisation avec 14 pierres différentes pour 5kgs300, le chef de douane me dit que je n’ai pas le droit de les sortir. Que c’est lui le chef et que c’est lui qui décide. Je suis restée près d’une demi-heure dans un bureau très calme. A la fin il me dit qu’il a photographié mon passeport et qu’à mon prochain voyage, je ne dois plus sortir une seule pierre sinon il m’envoie en prison.. Woauh ! C’est vrai que je n’ai pas voulu payé d’ "Ecolage" et je pense que c’est ce qui lui a mis dans cet état. Et oui, c’est bien d’ouvrir les frontières, mais avec de tels comportements et de tels mépris quelle image aura Madagascar. Mon pauvre pays.

    • 12 avril à 15:04 | Albatros (#234) répond à Zora

      Bonjour Zora !.

      Merci pour votre témoignage "éclairant" !, sur la réalité malgache.

      Certaines "petites mains" de ce forum trouverons, sans problème, un coin du Monde pour "comparer" cette triste vérité ! : Madagascar se dégrade un peu plus chaque jour !.

    • 12 avril à 15:49 | kartell (#8302) répond à Zora

      @ Zora

      Quel profond décalage avec ce qu’il se colporte dans les médias où la propagenda tente de minimiser en falsifiant une réalité qui n’a plus droit de cité…
      Faire croire, à un avenir meilleur alors même que le quotidien plonge des milliers de gens dans une misère silencieuse et profonde devient d’une passivité inacceptable..
      Qui pourrait croire à cette émergence, attrape-nigaud et aux vaines gesticulations d’un pouvoir qui s’agite plus qu’il n’agit, en réalité ?’..
      Dénoncer ce que l’on cache, mais que l’on arrive pas à masquer entièrement, c’est donner la parole à tout ceux qui subissent, sans avoir la possibilité de le dire….
      Sauf, en le montrant au travers d’un quotidien de la rue qui laisse indifférent et insensible un pouvoir politique qui laisse sur le carreau de la vie, une population grandissante qui lutte, seule, pour survivre…
      Multiplier ces témoignages, précieux, c’est surtout rendre un hommage appuyé à ces malheureux qui sans cela, n’auraient plus aucune place dans cette société, même plus celle de servir d’accusateurs silencieux face à un pouvoir qui a fait de ses multiples dénis, son triste fond de commerce et d’enrichissement ..
      La misère à ce prix exorbitant, fera-t-elle encore rêver le touriste de demain ?..

    • 13 avril à 20:06 | Turping (#1235) répond à Zora

      Zora ,
      Normalement sortir les pierres industrielles de 6kg avec une autorisation délivrée par le service des mines est un droit . Par contre sortir ,les pierres brutes non taillées sont interdites ,du genre saphir ,rubis ,émeraudes ,.....sinon il faut payer de taxes pour les pierres précieuses .Labradorite ,Jaspe ,quartz , ....sont des pierres courantes .C’est comme ça la réalité à Madagascar , il faut distribuer un peu d’écolage en commençant par le service qui délivre l’autorisation à Ivato .Un billet de 10 000 ar suffit si vous ne voulez pas faire trop d’histoire .Après le scanner c’est pareil ,on vous appelle ,puis il y a une proposition soit d’acheter deux bouteilles de Whisky avec votre passeport au duty -free ou leur filer quelques billets .Dernièrement cela m’est arrivé avec la première proposition .Cette fois -ci ,c’était lui qui m’avait filé l’argent pour que j’achète les produits détaxés (Whisky) .
      5 ou 6 kg ,ce n’est pas une quantité énorme ,.Par contre quand il s’agit d’objets destinés à l’exportation à la revente à l’étranger ,il faut passer carrément par la douane pour faire les déclarations et ,payer les taxes , .....Faire le container pour les business c’est beaucoup plus intéressant sans enfreindre ni bafouer totalement la loi ,sinon cela devient un trafic illicite.

  • 13 avril à 19:09 | ANTASITO (#11328)

    Pour faire suite aux commentaires de Zora...Lors de mon dernier départ de Ivato pour Marseille avec Air Mada je me suis fais embarquer par deux policiers postés devant la porte de la salle d’embarquement pour un soit disant défaut sur mon passeport. On m’a emmené au bureau du chef de la police de l’aéroport qui m’a expliqué que je ne pouvais quitter Madagascar avec le passeport que j’avais en main et donc que je ne pourrais monter à bord. J’avais déjà effectué toutes mes formalités d’embarquement et mes bagages étaient déjà enregistrés et sans doute déjà dans les soutes. Sans jamais me donner d’autres explications que le fait mon passeport n’était pas conforme il a entretenu le "suspens" pendant 20 minutes en me signalant toutes les répressions possibles. Après ce laps de temps il m’a chuchoté à l’oreille que "ici à Madagascar" tout pouvait "s’arranger en faisant un petit geste. Accompagné de mon épouse et d’un bébé malade je n’ai pas voulu faire le malin et il m’a délesté de 40 euros. Aussitôt "avec un crayon papier il a noté dans le coin intérieur du passeport OK et je suis retourné voir les deux policiers qui m’avaient interpellés. Ils ont pris mon passeport et à l’aide d’une gomme ont effacé le signe OK qui signifiait que le chef m’avait bien soutiré 40 euros. Mon passeport était devenu par magie tout à fait conforme. Si je n’avais pas eu avec moi un bébé malade je lui aurais tenu tête quitte à rater mon avion et a alerter l’ambassade. Mais je pense qu’il aurait lâché avant moi.
    Je crois que leur stratagème est bien rodé et ils s’en prennent aux personnes vulnérables et donc dans ce cas précis un couple avec un bébé malade.
    A mon arrivée déjà en payant mon visa on m’a annoncé un prix mais une fois à l’hôtel je me suis rendu compte que le prix mentionné sur le talon qu’on m’a remis était inférieur de 20 euros par rapport au prix payé.
    Je ne suis donc pas surpris de vos mésaventures. Moralité si on veut que ce magnifique pays se redresse et ne dégoûte pas les touristes il faut beaucoup, beaucoup de travail.

  • 13 avril à 19:50 | ravel (#4625)

    RAIKITRA INDRAY NY TRAFIC VOLAMANENA .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS