Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 15 août 2018
Antananarivo | 15h38
 

Politique

Lois électorales

A une prochaine session extraordinaire

lundi 11 décembre 2017 | Ny Aina Rahaga

Après plusieurs semaines de suspens, on est maintenant fixé sur le fait que les dispositions juridiques relatives aux élections et référendums ne passeront pas au Parlement pour cette deuxième session ordinaire de 2017. La session budgétaire s’achèvera le 15 décembre prochain et le dernier ordre du jour au niveau de l’Assemblée Nationale vient de paraître la fin de la semaine dernière. Les dites lois électorales n’y figurent pas. Pourtant, ces dispositions juridiques étaient annoncées bien avant le début de la deuxième session ordinaire du Parlement et étaient parmi les plus attendues mis à part la loi de finances. Les débats ainsi que l’adoption de ces textes qui vont régir les élections de 2018 devront attendre une session extraordinaire du Parlement soit à la mi-janvier soit vraiment au début du mois de février 2018. Notons qu’un projet de loi doit être déposé 15 jours au niveau du bureau de l’Assemblée Nationale. Seulement ce délai écoulé, le projet de loi pourra être discuté. Pourtant, les projets de lois avaient été élaborés et ficelés depuis longtemps.

Mauvais présage

Ce report de l’adoption des textes devant régir les prochaines élections n’est pas forcément un bon présage et semble même être un très mauvais signe pour certains observateurs. La dernière information concernant ces textes électoraux était le communiqué du conseil des ministres de Mahajanga qui mentionnait une nécessité de correction de la part de l’Exécutif des dits textes. La nature et le contenu des corrections n’ayant pas été précisé par l’Exécutif jusqu’ici, la société civile et la société politique espèrent qu’il ne s’agira pas d’un deuxième code de la Communication. Chose qui pourrait facilement se produire. L’autre possibilité serait que les dispositions juridiques autour des élections seront adoptées de manière règlementaire. Ce qui éviterait que le texte ainsi que les corrections ne passent sous les yeux des députés et sénateurs et ne soient encore débattus. Dans tous les cas, les dates des élections de l’année prochaine ne seront donc connues que l’année prochaine au détriment de la demande de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

44 commentaires

Vos commentaires

  • 11 décembre 2017 à 10:58 | Isandra (#7070)

    Le problème dans ce pays c’est cette mentalité French, on polémique de tous et de rien, et souvent plus de peur que de mal,...Il faudrait que les journalistes et les politiciens changent leur mentalité,...Attendons d’abord ce que ce gouvernement propose vraiment avant de véhiculer quoi que ce soit, vous nourrissez le peuple des rumeurs en rumeurs, on en raz bol de tout ça,...sinon, misabo-drivotra,...

    • 11 décembre 2017 à 11:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Qui sait s’ils décident de ne plus amender ce code,...d’autant plus, il a permis à Hery être élu démocratiquement sans contestation majeur. Le hala-bato be vata n’était qu’une affabulation Zdienne vite cassée après le contrôle de leur avocats,...

    • 11 décembre 2017 à 11:33 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous et le charismatique êtes des andafy et vous osez critiquez les autres .
      Manquez pas de culot !

    • 11 décembre 2017 à 11:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ali,...

      Andafy, vous êtes gentil. Aie ! Aie ! Aie ! avec ce temps http://france.lachainemeteo.com/meteo-france/pays/previsions-meteo-france-0.php.

      Non merci !, je reprendrai l’avion toute de suite, même si l’on m’accorderait le revenu universel,...

      Ici à Mada, presque Midi là, il fait beau,...

      Comment oublier le marché de paysan de Talatamaty tout le matin avec l’animation haut parleur laquelle répète toute la minute que le marché est fini à 8h dans laquelle les marchands doivent ramasser leurs affaires,...et nettoyer l’endroit,...!!!

    • 11 décembre 2017 à 12:25 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Et le DJ ,il se réchauffe sous le soleil de Talamaty ?
      Dites lui de faire attention, car on s’habitue vite au confort et facilités européennes.
      - tout ou presque est propre
      - Pas de trous dans les rues ,les routes ,les autoroutes .Les ponts sont entretenus et ne s’effondrent pas
      - Les trains fonctionnent et sont souvent a l’heure .
      - Peu de gens dans la rue qui vous demandent de l’argent .
      - il y a un système social ou tout le monde peut se faire soigner gratuitement s’il a les droits nécessaires .
      - Les pauvres touchent des allocations ,des aides ,pour mieux se loger ,se nourrir ,etc,etc
      - Il y a de nombreux endroits de détentes ,de concerts de spectacles ,des stades de foot ,de Rugby ,de basket,pour se distraire .
      - Il n’y a pratiquement pas de barreaux aux fenêtres des maisons et pas de murs de 5 m de haut ,preuve que la sécurité existe sauf quand des c.onnards issus de l’immigration font péter des bombes .
      Malgré cela la France accueille tous les jours de nouveaux migrants (même gasy) ,c’est pas beau ce pays ? .
      - Le climat est bon est sain et n’entraîne pas de soucis majeur pour la santé
      Quel beau pays quand même,certes un certain nombre de problèmes existent mais le maximum de gens est intégrés a la vie commune du pays(ce qui n’est pas le cas dans certains pays) et seuls des quartiers peuplés de gens d’origines étrangères posent problèmes .
      Allez savoir pourquoi surement un déficit de civilisation !

      De toute les manières le DJ ,comme il n’a aucune chance d’être élu ,il va resté en France et faire comme les andafy .Il reviendra ,comme certains (pas tous) pour mourir en son pays !
      Je vous dit ,mais cela vous arrivera sans doute aussi ,on s’habitue vite a la belle vie Européenne !!

    • 11 décembre 2017 à 12:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ali,...

      Andry bénéficie des allocs, laissez moi rire. Les infos que j’ai appris à propos de l’endroit où il est hébergé, j’ai du mal à le croire,...

      Il faut vous préciser aussi qu’il est en France, ce n’est pas motif économique comme ceux de certains des Andafys, tels votre femme, Finengo ou Zana et Tsima. Il a un but particulier, pour se former, et il a prévu de retourner ici après tout cela,...et plus de six mois, avant sa candidature,...

      A propos de sa chance d’être élu,...il faut faire profil bas et être discret si vous voulez gagner,...Là, la surprise sera totale,...

    • 11 décembre 2017 à 13:10 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Trouvez moi la phrase ou j’aurais dit que votre DJ toucherait des allocs en France !
      Je sais qu’avec l’argent qu’il a volé au peuple Malgaches ,il peut tenir longtemps sans travailler .
      L’argent de la présidence Malgache, qui coule à flot sans contrôles d’aucunes sortes !
      Et je vous parles pas des parts dans les trafics de tous genres effectué par la caste dirigeante (vous savez l’article de la semaine dernière http://www.madagascar-tribune.com/Les-lois-bafouees-au-profit-d-une,23485.html ) et qui versent leurs parts au président en exercice pour être protégé .
      C’est ainsi dans un régime ma.fieux .
      Des preuves !mais suffit de voir le train de vie de cette caste et du reste du peuple pour comprendre .
      Sinon, pouvez vous me faire accéder aux vrais chiffres des dépenses de l’état Gasy (m.rn) et je vous démontrerai tous cela

    • 11 décembre 2017 à 13:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ali,...

      « Sinon, pouvez vous me faire accéder aux vrais chiffres des dépenses de l’état Gasy (m.rn) et je vous démontrerai tous cela »

      Parce que vous croyez que vous en tant que petit citoyen pouvez accéder aux détails des dépenses des vos dirigeants en France...?

      Néanmoins, je vous propose de consulter un peu ceci : http://www.tresorpublic.mg/. Comme vous êtes un enquêteur aguerri, je crois que vous pourrez nous démontrer tout cela à partir de ce site.

      L’Etat Gasy (m.rn)...??? Je sais qu’à votre for intérieur, vous n’êtes pas convaincu ce que vous écrivez, puis que vous n’ignorez pas que les députés, les sénateurs, les ministres et PM ne sont pas tous des m.rns,...?

    • 11 décembre 2017 à 14:18 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      La générosité de l’état français envers les ’’non souchiens ’’ est proverbiale . Du fond de la brousse la plus profonde des masses se lèvent et se mettent en marche pour accéder un jour aux caisses de la sécurité sociale française . C’est une position exemplaire auxquels nos élus ne restent pas insensibles . Cette french touch les a émus .Et pour commencer on va attribuer une retraite à des personnels qui n’ont jamais cotisé à un fonds. Nos députés seront les premiers à en tirer profit .. bien sur ...par la suite ... ce sera toute la population qui accédera à ce droit . Foi de Hery..!! Quand la France donne encore le bon exemple

    • 11 décembre 2017 à 22:01 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra la M,,erde dans les rues de Talatamaty ou de Besarety sent d’autant plus fort quand notre soleil brille à plein feu . Respirez à plein poumons . Ces odeurs ,ces pestilences ,c’est du vita gasy .

  • 11 décembre 2017 à 11:32 | RAMBO (#7290)

    Vous m’avez coupé l’herbe sous mes pieds. ’allais dire exactement ma même chose. Faux problème quand il s’agit de cette date des élections. Cela ne changera en rien l’issue du scrutin. Mais qui sont « la société civile et la société politique ? » Aucun parti politique ne parle de ce problème.

  • 11 décembre 2017 à 11:51 | Ibalitakely (#9342)

    La quest° qu’on se pose c’est qu’avant toutes les sessions de nos parlements, n’y a-t-il pas un genre de calendrier tel des ordres du jour listés, préétablis & distribués à l’avance aux parlementaires afin qu’ils puissent savoir, sans surprises, de quoi ils vont discuter & traiter. Cela n’exclue pas des sujets ou des thèmes imprévus.

    • 11 décembre 2017 à 12:40 | Isambilo (#4541) répond à Ibalitakely

      Pourquoi faire ? De toute manière ils votent tout ce qui se présent sans lire quoi que ce soit. Ils ont d’autres chats à fouetter.

    • 11 décembre 2017 à 15:49 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Malheureusement c’est la vérité, je dirai même c’est la vérité dirait l’autre Dupont, tel comme les foza orana qui dévorent tout dans une rizière : riz, herbe, poisson, peut-être même la boue, ils lèvent la main sur tout ce qu’on leur propose dans l’attente d’une mallette ou d’une 4x4.

  • 11 décembre 2017 à 11:51 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    Vous avez remarqué cet article la semaine dernière, qui parle de cette caste de privilégié à Madagscar qui profite de tout et de tous en ce pays !
    Je suis content car j’étais pratiquement le seul a en faire état auparavant !
    Je suppose que vous réfutez cette thèse ?

    • 11 décembre 2017 à 13:48 | RAMBO (#7290) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Ali !
      Partout il existe une caste de privilégiés . Ailleurs on les appelle les élites ou les nantis, les bien nés etc... Mais si vous ramenez cette notion à l’ethnie c’est sans fondement parce que des côtiers font aussi partie de cette caste maintenant à Mada. En Inde il y a les Maharadjah et les autres c’est à dire les intouchables. En France il me semble que ce sont les capitaines des CAC 40 qui font partie de cette caste de privilégiés.

    • 11 décembre 2017 à 14:30 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Rambo,
      Les grands privilégies Francais du cac 40 ou les hauts fonctionnaires ou autres sont tolérés parce qu’ils participent au développement économique et sociale du pays .
      Les patrons emploient des millions de personnes dans les entreprises et les hauts fonctionnaires en gérant des millions de fonctionnaires organise aussi la vie sociale et économique du pays .
      Donc ils sont utiles à la nation .

      Votre caste dirigeante ,a vous ,que fait-elle pour le peuple et la nation ?
      Tu veux que l’on creuse le sujet ?

  • 11 décembre 2017 à 13:19 | Gérard (#7761)

    des types qui foutent rien pendant le temps de travail normal, et qui se font payer des heures supplémentaires ?

    • 11 décembre 2017 à 13:44 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      Pour rattraper ce qu’ ils n’ ont pas eu le temps de faire au salaire / horaire normal ...
      Tous les subterfuges sont bons pour arrondir les fins de mois et dans cette discipline, le moramora est se sortie , laissant place au système D dont les Malgaches excellent ...

  • 11 décembre 2017 à 13:31 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba Tompoko,

    Mahatsikaiky sy mahavery fanahy ny fiainam-pirenena, sakodiavatra ny maro mandinika ny zavamisy ankehitriny, ka lasa ny eritreritra hitopy any amin’ny kilalaonteny napetraky ny razana :

    « Toy ny alika miandry embok’akondro, andrasana tsy latsaka, ilaozana toa hena »
    « Mahamonamonaina mahatofoka, toy ny vahivoraka amoron-kady »
    « Akohokely latsaka an-kady, hiantso, kely feo, hanidina, tapak’elatra, hitoetra ihany, manina ny reniny »

    Fa inona ary ity nanjo an’i Ramalagasy sy ny Fireneny ity ?

    « Midonanaka foana, toa an’ilay nanjono an-tatatra, tsy toho nandray jono, tsy amalona nandray »
    « Lamban’angidina, ka itafiam-belona, tsy mahatafy, ifonosa-maty, tsy mahafono »

    Ny zavamisy tazana ankehitrio dia lazoin’ny fotoana sy andro Ramalagasy, levona miandalana anaty fahantrana sy fahaketrahana arapanahy, difotry ny fihatsarambelatsihy, vesaran’ny hakanosana, rendrika anaty tebiteby tsy ahita-mitsinjo.

    Nolazaina teto fa ny fanovana lalampanorenana no vahaolana tany amin’ny 2010 tany, tsy hita izay notazana teo fa indro tondrozotra novimbin’ireo andian-dehilahy mozambikanina no nisesika sy nisovoka.

    Nolazaina indray avy eo fa tsy misy afatsy fifidianana filohampirenena no vahaolana azo antoka sy mahomby, rehefa notanterahana izany ny 2013, inona no vokatra notazana ? fifandroritam-pahefana sy ambopo politika nifanenjanana teo amin’ireo samy nihevitra azy ho nitoto nahafotsy sy nahandro nahamasaka ka nahavita nandrafitra sata sy fehim-panjakana vaovao hitondrana ny vahoaka, ireo very remby sy ireo saro-miaina ivelan’ny rafipanjakana etsy andaniny toa tsy hita afitsoka, toa « salasala hoatry ny tongotry ny mpanihika, sady manosika no mamerina ». Ny misitraka ny fahefana toa efa lasa fotsy varavarana sy liana mikarenjy ary lasa ambininjavatra tsy nanasatra, Ramalagasy eto sanganehana mijery ny ao ambilia tsy mitsahatra mifintina sy lasa dibo-drano.

    Ny azo antoka dia ny hoe tsy maintsy hiatrika fifidianana indray ato ho ato. Dia manontany tena hoe « ny tany aiza sy aiza indray re no ho lasan’ny sinoa sy karana aorian’ny fifidianana e ? », « ny taolambalo sy ny volamena sy vato soa koa efa lasa mandeha, dia inona indray ary izao no hiainga ? » « Ny fanahy sy ny ambiroa ve ? »

    Mankasitraka Tompoko

    • 11 décembre 2017 à 14:03 | Isambilo (#4541) répond à Vohitra

      Sao dia lasa boka milomano daholo ary Ramalagasy ?

  • 11 décembre 2017 à 13:38 | akam (#7944)

    - Ouais ! on joue maintenant sur la forme…pour la proclamation du calendrier electoral comme si (les katos le savent tres bien) celle-ci va necessiter un « conclave » afin de faire ressortir une fumee dite « blanche » !
    - Pobre AN, apres l‘avalement tout cru des couleuvres ligaturant les lois de finances, tu vas subir a nouveau le dictat concernant le calendrier electoral. Non opposee a la logique gouvernementale par manque de conviction, l’AN va se courber a nouveau et louer les exploits du gouvernement en s’appuyant sur la credulite de ces depites parvenus qui se croient meme fonctionnaires en reclamant des indemnites de retraite. Comme les parlementaires gaulois, dit-on !
    - Quoique certains blament tant cette comparaison !...ou souhaitent tant que des gasy d’andafy viennent participer a la releve du babakoutoland, est-on surpris d’apprendre que ce gouvernement, y compris le PRM, est compose de beaucoup d’andafy ? qu’est ce que l’andafy a de plus que celui en place ? Il faut pas encenser le culte d’andafy, car il n’y a que les bouffons qui, par complexe, se plient a ces origines geographiques.

    • 11 décembre 2017 à 13:49 | Jipo (#4988) répond à akam

      Il faut lancer une fatwa contre les Andafy, mieux les interdire de territoire ...
      Encenser ceux qui sont au pouvoir, et renverser ceux qui sont restés au Pays .

  • 11 décembre 2017 à 14:03 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.

    11 décembre à 12:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

    Ali,...

    Andry bénéficie des allocs, laissez moi rire. Les infos que j’ai appris à propos de l’endroit où il est hébergé, j’ai du mal à le croire,...

    Il faut vous préciser aussi qu’il est en France, ce n’est pas motif économique comme ceux de certains des Andafys, tels votre femme, Finengo ou Zana et Tsima. Il a un but particulier, pour se former, et il a prévu de retourner ici après tout cela,...et plus de six mois, avant sa candidature,...

    A propos de sa chance d’être élu,...il faut faire profil bas et être discret si vous voulez gagner,...Là, la surprise sera totale,...
    ====================================
    Isandra ;
    Avec une personne de ton espèce, je ne mâcherais mes mots.
    Je ne suis pas à Andafy comme tu le prétendrais Vieille Chose.
    Je ne suis pas ni un réfugié politique, ni économique. Ce qui te fait le plus Mal au Q, c’est de savoir que certains Malgaches ont la Nationalité Française, et ils s’emportent très bien. C’est mon Cas et la Nationalité Malgache, pour être franc, je m’en tape. Et d’ailleurs ce que vos Gouvernements successifs n’ont jamais voulu appliquer, c’est le choix d’une nationalité pour un enfant issu d’un Mariage Mixte à sa Majorité, car la Binationalité existe dans les lois Malgaches que pour les Mineurs, mais vos dirigeants sont tous Binationaux pour la plus part et jouent sur les deux tableaux, au même titre que le DJ TGV de la Marche arrière. Cette loi sur la Nationalité existe depuis 1960 à Madagascar, elle n’a jamais été abrogée, donc toujours en vigueur.
    Une chose qui ne te choque pas certainement, mais ça choque les personnes sensées. Un Trou du Q prend le Pouvoir à Madagascar, grâce à des Trou du Q de ton Genre, il s’appelle DJ, et une fois qu’il n’est plus Président il s’instruit pour toutes les lacunes qu’il avait en étant Président, ca ne se voit qu’à Madagascar ce genre de chose, complètement débile. J’étais trop C.ON quand j’étais Président, il va falloir que je m’instruis pour me représenter à la prochaine échéance. Il faut s’appeler Rajoelina Bac -12 de mes deux pour avoir un tel raisonnement.

    Il n’y a qu’un débile comme toi qui peut espérer que le DJ Bac moins 12, serait encore une fois de plus Président. Il faut s’appeler Isandra l’écervelée pour y croire.
    Ce n’est guère étonnant si le Pays nage dans le purin, quand on voit les agissements d’ une saloperie de ton genre et le comble c’est qu’il y en a plus que ce que l’on puisse penser et même sur ce forum.

    • 11 décembre 2017 à 15:40 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      « Je ne suis pas ni un réfugié politique, ni économique. »

      C’est bien discutable, si Madagascar était politiquement bien géré et pays riche, vous vous seriez installé en France,...??? Par hypocrisie, vous allez me répondre,...que si,...Mais pourquoi, votre père s’était installé ici,...raison économique,...politique,...???

      Vous êtes genre de gasy reniant son origine, qui reproche son père d’avoir cherché ici sa moitié, s’il pouvait effacer cette origine, et il aurait fait...et a honte de dévoiler aux gens cette partie de lui,...En tout cas, je plains de votre mère Malagasy qui vous a mis au monde,...

      « il s’appelle DJ, et une fois qu’il n’est plus Président il s’instruit pour toutes les lacunes qu’il avait en étant Président, ca ne se voit qu’à Madagascar ce genre de chose, complètement débile. »

      Il est encore jeune qui a encore des projets en tête pour son avenir et celui de son pays,...ses projets ont besoin des formations supplémentaires, vue l’évolution technologique,...et en même temps, il applique ces citations :

      “Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”De Sénèque

      “Je ne crois pas qu’avoir étudié soit une si grande chose si l’on n’étudie plus.”

      “Etudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain."De Saint Isidore de Séville

      Contrairement à vous, qui êtes sénile, n’avez plus d’autre projet d’avenir que votre bien être dans l’immédiat,...par exemple, vous devriez vous former pour améliorer la présentation de votre posts, cela pourrait éviter de ce copier/coller en entier le post des autres,...

  • 11 décembre 2017 à 14:30 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Quand un Etat n’a rien à cacher à son Peuple l’ Etat publie ses comptes et vérifiable par tous citoyens qui le désirent.
    Et c’est loin de la façon de faire de l ’Etat Malgache.
    Etat de Voleurs, Etat de Mafia, Etat de Branleurs, Etat de vauriens. Etat Puant.

    https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/actualites/2016/chiffres-cles-budget-etat-2016#.Wi5rEzSDO1u

    https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/ressources-documentaires/toutes-les-actualites/2016#.Wi5r2TSDO1s

    • 11 décembre 2017 à 16:49 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo le sénile,...

      Vous pourriez apprendre pas mal de chose aussi avec ce site :

      http://www.mefb.gov.mg/

    • 11 décembre 2017 à 19:22 | RAMBO (#7290) répond à FINENGO

      11 Décembre à 14:30 | FINENGO (#7901)
      @ Isandra.
      Quand un Etat n’a rien à cacher à son Peuple l’ Etat publie ses comptes et vérifiable par tous citoyens qui le désirent.
      Et c’est loin de la façon de faire de l ’Etat Malgache.
      Faux, archi faux Finengo.!
      https://www.droit-afrique.com/uploads/Madagascar-LF-2017.pdf

  • 11 décembre 2017 à 17:47 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    11 décembre à 15:40 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    Finengo,...

    « Je ne suis pas ni un réfugié politique, ni économique. »

    C’est bien discutable, si était politiquement bien géré et pays riche, vous vous seriez installé en France,...??? Par hypocrisie, vous allez me répondre,...que si,...Mais pourquoi, votre père s’était installé ici,...raison économique,...politique,...???

    Vous êtes genre de gasy reniant son origine, qui reproche son père d’avoir cherché ici sa moitié, s’il pouvait effacer cette origine, et il aurait fait...et a honte de dévoiler aux gens cette partie de lui,...En tout cas, je plains de votre mère Malagasy qui vous a mis au monde,...

    « il s’appelle DJ, et une fois qu’il n’est plus Président il s’instruit pour toutes les lacunes qu’il avait en étant Président, ca ne se voit qu’à ce genre de chose, complètement débile. »

    Il est encore jeune qui a encore des projets en tête pour son avenir et celui de son pays,...ses projets ont besoin des formations supplémentaires, vue l’évolution technologique,...et en même temps, il applique ces citations :

    “Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”De Sénèque

    “Je ne crois pas qu’avoir étudié soit une si grande chose si l’on n’étudie plus.”

    “Etudiez comme si vous deviez vivre toujours ; vivez comme si vous deviez mourir demain."De Saint Isidore de Séville

    Contrairement à vous, qui êtes sénile, n’avez plus d’autre projet d’avenir que votre bien être dans l’immédiat,...par exemple, vous devriez vous former pour améliorer la présentation de votre posts, cela pourrait éviter de ce copier/coller en entier le post des autres,...
    =============================

    Isandra tes questions ne sont que des balivernes, qui n’ont aucune importance.
    Sans vouloir te vexer, Toi et Moi nous n’avons pas les mêmes Chances. Tu as la Chance d’avoir un Père et une Mère tous deux Malgaches. Quand à moi j’ai eu la Chance d’avoir Un Père Français ( Vazaha ou Colon) appelle le comme tu veux, c’est sans importance, et une Mère Malgache. Quand à moi j’ai le choix de choisir être Malgache ou être Français. La situation de 1972 avait précipité les choses. Pour toute Ma Famille, Mon Père, ma Mère et mes frères et soeurs et moi-même. Le choix a été fait . Quitter le Pays, qui nous a vu naitre, pour rejoindre le Pays de Mon Père, en ayant les mêmes droits que ce dernier. Cela fait quelques décennies que je vis en France, j’en suis comblé, ravis et heureux d’y être. Contrairement à quand j’étais interne Chez les Frères d’Ambatolampy où ceux qui se considéraient comme des vrais Malgaches nous appelaient Mena Sofina, mon Petit Frère et moi-même, en France on ne n’a jamais traité de Nègre ou de quoi que ce soit. Bien sure il n’y a pas plus raciste que les Français, à qui veut le croit. Tout simplement quand les Français lèvent la voix, contre les migrants en situation irrégulière on les traite de raciste, c’est trop facile comment conclusion.

    Dans ce cas, on pourra dire que les Malgaches sont aussi racistes, car l’ Etat Malgache avait foutu dehors tous ceux qui étaient ressortissants Français, si tu n’as pas souvenir, tes Parents doivent s’en souvenir et avec certitude ils en été ravis. Comme disaient certains à cette époque là Vazaha tsy manjary. Cà a commencé en 1972 et ça a pris effet en 1975.

    Tu plains ma Mère ??
    Ne renverse pas les rôles, de son vivant elle plaignait déjà les Malgaches pour ce qu’ils subissent, et si elle aurait été encore là je pense qu’elle aurait eu la pitié pour les Malgaches.

    Surtout ne m’accuses de Malgache indigne, ou quoi que ce soit. Le choix d’être Malgache ou pas m’appartient. Le Fait que j’ai du sang Malgache qui coule dans mes veines ne fait pas de moi un Malgache, et le fait d’avoir du sang Français dans mes veines non plus ne fait pas de moi systématiquement un Français, mais par contre j’ai fais mon choix, je me considère plus Français que Malgache. Et je pourrais le justifier sur la durée de résidence, les divers rejets subits à l’époque, aussi des Malgaches que de l’Etat Malgache. Et Comme je l’avais dit à RAMBO Madagascar n’a rien fait pour moi, Madagascar m’avait donné une Mère, je lui en remercie pour.

    Je ne sais pas si toi Isandra n’a jamais fait un Choix, mais moi mon choix est depuis quelques décennies, je suis Français et ceci en aucun cas ne pourra pas m’empêche de critiquer les infamies des Dirigeants Malgaches envers son Peuple.

    Au Choix tu Peux me Traiter de Sénile, Colon, Vazaha ratsy, Vazaha tsy Manjary et même Amboa Razana autant que tu voudras, ça présente peu d’intérêt pour moi d’y prêter attention. je M’en bas les COUILLES.
    Je ne pourrais pas être plus clair que ça.

  • 11 décembre 2017 à 18:10 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.
    Pour terminer.
    Ne n ’échangerais pas ma vie actuelle, même contre celle d’un Ministre Malgache, qui mis à Part mettre les mains mises dans la caisse de l’ Etat pour voler et s’enrichir, il ne pèse pas lourd sur une Balance. Je suis loin d’être un Milliardaire comme Toi et Rambo, mais je n’ai pas à voler ni à mendier pour vivre, et je vis plus que bien. Même en Payant mes impôts sur les revenus.
    Et en plus je suis un bon citoyen, ce qui est bien rare à Madagascar.

    • 11 décembre 2017 à 21:51 | vatomena (#8391) répond à FINENGO

      La grenouille malgache d’Andohalo se croit toujours plus grosse que le boeuf ! c’est une constatation .

  • 11 décembre 2017 à 18:12 | RAMBO (#7290)

    Ali
    Les membres de la caste privilégiés travaillent et se trouvent dans les 100 premiers entreprises en tant que cadres ou patrons et qui font vivre les Malgaches :
    En général ils ont 3 nationalités : Gasy Française et autre .

    COLAS MADAGASCAR S,A 14
    HOLCIM MADAGACAR 17
    FIRST IMMO 39
    SOCIETE DE METALLURGIE DE L’OCEAN INDIEN 83
    SOCIETE DE BATIMENTS ET TRAVAUX 88
    SECTEURS BANQUE ET ASSURANCE RANG
    BANK OF AFRICA MADAGASCAR 11
    BFV-SOCIETE GENERALE 15
    BNI MADAGASCAR 18
    BANQUE MALGACHE DE L’OCEAN INDIEN 26
    BANQUE CENTRALE DE MADAGASCAR 42
    ARO ASSURANCES REASSURANCES OMNIBRANCHES 46
    THE MAURITIUS COMMERCIAL BANK (M / CAR) S,A 84
    MICROCRED BANQUE MADAGASCAR 85
    COMPAGNIE MALGACHE D’ASSURANCE ET DE REASSURANCE NY HAVANA 90
    ACCES BANQUE MADAGASCAR 91
    INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE
    SECTEUR INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE RANG
    BRASSERIES STAR MADAGASCAR 5
    SUCRERIE COTE OUEST DE COMPLANT DE MADAGASCAR 13
    JB 22
    TRIMETA AGRO FOOD 37
    LES 100 PREMIERES ENTREPRISES DE MADAGASCAR PAR CHIFFRE D’AFFAIRE 2012
    DECROISSANT PAR SECTEUR D’ACTIVITE
    COMPAGNIE VIDZAR 62
    LEGUMNEUSES CONDIMENTS ET FRUITS DE MADAGASCAR 64
    SEMA EAU VIVE 70
    SUCRERIE DE COMPLANT DE MADAGASCAR 72
    HUILERIE INDUSTRIELLE DE TAMATAVE (HITA) 93
    SOCIETE COMMERCIALE LAITIERE (SOCOLAIT) 96
    SOCIETE INDUSTRIELLE ET AGRICOLE DU LAC ALAOTRA 98
    COMMERCE
    SECTEUR COMMERCE RANG
    SOCIETE HENRI FRAISE FILS ET COMPAGNIE 20
    UNION COMMERCIALE DE DISTRIBUTION 21
    SOCIETE MALGACHE DE MAGASINS (S2M) 25
    SHOPRITE MADAGASCAR 34
    OFFICE PHARMACEUTIQUE MALGACHE (OPHAM) 36
    SOCIETE IMEXPORT INTERNATIONAL 43
    FIOTAZANTSOA 47
    CIMELTA MADAGASCAR S,A 52
    ROSSANALY 53
    JAONINA AH THI 54
    SOCIETE COMMERCIALE ET INDUSTRIELLE DE MADAGASCAR 56
    LEADER PRICE MADAGASCAR 59
    PRODUIT GENERAL DE MADAGASCAR (PGM) 60
    NICOLAS 65
    EUROASIA PHILIPPINES, INC 67
    SOCIETE DE REPRESENTATION ET DISTRIBUTION DES MARCHANDISES 73
    SOCIETE COMMERCIALE MAHASOA 74
    DISTRIBUTION LEADER PRICE MADAGASCAR 75
    SANIFER 77
    SOCIETE DE DISTRIBUTION DE MADAGASCAR 81
    RAMANANDRAIBE EXPORTATION 89
    SOCIETE D’MPORTATION ET D’EXPORTATION DE L’OCEAN INDIEN 92
    MANELO FREDERIC 95
    MEGA DISTRIBUTION 97
    COMPTOIR MALGACHE DE DISTRIBUTION 100
    CONCESSIONNAIRES AUTOMOBILES
    SECTEUR CONCESSIONNAIRES AUTOMOBILES RANG
    MADAGASCAR AUTOMOBILE 28
    LE MATERIEL AUTOMOBILE ET INDUSTRIEL (MATERAUTO) 49
    OCEAN TRADE 61
    SOCIETE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE AUTOMOBLE MALAGASY 71
    SOCIETE RASSETA 86
    ENERGIE ET MINES
    SECTEURS ENERGIE ET MINES RANG
    JOVENNA MADAGASCAR 1
    GALANA DISTRIBUTION PETROLIER 2
    TOTAL MADAGASIKARA S,A 3
    JIRO SY RANO MALAGASY 4
    SOCIETE MALGACHE DE PETROLES VIVO ENERGY 6
    LOGISTIQUE PETROLIERE S,A 16
    VITOGAZ MADAGASCAR 44
    GALANA RAFFINERE TERMINAL 58
    QIT MADAGASCAR MINERALS 7
    DYNATEC MADAGASCAR S,A 10
    SNC-LAVALIN INC 35
    KRAOMITA MALAGASY S-A 41
    AMBATOVY MINERALS S,A 79
    TELECOMMUNICATIONS
    SECTEUR TELECOMMUNICATIONS RANG
    AIRTEL MADAGASCAR 8
    ORANGE MADAGASCAR 9
    TELMA MOBILE S,A 19
    TELECOM MALAGASY 23
    TELMA GLOBAL NET 48
    TRANSPORT ET SERVICE
    SECTEURS TRANSPORT ET SERVICES RANG
    MADAGASCAR INTERNATIONAL CONTAINER TERMINAL SERVICES 24
    AIR FRANCE 31
    DM INTERNATIONAL 33
    SOCIETE DU PORT A GESTION AUTONOME DE TOAMASINA 38
    CIS-MADAGASCAR 40
    MALAGASY COMMUNITY NETWORK SREVICES 57
    MADARAIL S,A 63
    SOCETE Y K A Sarl 68
    SOCIETE WISE DESIGN MADAGASCAR 76
    DHL INTERNATIONAL MADAGASCAR 78
    SOCIETE NATIONALE MALAGASY DE TRANSPORTS AERIENS (AIR MAD) 82
    CAMUSAT Madagascar.

    • 11 décembre 2017 à 19:04 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Les 90 % de ces sociétés sont gérées ,car souvent filiales de groupe étrangers par des étrangers ,francais ou Sudaf ou autres et /ou par des karana ou chinois gasy .
      Ce qui veux dire que les malagasy de la caste dirigeante ne contrôlent pas leur économie nationale .
      Ex vidzar métis chinois
      Telma karana
      Air France pff ,Francais
      Star Francais
      Air mad depuis peu Francais réunionais
      Galana depuis peu francais
      MADAUTO Francais OU KARANA
      Ambatovy : internationnal
      Orange francais
      Camusat Francais
      Fraise Francais
      Etc,etc,
      Alors que vous autres fassiez les seconds couteaux dans ces sociétés ,je le sais bien mais vous ne contrôlez rien ,vous faites les larbins c’est tout .
      Nous parlions de capitaines d’industries ,des vrais, des gens qui créent de grands groupes avec des centaines de milliers de collaborateurs ou sont-ils ceux qui sont Malgaches ?
      T’a mis les plus grosses sociétés à Madagascar mais pas de bol elle sont pas Malgaches pour la plupart ducon !
      J’aurais pas osez faire cela ,mais les kons osent tout c’est d’ailleurs a cela qu’on les reconnait (audiart).
      Donc que fait la classe dirigeante ,elle travaille pour les étrangers !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Et je parles pas de celles qui sont pas ou peu gérées par les gasy comme la Jirama et airmad,rien que ces deux là ,leurs dettes pourrait nourrir des millions de gasy pauvres .

      Donc qu’apporte cette classe dirigeante au peuple gasy ,ben rien ,car quand il travaillent pour les étrangers c’est pour leurs gueules !
      Heureusement qu’il y a des sociétés étrangéres pour payer des impots qui seront dépensés pour renflouer la jirama et airmad ,entre autres .
      Lamentable Rambo ,t’est qu’un sous me.rde !

  • 11 décembre 2017 à 19:39 | RAMBO (#7290)

    Ali voici quelques exemple que je connais bien.

    Maminiaina RAVATOMANGA.

    Les 11 sociétés du groupe Sodiat exercent dans des domaines diversifiés, allant du transport de carburant, au centre de santé, au négoce, à l’audiovisuel, à l’hôtellerie et à l’agence de voyages, et à la maintenance industrielle et pétrolière. « Le monde des affaires est tel un village, tout se sait. L’image et la crédibilité vis-à-vis des partenaires sont des qualités qu’on ne peut pas acheter.

    Naina ANDRIATSITOHAINA, président du groupe Andriantsitohaina

    Descendant de l’une des plus anciennes et grandes familles de l’île Rouge (l’un de ses ancêtres était conseiller royal), Naina Andriantsitohaina a hérité de ses aïeux une allure aristocratique. Difficile d’imaginer que ce quinqua aux petites lunettes rondes est féru de motos de collection. Dans la cour du siège de son groupe trône sa dernière acquisition, une magnifique Indian Scout. « Avec des copains, j’ai pratiquement fait le tour de Madagascar sur ces grosses routières », précise-t-il.

    DISTANCES. Aventurier, il faut bien l’être un peu pour avoir à ce point transformé, en moins de quinze ans, l’empire familial dont il a hérité en 2002, à la mort de son père, Jean-Charles. Le groupe Andriantsitohaina affiche une insolente santé, un chiffre d’affaires d’environ 15 millions d’euros, et compte plus de 400 employés. Il est présent dans l’imprimerie (Nouvelle Imprimerie des arts graphiques, Niag), les produits chimiques (Prochimad), la banque (Banque malgache de l’océan Indien, BMOI, filiale du groupe BPCE) et la presse (groupe Ultima Media), notamment propriétaire du quotidien Les Nouvelles, du site NewsMada et de la radio Alliance 92.

    Ancien président du Syndicat des industries et du Groupement des entreprises de Madagascar (GEM), Naina Andriantsitohaina, qui fut brièvement conseiller du Premier ministre Jacques Sylla, entre 2002 et 2004, a en revanche décidé d’éviter de s’engager trop ouvertement en politique. « En 2009, on a mis le feu à mon imprimerie. Depuis, je garde mes distances », souligne l’ancien patron des patrons, qui dit préférer les week-ends en famille, les parties de chasse à la campagne et « le contact avec les vraies gens, plutôt que les amitiés assassines ».

    François-Xavier Freland pour JA

  • 11 décembre 2017 à 19:40 | RAMBO (#7290)

    Marcel RAMANANDRAIBE, PDG du groupe Ramanandraibe

    Avec sa pudeur toute protestante, Marcel Ramanandraibe a la réussite modeste et quelques principes de base : « Travailler, épargner et investir, dans la discrétion », précise-t-il. Fondé en 1927 à Tamatave, le groupe familial se spécialise très vite dans la culture et l’exportation des produits de rente, notamment le café, l’essence de girofle et, bien sûr, la vanille. À l’indépendance, en 1960, Marcel Ramanandraibe n’a que 14 ans, mais son père, Joseph, compte déjà sur lui pour reprendre l’affaire.

    « Le fils modèle » fait tout son cursus scolaire au prestigieux lycée Gallieni, à Antananarivo, avant de s’envoler pour Paris. C’est en 1971 qu’il revient à Madagascar, diplômé de HEC – sur les bancs de la grande école, il a croisé les frères Proglio et Dominique Strauss-Kahn. Quatre ans plus tard, avec l’arrivée au pouvoir du socialiste Didier Ratsiraka, le groupe est démantelé, et ses entreprises deviennent des sociétés d’État.

    Puis, avec la réouverture du régime à l’économie de marché, les Ramanandraibe rachètent la Chocolaterie Robert et diversifient leurs activités dans le textile (Société malgache de couverture, Somacou) et l’imprimerie (SME).

    « Nous avons su traverser les régimes successifs », explique Marcel Ramanandraibe pour résumer la réussite familiale et expliquer quelques revirements politiques. Le groupe emploie aujourd’hui 1 600 personnes au sein d’une douzaine de sociétés, principalement dans l’agroalimentaire. En 2015, il a racheté plus de 700 ha de plantations de cacao dans le nord de Madagascar avec le groupe Taloumis et fondé une nouvelle société, Mava, qui lui permet de couvrir toute la chaîne du cacao en tant que planteur-chocolatier.

    Son entreprise phare, la Chocolaterie Robert, « qui vend un cacao 100 % bio et de la meilleure qualité au monde », rappelle Marcel Ramanandraibe, réalise à elle seule un chiffre d’affaires annuel de 12 milliards d’ariary (plus de 3,36 millions d’euros).

    Outre ses six boutiques La Chocolatière sur la Grande Île, la société a ouvert en octobre 2015 un concept store dans le 12e arrondissement de Paris en partenariat avec le maître chocolatier Christophe Berthelot-Sampic, l’Atelier C, sous les arcades du très design viaduc des Arts (avenue Daumesnil). Fin juin, la Chocolaterie Robert a reçu, à Bruxelles, le prix de la Francophonie économique, décerné sur la base de critères de qualité et d’innovation.

    RIJASOLO/RIVA PRESS pour JA

    Jean-Claude RATSIMIVONY (5) 60 ans, PDG-fondateur d’Homeopharma

    Yoga, tisanes « maison »… Le patron des laboratoires Homeopharma s’impose une hygiène de vie exemplaire. Avec son crâne rasé et son air zen, Jean-Claude Ratsimivony a d’ailleurs des airs de moine bouddhiste. Né dans une grande famille de spécialistes en médecine traditionnelle et en astrologie, il est initié dès l’âge de 12 ans aux pratiques de la médecine naturelle, du transfert énergétique et du magnétisme.

    Cinq ans plus tard, conscient de l’immense patrimoine naturel de son île Rouge, il entame un voyage initiatique à travers le pays, à la rencontre des grands sages et maîtres « tradipraticiens ». Il étudie ensuite la psychologie en France (à l’université d’Aix-Marseille), puis la naturopathie aux États-Unis et en Suisse, et voyage régulièrement en Inde et en Chine.

    En 1992, deux ans après son retour à Madagascar, avec son épouse, docteur en pharmacie, il fonde Homeopharma : un établissement pharmaceutique agréé par le ministère de la Santé, qui emploie aujourd’hui 500 personnes et réalise un chiffre d’affaires de quelque 10 millions d’euros. « Nos produits sont 100 % biologiques et très efficaces, mais ce ne sont pas des remèdes miracles pour autant », tient à souligner Jean-Claude Ratsimivony.

    Comprenez : ici, pas de traitement prétendument anticancéreux, ni médicament douteux, mais des produits d’hygiène corporelle et nutritionnelle, de beauté et de bien-être dont la qualité est reconnue. Flacons d’extraits de plantes, tisanes, crèmes de massage, huiles essentielles, complexes antimoustiques ou antiacné, baumes ou bains aromatiques…

    Les produits du laboratoire sont aujourd’hui vendus dans 50 instituts Homeopharma, 170 pharmacies et 10 grandes surfaces à travers la Grande Île et distribués dans l’océan Indien, en Afrique de l’Ouest, en Europe et, depuis peu, au Japon. « Pour un prix relativement modique, précise Jean-Claude Ratsimivony. Car, chez nous, un homme riche, c’est un homme qui a la santé ! »

    RIJASOLO/RIVA PRESS pour JA

    A SUIVRE...

    • 11 décembre 2017 à 21:45 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      Les Gasy qui font vivre les Malgaches ..SUITE.

      MADAGASCAR
      Ces femmes chefs d’entreprises qui réussissent
      Leevy Frivet*

      ANTANANARIVO, 7 sep (IPS) - On les surnomme souvent avec une pointe de mépris les « Ranavolona » du nom d’une ancienne reine malgache réputée pour sa fermeté et son manque de clémence. Aujourd’hui, le nom est utilisé pour démontrer l’autorité exercée par de nombreuses femmes chefs d’entreprises à Madagascar.

      Au regard des dispositions du Protocole de la SADC sur le genre et le développement, ratifié par Madagascar, beaucoup reste à faire quant à l’accès égal des femmes à l’éducation et au monde du travail. Mais certaines femmes ont réussi à se hisser sur les plus hautes marches du podium comme ce fut le cas de la reine Ranavolona.

      Ainsi, dans la société malgache, on trouve de nombreuses femmes à la tête d’entreprises. Le plus vieux quotidien malgache, ’Midi Madagascar’, est dirigé par une femme : Juliana Andriambelo Rakotoarivelo. Elle est à la tête du groupe Midi depuis plusieurs décennies, un groupe de médias comprenant plusieurs journaux malgaches et une chaîne de télévision. Elle est l’épouse de Mamy Rakotaorivela, président du Conseil de transition - le parlement malgache.

      Andriambelo Rakotoarivelo tient d’une main ferme le groupe Midi et a su gérer cet organisme en dépit de l’arrivée d’Andry Rajoelina au pouvoir car tout sépare le pouvoir actuel du groupe de presse des Rakotoarivelo.

      Elle est fille d’une mère journaliste, Marthe Andriambelo, et d’un père poète journaliste, Eddy Rajaofera. Sa mère s’est formée sur le tas en suivant son mari. Andriambelo Rakotoarivelo a fait des études supérieures mais c’est son mari, Rakotoarivelo, expert-comptable, qui assurait la direction et la gestion du groupe de presse Midi. Il lui a légué le pouvoir quand il est entré en politique, créant dans la foulée, le quotidien malgache le plus vendu nommé ’Gazetiko’. A force de forger, Andriambelo Rakotoarivelo a réussi à tenir solidement les rênes du groupe.

      Les médias et notamment la communication sont un domaine où les femmes excellent à Madagascar. On note aussi la montée en puissance de Nathalie Rabe, ancienne ministre de la Communication et directrice exécutive de la compagnie de communication ’Novo Comm Ogilvy’. Une agence qui a déjà été primée à plusieurs reprises et dont les compétences ne sont pas remises en cause.

      Rabe a su prouver que la communication est un atout à Madagascar et dans une interview, elle va encore plus loin, affirmant que sa boîte n’a rien à envier aux entreprises de communication étrangères. « Novo Comm est une agence de communication globale créée il y a neuf ans. Nous œuvrons aussi bien dans la publicité que dans les relations publiques ».

      « Novo Comm Ogilvy est une agence de communication qui conseille ses clients et met en œuvre les plans de communication décidés avec les annonceurs. Notre rôle est de définir au mieux les actions pour atteindre les cibles en tenant compte des différentes contraintes sur le terrain », ajoute-t-elle.

      Rabe ne craint pas la concurrence bien que de nombreuses agences de communication et de boîtes de production aient vu le jour ces derniers temps.

      « La concurrence permet de stimuler un marché, mais elle doit être saine. Il y a encore une mauvaise compréhension du secteur. Certaines personnes pensent que si une société travaille dans le domaine des supports publicitaires, il s’agit d’une agence de communication, il en est de même pour les sociétés de productions audiovisuelles ou même certaines entreprises d’événementiels », déclare Andriambelo Rakotoarivelo.

      « Mais les grandes agences de communication se professionnalisent et dans le cas de Novo Comm Ogilvy, nous n’avons rien à envier aux agences étrangères avec lesquelles nous sommes en concurrence dans les concours », affirme-t-elle.

      Une autre patronne malgache est Johanne Rasamoely, la directrice de ’Teknet Group’. Elle a eu le courage de mettre sur pied son entreprise dans une période de crise politique. ’Teknet Group’ est une société de services en ingénierie informatique, fondée en 2000. Rasamoely est diplômée en sciences politiques et en finances-comptabilité. Elle possédait quelques années d’expérience dans un centre d’appels quand elle a tenté sa chance pour être son propre chef.

      Elle a commencé par un petit cybercafé offrant toutefois une formation spécifique en ingénierie informatique. Au fil du temps, elle a su gagner la confiance et Teknet a pu élargir ses activités à la représentation exclusive de matériels informatiques de marques connues, au développement de logiciels et de sites Web.

      Membre de la Chambre de commerce France-Madagascar et de l’Association des femmes entrepreneurs de Madagascar, Rasamoely a reçu le trophée du Jeune entrepreneur décerné par la Banque nationale d’investissements en 2006. Comme quoi l’ambition, le dur labeur et la persévérance sont toujours payants.

      *(Leevy Frivet est journaliste à Maurice et a écrit pour ’Gender Links’, une ONG de défense des droits des femmes en Afrique australe. Cet article est publié en vertu d’un accord de coopération entre Gender Links et IPS). (FIN/2013)

      A SUIVRE...

  • 11 décembre 2017 à 19:43 | Albatros (#234)

    Bon je vois que les copier-collers sont de plus en plus à la mode !.
    Je vais donc y aller du mien !.

    Ce dessous des extraits d’un discours qu’un chef d’état africain a prononcé le 30 novembre 2017 !. :

    "Arrêtons de nous demander ce que la France peut faire pour nous. La France fait de son mieux pour elle-même d’abord. Il est anormal que, soixante ans après l’indépendance, la moitié du budget en matière d’éducation dépende de la charité des contribuables européens. Il est temps que les Africains, financent eux mêmes leurs dépenses de santé et d’éducation. Il est urgent de rompre avec notre mentalité d’assistés et de mendiants éternels.....
    L’émigration des Africains, c’est d’abord notre responsabilité à nous, gouvernants africains......
    Ce qui impulse les migrations, c’est l’incapacité à offrir aux jeunes la possibilité de travailler chez eux. Nos jeunes ne vont pas en Europe par plaisir, ils y vont à cause de nos échecs. L’énergie, l’ingéniosité, la résilience dont font preuve ces migrants pour traverser le désert et la Méditerranée doivent être investies ici, en Afrique.......
    Mais pour cela il faut de la bonne gouvernance, il faut des dirigeants qui utilisent l’argent public non pas pour eux-mêmes mais pour le Peuple, il faut des dirigeants qui rendent des comptes, il faut des institutions fortes.......
    Je me pose souvent la question : Pourquoi, la Corée du Sud, la Malaisie, et Singapour, qui ont acquis leur indépendance en même temps que nous, en 1960, avaient un revenu par tête inférieur au notre, appartiennent-ils aujourd’hui au ’premier’ monde et nous au ’troisième’ ? ......
    Je ne vois pas d’autre réponse que celle-ci : C’est notre responsabilité, pas celle des autres !. .....
    En réalité quand nous prenons en compte les immenses richesses de notre continent, c’est nous, Africains, qui devrions être en mesure d’aider le Monde !".

    Ces paroles, sont de Nana Akufo-Addo (73 ans !) Président du Ghana !.

    J’aurais aimé les entendre de la bouche d’un dirigeant malgache !.

    Ghana-Madagascar même combat ? !.

    • 11 décembre 2017 à 20:02 | FINENGO (#7901) répond à Albatros

      @ Albatros.

      Bonsoir ; ;
      Au moins un Chef d’Etat qui sait, ce que c’est l’indépendance.
      Pendant que certains se vautrent dans la m.erde et se figent dans la dépendance.
      Mais ça ici sur le forum, il y en a deux qui le réfutent.
      Après tout c’est un choix de vie.
      Bonne soirée ; ;*

    • 11 décembre 2017 à 21:44 | vatomena (#8391) répond à Albatros

      Hélas ! ni Frantz Fanon ,ni Aimé Cesaire ne sont là pour répondre à ce noble discours . madame Isandra l’entendra peut etre ...
      Corée du Sud ,Malaisie ,Singapour ,ce n’est pas en Afrique

  • 11 décembre 2017 à 23:06 | Albatros (#234)

    Bonsoir à Finengo et à Vatomena (et aux autres !).

    Mais il faut toujours garder les pieds sur terre (bizarre pour un Albatros !), et garder un oeil critique !.

    Si j’admire le discours de Nana Akufo-Addo du 30 novembre dernier, je m’interroge aussi sur la composition de son gouvernement ...... 110 ministres pour un pays de 238 540 km2 et 27 millions d’habitants !. On dirait l’armée mexicaine ou l’armée des généraux malgaches !.

    D’un autre côté Akufo-Addo a su maintenir des prix du cacao en faveur des producteurs de son pays !.
    Politique que ne semble pas avoir Madagascar en faveur des producteurs de vanille malgache !.

    Dans toute chose il faut voir les deux plateaux de la balance !.

    • 11 décembre 2017 à 23:12 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Je rajouterai que cette fermeté du dirigeant Ghanéen a obligé son homologue ivoirien a une plus grande coopération dans la filière cacao !. Au bénéfice des producteurs de ces deux pays.

    • 11 décembre 2017 à 23:16 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Extrait de « Jeune Afrique » du 17 octobre 2017.

      « Dans le domaine du cacao, Abidjan et Accra devraient renforcer leur partenariat en vue de peser davantage sur le processus de fixation des prix à la bourse de Londres. »

      Désolé encore un copier-coller.

  • 11 décembre 2017 à 23:07 | FINENGO (#7901)

    @ RAMBO.
    Désolé pour vous RAMBO.
    Le lien que vous aviez donné, ne reflète en rien, l’utilisation de l’argent au niveau de l’ état.
    Car rien de précis, que des prévisions pour ainsi dire et aucun cas concret des finalités par ministère. Ceci reflète bien la Gestion de l’ Etat à Madagascar. Rien de tangible, rien de précis, et je ne parle de l’essentiel, telle la Santé et l’éducation car je vais vous faire grâce du reste.

    Arrêtez de tourner en bourrique, pour d"fendre l’indéfendable. Que vous soyez très proche du pouvoir ceci ne vous octroie pas le droit de prendre les Malgaches en premier lieu pour des C.ONS, ni les autres non plus d’ailleurs. Nous ne sommes pas assez dupes pour avaler l’hameçon.

    Madagascar, pour ne pas dire l’ Etat Malgache n’a jamais eu, une comptabilité digne de ce nom, tout est bidon dans ce pays, et c’est un comble pour un Président qui se prétend Expert Comptable. Je dirais plutôt Un Con Expert, Un Expert Voleur, Un Expert affabulateur. Excuses moi du terme employé, mais c’est la réalité, il ne serait pas bon de le dire peut-être, mais je le dis tout de même haut et fort. Ce qui s’y passe n’est que Honte et désolation, ce qui serait en quelque sorte la Définition de Madagascar. Quelle Tristesse..!!!

  • 11 décembre 2017 à 23:26 | FINENGO (#7901)

    @ Vatomena.
    Bonsoir Vatomena.
    Que c’est navrant de lire les lignes qu’Isandra et RAMBO mettent sur ce Forum.
    Se sont ceux-là les Têtes pensantes Malgaches. Eh Ben, c’est plus que déplorable.
    Rien d’étonnant que le Pays soit au niveau où il se situe à ce jour.
    Un niveau tellement bas, que ça ne peut vous inciter qu’à la Pitié.
    Bonne soirée ...!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 220