Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h42
 

Culturel

Valeur de la musique traditionnelle malgache

A la découverte du sanctuaire... !

lundi 14 mai 2007 | Daddy R.

C’est vrai qu’il faut suivre l’évolution mais à plusieurs reprises, on ne cesse d’évoquer que face à la mondialisation , il faut bien s’armer si on veut vraiment participer au développement de notre pays.

Quelle arme utiliser ?

Une question que bon nombre de gens se pose à chaque fois que ce sujet est au centre du discussion.

Mais si l’on se réfère aux autres pays qui sont en voie de développement, la fierté de sa population est l’un des moteurs qui fait tourner la machine. Et comme Madagascar est en possession d’une grande patrimoine dont fait partie la langue, l’art et les faunes et flores, entre autres, il est important de faire connaissance avec ces richesses.

Beaucoup d’effort pour la musique traditionnelle

Ces derniers temps, bon nombre d’artistes, avec l’appui de différents lieux de la capitale essaient de donner de la place aux musiques traditionnelles. Histoire de rappeler à tout un chacun que ces musiques existent .

Ce qui étonne, c’est qu’à chaque fois qu’on parle de musique traditionnelle malgache, ce sont toujours les étrangers qui s’y interessent. Et les mauvaises langues de sous entendre, « ils ne savent pas ce que c’est, c’est pourquoi ils s’y interessent ».

Effectivement, les étrangers ne savent sûrement pas ce que notre musique veut dire, toutefois, au moins, ils s’y interessent. Alors que nous-même, on n’est pas du tout interesser de connaître « notre culture ». Sans parler de l’affluence de la musique variété sur toutes les ondes, à cause de l’existence du fameux « matraquage ».

Comment pourrait-on imaginer que sur une station, à longueur de journée, on n’entend même pas un morceau de musique traditionnelle, que ce soit du Sud, du Nord, encore moins de l’Est , de l’Ouest ou du centre.

Ce n’est pas parce qu’un artiste est originaire d’ici que ca veut dire que c’est de la musique traditionnelle. Ce n’est pas parce qu’on utilise le langage malgache que c’est de la musique traditionnelle malgache.
Mais il y a cet âme, cet esprit qui nous est cher et qu’on doit preserver. Il faut apprendre à apprécier et il faut faire connaissance avec soi-même.

L’effort doit venir de chacun de nous et c’est un travail mutuel. il suffit de prendre conscience de la valeur de ces choses pour pouvoir les apprécier. Et il est grand temps avant que cela ne soit trop tard !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS