Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 6 décembre 2021
Antananarivo | 09h48
 

Société

« Santé de la mère et de l’enfant »

9,7 millions enfants et mères ciblés

mardi 21 octobre 2008 | Herimanda R.
e Premier ministre administrant la vitamine A à un bébé.

Un peu de la moitié de la population malagasy sera touchée. La SSME (Semaine de la santé et de la mère) ciblera les 9,7 millions Malagasy. Ils sont constitués d’enfants de 0 à 59 mois, de femmes enceintes et de femmes en âge de procréer de 15 à 49 ans.

C’est ce qu’on a appris lors de la cérémonie du lancement officiel de la SSME qui a eu lieu hier à Ivato.

« Cette SSME a pour objectif d’accélérer, de renforcer les services ayant un impact significatif sur la réduction de la mortalité maternelle et des enfants de moins de 5 ans », a dit Bruno Maes, représentant de l’Unicef (Fonds des Nations Unies pour l’enfance) dans son discours.

A Madagascar, le taux de mortalité maternelle et le taux de mortalité infanto-juvénile restent encore très élevés.

« Ces taux sont respectivement de 47 pour 1 000 et 469 pour 100 000 naissances vivantes en 2004. Il faut les ramener à 95 pour 1 000 et 273 pour 100 000 naissances vivantes en 2012. D’où l’importance de la SSME », a fait savoir le ministre de la Santé.

Pendant cette Semaine, un paquet intégré d’activités sanitaires est offert gratuitement aux mères et enfants. Il comprend une supplémentation en vitamine A, un dépistage de la malnutrition aigüe chez les enfants de 6 à 59 mois, une vaccination de routine et une vaccination contre la pneumonie pour les enfants de 0 à 11 mois. Les mères, elles aussi, bénéficieront des services sanitaires qui leur sont appropriés.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS