Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 mai 2019
Antananarivo | 04h55
 

Société

Service des douanes

40 607 rondins de bois de rose, 1 858 tortues et 82 kilos d’or saisis entre 2014 et 2019

jeudi 9 mai | Arena R.

40 607 rondins de bois de rose soit une masse totale de 4 492 tonnes ont fait l’objet de trafic signalés par le service des douanes de Madagascar ces cinq dernières années. Ce bilan qui devrait faire froid dans le dos est publié dans le magazine Economie & Finances, un bulletin d’informations du ministère de l’Economie et des finances sorti au mois d’avril 2019. Ce magazine fait également état de nombreux autres trafics de ressources naturelles, minières et de stupéfiants enregistrés entre 2014 et 2019.

Pour le bois de rose, le service des douanes malgaches a enregistré cinq (5) cas de trafic qui se sont déroulés au port de Zanzibar (110 tonnes), à Singapour (3 372 tonnes), à Mombasa (500 tonnes), au port de Sri Lanka (420 tonnes) et au port de Mozambique (90 tonnes). Un sixième cas serait en cours de traitement au niveau de la douane actuellement. Tous les rondins de bois de rose auraient dû être acheminés à Hong Kong, révèle ce magazine. Les cinq premiers car ont déjà été transmis au niveaux des tribunaux et cours compétents. On se rappelle en effet de l’affaire de 30 000 rondins bois de rose provenant de Madagascar et saisie à Singapour en 2014 qui a fait la une des journaux durant des mois.

Concernant le trafic de tortues, le magazine dénombre 12 cas enregistrés avec 1858 tortues saisies ces cinq dernières années. Dans les 8 cas, la saisie était effectuée par les douanes mauricienne, malaisienne et française ainsi que par les autorités aéroportuaires thaïlandaises. Les tortues saisies ont été remis à pour prise en charge à des Ong, d’autres remises au service de contrôle et investigation forestier du ministère de l’Environnement malgache. Les quatre (4) autres cas de trafics sont en attente de jugement définitif.

Vingt-trois autres cas de trafics de métaux précieux, notamment de l’or, et un cas de trafic de pierres précieuses, ont également été enregistrés par le service des douanes malgaches entre 2014 et 2019. L’or concerné par ces trafics pèserait au total 82 kilos. Le plus important trafic est de 25,2 kilos, découverte par la douane mauricienne. 22,9 kilos d’or issus de 4 autres trafic ont été déposés à la Banque centrale de Madagascar. Tandis que 18 kilos d’or ont été saisis et déposés au CIRGN à Ankadilalana, le reste 15,9 kilos, issus de 17 autres cas déposés auprès de la douane malgache.

Une saisie record de 164 kilos de stupéfiants dans 7 cas de trafic est également signalée dans ce rapport. Sur ces 7 cas, trois concernent l’héroïne (22,4 kilos), trois autres concernent la cocaïne (1,64 kilo) et le septième concerne la méthamphétamine et d’autres types de drogues totalisant 140 kilos. Toutes les marchandises seraient déjà détruites. Madagascar est ainsi considéré comme une plaque tournante du trafic de drogues de tous genres depuis plusieurs années.

Le magazine révèle également la saisie de 500 bouteilles de whisky à l’Aéroport internationale d’Ivato. Par ailleurs, il signale que 27 427 autres bouteilles de whisky, vins et spiritueux, 3 889 cartouches de cigarettes, 1 107 goodies ont été saisies suite à un contrôle a posteriori au niveau de la douane. Les bouteilles de whisky auraient dû être mises aux enchères publiques au mois de décembre dernier mais pour des raisons judiciaires, la vente a été suspendue.

La Direction générale des douanes se félicite ainsi de son bilan. Pour cette année 2019, parmi leur perspectives, figure la mise en place d’une brigade cynophile et l’acquisition de vedettes rapides pour renforcer l’efficacité de la lutte contre la contrebande et les trafics illicites.

29 commentaires

Vos commentaires

  • 9 mai à 09:50 | Maxim (#5960)

    ****L’or concerné par ces trafics pèserait au total 82 kilos. Le plus important trafic est de 25,2 kilos, découverte par la douane mauricienne. 22,9 kilos d’or issus de 4 autres trafic ont été déposés à la Banque centrale de Madagascar. Tandis que 18 kilos d’or ont été saisis et déposés au CIRGN à Ankadilalana, le reste 15,9 kilos, issus de 17 autres cas déposés auprès de la douane malgache.****

    Surprenant le partage de ces or saisis
    22.9kg Banque centrale
    18.0 kg CIRGN
    15.9 kg Douane
    25.2 kg pour qui ????

  • 9 mai à 09:59 | lancaster (#10636)

    Hors sujet mais mérite d’etre Signale. Démission de la directrice du protocole du Président Lila Andriambalo pour fatigue Generale. Est ce de la même veine que la rumeur sur la démission vite démentie du directeur de cabinet
    Y a t’il contagion à cause des méthodes de travail pas très rationnelles ? Ou bien est ce pour d’autres raisons ?

  • 9 mai à 10:11 | elena (#3066)

    On frémit rien qu’à l’idée de tout ce qui n’a pas été saisi et qui est donc passé au travers. Pas de chiffres de 2009 à 2013 ? Ben, non, c’était l’apogée du non droit, ni vu, ni connu, je t’embrouille !

    • 12 mai à 14:06 | Ibalitakely (#9342) répond à elena

      Elena,
      Si ces 40 607 rondins étaient entre 2014/2019 & de 2002/2008 c’est seulement un papier qui sortait, mais attent° de 2009/2013 vous allez vous casser les veines en les apprenants donc n’insister pas à le savoir.

  • 9 mai à 11:18 | reviv (#9830)

    En effet pas de chiffres ni de statistiques avant 2014.
    et vous l’avez bien dit elena, sans tenir compte de ceux pour lesquels le passoire leur a permis de passer sans encombre.
    et passoire aussi des 5000 km de côtes à vanne grand ouvert.

    Ça fait froid dans le dos.

    • 9 mai à 11:27 | elena (#3066) répond à reviv

      Oui, on dit toujours que Madagascar est un pays potentiellement riche, mais la population est très très pauvre et il y a des gens très très riches, le potentiellement riche n’est pas pour tout le monde et les vases communicants ça n’existe pas, le partage non plus, la juste répartition des richesses encore moins.

    • 9 mai à 11:55 | kartell (#8302) répond à reviv

      @ elena

      S’entendre répéter depuis des décennies qu’on serait potentiellement riches permet certainement de « mieux » supporter l’instant présent en imaginant que demain ce sera bingo !....
      Le pouvoir joue et abuse de cette ambiguïté en entrevoyant dans cette perspective alléchante du gagnant / gagnant qui frôle l’arnaque un seul vainqueur, lui !....
      Notre société est construite et n’a d’existence que par et grâce à ces inégalités, les supprimer ou même les atténuer, ce serait mettre en danger un système où ces inégalités qui ne sont en définitive qu’un vulgaire fonds de commerce politique et « économique » qui se voit aujourd’hui reprendre une vigueur considérable !....

    • 9 mai à 12:21 | elena (#3066) répond à reviv

      On ne change pas une recette qui marche. Hélas, trois fois Hélas !

  • 9 mai à 13:07 | reviv (#9830)

    re_elena.
    " Oui, on dit toujours que Madagascar est un pays potentiellement riche, mais la population est très très pauvre et il y a des gens très très riches, le potentiellement riche n’est pas pour tout le monde et les vases communicants ça n’existe pas, le partage non plus, la juste répartition des richesses encore moins. "

    - c’est exact elena.
    à tout’occasion, les opportunistes ont le talent de se greffer aux affaires nationales pour tirer profit injustement de toutes les ressources de notre pays,
    et à côté les pauvres vahoaka essaient de vivre dans un état de pauvreté total, il leur est difficile de penser à autre chose que chercher de quoi à mettre dans l’estomac jour le jour.
    qd on pense que des dirigeants et de surcroît responsables politiques ou pas volent les sous de l’état destinés aux bien-être de la population, cela bien évidemment fait froid dans le dos.
    d’ailleurs bcp parmis eux vivent dans des palaces avec tout autour des bidons villes sans que cela leur choc.
    cette pauvreté agilement utilisée par les dirigeants comme motif pour obtenir de l’aide auprès des étrangers.

    les " misérables" de cette terre réputée si riche comme vous dîtes si justement restent et demeurent encore une population exclue de la répartition équitable des richesses.
    en conséquence favorise au fil du temps une minorité composée d’affairistes en tous genres.

  • 9 mai à 13:31 | ratiarivelo (#131)

    VALIO ireo voalazan’ny SASANY IREO ry Rtoa Be ISANDRA sy ry BETOKO-Vongany : ary izay tena VALINY MARINA fa aza miolakolana toy ny Fanaonareo isan’andro FOZA **********MAZAVA !! samy tsara

  • 9 mai à 13:58 | ratiarivelo (#131)

    VALIO ireo voalazan’ny SASANY IREO ry Rtoa Be ISANDRA sy ry BETOKO-Vongany : ary izay tena VALINY MARINA fa aza miolakolana toy ny Fanaonareo isan’andro FOZA **********MAZAVA !! Mbola averiko ihany : izay tena REPONSES MARINA fa aza manao valin-teny BORAINGONA Mazava ! samy tsara

    • 9 mai à 14:23 | I MATORIANDRO (#6033) répond à ratiarivelo

      Atolany any @ Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA ndray ny valitenin’reo. Efa mifampiketoka mantsy ry zareo ao ary ny sasany efa mikirozaroza tsy mahatanty ny hafa intsony ny claws de lasa mitsoam-pahana.

      Samia velonaina.

  • 9 mai à 16:48 | FINENGO (#7901)

    Pendant que ceux qui Gravitent au tour du Pouvoir s’enrichissent dans des trafics de tout gendre, y compris dans le trafic Humain, tout particulièrement celui des Jeunes femmes Malgaches.

    Voici le cri d’une Jeune fille Malgache à la Plaidoirie pour les Droits de l’Homme.
    Ames sensibles, s’abstenir ! ! ! ! !

    https://www.youtube.com/watch?v=1DqpgzhW4Yw

    • 10 mai à 09:08 | Stomato (#3476) répond à FINENGO

      Cette courageuse jeune fille fait beaucoup allusion à la Déclaration Universelel des Droits de l’Homme (et de la Femme !).
      Mais comme beaucoup trop de personnes elle ne connait pas l’article 29 de cette déclaration :
      ***
      Déclaration universelle des Droits de l’Homme,article 29
      1. L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible.
      2. Dans l’exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l’ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.
      3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s’exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.
      ***
      Il est évident que les responsables politiques ont des DEVOIRS à l’égard de leur peuple. Combien les respectent ?

      Le problème que je vois est que ce texte date de 1948, et que depuis cette date beaucoup de pays ont rejoint l’ONU. Et un grand nombre de ces pays se sont construits sur l’esclavage en général et la persécution des femmes en particulier. Quand je dis persécution je suis gentil car il s’agit plus généralement de négation de la condition féminine.
      Renseignez vous sur la considération qu’ont un très grand nombre de pays de la condition féminine et de leurs "ennuis" mensuels !

    • 10 mai à 10:31 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à FINENGO

      Bla bla bla inutiles de stomato et de finingo le sanguinaire qui n’a jamais dénoncé les atrocités de l’armée francair en afrique, tuerie, viol, massacres etc..
      Pas a la hauteur de ces femmes qui essaient de s’en sortir.

  • 9 mai à 17:19 | Jacques (#434)

    ...entre 2014 et 2019. Période bien précise et qui, à mon sens, n’est pas le fait du hasard, zèle et fayotage d’un nouveau DG des douanes.

    La période 2009-2013 a été floutée, passée sous le radar et pour cause elle a été l’une des plus propices en matière de vols et de corruption du pouvoir de l’époque ou, plus précisément, d’un responsable du pouvoir de l’époque (suivez mon regard).

    • 9 mai à 17:54 | Isandra (#7070) répond à Jacques

      Jacques,

      Vous avez oublié qu’il y a une période avant cette période,. 2004 où le décret d’autorisation d’exportaction de bois de rose a été signé.

    • 9 mai à 21:20 | Besorongola (#10635) répond à Jacques

      Niasa jamba rafozana izany i Rajao ? Kay mba namely ihany lery ?

  • 9 mai à 17:46 | ratiarivelo (#131)

    O ! ra-MATO*** toa nisy nitsaoka MATANJAKA sahady ny Mpitondra TENY ny Filou andry ***arakin’ny filazan’ny EXPRESS de MADA—*** Vendrana ve no hiarahanao miasa ??? ny mamapan-dihy VODY no mba zavatra HAINY***dia mitondra FIRENENA : DEDAKA***tsy hita TRASY intsony ra-BORIS ,,, ??? samy tsara LEROA

  • 9 mai à 17:49 | Isandra (#7070)

    Voilà, miova sata miova andriana. On est vraiment dans une nouvelle époque, transparence par ci, transparence par là...!

  • 9 mai à 18:12 | ratiarivelo (#131)

    Inona ny miova eo Rafotsy a ? Hatramin’izao aloha dia ny wawawaaaaaaaa ny COM no mafotaka ***miala n’ANKATSO*** dia AMBOHIDEPONA ?? sa inona indray no AMBARA ???? ny com...ny PRESIDENSA ary nitsaoka matanjaka ???? sa resa-ketotra indray io ra-ISANDRA ?? tsy mahagaga izany io lazaiko etsy ambony hoe : ny zavatra tsy hay tsy HIBITAHANA ?? qui vivra....verra RAFOTSY O ?? sans rancune

  • 9 mai à 18:20 | ratiarivelo (#131)

    Inona ny miova eo Rafotsy a ? Hatramin’izao aloha dia ny wawawaaaaaaaa ny COM no mafotaka ***miala n’ANKATSO*** dia AMBOHIDEPONA ?? sa inona indray no AMBARA ???? ny com...ny PRESIDENSA ary nitsaoka matanjaka ???? sa resa-ketotra indray io ra-ISANDRA ?? tsy mahagaga izany io lazaiko etsy ambony hoe : ny zavatra tsy hay tsy HIBITAHANA ??Na "Jeannot RAMAMBAZAFY ao @ny MADAGATE aza efa mampitandrina sahady sa resa-KETOTRA koa no SORATANY ?? Ny AHY dia tsotra RAFOTSY A ?? QUI VIVRA..............VERRA ??????????sans rancune ok !

  • 9 mai à 19:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Si on transforme en % l’adage populaire 99j pour le voleur et 1j pour le propriétaire, le compte n’y est pas car le bilan publié ne reflète que 1% des pertes pour le pays : Encore et toujours du boulot à faire pour arrêter l’hémorragie.

  • 9 mai à 19:16 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar est un pays en faillite politique, économique et est devenu, avec la régularité et la perfection des crises politiques et Constitutionnelles dans lesquelles sa classe politique l’a plongé depuis une décennie, un pays où l’État et les Institutions sont devenus des accessoires.

    Madagascar est un des rares pays dans lesquels les institutions politiques et leurs leaders respectifs croient que le développement économique se repose uniquement sur la volonté politique des élus et des dirigeants. Et le plus surprenant, ce que ces dirigeants et élus arrivant à la tête du pays font les mêmes diagnostics, et vont plus loin, commettent une erreur fondamentale, ils prennent les places de l’Etat et des Institutions, avec les résultats dont on connaît :

    - mécaniquement, le pays ne se développe pas, les pouvoirs sont centralisés, la corruption et la pauvreté et les injustices continuent à s’aggraver.

    Il n’existe pas un pays dans lequel l’Etat et les Institutions sont assez pauvres, en désordre et en même temps, la Justice fonctionne et l’économie se développe et la pauvreté et la corruption reculent. Et même si la CI et les Bailleurs des Fonds traditionnels décident de venir aider avec des milliards les dirigeants :

    - Comment acheminer et distribuer les aides et financer le développement si à la base, le pays n’a pas des Institutions politiques et économiques pour gérer et les conduire ?

    Il faut revenir vite aux fondamentaux tompoko :

    - il faut vite renforcer l’Etat.

    C’est la première réponse à la pauvreté et à la corruption. Ce serait le début de l’ordre et de redéfinir les rôles des institutions et leurs prérogatives Constitutionnelles.

    Si les dirigeants n’y arrivent pas, le pays ne sortirait pas de la crise politique et constitutionnelle dont il n’en sort pas que brièvement, dont les effets se font toujours ressentir et constituent des grands handicaps pour le pays longtemps après qu’elles ont eu lieu.

    On ne peut pas lutter contre l’insécurité avec des hélicoptères et la violence contre les femmes en cachant leurs corps et leurs formes ou encore contre la corruption avec la politisation la la HCC et les Institutions Judiciaires.

  • 9 mai à 19:24 | ratiarivelo (#131)

    Tsy misy MANDEHA @ny laony ny eto @ny tanana ra-Diego !! na ino KABARINAO ny eo ihany no EO ! samy tsara !

  • 9 mai à 19:27 | ratiarivelo (#131)

    EFFETS d’annonce no BETSAKA ry ZAREO O !!

  • 9 mai à 20:57 | reviv (#9830)

    diego
    " On ne peut pas lutter contre l’insécurité avec des hélicoptères et la violence contre les femmes en cachant leurs corps et leurs formes ou encore contre la corruption avec la politisation la la HCC et les Institut "

    - très juste, un mauvais diagnostic plus une très mauvaise solution ne peuvent donner qu’une impasse.
    si on considère qu’il suffisait d’obtenir des masses d’aides ou de financements extérieurs pour permettre le dvlpt du pays et la suppression de la précarité et de la pauvreté, on se trompe lourdement.

    c’est comme si un pompier cherche à étouffer la flamme sans avoir eu le courage de " tuer " le foyer de l’incendie.

    observer juste le déroulement des campagnes électorales très carnavalesques.
    ce n’est pas sérieux et le public suiveur en raffole par manque de discernement.

    pour s’attaquer à la source du mal, il faut leur donner une chance par l’éducation en ouvrant des écoles, lycées et des formations professionnelles dans des endroits reculés du pays leur permettant de se mettre sur les bon rails....
    même si l’elico pourrait être pris comme solution d’urgence.

  • 10 mai à 13:22 | FINENGO (#7901)

    @ lafu_ny_su_krill (#10001)
    10 mai à 10:31 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à FINENGO ^
    Bla bla bla inutiles de stomato et de finingo le sanguinaire qui n’a jamais dénoncé les atrocités de l’armée francair en afrique, tuerie, viol, massacres etc..
    Pas a la hauteur de ces femmes qui essaient de s’en sortir.
    ................................................................................................................

    Monsieur lany fory_ny_su-krill le Grand KON du pays des lémuriens.
    Un dicton : Charité bien ordonnée commence par soi même.
    Donc occupe-toi de ce qui se passe dans ton propre Pays avant de t’intéresser à ce qui se passe sur la Grande terre d’Afrique qui à vrai dire n’a rien à foutre de ce qui se passe à Madagascar.
    Je dis Grande Terre, car Madagascar est une île Africaine si des fois tu ne l’aurais pas su.
    Tu n’es qu’un Misérable ! ! ! !

  • 10 mai à 13:40 | FINENGO (#7901)

    @ Stomato (#3476)
    Bonjour
    Pour vous répondre et pour ne pas rentrer dans telle ou telle considération.
    Je vous réponds tout simplement par ceci :
    Les lois qui fixent les droits de l’homme existent.
    Alors, des deux choses l’une.
    Soit on l’applique, soit on fait abstraction.
    Et j’ajoute que celui qui faillirait à une loi, et qui qu’il soit, est condamnable et doit être condamné.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS