Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 24 février 2021
Antananarivo | 23h18
 

Société

Kere

25 278 tonnes de vivres pour aider environ 300 000 personnes

jeudi 21 janvier | Mandimbisoa R.

Une dizaine de camions transportant des vivres se dirigent ces dernières heures vers des districts des régions Anosy et Androy, lourdement touchées par le kere. Au total, 25 278 tonnes de vivres seront acheminées, par vague, par cette « Caravane pour le Sud » pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans ces régions de Madagascar. Ce sont, 1 160 tonnes de riz, 23 880 litres d’huile alimentaire, 238 tonnes de légumineuses ainsi que des citernes d’eau potable nécessaire à 60.000 familles durant 75 jours

Environ 300 000 personnes vont bénéficier directement de ces aides alimentaires, selon le communiqué de la présidence de la République, relatif à cette caravane dont le coup d’envoi a été donné par le chef de l’État, Andry Rajoelina, lors de son déplacement à Taolagnaro, dans le cadre de la campagne de reboisement national, le 20 janvier.

Cette caravane est dirigée par l’Office Nationale pour la Nutrition (ONN) qui travaille de concert avec le Centre de commandement opérationnel contre le Kere (CCOK), ainsi que les partenaires techniques et financiers tels que le Programme nutritionnel mondial (PAM). La coordinatrice nationale de l’ONN a indiqué que chaque semaine des camions seront envoyés dans les régions touchées par le kere pour aider les familles dans le besoin et lutter contre la malnutrition qui y règne encore.

En début de semaine, l’Unicef Madagascar a lancé un « Flash appeal » pour un montant de 75,9 millions de dollars pour pouvoir contribuer aux priorités du gouvernement et accompagner le plan de réponse national à la situation humanitaire dans le sud. Cet appel devrait permettre de sauver des vies d’environ 300 000 enfants de moins de 5 ans en situation de malnutrition aiguë et de prévenir une situation de malnutrition aigüe pour 67 750 femmes enceintes ou allaitantes.

Ces ressources devraient également améliorer les conditions de sécurité alimentaire de 1,11 million de personnes, fournir un accès à l’eau potable à 420 500 personnes les plus vulnérables.

L’analyse de classification intégrée des phases (IPC) de décembre dernier a montré que 1,15 million de personnes sont attendues en phases urgence et crise dans le sud de Madagascar. 135 476 d’entre eux sont des enfants de 6-59 mois et sont en situation de malnutrition aigüe, et 27 134 en situation de malnutrition aigüe sévère. Les districts d’Amboasary et de Bekily sont en phase Urgence de l’IPC alors que 6 autres districts sont en phase Crise.

87 commentaires

Vos commentaires

  • 21 janvier à 09:54 | Turping (#1235)

    D’accord pour venir en aide aux sinistrés .Les aides reçues depuis des années en provenance de tous les organismes étrangers sont normalement dédiées à tout cela .
    Mais bon on se pose toujours la question dans l’incapacité des autorités malagasy qui attendent toujours l’assistanat et faire vivre également l’assistanat aux sinistrés au lieu de développer une vraie politique stratégique pour éradiquer le kere (la famine ) .Pour la n-ième fois ,on répète toujours que la problématique se repose sur l’adduction en eau de la région du Sud où la sécheresse ne fait rien pousser pour développer les cultures vivrières ,élevages ,.... .Et quand il pleut beaucoup ,l’inondation reste également un problème irrésolu dans l’attente toujours des aides .Je n’appelle pas cela un développement.

    • 21 janvier à 13:11 | lé kopé (#10607) répond à Turping

      Des aides ont coulé à flots pour aider nos compatriotes, et lutter contre la sécheresse dans le Sud du Pays , et avec les régimes successifs .Mais pour quel résultat ? Les compte Off Shore ?On ne compte plus les projets avortés depuis (Eléphants blancs), et les "pipe line" annoncés avec Photos et à grande eau (publicité). Je réitère toujours le détournement de fonds d’un responsable du micro-hydraulique du temps de l’Amiral , qui a valu la mort d’un jeune Ingénieur agronome , mais aussi , la décision de l’auteur du crime à ne pas être inhumé dans son caveau familial , ce qui est un crime de lèse Majesté pour un Malagasy . Notre ami Vohitra sait très bien de qui je parle , comme il connaît tous les fossoyeurs de la République (celui qui vient d’être nommé ,ainsi que sa famille et bien d’autres). Bref , nous ne sommes pas sortis de l’auberge tant que ces prédateurs règneront dans ce Pays , mais il faudrait d’abord une prise de conscience de tout un peuple pour y arriver , et ne pas compter sur ces Thuriféraires du régime qui profitent des miettes de leur Idole .

  • 21 janvier à 10:55 | Vohitra (#7654)

    « …Cette caravane est dirigée par l’Office Nationale pour la Nutrition (ONN) qui travaille de concert avec le Centre de commandement opérationnel contre le Kere (CCOK)… »

    Et le camion de couleur orange ?

    La miss méteo Covid avait été parachuté à l’ONN, et là, il y a aussi le CCO kere, une copie du CCO covid…et on sait tous que jusqu’à maintenant, il n’y avait pas eu de rapport détaillé en toute transparence de l’utilisation des aides octroyées par les PTF dans la réponse nationale dans la lutte contre la pandémie…

    Aussi, n’est-il pas légitime de demander la transparence sur l’origine du financement des produits transportés par ce camion orange ? Bien sûr, l’action est louable en soi, étant donné que le but est de sauver des vies humaines, mais, au vu de la gestion opaque et la forte suspicion de dissipation de financement à l’époque, il est utile et judicieux dès le départ de jouer le jeu de la transparence eu égard au fait que l’ONN est un organisme public, et que les militaires du CCO kere sont des fonctionnaires de l’Etat, et cela dans le but essentiel d’éviter une politisation des actions de l’administration publique et l’usage de l’autorité de l’Etat et la puissance publique pour servir les objectifs d’un mouvement politique…

    • 21 janvier à 19:01 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Bonsoir .
      Ce qui me dérange c ‘est d’ abord ce camion flambant neuf, pour un coup médiatique pitoyable et sans éthique ni morale .
      Combien de sacs de riz aurait on pu rajouter avec un camion plus modeste ???
      D’ en déduire qu’ une partie des aides a été engloutie dans ce véhicule, pour toujours la frime et le tape à l’ oeil au passage faire mousser sa sinistre popularité au près d’ une population majoritairement démunie, dépendante et affamée ! combien d’ aide comparativement au montant du butin transporté , sous couvert d’ aide humanitaire qui comme les démocraties ne sont plus que l’ ombre d’ elles mêmes ???

    • 21 janvier à 19:32 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonsoir Jipo,

      A quoi bon dépenser du fric pour s’offrir des camions de couleur orange alors que l’armée dispose de camions ? D’autant plus que le CCO kere est composé dans sa majeure partie des éléments issus de l’armée...

    • 22 janvier à 00:17 | Jipo (#4988) répond à Vohitra

      Tout à fait !!! 👍 👍 👍 surtout qu’ ils sont payés à ne rien foutre, pour une fois ou ils pouvaient justifier leur sakafo & rendre service à leur compatriotes, en + de rehausser leur popularité ...

  • 21 janvier à 10:56 | Maxim (#5960)

    C’est très intelligent de la part d’un gouvernement de COM qui achemine des citernes d’eau potable depuis Tanà pour rejoindre le sud.

    • 21 janvier à 19:03 | Jipo (#4988) répond à Maxim

      Vous avez entièrement raison, à quand la location de canadair par des sud af ???

  • 21 janvier à 11:04 | Isandra (#7070)

    Les aides continuent pour soulager les souffrances de gens du sud, causées par la nature, et récurrentes que les régimes successifs ne trouvaient jusqu’à là, les solutions adéquates durables. Il faut le préciser, parce que le mpanao hitsin-dalana pensent autre chose.

    Et en même temps, les détracteurs continuent de répandre leur calomnie mensongère, pour ternir davantage l’image de Madagascar (Malagasy bashing), qui poussent le gouvernement à faire de démentie. Voici, ce que rapporte notre journal qui ne jure que sur la vérité, rien que la vérité :

    "Dans un article publié sur son site, Africa Intelligence affirmait que l’avion de la société Service et Transports Aériens (STA), à bord duquel a voyagé les trois convoyeurs d’or en Afrique du Sud arrêtés au début de ce mois de janvier, était régulièrement mis à disposition du ministère des Finances. Ce département ministériel aurait signé un contrat avec ladite compagnie pour notamment la délivrance depuis Antananarivo des bons de caisse destinés aux fonctionnaires en poste dans les différences recoins reculés de la Grande île. Dans un communiqué diffusé hier dans la soirée, le Trésor public affirme que l’article en question contient des contre-vérités qui induisent le public en erreur. « L’acheminement des bons de caisse des fonctionnaires dans toute l’île se fait uniquement par voie terrestre », précise le communiqué signé par le directeur général du Trésor public. Le ministère dit par ailleurs que dans le cadre de l’approvisionnement de fonds, en vue du paiement des pensions et des salaires des fonctionnaires dans les zones enclavées, un contrat en bonne et due forme a été établi entre le ministère de l’Economie et des Finances et une autre entreprise opérant dans le secteur. Ce prestataire de service s’est vu confier « le transport par voie aérienne des fonds de vingt perceptions principales difficilement accessibles pour un total de trente-deux vols en 2020 ». Le ministère précise que l’attribution de ce marché et toutes les procédures y afférentes ont scrupuleusement respecté les règles de la passation des marchés publics. « Le ministère de l’Economie et des Finances précise ainsi qu’aucun contrat n’a été passé entre le ministère et la société STA, ni pour le transport des bons de caisse ni pour le transport de fonds des perceptions principales », conclut ainsi le communiqué du Trésor public.
    Un mandat international émis contre les suspects
    Cet article au titre volontairement racoleur vient se rajouter à la campagne de désinformation savamment menée par l’Opposition, ces derniers temps, dans le cadre de cette affaire du trafic de 73.5 kg d’or. L’Opposition abreuve l’opinion d’informations dont certaines sont notamment incomplètes voire inexactes et sans fondements dans bien des cas.
    Pour ce qui est des informations officielles, l’Etat malagasy affirme avoir émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de tous les suspects dans cette affaire. L’annonce a été faite à l’issue du Conseil des ministres qui s’est tenue hier au Palais d’Etat d’Iavoloha. Il a également été dit, à l’issue de cette réunion, que le pouvoir sud-africain et le pouvoir malagasy par le biais du ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Justice sont en cours de collaboration dans le cadre de l’affaire des 73.5 kg d’or saisis en Afrique du Sud. Tous les documents autour de cette affaire ont été transmis aux autorités compétentes en Afrique du Sud, selon l’Exécutif. Les enquêtes se poursuivent dans la Grande île et en Afrique du Sud. La demande d’extradition a été transmise aux autorités sud-africaines. En outre, un rapprochement sera entamé avec le pouvoir sud-africain pour renforcer les négociations diplomatiques pour que le procès se tienne à Madagascar et que l’or saisi soit rapatrié dans la Grande île d’où il a été prouvé que ces métaux précieux proviennent et d’autre part, les passeurs présumés sont des citoyens malagasy"

    PS : Le journal en ligne Africaintelligent n’est rien d’Afrique, c’est cent pour cent Français, apparetient à des Français, siégé en France, sur lequel les lâches envoient des invectives contre les régimes en places.

    Tout tombe dans cet article, ce n’est plus la peine de démentir les restes qui sont évidemment non fondés juste publiés pour dénigrer à tout va notre régime, et ternir davantage l’image de Madagascar. Je soupçonne les andafy aboyeurs, genre F.R.

    • 21 janvier à 11:26 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      La Pravda d’Al Capone est mise à contribution…et le sagnana ne s’en prive pas…

      « …un contrat en bonne et due forme a été établi entre le ministère de l’Economie et des Finances et une autre entreprise opérant dans le secteur… » disait la Pravda…

      Alors, quelle est cette entreprise alors ? Pourquoi on ne joue pas la transparence alors ? Est-ce la TOA ?

      On sait tous qui est le propriétaire de TOA…

      Par ailleurs, La Pravda n’apporte aucun démenti sur les liens hautement politiques tissés par le propriétaire de STA…

    • 21 janvier à 11:40 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Quand un point tombe, tout tombe. Ce n’est plus la peine de démentir les restes.

      La transparence ?

      "Le ministère précise que l’attribution de ce marché et toutes les procédures y afférentes ont scrupuleusement respecté les règles de la passation des marchés publics."

      Faites vos recherches, il y a quelque part la publication de cet appel d’offre et son résultat.

    • 21 janvier à 12:12 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Je vous le dis, cet inandra qui n’arrête pas d’insulter ceux qu’il appelle les Andafy et pourtant il ne vit pas à Madagasikara.

      Toutes ses réponses ne sont que des copier/coller, rien que ça.
      Et sans ces articles, il n’aura d’idée de ce qui se passe au pays.
      Pour certains sujets, quand il n’a pas les réponses, il botte en touche avec les phrases telle que : "vous n’avez qu’à chercher vous-même", parce que lui même il n’en sait rien.
      (quand kartell lui a demandé les types de plante utilisés pour le reboisement, oups ! et vite fait, elle a retrouvé son copier/coller et ce avec une rapidité inouie).

      Pour quelqu’un de normal, la seule façon de montrer réellement qu’on ait raison c’est de donner les liens où trouver ses affirmations.

      Mais les foza ne sont pas des gens normaux, ce sont des E.T. qui ne vivent que dans l’imagination.

      Avez-vous constaté ses réflexions (si au moins il réfléchit) sur Africa Intelligence : "ça n’a rien de l’Afrique etc ...), comme si ... Et la mondialisation m.erde !

    • 21 janvier à 12:25 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      En outre, un rapprochement sera entamé avec le pouvoir sud-africain pour renforcer les négociations diplomatiques pour que le procès se tienne à Madagascar et que l’or saisi soit rapatrié dans la Grande île d’où il a été prouvé que ces métaux précieux proviennent et d’autre part, les passeurs présumés sont des citoyens malagasy"

      Le délire !!!! Tu fais une Konnerie dans un autre Pays et tu crois qu’ils vont te renvoyer à Mcar pour que la Justice Malgasche ( Lol ) s’occupe de toi ? L’espoir fait vivre ! On est au Pays de Nelson Mandela pauvre demeurée, la Justice n’est pas Bananière et quel Pays ne serait pas content de ramasser l’or qui tombe du ciel comme ça ?

    • 21 janvier à 13:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Ces mules ont commis des délits aussi bien au Sud Af qu’à Madagascar.

      La demande d’extradition ne signifie forcément pas que la justice Sud AF doit arrêter de les juger sur les délits commis sur leur territoires, mais, dès qu’elle finira les leurs, elle nous les envoie pour que notre justice puisse les juger à son tour et les punir lourdement.

    • 21 janvier à 13:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom le déserteur,

      Io na aiza na aiza misy anao, na eto an-toerana io na any ivelany ianao tsy hahavita ny asan’ny mpanao gazety izany, izay mikaroka vaovao no asany. Marihina fa tsy mpanao gazety aho, fa forumiste fotsiny, ka hoe tokony hahalala ny vaovaoa rehetra izay mitranga.

      Saingy mahasamy hafa ny olona mipetraka eto an-toerana, dia miaina ny zava-misy sy afaka manamarina izy na marina ny zavatra lazaina sasany na tsia. Ny any ivelany tsy dia afaka manamarina izany loatra, fa mionona amin’ny

      Ka rehefa resaka vaovao dia ampy hamaliana ny vovovon’ny mpitsikera sy mpamasoka, dia valina amin’ny copier/coller rizareo, izay tsara rafitra no mirindra,...no mifanaraka amin’ny foto-kevitrako sy izay tiako lazaina. Efa misy vonona, inona no handanian’andro hanoratana indray.

      Fa aleo aloha copier/coller toa izay tombatombana(imagination, supputation) lavareny hoatran’ny fanaon-dry Ingahindriana sasany.

    • 21 janvier à 13:55 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 21 janvier à 13:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      ...
      La demande d’extradition ne signifie forcément pas que la justice Sud AF doit arrêter de les juger sur les délits commis sur leur territoires, mais, dès qu’elle finira les leurs, elle nous les envoie pour que notre justice puisse les juger à son tour et les punir lourdement.


      Des imaginations ....
      Revenez sur les bancs d’École apprendre plus vous a-t-on conseillé, les relations internationales ne fonctionnent pas comme vous le prétendez et surtout en termes de justice.
      Arrêtez de vociférer sur des domaines que vous ne maîtrisez pas.
      Honte à vous.

    • 21 janvier à 14:00 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 21 janvier à 13:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^

      Shalom le déserteur,
      ...
      Fa aleo aloha copier/coller toa izay tombatombana(imagination, supputation) lavareny hoatran’ny fanaon-dry Ingahindriana sasany.


      Fa rehafa lainga no aroso dia alefa any amin’ny tosy ny baolina ka lazaina hoe "koa raha mitady !".
      Aleoko lavitra déserteur toa izay mamafy lainga.
      Aza adino fa voninahitra ho ahy izany, ho entina mampiseho amin’ny rehetra ny tsy firaisako tsikombakomba amin’ny olona toa an-dry DJ tsy ampy solaitra sy ry amiralin-dranom-potaka.

      Ny fanontaniana dia hoe : raha teto Madagasikara ianao, fa naninona no tsy nandray anjara tamin’ny fambolen-kazo kanefa 19 janoary ny andro ?

    • 21 janvier à 14:08 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      La Poutre !

      Parce que vous êtes spécialiste en droit international, dites-nous ce qui est faux et erroné sur ce que j’y ai écrit.

    • 21 janvier à 14:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Nan’inona no tsy namboly hazo ? Hihihi Tena tratra aho fa tsy eto !

      Hita mihitsy hoe lavitra no miresaka, ka tsy maharaka ny zava-misy.

      Samy misy torony io ny faritra rehetra, no sady tsy voatery hanao koa anie izaho eh ! Izay zavatra maharesy lahatra aahy ihany no ataoko, na aiza na aiza misy ahy.

    • 21 janvier à 14:30 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      elle nous les envoie pour que notre justice puisse les juger à son tour et les punir lourdement.

      Justice Manarapenitra pour ne pas dire à deux balles ! Allez moi je suggère Aux SUD AF perpétuité s’ils ne dénoncent pas les Commanditaires. Et dans la prison pour Grands délinquants.

    • 21 janvier à 15:46 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Shalom
      Cette théorie du complot développée très maladroitement est le signe évident d’une absence totale d’argumentaires pour sauver l’image de plus en plus trouble d’un pouvoir, hier, pyromane de la coulisse et qui, pris, les doigts dans la confiture à Johannesburg, se mue en procureur des dérives d’une cour de l’entre-soi !..
      La position est délicate car il faut à la fois se montrer intraitable avec ses sherpas coupables, que d’atténuer au maximum les suspicions de plus en plus flagrantes à l’intérieur, même de son propre camp tout en évitant d’aboutir au sommet d’une pyramide en émoi !...
      La machination reste désormais la seule cartouche disponible pour tenter de sauver le soldat émergence en démontrant que la révélation de l’affaire est exclusivement andafe donc de la part de détracteurs jugés, au travers de leurs œillères, compulsifs du pouvoir !...
      En oubliant de préciser que les médias locaux sont muselés voir poussés à la réserve extrême sous peine d’ennuis ..
      Bref, en l’absence d’une presse libre, les médias de la diaspora sont amenés à faire le boulot de journalistes : chercher l’origine et les motivations dans cette affaire en or, l’investigation déplaisante au possible !..
      La schizophrénie de notre intervenante est d’autant plus sévère qu’elle ne réside pas au pays tout en défendant des valeurs partisanes d’un état qui se raidit de plus en plus sur les libertés du citoyen réduit au rôle passif de simple spectateur d’un show publicitaire dont il retire bien peu de chose ...
      Sa naïveté de courtisan servile d’un pouvoir qui navigue à vue dessert davantage celui qu’elle croit défendre qu’à lui apporte un quelconque soutien....
      Ce régime pèche par son manque évident de défenseurs crédibles mais pourrait-il en être autrement lorsqu’on mène une politique des petits pas, du copié-collé et de l’événementiel, sans vision d’avenir, en dehors d’une recherche effrénée du culte de la personnalité du sauveur d’une nation qui se cherche une raison d’espérer introuvable ?’..

    • 21 janvier à 17:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maestro,

      Moi, aussi, je suis d’accord avec vous, qu’on laisse la justice Sud Af faire leur enquêtes jusq’au bout de leur coté, notre justice de leur coté, si la coopération est possible, tant mieux. Mais le seul objectif, est simple, la vérité.

      Je pense que certains documents qu’ils ont pu saisir lors de l’interpellation de ces mules, leur permettent de connaître déjà les commanditaires.

      Qui sait si l’un d’eux, qui utilise ces canaux de communication pour ancrer dans l’esprit du public que les auteurs ne sont que ces dirigeants, mais, si les autres personnes sont accusées, parce qu’ils manipulent la justice. Cette affaire nous réserve pleine de surprise.

      Mais, en attendant, la spéculation s’affole.

  • 21 janvier à 11:51 | kartell (#8302)

    Au delà de ce coup publicitaire, camion couleur émergence agrémenté d’un logo Sud, tout à fait dans un marketing commercial dont le staff présidentiel semble incapable de se séparer, même dans une circonstance aussi dramatique, c’est confondant et surtout méprisable de faire de la misère des uns, un graal publicitaire à des fins politiciennes !...
    Oubli flagrant d’absence, semble-t-il, de logo des différents partenaires de cette opération sur des camions, eux, flambant neufs !...
    Mais, s’il on tente de faire abstraction de ces dérives récurrentes qui trouvent pour chaque occasion, une opportunité pour mettre en évidence une aide non pas du pouvoir mais internationale !...
    La substitution est grandiose mais dans le fond l’essentiel est de secourir, de soulager, d’aider.
    Mais le problème n’est pas dans l’instant en brandissant ces 25000 tonnes qui au vu du nombre exponentiel prévisible de victimes climatiques et des dérives toujours possibles à la distribution ne suffiront que pour quelques semaines en ajoutant qu’une année est composée de 52 semaines !..
    Bref, cette aide présentée comme un merveilleux cadeau d’une émergence attentive n’est en définitive qu’un acte normal dans une république solidaire ordinaire..
    La théatralisation exacerbée voulue par le pouvoir de cette aide à financement onusien marque la limite d’une propaganda qui transforme la com de cette opération en sherpa d’un régime qui tente de s’approprier des opérations humanitaires sans en avoir le réel contrôle puisque le fil rouge est fourni par l’extérieur....
    La confusion des genres semble être entretenue voir afin affinée par un pouvoir qui cherche visiblement à se montrer plus urgentiste qu’attentiste dans un faux-semblant qui ne fait que s’amplifier au fil des crises successives et répétées ...

    • 21 janvier à 12:34 | Marika (#9389) répond à kartell

      Miarahaba indray,

      Io anie ny tena teknikan’io fitondràna io é ! mitady fika foana hisehoana ho toy ny mesia mpamonjy lalandava. Finaritra sy atao midradradradra éry ny fitondràna fanampiana, kanefa ny tokony ho izy dia henatra be vava izao satria raha mba nosorohina mialoha anie tsy nisy ny kere é ! io fomba fiady io dia ny système sosialista no tena mampiasa io tetika io ary mahomby tokoa ny fanaovana fahirano ny vahoaka , ny torohevitra mazava ho azy fa ny amiraly no ao ambadika ampian-dRanôry.Ny système toy io raha tsy ny vahoaka no mandray andraikitra eken’ny tafi-bahoaka dia mivarina moramora mankany an-davaka ny firenena, ny harena rehetra misy moa dia atao veloma avokoa satria ireo mpitondra ireo dia tsy mitsinjo fotsiny ny ho aviny fa ny ho avin’ny zafy afiny rehetra. Firenena manao ahoana no tsy misy rano ho sotroina,sy jiro ampiasaina taona 2021 ??? Mba samia mandefa fisainana ry Malagasy.

    • 21 janvier à 12:56 | Marika (#9389) répond à kartell

      Miarahaba Shalom,

      Izahay dia nahatsikaritra io Isandra io efa fotoana naharitra izay , ny IP-ny dia centre Paris-Fce.
      Tsy hanaiky izany anefa izy satria ny lainga dia efa mikoriana ao anatin’ny rà n’ny volomboasary koa manomboka izao dia Adapté-vo amin’izay lainga izay ny fomba fi-com-nao aminy, izany hoe raiso ny idée centrale dia ario avy eo satria tsy maintsy extrait des petits journaux à gauche à droite,copié/coller d’ici et là etc....
      Matetika koa dia mi-tomber @ olona 4 isan-karazany ka toa tsy mifandraika @ message atao ny valiny.

      Mankasitraka.

    • 21 janvier à 13:29 | Shalom (#2831) répond à kartell

      kartell sy Marika,

      Mankasitraka amin’ny soratra.

    • 21 janvier à 14:24 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Marika,

      Izahay dia nahatsikaritra io Isandra io efa fotoana naharitra izay , ny IP-ny dia centre Paris-Fce.

      Hihihi ! Aiza marina ity Isandra ity ? Ny sasany milaza fa any Marseille any hono, ity indray izao any centre de Paris indray no misy azy. Dia amin’ny manarka izao lazaina fa aiza indray ?

      Tena manahiran-doha mihitsy ny misy azy ity.

    • 21 janvier à 23:43 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à kartell

      Nous tous ici en sommes arrivés à la même conclusion. La couleur orange s’arroge la gloire sur les aides de la communauté internationale.

      Malheureusement, ils sont bien conscients que les 85% de paysans à Madagascar, dont peu savent chercher les informations, vont gober leur mise en scène et croire que ce sont eux qui ont fourni ces aides...

      Voilà où la communication est importante. Le rôle des patriotes est de porter la parole pour expliquer ce fonctionnement aux malagasy, et ce, à chaque fois que les orange détournent la réalité de ces actions.

  • 21 janvier à 13:29 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra :

    Marina fa ny resaka kere sy ny rivo-doza sy tondra-drano no mamely ny faritra maro.
    Miara mankahery ireo mpiray tanindrazana eo anatrehan’izany.
    Tsy tokony ho adinoina koa anefa ny zava-doza mahazo ny firenena noho ireo halatra be vata ataon’ny tsy maty manota amin’ny harem-pirenena ka tsy ny zava-misy toa ireo olana voalaza etsy ambony ireo no hanafenana ireto tay an-tsalaka :

    - volamena 73,5 kg tratra tatsy Afrika Atsimo
    - fifandraisan’ny ray aman-drenin’ny "filou" mivady amin’ny tompon’ilay orin’asam-piaramanidina
    - na izy "filou" aza dia olona mpifandray amin’io mpandraharaha io (misaotra an-dRainingory tamin’ilay rohy nalefany omaly) :
    https://www.actutana.com/les-seconds-couteaux-en-taule/
    - ny volamena 25 kg tany Morisy
    - ny volamena 65 kg tany Mayotte
    - ny tohin’ny fanadiadiana nataon’ny BIANCO momba an-dry pierre bleue sy ny tariny
    https://blogs.mediapart.fr/la-voix-du-sud/blog/090519/madagascar-de-scandale-en-scandale
    sns sns ...

    Tsy tokony ho adinoina velively ireny raharaha ireny.
    Manodikodin-dresaka mantsy na be fanaon’ity fitondrana ity ka tsy tokony ho very tadidy noho izany isika Ambanilanitra.

    • 21 janvier à 14:55 | Marika (#9389) répond à Shalom

      Marina izany, tsy tokony hanadino @ fanodikodinana saina famonjena kely atsy sy aroa fa tokony hisaina ny tena ho avin’ity firenena ity.
      May volontratra tsy misy ohatr’izany i DJ amin’ny hamerenana haingana,faran’izay haingana ny copain tafahitsoka any S.A. Atao daholo izao rehetra izao mba tsy ampibaradaka an’dry lerony dia avy aleo aty an-tanàna mifampitady.
      Mampalahelo fa dia mandaitra amin’ny malagasy maro ny fikafika ataon’i DJ mianakavy hanaovana fahirano an’ Antananarivo aloha dia manaraka izay indray ny faritra hafa mitady hitraotra.
      Miezaka izahay manao com marobe amin’ny réseaux sy ny haino @jery privée sy an-tsoratra fa mila ny rehetra no mira-mientana raha hanavotra ny taranaka.

    • 21 janvier à 15:22 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Ry Rehetra,
      Manamafy ny tenin’i Shalom sy Marika aho eto, samy tokony ampihely amin’ny manodidina antsika rehetra izao zavamitranga izao isika namana tonga saina, amin’izay fitaovana ananantsika rehetra, haino amanjery, tambajotra sosialy, fivorian’ny mpinamana, ny ao ankohonana, ahelezo ny marina fa raha tsy izany tsy ho tratra antso mihitsy ny vahoaka mpiray Tanindrazana amintsika
      💪🇲🇬

  • 21 janvier à 13:56 | ravel (#4625)

    le Vrai souci est que le traffic pertpétré par les dirigeants et leurs familles entraîne les tournis pour la population .
    traffic d’or ,sont concernés les Rajoelina , les Razakandisa , ministre de finance !!!!!
    Rien ne va plus dans le pays .

  • 21 janvier à 14:24 | Besorongola (#10635)

    Isandra
    Mba homeo fanazavana aim’ito izahay aty Andafy o !

    # 20 janvier à 16:02 | Marika (#9389) répond à Marika ^

    Tony mbola izy....

    - Rodolph Razakandisa dadany ramatoa Mialy Rajoelina mpiasan’i Gilbert Bini taloha no lasa associé aminy @ izao fotoana izao Ary tompony résidence d’Ambatobe.
    Vao2 hita tany dia zaraina
    - Yves Rajoelina dadany Filoha mamimbahoaka associé @ Gilbert Bini. Tompony afera !!!
    - Afera volamena tany Afrika Atsimo ny resaka eto

    • 21 janvier à 14:41 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Tsy izaho aloha no voatonona ao, ka hoe hanao fanazavana momban’io.

      Fa ny zavatra azoko lazaina aloha, dia hoe i Rajoelina tsy Rajao, ka lasa mpandraharaha tampoka ny fianankaviana, ny zanaka sy ny rahalahy, havam-bady, sns, reheffa tonga amin’ny fitondrana.

      Arakan’ny nohazavaiko tetsy ambony, raha misy filazana iray diso amin’ny article iray, dia mampiahiahy daholo ny ambiny.

      Diso aloha ny filazana, fa efa mpitatitra ny volan’ny fonctionnaire iny avion nitatitra an’ilay volamena iny, dia aminay tsy mitombona daholo ny ambiny raha izany.

      Somary hafahafa ihany raha efa mpiasan’i Biny i Ratsimandisa rainy.

      Inona moa no tsy efa nanaratsiana ireo fianankaviana ireo, actionnaire ato eh, associé aroa. hatreto aloha ny porofo ananana tsy misy. Atao mihitsy izay handotoana azy ireo isakin’ny misy zavatra.

      Tsy nahomby ny fanaratsiana an’i Mamy R, dia io fa any amin’ny fianankaviana

  • 21 janvier à 14:34 | I MATORIANDRO (#6033)

    sahiran-doha tokoa ireo mpandravatafaraitsitomponandraikitra @ ty resa-bolamena ty.

    Aza taitaitra nareo ry devoly fa tsy misy idiran’ny mpangala-baato io ah !!! Hi !hi !hi !

    Mangidy mihintsy ny roran’ilay devoly raha vao misy reska volamena.

    Aza mihainohaino izay resaka ataon’ny radio MIARA-MANONJA akory fa sao safotra tampoka eo.

    Tsotra ny resaka.

    DIENY MBOLA TSY TANANA MAY, TSY VOHITRA FOREHITRA dia ALEO MIALA.

  • 21 janvier à 14:43 | reviv (#9830)

    Pour l’instant je ne vois qu’un gros camion flambant neuf estampillé couleur 🍊 et autour duquel, des badauds certainement surpris du spectacle offert et en même curieux sont très dubitatifs....

    D’emblée, je salue l’initiative de venir en aide les personnes en danger de mort., comme dit le fameux adage " mieux vaut tard que jamais.."..

    Toutefois, j’acclamerai celle-ci seulement au moment où les habitants déclarent être sortis du kere...
    Mais, qq questions me taraudent, comment ces gros camions ( dont le contenant vaut de l’or que le contenu..) puissent acheminer ces denrées sur les lieux en roulant sur des routes défoncées et des ponts en très piteux états sur cette partie du pays ?

    Ces même catégories de personnes qui dirigent ce pays ignorent-elles à ce point ce que sont les..
    Priorités criantes du pays ? ..
    Eau, électricité, routes, agriculture vivrière et de rente à la fois car les deux vont de pair, des écoles équipées en infrastructures et pourvues de personnels qualifiés pour, des hôpitaux équipes en infrastructures, la
    désertification et feux de brousse à stopper, de la protection de l’environnement à se soucier sérieusement... etc.....

    Et que voit-on, de COM à tout va et du bling bling à la fois... qu’autre chose.

    Ne pas commencer par les préalables, pour sauver ce qui l’être, est synonyme d’une vraie fausse route assurée càd marcher sur la tête.

    Compte-tenu de tout ce manquement, pas surprenant si ce pays bute à chaque fois contre le mur pour finir en queue......aïe aïe..
    bonne journée.

  • 21 janvier à 15:28 | Isandra (#7070)

    La vérité de JR :

    "Pour une prétendue avocate, confondre « rejet » et « renvoi » est la pire des fautes, qui annihile à jamais les chances pour un étudiant en droit, de réussir son examen de licence. Mais il semble que cette Me Hanitra Razafimanantsoa, avocate du diable sur terre (qui a fini par terre), a pour maître le docteur professeur honoris causa Marc Ravalomanana, Président des arracheurs de dents par excellence. C’est d’ailleurs le titre d’un dossier que j’avais rédigé il y a 10 ans.

    Mentir comme un arracheur de dents : Cette expression du XVIIe siècle fait référence aux dentistes qui, autrefois, offraient leurs services sur les places publiques et dans les foires, affirmant que le patient ne souffrirait pas. On l’utilise toujours pour parler d’une personne qui ment sans aucun scrupule. (linternaute.com). Retour sur une tranche de l’Histoire politique récente de Madagascar. Pourquoi maintenant ? Parce qu’il me sera difficile d’écrire dans ma tombe, les gars ! Vous n’y avez pas pensé, n’est-ce pas ? Ndao !

    Andry Rajoelina a été maire d’Antananarivo de 2007 à 2009, année où il est devenu le leader des opposants du régime de Ravalomanana, président de la République de février 2002 à mars 2009. Son arrivée à la tête de l’État, le 17 mars 2009, a suscité des débats passionnés et partisans. Pour ses opposants, il s’agissait d’un coup d’État, tandis que ses partisans le contraire. Voici la vérité, sinon les vérités absolues.

    Sous la pression de la rue, Marc Ravalomanana a démissionné le 17 mars 2009 à travers une brève intervention à la Tvm (Télévision nationale malagasy). Il a remis le pouvoir à un directoire militaire qui, à son tour, sous la pression des militaires soutenant Rajoelina, a transmis à ce dernier le pouvoir dans la nuit du 17 au 18 mars 2009. Cette deuxième remise de pouvoir a été précédée d’un épisode de violences à l’Episcopat d’Antanimena, commises par des militaires soutenant Rajoelina -dont le « fougueux » commandant Charles Andrianasoavina-, en présence de diplomates internationaux, de chefs religieux, de politiciens, etc. Ces scènes ont fait le tour du monde et ont été mises à profit par les GTT pro-Ravalomanana, à l’extérieur de Madagascar, pour mettre en valeur leur idée fixe de coup d’Etat.

    Après sa démission, Marc Ravalomanana s’est exilé au Swaziland avant de se rendre à Johannesburg, en Afrique du Sud, sa destination finale. Le 30 avril 2009, à Mbabane, intervenant à la tribune du sommet extraordinaire de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), l’ancien chef d’Etat a relaté à sa façon sa fuite et les derniers moments de son séjour au palais d’Etat d’Iavoloha. Il a affirmé qu’il « a été forcé de quitter le pouvoir sous la menace d’armes le 17 mars 2009 ». Et de poursuivre en déclarant que sa femme et son fils étaient, pendant ce temps, obligés de se cacher dans la forêt car ils étaient entourés par des soldats qui les menaçaient. Voici les termes exacts de son intervention, ce 30 avril 2009 : « (…) Votre Majesté, vos Excellences, je n’ai jamais démissionné, j’ai été forcé de transmettre mon pouvoir sous la menace d’armes, ce 17 mars. Ma famille et moi étions encerclés par des soldats qui menaçaient nos vies. Mon fils et sa femme ont été obligés de se cacher dans la forêt. Le seul échappatoire pour nous était de quitter le pays (…) ».

    Ces déclarations ravalomananiennes ont été démenties par l’ambassadeur américain à Madagascar à l’époque, Niels Marquardt. Celui-ci a déclaré dans la presse malgache, dont « Midi Madagascar » et « La Vérité », en avril 2009 : « C’est faux ! Pour ce qui s’était passé le 17 mars dernier, j’étais deux fois à Iavoloha, nous n’avons pas vu la présence de militaires, ni de véhicules militaires. En un mot, je n’avais vu aucun soldat, Marc Ravalomanana a démissionné et c’était à nous qu’il a remis sa démission. Il aurait dû passer le pouvoir au président du Sénat, selon la Constitution malgache ».

    Et voici le programme de Marc Ravalomanana, toujours devant la SADC à Mbabane, pour « sauver Madagascar ». « (…) Votre Majesté, vos Excellences, la seule solution à cette crise est le retour au pouvoir du gouvernement démocratiquement élu. C’est ce que le peuple de Madagascar réclame. C’est pourquoi il y a eu des manifestations quotidiennes dans différents endroits du pays pour demander mon retour. Le coup d’Etat et l’actuel régime sont en train de détruire Madagascar tous les jours. Une partie de l’armée est hors de contrôle. Les fonctionnaires sont en grève. Les fonds du gouvernement ont été retirés. La population refuse de payer des taxes à un gouvernement non élu. Pour toutes ces raisons, je demande votre aide pour sauver Madagascar du chaos et de l’anarchie. J’ai besoin de votre aide pour revenir dans mon pays. La situation qui prévaut à Madagascar est inacceptable. L’Etat de droit et la démocratie doivent être restaurés. Une fois revenu au pouvoir, je prendrai les mesures suivantes : 1. Mettre en place un gouvernement de consensus et inclusif ; 2. Mettre en place une Commission Électorale indépendante ; 3. Restructurer et réformer l’armée et la police avec l’aide de la SADC et d’autres partenaires ; 4. Améliorer l’atmosphère des affaires ; 5. Assurer que l’Etat de droit soit respecté ; 6. Tenir des consultations nationales sous la forme d’un référendum ou d’une élection présidentielle anticipée. En conclusion, je fais un appel solennel à la SADC pour qu’elle intervienne pour déloger les insurgés et restaurer la démocratie dans mon pays ».

    • 21 janvier à 15:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Suite,
      "Cette manie de toujours appeler la communauté internationale à la rescousse, est devenue une… marque de fabrique ravalomanananienne, ajoutée à des fourberies de Scapin comme pas possibles. En effet, au début du mois de juillet 2009, une fois bien installé à Johannesburg, Marc Ravalomanana fait des siennes. Des démarches éventées par le journal « Mail & Guardian ». Voici des extraits de l’article intitulé : « Mercenaries plan Madagascar coup » et demandez à Hanita Razafimantsoa de vous en faire une traduction. Vous risquez d’être étonnés : « South African mercenaries have been recruited to reinstate deposed Malagasy president Marc Ravalomanana, security-sector sources have told the Mail & Guardian. Ravalomanana has been based at a luxury Sandton hotel since fleeing Madagascar in March. Central to the efforts allegedly are two security operatives who participated in the failed Equatorial Guinea coup attempt five years ago. Already before Rajoelina’s accession to power, his camp made accusations about South African mercenary support for Ravalomanana. The M&G has confirmed the presence of three South African “instructors” in Madagascar at the time. Three sources connected to the local security sector, speaking on condition of anonymity, told the M&G of the alleged mercenary effort. The M&G also obtained a weapons procurement list allegedly circulated on behalf of the Ravalomanana camp. (…) However, the latter, chaired by President Jacob Zuma, said two weeks ago that it favoured negotiations and called on all parties to “desist from any violent solutions” ».

      D’aucuns se rappellent la présence d’hommes blancs de fortes statures sur la place du 13-mai à l’époque. Dans le dossier que j’ai rédigé le 2 août 2011, je disais : La suite ? S’il persiste à rater les occasions de se taire (« ny mangina volamena »), ce docteur professeur honoris causa, sera délaissé par ceux-là même qui l’encensent encore. Pour l’heure, il paie très cher des gars comme le Sud-africain blanc Peter Mann pour parler de gangstérisme… Mot peu usité à Madagascar. Et c’est ici que je rappelle à ce “saint” Marc (il parle trop souvent de Dieu à tort et à travers) : “Tu dis : je suis riche, j’ai gagné beaucoup d’argent, je n’ai besoin de rien. Mais en fait, tu es malheureux, tu mérites la pitié, tu es pauvre [spirituellement], aveugle et nu ». (Apocalypse, 3-17). A ce président des arracheurs de dents donc de voir comment il entend finir ses derniers jours sur terre. Il aura 62 ans en décembre. Et la vie se poursuivra avec ou sans lui.

      Nous sommes en 2021. Marc Ravalomanana aura 72 ans en décembre et il a perdu les élections présidentielles de 2018 ; le parti TIM qu’il a fondé n’a que 16 députés sur 151 à l’Assemblée nationale ; il n’y a aucun Sénateur élu avec cette étiquette car il a demandé à ses grands électeurs de boycotter les élections sénatoriales de 2010. Actuellement, il passe son temps à appeler la communauté internationale pour tenter de l’aider à se remettre en selle. Peine perdue, le monde a enfin découvert son vrai visage, ses véritables intentions. Cependant, espérant sans doute parvenir à faire du neuf avec du vieux, un trio infernal de pseudo-chroniqueurs (Hanitra Razafimanantsoa, Vonison Andrianjato et Fidèle Razara Pierre) est monté au créneau pour défendre Marc Ravalomanana en inventant tout et n’importe quoi sur toutes les décisions prises par les tenants du pouvoir actuel. Ce, sur les ondes des radios suivantes, si ça vous intéresse d’écouter leur élucubrations : radio Mada, I-BC radio, MBS radio, AZ radio, Soa radio. Des affirmations qui ne reposent sur aucun document, aucune preuve, mais avec la seule conviction de penser que brailler allait changer le cours des choses. Et des tas de gogos les croient via facebook. Seulement, comme tant d’autres avant eux, ils finiront en prison pour non-respect des lois en vigueur à propos de « fakenews » et de propos haineux envers le Président de la République dans l’exercice de ses fonctions. Et quid aussi de la diffamation ?

      Selon le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) de l’ONU, signé et ratifié par Madagascar le 21 juin 1971 : l’exercice du droit à la liberté d’expression et du droit à l’information peut être soumis à certaines restrictions nécessaires au respect des droits ou de la réputation d’autrui et à la sauvegarde de la sécurité nationale, de l’ordre public, de la santé ou de la moralité publique. Ces restrictions doivent être clairement définies par la loi et respecter les principes de proportionnalité, de légitimité et de nécessité. La diffamation peut être définie comme toute allégation ou imputation d’un fait qui porte une atteinte à la réputation, c’est-à-dire à l’estime dans laquelle un individu est généralement tenu dans une communauté particulière. Les normes internationales assurent la protection de la réputation des individus, et interdisent donc la diffamation. Les dispositions des diverses conventions donnent compétences aux législateurs pour définir le cadre juridique c’est-à-dire les infractions et les peines relatives à la diffamation."

  • 21 janvier à 15:30 | Isandra (#7070)

    "Et Hanitra Razafimanantsoa semble aussi avoir complètement oublié les articles 372, 373 et 374 du Code pénal. Ils définissent la notion de diffamation ainsi que les procédures et les sanctions applicables. Pour le moment, elle se croit intouchable, invulnérable. Eternelle quoi ! Elle a intérêt à relire l’Ecclésiaste 3 alors. Car, mes chers amis lecteurs, l’ecclésiaste nous dit que tout ce qui existe sous le soleil a un commencement et une fin. Mais sera-t-elle heureuse pour cette Hanitra Lobo qui use et abuse de mensonges qui sont des offenses à la vérité et des pêchers mortels. A croire que ce député stérile ne croit qu’en son dieu Marc l’éternel perdant depuis plus d’une décennie.

    Enfin, pour rappel, ce que je relate ci-après s’est passé à l’aéroport d’Ivato, le samedi 19 février 2011. (…) Une autre personne vient de se faire des ennemis pour rien : Me Hanitra Razafimanantsoa qui a pris les journalistes malgaches, sauf un, pour des canards boiteux. En effet, comme elle venait d’Afrique du Sud, par le vol qui a eu un retard de 30 minutes et sans Dada Ravalomanana, les journalistes sont allés au-devant d’elle, comme c’est d’usage, pour l’interviewer. Sa réaction a été tout simplement imbécile. D’un air dédaigneux, elle a toisé tous les confrères pour faire entrer dans son auto une journaliste caucasienne (de race blanche car j’ignore sa nationalité) et un seul Malgache travaillant, il va sans dire, pour encenser celui qui entretient son quotidien. Voilà un très mauvais réflexe de la part de Me Hanitra. Se mettre un journaliste à dos, c’est déjà pas bien, mais se mettre à dos la majorité des journalistes malgaches présents, c’était purement et simplement de l’ostracisme. Mais où comptait-elle donc aller avec ce genre de réflexe indigne d’un magistrat ? Elle a foulé au pied le droit de l’individu à être informé. En plus, que trouvait-elle de différent entre les nombreux journalistes malgaches et SA journaliste « vazaha » ?

    Didier Ratsiraka avait fait la même erreur peu avant sa seconde chute en 2002. Cela ne lui a servi à rien. Comme il s’agissait d’une véritable déclaration de guerre, elle n’aura qu’à s’en prendre à elle-même si tous ses faits et gestes, seront, au contraire, décortiqués. Car tous ont eu la même réaction : « mais pour qui se prend-elle ? Pour la reine d’Angleterre ? Combien de milliards est-elle payée par Ravalomanana ? » Déjà, elle n’a aucun sens de la communication, dans le sens d’expliquer, expliquer, expliquer. Et qu’est-ce que cette journaliste « vazaha » peut donner de plus en matière d’information, que n’ont pas les « mpanao gazety malagasy » ? Pauvre femme déjà sous la coupe de la « mouvance Ravalomanana », à peine avoir mis le pied à Madagascar. Quant au comportement imbécile de Me Hanitra Raza­fi­ma­na­n­tsoa, il a indiqué qu’elle est littéralement sous la coupe intellectuelle de son… maître. La corporation malgache du métier de journaliste pourra lui pardonner, mais elle n’oubliera pas le dédain que cette bonne femme a sûrement appris de son « Dada »… Ce qui nous ramène à mon titre de ce jour. On se donne rendez-vous dans 10 ans ?"

    Jeannot Ramambazafy

  • 21 janvier à 15:46 | Besorongola (#10635)

    ARMES FACTICES, HELICOPTERES COMMERCIAUX PEINTS AUX COULEURS DE L’ARMÉE, CAMIONS JAUNES POUR AMENR DES VIVRES... CE RÉGIME EST HABITUÉ AU TAPE À L’ŒIL ET AUX SPECTACLES !

    De scandale en scandale avions-nous dit,

    Le cercle s’aggrandit, on se demande à quoi elle sert l’armée malgache, ce qui se passe à Madagascar est rocambolesques, des professionnels en publicités deviennent des experts en achats et ventes d’équipements militaires, le dernier en date étant le patron du groupe GRAPHICLAND, Bernard Sandretto, en jouant l’intermédiaire entre l’Etat Malgache et la société touristique Sud Africaine DITHOLO LODGE, basée au 564 KQ, Kromdraai Road. Société à vocation touristique qui n’a rien à voir avec une compagnie fabricant et vendeur d’hélicoptères de transports armés ou d’assaut.

    L’hélicoptère achetée par A.Rajoelina par l’intermédiaire du patron de GRAPHICLAND, Bernard Sandretto, qui est un professionnel de la sérigraphie publicitaire. Une operation de spéculation au détriment des contribuables malgaches avait été faite, au bas mot, ils ont pu dégagé 200.000€ de cash flow.
    L’hélicoptère achetée par A.Rajoelina par l’intermédiaire du patron de GRAPHICLAND, Bernard Sandretto, qui est un professionnel de la sérigraphie publicitaire. Une operation de spéculation au détriment des contribuables malgaches avait été faite, au bas mot, ils ont pu dégagé 200.000€ de cash flow.
    A l’origine, l’hélicoptère était de cette couleur, un engin plutôt destiné pour la plaisance que pour l’usage militaire. Elle est depourvue des normes exigées pour des hélicoptères militaires pour le transport ou d’assaut. Une arnaque avérée.
    A l’origine, l’hélicoptère était de cette couleur, un engin plutôt destiné pour la plaisance que pour l’usage militaire. Elle est depourvue des normes exigées pour des hélicoptères militaires pour le transport ou d’assaut. Une arnaque avérée.
    Inutile de préciser que les hélicoptères touristiques sont loin d’être destinées à l’usage militaire motif et objet de l’acquisition, des normes strictes sont exigées lors de l’établissement du contrat d’achat, à savoir : le blindage 14,5 kg / m² adaptée à la protection contre les fusils selon la norme NIJ 0108.01 Niveau III, ceci afin d’assurer l’aspect multi opérationnel, et la sécurité des hélicoptères de transports armés et d’assauts.

    Hélicoptère armée à usage mixte, transports et assauts, comparez avec l’image en dessous, achetée par le Président Malgache.
    Hélicoptère armée à usage mixte, transports et assauts, comparez avec l’image en dessous, achetée par le Président Malgache.
    L’armée de l’air malgache n’avait pas été jugée nécessaire de les consulter sur les normes à respecter pour des engins à vocation militaires
    L’armée de l’air malgache n’avait pas été jugée nécessaire de les consulter sur les normes à respecter pour des engins à vocation militaires

    Il est évident que cette acquisition n’avait eu ni la consultation préalable des experts au sein de l’armée de l’air, ni du respect préalable des procédures requises aux passations de marchés publics. Dans le dossier que nous avions pu procurer on ne voit nulle part les heures de vol effectuées par l’engin, mais vu l’année de sortie, son prix serait estimé autour de 800.000$ US au plus cher, nos informations traduisent une vente opérée autour du million de dollars, qui c’est, qui s’est engraissé au passage ? Quel budget, ou quel chapitre du budget de l’Etat avait été affecté cet engagement ? Quelle en est la référence de la consultation ou l’appel d’offre ?

    Cette hélicoptère appartenait au groupe touristique DITHOLO LODGE, basée en Afrique du Sud, l’utilisation de l’engin était uniquement pour le tourisme. Par contre les heures de vol n’ont pas été citées, cependant, son prix ne devra pas dépasser les 800.000$US, tarif déjà largement surestimé.
    Cette hélicoptère appartenait au groupe touristique DITHOLO LODGE, basée en Afrique du Sud, l’utilisation de l’engin était uniquement pour le tourisme. Par contre les heures de vol n’ont pas été citées, cependant, son prix ne devra pas dépasser les 800.000$US, tarif déjà largement surestimé.

    Comme l’operation "Riz pas cher" aucune question n’aura de réponse de la part des hommes d’Etat Malgache.

    Pour masquer l’arnaque, il avait été impératif de peindre l’hélicoptère en vert militaire pour se rapprocher à un maquillage parfait. Arnaque d’apprenti escroc.
    Pour masquer l’arnaque, il avait été impératif de peindre l’hélicoptère en vert militaire pour se rapprocher à un maquillage parfait. Arnaque d’apprenti escroc.
    Bref, un pays où on s’enrichit le mieux et le plus facilement sur terre serait Madagascar, avec un peuple qui ne pose pas de soucis à ce que font leurs gouvernants, ces bornes, ils sont rois au pays des aveugles. Pauvres peuples Malgaches, une telle insouciance à l’égard des méfaits et des crimes financiers de leur gouvernant, le peuple malgache mériterait le prix nobel de la tolérance.

    Andrew Berthold

    • 21 janvier à 15:55 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      LA SÉCURITÉ DES AÉROPORTS MALGACHES EST ENTRE LES MAINS D’UN AMI FIDÈLE !

      Opérateur des aéroports d’Antananarivo et de Nosy Be, le consortium Ravinala, mené par le français ADP, veut convaincre l’Etat malgache de changer de prestataire pour la sécurité des sites. Celle-ci est actuellement assurée par la société de sûreté CSPI Madagascar, détenue par le puissant businessman Maminiaina Ravatomanga. [...]

    • 21 janvier à 17:23 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      On soupçonne que c’est la même personne qui alimente des fakes Africaintelligent, et que Andrew Berthold n’est quelqu’un d’autre qu’un andafy mpitantara angano, F.R.

    • 21 janvier à 17:30 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Il est à signaler que ces articles sont publiés sur le blog de club Médiapart sur lequel n’importe quel membre peut écrire sans la responsabilité ni validation de Médiapart,

      Pourquoi, les journalistes sérieux refusent ils de les publier sur leur journaux ? Parce que leurs affirmations sont infondées, et aucune preuve tangible. Ce ne sont que des insinuation et des affirmations gratuites.

  • 21 janvier à 15:50 | Shalom (#2831)

  • 21 janvier à 16:00 | Shalom (#2831)

    Kajy tsotsotra :

    Totalin’ny lanja = 25278 t
    Isan’ny kamio = 10
    Anjaran’ny kamio iray = 25278 : 10 = 2527 t
    Raha kamio 50t ohatra (mbola ngeza io ka mety tsy ho zakan’ny tetezana rehetra) dia miverina impiry ny kamio iray mitatitra ireo anjarany ireo ?
    2527 : 50 # 50 isa eo
    Ataontsika hoe 1 herinandro ny mandroso sy miverina Antananarivo / Androy
    Izany hoe efa mila ahatratra 1 taona manindritra ny fotoana hitaterana ireo entana ireo.

    Iaraha-mahita eo ary ny ho tohiny.

  • 21 janvier à 16:13 | Besorongola (#10635)

    Andrianirina Rajoelina, président de la République Malgache, le magnifique, El Magnifico, ou Laurel, un DJ, qui, avec habilité fait jaser son peuple, avec un rythme endiablé digne d’un Charlie Chaplin et de Laurel et Hardy : M.Ravatomanga, qui font rire à la fois les enfants et les adultes.

    Les legendaires Laurel et Hardy, qui collent parfaitement aux deux matadors malgaches, Andry & Mamy. Deux personnages qui au bout de quatres années de passage au pouvoir suite à un putsch, se sont enrichis de manière spectaculaire. La JIRAMA avait été l’une de leur victime. Une société d’Etat au bord de la faillite, qui n’arrive plus à couvrir ses charges techniques et de fonctionnement, d’où les conséquences de coupures fréquentes de l’électricité dans toutes les régions de l’île
    Les legendaires Laurel et Hardy, qui collent parfaitement aux deux matadors malgaches, Andry & Mamy. Deux personnages qui au bout de quatres années de passage au pouvoir suite à un putsch, se sont enrichis de manière spectaculaire. La JIRAMA avait été l’une de leur victime. Une société d’Etat au bord de la faillite, qui n’arrive plus à couvrir ses charges techniques et de fonctionnement, d’où les conséquences de coupures fréquentes de l’électricité dans toutes les régions de l’île
    À Madagascar, dans les chaumières, la chaîne télévisée nationale se fait zapper, on ne parle que les attaques et les invectives que subisse l’Etat, par ses erreurs, par ses errements, par maladresses bref, de scandale en scandale, ceci tous les jours.

    Maminiaina Ravatomanga, Hardy ,

    Le salon, et les coulisses s’accordent à dire que A. Rajoelina ne serait rien sans le soutien logistique et financier de M.Ravatomanga, faux, les deux font la paire, l’un n’existe pas sans l’autre, ils se dépendent, l’un à l’autre, aucune action ne se fait sans l’accord et consentement commun et mutuel.

    L’investigation avait été effectuée par le Bureau Indépendant de l’ANti COrruption : BIANCO. L’enqueteur principal le Général Benjamina Ratovoson avait été précipitamment limogé pour étouffer l’affaire.
    L’investigation avait été effectuée par le Bureau Indépendant de l’ANti COrruption : BIANCO. L’enqueteur principal le Général Benjamina Ratovoson avait été précipitamment limogé pour étouffer l’affaire.

    Il est difficile de croire que dans tous les agissements de Hardy : M.Ravatomanga, il n’y a pas eu accord de Laurel :A. Rajoelina qui est l’actuel Président de la République Malgache. Les scandales se suivent et se succèdent, on se demande par quel miracle, par quel biais, ils, les deux, accessoirement avec Calamity Jane : LR.Andriantongarivo, la ministre de la communication et de la culture, arrivent-ils à asseoir leur pouvoir, il faut s’adresser aux malgaches pour être fixé.

    Nous avions mis la main sur des dossiers chauds qui incriminent M.Ravatomanga et ses collaborateurs, qui lors de son passage en tant qu’administrateur de la société de distribution de l’électricité et de l’eau malgache, administrateur représentant de la présidence : JIRAMA, s’était tout simplement servi de sa puissance politique pour effectuer des montages financiers pendant la période de la transition qui procurent des avantages financiers colossaux à son groupe. Le forfait étant estimé autour de 80.000.000.000Ar : QUATRE VINGT MILLIARD ARIARY * Environ 17.000.000 €uros. Hardy : M.Ravatomanga avait mis la main dans la caisse, aidé par le Directeur Général de la JIRAMA de l’époque, Désiré Rasidy, assistés par les collaborateurs de M.Ravatomanga, M.Rakotobe Andriatafy, Andrianasolo José et de Eric.M.Razanaparany directeur général de la société MMP/BTP par laquelle une bonne partie des fonds avaient transité.

    • 21 janvier à 16:15 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      H. Rajaonarimampianina ordonnait des investigations dès son accès au pouvoir, une bonne partie de l’enquête avait été effectuée par le Bureau Indépendant ANti-COrruption : BIANCO, qui avait conclu clairement par leur conclusion l’implication flagrante de Maminiaina Ravatomanga et consorts. Une implication indéniable. Nous savons pourquoi les poursuites n’ont pas abouti jusqu’à l’arrestation de ces chérubins, oui c’est vrai, on dirait des angelots, bien habillés, polis, qui vivent dans le luxe, mais sommes toutes des personnages capables de tout.

      À deux ils ont dépouillé la société d’Etat, qui jusqu’à ce jour n’a jamais pu renflouer ce trou, qui reste béant. C’est scandaleux et c’est un crime, la justice malgache est corrompue, de là prend racine un réseau d’influence digne d’une organisation mafieuse. Si on prend référence aux rapports d’activités de 2009/2010/2011/2012, vous allez vous même, rendre compte qu’il y a malaise et il y a un dysfonctionnement anormal au niveau de la gestion de la JIRAMA de l’époque de la transition : le président de la République A.Rajoelina , M.Ravatomanga, le PCA, le Directeur général de la JIRAMA sont les principaux acteurs de cette grande arnaque de 80.000.000.000 ariary et devront répondre de leur crime, c’est un acte criminel.
      L’implication de M.Ravatomanga, associé de A. Rajoelina est indéniable. A deux ils ont dépouillé la société d’Etat JIRAMA, elle n’a jamais pu renflouer ce trou de gestion du à cette escroquerie jusqu’à ce jour. La population subit les coupures quotidiennes "délestage" depuis 2009.Tant bien que mal H. Rajaonarimampianina avait tenté redonner vie à la société d’Etat, mais le trous était tellement béant qu’il a du aller vers les energies renouvelables.
      L’implication de M.Ravatomanga, associé de A. Rajoelina est indéniable. A deux ils ont dépouillé la société d’Etat JIRAMA, elle n’a jamais pu renflouer ce trou de gestion du à cette escroquerie jusqu’à ce jour. La population subit les coupures quotidiennes "délestage" depuis 2009.Tant bien que mal H. Rajaonarimampianina avait tenté redonner vie à la société d’Etat, mais le trous était tellement béant qu’il a du aller vers les energies renouvelables.

      Oui en effet, on sait qui avait étouffé cet acte criminel, on en reparlera lors de notre prochaine édition, le temps de mettre la main sur les dossiers de vente, pardon "cession gracieuse " de deux véhicules 4x4 neufs de marque Toyota, type Prado, au ministre de la justice actuel, à l’époque au poste du procureur général. Nous en reparlerons.

      Accusation implacable, on se demande pourquoi n’y avait-il eu ni arrestation ni mandat de dépôt, un procureur avait étouffé l’affaire en se faisant corrompre. Ce gouvernement de A.RAJOELINA est truffé de personnages corrompus, n’avions-nous pas parlé du dossier de financement fonds subsahariens ? On pourra creuser un peu plus le dossier FLAMCO, pour en sortir des noms des personnages qui orbitent autour de A.Rajoelina.
      Accusation implacable, on se demande pourquoi n’y avait-il eu ni arrestation ni mandat de dépôt, un procureur avait étouffé l’affaire en se faisant corrompre. Ce gouvernement de A.RAJOELINA est truffé de personnages corrompus, n’avions-nous pas parlé du dossier de financement fonds subsahariens ? On pourra creuser un peu plus le dossier FLAMCO, pour en sortir des noms des personnages qui orbitent autour de A.Rajoelina.

  • 21 janvier à 16:34 | Rainingory (#11012)

    LU SUR FACEBOOK :

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1295214040864938&id=100011290627229&sfnsn=scwspwa

    TRAFIC D’OR MADAGASCAR :
    Ces dirigeants n’ont toujours pas compris qu’ils ne pourront pas TROMPER TOUT LE MONDE TOUT LE TEMPS ! Plus personne ne les soutient…que ce soit le pauvre peuple Malagasy qui subit ou la Communauté internationale !
    Tout le monde en a marre de vos scandales à répétition, de vos détournements à coup de milliards, de vos affaires de « bonbon sisety » et d’écrans plats, du verrouillage que vous faites sur les marchés de la VANILLE et du LETCHI, de vos incompétences, gérer MADAGASCAR comme une entreprise et un business et non pas comme un pays !
    Vous avez dit que vous ne serez pas « plus nul » que les précédents présidents mais VOUS ETES BIEN PIRE QU’EUX ! Pendant ce temps, le peuple meurt de faim, des gens perdent leur emploi et des travailleurs ne sont mêmes pas payés…mais cela vous n’en avez rien à foutre TANT QUE VOUS ETES RICHISSIMES A COUP DE MILLIONS DE DOLLARS !
    J’ai dénoncé plusieurs fois ici les trafics illicites d’OR et de BOIS DE ROSE que font ces dirigeants et voilà, on y est ! Ils sont maintenant pris en flagrant délit par l’international. Chaque année, 15 tonnes d’or sortent d’Ivato sans que rien ne soit fait ! Ce sont des « hommes de main » du pouvoir actuel qui ont été arrêtés en Afrique du Sud. Sont impliqués dans ce trafic :
    - des hauts gradés de la Police des frontières, des douanes, de la Gendarmerie et de l’Aviation Civile Malagasy
    - la compagnie aérienne privée et la sécurité aéroportuaire
    - des députés MAPAR, des directeurs généraux, des magistrats et des ministres
    Comme quoi, personne n’a rien vu à Ivato alors qu’il transporte une valise de 73 kg d’or !
    Les 2 commanditaires de ce trafic sont parfaitement connus du grand public, il s’agit du PRESIDENT et de son VICE-PRESIDENT. Paniqués, ils s’empressent de décider en Conseil des Ministres le rapatriement de « LEUR OR et de LEURS HOMMES » car ils viennent de perdre 4 millions de dollars !
    La priorité pour eux n’est pas de DEMANTELER CES RESEAUX DE TRAFIQUANTS car ils sont EUX-MEMES LES TRAFIQUANTS mais bien de RAPATRIER « LEUR » OR !
    Eh bien, moi je dis qu’il faut que la justice sud-africaine fasse son travail aidée par L’INTERNATIONAL et que les procédures doivent être respectées. Le but est de DEMANTELER CES RESEAUX DE TRAFIQUANTS, POINT BARRE !
    OSONS PEUPLE DE MADAGASCAR ! Nous avons affaire à un PRESIDENT TRAFIQUANT DANGEREUX MENTEUR qui a été élu sur le système des DOUBLONS et qui menace et emprisonne tous ceux qui dénoncent SES MALVERSATIONS !

    RASOLOARIMANANA RIJA

    • 21 janvier à 17:46 | Marika (#9389) répond à Rainingory

      BESORONGOLA,

      Miarahaba anao, tsy fantatro hatr’izao ny antony tsy nandraisan’Atoa Rajaonarimampianina ny andraikiny ni-arrêter-na an’ ANR sy ny namany Ravat. fony izy ministra aloha,avy eo indray teo @ fitondràna ?Kanefa ny porofo sy ny zava-nisy ampahabemaso dia teo am-pelatanany avokoa.
      Ny témoignage de Charles toa tsy noraharainy akory, ny fampidirana armes, ny plaintes maro isan-karazany toa nanjavona daholo rehefa teo i Rajao,ny coup d’état, enquête sur la tuerie du 07/02.
      Ny lundi noir, ny complices préparation teny Ambatobe, ny arrestation arbitraire Gal Raoelina, ny trafique des bois de rose misy témoin occulaires maro, ny trafic de dévise, ny importation des pierres précieuses, lingot d’or sns...sns...sns...
      Nahazo vahana loatra ny trafique t@ Rajao sy ny namany ka sarotra aminy ny hamely ny hafa.
      Amiko manokana dia tsara hadinoina tanteraka ny tantaran’i Rajao sy ny namany mpanao trafika indrindra ry BARY NJAKA plusieurs millions d’euros nojeren’dRajao fotsiny satria akama.
      Tsy misy lesona ho tsoahana intsony ny @ Rajao fa raha hendry izy dia ny témoignage no tena tokony hamafisiny, sy havorany daholo ny marina.

    • 21 janvier à 18:10 | Isandra (#7070) répond à Rainingory

      Marika,

      "Miarahaba anao, tsy fantatro hatr’izao ny antony tsy nandraisan’Atoa Rajaonarimampianina ny andraikiny ni-arrêter-na an’ ANR sy ny namany Ravat. fony izy ministra aloha,avy eo indray teo @
      fitondràna ?Kanefa ny porofo sy ny zava-nisy ampahabemaso dia teo am-pelatanany avokoa."

      Tena naniry mafy hanao izany izy, efa nampanao fanadihadiana miafina hitadiavana porofo tonga hatrany ivelany rehetra any, Maurice, Dubai, la Frantsa moa tsy tenenina intsony, fa niala maina.

      Ireny ary moa ilay affaire Levallois tany Frantsa nakalazaina be tamin’ny fifidiana aiza izy izao. Nolazaina mihitsy tamin’izany fa hotsaraina i Rajoelina ny 19 Décembre 2018, saingy tao amin’ny imagination sy nofinofin-drizalahy fotsiny.

    • 21 janvier à 18:22 | Shalom (#2831) répond à Rainingory

      @ 21 janvier à 18:10 | Isandra (#7070) répond à Rainingory ^
      ...
      Tena naniry mafy hanao izany izy, efa nampanao fanadihadiana miafina hitadiavana porofo tonga hatrany ivelany rehetra any, Maurice, Dubai, la Frantsa moa tsy tenenina intsony, fa niala maina.

      Ireny ary moa ilay affaire Levallois tany Frantsa nakalazaina be tamin’ny fifidiana aiza izy izao. Nolazaina mihitsy tamin’izany fa hotsaraina i Rajoelina ny 19 Décembre 2018, saingy tao amin’ny imagination sy nofinofin-drizalahy fotsiny.


      Ity vava e !
      Mba mahaiza mandinika koa dinio tsara ny soratra rehetra nalefan’ny miserasera teto tsy an-kanavaka.
      F’angaha kaondrana ny olona ka hampiseho porofo rehefa hoe tsy nanao Rajaonaromampianina ? Mba jereo ny lazain’ny olona fa tsy raisina an-tendrony fotsiny, izay no ilazako hoe mba ampiasao ny saina.
      Efa mampitandrina ny maro ary tsy eto amin’ity serasera ity ihany hoe dia eny mbola misy ny fotoana .... fa rehefa mipoaka ny molotov (sa ahoana arsonist ?), tsy ho afa-mitsaoka ary dia ho sendra ny fitsarana amin’izay ary hivoaka eo ny zava-misy rehetra - tsy ny mpitsaran’i DJ tsy ampy solaitra ankehitriny no hitsara amin’izay fotoana izay.

    • 21 janvier à 18:33 | Isandra (#7070) répond à Rainingory

      Shalom,

      Efa tamin’ny fotoana ny tetezamita no nalefa ireo fampitahorana rehetra ireo, fa rehefa niala teo amin’ny fitondrana Rajoelina tsy hita izay natao, satria vava no betsaka, fa ny atokona tsy misy. Mba niandry ihany izahay fa eh eh ! Ny tribunal tsy mandray photoshop, sy vidéo truquée, sady tsy azo raisina no tsy mitombona.

      Ny hataon’ny Bianco sy ny PAF samy mahaleontena izao aloha dia manenjika ireo olona nanodikodim-bola sy nangalatra teto amin’ny firenena, izay misy porofo, ary betsaka amin’ireny ny tamin’ny andron’ny Rajao, ary mety ho voakasika hatramin’i Rivo sy Rajao mihitsy.

    • 21 janvier à 18:44 | Besorongola (#10635) répond à Rainingory

      Miarahaba anao Marika !

      Marina avokoa ny voalazanao ary averiko indray fa ny tenako dia tsy fanatique près à donner ma vie pour Rajao non . Fa matoa aho mampiseho ny asa vitany dia mba entina manakina ny fiheboebon-dRajoelina Fatantro tsara fa tsy tongalafatra I Rajao saingy izy kosa dia nitady ny fomba hialana @Rajoelina ( Jodasy mpamadika hoy Isandra ) fa saingy ny manodidina an’azy no parvenus à commencer par son épouse ka dia nanararaotra. Faly aho fa I Claudine dia voasambotra raha mbola nitondra Rajao ary tsy ni intervenir izy. N’a izany anefa dia tsy pire noho ny vitan’dRatsiraka sy Rajoelina no vitany...
      2024 raha tena tia hiverina izy dia ny hany heriny dia ampamoaka 2009 à 2013 avec preuves ary mampiseho fa mpanatateraka fotsiny izy. Sinon qu’il se taise à jamais et nous allons soutenir à fond Ravalomanana !

  • 21 janvier à 16:58 | Jacques (#434)

    Évidemment on ne peut qu’estimer, louer toutes actions visant à aider les victimes de cette famine dans le sud du pays et il y en a qui, à l’instar des proches voisins de Madagougou (https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/lancement-de-l-operation-kere-2020-pour-soutenir-le-sud-de-madagascar-880152.html) qui s’y sont précipités parce qu’il n’y avait pas une minute à perdre, des gens qui n’ont rien exigé en retour. Pour babakotoland, par ailleurs, la gestion tardive de cette crise ne pouvait se faire, comme d’hab, sans l’image du bac-3, les "sans-dents" auront ainsi compris qu’ils ont un bon président qui se préoccupe de leur avenir.

    Pour rebondir au post de Shalom (21 janvier à 13:29 | Shalom (#2831) ci-dessus.
    https://www.actutana.com/les-seconds-couteaux-en-taule/
    Eh ben voilà, l’on voit bien ainsi que ce branle-bas de combat post-trafic d’or n’était pas fortuit, le bac-3 y était bien "à proximité" et il voudrait à tout prix que cette affaire soit instruite dans son pays. Sauf que les pieds-nickelés, eux, sont entre les mains des sud-africains qui, légalement, devront les juger peut-être pour trafic d’or en bande organisée. Le bac-3 exige l’extradition de ses "missionnaires" afin d’éviter que son nom ne soit divulgué dans ce dossier (https://www.africaintelligence.fr/afrique-est-et-australe_diplomatie/2021/01/09/rajoelina-pret-a-tout-pour-recuperer-les-convoyeurs-d-or-arretes-a-johannesburg,109633015-ar1). Ah l’or, il l’aime bien son odeur, que de mallettes bien remplies ont été fourguées à Dubaï !

  • 21 janvier à 18:06 | Vohitra (#7654)

    Hier, on avait pu observer que ceux qui dirigent les Etats Unis d’Amérique sont pour la plupart des seniors, des politiciens qui ont des décennies de vies actives soit en tant qu’élus soit en tant que serviteur de l’Etat, en somme, des personnalités expérimentées et aguerries au respect inconditionnel à la Constitution…pour ne citer que le nouveau occupant de la maison blanche, après 36 années de présence sans interruption au Sénat, et 8 années en tant que président du Sénat et Vice Président…avant d’arriver au sommet de l’Etat…presque un demi-siècle de responsabilités politiques…

    Eux, ils ont la chance là bas, de ne pas disposer d’une force armée avec des membres se comportant comme de vulgaires mercenaires, et à coup de rébellion ouverte, entérinent la suspension de la Constitution, ou d’un jeunot ayant l’apparence d’un publicitaire en mal de sensation se comportant comme un adolescent attardé, et ayant comme seule ambition de devenir un bandit notoire accaparant la richesse nationale, ou d’un magistrat de carrière qui a passé trop du temps à offrir son service, non pas pour la promotion de l’Etat de droit, mais pour ourdir des coups fourrés en piétinant et bafouant la loi fondamentale afin de pouvoir entreprendre des gigantesques œuvres de pillage en bandes organisées des biens de l’Etat…

    Ah il y a quand même un vieux loup dans le système, un vrai loup immonde, une espèce à ne pas protéger du tout, devenu aveugle à force de vouloir courir, pendant des décennies, et poursuivre un funeste destin dans le noir dessein d’assouvir une haine tenace envers tout un peuple qui, à deux reprises, avait refusé de le considérer comme un « petit timonier » s’obstinant à vouloir guider la Nation vers un… paradis destiné aux fous…

    Mais dans son histoire, l’Amérique avait eu aussi son…Al Capone…mais sur ce point, les Etats Unis ne pourront jamais devancer le nôtre, un Al Capone version tropicalisée qui défie toute concurrence historique et notoriété en matière de…banditisme.

  • 21 janvier à 18:17 | kartell (#8302)

    Ce pays est en train d’être mis en coupe réglée sous couvert d’une émergence alibi, sans que cela ne trouble une société qui accepte sans broncher la nouvelle donne : la prédation d’état à la sauce événementielle !...
    Le maquillage et le maquignonnage sont devenus les deux mamelles d’un système qui avait fait ses preuves durant une transition qui avait servi de simple mise en bouche à une technique bien rodée et performante, aujourd’hui....
    On repeint chaque chose à sa convenance finale, là un hélicoptère vieillissant pour terroriser les dalaho, ici, des camions sortis de nulle part aux couleurs d’une émergence orangée...
    Le bilan commence à peser, les indices s’accumulent et pourtant nous ne sommes qu’au milieu du gué d’un quinquennat où l’opacité des mesures pèse des tonnes ...
    Qui osera dire stop dans une société où la résignation prend le dessus sur une coulisse de plus en plus affairiste et intransigeante ?..
    Le sans entrave est devenu la colonne vertébrale d’un pouvoir qui entend imposer ses choix, ses méthodes, ses amis dans une marche triomphale d’une émergence serpillère..
    Les contretemps comme celui de Johannesburg sont maquillés de fausses vérités en pleine complicité avec une justice prête à gober les désidératas d’un pouvoir manipulateur ...
    Difficile dans ces conditions exécrables de penser que le naufrage serait inévitable d’autant que la communauté internationale se fait la complice d’une situation qu’elle refuse de voir en utilisant l’ingérence, seul pied de biche possible tandis qu’elle est le graal d’un nationalisme opportun agité par un pouvoir qui sait le faire mousser à bon escient !...

  • 21 janvier à 18:23 | Isandra (#7070)

    Tratra ny lainagn’i Ingahindriana Vohitra :

    Izao no nosoratany omaly :

    20 janvier à 14:00 | Vohitra (#7654) répond à I MATORIANDRO ^

    Izay no notapahiny omaly tao amin ny fitsipika anatiny tao e...

    Ny mambra tsirairay ao amin ny birao maharitra dia omena mpanolotsaina 30 isanisany...

    Dia misy Filoha lefitra avaratra sy Filoha lefitra atsimo...ankoatr ireo mpikambana hafa ao amin ny birao toy ny hoe...Filoha lefitra mpanohitra..."

    Izao anefa no voalaza tao amin’ny fanapahan-kevitrin’ny HCC :

    1-"Considérant qu’aux termes de l’article 16 alinéa 3 de l’arrêté n°01/2021-Sénat/P portant Règlement intérieur du Sénat, il est indiqué que, « le Président dispose d’un cabinet composé de : un Directeur de cabinet, quatre Attachés de Cabinet, six Conseillers Spéciaux permanents, quatorze Conseillers techniques permanents, des conseillers techniques bénévoles, deux Attachés de presse, un Aide de camp, dix Assistants permanents, deux Jurisconsultes, un Secrétaire particulier » ; que selon l’article 18, « chaque Vice-président dispose d’un cabinet de dix assistants parlementaires permanents nommés par le Président du Sénat sur proposition du Vice-président » ; que l’article 19 in fine dispose que « chaque Sénateur dispose de dix Assistants parlementaires permanents et de trois conseillers techniques permanents nommés par le Président du Sénat sur proposition du Sénateur » ;

    • 21 janvier à 18:38 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Raha ireo soratra ireo no jerena dia TENA mpandainga tokoa izany i DJ tsy ampy solaitra.
      Fa nahoana kay ?
      Satria tsy narahiny ny hevitryny HCC momba ny fanendrena ireo senatera 6, hoe karazan’olona toa izao no atao ao.
      Nanarak’izany ve i DJ ? TSIA, noho izany i DJ DIA MPANDAINGA ary satria izy "filou" dia izy no VOALOHANY.
      Ny tian-kambara dia ny hoe : TAIZA IO FITONDRANA IO NO NANARAKA NY VOALAZAN’NY HCC TANTERAKA ?
      Ary mampiseho ihany fa resaka soratra sy kopiE/kolE tsy am-pisainana sy fandinihina ny an’ity inandra ity fa tsy fantany ny zava-miseho marina eto amin’ny firenena.

      Mba misy ihany ny nadra f’ity dia efa tsy avotra intsony. (amaliany ny soratro ? poutre, déserteur sns ... diska efa lany andro e !)

    • 21 janvier à 18:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Shalom,

      Asa aloha na mba azon’ity andry(poutre) ity ihany ny zavatra tiako haseho. Fa raha ny fahitako azy dia toa faly hamaly fotsiny, dia miborioka be ny valiny.

      Alao ho tsorika amin’izay azony. hoy Ingahindriana valala mpiandry fady : "Ny mambra tsirairay ao amin ny birao maharitra dia omena mpanolotsaina 30 isanisany..", kanefa main’io voalaza esty ambony io dia 10.

      Amin’ny manaraka aza mailaka ny hanandra olona, fa diniho sy vakio tsara aloha izay voalaza.

    • 21 janvier à 19:05 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Ah le sagnana isandra…

      Entre ce qui avait été abordé le 19 janvier au milieu de l’après midi…et en ce moment le 21 janvier, quel camouflage aurait pu être entamé depuis…

      Citons…« …des conseillers techniques BENEVOLES… »…que des mots creux…qui peut y croire et en donner de la crédibilité surtout avec des révolutionnaires pilleurs invétérés…même pour quelqu’un se disant initialement formaté à…Grenoble ?

      Et le sagnana feint semblant de ne pas mentionner les qualificatifs donnés aux deux vice-présidents…

      Si les critiques auraient pu faire changer les cours des choses, tant mieux...

    • 21 janvier à 19:14 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      La chambre haute avec 18 membres bénéficie du même crédit que celui alloué l’année dernière avec 63 membres…

      https://lexpress.mg/21/01/2021/reglement-interieur-jusqua-vingt-assistants-pour-un-senateur/

    • 21 janvier à 20:08 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      @ 21 janvier à 18:58 | Isandra (#7070) répond à Isandra ^
      ...
      Asa aloha na mba azon’ity andry(poutre) ity ihany ny zavatra tiako haseho. Fa raha ny fahitako azy dia toa faly hamaly fotsiny, dia miborioka be ny valiny.
      ...
      Amin’ny manaraka aza mailaka ny hanandra olona, fa diniho sy vakio tsara aloha izay voalaza.


      Fantatro fa io no resahin’ity kaondrana ity.
      Ny porofo entiny hanamafisana ny teniny dia ny VOASORATRY NY HCC, izay midika aminy f’izay no marina.
      Dia novaliako raha avadika ny filaza azy dia hoe : F’ANGAHA NY SORATRY NY HCC DIA TOKONY TSY MAINTSY NY ZAVA-MISY ? RAHA IZANY MANTSY MANINONA I DJ tsy ampy solaitra NO TSY NANARAKA araka ny fanazavako ery ambony.
      Ny dikan’izay ? Tsy mari-pototra ny fangalana ny soratry ny HCC ho porofo satria tsy izay no arahin’ity fitondrana fopla ity.

      Ataoko fa na kaondrana anisan’ny kaondrana indrindra angamba mahazo izao fanazavako izao.
      Asa na iza ilay "poutre".

    • 22 janvier à 10:00 | lysnorine (#9752) répond à Isandra

      Re Isandra 21 janvier à 18:23 , manodidina ilay « article 16 alinéa 3 de l’arrêté n°01/2021-Sénat/P portant Règlement intérieur du Sénat »

      Izay vao mazava aminay ilay teny averimberin’ny mpitondra fanjakana matetika hoe « création d’emplois » na « famoronana asa », izany hoe, ny marimarina kokoa angamba dia FAMOROMPORONANA ASA rehefa tampohina mahazo fahefana na tafakatra eo amin’ny fitondrana..

      Raha ny NAHAFANTARANAY kely izany hoe fandehan’ny asan’ny prezidàn’ny sénat sy senatera izany [na koa ny an’ny prezidàn’ny Antenimieram-pirenena sy ny depiote] hatramin’ny andron’Itpkl. TSIRANANA, dia tena sina sy tankina ihany izahay – ary tena tsy nampoizinay mihitsy – amin’ny ny fisiana hasahiana « MAMOROMPORONA » asa toy izao :

      « aux termes de l’article 16 alinéa 3 de l’arrêté n°01/2021-Sénat/P portant Règlement intérieur du Sénat, il est indiqué que, « le Président dispose d’un cabinet composé de : un Directeur de cabinet, quatre Attachés de Cabinet (IRAY dia ampy), six Conseillers Spéciaux permanents (TSY ILAINA IZANY), quatorze Conseillers techniques permanents (IRAY DIA AMPY) , des conseillers techniques bénévoles (TSY MISY ILÀNA izany), deux Attachés de presse (TSY ILAINA IZANY fa ampidirina amin’’ny andraikitra tanan’ny CHEF DE SECRÉTARIAT IRAY ), un Aide de camp (mahatsikaiky : TSY ILAINA izany) , dix Assistants permanents (TSY ILAINA IZANY fa efa misy « attaché de cabinet » sy « conseiller technique ») , deux Jurisconsultes (TSY ILAINA IZANY...tsy efa misy ny HCC va re afaka mamaly mialoha ny fanontaniana manitikitika rehefa ilaina izany ?), un Secrétaire particulier » ; que selon l’article 18, « chaque Vice-président dispose d’un cabinet de dix assistants parlementaires permanents [TSY ILAINA IZANY CABINET- 10 ASSISTANTS parlementaires izany- maka tahaka be fahatany ny misy any amin’ny TANY MANANKARENA] nommés par le Président du Sénat sur proposition du Vice-président » ; que l’article 19 in fine dispose que « chaque Sénateur dispose de dix Assistants parlementaires [TSY ILAINA IZANY] et de trois conseillers techniques permanents [TSY ILAINA IZANY ] nommés par le Président du Sénat sur proposition du Sénateur » ;

      Tsy mahagaga raha bankirompitra TSY MAHAVELO TENA AKORY – kanefa tsy mitsahatra manenjika ny randrana manendrika ny sasany – ny Fanjakana Malagasy hany ka MIVAROTRA TANINDRAZANA ARA-BAKITENY sisa no pôlitika soritan’ ny mpitondra azy omban’ny FANDADIANA amin’ny any ivelany, MITAMBEZO « FANAMPIANA » (VIDINA LAFO !) etsy sy eroa ! Ohatra ny tsy tsaroan’izy ireo fa natao HANOMPO VAHOAKA ange no andraikiny voalohany indrindra fa TSY HO TOMPOIN’NY VAHOAKA na HOHATAVEZINY akory, indrindra manoloana ny fahoriana sy ny maha-MATIM-KANOHANANA ny VAHOAKA any ATSIMO (ARY TSY NY ANY IHANY TSY AKORY). sy ny tsy fisian’ny RANO izay mihatra aman’aina mihitsy.

  • 21 janvier à 18:51 | Isambilo (#4541)

    A qui est-ce que ces aliments ont été achetés ? Avec ou sans ristourne ????
    Avec 75,9 millions de dollars on aurait pu installer cette population dans un endroit beaucoup plus favorable et d’une manière transparente.
    Mais les organismes de l’ONU n’ont jamais compris cela ou ça ne rapporte pas assez à leurs personnels.

  • 21 janvier à 19:40 | Besorongola (#10635)

    SANS BOUGER DU PALAIS, L’ARGENT LUI TOMBE DU CIEL ! LES PYROMANES QUI SE RECONVERTISSENT EN POMPIERS !

    Jirama – Air Madagascar : Sources possibles de risques budgétaires selon la Banque mondiale
    Redaction Midi Madagasikara
    21 janvier 2021

    Le dossier Air Madagascar est très suivi par les bailleurs de fonds.
    La situation et l’avenir des deux entreprises publiques en difficulté, à savoir Air Madagascar et Jirama figure parmi les dossiers qui sont suivis de très près par les bailleurs de fonds.

    Les négociations pour l’obtention de la nouvelle Facilité Élargie de Crédit avec le FMI se poursuivent par vidéoconférence. Hier, une réunion a eu lieu sur le cas particulier de la Jirama ; avec notamment la participation du ministère de l’Économie et des Finances, du ministère de l’Energie et des Hydrocarbures, de la Banky Foiben’i Madagasikara et de la Banque mondiale. Une autre réunion spécialement consacrée à la compagnie aérienne nationale Air Madagascar est également prévue dans les jours qui viennent. Des réunions qui démontrent à quel point la situation de ces deux entreprises publiques en perpétuelle difficulté influe sur l’économie malgache en général et sur le budget de l’État en particulier. La Banque mondiale classe même la Jirama et Air Madagascar parmi les sources de problèmes budgétaires pour le pays. Selon ce bailleur de fonds, « le pays se trouve également confronté à de sérieux risques budgétaires, y compris liés aux pressions financières pesant sur certaines entreprises publiques comme la compagnie nationale d’eau et d’électricité Jirama ou la compagnie aérienne Air Madagascar » .

    En difficulté depuis les régimes qui se sont succédé, ces deux entreprises publiques n’ont pas encore trouvé leur plan de redressement définitif. Faut-il, en effet, rappeler que depuis la rupture avec Air Austral, un nouveau plan de redressement a été élaboré mais jusqu’à présent ledit plan n’est pas encore définitivement bouclé et officialisé. Selon certaines indiscrétions, la stratégie définitive à adopter ne ferait pas encore l’unanimité du côté des dirigeants, concernant notamment le renouvellement de la flotte de la compagnie. Certains administrateurs opteraient pour un achat pur et simple de nouveaux avions pour remplacer les deux Airbus A340 qui ne sont plus rentables. Une option très budgétivore qui risque toutefois de ne pas plaire aux partenaires techniques et financiers qui ont cette réputation d’être très exigeants en matière d’équilibre budgétaire.

    Dans tous les cas, les bailleurs attendent des plans de redressement crédibles pour garantir la viabilité financière d’Air Madagascar. Une mission qui s’avèrera très difficile pour le futur Directeur Général de la compagnie nationale aérienne Air Madagascar.

    R.Edmond

    M.Ravatomanga et ses collaborateurs, qui lors de son passage en tant qu’administrateur de la société de distribution de l’électricité et de l’eau malgache, administrateur représentant de la présidence : JIRAMA, s’était tout simplement servi de sa puissance politique pour effectuer des montages financiers pendant la période de la transition qui procurent des avantages financiers colossaux à son groupe. Le forfait étant estimé autour de 80.000.000.000Ar : QUATRE VINGT MILLIARD ARIARY * Environ 17.000.000 €uros. Hardy : M.Ravatomanga avait mis la main dans la caisse, aidé par le Directeur Général de la JIRAMA de l’époque, Désiré Rasidy, assistés par les collaborateurs de M.Ravatomanga, M.Rakotobe Andriatafy, Andrianasolo José et de Eric.M.Razanaparany directeur général de la société MMP/BTP par laquelle une bonne partie des fonds avaient transité.

    H. Rajaonarimampianina ordonnait des investigations dès son accès au pouvoir, une bonne partie de l’enquête avait été effectuée par le Bureau Indépendant ANti-COrruption : BIANCO, qui avait conclu clairement par leur conclusion l’implication flagrante de Maminiaina Ravatomanga et consorts. Une implication indéniable. Nous savons pourquoi les poursuites n’ont pas abouti jusqu’à l’arrestation de ces chérubins, oui c’est vrai, on dirait des angelots, bien habillés, polis, qui vivent dans le luxe, mais sommes toutes des personnages capables de tout.

    À deux ils ont dépouillé la société d’Etat, qui jusqu’à ce jour n’a jamais pu renflouer ce trou, qui reste béant. C’est scandaleux et c’est un crime, la justice malgache est corrompue, de là prend racine un réseau d’influence digne d’une organisation mafieuse. Si on prend référence aux rapports d’activités de 2009/2010/2011/2012, vous allez vous même, rendre compte qu’il y a malaise et il y a un dysfonctionnement anormal au niveau de la gestion de la JIRAMA de l’époque de la transition : le président de la République A.Rajoelina , M.Ravatomanga, le PCA, le Directeur général de la JIRAMA sont les principaux acteurs de cette grande arnaque de 80.000.000.000 ariary et devront répondre de leur crime, c’est un acte criminel.
    L’implication de M.Ravatomanga, associé de A. Rajoelina est indéniable. A deux ils ont dépouillé la société d’Etat JIRAMA, elle n’a jamais pu renflouer ce trou de gestion du à cette escroquerie jusqu’à ce jour. La population subit les coupures quotidiennes "délestage" depuis 2009.Tant bien que mal H. Rajaonarimampianina avait tenté redonner vie à la société d’Etat, mais le trous était tellement béant qu’il a du aller vers les energies renouvelables.

  • 21 janvier à 19:41 | Besorongola (#10635)

    L’implication de M.Ravatomanga, associé de A. Rajoelina est indéniable. A deux ils ont dépouillé la société d’Etat JIRAMA, elle n’a jamais pu renflouer ce trou de gestion du à cette escroquerie jusqu’à ce jour. La population subit les coupures quotidiennes "délestage" depuis 2009.Tant bien que mal H. Rajaonarimampianina avait tenté redonner vie à la société d’Etat, mais le trous était tellement béant qu’il a du aller vers les energies renouvelables.

    Oui en effet, on sait qui avait étouffé cet acte criminel, on en reparlera lors de notre prochaine édition, le temps de mettre la main sur les dossiers de vente, pardon "cession gracieuse " de deux véhicules 4x4 neufs de marque Toyota, type Prado, au ministre de la justice actuel, à l’époque au poste du procureur général. Nous en reparlerons.

    Accusation implacable, on se demande pourquoi n’y avait-il eu ni arrestation ni mandat de dépôt, un procureur avait étouffé l’affaire en se faisant corrompre. Ce gouvernement de A.RAJOELINA est truffé de personnages corrompus, n’avions-nous pas parlé du dossier de financement fonds subsahariens ? On pourra creuser un peu plus le dossier FLAMCO, pour en sortir des noms des personnages qui orbitent autour de A.Rajoelina.
    Accusation implacable, on se demande pourquoi n’y avait-il eu ni arrestation ni mandat de dépôt, un procureur avait étouffé l’affaire en se faisant corrompre. Ce gouvernement de A.RAJOELINA est truffé de personnages corrompus, n’avions-nous pas parlé du dossier de financement fonds subsahariens ? On pourra creuser un peu plus le dossier FLAMCO, pour en sortir des noms des personnages qui orbitent autour de A.Rajoelina.

    • 22 janvier à 14:17 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      BEN OUAISSHHH !

  • 21 janvier à 20:01 | reviv (#9830)

    Je cite :
    " Bref, un pays où on s’enrichit le mieux et le plus facilement sur terre serait Madagascar, avec un peuple qui ne pose pas de soucis à ce que font leurs gouvernants, ces bornes, ils sont rois au pays des aveugles. Pauvres peuples Malgaches, une telle insouciance à l’égard des méfaits et des crimes financiers de leur gouvernant, le peuple malgache mériterait le prix nobel de la tolérance.

    Andrew Berthold "


    &&&&&_____&&&&___&&&

    Vous avez tout résumé,
    cela n’a pas varié d’un pouce.
    C’est toujours comme cela depuis l’indépendance de ce pays, un peuple abusé par ceux qui le gouvernent.
    Ces derniers souvent issus des mêmes groupes et/ou des mêmes familles se plaçant en alternance au pouvoir à Madagascar depuis son indépendance, pratiquant sans honte l’enrichissement rapide et ne partageant absolument rien avec ceux d’en bas, n’éprouvent aucune compension pour ceux là.

    Aussi étonnant que cela puisse paraître, les pouvoirs successifs mettent en place des organismes de lutte contre toutes formes de corruption et de malversations mais sans succès. pourquoi ?
    Sachant que les occupants à ces postes sont savamment choisis puis nommés en haut lieu.

    En réalité tout ça est vicieux et monté de toutes pièces pour tromper et endormir le peuple mais aussi pour rassurer les partenaires financiers et surtout pour placer et caser les copains et vivre grassement aux dépens des pauvres.
    L’absence de résultats de ces différents organismes de lutte contre la corruption s’explique en partie par le fait qu’il leur est difficile voire ingrat de s’attaquer à ceux pour lesquels ils ont trouvé refuse pour leur bonheur.
    Et si la justice de ce pays fonctionnait comme il se doit, y aurait-il eu à ce niveau une superposition avec doublure de compétence ?

    Et les parlementaires de ce pays defendent-ils vraiment les intérêt de la populations ? rien n’est moins sûr.

    Et le pauvre peuple dans tout ça ?
    Eh ben, ils sont meurtris par la misère, torturés par la faim et malgré tout ça ils refusent la violence par le sang car ils aspirent à la paix,
    d’où votre appellation d’un peuple " méritant le prix nobel de la tolérance " que je partage.

    Et pourtant ce pays n’est pas en guerre et de surcroit dispose de toutes les richesses du monde, conditions favorisant normalement une vie meilleure pour la population.

    • 21 janvier à 21:11 | Turping (#1235) répond à reviv

      Reviv ,
      Borgnes au lieu de bornes ,....deux sens différents .
      Au pays des aveugles les borgnes sont rois.
      Et les comptes offshores des dirigeants dans tout cela oui ,une fois évincé du pouvoir la vie est toujours belle pour le fossoyeur de la nation dans l’impunité totale . Quand Hery était au pouvoir après la fin de transition de Radomelina ,ce dernier se réfugia à Paris ,idem c’est au tour de Hery maintenant après avoir acquis un appartement de 4,5 millions d’euros au boulevard St Germain dans le 7ème arrondissement . L’amiral d’eau douce n’a pas échappé aux règles quand il était à la villa Madrid de Neuilly .
      On lit toujours les posts comme si l’idolâtre de l’un est moins pire que l’autre .
      Enfin ,un voleur reste toujours un voleur qu’elle que soit la somme qu’il a détournée .

    • 21 janvier à 21:24 | Turping (#1235) répond à reviv

      Même Ravalo avait profité de ses notoriétés pour ne pas payer indirectement les impôts de son entreprise Tiko .C’est aussi un vol masqué !
      - Quant à Zefa Albert que beaucoup disent le plus clean dans cette affaire de détournement ,les rumeurs couraient sur ses affaires concernant les pierres précieuses ,les frips ,etc....
      - Et c’est la raison pour laquelle ,cette dégradation date depuis l’assassinat de Ratsimandrava .
      Avant cette date les dirigeants vivaient en toute simplicité pour servir le peuple ,l’honnêteté pour servir le peuple mais non pas pour se servir.

  • 21 janvier à 22:28 | Besorongola (#10635)

    Aina RAZA/ FB :

    NIVOAKA NY CHIFFRES FAMBARA FARANY : 73

    EFA AKAIKY NY FARANY, EFA MANDONDONA AO AMBARAVARANA NY FAHARAVAN’ITY FITONDRANA ITY.
    ANTOMOTRA NY ORA SY NY FOTOANA.

    ITY NY KION-DALANA FARANY.
    "DÉBUT DE LA FIN"

    Tadidinareo ve ny chiffres #nampiongana an’i Rajaonarimampianina sy naharava azy !?
    Tsy misy zavatra kisendrasendra na fifandrifian-javatra sy mandeha ho azy izany intsony eto hoy aho fa mifandray sy mifampiankina daholo io zavatra rehetra mandeha sy misy eto @ ity tany ity io.
    Tadidio fa tena misy antony goavana be sy misy lanjany ary akony lehibe io isa 73 io, tsy nivoka fahatany akory io fa code nilatsaka avy any ambony io, ary tsy hanazava izany intsony isika na hiresaka lava be an’izany, tsy fotoanan’izany intsony izao fa io fotsiny io no repère dia jereo tsara ny zavatra rehetra miseo sy hiseo eto manomboka izao.
    - Rajaonarimampianina : 73 députés
    - Rajoelina : volamena 73 kg.

    Manomboka izy io ary tsy mijanona intsony raha tsy miala teo Rajoelina.
    TSY MAINTSY MIALA, TSY MAINTSY MIONGANA.

    #TAPAKA_NY_RN13

    Io chiffres 13 io no nametrahana sy namatorana an’i Madagasikara tamin’ny zavatra ratsy rehetra teto fony vao tonga teo Rajoelina, io no isa maléfique na porte malheur teto, ka vao tapaka io RN13 dia fambara loza lehibe sy #faharavana sy fihoganana ho an’ity fitondrana ity. Tapaka manaraka an’iny ny herin’ny ratsy rehetra, efa nolazaiko hatrany hatrany fa na inona atao eto tsisy zavatra mety sy hety intsony na handeha ambaky ny lohanao ianao, na mbola omena 100 milliards de dollars ary ianao, tsy #vola na famatsiana izany mihitsy no #olana eto fa ianao mihitsy no efa #voazona ary nanota fady sy namono hasina teto ka izay zavatra kasainao atao eto tsisy manjary izany intsony.
    Miady @ Andriamanitra ianao hoy aho ka adala ianao.

    Tapaka ny RN13 hoy aho.
    Tapaka lesy eh ! tsisy fika intsony io fa mialà moramora dien’ny mbola tsy tara.
    Tsy tapatapaka fahatany izany io fa naninona tsy tetezana Rn44 na Rn7 na tetezana hafa no tapaka !?
    Tsy misy hoy aho ny kisendrasendra vao vita kely ny kabary ny 31 desambra 2020 izay nataony Rajoelina izay nolazainy fa fotoana ny asa goavana ny 2021 dia tapaka ny tetezana mampitohy ny 2021.
    13= 31 (mivadika fotsiny) tao anaty timing tsara izy 2.
    VELOMA LESY EH !! RAVA IALAHY.

    Aza mba manao ratsy ihany eto @ ity tany ity fa tsy afabela mandrakizay izany.
    Tsisy mafy noho izany #Babylone izany fa rava ihany, tsisy mafy noho izany Didier Ratsiraka izany fa rava ihany, tsisy mafy noho izany #Ravalomanana izany fa rava ihany, ny efa nalàna tsy tafaverina eo izany intsony.

    Tadidio mandrakizay fa tsy misy haizina handresy #Hazavana izany fa izay ilay fandaharana hoe : Ny #MPAHARY manana ny planininy fa tsy hoe raha mangina izy dia resy fa bitika toy ny vitsika eo anatrehany izany ratsy izany. Io tsy hain’olombelona izany eh !!
    Ataovy antsaina mandrakariva fa tsy misy fanahy handeha andainga sy hiteniteny fona izany, fa na ho ela tsy maintsy tanteraka izay voalaza rehetra ary ny hoe : tsy tanteraka TSY MISY.

    Ry vahoaka malagasy izay efa tena leo, fijaliana, fampahoriana, leo an’izao fitondrana izao.
    Tsy mahita masoandro mihiratra sy tsy mahita mangirana na hazavana amin’ny izao fitondrana izao fa haizina sy tebiteby lava no iainana.
    Tsapa tokoa fa mafy ny mahazo anareo ary tena mihantra aman’aina sy atenda kely ny fahoriana.
    Aza matahotra nareo fa kely sisa dia ho afaka sy ho tafavoaka amin’izao zioga sy geja izao isika ka hisandratra amin’ny avo amin’izay ity firenena ity.
    Raha mangidy izany tsy mbola nisy toy ity fitondrana ity hatramin’izay, nisotro ny rano tsy tiana ny vahoka ary nanenina tanteraka nefa tsy afa-manoatra.

    Aza matahotra hoy aho.
    Efa hita mialoha be tany sy efa voalahatra ary voalamina ny faharavan’io fitondrana sadasada manompo devoly na fanjakana #satanika io.
    Fotoana fohy dia hiova ny tantaran’ny tany sy izao tontolo izao fa aza kivy sy mahereza hatrany isika.
    Ary miadia mafy fa tsy fotoana hipetrapetrahana intsony izao fa fotoanan’ny asa sy ny fanovàna goavana, ary fifohazana fa tsy fatoritoriana intsony.

    I RAJOELINA mihitsy ilay antsoina hoe "KRIZY LEHIBE" mpamafy lainga sy korontana ary fahantrana, ka raha ny fijanonan’io eo dia ho zava-doza be fona no iainan’ny malagasy satria izy mihitsy no ilay #FANETRIBE ny tany eto.
    Ary tsy handroso mandrakizay i Madagasikara raha io no mbola eo.
    Noho izany tsy maintsy halàna teo io vao afaka amin’ny KIZO sy KRIZY ny malagasy .

    Raha i RAJOELINA izany tsy hiala mora eo @ fitondrana na hisy Rà latsaka aza fa hanao izay heriny rehetra izy hijanona eo.
    Matoky ny #TAFIKA izy.
    Kanefa arakaraka ny hiziriziriny sy hanaovany kiribiby hijanona eo no vao maika hapotika azy, fanjakana tsisy afitsoka intsony io fa di-doha sisa no ataon’io eo fa tsy havita na inona na inona izany intsony io hoy aho.
    #Mokondoha sy #bontolo ary #letrezana sy #amboletra sisa no ataon’io eo nefa izany mihitsy no tena mety aminay dia hifankaita isika ary hifampitady aleo handeha dia aleo hanao eo.
    Nareo ministres ireo mialà mora dian’ny mbola tsy maneno ny akoho sy ny trompetra fa tratra farany eo, vola izany tsy hangidy, milaza aho izay fa efa sambo milentika sy soavaly maty anie io fitondrana io eh !! HEIN !

    Dokadokafo ihany io olona efa hita fa tsy manjary sy mivarina an-kady io.
    Derao sy hobio fona dia ankalazao, hatsarao hatrany fa anjely io.
    Iankohofy mihitsy fa madio tsisy pentina io sady mpamonjy sy mpanavotra.
    Hindrahindrao fona fa mamim-bahoaka sady be mpitia. ATAOVY DAHOLO EH !!

    Ianareo aza manaiky ampitahorina sy ampiorohoron’ny olona eto amin’ny tanindrazanao izany intsony.
    "Ny marina tsy mba maty"
    "Ny hery tsy mahaleo fanahy"
    "Misy farany ny zava-drehetra"
    MASAHIA, MIADY, MIJOROA, MANOHERA.
    HO AN’NY TANINDRAZANA✊

    Mombantsika ary hombanareo mandrakariva anie ilay Mpahary.

    MASINA NY TANINDRAZANA🇲🇬

  • 21 janvier à 22:28 | Besorongola (#10635)

    VAKIO ATO IREO AMPAMOAKA REHETRA MIFANESY.

    #IREO_TSIAMABARATELO_REHETRA_NA_SECRET_AN_I_RAJOELINA_SY_IREO_MPITONDRA_NIFANDIMBY.

    "ANJELY MAINTY" : IO NO MAMATOTRA AN’I MADAGASIKARA... FITOKANANA NY COLISEE : MITADY LOZA IANAREO !!" -VAKIO ATO : https://mobile.facebook.com/story.php?story_fbid=1087026185087220&id=100013395468458&ref=bookmarks

    - FITODRANA MANOMPO DEVOLY : https://mobile.facebook.com/story.php?story_fbid=1088392251617280&id=100013395468458&ref=bookmarks

    AMPAMOAKA FIZARANA VOALOANY : "NY TSIAMBARATELO MIAFINA AN’I RAJOELINA SY NY NAHATONGA NY CORONA" VIRUS" https://mobile.facebook.com/story.php?story_fbid=972343579888815&id=100013395468458

    AMAPAMOAKA FIZARANA FAHAROA : "IREO FANOTANA FADY SY FAMONOANA HASINA ARY ASAN-DEVOLY NATAON’IREO MPITONDRA NIFANDIMBY TETO MADAGASIKARA." https://mobile.facebook.com/story.php?story_fbid=996956617427511&id=100013395468458

    AMAPAMOAKA FIZARANA FAHATELO : "IREO AFERA MALOTO SY TETI-DRATSIN’I RAJOELINA ETO @ FIRENENA." https://mobile.facebook.com/story.php?story_fbid=1006140969842409&id=100013395468458

    AMAPAMOAKA FIZARANA FAHA EFATRA : "EFA RAVA NY HERIN-DEMONY SAIKA APETRAKA NY 26 JUIN SY NY 14 OCTOBRE... KASAINA VELOMINA NY 6 NOVEMBRE... MITADY LOZA IANAREO !!" https://mobile.facebook.com/story.php?story_fbid=1060750994381406&id=100013395468458&ref=bookmarks

    AMPAMOKA TSARA HO FANTATRA : "HIOVA TSY HO ELA INTSONY NY TANTARAN’ITY TANY ITY." #ILAY_ADY_LEHIBE_FARANY https://mobile.facebook.com/story.php?story_fbid=1012395012550338&id=100013395468458

    #ZARAO_SY_APARITAO

  • 21 janvier à 22:51 | Shalom (#2831)

    Asa raha mba nisy nahatsikaritra isika tamin’ny fampisehoana ny filohan’ny sEnà.
    Marary ny fo mahita fa dongadonga ilay hoe lehiben’ny loholona kanefa etsy ambadika TAOLANA sisa ny an’ny zanaky ny KERE.
    Zava-misy sy marina izany, dia toa izany foana ve no ho fiainan’ny Ambanilanitra ?

    O ! Ry fody an’ala e ! ô !
    Aza homana ny varim-bahoaka ianareo ô ! ô !
    O ! Ry Foza an’ala e ! ô !
    Mandehana re ....

  • 21 janvier à 23:38 | reviv (#9830)

    "
    # 21 janvier à 21:11 | Turping (#1235) répond à reviv ^

    Reviv ,
    Borgnes au lieu de bornes ,....deux sens différents .
    Au pays des aveugles les borgnes sont rois."


    &&&&&&_____&&&&___

    Bonsoir Turping,
    Merci pour la correction ci-dessus.
    mais si vous lisez bien, je ne suis pas l’auteur de cette phrase. Je n’ai fait que copié-collé.
    Pour tout vous dire et en toute franchise, je ne m’attarde pas trop à ce genre de détails, je suis assez indulgent à ce propos car j’en fait aussi bcp en écrivant vite et je pense que les lecteurs avertis corrigent eux même les fautes.
    Souvent on dit aussi, celui qui ne fait rien ne se trompe jamais.
    Sur ce, bonne soirée Turping.

  • 21 janvier à 23:56 | reviv (#9830)

    Turping, vous avez écrit ce qui suit :
    " Enfin ,un voleur reste toujours un voleur qu’elle que soit la somme qu’il a détournée ."

    Je sais que vous êtes un puriste de la langue française, alors si vous permettez, il faut plutôt écrire :
    ."....quelle que soit la somme détournée au lieu de qu’elle que soit....
    à moins qu’il s’agit d’une faute d’inattention.

    Bonne soirée à vous.

    • 22 janvier à 01:28 | Turping (#1235) répond à reviv

      reviv,
      D’accord , on écrit quelle que soit au lieu de qu’elle que soit , j’accepte ma faute .Par inadvertance j’ai mis une" apostrophe" .Merci
      Bonne soirée !

    • 22 janvier à 01:30 | Turping (#1235) répond à reviv

      à moins qu’il s’agisse d’une faute d’inattention .Oui c’est cela et l’erreur est humaine .
      Bonne soirée !

    • 22 janvier à 14:39 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à reviv

      Comme on est en cours de français. J’ai remarqué que certains ici font preuve d’excellence en la matière et exigent en retour une rédaction impeccable donc :
      "À moins qu’il ne s’agisse d’une faute d’inattention..."

  • 22 janvier à 02:24 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    ça c’est une priorité ... Avant tout autre projet .

    • 22 janvier à 02:28 | kunto (#7668) répond à kunto

      C’est très bien , mais il faut trouvé des solutions durable surtout pour l’eau ...

      Pas d’eau = pas de vie possible .

  • 22 janvier à 09:22 | vatomena (#8391)

    on déblatérera comme on voudra pour le magistére de Rajoelina 1er ,mais il faut lui accorder la création de milliers d’emplois :celui de porteurs d’eau.Ils sont devenus des milliers à tananarive..Tous ces jerrycans jaunes donnent de la couleur à la ville.Porteur d’eau ,c’est l’avenir !

  • 22 janvier à 10:36 | SNUTILE (#1543)

    Comment sensibiliser cette population au problème de la faim qui est la conséquence directe des naissances sans avoir des champs productifs et des réserves alimentaires au grenier ?

    Est-ce qu’elle a droit à des photos "souvenir" même douloureuse mais surtout pédagogique pour une prise de conscience immédiate ?

    Y - a - t -il une séance d’information-formation sur le planning familial qui peut être comme modèle à suivre pour cette population ?

    Et très important de leur demander quel est la solution pour de telle situation invivable ?

  • 22 janvier à 12:38 | reviv (#9830)

    Turping : à moins qu’il s’agisse d’une faute d’inattention ...


    &&&&____&&&___

    Évidemment cher ami, à rappeler que la négation appelle, en général, le subjonctif.
    C’est élémentaire...
    c’est la raison pour laquelle je dis de ne pas se cantonner davantage sur les détails inutiles, aller donc vers l’essentiel càd le fond.
    Ceci dit, si le fond est vaseux, la forme ne le sauvera pas.

    Sur le reste, je suis d’accord,
    bonne continuation.

  • 22 janvier à 13:55 | reviv (#9830)

    SNUTILE : ". Comment sensibiliser cette population au problème de la faim qui est la conséquence directe des naissances sans avoir des champs productifs et des réserves alimentaires au grenier ? "


    &&&&&_____&&&&__&&&

    question d’actualité à l’heure où le pays n’arrive plus à nourrir la population.
    Le dérèglement climatique avec toutes ses conséquences fait que l’homme doit modifier ses habitudes d’antan.

    La limitation de naissances est une piste.
    c’est un sujet qui passionne autant les spécialistes de tous bords à commencer par les démographiques, les politiques, les économistes, les écologistes, etc...

    le pouvoir devra se soucier sérieusement une politique allant dans ce sens pour limiter les dégâts.
    Car ce phénomène culturel touche autant toutes les populations de villes comme de campagnes du pays par des intérêts machistes pour certains et religieux pour d’autres.
    Ce thème devrait être une des priorités à traiter.

    Bref, le modèle de planning familial évoqué ci-dessus est une piste déjà explorée mais sans trop de succès.

    Mais comment inculquer cet enseignement et convaincre les femmes à y adhérer si la grosse majorité d’entre elles ne comprenne pas grand-chose faute de connaissance suffisante.
    Il faut pour cela commencer par la scolarisation en masse des jeunes filles pour pouvoir comprendre la vulgarisation de l’enseignement du planning familial, ensuite leur adhésion devient plus facile.

    • 22 janvier à 14:13 | bekily (#9403) répond à reviv

      reviv...
      Malthus avait raison , tout simplement

      Mais politiquement (pour des raisons surement RELIGIEUSES) on ne parle jamais de SURPOPULATION pour ne pas choquer ....les futurs électeurs !!!

      Seul Mao Dze Dong a osé !!! car en Chine l’individu ne compte pas !

  • 22 janvier à 14:15 | bekily (#9403)

    En Inde , lorsque un accouchement se pase (par hasard) à l’hopital : on stérilise de suite la femme !!!

    A Mada , dans un univers populaire "machiste’"....certains môssieurs craignent que leurs femmes aillent "fauter" ailleurs ....

  • 22 janvier à 14:28 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    J’en reviens à cette pénurie d’eau et comme l’eau c’est la vie, qu’est ce qu’il compte faire le Son Altesse Roublarde DJ 1-er ?

    L’eau devient de plus en plus chère et rationnée et le retour aux années de la révolution socialiste de Ratsiraka où l’on fait la queue pour acheter des PPN n’est pas loin l’idéologie en moins :

    https://www.actutana.com/depeche/de-500-a-1000-ar-le-bidon-jaune-deau/

    Il y a aussi les médicaments qui coûtent plus cher :

    https://www.rfi.fr/fr/afrique/20200728-madagascar-m%C3%A9dicaments-plus-chers-et-plus-rares

    https://www.actutana.com/depeche/medicaments-hausse-de-20-a-50-du-prix-des-medocs-a-madagougou/

    Alors entre ce qui est prioritaire, urgent, important, secondaire et futile :
    - l’eau, le kere, l’exode rural, le prix des médicaments .... tout celà c’est futile n’est ce pas (je suis en mode ironie 2nd degré) ?
    - ce qui est prioritaire c’est de rapatrier les 73 kg d’or d’AFS et aussi les 3 zouaves de convoyeurs si possible et surtout en espérant qu’ils sachent la boucler car il y à fort à parier que l’épilogue de cette affaire sera sud-africaine.

    Ah oui, pour faire joli ne pourrait-on pas coloré l’eau qu’on vend dans les bidons jaunes en 🍊, celà fera fanta orange le goût en moins ?

    Je pense que les électeurs doublonnés (pour ne pas dire couillonés) qui ont voté pour DJ en 2019 (2 ans de mandat déjà) et qui font la queue pour avoir un peu d’eau apprécieront la couleur 🍊, celle de émergence pour leur eau.

    Cordialement
    YaR

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS