Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 17 novembre 2018
Antananarivo | 06h02
 

Société

Traite des êtres humains

22,1% des enfants à Madagascar en situation de travail forcé

mardi 23 octobre | Arena R.

Les chiffres peuvent faire froid dans le dos. Pour la tranche d’âge de 5 à 14 ans, encore 22,1% des enfants à Madagascar étaient en situation de travail forcé soit 1,207 million d’enfants. Ces statistiques qui datent de 2016 sont du Bureau national de la lutte contre la traite des êtres humains (BNLTEH). Mais la situation n’a cessé de se dégrader depuis.

Le BNLTEH explique d’ailleurs que, « ces enfants voient leur santé se dégrader ou être particulièrement en danger. Ainsi, persistent-ils de graves troubles respiratoires (secteur minier), des maladies (paludisme, diarrhée notamment), l’exposition à des substances toxiques (production de vanille), la charge physique et horaire de travail ainsi que les risques d’accidents graves.

Les aléas de ces derniers temps, notamment les récents troubles climatiques (Cylcone Enawo en 2017) et les épidémies d’octobre 2017 (peste pneumonique et bubonique) n’ont fait qu’aggraver la situation. Ils ont entrainé la fermeture de nombreuses écoles et la suspension des services sociaux entravant fortement l’accès à l’éducation pour les enfants augmentant leur vulnérabilité. Cette situation ne peut pourtant être combattue sans la prise en compte, entre autres, du manque d’infrastructures scolaires, de moyens de transports dans les zones rurales.

Dans le cadre de l’identification des défis , priorités et bonnes pratiques en matière de travail forcé à Madagascar ainsi que des programmes et actions à mettre en œuvre pour lutter concrètement et efficacement contre l’esclavage moderne, la traite des êtres humains et le travail des enfants, un atelier interactif sera organisé au Carlton à Anosy, le 25 octobre prochain. Ce premier atelier bénéficie de l’appui de l’Organisation internationale du Travail, de l’UNICEF, de l’OIM et du HCDH.

Le but principal de l’atelier est de revisiter les plans d’actions du pays en matière de lutte contre le travail des enfants et la traite des êtres humains.

Le gouvernement malgache a déjà pris en 2015 des mesures pour lutter contre la traite des personnes avec notamment la création du Bureau national de la lutte contre la traite des êtres humains (BNLTEH) par les décrets N° 2017-1137 et N°2015-995 et l’adoption du Plan d’action national contre la traite des personnes, toujours en vigueur et utilisé comme cadre de référence.

En acceptant d’être un des pays pionniers de l’Alliance 8.7, Madagascar s’inscrit ainsi dans la démarche de plusieurs pays des Nations Unies prêts à s’investir pour atteindre la cible 8.7 des objectifs du développement durable (ODD). A travers la définition et mise en place de nouvelles méthodes, le pays s’engage pour que l’ensemble des pays impliqués dans l’Alliance 8.7 puissent apprendre de son exemple en vue de la réussite de l’objectif 8.7 et de l’accélération de sa concrétisation.

20 commentaires

Vos commentaires

  • 23 octobre à 09:57 | Isambilo (#4541)

    Et qu’en pense l’ancien correspondant du BIT devenu premier ministre ?

    • 23 octobre à 10:31 | Ibalitakely (#9342) répond à Isambilo

      Izay toerana nandalovany & notantanany toa tsy nisy nanjary avokoa : SECREN, BIT Madagascar variana nanao sipasipa sns tao fotsiny & nandany vola etsy & eroa ka aiza no ahitany ankizy tahaka ny manao asa an-terivozona izany !!

    • 23 octobre à 15:26 | tsirah (#10456) répond à Isambilo

      i RAJAONARIMAMPIANINA ihany no tokony ho eo, fa ity lisim-pifidianana ity no mety hamitaka, satria maro ny mpoban’ny filoha HERY ; tsy ao anaty lisitra, ary ireo mapar sy TIM ireo dia saika voasoratra avokoa.

  • 23 octobre à 10:11 | Ponctuel (#10457)

    Ceci est un vrai sujet de campagne pour un candidat à la présidentielle. On aimerait des propositions concrètes des « favoris » sur le sujet.

    Et d’une manière générale, comment résoudre les vrais problèmes du pays : Le travail des enfants, bien sûr, et aussi la famine dans le sud, l’insécurité permanente, la dégradation des voies de communications, etc...

    Au passage, ceci est à mettre au passif de ceux qui sont au pouvoir actuellement : Même si les enfants ont souvent travaillé dans les campagnes, cela n’a jamais pris de telles proportions. On se croirait en Inde. Et évidemment on imagine ensuite la prostitution et tout le toutim...

  • 23 octobre à 11:24 | FINENGO (#7901)

    Il me semblait que le Président Nasique Hery Rajaonarimampianina coupeur de ruban, avait fait des prouesses c’est ce que le Nasique de RAMBO nous prèche ici à chaque jour qui se lève.
    Entre les centres de soins médicaux, les Bloques Opératoires, et que j’en sais foutre, ne sont donc que poudre aux yeux.

    1/4 des enfants Malgaches sont réduits à être des esclaves et ceci n’inquiète guère les Responsbles politique de ce Misérable Pays.
    Pendant que leurs enfants Mangent à leur faim, habillés comme des Princes et fréquentent les établissements scolaires les plus renommés, d’autres enfants se vautrent, sous leurs yeux, dans une Misère sans nom, et ceci ne les interpelle aucunement. Aux yeux des Gouvernants ceci est une normalité.

    Pendant ce temps là certains candidats, usent des sommes colossales pour leur Propagande, en ayant sous leurs yeux des innocents mourirent dans un dénuement total et d’une indifférence sans égale.
    Et ces mêmes Messieurs se projettent à être Président. Mais dans quel Pays vit-on à Madagascar, est ce le Pays de la démesure, ou celui de toutes les misères du monde réunies .

    J’ai du mal à comprendre comment les Malgaches puissent se laisser embobiner, dans un simulacre d’ élection, qui n’est autre chose que d’aller choisir et désigner leur futur BOURREAU.
    C’est impensable, mais que peut-on faire.
    C’est ainsi que ça se passe à Babakotoland depuis plus de 43 ans.
    Alors je me pose la Question : Le Peuple Malgache est-il un Peuple Pacifique comme on le dit souvent, ou, est-ce plutôt un Peuple SOUMIS.
    J’aimerais bien avoir une réponse à cette Question.

    • 23 octobre à 12:05 | Maestro (#7313) répond à FINENGO

      @ Finengo.

      Alors je me pose la Question : Le Peuple Malgache est-il un Peuple Pacifique comme on le dit souvent, ou, est-ce plutôt un Peuple SOUMIS.

      Au risque de vous choquer moi j’ai déjà un élément de réponse suite à des observations datant de du décès de Ratsimandrava. Je pense que le Peuple Malgache navigue au gré du vent sans avoir réellement un Objectif pour le quel certains Peuples aujourd’hui se battent à mort sans compter. Il y a quelques mois un adolescent d’un Pays dont je tairai le nom m’avait dit : aujourd’hui je me positive, je sors mes armes et je casse tout. Sur le Coup j’ai eu très peur pour ma misérable vie mais je viens d’apprendre qu’il vient de monter son Start Up au nez et la barbe de tout le Monde et tout seul comme un Grand.

    • 23 octobre à 15:37 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à FINENGO

      Finingo,
      Il est peut etre temps pour vous de vous renseigner et d’apprendre l’Histoire du pays, exrmple, les grandes greves de 1991,contre Ratsy irakak, 1 an de greve totale , tout est bloqué , aucune administration, aucune ecole, 1986, greve contre Ratsy Iraka, arrêté car le Pape vient pour Rasoamanarivo...
      2001, 2008, bref tous les 10 ans en gros.
      1972, ca vous dis quelque chose, cintre le néocolonialisme, réprimé dans le sang...
      Depuisbil y a eu lassitude, les gasy ont laissé tombé, depuis des halabato de ratsi irzka contre zafy déjà... car le peuple n’a pas bougé, et depuis les dernières elections de 2013, pas de vague.
      La dernière fois c’etait pour soutenir Ra8 en 2009, les video dont sur facebook et sur youtube,facilement accessible au premier venu.

  • 23 octobre à 11:34 | arsonist (#10169)

    Vis-à-vis de leurs enfants et collectivement les Gasy sont devenus pire que les animaux .
    Les animaux, eux, prennent le temps qu’il faut pour apprendre à leurs jeunes comment vivre dans leur monde.

    Les Gasy, eux, ne se donnent même pas cette peine.
    Sommes-nous devenus inférieurs aux animaux ?

    Bof ! Du moment que des Gasy se passionnent par des simulacres d’élections, alors tout est pour le mieux .

    • 23 octobre à 13:12 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Arsonist
      autrefois il en était autrement . Dans les familles on se disputait pour avoir la garde de l’enfant orphelin. C’était au temps du Madagascar sous férule coloniale .Le malgache restait égal à lui meme .Il continuait à vivre dans sa civilisation . Aujourd’hui l’enfant est devenu fardeau .Il est jeté à la rue comme un 4 mis . J’ai en mémoire cet enfant qui cassait des cailloux ,des larmes pleins les yeux : Est ce normal qu’un enfant doit casser des cailloux pour pouvoir payer son écolage . triste destin ....

  • 23 octobre à 13:27 | FINENGO (#7901)

    @ Maestro (#7313)
    Bonjour
    Ce que vous me dites là, est aussi mon sentiment.
    Je l’ai souvent dit ici que ce Peuple est complice de son Malheur.
    Il est impensable que ce Pays se vautre depuis plus de 43 ans dans une Gouvernance sans égale ailleurs, Madagascar est toute même classé Pays le plus CORROMPU au Monde, et ce n’est pas rien.
    La Corruption dans ce Pays est devenue une Institution, car tous et sans exception le sont, chacun à leur niveau. Du plus Petit au Sommet de l’ Etat.
    La Corruption est devenue depuis des décennies un mode de Gouvernance, et incluse dans le mode de vie d’une très Grande Majorité, sauf exception et encore il faut la trouver cette exception, c’est triste à dire mais il en est ainsi.
    C’est dire que ce que vous dites est loin de me choquer.
    Bonne journée ..!!!

    • 23 octobre à 14:44 | dominique (#9242) répond à FINENGO

      bjr :: : exacte !! entièrement d’accord avec vous c’est même a croire que c’est au programme scolaire depuis le CE1 .. et en plus le mensonge ; génétiquement un modifiable ici je pense ...bonne journée

  • 23 octobre à 14:11 | Tsix (#10296)

    Nanomboka tamin’ireny krizy nambolen’ny filohan’ny tetezamita ireny dia maro loatra ireo tsy fanarahan-dalàna teto amin-tsika. Lasa varavarana misokatra ho an’ireo mpanararaotra laotra ny firenena satria mantsy ny mpitarika ihany koa mba manao ny ataony.

  • 23 octobre à 15:10 | Christianna (#10313)

    Betsaka ny ankizy Malagasy very zo, izay indrindra no nanokafan’i Hery Rajaonarimampianina fony izy mbola Filoha amperin’asa sekoly aman-jatony satria ny fahaizana no vady tsy mamitaka ary ny fianarana lova tsara indrindra, zon’ny ankizy ny mianatra.

  • 23 octobre à 16:02 | Toutoun (#10298)

    Zany dia mbola vokatry ny fanagihazana t@ andron-dRavalo ihany, dia avy eo nampian’ny baranahiny t@ Rajoelina, dia izao ny vokany ! Soa ihany fa efa anaty vina Fisandratana izay hanatanteraka fitohizan’asa io resaka iray io !!!

  • 23 octobre à 16:05 | FINENGO (#7901)

    @ lafu_ny_su_krill (#10001)
    Ecoutes du KON.
    Tu n’as rien à m’ apprendre sur Madagascar.
    Tu n’étais pas en âge de comprendre, ou voir même tu n’étais pas né que j’assistais au débute son naufrage. Et qui sait, si un de tes Parents ne font pas parti de ceux qui croyaient, à une indépendance plus radieuse, en soutenant le Rotaka de 1972, voir en y participant, et qui, au jour d’aujourd’hui s’en mord les KO.UILLES.
    Eh Ben oui. Qui sème le vent, récolte la Tempête.

    Et ce que tu me dis là n’a aucun rapport avec ce que je disais dans mon Post. Mis à part peut-être ce que tu appelles la lassitude des Malgaches, pour le peu qu’ils auraient fait comme Manif. Et qui les rendent par ailleurs complices de leur Malheur.

    Le Comble des Malgaches c’est quand ils ne sont pas pour un soit disant POURRI, ils sont pour un autre POURRI. Alors on change de Dirigeants, mais jamais de Méthodes. C’est ça Madagascar le Pays des BABAKOTO.
    Je me répète en ce qui te concerne. Tu es loin d’être un intélligent.
    Donc essaies de comprendre déjà ce que tu lis avant de ramener ta Fraise.
    Car il est bien pénible d’avoir une discution avec un VAURIEN.
    Aller, du vent. ! ! ! ! !

    • 24 octobre à 13:38 | Marika (#9389) répond à FINENGO

      Miezaka mba mamakivaky ny forum ihany raha vao misy fotoana kely , kanefa dia ompa sy fanalikàna
      hatrany no hitako raha vao misy FATIM-BAZAHA tsy vanona ao anaty forum.
      Ny tena mankaleo ihany koa dia misy ny mpiavy avy any avaratry ny rano miaro azy ireny fa hoe ny
      iray amin’ny ray aman-dreniny hono gasy . Fa angaha izany manome azy alalana hanompa sy hanambany ny gasy eto amin’ny forum ?
      Ny hevitra no ampiadiana fa tsy fitaizana no entina ampideraina eto .

      Tsy ny tenanay irery no mahatsikaritra fa ny fitaizana na ny fanabeazana azon’ny mpianatra anglophone sy ny f...phone dia toy ny atsimo sy avaratra.

  • 23 octobre à 18:30 | Ponctuel (#10457)

    C’est vrai qu’on n’a pas vu RAMBO aujourd’hui sur ce sujet.

    Dommage, il aurait pourtant eu une super vidéo d’inauguration d’école primaire de 50 éléves (sur 300.000 à scolariser d’urgence) à nous refourguer, histoire qu’on comprenne bien à quel point Hery est un super président.

    Mais bon, pas de bol, 22% des enfant sont au boulot dans les champs et les mines, et donc pas le temps..

  • 23 octobre à 20:56 | diego (#531)

    Bonjour,

    22% des enfants Gasy en situation de Travail forcé, 22% !

    Je ne suis pas un responsable politique malgache. Par conséquent, je n’ai pas à prendre aucune responsabilité ou me culpabiliser de cette situation mais je suis un Père et le pays dont on parle est le pays de mon enfance.

    Tout le monde connaît le problème. Elle n’est pas nouvelle. Ce n’est donc pas un nouveau problème. Les solutions sont très bien connues.

    Deux exactement :

    - Politique et Financier !

    Autrement dit, il faut une politique adressant les problèmes des enfants, Légiférer, au même titre que d’autres politiques, et y mettre les moyens financiers. Aider les familles et l’éducation, voilà quelques pistes !

    Pour Madagascar, il n’y a pas de secret, l’effondrement de l’État contribue à un désordre administratif et à l’appauvraisément de toutes les couches sociales malgaches.

    C’est un problème national, autrement dit, la solution doit être nationale, étatique. La Société Civile peut apporter des solutions, mais ce ne sont que des pansements et seulement à court terme.

  • 24 octobre à 19:17 | FINENGO (#7901)

    @ Marika (#9389)
    Pour répondre à ton Post.
    Va t’occuper de la Propagande de Ravalomanana.
    Si tu es anglophone tant mieux, comme RAMBO succe Hery, vas succer Ravalomanana c’est ton gagne Pain, Monsieur l’ anglophone.
    Aller du vent ..!!

    • 25 octobre à 15:01 | Ibalitakely (#9342) répond à FINENGO

      Moramora ihany kosa ry finaingotra, sa ianao efa nisy niteny teto hoe mpitsetsitra ireo rehetra mpilatsaka ho fidiana vazaha [frantsay ttsy an’ny frantsafrika] toa Ratsirak Didier, Rajoël, Olivier Mahafal’, Raberiziky Omer, Martial Hery sns. Tandremo sao misy kitro ny lelanao !!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 140