Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 janvier 2021
Antananarivo | 21h49
 

Economie

Mahajanga

1,4 milliards Ar pour 2 gares routières

mercredi 1er octobre 2008 | Tsievhanta

Une convention de 1,4 milliards a été signée hier entre le maire de Mahajanga, le Dr Rakotoarimanana Jean Nirina, et le représentant du pool d’investisseurs privés, Rakotomalala F. M. Cet argent est destiné à la construction d’une gare routière nationale dans le fokontany d’Aranta et d’une gare routière régionale, desservant la Région Boeny, dans le fokontany Abattoir.

La durée de la construction est de 120 jours à compter de la date de la pose de la première pierre. Ces deux gares seront dotées de trois guichets, d’un parking et de restaurants- snacks ainsi que d’une rampe d’accès pour les handicapés moteurs. Par ailleurs, une salle de détente et une autre salle d’attente seront aménagées pour les conducteurs et pour les voyageurs pour qu’ils n’aient plus à attendre l’heure de départ sous le soleil et sous les vents. L’essentiel étant la mise en place d’un quai d’arrivées et d’un quai de départ séparés pour éviter les cafouillages. En fait, l’objectif des concepteurs de ces infrastructures étant de faciliter et d’humaniser ces endroits très fréquentés par la population.

Ressources supplémentaires

La gare routière nationale de Mahajanga regroupe près de 39 coopératives. Une coopérative dispose en moyenne de 12 voitures. Près de 500 voitures par jour sont prévues utiliser les nouvelles infrastructures du côté d’Aranta. S’agissant de la gare routière régionale sise à Abattoir, elle est prévue servir 400 fréquences de voitures par jour. L’entrée en fonction de ces deux nouvelles gares routières constitue des ressources supplémentaires pour la commune urbaine de Mahajanga. La location des parkings, les ristournes des restaurants et des snacks, etc, en feront de nouvelles rentrées d’argent. Pour ce qui concerne le pool d’investissements privés, de grosses pointures comme la pétrolière Shell, Eurotec S-B et Inreco, etc, le compose. Sur les neuf communes choisies par le gouvernement pour bénéficier de ces nouvelles infrastructures, Mahajanga aura été la première à avoir bouclé son dossier (en un mois et demi), même si elle a été la dernière à avoir été incluse dans la liste.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS