Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 13h09
 

Politique

Décentralisation

Les employés de la commune urbaine d’Antananarivo inquiets

mardi 17 février 2015 | Léa Ratsiazo

Le nouveau découpage de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA) inquiète les employés, au nombre de 3500 actuellement. Ces derniers s’interrogent surtout sur leur avenir dont l’assurance de leur salaire. Après l’adoption de la loi sur le statut spécial d’Antananarivo, les 3500 employés de la CUA seront répartis dans les 6 communes d’arrondissement de la capitale, une partie seulement reste à la CUA. Actuellement, chaque arrondissement emploie quelques 70 personnes et réalise une recette variant de 1,2 million- 1,5 million d’ar par jour surtout en période de rentrée scolaire ou de préparation des examens. De 70 personnes aujourd’hui, ils vont passer à 500 employés demain après la mise en vigueur de la loi. Qui va assurer le salaire ? demande Irintsoa john Clément, leader syndicaliste de la CUA. L’Etat central, la CUA ou les communes d’arrondissement ? Le problème, c’est qu’aucun responsable à l’origine de ce chamboulement n’est daigné nous expliquer les tenants et les aboutissants du changement de statut. Même ceux qui sont contre le découpage ne sont pas en mesure d’expliquer en détails et avec des argumentations logiques techniques et/ou politiques valables pourquoi ils sont contre.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 17 février 2015 à 09:34 | jangobo (#8776)

    Pourquoi les employés de la Commune ne balayent-ils pas devant les portes de la Commune avant de s’inquiéter de leur avenir.

    Allez au Far I par exemple et établissez un acte de naissance. Il est écrit que c’est 400 ariary mais dès que vous êtes né avant 1960, ce sera 2000 ariary par exemplaire et ce n’est écrit nulle part.

    Et il n’y a presque plus de récépissés pour l’argent que vous payiez à la Mairie. Alors comment comptabiliser les recettes.

    Les tickets de parking n’ont pas aussi de récépissés, tout comme les tickets du marché. Faites le total et vous, employés n’aurez plus à vous inquiéter car l’argent existe, comme disait Astérix mais c’est l’emploi qui ne suit pas les normes.

    Et il fallait faire la grève, avant le vote de la loi et non maintenant.

    • 17 février 2015 à 09:56 | Bena (#2721) répond à jangobo

      pour ce mauvais découpage, laissons d’abord le hvm y perdre bcp de poils durant les communales. et puis après trouver 25 députés qui vont voter pour 100 afin d’amender la loi (depuis tsiranana, on n’est plus fort en ... calcul).

    • 17 février 2015 à 10:29 | betoko (#413) répond à Bena

      En effet le HVM est partout même avec les kéré , les sinistrés dans Tana , il exige que les sinistrés remplissent une fiche HVM avant d’obtenir des aides , les AV7 et maintenant concernant les rues de Tana . Tout est bon pour la démagogie et aussi pour la récupération politique . Je les attends de pied ferme lors des propagandes communales .

    • 17 février 2015 à 13:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Pour votre histoire d’AV7,sur quel « BUDGET »v est prélevé leur « INDEMNITE ».
      Du temps d’Andry Nirina RAJOELINA,c’est du bon vouloir de ce dernier.
      Faut-il s’étonner qu’HVM utilise le même principe pour avoir des adhérents !
      - « NOUS SOMMES A MADAGASCAR »,tout se monnaie....ou plutôt :
      - ON DEMANDE QUELQUE CHOSE//en échange==avant== d’accomplir son devoir civique".

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 17 février 2015 à 14:57 | Turping (#1235)

    - Il n’y a pas d’inquiétude à se faire pour la décentralisation. C’est le vrai chemin pour franchir à l’étape suivante .
    - Répartition du boulot ,signifie délocalisation du lieu habituel pour travailler dans les communes de rattachement .Où est le mal si les 3500 employés de la CUA seront repartis ?

  • 17 février 2015 à 14:59 | I MATORIANDRO (#6033)

    Ny tena manafintohina @ty resak fitantanana an’Antananarivo renivohitra ty dia ny paipaika politika tsy vanona kotrehin’ny t(h)erivaimanta !

    @zao fotoana zao dia vohizina miadana ndray fa tsy mahazo mitantana ny vola fanamboaran-dalana intsony ny mpitantana ny kominina izany dia midika fa lasa vatan-drakitra fotsiny sisa ty kominina ity noho ny tahotry hery sy vangy mivady tsy ahazo olona @ fifidianana ben’ny tanana ho avy !

    Aiza ireo olom-baventy eto an-tanana no mangina tsy miloa-bava @zao zava-doza efa hatreny an-tendakely izao ?

    Samia velon’aina !

  • 17 février 2015 à 16:26 | Isambilo (#4541)

    Où est le problème si le total des employés reste à 3500 ?
    Le pire ce serait 3500 plus les 500x6 mais ce serait logique sur le plan politique, chaque maire d’arrondissement se fait sa clientèle.

  • 17 février 2015 à 16:33 | jangobo (#8776)

    Herintaona izay no lasa

    mbola misy efatra hafa

    raha ny vava be ny kasa

    dia matavy koa ny tafa

    fa ny asa tena iriana

    mbola vitsy raondriana

    ka aza maika re ry lahy

    mbola efa-taona no eo rangahy

    ka mahaiza maniry tsara

    mba hiova ny HVn’i Gasikara

    hoy kotondrasoa

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 404