Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 6 décembre 2016
Antananarivo | 11h12
 

Environnement

Trafic de bois de rose

La CITES en a marre de la supercherie des autorités malgaches

mardi 19 janvier | Mirana Rabakoniaina

Cette fois ci la CITES (Convention sur le Commerce International d’Espèces Menacées de Faune ou Flore Sauvage) semble prête à découdre avec le double jeu des autorités malgaches. Ni l’élection des autorités censées plus légitimes (par rapport au régime de Transition) pour faire appliquer les lois, ni les nombreux textes de lois et règlement censés sanctionner sévèrement le trafic, ni les menaces (depuis longtemps) de sanctions internationales n’ont eu effet sur le pillage de ressources naturelles malgaches dont les bois de rose.

Les déclarations tonitruantes de la Président de la république lors de sa prise de fonction il y deux ans ainsi que celles de l’actuel Premier ministre sur leur volonté et engagement pour mettre un terme à cet honteux trafic sont restés lettre morte. Les Malgaches l’ont compris depuis longtemps et le monde entier aussi apparemment si l’on prend en compte le dernier communiqué de la CITES sur le trafic illégal de bois de rose. Le Comité Permanent de la CITES a constaté le manque de progrès de Madagascar sur le commerce illégal de bois précieux.

Avant la réunion de la semaine dernière à Genève, le Secrétariat de la CITES et le gouvernement Malagasy ont tous deux soumis au Comité des rapports d’avancement de la mise en œuvre du plan d’action pour les bois précieux de Madagascar. Le rapport du Secrétariat de la CITES a identifié plusieurs domaines où aucun progrès n’a été enregistré ainsi que plusieurs cas d’exportations illicites de bois de rose, et ce malgré l’engagement du gouvernement malagasy en 2013 de prévenir la coupe, le transport et le commerce de ces bois précieux.

Madagascar a également présenté un plan d’utilisation des stocks de rondins saisis dans le but d’obtenir l’approbation de la CITES pour leur mise en vente. Le Comité n’a pas jugé ce plan convaincant, soulignant que le pays concentre trop d’efforts sur le rapatriement des stocks de bois de rose illégaux saisis à l’étranger, alors que peu de progrès ont été effectués pour appliquer la loi et contrôler les activités illégales sur le terrain.

Le Comité a décidé le maintien de l’embargo sur les bois précieux de Madagascar. Il a exhorté les autorités malagasy à faire montre de progrès significatifs, notamment sur l’inventaire des stocks actuels et l’arrêt des exportations illégales des rondins d’ici Septembre ; sinon le pays pourrait encourir des sanctions plus fortes. Décisions pleinement approuvées par WWF Madagascar selon la déclaration de Nanie Ratsifandrihamanana.

Cette dernière décision de la CITES a été très commentée à travers le monde. Le journal français « Le Monde » a noté que selon un diplomate au courant du dossier « tout le monde est fatigué par le double jeu des Malgaches ». Des millions de dollars ont été engagés pour aider le pays à mettre en place un plan d’action. La Banque mondiale, Interpol, l’Organisation mondiale des douanes, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime collaborent pour démanteler les réseaux mafieux tenus par les barons du bolabola, le bois de rose en malgache. En vain. Le trafic de bois de rose et la corruption qui l’accompagne ont en effet intimement pénétré l’Etat malgache jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir. Les barons font (et défont) de façon notoire les carrières politiques. Et bien que leurs noms soient régulièrement cités dans la presse ou par les ONG qui osent encore s’y attaquer, nul n’a jamais été inquiété. En juillet 2015, l’un des plus célèbres d’entre eux, Bekasy Johnfrince, a été arrêté au terme d’une longue enquête menée par le Bianco, le bureau anticorruption de Madagascar. Puis relâché après quarante-huit heures de garde à vue sans que le parquet n’engage de poursuites judiciaires.

Madagascar empile les lois interdisant le commerce du bolabola. La dernière d’entre elles a été adoptée par l’Assemblée nationale le 17 décembre 2015. Elle prévoit un alourdissement des peines : jusqu’à vingt ans pour les commanditaires et les exportateurs et dix ans pour les coupeurs de bois en forêt. Un tribunal spécial, basé à Antananarivo, et uniquement chargé de sanctionner ce trafic doit être créé. L’Alliance Voahary Gasy, qui regroupe une trentaine d’associations de défense de l’environnement, avait alors salué cette avancée tout en rappelant qu’à Madagascar « le problème, ce n’est pas les lois mais leur application ».

Notons que plus de 5 400 tonnes de bois ont été saisies sur les côtes malgaches ou dans les ports étrangers entre décembre 2013 et octobre 2015, selon le décompte publié par la CITES. La plus grosse prise – 3 372 tonnes – a eu lieu à Singapour en mars 2014. Au total, ces quantités colossales correspondraient à un volume de 35 000 à 40 000 arbres. Une catastrophe pour l’environnement malgache.

129 commentaires

Vos commentaires

  • 19 janvier à 08:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    Madagascar n’a plus un État, n’a plus ses Institutions, point !

    Il faudrait peut-être que les Malgaches et les politiciens reviennent sur terre et regarder en face cette réalité :

    - nous n’avons plus un État et des Institutions.

    Autrement dit, Madagascar n’est pas du tout, plus du tout gouverné. Tenez, le ministre de l’économie dit qu’il faut accélérer les reformes :

    - si Madagascar n’est plus gouvernable, le gouvernement ne pourra jamais mener la moindre reforme. Et quelles reformes ?

    Le pays est désespéré. Dans un pays désespéré, il faut plutôt penser à ramener l’ordre afin d’imposer la sécurité.

    Il faut que les politiciens malgaches cessent de penser comme les politiciens des pays modernes, riches et stables, dans lesquels les Institutions sont solides et la Constitution est intouchable :

    - chez nous, il faut tout reconstruire......il faut revenir sur terre, il faut tout reconstruire. Et ce n’est pas en un mandat ou pire, en espace d’un ou deux mois que nous arriverons à ramener l’ordre dans le pays.

    Il n’est pas si difficile que cela de tacler les trafics :

    - il faut avoir des élus bien élus par le peuple et uniquement par le peuple, de facto, des élus qui doivent rendre des comptes au peuple.

    Tant que les processus électoraux sont manipulés par les politiciens et leurs alliés étrangers, la souveraineté du pays n’est pas acquise. Mécaniquement, il est très difficile, voir impossible pour le pays de lutter contre les trafics. Il est tellement facile d’acheter la sympathie des politiciens malgaches.......

    • 19 janvier à 11:03 | Menalahy (#9072) répond à diego

      Bonjour Diego,

      C’est un plaisir de discuter avec vous car il y a de vraies échanges d’idées.

      Vous insistez sur une Constitution inviolable et vous avez raison car c’est le garde-fou qui empêche l’Etat de tomber dans les crises cycliques.

      Qui peuvent faire en sorte que cette Constitution soit inviolable ?

      - 1) les tenants du pouvoir (exécutif, législatif, judiciaire),
      - 2) la Communauté Internationale.

      => Or, qu’observons-nous au niveau des tenants du pouvoir ? Une violation permanente de cette Constitution qui est, rappelons-le, la Loi Fondamentale, c’est-à-dire la LOI SUR LAQUELLE REPOSENT LES FONDEMENTS DE L’ETAT DE DROIT.

      Violation permanente avalisée par la HCC sensée être le gardien de cette Constitution. Même l’UA vient d’avaliser les turpitudes de la HCC car les décisions de la HCC auraient permis de garder la stabilité à Madagasikara (sous-entendu, pas de déchéance et pas de censure).

      Où est donc cette stabilité dont on nous rabâche les oreilles par tous ces politicards ? Elle est introuvable !

      L’absence de coup d’Etat ou de manifestations de la population ne signifie pas que le pays est stable : le feu couve et quand la population ne pourra plus supporter le fardeau qu’on lui fait porter, elle se lèvera comme un seul homme pour renverser les « seza » de ceux qui croyaient être bien assis pour longtemps. Phénomène récurrent que tout le monde connaît car les mêmes causes produisent les mêmes effets.

      Nous (dirigeants et population) vivons sur un volcan avec l’épée de Damoclès sur nos têtes.

      La stabilité est d’abord constitutionnelle, puis politique, puis juridique, ensuite économique et enfin sociale. Ce sont les cinq volets de la stabilité qu’il faut d’urgence mettre en chantier.

      => la Communauté Internationale viole aussi notre Constitution quand ses représentants émettent des avis sur nos affaires intérieures et surtout quand ceux-ci ne respectent pas l’ordre protocolaire : comment se fait-il que ces représentants de la Communauté Internationale se précipitent chez Marc Ravalomanana pour tâter le pouls du pays ? Jusqu’à maintenant, je n’ai pas lu un seul forumeur nationalo-souverainiste dénonçant cet état de fait qui se répéte régulièrement.

      Je suis loin d’être un nationalo-souverainiste, car j’ai plussoyé les interventions de François Goldblatt et que je ne suis pas tendre envers les travers de nos gouvernants.

      Mais devant cet empressement des représentants de la Communauté Internationale à considérer Marc Ravalomanana comme un interlocuteur officiel de l’Etat, je ne peux qu’être choqué.

      Ces représentants de la Communauté Internationale passe par-dessus la tête des autorités reconnues par les élections et par la Communauté Internationale.

      Cela affaiblit Notre Constitution et l’autorité du Chef de l’Etat.

      Notre Constitution est attaquée de l’intérieur et de l’extérieur, c’est pour cela que la Maison Madagasikara ne tient pas sur ses fondations.

    • 19 janvier à 13:37 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Vous avez bien lucidement diagnostiqué notre situation.

      Nous avons un État et des Institutions, mais ils sont malades et affaiblis à cause des turpitudes de ce régime.

      Nous aurions besoin un chirurgien pour le remédier.

    • 19 janvier à 14:33 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Un chirurgien a besoin de collaborateurs spécialisés et/ou compétents : anesthésiste (médecin ou infirmier spécialisé(s)), infirmièr(e)s, ...).

      Est-ce que « votre chirurgien » a tout cela ?

      Il ne s’agit pas de tailler « bêtement » dans la plaie car le remède serait pire que le mal. ^o ^

      Une bonne intervention chirurgicale est d’abord planifiée, puis une équipe se réunit pour discuter de la « méthode » à adopter car il y a plusieurs modes d’intervention selon la configuration de la maladie et selon le résultat à atteindre. Un peu comme pour faire cuire votre riz : vary maina, vary sosoa ou vary amin’anana.

    • 19 janvier à 14:58 | Turping (#1235) répond à Menalahy

      Menalahy,Diego,
      En dehors ,les véracités de vos dires ,vous faites des discussions « aller-retour » comme des gamins .
      - Vous parlez du non respect de la constitutions,les conséquences (politiques,économiques ,institutionnelles,.....)sans se poser les questions sur les origines ,la causalité .Prenons par exemple, les coups d’état successifs ,quels que soient leur forme ?( assassinat ,physique ,institutionnel,... )la problématique est là !
      En dénonçant le méfait de l’immixtion et les ingérences de la CI dans la politique interne ,en quelques sortes la CI qui sème le bordel pour leur intérêt ,pourquoi parle t-on de la souveraineté nationale ?
      - Bien sûr ,qu’il y a de grosses part d’irresponsabilité provenant de chez nos dirigeants dans cette affaire incontestablement à ne pas pouvoir relever les défis dans cette histoire.
      - Quand vous parlez d’un état de droit ,le vrai au temps de quiconque même pendant l’ère Ratsirakiste,cela n’a jamais existé ,...la paupérisation actuelle est l’héritage de la médiocrité .Celui qui a été évincé en 2002 de son règne a voulu se venger à travers Rajoelina ,la politique de la françafrique pour que ce dernier retourne au pouvoir .Ce qui n’a pas été le cas.
      - Par définition ;On appelle« état de droit » ,Un Etat dont l’action ne contrevient pas aux grands principes du droit,fonde ses actions sur des règles explicites et rigoureuses du point de vue de la procédure,et respecte une « hiérarchie des normes » juridiques(c’est à dire distingue un droit fondamental,le droit constitutionnel qu’il est difficile de mettre en cause,et un droit positif dérivé ,plus aisément modifiable).
      - Pour ce faire ,les trois pouvoirs (exécutif,législatif,judiciaire) doivent être séparés .
      - Comme d’habitude , vous ,Diego et quelques forumistes prêchent dans le désert ! Cherchez d’abord les symptômes de base ,avant de faire le bon diagnostic.Apparemment ce qui n’est pas le cas pour beaucoup !

    • 19 janvier à 15:05 | Turping (#1235) répond à Menalahy

      Menalahy,Diego,
      En dehors ,les quelques véracités de vos dires en mélangeant ds choses,vous faites des discussions « aller-retour » comme des gamins .
      - Vous parlez du non respect de la constitution,les conséquences (politiques,économiques ,institutionnelles,.....)sans se poser les questions sur les origines ,la causalité .Prenons par exemple, les coups d’état successifs ,quels que soient leur forme ?( assassinat ,physique ,institutionnel,... )la problématique fondamentale est là avant de trouver le remède !
      En dénonçant le méfait de l’immixtion et les ingérences de la CI dans la politique interne ,en quelques sortes la CI qui sème le bordel pour leur intérêt ,pourquoi parle t-on de la souveraineté nationale ?
      - Bien sûr ,qu’il y a de grosses part d’irresponsabilité provenant de chez nos dirigeants dans cette affaire incontestablement à ne pas pouvoir relever les défis .
      - Quand vous parlez d’un état de droit ,le vrai au temps de quiconque même pendant l’ère Ratsirakiste,cela n’a jamais existé ,...la paupérisation actuelle est l’héritage de la médiocrité .Celui qui a été évincé en 2002 de son règne a voulu se venger à travers Rajoelina ,la politique de la françafrique pour que ce dernier retourne au pouvoir .Ce qui n’a pas été le cas.On a vu les élections de piège à c.on sans que Diego s’en rende compte que son mentor était derrière cette affaire de vouloir continuer la déstabilisation perpétuelle,....de jouer le pompier ,pyromane .
      - Par définition ;On appelle« état de droit » ,Un Etat dont l’action ne contrevient pas aux grands principes du droit,fonde ses actions sur des règles explicites et rigoureuses du point de vue de la procédure,et respecte une « hiérarchie des normes » juridiques(c’est à dire distingue un droit fondamental,le droit constitutionnel qu’il est difficile de mettre en cause,et un droit positif dérivé ,plus aisément modifiable).
      - Pour ce faire ,les trois pouvoirs (exécutif,législatif,judiciaire) doivent être séparés .
      - Comme d’habitude , vous ,Diego et quelques forumistes prêchent dans le désert ! Cherchez d’abord les symptômes de base ,avant de faire le bon diagnostic.Apparemment ce qui n’est pas le cas pour beaucoup !

    • 19 janvier à 15:21 | Menalahy (#9072) répond à Turping

      Non, Turping, je ne fais pas discussions aller-retour comme un gamin.

      J’assène mes analyses qui doivent être répétées pour que ça rentre dans les têtes car ici, on discute du secondaire et on se bat pour défendre « son champion ».

      Je fais oeuvre de pédagpgie, sans vouloir donner des leçons à qui que ce soit, car comme vous me l’avez écrit, il y a quelques mois de cela, ce forum est un « forum haut de gamme » !

      La pédagogie a pour caractéristique la répétition.

      Diego et moi nous prêchons, pour le moment dans le désert, mais à force de répéter ces vérités, les forumeurs finiront pas réfléchir par eux-mêmes.

      Hier, Eloïm a très bien défini le rôle de ce forum. Et j’y adhère totalement car il a écrit des vérités que certains forumeurs semblent méconnaître.

    • 19 janvier à 15:25 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Vous ne savez peut-être pas bien lire mais autant Diego que moi-même avons déjà diagnostiqué les causes du non-respect de la Constitution et des crises cycliques que le pays vit depuis X années.

    • 19 janvier à 15:39 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Vous avez tout à fait raison Docteur.

      D’où notre problème actuellement.

      Le désigné chirurgien actuel a renoncé son équipe originale laquelle a été déjà bien préparée pour cette noble opération ou mission d’amputer tous les maux de notre pays, afin qu’il puisse avancer vers le vrai développement et sortir dans cette lamentable pauvreté.

      Il préfère travailler avec une nouvelle équipe des apprentis qui n’a aucune expérience, ni préparation en la matière, tout en bafouant toutes les règles démocratiques et éthiques.

    • 19 janvier à 15:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Pour ne pas dire règles déontologiques...

    • 19 janvier à 16:35 | Turping (#1235) répond à Menalahy

      Menalahy,
      - Bon d’accord,les bonnes analyses ,les pédagogies ,les solutions apportées sans qu’on essaie de trouver les problématiques de bases,à quoi riment- elles sans essayer de prouver les bons diagnostics pourquoi on en est arrivé dans cette situation dans laquelle nous avons à faire face, ?
      - Il ne s’agit pas forcément de se rejeter les fautes ni de rechercher à tort et à travers les boucs émissaires ,mais plutôt de trouver et d’élucider la vérité ,rien que la vérité ,....
      En citant Jean Bodin (1529-1596)
      Philosophe et juriste,historien, et économiste ,savant et théoricien politique,il est l’un des grands humanistes français du 16ème siècle.
      Dans son traité Methodus ad facilem historiarum cognitionem,il montre l’importance ,de la connaissance de l’histoire du droit pour la compréhension de la politique en s’interrogeant sur la nature de l’Etat et cherche à définir l’image du meilleur régime.
      - Justement ,en faisant allusions aux dires de Bodin même si ce n’est pas souvent la référence à suivre,il y a une bonne part de vérité à suivre.Je ne suis pas là pour critiquer si les autres apportent des solutions ,au contraire :
      - L’ existence des institutions fortes,état de droit ,etc.....et de dénoncer ce qui ne va pas, c’est bien ! .Ce que je reproche à Diego quand il annonce souvent les bonnes nouvelles ,avec ses prédilections de ce qu’il faut faire ,etc...ce dernier qui se focalise uniquement sur les critiques du pouvoir actuel et celui depuis 2002 n’a pas d’analyses fiables ,juste en critiquant également les régimes précédents surtout celui de Didier Ratsiraka .Pour lui ,ce dernier est le modèle à suivre pour que tout le monde puisse être d’accord .
      - Pourtant ,force est de constater que la crise actuelle a une causalité de l’événement de 2009 ,sans remettre tous les torts sur le dos de la françafrique ,Jacques Foccard ,même s’il y a un lien indirect, Didier Ratsiraka était imprégné dans le coup d’état de 2009 ;

    • 19 janvier à 17:47 | Turping (#1235) répond à Menalahy

      Menalahy,
      Non ! si c’est à moi que vous adressez ce nouveau message ,sur le fait que je ne sais pas bien lire .
      - Le non respect de la constitution ,bien qu’elle soit à l’origine des crises cycliques n’est pas le seul élément du non avancement même si celui-ci entraîne ,un effet domino .
      - D’abord ,avant le non respect de la constitution ,il y a toujours eu une sorte de coup d’état institutionnel ,constitutionnel,assassinat,...qui précède cet événement. Comme au tennis,après avoir commis une faute ,on en commet une deuxième faute (double faute).
      - Quand un pays n’a pas depuis longtemps sa souveraineté nationale ,si on fait des investigations plus profondes ,les instabilités politiques ne se résument uniquement sur le non respect de la constitution, il y a eu toujours un événementiel plus important qui le précède,« le coup d’état répétitif quelque soit sa forme » , ....Puis après ,celui qui arrive au pouvoir essaie de tripatouiller la constitution à sa convenance« le non respect ».Par conséquent ,rares sont ceux qui parviennent à établir les diagnostics ,les vrais sans prendre à partie ,....pour établir le Puzzle ,les vraies causes du non avancement.

    • 19 janvier à 23:28 | Menalahy (#9072) répond à Turping

      Turping,

      Je me permets de copier-coller ce que Eloïm a écrit hier comment il voit ce forum :


      Début du copié-collé :

      18 janvier à 10:28 | Eloim (#8244)

      ...
      Ny sehatra toy itony dia sady fifandraisana no fanehoan-kevitra, fianarana sy fampianarana satria malalaka tokoa ny fanehoan-kevitra ao anatin’ny fifanajana tanteraka.
      Faharoa, fanehoan-kevitra araka ny fahatakarana sy fahaizan’ny tsirairay ny eto koa alaviro re ny fifampitsaratsarana sy ny fizahozahoana satria mbola averiko hatrany fa samy manana ny maha-izy azy sy ny manavanana azy ny tsirairay.

      ...

      Fin du copié-collé


      J’adhère totalement à sa vision car elle est juste et c’est le but d’un forum.

      Les querelles de chapelle ne m’intéressent car je n’ai pas autant de diplômes que ceux qui se disent Docteur en ceci, ayant tel ou tel Master (sans autre preuve que leur parole), etc. Je ne veux pas et je ne vais pas m’engouffrer dans un débat stérile d’intellectuels car je ne fais pas partie de cette « race » et que couper les cheveux en quatre n’a jamais été ma tasse de tambavy.

      Je ne m’intéresse pas non plus aux affinités politiques des contributeurs car chacun est libre d’aimer tel homme politique et/ou de haïr tel autre. Tous les goûts sont dans la nature et comme je suis un démocrate indécrottable, j’estime que la diversité des « goûts politiques » est une richesse et non un appauvrissement d’autant plus que je cherche ici des détails que je ne connais pas car j’ai envie et besoin d’enrichir mon peu d’éducation et mon manque de culture.

      Diego, par exemple, a un penchant politique pour Ratsiraka et il l’assume parfaitement car il explique le pourquoi du comment. C’est son droit le plus absolu.

      Moi, par contre, je n’ai aucune attirance politique envers ceux qui nous ont gouverné jusqu’au jour d’aujourd’hui. Mais je n’attends pas, pour autant, un homme providentiel : la pensée magique est pour les enfants ou les infantilisés.

      Il y a aussi ceux qui vénèrent Ravalomanana tandis que d’autres adorent Rajoelina. Ny fitiavana sorà-jadiana hoy ny tenin-dRazantsika.

      Je n’oublie pas non plus que ce forum n’est ni une préfiguration d’une Assemblée Constituante, ni une réunion d’un Bureau Politique en vue d’élaborer les stratégies d’une campagne électorale et encore moins une coalition de personnes qui veulent remplacer le pouvoir en place.

      Soyons modestes etpragmatiques : essayons de ne pas distribuer de bons points ou de mauvaises notes à ceux et à celles (pas si nombreuses que cela devrait l’être, c’est bien dommage) qui prennent la peine d’exposer leur sentiment, leurs idées et leur opinion sans fard ni faux semblant.

      Chacun apporte son anjara biriky selon ses moyens intellectuels, selon sa compréhension d’une situation et selon sa grille d’analyse.

      C’est mon opinion personnelle mais je ne crois pas que je sois le seul à penser de la sorte. Et même si j’étais isolé, cela ne me dérange pas le moins du monde. J’assume. Je persiste et signe.

      En tout cas, un grand merci à Eloïm pour sa vision de ce forum car c’est un grand encouragement pour les gens simples sans être simples d’esprit (et pourquoi pas ? ) comme moi.

      Avec toute mon humilité.

    • 20 janvier à 13:38 | rayyol (#110) répond à Menalahy

      Ce ne sont pas les gens de ce forum qu’ il faut convaincre Mais plutôt ceux qui appliquent la loi et la réglementation soit politicien et autres Mais ils s en contre fouttent car discuter sur des forums n est pas leur passe temps préférer pas assez rentable
      Avant d appliquer vos brillants discours qui sont très justes Il faudrait percer le mur d indifférence de ces gens. Ce qui ne peut être réussi que par la force Pas demain la veille
      Quand un ancien president bien connu de passage dans l ile dit qu il va se présenter aux élections de 2018 Et que tout ce qu’ il trouve a rameuter ne sont que la bande de vire vent incompétent qui se sont fait un plaisir de le renier une fois et qui se disent prêt a rempiler Tel les Camil ,le loup etc
      Ils sont tous descendus d urgence pour le rencontrer a sa demande .Ceci augure comme un remake assez fade et n anticipe rien de bon si c est tout ce que l opposition a a offrir
      Il y a un énorme vide de gens compètent capable de faire quelque chose pour leur pays Je ne crois pas qu’ ils s intéressent le moins du monde a ce forum Peut être cela vous fait t il plaisir de le penser mais ne vous bercer pas d illusion Le futur semble aussi vide que le présent et le passe Peut être un évènement imprévu va t il survenir si vous croyez aux miracles
      Mais j en doute

    • 20 janvier à 13:43 | rayyol (#110) répond à rayyol

      J ne suis pas un pessimiste de nature mais ici Je n ai pas vraiment le choix Madagascar semble être un monde totalement a part Pour le meilleur ou le pire a chacun de juger

  • 19 janvier à 10:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « Il faut réguler l’exploitation et l’exportation de »NOS RICHESSES NATURELLES« ,nos bois de rose et »autres".
    Seul moyen d’éradiquer le « TRAFI ILLEGAL ».

    - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE » ;

    - WWF !,on s’en fout !

    Le PADESM et ses héritiers

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 10:19 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile , est ce que ça t’arrive de réfléchir un tout petit peu ? Ce n’est pas seulement que ça regarde le WWF mais toute la communauté internationale , On donne du fric à l’état malgache pour éradiquer ce trafic , mais l’état malgache s’en fout . Si tu as toujours l’intention de venir ici dans deux ans , fais le tour de Madagascar en avion et tu verras qu’il n’y a presque plus de forêt à Madagascar

    • 19 janvier à 10:26 | zaho (#699) répond à betoko

      Tu perds ton temps et ta salive Betoko. Basile est à côté de la plaque ou il est aveugle. J’ai l’impression qu’il ne comprend plus rien à part écrire« Madagascar aux malgaches » Madagascar une et indivisible" Ce n’est pas dans mes habitudes d’être si sévère envers quelqu’un mais des fois, je me pose des questions sur ses commentaires.

    • 19 janvier à 10:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Nous avons des questions urgentes à régler que l’exportation de nos bois de rose qui sont « NOS RICHESSES NATURELLES ».
      Dans le nord de Madagascar,Région de « SAVA »,à l’heure de la « DECENTRALISATION des Régions »,certaines communes font marche arrière et érigent de véritables frontières avec leurs voisins.
      C’est le cas de « RAMENA »,la plage de Diégo :
      - accessible gratuitement aux seuls résidents de la commune (-quelle Commune :« RAMENA » ou « Diego » ?-)
      Une barrière ne se lève qu’après l’acquittement d’une taxe de :
      - 1 000 Ariary
      Quel scandale !!!
      TOUT ça pour faire plaisir à quelques étrangers résidents ou de passage (-les touristes-)
      Déjà NOSY-BE et SAINTE-MARIE ne sont plus « MALAGASY » et demain :
      - "D’autres barrières privées seraient érigées afin de bloquer l’accès à la Côte-Est :
      - vers les TROIS BAIES réputées pour être des spots de « KITE. SURF ».
      - « VERS LE PROTECTIONNISME,POUR LES INTERÊTS DE QUELQUES INDIVIDUS ,EN PARTICULIERS DES ETRANGERS,==des touristes==,QUITTE A FAIRE VOLER EN ECLAT UNE UNITE NATIONALE ».

      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE ».Point barre !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 21:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      MAIS NOYEZ LE !!!

    • 20 janvier à 13:47 | rayyol (#110) répond à zaho

      Peut être que l Age y est pour quelque chose Difficile a juger sur internet Chacun ses démons.

  • 19 janvier à 10:25 | betoko (#413)

    Il y a deux personnes qui ont une grosse responsabilité concernant ce trafic de bois de rose , l’ancien premier ministre Omer Berziky et le directeur général du BIANCO . Ces deux personnes ont déclaré qu’ils connaissent tous les gros bonnets de trafic du bois de rose et ils ont remis la liste aussi bien aux magistrats qu’au président de la république , pourquoi ils ne nous les publient pas , ? Ont ils peur de se faire assassiner ?
    Puisque jusqu’ à maintenant l’exécutif qui possède aussi la liste ne bouge pas le petit doigt , dois je comprendre qu’il est peut être complice , est ce que des personnes proches de lui ou de sa famille sont impliqués dans ce trafic qu’il n’ose pas les dénoncer ?

    • 19 janvier à 10:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      L’intérêt de Madagascar,c’est de== réguler== l’exploitation et l’exportation des bois de rose.
      « SEUL MOYEN D’ERADIQUER LE TRAFIC ILLEGAL DE NOS RICHESSES NATURELLES ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 11:03 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Voulez-vous que ce régime s’accuse, s’interpelle, car les coupables ne pourraient être qu’à l’intérieur du palais...? Tandapa...

      « Lors d’une conférence de presse tenue le 12 janvier, les fonctionnaires des eaux et forêts ont fait des révélations de faire état de l’implication de,....Nicole Andrianarison qui a été citée nommément à cette occasion, dans le trafic de bois de rose. »

    • 19 janvier à 11:35 | betoko (#413) répond à Isandra

      Isandra un jour ou l’autre nous saurions qui sont ces gros bonnets , déjà Nicole Andrianarison s’est dévoilée , serait elle un des gros bonnets ?

    • 19 janvier à 12:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Isandra

      ATTENTION :
      - « Son nom pourrait être cité comme »AVOCAT« des gens== »OPERATEURS« ==de bois de rose ».
      Une ligne à ne pas dépasser !

      Basile RAMAHeFaRISOa-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 12:52 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez raison, mais le problème au lieu de ne les défendre qu’auprès du tribunal en tant qu’Avocate, elle le fait auprès de la présidence et auprès des autres institutions,...Cela s’appelle conflit d’intérêt.

      « A tout le moins, cette conseillère auprès de la Présidence de la République est pointée du doigt pour être intervenue pour protéger un présumé trafiquant de ce bois précieux ».

    • 19 janvier à 12:52 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      M’étonne , c’est elle qui a fait sortir Bakasy de la prison , celui ci était en détention préventive et elle l’avait envoyé à l’île Maurice pour des vacances à durée indéterminée , tout frais payés on se demande par qui ? Là où il a des coups tordus au sommet de l’état , maître Nicole est en première ligne .

    • 19 janvier à 13:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Isandra

      Isandra
      J’ai voulu répondre à BEKOTO !
      Heureusement,je ne vous ai pas choqué,alors vous m’avez répondu cordialement.
      OUI !
      « ELLE » avocate de profession ,mais elle est proche de la « PRESIDENCE ».Pour MOI,il n’y a pas d’incompatibilité.
      ISANDRA,à une période,j’ai eu un « PROBLEME » des proches,à Madagascar,contre un « INTOUCHABLE »,paraît-il ?
      Dans le milieu diplomatique Malgache,à Paris,« ON »...« on » me dit :
      - « TU VERSES 10 000 FF,à Paris et l’affaire serait réglée ».
      MALHEUREUSEMENT,J’AI FAIT L’EFFET INVERSE QUI A DESTABILISE L’AVOCAT D’EN FACE !

      La JUSTICE MALGACHE n’est pas corrompue,les « MALAGASY » eux-mêmes,sont des « corrupteurs -nés ».Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 13:25 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Un jour...quand...? Car Hery& Cie savaient qu’après leur départ, ils bénéficieront l’amnistie comme Ra8 au nom de la réconciliation organisée par le FFKM. 

    • 19 janvier à 13:29 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « La JUSTICE MALGACHE n’est pas corrompue,les « MALAGASY » eux-mêmes,sont des « corrupteurs -nés ».

      Ne soyez pas ridicule, Basile.

      Savez-vous au moins qu’ il n’y a pas de corrupteur sans corrompue ?

    • 19 janvier à 13:32 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La Justice Malagasy n’est pas « corrompue » quand elle accepte l’argent des Malagasy corrupteurs ?

      J’avais oublié l’expression malagasy : « Ny Kristiana tsy mandà Fanomezana ».

    • 19 janvier à 13:42 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Selon Basile, tous ces sacoches qui circulent dans les tribunaux ne sont que hafalim-po des gens relaxés,...sur lequel il ne trouve pas où est le mal.

    • 19 janvier à 14:41 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Mahay mitandro-fihavanana tokoa isika Malagasy kah ! Ary mahay misaotra toy ny akoho ka na be na kely no azo dia isaraona daholo !

      Satoavina ê !

    • 19 janvier à 14:42 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Soatoavina ê !

    • 19 janvier à 22:00 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Tout comme pour vous :
      VOUS CASSER LE RATELIER !

    • 19 janvier à 22:01 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La zustice ? tout comme vous : POURRIE ./ !

  • 19 janvier à 10:32 | Isambilo (#4541)

    Ce pouvoir ne peut combattre la contrebande de bois de rose qu’à 2 conditions au moins. D’abord demander la collaboration de la marine française pour surveiller les côtes (adieu les Iles Eparses). Ensuite se mettre à dos les trafiquants qui rodent autour du pouvoir ou qui en font carrément partie ; mais alors c’est une partie du financement des comportements bling bling qui fout le camp.
    La CITES peut toujours prendre des mesures de rétorsion, ce pouvoir s’en fout parce que àa ne touche pas directement ses intérêts privés.

    • 19 janvier à 11:25 | Menalahy (#9072) répond à Isambilo

      Bonjour Isambilo,

      - A supposer que nous demandions l’aide des Français pour surveiller nos côtes-passoires, cela n’obèrera en rien la revendication pour le retour des Isles Eparses précipitamment rebaptisées Îles Malagasy par la Ministre des Affaires Etrangères le 06/12/2015. Cela fera reculer (peut-être) un peu les dates de négociation, c’est tout. De toute façon, il ne faut pas espérer un solutionnement de ce litige avant longtemps. Donc, on peut passer à d’autres problèmes plus urgents qui concernent la vie intérieure du pays et de sa population.

      - Ces gens là (comme le chantait Jacques Brel) ne connaissent pas l’exogamie car ils pratiquent l’endogamie incestueuse : ils se connaissent tous et ils se tiennent par la barbichette et par les cojones.

      Ainsi, dans un article d’hier sur Midi Madagascar, Andry Rajoelina disait que c’est Mamy Ravatomanga qui lui a présenté Hery Rajaonarimampianina.

      Et je rajoute : c’est Andry Rajoelina qui a incité Hery Rajaonarimampianana à officialiser sa liaison avec Voahangy.

      Puis Voahangy a présenté à Hery Rajaonairimapianina Jean Ravelonarivo comme Premier Ministre.

      Et ainsi de suite... sans fin... sans fonds... comme le tonneau des Danaïdes...

      Je m’arrête là car c’est juste pour montrer qu’ils sont dans un cercle pervers qui les empêche d’accéder au cercle vertueux de la bonne gouvernance.

    • 19 janvier à 11:38 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Vous deviez vous poser la question,...qui pourrait arrêter ce cercle..., car vous avez l’air défaitiste..., mea culpa si je me trompe(j’emprunte cette formule de Mihaino le sage)

    • 19 janvier à 11:57 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Bonour Isandra,

      En quoi voyez-vous que je suis défaitiste ? Nous ne devons pas avoir la même définition de ce mot « défaitisme ».

    • 19 janvier à 12:08 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      Si vous avez une solution réaliste (ce dont je ne doute pas un seul instant), je suis preneur. Et nous la concrétiserons ensemble puisque mon soutien vous est toujours acquise.

    • 19 janvier à 12:43 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Bien sûr, j’ai une solution réaliste et efficace, c’est l’imputation,...Docteur...!

    • 19 janvier à 12:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lire amputation, au lieu de imputation.

    • 19 janvier à 13:40 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Et comment voulez-vous faire cette « amputation » ? (dans le désordre et au choix : les choix peuvent être multiples).

      - Par une révolution de rue ?

      - Par une purge à tous les échelons ? (les dragées FUCA et l’HUILE DE RICIN ne seront pas efficaces).

      - Par un exil de ces personnes ? (on peut rouvrir Nosy Lava, créer d’autres centres de détention, peut-être les îles que presque tout le monde convoitent, ...).

      - En coupant les têtes comme Daesh ?

      - Autre(s) solutions réalistes ?

    • 19 janvier à 13:43 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Et en quoi suis-je « défaitiste » ? Votre réponse m’intéresse au plus haut point car on ne rigole pas assez sur ce forum.

    • 19 janvier à 15:27 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      « Et ainsi de suite... sans fin... sans fonds... comme le tonneau des Danaïdes... »

      Je l’ai lu comme une sorte de résignation de votre part.

    • 19 janvier à 23:32 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      C’est la transcription de ce que nous voyons et vivons jusqu’à maintenant. C’est un constat et non une opinion.

  • 19 janvier à 10:49 | olivier (#7062)

    « tout le monde est fatigué par le double jeu des Malgaches ».

    Quelle surprise !

    Pourtant, la réouverture des robinets du financement fermés depuis 2008 devrait être – dans un monde « normal » - le principal soucis des gouvernants et de leurs électeurs....

    Que NENI !

    1) manifestons pour les iles éparses...et pas contre la corruption, les enlèvements ou les trafics
    2) continuons d’alimenter le çépamafotisme et la mauvaise foi..
    3) continuons d’enfumer la galerie avec de belles idées d’un autre age ( rêver d’un modele à la Mao ou la Chavez – faire croire à des sources de financement parallèles …)
    4) continuons de faire croire que la RENTE , au travers de soit disant richesses minières tombées du ciel, est le modele de développement Rêvé et choisi ( Madagascar le future QUATAR...tout le monde y croit ! )

    Golblatt l’avait dit...comme d’autres avant lui...

    Mais non...tout cela n’est qu’ingérence, et vous allez voir ce que vous allez voir !

    2008-2016 : la descente continue, et semble s’accélérer...

    Lamentable...et inéluctable

    OR

    • 19 janvier à 11:22 | zorey974 (#7033) répond à olivier

      J’avoue que les IMMENSES richesses du sous sol malgache, ça m’a toujours fait marrer ! Seuls les crédules y croient encore... Et si tant est que cela soit vrai, dans un pays gangréné par la corruption, elles seraient bien inutiles...

      Quant à l’ingérence, 2-3 diplomates autres que Français, se sont permis des remarques ces derniers temps sur la gouvernance du pays. Heureusement que ça n’était pas l’ambassadeur de France d’ailleurs sinon c’était un massacre !

      Vazaha vola ... ;)

    • 19 janvier à 11:50 | betoko (#413) répond à zorey974

      Avez vous oublié la déclaration de l’ambassadeur François Goldplatt ? Tout de suite , certains ont crié « ingérence » Soyez patient un de ces jours tous ces ambassadeurs vont dire tout . Avez vous eu l’occasion de regarder l’émission de télé samedi dernier où Manul Valls disait qu ’Ali Bongo n’était pas élu démocratiquement président de la république du Gabon selon les règles.?
      Sans être lecteur assidu des romans policiers , , je suis sûr et certain que certains ambassades implantées à Tananarive écoutent toutes les communications téléphoniques de nos dirigeants . La CIA avait mis sur écoute Angela Merkel , qu’est ce qui l’empêche de faire la même chose chez nous ?
      Si je me base sur la déclaration de Didier Ratsiraka dans le livre de Mme Cécile Lavrard-Meyer , selon la quelle Marc Ravalomanana est un repris de justice avant que celui ci devienne maire de Tana , il avait assassiné quelqu’un et que tous les ambassades de Tana le savent .
      Je ne prends pas pour argent comptant toutes les déclarations de Didier Ratsiraka , mais il y a de quoi à se poser des questions

    • 19 janvier à 12:20 | Menalahy (#9072) répond à betoko

      Bonjour Betoko,

      Il y a « ingérence » et « ingérence ». Ne mettons pas tout dans le même panier du souverainisme aveuglé par la haine paranoïaque de l’étranger comme font ceux qui se battent actuellement pour le label « Tena Tia Tanindrazana ».

      - Quand une personne comme François Goldblatt émet un avis sur ce qui se passe chez nous, on peut appeler cela « ingérence-conseil ».

      - Quand des Représentants de la Communauté Internationale se permet de tâter le pouls du pays auprès de Marc Ravalomanana comme si celui-ci était la seule voix respectable de l’opposition politique ou comme si celui-ci était la solution future à nos problèmes, c’est de « l’ingérence-intervention » car il y a non respect des Représentants élus et reconnus par cette même Communauté Internationale.

    • 19 janvier à 12:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto !
      - « Ils sont écoutés mais on ne divulgue pas les écoutes ».Point barre !
      Les centres d’écoutes ne sont pas faits pour les chiens.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 15:03 | olivier (#7062) répond à zorey974

      « J’avoue que les IMMENSES richesses du sous sol malgache, ça m’a toujours fait marrer ! »

      Et bien nous sommes 2 camarade !
      J’ai cessé de relever toutes les aberrations qu’on peut lire à longueur de posts sur ce forum ( mais aussi et surtout dans tous les médias locaux...), conscient de l’impossibilité de faire changer la donne.
      VRAIMENT, à l’impossible nul n’est tenu...

      Le monde entier dit « stop, arrêtez de nous prendre pour des ko.ns, ça ne passe plus »..

      Mais non...nos grands zômes continuent de peter plus haut que leur valeureux postérieur...

      Et pourtant, je peux vous dire que sur le terrain, la situation est alarmante..

      Rougail Olivier

    • 19 janvier à 23:37 | Menalahy (#9072) répond à zorey974

      Vous avez entièrement raison.

      Quand le puits est asséché, c’est clair qu’on ne peut plus dire qu’il y avait de l’eau dans le puits. CQFD.

  • 19 janvier à 11:12 | takaka (#8449)

    Eh alors ! C’est le prix à payer pour un tetezamita de 5 ans : le bordel et le baranahiny.
    Dilapidons, dilapidez, puis fuyez en France ou ailleurs.
    Et soyons Gasy expatriés !
    Bravooooooooo !

    • 19 janvier à 11:23 | Isandra (#7070) répond à takaka

      Ne réécrivez l’histoire,...ry Ta-kaka,...le trafic de bois de rose existait déjà depuis l’époque de Ra8, sinon on n’aurait pas pu voir des stockés aux entrepôts de Tiko.

      Cependant, la différence la baranahany, c’était pour lui et ses société, tous seuls,...

    • 19 janvier à 11:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Voici un article de MT pour rafraîchir votre mémoire :http://www.madagascar-tribune.com/Saisie-de-bois-de-rose-Tiko,14368.html

    • 19 janvier à 11:57 | betoko (#413) répond à takaka

      Cela n’a rien à voir avec le tetezamisa , au contraire le gouvernement de transition aurait dû le servir de leçon

    • 19 janvier à 12:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Isandra

      Isandra !
      nakaiza daholo ireo zavatra nosamborina tao « SAMBAINA » !
      Aiza ny vola comme le prix de l’avion de Marc RAVALOMANANA.
      Est-ce le jet de « TAPIE » à 20 Millions d’euros ?
      Un copain à Andry Nirina RAJOELINA.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 12:39 | Isandra (#7070) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Continuez de fouiller sur internet, vous pourriez avoir quelques choses à copier/coller qui pourraient rafraîchir votre mémoire.

      Je ne suis pas votre secrétaire pour le faire à votre place....

    • 19 janvier à 12:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Avez-vous déjà posé aussi la question,...d’où venaient les fonds lesquels ont financé les investissements de Ra8 en Afrique du Sud...???

    • 19 janvier à 14:47 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Ceci est peut-être le début de la réponse à votre question (à titre informatique car je n’ai pas de réponse) :

      http://mada.forumactif.com/t2574-le-systeme-ravalomanana-mis-a-jour

    • 19 janvier à 14:59 | Menalahy (#9072) répond à Menalahy

      « à titre informatif »

    • 19 janvier à 15:12 | Tsisdinika (#3548) répond à Menalahy

      Ah bon, c’est de l’information ça ? De toute façon, Andry Rajoelina qui est mentionné dans ce pseudo article comme le monsieur propre de l’époque, a déjà dépassé le maître et le gel de ses avoirs extérieurs devrait également être d’actualité.

      J’en profite pour vous partager un autre lien à propos de votre cher ami Dj qui devrait vous aider à guérir de votre urticaire provoqué par les multiples visites des ambassadeurs chez Ravalomanana : http://www.tananews.com/asides/andry-rajoelina-a-dine-avec-les-ambassadeurs-de-chine-et-dindonesie/

    • 19 janvier à 15:30 | Menalahy (#9072) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Toa an’ilay hira manao hoe « Nankaiza ny olo-mandalo ».

    • 19 janvier à 15:38 | Menalahy (#9072) répond à Tsisdinika

      Je tiens à écrire pour la n-ième fois que je ne suis ni un pro-Rajoelina, donc, automatiquement un anti-Ravalomanana. Ni un pro-Ravalomanana, donc, automatiquement un anti-Rajoelina.

      Ces deux personnes ainsi que leurs prédécesseurs et leur successeur actuel sont des has been pour moi.

      Mon lien est à titre informatif tout comme le vôtre, sauf que vous défendez Ravalomanana. Et que moi, je ne défends personne.

      Il est temps d’arrêter la pensée binaire et la pensée unique.

    • 19 janvier à 15:55 | Isandra (#7070) répond à Menalahy

      Malheureusement, au nom de la réconciliation nationale, nous ne connaîtrons jamais la vérité sur ce que Ra8 avait vraiment fait dans ce pays. Il est maintenant clean et libre plus que l’air(car l’air est pollué ici,...alors que Ra8 se déplace comme un chef d’Etat,...).

    • 19 janvier à 23:41 | Menalahy (#9072) répond à Isandra

      Ou alors, on nous servira une version édulcorée des faits car nous ne sommes pas assez adultes (pour eux) de comprendre la vérité.

  • 19 janvier à 11:23 | FINENGO (#7901)

    Oui Diego l’a bien dit.
    Madagascar n’a plus d’Etat.
    Madagascar n’a plus d’institutions.
    L’appellation République n’est qu’un éventail qui ne vaut même pas celui d’un jardin potager.
    Les institutions ne sont que Mascarades, pour faire croire à une République, qui elle même n’est qu’ illusion.
    En réalité le Pays est assimilable à un malade de la Gangrène avancée, qui pour être soigné a l’obligation de se faire amputer de toutes parties atteintes afin d’ espérer rester en vie.
    Oui la Gangrène affecte les instances dirigeantes du Pays. Et tant que les amputations nécessaires ne seront pas faites, le Pays est voué à une Mort certaine. Car déjà d’après ce qui se dit, cette Gangrène commence à atteindre le peuple lambda avide d’argent. La contamination prend de l’ampleur, la faucille de la Mort est au-dessus du Pays et de nos têtes.

    • 19 janvier à 12:35 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à FINENGO

      Diégo !
      Il dit toujours que Madagascar n’a plus ceci et cela...
      Il a toujours un espoir du retour de « DIDIER »qui s’enfout pas mal de ce qui passe actuellement,à Madagascar.
      J’espère que « SOPHIE » se décide à rentrer dans l’arêne politique,à Madagascar.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 13:09 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oui Diego a le Droit de dire ce qu’il Pense, comme toutes personnes sur ce Forum.
      Après que l’on soit du même avis ou de points de vue que lui, c’est à chacun de voir.
      En ce qui me concerne Personnellement, je n’ai aucun souhait que Ratsiraka, ni sa Fille, ni Ravalomana et ses acolytes, encore moins Rajaoelina et les siens, ainsi que le Tenant du pouvoir actuel ne soient parmi les prétendants du Pouvoir de demain. Je ne pense pas faire parti d’une minorité par rapport à ce que je dis, car ceux qui sont cités ci-dessus ne sont que des Gangrénés, qui par la même occasion Gangrène le pays et qui ne méritent que l’amputation à vif.

    • 19 janvier à 13:33 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Et je me permets d’ajouter ceci.
      A Madagascar aucun Président n’a gouverné sous une Cohabitation.
      Donc de là à dire Tel Président a été mal entouré, ou l’entourage de tel ou tel Président n’a pas l’étique de la gouvernance n’est qu’hypocrisie en soi, car un Président digne de ce nom s’entoure de Personnes de confiance pour pouvoir mener à bien sa Politique, et il a toutes les possibilités de changer de Ministre si il juge que ce dernier n’a pas la capacité de conduire à bien sa politique. Soit on est Président, et on Préside. Soit on ne l’est pas et on cède sa Place. C’est si simple que ça.

    • 19 janvier à 13:58 | Menalahy (#9072) répond à FINENGO

      Bonjour Finengo,

      Comment voulez-vous que le Président puisse s’entourer de personnes de confiance puisque tout se fait par cooptation ?

      Voici un copié-collé de ma réponse à Isambilo qui pourrait éclairer ma réponse :


      Début du copié-collé :

      - Ces gens là (comme le chantait Jacques Brel) ne connaissent pas l’exogamie car ils pratiquent l’endogamie incestueuse : ils se connaissent tous et ils se tiennent par la barbichette et par les cojones.

      Ainsi, dans un article d’hier sur Midi Madagascar, Andry Rajoelina disait que c’est Mamy Ravatomanga qui lui a présenté Hery Rajaonarimampianina.

      Et je rajoute : c’est Andry Rajoelina qui a incité Hery Rajaonarimampianana à officialiser sa liaison avec Voahangy.

      Puis Voahangy a présenté à Hery Rajaonairimapianina Jean Ravelonarivo comme Premier Ministre.

      Et ainsi de suite... sans fin... sans fonds... comme le tonneau des Danaïdes...

      Je m’arrête là car c’est juste pour montrer qu’ils sont dans un cercle pervers qui les empêche d’accéder au cercle vertueux de la bonne gouvernance.

      Fin du copié-collé

    • 19 janvier à 14:28 | FINENGO (#7901) répond à Menalahy

      Bonjour Menalahy.

      Oui j’ai lu votre Post avant que vous me fassiez le Copier/Coller.
      Je n’ai aucune objection à vos dires.
      Ca relate la vérité que beaucoup font abstraction sur ce Forum, pour des raisons qui me dépassent malheureusement.
      Je ne cherche pas du tout à comprendre la cause de l’absence du Bon entourage du Chef de l’Etat, car ceci a toujours été et continue à se faire jusqu’à l’heure, comme vous le décriviez si bien dans votre Post.
      Mais à lire les réflexions de certains pour ne pas citer de Nom, j’ai tout simplement voulu marquer le coup. Et comme j’ai dit. Quand on est Président on Préside. Et si ce n’est le cas on cède sa Place. Sachant pertinemment que ce que je dis n’est qu’un Rêve...LOL

    • 19 janvier à 14:52 | Menalahy (#9072) répond à FINENGO

      Peut-être que ces personnes que vous ne voulez pas citer ont leur cerveau occupé à défendre « leur champion ».

      Il n’y a plus de temps libre pour le cerveau quand c’est l’accessoire qui y est majoritaire.

    • 19 janvier à 15:50 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Sans cautionner les voyous du pouvoir ,la cécité et la myopie de Diego ,c’est de ne jamais se poser les questions pourquoi il y a eu des élections pièges à c.on ,etc....sans révéler le sens de critique qu’en quelques sortes ,pour en arriver dans la situation actuelle dans laquelle le pays s’embourbe il y a toujours de causalité:les crises politiques successives ,répétitives ,les coups d’état leur forme(institutionnelle ,constitutionnelle ,assassinat,etc....+ ;
      - C’est bien la dénonciation de dire la vérité.Par conséquent quand on feigne de l’ignorer , les vraies problématiques de base pour en arriver là , aux crises répétitives ,le non respect des lois , la constitution c’est idiot !
      - Diego ,oublie toujours de spécifier que la crise de 2009 même si Ra8 n’était pas le messie ,avec ses erreurs ,ses gabegies comme ses valeurs ... Cette crise de 2009 à la base est due à la vengeance personnelle de Ratsiraka depuis son exil pendant 7années à Paris ,afin que ce dernier retourne au pouvoir suite à la non reconnaissance de l’élection de Ra-8 dès le premier tour en 2002 l’amenant à l’exil (crise due en grande partie au règlement de compte,pouvant profiter à tous les profiteurs y compris la CI) .Ce dernier ,Ratsiraka depuis son témoignage en chair et os avec l’aide de la françafrique a instrumentalisé Rajoelina pour prendre le règne provisoirement .Compte tenu du fait Rajoelina avait boudé la place contrairement à l’attente prévue . La CES1 et CES2 ont décidé autrement sous la recommandation de la CI ;
      - Ces faits nous démontrent les décadences depuis 2009 même si avant cette période ,la situation qui n’était pas terrible que ce soit au temps de Ra-8 ou Ratsiraka ,la situation était plutôt à la limite de l’acceptable.Hélas ,une situation qui ne fait que s’empirer.
      Tout simplement en la matière ,en parlant d’un état ,sa définition ,il n’y a pas de référence à prendre ni de vrai modèle à suivre jusqu’à maintenant si on se réfère à sa vraie définition en provenance de la démocratie à l’outrance :
      Un état c’est quoi sa définition normalement ?!:Il implique un peuple ,un pays,la souveraineté,un gouvernement,etc.....Logiquement ,un état est une forme sécularisée du pouvoir politique !

    • 19 janvier à 17:25 | FINENGO (#7901) répond à Turping

      Bonjour ou peut-être Bonsoir Turping.
      Concernant Diego à titre personnel, je dirais que je diverge sur plusieurs de ses positions. Mais ceci ne lui enlève pas ses qualités dans certains de ses écrits. Cette situation je peux le concevoir, dans la mesure ou la divergence est propre à chacun et ceci ne peut en aucun cas être discriminatoire.

      Sans vous portez critique, vous laisser entendre que certains de ces dirigeants successifs étaient pour certains mieux que d’autres malgré tout. Je vous dirais pourquoi pas. Mais partant du Principe du moitié vide ou du moitié plein, je dirais les résultats sont exactement les mêmes, car le mot moitié défini l’état réel du remplissage du verre. Vous disiez. je cite :
      « Un état c’est quoi sa définition normalement ?!:Il implique un peuple ,un pays,la souveraineté,un gouvernement,etc... » Oui un Etat n’est ni plus, ni moins que la cohésion entre les Dirigeants et les Gouvernés. Quand le Peuple adhère avec les Gouvernants tout est facile à mettre en oeuvre. Mais jusqu’à preuve du contraire de tout temps le Peuple s’est toujours opposé au Gouvernant, par divers formes de mécontentement légitime. Et ceci pour une simple raison, car tous Dirigeants confondus depuis le Fameux coup d’état de 1972, n’a que le PROFIT PERSONNEL et le bien être de leur entourage en ligne de mire. Et j’en conclue par ceci. Notre dit Etat, n’est qu’un Etat Fantôme, et il est bien loin de Pouvoir porter l’appellation d’ Etat digne de ce NOM.

    • 19 janvier à 18:08 | Turping (#1235) répond à FINENGO

      Finengo,
      D’accord ,sur la qualification ,d’un état fantôme ,sans même insister sur la signification de ce que c’est un état de droit,démocratique ,etc...
      - Par contre ,personnellement l’événement de 1972 n’était pas un coup d’état . Plus précisément ,la révolution ,la manifestation estudiantine du 13Mai 1972 ,en dénonçant le pouvoir de Tsiranana a contraint ce dernier à démissionner en donnant le plein pouvoir au Général de Division Gabriel Ramanantsoa ,le plus haut gradé militaire dans l’histoire de l’armée malgache ayant servi dans l’armée française,connaissant bien le terrain et c’était,la raison pour laquelle ,Tsiranana lui avait confié la mission ,de former un nouveau gouvernement après sa démission.Une transition correcte avant que ce dernier lègue de nouveau le pouvoir à Ratsimandrava le 05Février 1975 ;
      - Si vous vouliez parler de 1975 ,le 11Février,oui l’assassinat de Ratsimandrava était un coup d’état masqué non élucidé.Ce fut le début de la décadence .Le résultat est là ,l’héritage actuellement.

    • 19 janvier à 19:11 | FINENGO (#7901) répond à Turping

      Turping
      Sur 1972 on peut l’interpréter comme démission de Tsiranana et en approfondissant un peu et en revoyant le pourquoi du comment de cette Démission on se rend compte que certains adversaires du pouvoir à l’époque, n’ont pas trouvé mieux que d’inciter les Etudiants à entreprendre une révolte pour aboutir à leur fin. Et sans idée d’incriminer qui que ce soi dans la Classe étudiante le Mouvement a prit Pied à la Capital, suivit par une contre manifestation des étudiants des côtes Malgaches en particulier ceux de Tamatave. Sans compter les ultimatums faites aux Forces Françaises résident sur le territoire National.

      Je peux concevoir que l’on puisse s’écarter des certains ingérences extérieures, et j’en suis flatté.
      Mais quand on voit à l’heure actuelle l’état des bâtisses coloniales, qui ont été laissé par les anciens occupants en excellent état et que tous Dirigeants successifs de notre Pays ont laissé en ruine, je me pose la question de savoir le but de la finalité de cet évènement de 1972.
      Il n’y qu’à voir Ivato où résidait le 2ème RPIMa, la cité de l’armée de l’air à Tamatave, Le Mess officier de Diégo, le Camp de la Légion étrangère à Joffre ville ( Diégo ) et j’en passe. L’ Etat de l’hôpital Befelatanana pour ceux qui l’ont connu avant 1972, l’état de l’hôpital Principal de Tamatave pour ceux qui l’ont connu aussi avant 1972 et certainement pour d’autres édifices .

      Et pour conclure, j’ai l’intime conviction que tout a été fomenté, pour renverser le pouvoir en place afin que certains puissent s’installer au sein d’un Pouvoir sans partage. Ce n’est que ma conviction, moi qui ne suis pas politologue, ni un illuminé de l’ENA, ou d’autres grandes écoles.

      Salutations !!!

    • 19 janvier à 19:43 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Erratum ...Lire : de certaines ingérences extérieures...............

  • 19 janvier à 11:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La justice ne peut pas condamner quelqu’un SANS PREUVE d’où le cercle vicieux actuel car ces prétendus trafiquants n’ont ni compte en banque ni des rondins de bois de rose à portée de main ni des documents d’exportation compromettant mais tout juste des ragots et à la limite des trains de vie ostentatoire, qui relève des biens mal acquis (une poursuite dans ce domaine pourrait éventuellement les inquiéter et c’est encore loin pour notre pays car c’est la branche sur laquelle presque tout le monde s’assied pour survivre et faire des bonnes affaires).
    La gouvernance par le MENSONGE est la spécialité de notre régime actuel.

    • 19 janvier à 12:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire ..., qui relèvent ...

    • 19 janvier à 12:16 | betoko (#413) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Autant l’ancien premier ministre Omer Berziky autant le directeur du BIANCO ont des preuves ,et ils ont remis ces preuves aux magistrats et au président de la république , mais c’est un dossier trop sensible , car des personnes très influents et proches du pouvoir en sont mêlées , il est préférable de ne pas les dévoiler car dés demain , ce régime sera balayé .
      Idem avec l’entreprise FILATEX trop de magouilles en tout genre et leur PDG Abdoul Rasoulou en profite .

  • 19 janvier à 12:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Toujours des photos à « SENSATION ».
    Elle est faite par QUI ?
    Et la date de prise de vue et à quel « endroit »==REGION==.
    Elle peut être « UNE PHOTO-MONTAGE ».POint barre !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 12:21 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Faut suivre Basile . Si tu veux avoir le négatif , tu n’as qu’ à t’adresser au journal Le Monde , une de ses journalistes était venu ici faire un reportage sur le trafic de bois de rose et c’était elle qui a pris cette photo ,

    • 19 janvier à 12:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      Bekoto
      Quand on publie une photo,on colle le photographe ert la date de prise de vue.Point barre !
      C’est comme la photo d’une jeune fille publiée par les catholiques pour faire appel à des dons.

      BEKOTO !

      Les téléphones arabes et/ou les investigations à la « MADAGATE » ??
      - « ça suffit » !

      Et vous parlez d’un journaliste « LE MONDE » ou de Médiapart ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 16:11 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ta mauvaise foi nous avons l’habitude Basile . L’article du journal Le Monde a été publié par Madagate.com aussi et avec la même photo . Ne me dis pas que tu ne l’avais jamais lu ou vu .
      As tu des doutes avec ces deux journaux , ils sont des références pour les professionnels , Médiapart était le premier journal qui avait publié l’affaire CAHUSAC qu’aucun média n’avait démenti et cela s’est confirmée ensuite .
      Basile et sa politique de l’autruche ...... Je ne sais pas si tu es à plaindre ou t’es trop con , un débile

    • 19 janvier à 17:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      - "OUI !
      Le Monde était un journal de référence,il fut un temps.OK !
      En dire autant pour MADAGATE,vous allez trop vite !
      Madagate pourrait être un supplétif de la CIA.. ;pour faire un peu de monnaies ;
      Cela ne m’intéresse pas.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 22:07 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Par contre : ta konnerie n’ est pas un montage, mais bien une réalité, hélas !

  • 19 janvier à 13:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Aide budgétaire.
    L’Union Européenne a versé :
    - le 22 Décembre 2015
    - 11,5 Millions d’Euros==de dons==au Trésor Public Malgache.
    Ce versement correspond à la seconde tranche de l’aide budgétaire européenne pour 2014-2015.
    Il fait suite au versement de :
    - 206 Milliards d’Ariary (-60 Millions d’Euros-)
    - effectué en décembre 2014.
    Cette aide est financée par le 11 e FED (-Fonds Européen de Développement-) et inclue dans le Programme Indicatif National (-PIN-) de :
    - 518 Millions d’Euros.

    • 19 janvier à 13:42 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ceci s’appelle, donner de la Confiture aux Cochons.

    • 19 janvier à 14:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à FINENGO

      FINENGO !
      Merci beacoup !
      Longue vie à VOUS.
      Nous ne sommes pas des « COCHONS ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 16:25 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et qu’est ce que tu penses de cet article du journal L’Express de Madagascar de ce jour ? L’ambassadeur de l’Union Européenne demande à l’état malgache de respecter ses engagements . Cela concerne la Haute Cour de Justice
      Malgré l’atteinte « partielle » d’indicateurs, comme la mise en place de la HCJ, la deuxième tranche de l’appui à la consolidation des services de l’État n’est que partiellement décaissée. La concrétisation des engagements pourrait conditionner le paiement du reste de la somme. Est ce que c’est encore une affaire de téléphone arabe ?

    • 19 janvier à 18:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINANA RAKOTOARIMANANA
      - Président de la République Malgache,
      - Chef d’Etat de Madagascar
      ne devrait pas s’inquiéter,tant que le Sénat n’est pas mis en place.
      LA HCJ NE DEVRAIT PAS ÊTRE MIS EN PLACE SI TOUS LES MEMBRES NE SONT PAS AU COMPLET.
      Que l’Ambassadeur de l’Union Européenne attende.Point barre !
      Un jour ou l’autre,le fonds sera débloqué.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-19843
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 19 janvier à 22:08 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      vous etes PIRE !!!

  • 19 janvier à 16:20 | Eloim (#8244)

    Selon une source sûre, contestée par les révolutionnaires oranges mais conforme à la charte de l’UA selon la Convention de Cottounou, tout acteur de Putsch quelques soient les MOTIFS, est inéligible et quelque fois même il perd toute crédibilité sur le plan international.
    Et d’ajouter si mobile il y a, la Communauté Internationale juge avec la voix de ses démembrements accrédités siégeant à proximité la crédibilité de ce mobile et d’agir en conséquence. Tel est le rôle tenu par la SADC et non la COI.
    Comme la CI a approuvé le cas de Madagascar qu’il y avait effectivement Coup d’Etat en 2009 ; 109 hautes personnalités du pouvoir de fait de l’époque ont été sanctionnées. Et le PRM actuel en fait partie.
    Après ce Coup, Madagascar a perdu toutes les opportunités au sein du Concert des Nation. D’où perte de crédibilité de ceux issus du camp de putschists par manquement des engagements vis-à-vis de la Communauté Internationale (Charte de l’UA).
    Madagascar a déjà passé les élections présidentielles et législatives en 2013. On a terminé récemment avec les élections communale et sénatoriale. Les institutions de la République ont été mises en places timidement sans respecter l’échéance selon la loi fondamentale.
    La conquête de la reconnaissance internationale nous a coûté des milliards que certains sceptiques voient de mauvais oeil ces sorties infructueuses effectuées par les tenants du pouvoir. Toujours des accords de principe qu’on entend sortir de la bouche de certains responsables.
    Certains forumists osent poser la question : est ce qu’il y a un Etat à Madagascar ? et une Constitution ?
    Et j’ajoute l’effectivité de l’application de la FDR ? Pourquoi tout récemment, une délégation de l’UA était venue à Madagascar réclamant l’application de certaines dispositions stipulées dans cette FDR, malgré l’existence de la Constitution de la 4ème République ?
    Certains pensent que les comportements de la CI revêtent de l’ingérence pure et simple. Oui, car la CI payait pour le règlement de nos conflits ? Car la CI payait pour nos élections ? ...
    Et la souveraineté nationale dans tout ça ? On a beaucoup à dire !
    Et nos ressources naturelles ? Pareil cas, même les « petits organismes internationaux » osent lever leur voix à l’encontre de nos Dirigeants. Nous donner des leçons. Nous distribuer des mauvaises notes. Nous taxer dans l’incapacité de gérer ceci cela ...
    Dites, où allons nous ? L’avenir nous le dira selon les simplistes. Dommage !

    • 19 janvier à 16:45 | betoko (#413) répond à Eloim

      Pourquoi L’Union africaine n’a rien dit pendant la crise de 2002 ? 109 hautes personnalités ont été sanctionnées , m’étonne beaucoup , Andry Rajoelina le président de la république actuel entre autres ont pu voyager n’importe où . . Déjà il n’y avait eu ni putsch ni coup d’état en 2009 , et est ce Marc Ravalomanana n’a pas déposé sa démission et a donné le plein pouvoir à l’armée .
      Que la SADEC , L’UA etc déposent plainte auprès du tribunal international et nous verrons la suite .
      Entendu de la bouche du premier ministre français dans l’émission « on n’est pas couché »
      « Le Premier ministre a laissé entendre, samedi soir dans »On n’est pas couché" sur France 2, qu’Ali Bongo n’avait pas été élu régulièrement à la tête du Gabon.
      Cela a provoqué un incident diplomatique entre La France et le Gabon . Et pourquoi L’UA n’a rien dit jusqu’ à maintenant ?
      Le Maroc ne fait plus partie de l’UA depuis des années , qu’est ce qu’ils ont perdu les marocains ?
      A ce que je vois Marc Ravalomanana instrumentalise et manipule la SADEC , et cela depuis des années .Aura t il gain de cause ? l’avenir nous le dira

    • 19 janvier à 16:56 | betoko (#413) répond à betoko

      Concernant Ali Bongo à lire dans :www.msn.com/fr-fr/
      Le Premier ministre a laissé entendre, samedi soir dans « On n’est pas couché » sur France 2, qu’Ali Bongo n’avait pas été élu régulièrement à la tête du Gabon.

    • 20 janvier à 04:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à betoko

      J’ai zappé cette émission,par curiosité.
      Voir un Premier Ministre invité,à une telle émission,c’est un peu « DEPLACE »,pour MOI.
      Pas d’autres commentaires.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 19 janvier à 16:43 | diego (#531)

    Bonjour Turping,

    Comme des gamins ? Et faire des aller et retour sans comprendre les origines de problèmes du pays ?

    Je tiens à vous rassurer que je vous considère comme un adulte et sans doute très intelligent, cela n’engage que moi, mais qu’elles sont ces fameuses origines des crises à Madagascar et qui appauvrissent et plombent le développement du pays ?

    Eh bien, qu’est-ce qui vous retient de nous le dire et nous expliquer ?

    Turping on avait me semble-il déjà cette conversation. On connaît bien les origines de la pauvreté. Pour aller vite, c’est l’affaiblissement de l’État et des Institutions, qui, mécaniquement permet à la corruption de plomber la vie politique et le développement économie du pays.

    Vous avez beau être intelligent, je ne doute pas, mais je vous mets au défi de m’expliquer pourquoi dans les pays pauvres les politiciens s’amusent à tripoter la Constitution et l’État et les Institutions sont fragiles ou existent difficilement ?

    Expliquez Mr Turping pourquoi les élections sont contestables ? Pourquoi les élus n’arrivent pas à installer d’une manière durable la stabilité politique et une certaine stabilité et de la confiance envers l’économie ?

    Et enfin, et si vous vous demandez pourquoi les politiciens en Occident n’osent plus ou ne veulent plus commettre des coups d’État pour accéder au pouvoir ?

    La solidité de l’État et des Institutions et des processus électoraux y jouent un grand rôle. Mais aussi l’éducation des élites de ces pays.

    Il est inimaginable que la France tolère la présence d’un petit DJ inculte, même une seconde, à la tête d’une grande institution comme la Présidence ! Et il est d’autant plus inimaginable que la CI met le nez ou organise la moindre élection en France !

    Et enfin, posez vous la question pourquoi l’assainissement de Tananarivo pose des problèmes, jusqu’au ministère ? Alors que le pays et nos villes ont des élus ?

    Pourquoi il est si difficile de venir en aide de Madagascar ?

    Les gamins posent toujours les vraies questions !!!!

    • 19 janvier à 17:29 | diego (#531) répond à diego

      Turping,

      Vous prétendez connaître les origines des crises malgaches. Vraiment ?

      Pour bien maîtriser les origines de sous développement et de la pauvreté, il faut bien maîtriser l’économie et comment elle a fonctionné hier, fonctionne aujourd’hui et anticiper comme elle fonctionnerait demain.....elle sera comment l’économie de demain.

      Le maîtrisez-vous pour vous permettre d’imaginer de cette cécité dont vous dites que je suis victime.

      Vous racontez n’importe quoi. Vous passez votre temps à dénier que Ratsiraka avait été président légitime de Madagascar. À ce titre, on peut lui critiquer, lui reprocher de tous ce qui se passaient durant ces longs mandats à la tête du pays. La pauvreté, le sous développement etc...

      Il est aussi, même si c’est dur pour vous de l’accepter, normal que les Malgaches réalisent et prendre connaissance de ce les années Ratsiraka ont donné et accompli dans le pays :

      - la monnaie, décentralisation des Universités, le quinquennat, la levée de la censure, départ de français, multipartisme et plus important encore, Madagascar avait toujours été souverain sous l’autorité de cet homme.

      Et dites nous, listez ce que votre Ravalomanana, Rajoelina et Mr R. Hery ont installé durablement dans le paysage politique malgache ? Ils ont 13 ans, assez de temps pour monter des projets. Et qui de ces hommes oserait toucher ce que Ratsiraka a pu réaliser ?

      Ces hommes ont fréquenté l’illégalité. Et ils ne maîtrisent absolument pas la Constitution de leur pays. Cela en dit long sur leurs éducations respectifs....alors...

      Tana a des gros problèmes depuis six ans. Ratsiraka n’était plus au pouvoir. C’est une ville en faillite économique comme le pays, mais dites nous si Ratsiraka en est l’origine ?

      vous aimez pas Ratsiraka, je m’en fiche complètement, mais n’essayez pas de suggérer ici qu’il est à l’origine de l’incompétence de vos hommes....qui ne savent même pas ce quoi l’économie....

      On ne va plus loin, vous me dites qui vous a, ont organisé les élections dans le pays depuis trois ans ? Et si vous nous dites Mr Turping dans quelle République sommes-nous ?

      Sous Ratsiraka, je savais qu’il y avait ce qu’on appelle un État à Madagascar. Je n’épouse pas l’économie Ratsiraka, mais un pays qui a un État a des marges des manœuvres économiques énorme et a beaucoup de chance de recevoir de l’aide assez rapidement.

      Je vous invite à bien comprendre l’économie chinoise ! La Chine est pays un communiste, et il l’est encore ce matin.

    • 19 janvier à 18:19 | betoko (#413) répond à diego

      Dider Ratsiraka était arrivé au pouvoir après avoir assassiné de sa propre main le colonel Richard Ratsimandrava et il avait aussi commandité les assassinats du colonel Joël Rakotomalala et Sibon Guy . Dés son arrivée au pouvoir , Didier Ratsiraka avait installé le parti unique , la censure , la dictature , le livre rouge était la bible pour tous les malgaches . La malgachisation de l’enseignement fut un catastrophe dont bon nombres de familles le paient encore jusqu’ à maintenant . Ne parlons pas de la misère de la population , J’ai même vu des passagers à Orly et à l’île de La Réunion qui ramènent de l’huile , du savon , et même du pain et des vieux pneus pour la famille à Madagascar . N’en parlons pas de la main mise de la famille Ratsiraka dans le domaine économique , les deux ponts flottants et la main mise de Sophie Ratsiraka sur la société SIRAMA par exemple , ses biens mal-acquis en France . Savez vous dans quel quartier et dans quel immeuble habitent les filles de Didier Ratsiraka ? Selon Didier Ratsiraka , ses enfants sont sans emploi , car ils ont la nationalité malgache , dans ce cas de quoi ils vivent en France , et avoir des belles voitures et d’habiter dans un quartier le plus cher de Paris , rien qu’avec la taxe d’habitation , ce n’est pas à la portée de tout le monde
      Si votre Didier Ratsiraka n’a rien à se reprocher , qu’il vienne se débattre avec Belanto par exemple , nous verrons la suite .
      Une chose m’étonne , jusqu’ à maintenant , personne n’ose contester ses réponses dans le livre de Mme Cécile Lavrad-Meyer sauf la fille du général Gilles Andriamahazo , Belanto et Vestalis . Je suis sûr et certain , ce n’est qu’après sa mort que tout le monde va lui tomber dessus .
      Il a fallu la pression de la banque mondiale et du Fmi pour que Didier Ratsiraka accepte le multi -partisme ,
      mais pas encore la liberté de la presse . Une des reproches qu’on peut faire à Didier Ratsraka , c’est de n’avoir pas lutter jusqu’ à son terme , le problème des îles éparses . On se demande pourquoi ?

    • 19 janvier à 18:53 | Isandra (#7070) répond à betoko

      A part cela, ce que Diego a oublié également, pendant plus de 25 ans de règne sans partage, Ratsiraka n’avait construit grande chose que 6 universités, avait fait couler pas mal des sociétés d’Etat et fuir des sociétés étrangères lesquelles auraient pu créer des richesses. Le taux de croissance dans son époque la plupart de temps était en dessous de zéro, le pouvoir d’achat de Malagasy en 20 ans avait connu une perte de plus 200%.

      Pourtant, il nous avait laissé sur nos dos une dette de plus de 3100 milliards de DTS, avant de partir, sans contrepartie remarquable,...

    • 19 janvier à 19:16 | Turping (#1235) répond à diego

      Bonjour,
      Là,je vais me confronter directement avec vous .
      - Je vous le réitère pour la n-ième fois l’ami .L’élection de 2002 a fait l’objet de contestation de la non reconnaissance de l’élection de Ravalomanana dès le premier tour ,ce qui l’a contraint à partir en exil en France exactement après le refus aux USA.
      - Ratsiraka en personne d’après son interview par Onitiana Realy, son témoignage au mois de Septembre 2013 ,....a révélé une certaine sorte de complaisance du fait que sa défaite n’était qu’un coup monté par le parti du Hery Velona e l’époque ,la CI et plus précisément par l’ex- diplomate français De Laboulaye pour céder la place ,info ou intox ?!
      - L’origine de cette vraie crise qu’on connait actuellement Diego débute en 2009.
      - Ratsiraka avait demandé depuis sa villa de « Madrid » à Neuilly ,son retour à Madagascar et au pouvoir. Ce souhait n’a été exaucé que si Ravalomanana ne soit évincé du pouvoir .
      - Le renvoi de l’ex Ambassadeur Le Lidec par Ravalomanana en 2008 avait démontré la fragilité de la diplomatie franco-malgache et c’était aussi l’occasion pour Ratsiraka de se venger de son ancien rival .
      - Il fallait déployer des moyens financiers et des cobayes pour mener la mission à terme .Chose faite en 2009 ,Ratsiraka a pu retourner de l’exil,....Par conséquent ,ce dernier ne s’attendait pas à ce que dernier boude la place .
      - D’où la naissance de cette crise .La vraie a commencé en 2009 .
      - La période de 2002 jusqu’en 2008 ,même si tout n’allait pas à merveille,il y avait quand même un état .Beaucoup d’admirateurs de Ra-8 ,les ZD ne vont pas vous dire le contraire .La croissance était au rendez-vous ,les ordures ont été ramassées . C’est pour vous dire,et vous démontrer le contraire que si tout n’allait pas du tout dans ce pays depuis 2002 ,c’est faux !
      - La vraie crise profonde avec un état assez fébrile avant 2009 n’ a débuté qu’après 2009 mais non pas depuis 2002 malgré la contestation faite par Ratsiraka en 2002 ;
      - L’aboutissement de cette tragédie se focalise avant tout par les règlements de compte personnel entre les anciens ,qui ont viré vers l’anarchie ,la loi de la jungle .La preuve est là ,les élections pièges à c.ons,....d’autant plus que les candidatures de Ratsiraka comme l’épouse de Marc Ravalomanana Lalao ont été rejetées par la CES1 et2 ;
      - Le vrai piège à co.n se situe au niveau du râtelier où c’était la CI qui a pris le règne pour organiser les élections ,y compris la municipale,la sénatoriale ,....une politique nationale dictée par la CI sans souveraineté.
      A qui la faute ? je vous laisse réfléchir !
      - Par conséquent ,en constatant la réalité ,le diagnostic nous amenant à cette décadence :l’absence d’un vrai état ,institutions fortes,constitution caduque ,tripatouillée par les tenants successifs du pouvoir ,il est beau de critiquer en oubliant les origines majeures de ces crises répétitives où personne n’est blanche comme une neige .
      - Ce n’est pas les solutions que vous insinuez d’apporter qui sont forcément le remède mais plutôt de se poser les questions ,pourquoi on en est arrivé là ? quelles leçons à tirer afin d’évoluer réellement.
      - C’est pour vous répondre tout simplement :cette situation dans laquelle le pays vit sans dédouaner l’irresponsabilité de chacun ,le cépamafotisme en ,si les malgaches parviennent à se réconcilier sur le fond du problème en jetant son égo personnel à la poubelle.
      - Or,tel a été toujours le cas ,ce qui se passe actuellement ,....le chacun pour soi en s’asseyant sur le peuple y compris Didier....
      - En essayant de rafistoler même avant 2002 ,tant que l’indépendance reste octroyée sous dépendance ,cela ne changera pas grand chose en se chamaillant .
      - Notre pays est victime du manquement de cohésion sociale ,de la solidarité ,de la turpitude cumulée ,....l’appauvrissement au fil du temps .Ce qui démontre le non avancement.
      - Je vous tout simplement ,si ce règlement de compte de 2009 et les immixtions ,les ingérences internes dans un pays non souverain n’ont pas eu lieu ,on aurait pu avancer encore de quelques pas .L’égocentrisme ,le goût du pouvoir ,est le poison de tous les dirigeants sans avoir accompli les vraies tâches pour combattre les vraies misères.

    • 19 janvier à 19:24 | DanBe (#2256) répond à betoko

      Comme d’habitude, Betoko utilise sa bible (le livre de Cécile Lavrad-Meyer) et son gourou (Belanto).
      Il n’a pas bien compris que sa bible n’est qu’un recueil des dires de Ratsiraka et qu’on attend toujours la preuve magique détenue par Belanto…

      On dirait que Betoko n’a lu Q’UN livre et entendu Q’UN témoin de l’histoire… C’est Betoko…

      Ensuite, il raccourcit l’histoire, il la résume à charge, sans connaitre le contexte de l’époque (ce qui est indispensable quand on se réfère à l’histoire).
      Mais cette période, indiscutablement catastrophique pour notre Pays, est à replacer dans son contexte. Volonté des anciennes colonies de sortir des impérialismes néo coloniaux… Pour finalement tomber dans l’impérialisme soviétique et chuter avec lui.

      On peut dire ce que l’on veut, mais Ratsiraka avait une vraie vision pour son Pays. Une vision qui s’est avérée fausse, mais une vraie vision.

      Mais que dites vous de la deuxième période Ratsiraka, Betoko ? Je veux dire de 1997 à 2001. La croissance économique du Pays oscillait entre 4,3 et 5,1 % par an. Il avait rétablit une autorité étatique forte et hiérarchisée, il avait commencé une vraie décentralisation, importante et réelle (six province autonome), il a ramené la stabilité au pays après la présidence catastrophique de Zafy...

      L’histoire jugera, calmement, dans le temps, mais je garde un souvenir enthousiaste de cet espoir qu’a généré l’évolution de cette période (1997/2001). Je commence à avoir de l’âge… Je reste persuadé que à ce moment-là, on a raté quelque chose avec la crise de 2002. Ensuite, on sait ce qui s’est passé… On a perpétué et installé durablement les conséquence de cette crise de 2002...

      Ratsiraka a fait ses erreurs, a subit ses démons, a favorisé ses proches, etc… Comme tous les politiques à Madagascar, mais en tout cas, il avait une vraie dimension de Chef d’Etat. Pas comme ceux qui lui ont succédé et qui ont été des nains par rapport à lui.

      Mais est ce que Betoko peut essayer, seulement essayer, de comprendre cela ? D’ailleurs, ou était il, entre 1997 et 2001, pour comprendre ?

    • 19 janvier à 19:31 | DanBe (#2256) répond à Isandra

      Isandra, je vous renvoie à ma réponse à Betoko.

      Il y a deux mandats Ratsiraka…

      Un premier catastrophique (mais militant et patriote à replacer dans l’histoire) et un deuxième beaucoup plus fructueux. Vous résumez vous aussi à charge… En réduisant, à 20ans…

      Mais la croissance du deuxième mandat Ratsiraka était de 5% en moyenne, de vraie croissance, pas une croissance de statistiques, une croissance réelle qui profitait à tous… Revoyez vos classiques…

    • 19 janvier à 19:41 | DanBe (#2256) répond à Turping

      Turping,

      Désolé, je m’immisce dans votre débat avec Diégo...

      Le post de Diego sont souvent longs et répétitifs... Mais plein d’une sagesse, penible mais réelle...

      Mais les vôtres, et surtout celui auquel je réponds, sont longs et répétitifs aussi, mais très alambiqués et mélangeant tout, n’importe quoi et son contraire.

      Et les petites flèches que vous y ajoutez ne clarifie ni les faits ni les répliques...

      Vous mélangez tout... Faits et ragots... Interprétation douteuse..

      Par exemple : « L’origine de cette vraie crise qu’on connait actuellement Diego débute en 2009 »... Non Turping, la vraie crise début bien plus en avant. Mais la vraie crise, celle des valeurs, des institutions et de l’Etat Malagasy débute en 2002...

      Allez, je vous laisse réfléchir.

    • 19 janvier à 20:22 | Turping (#1235) répond à DanBe

      Danbe,
      - Selon vos interprétations ,je mélange tout !
      Je vous laisse prendre votre position !
      - Les interprétations douteuses n’ont pas leur place,quand on révèle les faits avec des preuves à l’appui,....
      - Seulement ,on peut ne pas partager de visions ,d’avis !
      - Quelles institutions et de crises d’institutions voulez-vous dire ? comme si vous vouliez dire que l’arrivée de Ra_8 au pouvoir a affaibli les constitutions fortes pré-existantes !Comment ce dernier a pu décrocher le pouvoir ? c’est l’ironie du sort alors ? faire référence à un pouvoir d’absolutisme après 23 années de dictature ,ne démontre pas non plus que les institutions étaient fortes avant 2002 ?
      Sinon ,on aurait respecté l’état de droit ,le scrutin présidentiel de 2002 !
      Institutions bancales où Madagascar a été toujours sous la pauvreté.
      A votre réponse ,en parlant de crise d’institutions n’a pas la place d’y être si le pouvoir n’est pas à vie ,alors que la pauvreté bat son record .
      Le reste c’est du bla bla ! Je connais bien Madagascar ,même en 2002 tout le monde demandait le secours !

    • 19 janvier à 20:29 | Turping (#1235) répond à DanBe

      Dire aussi que les dégradations réelles de la situation à Madagascar a débuté depuis 2002 ,c’est faux !
      - Vu ,la situation ,le coup d’état répétitif perpétré ,cela a généré de vraie crise ,palpable depuis 2009 ;
      Danbe ,on ne mélange pas tout .Je vous réponds tout simplement que les institutions sont bidons à Madagascar au temps de quiconque .La pauvreté exponentielle au fil du temps a aggravé la situation.

    • 19 janvier à 20:38 | Turping (#1235) répond à DanBe

      Les deux mandats étaient médiocres dans l’ensemble si on se réfère à 23ans de règne ,du pouvoir .Même si le second s’avère un peu à la hauteur ,en 2002 c’était déjà la faillite ,le ras le bol général .Je me souvenais la famille qui demandait qu’on leur envoie de l’argent.
      Si les institutions étaient fortes ,même sans raisonner dans l’absurde ,Ra-8 n’aurait pas pu accéder au pouvoir sans contestation de la part de Ratsiraka car le pouvoir judiciaire n’aurait pas laissé de tel doute issu du scrutin contesté dès le premier tour par son adversaire !

    • 19 janvier à 21:18 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      Vous m’avez sommé de vous foutre la paix. Dès qu’‘on touche à votre amiral chéri, vous avez mal. Je suis disposé à vous « ficher » la paix, mais à nous aussi, bordel ( !!!!!!), foutez-nous la paix avec ce s…..
      Cet homme, ce triste individu est à l’origine de tous nos maux, c’est lui, avec la complicité de renégats merina (et de grâce, ne m’accusez pas de racisme, la ficelle est trop grosse) qui ont chassé les Français pour mettre les Soviétiques et les Nord-coréens à la place. Ces infrastructures dont parle Finengo que ce minable a laissé pourrir, faute de moyens (que ses nouveaux alliés n’ont pas été foutus de lui donner) sont le témoignage d’une période heureuse qui nous insulte.
      Cette pourriture ne mérite pas le titre d’homme d’Etat, par sa politique mortifère, il a détruit les Institutions de votre République, ces mêmes Institutions dont vous nous gavez de la nécessité. De qui vous-moquez-vous ? Non content d’avoir souillé des ses sales pattes l’histoire de mon pays pendant les 20 ans de son règne puant, ne voilà-t-il pas qu’il essaie de remettre le couvert en 2009 en se faisant le complice d’un coup d’état ?
      Tant que vous ferez l’éloge de ce moins que rien, vous me trouverez sur votre chemin, promis, juré.
      A votre amour de jeunesse, je n’ai qu’un mot à dire : salut salaud…et je suis poli.

    • 19 janvier à 21:23 | zanadralambo (#7305) répond à DanBe

      20 ans qui ont suffi à détruire le pays ! 20 ans que, malheueusement, on ne rattrapera jamais !!!!!!!!

    • 19 janvier à 21:37 | zanadralambo (#7305) répond à DanBe

      Je n’ai jamais été un fan de Ravalomanana. J’ai, maintes fois, sur ce site même, critiqué les errances de son second mandat, je me suis fait traiter alors de foza par ses partisans, c’est tout dire. Mais il y a un mérite qu’on ne pourra pas e,lever à Ravalo : celui d’avoir chassé Sa Pourriture. Nous lui en sommes redevables.

    • 19 janvier à 22:13 | diego (#531) répond à zanadralambo

      Bonjour,

      Ne vous ai-je pas invité de discuter de l’économie du pays ? Seulement, vous n’avez rien à dire, peut-être, sur la souffrance du pays que vous prétendez aimer ou vous n’avez rien à dire sur l’économie ?

      Vous faites exprès de rien comprendre ou vous ne comprenez vraiment pas, parler de l’homme Ratsiraka ne m’intéresse pas. Il a sa familles, ses proches les gens qui l’aiment ou qui le détestent pour cela.

      C’est qui m’intéresse dans l’affaire, c’est l’état de l’État et les Institutions du pays depuis 55 ans. La révolution socialiste était un programme, un projet politique d’un homme et son équipe. Dans quel état était l’État et les Institutions durant cette époque.

      Et vous faites la même chose pour Zafy, Ramanantsoa, Ravalomanana, et aujourd’hui.

      Vous n’avez pas besoin de moi pour parler de Ratsiraka. En fait vous êtes malade, vous avez des comptes à régler avec Ratsiraka, vous pensez qu’en vous addressent à moi vous pensez retrouver une sérénité pour votre petite âme malade.

      Je vous parle de l’État et des progrès institutionnelle et des réformes que le pays aurait pu accomplir jusqu’en 2002. Ce n’était pas l’œuvre d’une seule personne, mais d’une équipe à la tête de laquelle s’est trouvé un Ratsiraka.

      Le pays est en faillite aujourd’hui, la capitale est sale, pue, en désordre, les embouteillages s’aggravent et les maladies rodent, la famine est une réalité....bon, c’est Ratsiraka et sa révolution et son incompétence :

      - dites nous, combien des Tananariviennes et Tananariviens vont vous dire aujourd’hui bravo mon gars ????? Ou vous avez raison ?

    • 19 janvier à 22:46 | FINENGO (#7901) répond à zanadralambo

      Bonsoir zanadralambo,
      Il est relativement tard, mais j’ai tenu à jeter un coup d’oeil sur ce qui s’est dit sur le Forum et je suis tombé, sur cette discussion virulente entre Diego, Turping et DanBe...LOL

      Je veux veux pas rentrer dans le débat proprement dit. Néanmoins je trouves et je constate à chaque jour qui passe et ceci malgré que je n’interviens que très très rarement, à la lecture de tous les Post sur ce Forum, j’arrive à une conclusion qui ne plaira pas à tout le beau monde de la Place, ce dit Forum n’est qu’un Forum Partisan. On se croirait en présence de plusieurs camps adverses qui défendent Bec et Ongle celui que chaque parti a choisi comme sien. En finalité ce Forum n’est nullement instructif et je le dis dans le sens propre du qualificatif que j’use dans mes Propos. Si et seulement si chacun avait cette honnêteté de ne pas être Partisan, de qui que ce soi, mais se donnait tout simplement la peine de comprendre la situation du Pays à l’heure actuelle, et essayait de savoir le pourquoi du comment des faits depuis l’indépendance à ce jour, beaucoup de Forumistes ne trouveront pas Grand-chose à dire et je pense qu’il y aurait eu plus de lecteurs sur le Forum que d’intervenants. Mais malheureusement tout est contraire, car sur ce Forum il y a plus de 95% d’intervenants qui ne sont là que pour défendre leur Poulain et dénigrer celui de l’autre. Sans compter ceux qui interviennent pour ne rien dire. Et Pour conclure, je vais sur le chemin le plus court, qui ne plaira pas non plus à une Grande Majorité, mais ce Forum pour ainsi dire est à l’image du Pays. « Le Grand Foutoir » ...LOL

    • 19 janvier à 23:46 | Menalahy (#9072) répond à zanadralambo

      Bonsoir Zanadralambo,

      Sans compter le gâchis humain que nous payons encore maintenant !

    • 20 janvier à 00:41 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Et j’ajoute.
      Un conseil pour certains, ne faites pas de la Politique, et surtout ne chercher pas à Gouverner, car pour beaucoup parmi nous, ils ne seront que des Dictateurs en puissance.
      Dictature ne se marie pas avec la Démocratie, que tout le monde ici clame à tue tête.
      Et encore de quelle Démocratie parlent-ils, vu l’état du débat ou le respect de l’autre n’est pas le maitre mot, car la démocratie commence par l’égalité des Droits et qui dit Droits, dit Devoirs, le reste ne sont que des paragraphes.
      Ca mérite réflexion !!!!!!

    • 20 janvier à 20:57 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      Bonjour, Finengo, je ne suis d’aucune chapelle, et je dis de go que tous les dirigeants qui ont succédé au régime PSD ont été des escrocs, mention particulière à la pourriture de 1975. Le seul qui mérite quelque indulgence, c’est Ravalomanana. D’une part, parce qu’il nous a délivrés du mal, d’autre part, parce que son 1er mandat a été couronné d’un certain succès. Comment en aurait-il été autrement, c’est vrai après le passage de l’autre ?

      Vous prônez la tolérance, le respect. Mais quand Diégo, à la moindre occasion, fait l’éloge du fossoyeur de mon pays, je ne peux pas me taire. J’ai le devoir de rappeler aux générations qui n’étaient pas nées à l’époque qui est le responsable de la faillite de Madagascar. Vous ne trouvez rien à redire à Diégo avec ses airs de sainte nitouche qui, tous les jours, nous fait la morale, « tompoko o !!!! ». Qui appelle à la restauration d’un Etat de droit, respectueux des Institutions…un Etat qui respecte les règles démocratiques où la séparation des pouvoirs serait effective. La belle affaire !!!!!Qui serait contre ? Diégo feint d’oublier que ce qu’il dit appeler de ses vœux , c’est devenu un rêve pieux depuis que la crapule qu’il vénère est passée et a renversé la table. Entre nous, quitte à passer pour un défaitiste, y a-t-il réellement un mince espoir que l’on retrouve un jour, de notre vivant en tout cas, la dignité de notre Nation ? Les jeunes générations nourries au biberon du mal bochévique ne connaissent, hélas plus, les valeurs d’une société civilisée qui sont le vestige de temps perdus.

      Ce qui me rend fou, c’est que Diégo exonère son gourou de toute responsabilité dans la faillite du pays ; et tape, en revanche, comme un malade sur ses successeurs. Comment se taire quand Diégo nous fait croire (et à lire certains commentaires trop tolérants, voire complaisants, il est en voie de réussir) que son amour de jeunesse était un génie. C’est une fumisterie. Et je dois me taire ? C’est comme demander à un juif qui a échappé à l’holocauste de pardonner à ses bourreaux nazis. La folie de cet homme nous a menés au désastre. Sa mégalomanie, sa paranoïa l’auraient amené à investir mon Rova s’il avait pu, mal lui en aurait pris car l’esprit de nos masina l’auraient étranglé en moins de deux. Il s’est construit un palais presque semblable à Iavoloha, bien mal acquis ne lui aura pas profité.

      D’accord pour ne pas polémiquer sur un homme dont l’histoire ne retiendra que la félonie. Mais que Diégo ait la pudeur, la décence de ne pas provoquer en refaisant l’histoire. Au passage, lui et son idole ont le bonjour triste de mes amis Kung fu. Vous vous rappelez ? Moi, je ne pardonne pas, je n’oublie pas…on aura trop souffert avec ce guignol. 20 ans de perdus, quand même.

      Je loue votre esprit de dialogue et de tolérance. Mais il faut être deux pour que ça marche. On est libre de penser ce qu’on veut, d’aimer qui on veut, mais il ne faut pas que ce soit sur le malheur des autres. A bon entendeur.

    • 20 janvier à 22:23 | FINENGO (#7901) répond à zanadralambo

      Bonsoir zanadralambo,

      Pour tout dire, et avec toute Franchise. Je suis entièrement de votre avis. Par ailleurs Diego n’est pas un cas unique sur ce Forum. Je m’abstiendrais de les citer, pour ne vexer personne et surtout éviter les polémiques inutiles. Entre Ratsiraka, Ravalomanana et le DJ les fervents serviteurs existent bel et bien sur le Forum.

      Je conçois que la Première République n’étais pas une perfection, mais seulement en ayant aussi vécu les régiments suivants, et je ne suis pas le seul à l’avoir vu et entendu, une multitude de personnes regrettent amèrement l’époque TSIRANANA, pour ceux qui l’a connu, ou tout le monde pour ainsi dire mangeait à sa faim et pouvait récolter les fruits de leur labeur avec transparence et honnêteté. Mais comme l’on dit profitez du bonheur du moment on ne sait pas ce qui ne réserve l’avenir. Et voilà, le vieux dicton a eu raison de nous.

      Le tord des Politiciens en règle générale, du Pays comme ailleurs dans certains Pays du monde, c’est cette fougue à vouloir détruire un système avec cette folie de Grandeur sans calcul, n’ayant aucune prévision fiable pour tout foutre en l’air avec un espoir vide de sens à pouvoir reconstruire un mieux.

      Le Jour, ou nos Dirigeants, comprennent qu’il est plus rentable et plus bénéfique d’améliorer l’existant que de le détruire, ils auront fait un grand pas pour résoudre les problèmes existants.
      Mais là encore je n’apprend rien à qui que ce soi, car tous savent qu’améliorer c’est de parfaire et détruire c’est créer le vide.

      Je prends tout simplement l’enseignement. Par complaisance ou folie de Grandeur Ratsiraka a pousser le vis à Malgachiser l’enseignement. Ou en est t’ on à l’heure actuelle, des Bacheliers ne parlant aucune langue vivante, mais entre temps ces Messieurs et ces Dames du Pouvoir et dans sa Totalité où vont leurs progénitures pour l’enseignement. A Madagascar ils sont tous au Lycée Français en occurrence et après le BAC ils sont sur la Réunion ou en France Métropolitaine. Après leurs études ils résident tous à l’étranger, ou ils reviennent au pays pour des Postes clés afin de perpétrer les arnaques que les Parents ont su entretenir de tout temps.

      Quand on est Ministre de la Santé et d’autant plus avec le Titre de Professeur en Médecine, on se permet de faire croire l’incroyable à son peuple, que l’eau est Potable, que cette eau est inodore, incolore et consommable et que ce peuple voit de leurs yeux l’eau qui coule de leurs robinets, la couleur et la senteur, et ce ministre a le culot d’avancer de telle affirmation, mais cette Personne ne mérite même pas d’être Médecin avant d’être Ministre. On ne peut même pas le qualifier de Charlatan, mais plutôt Un ASSASSIN.

      On a beaucoup à dire sur le Pays du moins sur les Dirigeants du Pays, mais le temps manquerait pour tout étaler de fond en comble.

      Bien sure je comprends aisément votre attitude en vers Diego, j’ai eu à m’accrocher avec lui également sur le même sujet. Néanmoins son attitude ne me surprend guère, car avec certitude, il a pu profité des largesses de RATSIRAKA pour des raisons connues de tous à l’époque du Sir au multiple facettes, passant de Statut de Président à celui d’ Assassin, qui n’est pas un secret en soi.

      Salutations !!!!

    • 20 janvier à 22:46 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Erratum......Lire :...ce qu’il nous réserve l’avenir....

    • 21 janvier à 21:50 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      Bonsoir, Finengo, merci pour votre réponse qui, au fond, fait le même constat que moi. On se rejoint sur l’essentiel.
      Encore une fois, ce forum est ouvert à toutes les idées, mais il y a une limite, le révisionnisme n’y a pas droit de cité. Ce que fait Diégo, c’est de la malhonnêteté intellectuelle. Dire que le passage du fou furieux n’a pas laissé des traces, c’est nous prendre pour des jambons, c’est insulter les 22 millions de Malgaches qui crèvent la faim à cause de la politique de la terre brûlée qu’il a menée pendant 22 ans.

      Confidence pour confidence, je n’aurais jamais cru que j’en arriverais là, comme vous le dites entre les lignes, moi aussi je regrette l’époque de Tsiranana. J’étais un gosse à l’époque mais j’ai pu profiter de la douceur de vivre de ces années. Les chansons des Railovy (des zanadralambo comme moi, leur tombeau n’est pas loin de mon village natal), de Bessa, de Ratsimbazafy ont bercé le Tana de mon enfance… »C’était mieux avant », ce n’est pas un cliché dans le cas présent

      Bien à vous.

  • 19 janvier à 21:00 | diego (#531)

    Bonjour,

    Pour que les conversations tiennent débout, il faudrait que les citoyens malgaches et surtout la majorité des élites et des AVARAMPIANARANA comprennent ce qu’ils racontent.

    Quand on se met dans une posture douloureuse de défendre, pire, approuver la présence des non élus à la tête d’un pays indépendant. Pas un mois, mais cinq ans. Écoutez, j’ai du mal à vous prendre au sérieux. De facto, je doute par exemple que vous n’arriveriez à suivre pour bien comprendre les origines de sous-devellopement et la pauvreté qui frappe la majorité des pays qui ont connu la colonisation.

    Quand on lit certaines personnes, on a tout simplement l’impression que leur pays est l’un des pays occidentaux, riche, puissant, influent et dans lequel l’État est fort, les Institutions fonctionnent, et l’économie ne connaît qu’une crise artificielle et ponctuelle.

    Vous venez me parler de la révolution socialiste de Ratsiraka et ses travers. Mais à mon souvenir, Madagascar n’a jamais connu, n’a jamais commis une crime d’État, depuis l’indépendance du pays jusqu’à aujourd’hui.

    Nos dirigeants successifs ne sont pas tombés dans ce piège, aussi bien ceux qui ont été légitimes et ceux qui ne l’ont pas été.

    Autrement dit, les crises successives que nous avons connues sont liées avant tout à l’incompétence de nos élites et leur manque de préparation pour reprendre les affaires nationales. Il ne faut pas aller plus loin que cela.

    C’est cette situation qui fragilise les Institutions malgaches. Il est alors très facile pour les étrangers de rentrer dans les affaires internes du pays afin de contrôler la vie politique du pays. Quand on arrive à vous contrôler votre vie politique, on arrive facilement à contrôler l’économie de votre pays.

    Il est alors assez facile de comprendre que 2002-2009 et les différentes élections depuis trois ans et le régime actuel ont facilité là main mise des étrangers sur la souveraineté de l’État malgache ! Et tant qu’on continue à s’entêter à refuser :

    - un, de réconcilier la classe politique et les partis politiques et leurs dirigeants respectifs ;

    - et deux, la mise en place d’un gouvernement d’Union National ;

    Il est facile d’acheter la sympathie des femmes et des hommes qui se trouvent à la tête du pays et de nos grandes villes.

    De ces gens qui me challengent aujourd’hui, combien d’entre vous ont pris un petit moment pour m’expliquer :

    - un, comment faire pour retrouver la stabilité, durable, dans notre pays ;

    - et deux, comment tacler la pauvreté, politiquement et économiquement ?

    Menalahy pense qu’on peut mener une vraie conversation avec moi, merci !

    Comment tacler le chômage ? Comment s’y prendre ? Il faut comprendre les besoins du pays, l’état exact de pays...quelle économie pour Madagascar ?

    Je pense économie, économie numérique, j’aime consommer, acheter :

    - forcément, je souhaite vivement la stabilité politique dans mon pays.

    Je suis plutôt économique que politique, et forcément, il m’est très important que le pays retrouver rapidement une situation politique qui ne l’empêche pas de produire et de vendre, bref une vie économie normale.

    À mes yeux, la politique n’a pas le droit de prendre en otage l’économie. Et c’est pour cette raison que les pays occidentaux se dotent un État et des Institutions forts et des pricessus et calendriers électoraux stables :

    - pour bâtir solidement la Confiance. Pas de progrès sans la Confiance !

  • 19 janvier à 21:32 | diego (#531)

    Bonjour DanBe,

    Un merci....

    Et deux, il est difficile de parler d’autres choses que les difficultés de l’État et des Institutions qui ont du mal à survivre à Madagascar.

    Comment aborder l’économie du pays et d’en discuter honnêtement quand vous avez un ministre de l’économie qui vous parle des réformes alors que le régime a beaucoup du mal déjà pour convaincre les Bailleurs des Fonds de financer la moindre programme que Mr R. Hery avancerait ?

    Madagascar, un pays marchand, industriel, ou encore agricole ? Il y a le chômage. Comment le tacler ? Il va de soi qu’il faut connaître quel pays on est pour prétendre présenter un programme pour le développer. Je veux bien avoir cette conversation là :

    - mais vous auriez compris que la conversation ne serait pas la même si on se considère comme un pays marchand ou industriel ou agricole.

    Les formations sont évidement au centre de cette conversation....

    Qu’est-ce qui retient le gouvernement et les ministres de mener cette conversation ? Ou les partisans de ce regime.

    Je veux bien qu’on nous impose 2002-2009 et Mr R. Hery :

    - question est-ce qu’on est encore un pays souverain ?

    Madagascar existerait encore dans 20 ans ?

    • 19 janvier à 21:47 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      Dans votre adoration sans bornes pour cette enflure, vous êtes devenu sourd et aveugle. Par la faute, la seule faute de cet ignoble individu, la peste est revenue au pays. La corruption qu’il a érigée comme règle dicte la politique et l’économie du pays…la misère s’étend du nord au sud du pays et le traverse d’ouest à l’est. Des enfants meurent chaque jour, faute de nourriture, faute e soins…Nos vieux n’arrivent pas à survivre avec la maigre pitance que la révolution bolchévique a laissée comme héritage…L’armée, Gendarmerie et la Police ont hérité de la politisation à outrance de l’arema et ont perdu leur âme, la crise aidant, elles sont devenues les commanditaires des crimes et délits des crapules engendrées par Son Altesse Pourrie….Je continue ?

    • 19 janvier à 22:10 | Jipo (#4988) répond à zanadralambo

      Raison pour laquelle il apprécie moimoi-zeuzeu ./

    • 19 janvier à 22:43 | diego (#531) répond à zanadralambo

      Bonjour,

      Je vous lie par politesse, mais ce que vous dites ne m’intéresse pas.

      Cela peut être intéressant pour les gens qui pensent comme vous.

      Tout de même....

      Vous pouvez citer un seul pays indépendant depuis 60 ans ou plus qui connaît une prospérité économique et une stabilité politique durable aujourd’hui ?

      Apprendre l’histoire peut aider aussi à ne pas délirer et à dénigrer ses compatriotes ....à moins que vous ne considériez que vos compatriotes ne soient uniquement les natives de la capitale....ce n’est pas à vous que j’apprends que la capitale a été toujours gouvernée par ses propres enfants.....sa misere et ses difficultés aujourd’hui :

      - une seule responsable !

      Vous prenez les Tananariviens pour des C...ma parole !

    • 20 janvier à 21:05 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      Bonsoir, Diégo. Je vous rends la politesse. L’histoire, dites-vous, la vraie, écrite avec un H ou la vôtre ? Celle qui vous convient, qui vous arrange.
      Passez une bonne soirée avec votre livre de chevet, le boky mena. J’en avais un exemplaire, il a bouché mes chiottes.

      Vous me rendez vulgaire et je m’en veux.

  • 19 janvier à 22:23 | diego (#531)

    Bonjour,

    Procureur Betoko, qu’est -que vous attendez pour faire rentrer l’accusé ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 405