Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 octobre 2017
Antananarivo | 12h23
 

Tribune libre

Communiqué de la Présidence de la Transition

Saisie de bois de rose – Tiko Sambaina Manjakandriana

mercredi 14 juillet 2010

Le Président de la Haute Autorité de l’Etat, SEM Andry Nirina RAJOELINA, ayant pris en mains propres la guerre contre les trafics de bois de rose, a donné mission à la Direction de la Sécurité du Territoire (DST) et à la Direction de la Communication (DIRCOM), auprès de la Présidence de la Haute Autorité de la Transition, pour mener une descente inopinée dans les locaux de Tiko à Sambaina Manjankandriana, ce Mardi 13 Juillet 2010.

Ainsi, après avoir saisi le Procureur de la République du Tribunal de Première Instance d’Antananarivo pour avoir un mandat de perquisition et d’ouverture de portes, l’équipe de la Direction de la Sécurité du Territoire, sous la houlette des éléments ci – après :

  • Commandant Charly Zafimagnely, Chef de Service
  • Thierry Rabenjamina, Chef de Service Adjoint
  • Julio Salez Christian, élément

et avec l’assistance des éléments de la Brigade Criminelle, dirigés par :

  • Commandant Patrick Andrianavalona, Chef de la Section 1
  • Fanomezantsoa Randriamialiarimanana et Sasolofo Feno, éléments

le tout, sous la couverture médiatique de l’équipe de la Direction de la Communication, ont débarqué à Sambaina vers 13h.

Après nécessaire fait auprès des gardiens du lieu, l’opération de perquisition a été déclenchée, sous la diligence de l’Huissier instrumentaire, requis à cet effet.

Ainsi, après 6 heures de fouilles desdits locaux, des lots importants de bois de rose ont été découverts, dont liste ci – après :

  • Bois de rose travaillés : 165 unités
  • Bois de rose non travaillés : 155 unités
  • Statue d’un Empereur japonais en bois de rose, pesant près de 200kg
  • Portes cadres en bois de rose : 120 pièces
  • Porte en bois de rose, pesant près de 50kg
  • Grande glace en cadre de bois précieux : 1 unité
  • Cadres en bois de rose traités : 58 unités

Notons que ces lots de bois de rose ont été découverts dans des bureaux et autres salles des machines de menuiserie de cette Société, savamment cachés et dont les accès ont été soit bouchés par de petits murs en briques soit par des soudures électriques.

Comme les textes légalement en vigueur disposent que toute perquisition doit être clôturée à 19h, l’opération a été suspendue à cette heure et reprendra, ce Mercredi 14 Juillet 2010 dans la matinée.

En effet, d’autres lots de bois de rose ont déjà été décelés tant au fond des étangs, situés dans l’enceinte de cette Société, qu’enterrés même sous un camion - remorque.

Une équipe de plongeurs du Service des Pompiers de la Commune urbaine d’Antananarivo est déjà sur place pour fouiller lesdits étangs, Mercredi 14 Juillet 2010.

Ambohitsorohitra, le 13 Juillet 2010

La Direction de la Communication
à la Présidence de la Haute Autorité de la Transition

9 commentaires

Vos commentaires

  • 14 juillet 2010 à 08:49 | betoko (#413)

    Des questions se posent , pour quoi les avoir stocké chez TIKO à Sambaina et à qui profite le crime ? Si j’ai bien compris , il a fallu des dizaines de camions pour tout transporter et cela ne s’est pas fat en un jour, je trouve bizarre qu’aucun élement de la gendramerie qui fouille des camions venant de Tamatave n’a rien remarqué , à moins qu’ils sont corrompus, il vous suffit de faire l’expérience si vous voulez soudoyer ces gendarmesqui arretent les taxis brousses , camions ou autre avant la bifurcation vers Ambohimalaza ou ceux qui aux abords du village d’Ambatolaona , 10 000 ariary par gendarme suffit largement .
    Au mois de décembre 2008 , j’ai étè invité à un mariage d’une cadre de TIKO , lors du diner , à notre table il y avait deux hommes d’origine européenne , au fil de la conversation , ils se sont présentés , un est d’ortigine allemande et l’autre bulgare, la conversation s’est fait en anglais et une dame travaillant pour TIKO faisant office de traductrice , et ces deux hommes nous ont dit ceci « nous sommes embauchés par le président Ravalomanana pour s’oucuper de l’exploitation de vos forêts car parait il vous avez du bois unique au monde et nous avons des clients qui puevent les acheter trés trés cher ........ Un homme a posé cette question » Et où logez vous ? réponse .... a SAMBAINA dans le locale de TIKO ..... NO COMMENT

  • 14 juillet 2010 à 09:34 | Tanindrazana (#3224)

    Quelle ironie de voir Rajoelina prendre en main les questions relatives aux traffic de bois de rose car, l’annee derniere, durant les premiere reunions ministerielles, c’etait lui-meme qui aviez autorise l’explotation des bois de rose...comment oseront-on esperer qu’il va l’arreter ? Quelle manigance ! D’ailleurs, c ;est la maniere ou la methode de camouflage adoptee par rajoelina et son equipe de trafficants. Tout le monde penserait combien il est severe et decide pour arreter ce traffic. C’est prendre le peuple pour un con.... Il vous dira qu’il va faire regner la democratie a Madagascar...et le voila qui commence son pouvoir par un coup d’etat par jeux extra constitutionnel et par le support de l’armee et d’une partie des medias. De mensonges en mensonges, celui la va perdre la face bientot....Combien de fois, Rajoelina avait renier ses decisions et responsabilites...et pour sur, il continuera toujoursdans ce sens.

  • 14 juillet 2010 à 09:40 | BRUNEAU (#3303)

    Est-ce vraiment la continuité de l’Etat ? La question est désolante, voire révoltante, Bois de rose, détournements Scandale en haut lieu ! quant au pillage de nos ressources naturelles, notamment le bois de rose. C’est, en effet, sous le régime Ravalomanana que le trafic de ce bois précieux a été dévoilé.
    Mais contrairement aux actions engagées en faveur de la préservation de nos richesses naturelles, le trafic n’a cessé de se développer, au profit de certains barons que tout le monde connaît et, avec l’aval des dirigeants qui se sont succédé aux plus hautes fonctions de l’Etat. Des experts internationaux affirment d’ailleurs qu’il est faux de dire que la crise politique est à l’origine du massacre écologique car il remonte bien avant 2009...
    Il n’empêche. La HAT est aujourd’hui au cœur de ce trafic. Andry Rajoelina a, certes, hérité d’une situation, notamment le texte d’autorisation exceptionnelle d’exportation de bois de rose signé par le ministre de l’Environnement de Marc Ravalomanana. Ministère de l’Environnement et des Forêts - Lutte contre la contrebande de bois de rose !

    http://info-premier.blog4ever.com/blog/index-414508.html

    • 14 juillet 2010 à 17:16 | Imbotisoa (#2972) répond à BRUNEAU

      Je vais me plaindre à la place des gens des régions SAVA et Analanjirôfo parce que cette grande richesse se trouve dans leurs régions alors que elles n’en bénéficient même pas la 1/10 de cette fortune. Est ce que vous vous rendez compte dans les régions dont on trouve des ressources naturelles, il n’y a pas de développement. Moi je réclame haut et fort le fédéralisme @ zay samy mitrandraka ny harena misy aminazy dia mampandroso ny faritra misy azy, fa depuis longtemps ce sont les gens du gouvernement central qui en ont tiré profit ! Vive le fédéralisme

  • 14 juillet 2010 à 09:48 | meloky (#637)

    oh la la la la la la la ha hah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • 14 juillet 2010 à 10:52 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Exigeons la transparence totale et intégrale sur toute les affaires qui détruisaient et qui continuent de dégrader, de dévaloriser notre nation.

    La nation mérite la transparence totale. Ceux qui ne supportent pas la TRANSPARENCE doivent démissionner.

    Tous les acteurs directs et leurs complices d’hier et d’aujourd’hui doivent s’expliquer devant la nation. Le président de la HAT doit aussi s’expliquer de tous les traffics sous son autorité. S’il ne supporte pas la TRANSPARENCE, il doit démissionner. C’est clair, net et limpide. Le reste n’est que diversion.

    Ca suffit maintenant.

  • 14 juillet 2010 à 15:50 | nandrianina1 (#1939)

    IMPIRY NOROBAINA MOA NY TIKO SAMBAINA NO TSY NAHITA AN’IZANY HATRAMIN’IZAY FA MANINONA NO ZAO ZANY VAO HITA, SA VAO NATERINA.

    • 14 juillet 2010 à 22:19 | meloky (#637) répond à nandrianina1

      He he he ha ha ah ah ah oh oh oh oh la la la la la la la ah !

  • 18 juillet 2010 à 21:10 | tovo (#690)

    Ce qui est admirable dans les actions de la HAT et de son président c’est leur capacité à se rendre ridicule. Quand la presse internationale donne des noms de braconniers de bois de rose du côté de Sambava, on n’a jamais vu même pas l’ombre d’un simple gendarme pour enquêter. Doit-on en conclure que les trafiquants d’origine chinoise qui sévissent de manière maffieuse dans ce coin son des intouchables car pourvoyeur de fond de la HAT, comme ils l’ont été pour l’AREMA ? Là, on fait tout un ramdam pour dire que les gens de TIKO ont dévalisé tout les bois de rose de Madagascar pour équilibrer les détournements massifs actuels, que tout ceux qui ne sont pas malvoyants constatent.
    Ce serait amusant si ces détourneurs de fonds de tout bord n’étaient pas des gens pitoyables et aussi incompétents.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 567