Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 09h40
 

Société

L’anarchie totale règne partout

mardi 17 février 2015 | Léa Ratsiazo

Tout ce qu’on peut dire quand on sort en ville ou qu’on entend ce qui se dit autour de soi, c’est que l’anarchie totale règne partout. Antananarivo et ses environs croulent sous les ordures, les routes complètement défoncées engendrent des embouteillages partout et à toute heure, les marchands occupent toutes les voies publiques, les bas quartiers sont sous l’eau insalubre depuis des semaines. Pareil dans les provinces, Toliary est sous l’eau depuis le passage du cyclone Fundi, l’extrême Sud est dans le « kere », la peste sévit, sans oublier l’insécurité grandissante partout.

JPEG - 363 ko

Les habitants des bas quartiers comme ceux d’Andranomanalina et d’Ilanivato pataugent dans l’eau insalubre depuis un mois et demi, et deux personnes sont mortes noyées à Ilanivato dimanche en rejoignant leurs habitations en pirogue. La population se révolte, « nous exigeons des autorités qu’elles s’occupent de notre cas, nous ne voulons plus de cette eau usée toute l’année. Si les gouvernants ne veulent rien voir, ils vont nous voir », menacent certains jeunes hommes.

Les transporteurs reliant Ambatondrazaka et Antananarivo observent une grève de 48 h depuis lundi 16 février à cause de la dégradation très avancée de la RN 44 qui pénalise tout le monde. Ils veulent attirer l’attention des autorités sur les conséquences de cet état de la route sur leurs voitures sans oublier les temps passés dans les boues, le délai de trajet qui double et les insécurités. A court terme, les transporteurs usagers de cette route nationale demandent aux autorités d’interdire les camions de la compagnie minière Kraoma d’emprunter cette portion de route car leurs charges trop lourdes accélèrent la dégradation de la RN44. Rappelons que la semaine dernière, le ministre des Travaux publics, Roland Ratsiraka, était intervenu sur le plateau de la télévision nationale, très fier de lui et des travaux accomplis. D’après lui, toutes les routes nationales sont maintenant praticables et réparées comme il faut. Bref, tout va bien ou presque.

JPEG - 10 ko

Et les routes de la capitale où les nids de poule se forment partout à cause notamment de la pluie incessante, sont laissées en l’état. Pourquoi de telle inertie de la part des gouvernants ? A qui profite le crime ? Est-ce que le HVM escompte gagner les élections communales en traitant ainsi les futurs électeurs dont le plus grand nombre habitent à Tana ?

JPEG - 39.2 ko

Sinon, dans la capitale et ses environs ainsi que presque toutes les grandes villes de Madagascar, les montagnes d’ordures font partie intégrante du quotidien que la plupart désespèrent de les voir un jour disparaître. Elles barrent carrément de nombreuses routes si bien qu’on est obligé de marcher ou de rouler dessus qu’on le veuille ou non. Et on s’étonne d’être les 3 derniers pays dans le monde où la peste est endémique et le pays où cette maladie moyenâgeuse a tué le plus de personnes en 2014.

Le « kere » dans le Sud, difficile pour les gouvernants de faire semblant de ne pas le reconnaître. Le PAM et le ministère de la population et celle de la santé s’en occupent selon les dernières informations.

En ce qui concerne l’insécurité, ne pouvant pas trop compter sur les forces de l’ordre, ceux qui ont un peu de moyens s’équipent en mettant des barbelés tout autour de la maison, des alarmes et en s’abonnant avec les sociétés de sécurité. Mais malheureusement, cela ne les protège pas des kidnappings réalisés en dehors de l’enceinte de leurs habitations. D’autant quand ce sont des éléments égarés des forces de l’ordre qui attaquent ceux qu’ils sont censés protégés ! La grande majorité de la population qui n’a pas les moyens est à la merci des dahalo à col blanc comme ceux à kalachs.

Pour changer, on voudrait bien trouver des signes d’amélioration de la vie publique et des petites performances des gouvernants mais autant chercher une aiguille dans une botte de foin.

219 commentaires

Vos commentaires

  • 17 février 2015 à 08:47 | Sabrina (#4247)

    L’Anarchie est la phase préparatoire avant la Révolution.

    Mais comme on est à Madagascar (pays du Moramora), ça ne risque pas d’arriver.

    Tout va bien....

    • 17 février 2015 à 12:39 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Sabrina

      =« Révolution à Madagascar » ?
      Vous rêvez ou QUOI ?
      C’est plutôt « un règlement de compte individuel » ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 17 février 2015 à 16:02 | Abigail A (#8818) répond à Sabrina

      NON VIOLENCE IS THE MASK CIVIL DISOBEDIENCE WEARS, to conceal it’s true FACE : ANARCHIE

    • 17 février 2015 à 18:05 | Gérard (#5118) répond à Sabrina

      Il est déjà trop tard préparez-vous...

      « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

    • 17 février 2015 à 18:51 | Mada (#8803) répond à Sabrina

      quelle désolation oui !!! le pays de moramora n’existe plus c’est la déchéance et la décadence totale chez nous, et nous subissons en silence car nous avons peur de descendre dans la rue et de montrer notre colère...c’est très très grave car en attendant ceux du pouvoir font tout ce qu’ils veulent pour s’enrichir et oublier le peuple.

    • 17 février 2015 à 20:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ANARCHIE
      1-Absence totale d’Autorité Politique ou de Gouvernement.
      2-Absence de l’Autorité,de Pouvoir et d’Autorité,
      3-Confusion et discorde politique,
      4-Désordre,manque d’organisation,
      5-Absence de règles ou de loi

  • 17 février 2015 à 08:56 | Einstein (#3390)

    Madagascar est un pays pauvre, donc c’est des choses « normales » ce que raconte Léa Ratsiazo. Il est où le problème ?

    Je ne comprend pas. Si on est un pays riche, oui, alors je comprend votre énervement. Mais ce n’est pas le cas, non. Désolé.

    On dirait que vous découvrez la Lune !

    Dans un pays pauvre : c’est « normal » ces choses-là.

    • 17 février 2015 à 11:15 | takaka (#8449) répond à Einstein

      Bien écrit Gentleman !
      Veloma.

    • 17 février 2015 à 12:40 | DIPLOMAT (#846) répond à Einstein

      Et non Einstein,il se trouve qu’il y a 6 ans , ce qui est décrit plus haut N’EXISTAIT PLUS ! Les routes étaient des routes, et les trottoirs des trottoirs.
      Les marchands ne pouvaient pas s’installer n’importe où, et les flics réprimandaient les étales qui débordaient.
      la commune urbaine faisait son boulot.
      Ce qui est arrivé après et le responsable, tout le monde sait son oeuvre, et le résultat aujourd’hui.

    • 17 février 2015 à 14:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à Einstein

      Vive la pauvreté INDEPENDANTE, une et indivisible !

    • 17 février 2015 à 15:59 | hrrys (#5836) répond à DIPLOMAT

      Bien sur toute est la faute d’ANR , et aprés 2 mandats successifs la faute sera encore d’ANR et ainsi de suite jusqu’aux 5 6 7é génération .Votre pdt trouve bien des prétextes pour son inertie.

    • 17 février 2015 à 16:53 | DIPLOMAT (#846) répond à hrrys

      Les faits sont là . Vous pouvez nier l’évidence, et vous cachez sous un tas de fumier de la ville , la ville était incomparablement plus propre il y a 6 ans.

      Il suffit pour cela d’être honnête et d’y vivre ou d’y avoir été pour comparer.

      ANR restera dans l’histoire pour avoir été un putchiste qui a appauvri le pays . C’est triste mais ce n’est que la réalité.

      D’ailleurs, je vous prédis que la peste sera de retour dans peu de temps avec la rage . Pas besoin d’être prophète, il suffit d’être lucide.

    • 17 février 2015 à 17:39 | jules (#2904) répond à hrrys

      Faut pas se masquer la réalité, le DJ ,grand timonier de la révolution orange est bien l’élément déclencheur de cette recrudescence de misère.
      Question qui est l’heureux détenteur de 131millions en Suisse ???

    • 17 février 2015 à 18:11 | Gérard (#5118) répond à jules

      131 millions dans une banque Suisse jusqu’en 2008...
      Réfléchissez un peu au lieu de vous lamenter. Qui était l’homme le plus riche de Madagascar jusqu’à cette époque ?
      Qui possédait le privilège de se dispenser de payer des impôts et autres taxes ?
      Qui possédait le droit de vendre les produits de première nécessité le moins cher et en confisquant chaque commerce qui était rentable ?
      Qui gouvernait le pays à cette époque ?
      Si vous vous poser les bonnes questions vous aurez la réponse aux causes réelles de la pauvreté à Madagascar.

  • 17 février 2015 à 09:25 | John Steed (#8470)

    Comme d’habitude, Lea se laisse deborder par ses emotions ou par ses motivations personnelles.
    Si ce n’est pas normal mais plutot comprehensible dans un etat pauvre, il n’en reste pas moins que c’est tres exagéré. J’etais encore a Tana la semaine derniere, j’ai beaucoup circulé dans la ville et je n’ai pas vu ce qui est decrit. Ce que j’ai constaté c’est que il y avait encore des embouteillages surtout ce fameux vendredi noir 6 fevrier, j’ai vu de nombreux travaux pour reboucher les trous et c’est vrai que ces travaux sont mal organisés et qu’ils occasionnent eux aussi des bouchons, j’ai vu des taxiB qui continuent a faire n’importe quoi et qui creent des bouchons et bizarrement j’ai vu des camions benne qui collectent les ordures...... Alors Lea si tout ce que voys publiez est de cet acabi je vais cesser de vous lire.. De toute façon je vais encore etre censurée ?,,,,
    Et toi que fais tu, concretement pour aider ton pays ?

    • 17 février 2015 à 09:29 | Einstein (#3390) répond à John Steed

      Quelle mauvaise foi de ta part !

      Comme on dit, il n’y pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

      La population malgache vit dans la mer-de tous les jours sauf les députés ou des imbéciles comme toi qui roulent en 4x4 vitres teintées pour ne pas voir la misère alentour...

      Vous êtes la honte de ce pays. Dire que la misère n’existe pas, c’est vraiment scandaleux à l’égard de ceux qui la vivent au quotidien.

      Ouvre tes yeux, mec !

    • 17 février 2015 à 10:03 | betoko (#413) répond à John Steed

      Certainement vous n’étiez pas à Tana ou même pas à Madagascar mais quelque part en Europe ou pire encore vous êtes un membre de la HVM le quel disait que tout est pour le mieux dans le meilleur du monde
      Possible aussi qu’avec vos bottes de cuire , vous ne sentez pas les routes et chemins défoncées , car partout dans Tana dans n’importe quel quartier où vous mettez les pieds ou vous êtes en voiture depuis des mois, les ordures s’entassent partout , toutes les routes sont défoncées , nids de poule partout
      La prochaine fois quand vous serez à Tana faites nous signe , je vous guiderai au cas où vous êtes aveugles (sic) ou vos yeux sont bouchés par de la mer...de

    • 17 février 2015 à 12:15 | Jacques (#434) répond à John Steed

      « Alors Lea si tout ce que voys publiez est de cet acabi je vais cesser de vous lire. »

      Il n’y a pas d’obligation à prendre part au forum, moins vous interviendrez mieux ce sera, on fera ainsi l’économie de vos stupidités. A votre place je prendrai du bon temps devant un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir.

    • 17 février 2015 à 12:42 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      Bonjour.
      Noorrmaal, c ’est le pote à moimoizeuzeu 1943, le même déni qui + est : de gôce ...

    • 17 février 2015 à 12:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Il y a des ordures donc il y avait ==des consommations//usages"==.
      Si la CUA est défaillante pour nettoyer la VILLE,il faut==REQUISITIONNER== les « POPULATIONS » à nettoyer ==leur périphérie".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 17 février 2015 à 12:56 | olivier (#7062) répond à Jipo

      J’ai toujours préféré PURDEY...

       :)

    • 17 février 2015 à 13:14 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Il a « promis » de rentrer au bled en 2018. Il faut que Betoko (tous 2 sont d’Ambatomanga) lui réserve un guide sinon il risquerait de se fouler la cheville dans les nids de poule. Mais je ne crois pas qu’il aille faire le « grand saut », le Kremlin-Bicêtre est beaucoup trop sacré pour lui.

    • 17 février 2015 à 13:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - leur périphérique
      ET NON
      périphérie comme au cinéma

      TOUTES MEZ
      S excuses !

    • 17 février 2015 à 13:15 | Jacques (#434) répond à olivier

      Jolie femme, en effet.

    • 17 février 2015 à 14:55 | Paulo Il leone (#6618) répond à John Steed

      je te renvoie la balle : et toi que fais-tu pour Madagascar au lieu de minimiser la tragique réalité pour te donner bonne conscience ?

    • 17 février 2015 à 17:55 | jeanlinna (#8629) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A te lire, tu transpires la démocratie stalinienne.... Tu devrais quitter la France mon gros.... Finir tes messages par « point barre » définit vraiment que ta place est dans le paradis de la Corée du nord....de malgache,tu n’as plus que l’origine...le reste, c’est du vazaha gauchiste... A Madagascar, le peuple te crachera dessus.,tss

    • 17 février 2015 à 19:07 | tsiky (#8779) répond à Einstein

      entierrement d’accord avec vous Monsieur. Mais malheureusement il n’est pas tout seul à dire ca .

    • 17 février 2015 à 19:10 | tsiky (#8779) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      tu devrais aller la bas à Tana et donner l’exemple prend ta pelle et ton balaie . Point barre

    • 17 février 2015 à 19:16 | tsiky (#8779) répond à jeanlinna

      entièrement d’accord avec vous , je suis un vazaha gauchiste mais je suis pas comme cet monsieur.
      Manohana ny hevitrao aho , izaho azo lazaina hoe vazaha gauchiste fa tsy mitovy hevitra amin’ny Monsieur point barre.

    • 17 février 2015 à 19:24 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      J’ai l’impression que notre d’john steed du forum a son parapluie de coincé là où DSK aime faire plus ample connaissance avec les dames !

      PS : Bravo pour le tac au tac sur Christine ! Chui pas sûr que tout le monde l’a « comprite » (la vanne) mais c’était bien vu !

    • 17 février 2015 à 20:57 | Jipo (#4988) répond à Jacques

      Assurance d’ une retraite qu’ il perdrait de suite en rentrant, la vraie raison est nulle part ailleurs.
      Le courage de la sécurité .

    • 17 février 2015 à 23:01 | John Steed (#8470) répond à Einstein

      Es tu certain f’avoir bien lu ? Zi je dit que la misere n’existzit pas. J’ai ecrit ce que j’ai vu et vecu. Mzintenznt je vois que vous ne supportez pas bien la contradoction. Pour ta gouverne je n’ai pas de 4x4 aux vitres teintées, je circule en taxi pourri. La misere je la cotoie tous les jours et ce n’est pas en te gargarisant de la misere des autres que tu peux te donner bonne conscience. J’en vois plus que tu ne le crois des gens comme toi qui hurlent au vent sans bouger leur gros Q.

    • 17 février 2015 à 23:07 | John Steed (#8470) répond à Jacques

      Et un intolerant de plus. Je fais ce que je veux avec mes cheveux. Et tu peux garder tes conseils de nanti pour tes amis qui pensent comme toi et qui ne te derange pas. Tu as raison mon gros, c’est plus confortable de discuter avec des gens avec lesquels on est d’accord. Comme ça au moi s tu as toujours raison. Bisous ma poule

    • 17 février 2015 à 23:11 | John Steed (#8470) répond à Paulo Il leone

      Salut léone comment tu vas ma grande ? Toujours ausdi fdm ?

    • 18 février 2015 à 07:31 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Les liaisons vachement dangereuses..
      Sortie en 2016.. le 12

       :)

    • 18 février 2015 à 08:55 | Paulo Il leone (#6618) répond à John Steed

      « l’internaute 2mé2 » revenu d’un séjour dans les limbes ?

    • 18 février 2015 à 09:46 | Paulo Il leone (#6618) répond à John Steed

      « l’internaute 2mé2 » (alias la folle du forum) revenu d’un séjour dans les limbes ?

    • 18 février 2015 à 11:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à tsiky

      vazaha gauichiste ??
      Existe-t-il encore des « GAUCHISTES VAZAHA » ?
      La plupart est partie vers Madame Marine LE PEN ou dans des « ONGs » pseudo-humanitaires==des mercenaires== ??

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 18 février 2015 à 11:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à tsiky

      - « Je le fais à PARIS quand la »VILLE de PARIS« oublie son devoir,aux environs de »NOTRE AMBASSADE".
      Je le fais ==avant== d’aller me plaindre aux services compétents de la Ville de Paris"-Près de la Maison de Radio France.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 18 février 2015 à 16:09 | Humanitaire (#8822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cher Basile,

      Je suis un lecteur régulier de cette tribune que constituent les réactions des lecteurs.
      Certaines sont fort intéressantes et édifiantes.
      En tout cas, elle permettent de « prendre le pouls » à Madagascar.
      Le commentaire « ONGs pseudo humanitaires » est-il étayé sur des informations et des faits réels ?
      Choquant en tout cas.
      Cordialement à vous.
      Olivier

    • 18 février 2015 à 20:53 | tsiky (#8779) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Moi oui , je suis à gauche et ça existe encore . Mais je vois qu’il y a toujours de facho et lace .

  • 17 février 2015 à 09:25 | Einstein (#3390)

    Je crois que les Malgaches aiment l’« anarchie ».

    Y a qu’à voir ces marchés à ciel ouvert où tout le monde se frotte à tout le monde aux côtés des ordures et des matières fécales, avec toujours le sourire radieux et le T-shirt à l’effigie de son candidat favori aux dernières élections fièrement arboré sur la poitrine...

    J’ai entendu que dans le Sud, les familles cachent même leurs proches morts victimes de manque de nourriture (pas assez mangé, ou pas mangé du tout) de peur de fâcher les dirigeants qu’ils vénèrent de toute leur âme plus que tout.

    C’est vous dire combien le Malgache adore son pays et ses dirigeants qu’il respecte plus que tout jusqu’à cacher sa misère pour ne pas les froisser.

    • 17 février 2015 à 11:19 | takaka (#8449) répond à Einstein

      Tout à fait d’accord. Pire, ils se prosternent en se vendant corps et âmes aux olobes de la région.
      Triste !
      Veloma.

  • 17 février 2015 à 09:26 | jangobo (#8776)

    L’anarchie qui règne n’est que le produit du coup d’Etat de 2009. Nous ne pouvons pas mettre cela sur le dos d’autrui. C’est le produit de l’argent facilement gagné du lundi noir, du 07 février (bien que pour ce cas, le gagner a été sur mort d’hommes), les diverses élections.

    Maintenant, nous récoltons ce que nous avons semé. Ne cherchez pas à en faire une autre révolution de fade couleur, attendons et souffrons en silence jusqu’au prochain mandat et agissez là où vous pouvez. A chacun sa croix !

    Pour ce qui est de Rajao et de son équipe, le premier homme de l’Etat ne s’attendait pas à avoir le poste, bien qu’il ait déboursé de l’argent (une infime partie de ce qu’il a reçu ?) et il n’a pas de programme quelque soit les belles paroles (paroles de Dalida) qu’il égrène à longueur de journée.

    Et avec sa façon de gouverner. Il est plus lent que le Malagasy moyen. Il lui a fallu un an pour entamer la réconciliation. Et en plus, il s’obstine à voyager comme si toutes choses devaient passer par lui. Il ne sait pas déléguer peut-être parce que ceux qui sont autour de lui datent d’hier (une complicité née autour d’un entourage vide) et n’ont pas sa confiance.

    Et les voleurs en uniforme pullulent. Il ne se passe une journée sans une bévue des forces de sécurité. Si bien que même dans nos campagnes, les paysans rémunèrent des dahalo (repentis ou reconvertis ou par appât de l’argent facile ?), les fameux JAMA ou JAMAMI pour garder leurs villages car la Gendarmerie n’a plus aucune crédibilité.

    Un vol de bœufs se passe, à peine 1 km d’un poste avancé de la Gendarmerie et ils trouvent des prétextes inconcevables (abandon de poste, transport, différence de missions,...) pour ne pas y aller. Et même s’ils y vont, vous aurez à les dorloter pour qu’ils avancent et encore ils avancent à reculons.

    Ils préfèrent faire de la police routière. Et les communes de la périphérie ne gagnent rien des rares contraventions qu’ils établissent (prenez un poste avancé et regardez dans les recettes de la commune sur les contraventions = 0%). Alors, pour ce qui est de leur utilité,c’est nul sauf peut-être pour leurs besaces.

    Alors, pour ce qui est de l’anarchie, commençons par nous. Essayons d’agir à contrecourant de cette folie générale.

    Prenons ce que l’Etat nous donne mais ne nous laissons pas endormir par les belles paroles et ces gouttes d’eau dans la mare.

    • 17 février 2015 à 12:40 | Isandra (#7070) répond à jangobo

      Dans un premier temps,...qu’il soit clair une fois pour toutes que ce qui s’est passé en 2009 à Madagascar,...n’était pas un coup d’Etat, mais plutôt accession au pouvoir extra-constitutionnelle après transfert de pouvoir extra-constitutionnelle d’un Président démissionnaire,...Et je suis désolé de vous le dire que cette révolution avait été provoquée par Ra8, lui-même à travers de ses pratiques, ses abus qu’il avait infligés à ses concurrents aussi bien politique que économique,...

      Bon,...ce qui nous importe maintenant, vue la situation alarmante où se trouve notre pays, de trouver le coupable, de se passer la balle...nous ne devrions plus nous y attarder,...mais plutôt de trouver les solutions dans des brefs délais, à court terme...pour les atténuer et à long terme, pour les endiguer définitivement,...

    • 17 février 2015 à 12:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ...ce n’est pas de trouver le coupable,...

    • 17 février 2015 à 12:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les facteurs principaux bloquants lesquels ne nous permettent d’avancer et de développer notre pays sont :

      1°La faillite des politiques
      2°L’inadéquation du système éducatif
      3°L’instabilité sociopolitique
      4°La corruption

    • 17 février 2015 à 13:29 | olivier (#7062) répond à Isandra

      5) l’arrogance
      6) le cépamafotisme
      7) le racisme inter ethnique
      8) l’héritage du communisme
      9) l’égoïsme
      10) la paresse
      11) la mauvaise foi
      12) la capacité extra ordinaire a cracher sur celui qui aide

      STOP

      Ce n’est pas gentil d’etre méchant !

       :)

    • 17 février 2015 à 14:12 | Isandra (#7070) répond à olivier

      Malheureusement,...tous ce que vous avez cité, ce que les colons nous ont transmis,...Les français sont reconnus le premier en Europe sur le point 5,...dont vous êtes exemple parfait,...

    • 17 février 2015 à 14:31 | olivier (#7062) répond à Isandra

      Vous êtes en parfait accord avec ceux que vous combattez tous les jours !

      Quelle ironie..

      Un ennemi commun, un coupable idéal..une bonne raison de dire « cépamafote »..

      LOL

    • 17 février 2015 à 15:01 | Gilles (#8709) répond à Isandra

      Chère Isandra , vous oubliez un facteur non négligeable a mes yeux ( ç est le cas de le dire ) C est votre extraordinaire capacité a vivre avec de la mer.de dans les yeux , il serait temps d envisager le chien d aveugle !!!!!

    • 17 février 2015 à 15:03 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isandra

      « ....ce n’était pas un coup d’Etat, mais plutôt accession au pouvoir extra-constitutionnelle... » (SIC)
      même pas marrant tes contorsions sémantiques à la q.on !

      Personne n’est mort de faim dans le sud .... y a seulement des gens qui ont arrêté de respirer pour cause de cessation d’alimentation quotidienne et de passage dans l’au-delà !

      Décidément les morts manquent de savoir-vivre !

      Vive la pauvreté indépendante, une et indivisible !

    • 17 février 2015 à 15:05 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isandra

      ... et la q.onnerie indélébile des groupies du dj-débile c’est pas un facteur bloquant peut-être ?

    • 17 février 2015 à 15:33 | jangobo (#8776) répond à Isandra

      Vous dites « accession au pouvoir extra-constitutionnelle. »

      Si vous ne voulez pas appeler un chat, bien à vous.

      Mais l’attaque d’un palais d’Etat avec des matériels militaires et par des mutins militaires (citoyens en uniforme ?), était-ce une blague salée à l’encontre de Ra8 et du peuple malagasy ?

      Et l’offre de la place de président à un sans-titre, était-ce pour bien marquer que les Malagasy sont aussi nuls que le titulaire du bacc - ?

      Je ne nie pas que Ra8 a fait des erreurs (puisque le Président du Sénat ou de l’AN ne voulait du siège, il s’est tourné vers les soi-disants remparts de la démocratie) mais que voulez-vous, il est humain et son passé de self-mademan ne lui a pas été utile en ce temps.

      Et la communauté internationale que nous disons démocrate, a appelé coup d’Etat cette mascarade de 2009, ô combien coûteuse pour le peuple malagasy ; alors, ne nous voilons pas la face (ce n’est pas une attaque contre les Islamistes) : un coup d’Etat reste un coup d’Etat malgré la reconnaissance de 2011.

    • 17 février 2015 à 15:49 | MAHITSITENY (#8793) répond à Paulo Il leone

      Même si vous ne vous respectez pas, respectez les autres en évitant de balancer à chaque fois « Q.on Q.ON » !

    • 17 février 2015 à 15:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ne vous inquiétez pas les français,...vous n’avez rien à justifier, à ce moment...nous ne nous attardons plus à chercher les coupables,...car il est plus qu’urgent maintenant de trouver les solutions,...nous prenons nos responsabilités,...

      Seulement, ce que nous vous demandons,...arrêtez de vous immiscer sur notre politique intérieure, de nous dicter les dirigeants qui devons nous diriger ...Madagascar n’est plus votre colonie, ni fait parti de DOM TOM,...laissons nous prendre notre avenir en main et celui de nos enfants,...Cette demande est valable aussi pour les autres étrangers,...Privilégions les relations dans le cadre de partenariat economico-commercial,...

    • 17 février 2015 à 17:01 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Isandra, arrêter de jouer sur les mots. Une prise de pouvoir faites avec l’aide de militaires, ou avec des armes, cela s’appelle un PUTCH.
      Que Rav8 sous la pression ait en effet, remis les pleins pouvoir à l’armée, c’est une chose, mais il ne l’a pas fait sans raison, et tout le monde le sait très bien.

      C’est exactement comme si vous preniez quelqu’un en otage contre une rançon, et lorsque vous recevez l’argent, vous plaidez devant le juge que la famille a remis l’argent de son plein gré . Vous vous foutez de qui ?

      Donc arrêtez d’essayer de persuadé les uns et les autres du contraire, vous êtes ridicule.

    • 17 février 2015 à 17:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à MAHITSITENY

      désolé j’appelle un chat un chat, et un q.on un q.on. Et Dieu sait que ce n’est pas ce qui manque sur ce forum !
      Avec moi au moins, pas de surprise !
      Et vous ... vous êtes un habitué de cette belle tradition qui consiste à faire des ronds de jambe et des beaux sourires en face des gens, et les poignarder dès qu’ils ont le dos tourné ?

      Vive l’indépendance dans la pauvreté et la saleté, une et indivisible !

    • 17 février 2015 à 19:18 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Pour vous répondre je laisse Ancien Ambassadeur des USA Niels Marquardt vous répondre, car il a déclaré ceci devant des journalistes : " Marc Ravalomanana n’a pas démissionné sous la menace d’une
      arme. Il n’y avait ni soldat ni véhicules militaires à Iavoloha. Marc Ravalomanana a démissionné et a remis sa
      démission à la délégation accompagnant l’ambassadeur."

      Il a reproché à Marc Ravalomanana d’avoir cédé le pouvoir à un directoire militaire, contrairement à ce que préconise la Constitution malgache. Il voulait, selon le diplomate, « laisser derrière lui une situation anticonstitutionnelle et ingouvernable. »

  • 17 février 2015 à 10:01 | violety (#3681)

    Il faut un dur dictateur élu pour nettoyer Tanà, et une armada de besandry incorruptible !!! pour ne pas dire qu’il est permis de rêver !

    • 17 février 2015 à 10:11 | betoko (#413) répond à violety

      Des be sandry chassent les vendeurs informels tous les jours dans tout Tana , mais c’est juste de l’intimidation . Pendant la transition leurs excuses c’étaient la fermeture des zonez franches , maintenant , ils disaient , mais nous ne sommes pas diplômés monsieur et je leur ai répondu dans les zone franche pas besoin de diplôme , du coup plus personne n’ose dire le contraire .
      En fait les marchands informels sont à la recherche d’ argent facile , des nantis leur achètent des articles dans les magasins tenus par des chinois ou des Karana et à eux de les écouler moyennant un pourcentage .

    • 17 février 2015 à 12:43 | Jipo (#4988) répond à violety

      De rever ? non de tuer !

    • 17 février 2015 à 12:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Pour la zone franche,il faut revoir tous les statuts des c« ADMISSIBLES ».Point barre !
      Il y a quelques magouilles venant d’ailleurs.,surtout de « MAURICE ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 17 février 2015 à 14:23 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Ce sont des gens qui ne cherchent qu’à survivre Monsieur !
      SURVIVRE : pas de l’argent facile, juste avoir de l’argent pour MANGER .

      Vendre pour ne pas voler .
      « Pendant la transition leurs excuses c’étaient la fermetures des zones Franches » Quel cynisme !
      Saviez vous combien d’’emploies avaient été supprimées Monsieur ? Combien de familles impactées ? de personnes désoeuvrés du jour au lendemain à cause du refus d’un retour à la démocratie de votre PROTÉGÉ cupide et inconscient ?

      Vous êtes bien le reflet de la gauche Whisky de Madagascar. MÉPRISABLE.

    • 17 février 2015 à 17:03 | DIPLOMAT (#846) répond à violety

      Et vous avez raison.
      Le parlement avec son budget pourrait nourrir un ville entière, et pour ce qu’ils servent, c’est du luxe.
      Il faudrait donc, comme à Rome, pendant une durée déterminée , un Dictateur.

    • 17 février 2015 à 17:52 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      La majorité des vendeurs informels sont payés par des riches malgaches ou par des Karana ( il n’y a pas de petit profit) Ce n’est pas Andry Rajoelina qui avait demandé à quelques usines en zone franche de fermer , mais ceux qui ont perdu leur profit et tant pis pour eux , et pourquoi certaines usines qui exportent vers les Etats Unis n’ont pas fermé jusqu’ à maintenant ?

    • 17 février 2015 à 22:54 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Et vous les blâmez ?

  • 17 février 2015 à 10:14 | tsimahafotsy (#6734)

    L’anarchie totale règne partout parce que l’incivisme des Malagasy est total.
    La pauvreté n’est pas un motif recevable pour se dédouaner de la responsabilité collective. Défiance et incivisme ne sont pas des atavismes culturels mais tous les incivismes ravageurs sont commis dans des contextes de défiance et de déresponsabilisation. Les coupables ? Tout le monde !
    Tant que l’on n’a pas compris la liaison de toutes choses et l’enchaînement des causes et des effets, nous serons accablés par l’avenir.

    • 17 février 2015 à 12:47 | olivier (#7062) répond à tsimahafotsy

      Il faut produire du jeu, faire des passes après contact et prendre les intervalles..

       :)

      OR

    • 17 février 2015 à 14:49 | tsimahafotsy (#6734) répond à olivier

      Le rugby est un sport de voyou pratiqué par des gentlemans, et la politique un jeu de gentleman pratiqué par des voyous.

    • 17 février 2015 à 15:10 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Vous communiquez avec le fantôme de Roger Couderc ?

      Son pronostic pour le tournoi ?

    • 17 février 2015 à 15:32 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      ALLEZ LES PETITS !!

      ROGER JE t’AIME

    • 18 février 2015 à 11:13 | tsimahafotsy (#6734) répond à olivier

      Devrais-je rire ou pleurer
      avec Paulo et Olivier...
      sur les performances
      de l’équipe de France ?

    • 18 février 2015 à 11:24 | olivier (#7062) répond à tsimahafotsy

      PLEURER mon ami...PLEURER !

      Je ne vis que pour leurs exploits si rares..

      cf : 1/2 finale 1999 contre NZ...ou 1/4 final 2007 contre NZ...
      cf : 1/2 finale 1987 contre AUSTRALIE...MAGINFIQUE !

      On comme en 1994, le grand pierre Albaladejo affirma au micro , des sanglots dans la voix « QUEL GRAND JOUR »...pour la victoire dans les tests en NZ 1994..

      Blanco, Lagisquet, Rodriguez...

      Le Rugby, tant dénigrer par qui vous savez à Mada ( vous etes TRES bien placé pour le savoir ! :) ), est vraiment une école de la vie !

      Amitiés du frustré du samedi soir..

       :)

    • 18 février 2015 à 11:53 | tsimahafotsy (#6734) répond à olivier

      Pleurer ? oh non !
      C’est dans l’adversité qu’on apprend le plus. Supporter je suis, supporter je resterais.
      Le rugby nous apprend que les échecs sont formateurs pour l’homme acteur de sa vie. Sans échec et sans détracteur, pas de victoire éclatante !

    • 18 février 2015 à 12:13 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Et la finale perdue d’un point contre l’Australie pour cause d’arbitrage favorable aux Aussies pendant tout le match !

    • 18 février 2015 à 12:36 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      L’arbitre FAIT parti du jeu.
      La première chose qu’on apprend dans les écoles de rugby, dans l’ordre,
      En premier : on ne conteste JAMAIS une décision d’arbitrage.
      La deuxième : de la discipline en groupe et la maîtrise des règles du jeu.
      En troisième : formation sur les techniques.
      Et enfin les talents personnels font la différence.

  • 17 février 2015 à 10:22 | betoko (#413)

    A propos des routes que se soient en ville ou à la campagne , l’état ou la commune appliquent la méthode tip top et il y a aussi la responsabilité de l’entreprise COLAS , pour faire des économies et comme personne ne vérifie les normes des bitumages , COLAs ne suit pas les normes internationales .
    Concernant la RN 44 d’Ambatondrazaka , depuis gosse combien de fois j’ai entendu dire que l’état va s’occuper de cette route , 50 ans après je me demande pourquoi , personne , aucun président de la république ou premier ministre ou ministre ne s’en est occupé , je me demande pourquoi ? L’entreprise KROMA n’est pas le seul responsable , Rolland Ratsiraka , disait qu’enfin il va s’en occupé avec Rivo Ratokovao , aussi bien pour Tana avec le HVM , Voilà encore une récupération politique + de la démagogie et d’où ils ont trouvé l’argent ?

    • 17 février 2015 à 10:45 | Turping (#1235) répond à betoko

      Betoko ,
      - Pourtant d’après les dires ,même si je n’étais pas à Madagascar
      pendant l’ère Ravalomanana ,celui que vous critiquez souvent ,l’état des routes était correct ,il y a eu même des constructions à part les entretiens .Des rumeurs couraient même que « ny lalana efa malama aza mbola pasoahan-dRavalo ihany » Certes l’Homme a ses défauts comme qualités avec son esprit autodidacte resssortant de l’entrepreunariat ,ce qui a fait la différence .Sa réussite ,sa position ,sa tendance à monopoliser les choses a fait des jaloux ,l’esprit revanchard de concurrence ,etc...

      - On ne comprend plus la mentalité gasy ,même si Ravalo est loin d’être l’Homme providentiel parfait . On n’aime pas non plus le progrès entre gasy ,plutôt beaucoup préfèrent les karanas ,les sinoa ,...avec les trafics à côté et de pleurnicher !
      - Oui ,le coup d’état a un prix fort à payer car même un an après l’accession de Hery au pouvoir ,censé d’être l’allié naturel du DJ ,les dégâts engendrés sont énormes avec les conflits d’intérêts et le placement de l’intérêt public derrière les intérêts personnels pendant 6ans .L’état des routes pitoyables ,l’absence des ’entretiens ,....maintenant tout est à refaire car les rafistolages ne suffisent plus .
      Un projet d’envergure pour Madagascar est de construire au moins 2000 km par an ,un projet qui verra le jour peut-être dans 50 ans car même les infrastructures en place ,presque la totalité sera à refaire .

    • 17 février 2015 à 11:10 | betoko (#413) répond à Turping

      J’ai jamais dit que Marc Ravalomanana n’avait rien fait pour le pays , et c’était son devoir , il a pu goudronner la route qui mène à mon village natal Ambatomanga , mais cela ne lui donne pas le droit d’abuser du pouvoir . Des hommes autodidactes malgaches on en trouve partout , Je vous donne un seul nom le quel n’avait pas fait des études ,Ramanandraibe
      père , grand père , j’ai pas oublié aussi Mamy Ravatomanga , et Edgar Razafindrava entre autres , C’était Marc Ravalomanana qui était jaloux de leur réussite
      Qu’est ce que vous dites ? Sa tendance à monopoliser les choses a fait des jaloux , mais pas du tout , c’est de la concurrence déloyale et de quel droit il voulait tout monopoliser ? Souvenez vous de la fin de règne de Ben ALi de Tunisie , de Kadafy , Omar Bongo , etc...

    • 17 février 2015 à 11:34 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Turping

      Bonjour,
      Si RA8 a pu réparer des route c’est grâce aux 9ème et 10ème FED laissés par le gouvernement TANTELY A. au nom de la CONTINUITE de l’état.
      En 2008 ce même RA8 a eu une DEMEX (achat de la Force one 2) de la part de l’ensemble des bailleurs de fonds multilatéraux entrainant une suspension de leurs financements et sa chute en 2009.
      Comment réfléchissez-vous Turping ?
      La gouvernance c’est comme une course relais sans fin et si quelqu’un laisse tomber le témoin, celui qui va le prendre après lui perdra beaucoup de temps : C’était le cas de RA8 en 2008.
      Cela n’enlève en rien la responsabilité des gouvernements successifs qui ont pris le pouvoir en connaissance des difficultés à surmonter.
      Si ces gouvernants trouvent qu’ils ne sont plus aptes à résoudre les problèmes du pays et de sa population qu’ils remettent le pouvoir à la population par la grande porte (la démission).

    • 17 février 2015 à 13:10 | vorona (#8254) répond à betoko

      Vos sources sont fausses ou vous êtes de mauvaise foi. Colas a réalisé le tronçon de 80 km Antalaha/Sambava il y a maintenant 10 ans et cette route reste encore aujourd’hui la plus belle de Mada.

    • 17 février 2015 à 13:57 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bjr,
      - Je réflechis dans le cadre où je juge la situation réelle « terre à terre » en matière d’accomplissement « zava-bita » .Si vous jugez que Ra-8 a profité de la retombée du décaissement du 9ème et 10 ème FED ,c’est comme si vous avez cautionné ,les trafics illicites depuis la période de transition l’absence de l’aide durant cette période .
      Depuis 2009, des dérapages de membres des forces de l’ordre se succèdent. (…) N’en déplaise à ceux qui usent de tous les arguments fallacieux pour dédouaner Andry Rajoelina, ce dernier est en grande partie responsable du désastre actuel. (…) Selon le ministre de la sécurité intérieure Blaise Randimbisoa, « l’explosion des actes de banditisme est due à la corruption », qui toucherait « tout le système judiciaire depuis les forces de l’ordre jusqu’aux tribunaux. (…) Le banditisme peut prendre un visage moins violent, tel que la délinquance financière ou le trafic des ressources naturelles. (…) La perte de repères dans la société encourage également l’émergence de petits phénomènes crapuleux, en particulier chez les jeunes .L’histoire de l’avion force one acquis par Ravalo ,je ne peux pas vous répondre sur ce sujet quant au mode de son acquisition ,...l’avion a été restitué à l’état non ?
      - Je reprends une partie de votre post « ..La gouvernance c’est comme une course relais sans fin et si quelqu’un laisse tomber le témoin , celui qui va le prendre ,après lui perdra beaucoup de temps .... » ;
      - De ce fait ,on l’impression que la révolution orange a généré une politique à reculons même si tout n’était parfait .
      - Je crains fort que le 11 ème FED ne soit de l’argent gaspillé pour être utilisé à bon escient . Il est temps aussi de sortir la mentalité d’assisté en permanence car le sort d’un pays ne devrait se reposer sur les aides et les endettements perpétuels .
      - Bien sûr ,Le 11ème FED couvrira la période 2014-2020 et sera doté de 30,5 milliards d’euros, ce qui constitue un montant stable par rapport au précédent fonds. Comme pour le cadre financier pluriannuel de l’Union européenne, les négociations ayant abouti à l’accord interne instituant un 11ème FED ont été longues et difficiles, en particulier en raison de la crise économique et budgétaire qui frappe l’Europe.
      - 

    • 17 février 2015 à 14:04 | dahalo (#8794) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Quand on est partisan, on arrange toujours la soupe à sa sauce. Il n’ y a pas que le 9 eme et le 10 eme FED qui ont permis de financer les travaux d’infrastructures dans le pays, il y a eu d’autres projets qui ont été financé par d’autres institutions comme l’AFD la BM, la BADA etc.....
      Ces gens là debloquent leurs sous quand ils veulent et à qui ils veulent.Dans ce cas c’est à Ravalo qu’ils l’ont débloqué et non à Tantely
      La DEMEX est une façon de fonctionner des bailleurs et ils l’utilisent à chaque fois qu’ils constatent une anomalie dans l’utilisation des fonds mais cela ne veut pas dire pour autant que c’est une sanction.
      D’ailleurs le 11 eme FED était en train de se mettre en place au moment de cette DEMEX, mais suite au coup d’état de 2009, tous les financements ont été figés pour madagascar et pas à cause de Ravalo.
      D’ailleurs cette situation est déjà arrivée à plusieurs reprises à Madagascar durant les précédentes régimes, le plus important c’est d’avoir les bonnes explications

    • 17 février 2015 à 15:40 | Gilles (#8709) répond à vorona

      Je confirme , le groupe Colas est le leader mondial des enrobés , incontesté et incontestable , quant le travail est réalisé par des pros , les résultats sont là !!!

    • 17 février 2015 à 15:55 | MAHITSITENY (#8793) répond à Gilles

      Ououais !
      tu as raison !

      RN2 a été réparée par COLAS.De même qu’une partie des 67 Ha.

      Un an après, des nids d’autruches !
      Nids d’autruches = meilleurs que les les nids de poules !

      Je ne t’en donne pas tort !

      Après tout, ton nom l’indique déjà : « Gille » ou « GILA » ! C’est selon !

    • 17 février 2015 à 16:12 | Gilles (#8709) répond à MAHITSITENY

      Bonjour , dans le cas présent , je vous apporte des précisions , le cout prévisionnel des travaux étant plus élevé que la capacité a payer par la ville de Tana , le cahier des charges n a pas été respecté , tout a un coup , on ne peut réaliser des travaux durables si on ne se donne pas les moyens , les responsables du bureaux d études a l époque l avaient signalés au responsable technique de la ville , encore une forme de corruption , une de plus !!!!

    • 17 février 2015 à 16:15 | Gilles (#8709) répond à Gilles

      Tout a un cout : Azafad azafady !!

    • 17 février 2015 à 17:56 | Paulo Il leone (#6618) répond à MAHITSITENY

      Faux... archi faux ! les 67 ha c’est une entreprise chinoise qui a réalisé le projet avec à l’origine des feux de croisements (feux rouges) chinois qui n’ont jamais fonctionné et ont été enlevés depuis !

  • 17 février 2015 à 11:32 | tanguy37 (#7699)

    C’etait pas la peine d’avoir des « pantins » stupides et ridicules ,pour en arriver là !!!!
    c’est pas la revolution qu’il vous ,c’est un 1789

  • 17 février 2015 à 11:33 | monfort (#8295)

    L Etat depense des milliards d ariary pour entretenir des institutions inutiles et budgetivores ( Assemblé national, Ambassades)

    Le petit peuple vit dans la salete avec des rats et des chiens enragés , boivent de l eau usée en plein centre de TANA et en meme temps des diplomates inutiles touchent des milliers de dollar sans qu on sache vraiment ce qu ils font et qu apportent ils aux malgaches.

    Hier j ai lu dans la presse que Mme ATTALAH BEATRICE a effecrtué une visite à Maurice pour visiter ..... le local de COI Sans commentaire

    • 17 février 2015 à 17:30 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à monfort

      Monfort !
      Au contraire,il faut entretenir les « AMBASSADES »,ce sont les signes « REPRESENTANTIFS » de Madagascar,à l’étranger.
      - "Souvent,j’ai une remarque à faire :
      - "La plupart des subalternes sont des copains ou copines de la HAUTE SPHERE,à Madagascar.
      - « Ils ou elles se croient les »VRAIS REPRESNTANTS" de Madagascar,à l’étranger.
      Malheureusement,AVEC MOI,ça ne marche pas !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 17 février 2015 à 17:52 | ramaso (#7441) répond à monfort

      C´est vrai MONFORT l´ETAT fait face a des faux problemes:4X4-AMBASSADES et tout le reste,les USA n´ont pas eu d´Ambassadeur a MADAGASCAR pendant 6 ans le charge d´affaires amercain ERIC WONG dirigeait bien les affaires diplomatiques,le regime du PRM HERY envisage maintenant de nommer des AMBASSADEURS inutiles qui vont coüter tres chers a l´etat malgache,ils vont s´installer avec tous leurs clans,je profite aussi pour dire a HARMELLE qu´il a raison de reconnaitre a sa juste valeur l´edito.de Mme LEA,MADAGASCAR est dans l´anarchie totale c´est le mot exact pour appeler cette situation:CORRUPTION-INSECURITE-TRAFIC DE BDR a ciel ouvert-hypocampes...

  • 17 février 2015 à 11:35 | harmelle (#5862)

    L’anarchie totale règne partout
    Oui oui oui Léa il faut continuer à diffuser encore et encore .
    Nous relayons derrière , car c’est avec cette sous information que le pouvoir joue ....Tananarive n’est pas Madagascar , Madagascar bien qu’insulaire fait partie du monde .....
    Go go go

  • 17 février 2015 à 11:49 | FANTOMAS (#7269)

    Les bonnes question sont :

    - que fait le maire de TANA ?
    - existe-t-il un plan de réparation des routes en préparation ?
    - existe-t-il un plan pour ramasser et traiter les ordures ?
    Ces plans sont-ils de la compétence du maire ou du gouvernement, dans ce dernier cas, que disent les ministres ?

    • 17 février 2015 à 11:57 | FANTOMAS (#7269) répond à FANTOMAS

      Des éléments de réponse ici :
      Nous en sommes tous victimes, les routes de la ville d’Antananarivo sont mauvaises à un point tel que les usagers s’en plaignent constamment.

      Cette situation provoque entre autres problèmes sociaux tels que les grèves des différentes coopératives de transport qui refusent d’effectuer jusqu’à la fin leurs trajets. Et tout le monde s’accorde à dire que le mauvais état de la route coûte beaucoup d’argent aux habitants. Et bien que la Commune urbaine d’Antananarivo fasse ce qu’il peut afin de réduire l’impact du mauvais état des routes pour les habitants, cela ne résout qu’à moitié la situation. Avec le financement de la primature à hauteur de 287.502.920 millions d’ariary, la Commune Urbaine va effectuer la réfection de 10,63 km de route. Ici, il s’agira surtout de boucher les nids- de- poule qui ont envahi les rues de la ville.

      Des travaux insuffisants

      Malgré les réfections déjà prévues pour réduire les embouteillages dans la ville, le PDS de la ville d’Antananarivo Ny Hasina Andriamanjato a été ferme dans ses propos lors de la rencontre avec la presse hier dans la matinée « toutes les routes de la ville d’Antananarivo nécessitent une réfection. Pourtant, tant qu’on utilisera les goudrons et les bitumes pour les routes de la ville cela ne va pas tenir. Il ne s’agit pas seulement d’un mauvais travail effectué par les compagnies qui refont nos routes mais d’un problème plus grave ». En effet, si l’on s’appuie sur ses explications, les problèmes de canalisation empêchent l’évacuation de l’eau qui stagne sur la route et qui l’abîme. En d’autres termes, tous les efforts et l’argent qu’on dépense pour les réfections des routes ne nous assurent en rien la pérennité de ces dernières. Toujours à Ny Hasina Andriamanjato de souligner que «  l’Etat malgache ne dispose pas de la somme nécessaire pour construire des routes en béton. Qui plus est, il n’est pas sûr que la population tananarivienne ait la patience d’attendre que le béton sèche ». Actuellement, la mission de la Commune Urbaine d’Antananarivo est de faire en sorte d’assainir la ville et d’assurer une évacuation fluide des eaux mais c’est loin d’être une mission facile car la ville a été conçue pour accueillir seulement 1 million d’habitants.

      Source : la gazette de la Grande Ile

    • 17 février 2015 à 14:23 | Gilles (#8709) répond à FANTOMAS

      Cher monsieur , permettez moi de vous dire que vos propos sont inexactes en ce qui concerne la fabrication des routes , le problème n est pas de choisir béton ou goudron pour les réaliser . Par ailleurs le goudron est nettement supérieur tant dans sa capacité a réagir aux différences de température que dans sa longévité .Quant on réalise des tronçons de routes , il faut d abord s assurer du bon montage des couches de remblais (appelées , couche arase ) puis des couches de formes (appelées PST) , dans le cas présent a Madagascar , les soucis de durabilité sont dus au principe de drainage non respecté , j appartiens au deuxième groupe de travaux publics mondial et réalise des autoroutes ,ligne Tgv , aéroport ,port dans les quatre coins de la planète . Quant le cahier des charges n est pas suivi a la lettre , ne vous étonnez donc pas de la médiocrité dans la durée !! Cordialement

    • 17 février 2015 à 14:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Gilles

      Il ne faut pas oublier aussi que les usagers sont coresponsables à plus de 50% en ce qui concerne Madagascar à travers la charge par essieu sans pour autant oublier la corruption dans l’attribution de ce type de marchés.

      Dans le domaine du transport, la charge à l’essieu, ou charge par essieu, est la charge maximum qui peut être admise sur chaque essieu du véhicule en fonction des caractéristiques de l’infrastructure de transport. Cette charge dépend du poids total du véhicule, du nombre d’essieux et de la disposition de ceux-ci sur la longueur du véhicule. Cette notion est importante pour la maintenance des réseaux de transport terrestres, tant routiers que ferroviaires, et fait généralement l’objet de réglementation.

      Sur route, l’usure du revêtement augmente très rapidement avec celle de la charge à l’essieu. Selon une étude américaine (AASHO Road Test (en)) elle varie comme la puissance quatrième du rapport des charges appliquées sur les essieux. Ainsi un poids lourd chargé à 10 tonnes par essieu use la route 10 000 fois plus qu’une voiture à 1 t par essieu.

    • 17 février 2015 à 15:13 | Gilles (#8709) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Cher Monsieur , je donne réponse a votre commentaire qui je dois le dire fait preuve de clairvoyance , cela dit , dans un cahier des charges lors d une construction de route , on prévoit également les charges recevables (appelées QRS) en fonction des véhicules a passer . Donc je confirme si les études de travaux ne correspondent pas a la réalité du contexte routier , ç est peine perdue !!!

    • 17 février 2015 à 15:19 | Paulo Il leone (#6618) répond à Gilles

      ....de même que le non respect du rapport ciment/sable se traduit par des fissures structurelles ce qui entraîne l’effondrement des bâtiments , tout ça pour « économiser » sur le ciment, ce qui est bien sûr plus important que de protéger la vie humaine !

      Vive l’indépendance dans la pauvreté, l’anarchie et la misère, unes et indivisibles !

    • 17 février 2015 à 15:45 | Gilles (#8709) répond à Paulo Il leone

      Paulo mes hommages du matin (lol) , bin je comprends pas , ma case est tombée , et pourtant je croyais avoir bien fait mon mélange !!!! Mdrrrr

    • 17 février 2015 à 17:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Gilles

      Théoriquement,on devait laisse deux saisons de pluie==aVANT==de bitumer.
      - « ON EST PRESSE »

    • 17 février 2015 à 17:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      lire :
      - on devrait laisser deux saisons de pluie (- carossable-)

    • 17 février 2015 à 18:05 | Paulo Il leone (#6618) répond à Gilles

      Alors pour un édifice dans la NMM nouvelle norme malgache (c.à.d. qui va tenir au moins 3 mois sans se casser la gueule), il faut faire un mélange de 90% de sable et 10 % de ciment ; mais au besoin, on peut aller jusqu’à 95% de sable et 5% de ciment SANS PROBLEME !
      D’ailleurs on peut carrément remplacer le ciment par de la terre rouge sans que l’intégrité de la structure en soit affectée, mais s’il pleut un peu trop il faut mettre un parapluie au dessus pour empêcher que ça fonde !

      Après, ’faut voir avec les assureurs ! justement ils se réunissent aujourd’hui c’qui parait !

    • 18 février 2015 à 01:09 | Gilles (#8709) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur Basile arrêtez de donner votre avis sur tout svp , vos propos sont encore inexactes , encore une fois , cela devient usant !!! Lors d une réalisation de route , les remblais de base sont montés avec des drains intégrés ( buses , cunettes , exutoires , géotextile , 0/150...) , puis viennent les couches de formes , le problème a Madagascar , ç est la conceptualisation .Si la méthodologie était respectée , la réfection des routes , ç est a dire le remplacement de l enrobé et uniquement l enrobé vu le nombre de véhicules existants ( y compris camions en tout genre ) sur la grande île , aurait lieu tous les dix ans , ce qui serait une vrai économie et un confort constant pour les usagers , mais voilà , nous sommes a Madagascar . Pots de vin , corruption , incompétence ... Encore du gaspillage et cela au détriment d autres projets d infrastructure !! Il serait bon de temps en temps de faire les choses correctement dans ce pays , mais je dois étre un doux réveur , puisque vous refusez systématiquement les connaissances des vazahas . POINT BARRE

  • 17 février 2015 à 11:55 | Saint-Jo (#8511)

    Ne fermons pas les yeux devant l’évidence : nous avons perdu nos repères depuis fort longtemps déjà.
    Notre pays n’est pas arrivé à son état actuel de façon instantanée.
    Non ! La descente a été progressive et inexorable.
    Et comme il n’y avait aucune réaction positive du côté des autorités (si autorités qui savent se faire respecter, dans le sens positif du terme, existaient et existent encore) alors tous les comportements anarchiques se sont multipliés à une vitesse étourdissante. Et tous les inconscients petits et grands, puissants ou de condition moins que modeste, s’en sont donné à cœur joie.
    Et nous voilà arrivés en enfer !
    Constat facile à faire. Mais très difficile à reconnaître pour les dirigeants.
    Mais tout ce que je viens d’écrire là est évident pour tout citoyen qui vit chez nous.
    Le plus difficile est de trouver les moyens pour nous sortir de cet enfer.
    Je crois que conscientiser chaque citoyen de l’état de déliquescence avancée de notre pays est l’un des objectifs prioritaires. C’est facile à dire, mais à faire ... heuuu .... on est quand même obligé de le faire, hein.
    Il faut revoir de fond en comble notre façon de gouverner notre pays.
    Je suis de plus en plus convaincu que l’instauration d’un état fédéral est la moins mauvaise voie menant à la solution.
    Je sais que bon nombre de nos concitoyens ont une peur bleue de cette idée d’état fédéral. Surtout les Ambaniandro, comme moi.
    Mais le fait même que vous vous occupez vous-même de ce qui vous appartient, à vous et à personne d’autre, vous rend tout naturellement plus soigneux de ces biens, à vous confiés.
    Un exemple tellement courant et visible par tous, à tel point qu’on n’y prête même plus attention puisque c’est devenu tellement banal : regardez bien les temples protestants. Ces temples avaient été bâtis par nos ancêtres avec leur propre argent et leurs dons (souvenez-vous des voka-dehibe !), mais aussi par leur bonne volonté quand ils consacraient eux-mêmes un peu de leur temps pour prêter main forte dans l’exécution des tâches moins nobles et beaucoup plus terre-à-terre. Et essayez donc un peu de salir le temple et les endroits avoisinants qui sont en dépendance du temple. Essayez ! Vous allez voir comment seraient les réactions des paroissiens à votre encontre. Et si vous faîtes l’essai pour de vrai soyez prudent quand même.
    Un état fédéral !
    Chaque membre de cette fédération devrait être constitué de régions contiguës, dont les populations respectives auraient choisi elles-mêmes les autres populations avec lesquelles elles voudraient être associées.
    Chaque membre de cette fédération devrait avoir le pouvoir de fixer les objectifs locaux à atteindre, de décider les travaux à réaliser et d’organiser la réalisation et la matérialisation de ces objectifs. C’est l’énorme avantage d’un pouvoir de proximité.
    Le pouvoir central fédéral, lui, est trop souvent trop loin géographiquement et culturellement. Mais il serait en charge des pouvoirs régaliens.
    Il ne faut pas croire que je ne suis pas conscient du fait que certains politiciens locaux risquent de profiter de ce système fédéral pour assouvir leurs mauvais instincts. Mais n’avez-vous pas remarqué que même avec le système centralisé actuel ils ont quand même déjà tenté plusieurs fois leur chance. Et rien ne dit que, si nous continuons notre système actuel, ils n’essaieront plus de toujours tenter leur chance. Autrement dit : système fédéral ou organisation bonapartiste, les assoiffés de pouvoir tenteront toujours leur chance d’une manière ou d’une autre.
    [Nota bene : j’ai cité ci-dessus l’exemple d’une typique paroisse protestante, mais cela ne veut surtout pas dire que l’agnostique que je suis vous vend du protestantisme. Loin de là !]

    • 17 février 2015 à 12:39 | olivier (#7062) répond à Saint-Jo

      Votre post est intéressant.

      1) « Il ne faut pas croire que je ne suis pas conscient du fait que certains politiciens locaux risquent de profiter de ce système fédéral pour assouvir leurs mauvais instincts »

      Au contraire, vous savez pertinemment que 99% des politiciens sont des gens qui ne se préoccupent pas de l’intérêt général..

      Plus il y aura de ministres..d’assemblées régionales..de roitelets locaux...

      Plus il y aura de corruption...
      Plus il y aura des magouilles contraires à l’intérêt général..

      2) D’un autre côté, le fédéralisme est une façon « voilée » ( devrais je dire hypocrite ?), d’expliquer qu’une ethnie ( devrais je éviter ce terme dont l’origine prête à débat ?) est supérieure aux autres .
      « vous allez voir ce que vous allez voir ! »
      Sachant que l’idée même du fédéralisme est partagée par des gens de Tana, de Tuléar ou encore de Tamatave...
      Et que ces gens ont manifestement un problème de vivre ensemble...

      3) Mais au final, je ne puis vous donner tort, car nous sommes tombés tellement bas, que tout peut être tenté...

       :)

    • 17 février 2015 à 14:18 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      St Jo ,
      - Comme ce qui a été discuté hier , avec l’état central ,il manquait jusqu’à maintenant le pivot central (la vraie décentralisation effective ,déconcentration du système ) avant de passer à l’étape supérieure ,le fédéralisme .

      Par définition / :
      Un État fédéral (ou fédération) (latin : foedus, l’alliance), est un État habituellement souverain, composé de plusieurs entités autonomes dotées de leur propre gouvernement, nommées entités fédérées. Le statut de ces entités est généralement garanti par la Constitution, et ne peut être remis en cause par une décision unilatérale du gouvernement central fédéral. La forme de gouvernement de l’État fédéral, ou sa structure constitutionnelle, est nommée fédéralisme. C’est un ensemble d’États qui se sont unis et qui ont une certaine autonomie tout en reconnaissant une autorité supérieure commune.
      Il peut être considéré comme l’opposé de l’État unitaire.
      - Or ,il en déduit de ce système à l’européen que le terme « d’autonomie » est le leitmotiv de ce système fédéral .
      Un PAYS qui ne maîtrise même pas le système décéntralisé , ni d’avoir le moyen pour s’autonomiser ne pourra se fédéraliser d’autant plus que la mentalité n’est pas encore formatée pour cela .Il faut franchir encore beaucoup d’étapes pour que Madgascar parvienne à ce stade là .
      - Dans l’état actuel de chose ,le fédéralisme signifie guerre civile .
      Dans le respect de la différence du point de vue .’

    • 17 février 2015 à 15:09 | Saint-Jo (#8511) répond à olivier

      Je suis bien conscient que, comme toute chose que l’on va entreprendre, l’instauration éventuelle d’un état fédéral a ses inconvénients, voire ses dangers. Mais ça a aussi et surtout ses gros avantages.
      De toute façon, quand il s’agit d’entreprendre quelque chose de neuf, il y a toujours des appréhensions. Mais la question est de savoir si on a le courage de l’entreprendre ou pas.
      En ce qui concerne vos inquiétudes si état fédéral y a :
      - Par exemple l’éventuelle mais bien prévisible multiplication des candidats à devenir potentats régionaux. Si vous avez évoqué la multiplication de leur nombre, c’est que vous êtes déjà conscient qu’ils existent déjà actuellement. Mais ces potentats régionaux ne disposeraient pas du moindre pouvoir régalien, lequel appartiendrait en totalité et en exclusivité au pouvoir fédéral central : un système fédéral est loin d’être un système anarchique (comme le système que nous vivons aujourd’hui). Le pouvoir central fédéral serait là pour taper sur les doigts de tout apprenti potentat régional commettant une infraction à la loi fédérale, laquelle aurait de fait la primauté sur la loi locale.
      - Votre crainte sur l’éventuelle volonté des dirigeants d’une région de prouver qu’ils sont à la tête d’une population dont les performances sont supérieures à celles des autres. Que nenni ! Mais si c’est le cas, alors ce serait formidable !
      Le bout de territoire dont la responsabilité nous est confiée est la plus propre ou la plus industrieuse sur le plan industriel et artisanal ou la plus performante sur le plan éducationnel ou la mieux équipée sur le plan de la santé publique et les soins à apporter aux malades ou la plus prolixe en production de nourriture ou la plus attrayante pour les touristes ou la plus performante pour les services ou ... que sais-je encore.
      Rassurez-moi : ce n’est pas ce genre de jubilations que vous redoutez quand même !
      Et pour terminer, je vous rappelle que le royaume merina était déjà structuré comme un système fédéral par son rassembleur et donc fondateur. Le pouvoir central était à Voromahery, dont la localisation était Antananarivo (seulement la ville haute, mais pas toute la ville d’aujourd’hui), dont la limite nord était Faravohitra comme son nom l’indique, et la limite sud Ambohipotsy.
      Les régions fédérées étaient appelées toko. Et il y avait six toko dans ce royaume. Chaque toko était gouverné par deux personnages (un andriana et un hova) choisis par le roi. Ces six toko étaient : 1 Avaradrano 2 Marovatana 3 Ambodirano (ne dîtes surtout pas Atsimondrano !) 4 Vakinisisaony 5 Vonizongo 6 Vakinankaratra.
      Voilà ce que l’on appelle encore aujourd’hui Imerina Enin-Toko, comme son fondateur avait choisi de l’appeler.
      Et selon certains historiens l’Imerina n’avait et n’a jamais été aussi bien gouverné que pendant cette époque-là.
      Pourtant, paradoxalement c’est parmi les Ambaniandro que l’on trouve le plus fort taux de gens qui craignent l’instauration d’un état fédéral.
      Etonnant !

    • 17 février 2015 à 15:27 | Saint-Jo (#8511) répond à Turping

      Je ne pense pas exclusivement à l’idée occidentale d’un système fédéral. Nous ancêtres avaient leur propre idée sur ce sujet. Ils l’avaient même déjà appliqué. Vous avez évoqué l’idée de fokotany hier. J’ai envoyé deux derniers posts en réponse, mais je ne pense pas que vous les ayez vus.
      Les voici.

      Post 1
      Ah ! Le principe et la pratique du fokonolona sont des systèmes qui avaient déjà fait leurs preuves en ... Imerina, depuis très longtemps, bien avant la colonisation. Le pouvoir colonial avait une position mitigée sur ce concept ancestral. Et nos parents l’avaient plus ou moins oublié.
      L’idée de fokotany (néologisme) prêchée dans les années 1970 s’inspire du système ancestral, mais ne lui ressemble pas totalement. Son efficacité n’est pas non plus comparable à l’efficacité très impressionnante du fokonolona de nos ancêtres. Une des nombreuses causes de ce décalage est sans aucun doute le nombre nettement beaucoup plus élevé des habitants, donc par voie de conséquence de la taille trop grande d’une entité fokotany comparée à la taille du fokonolona d’antan. Plus petit plus facile à organiser.
      Néanmoins l’organisation inventée par nos ancêtres reste jusqu’à aujourd’hui un modèle du genre.
      Des vestiges de fokonolona (je n’ai pas dit fokotany) existent encore de nos jours en Imerina, surtout en Imerina profonde.
      Par contre, je n’en ai pas remarqué dans les régions que je connais, autres que l’Imerina. Même pas dans le pays betsileo. Voire dans des régions habitées par les descendants des Ambaniandro expatriés pendant l’époque précoloniale dans le pays betsileo.
      Sur ce plan-là quand même on sent bien une certaine différence de culture. A ne pas négliger.

      Post2
      En fait j’ai intériorisé certaines choses connues de tout le monde que quelquefois j’oublie d’en parler. Je veux parler du royaume merina tel que son rassembleur donc fondateur l’avait organisé et structuré.
      C’était une sorte de fédération. Eh ! Oui ! Déjà à cette époque.
      Il y avait le cœur du royaume appelé Voromahery. C’est Antananarivo (la ville haute actuelle) et ses proches alentours (Isotry, par exemple, faisait déjà partie de sa très lointaine banlieue).
      Ensuite il y avait les 6 toko. D’où la fameuse expression Imerina Enin-Toko.
      C’étaient : 1.Avaradrano 2. Marovatana 3. Ambodirano (et pas Atsimondrano) 4. Vakinisisaony 5. Vonizongo 6. Vakinankaratra
      Chaque toko était gouverné par deux personnages désignés par le roi. L’un d’eux était andriana et l’autre hova.
      Fascinant !

    • 17 février 2015 à 15:33 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      Le fédéralisme est une bonne idée mais à la sauce gasy, il se traduira quasi mécaniquement par une multiplication de « baronnies/fiefs régionaux » et cette fausse bonne idée de décentralisation des centre de décisions aura pour principale conséquence un accroissement exponentiel du népotisme, de la corruption et de la gabegie (ou si préférez « la corruption et la gabegie vont faire des p’tits ».)

      Il ne faut pas se leurrer mon bon monsieur : tant que la mentalité gasy ne changera pas RADICALEMENT, tous les systèmes, aussi simples ou sophistiqués et éprouvés soient-ils, seront voués à l’échec ... sauf bien entendu pour la petite minorité qui sera en position stratégique de se gaver d’en faire profiter les copains !

      Nihil nove sub sole ....

      et "Vive l’indépendance dans la pauvreté et la corruption généralisée, une et indivisible !

    • 17 février 2015 à 16:43 | Isambilo (#4541) répond à Saint-Jo

      Bravo ! Vous mettez en parallèle monarchie et république fédérale.
      Dans chaque toko il y avait un Andriamasinavalona (représentant le souverain) et un Hova ou un Mainty.Andrianampoinimerina n’a rien créé. Ralambo avait déjà créé l’Imerina roa toko (Avaratra et Astimondrano). Andriamasinavalona est passé à 4 toko parce le royaume s’est agrandi. Etc.
      Et qui va accepter de fédérer avec l’Androy ?

    • 17 février 2015 à 17:16 | Saint-Jo (#8511) répond à Isambilo

      Question posée : et qui va accepter de se fédérer avec l’Androy ?
      Compte tenu de la façon méprisante avec laquelle vous posez la question, certainement pas vous.
      L’Androy, comme toutes les autres régions, a aussi des qualités que vous ne soupçonnez même pas !

    • 17 février 2015 à 17:35 | Saint-Jo (#8511) répond à Paulo Il leone

      Changer la mentalité gasy ? Qui ne rêve pas à cela, ne serait qu’à cause de ces tueries incessantes qui eurent lieu dans ce pays ! La première de ces tueries eurent lieu en avril 1971. Après cette date les tueries sont devenues récurrentes.
      Personnellement j’ai commencé à rêver de ce changement depuis le temps où j’étais pré-ado.
      Mais, hélas ! Le mal va de pire en pire.
      Et cet état central fort est un des gros obstacles à ce changement de mentalité.
      Regardez ! Le Malgache est si frileux qu’il appréhende toute idée de changement. Et pourtant il est bien conscient que le système actuel est désastreux.

    • 17 février 2015 à 17:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Saint-lo,
      je partage votre post mais j’ai une petite remarque à faire :
      - "A mon retour,en 1972,la Province d’Antananarivo a voulu essayer de faire une consultation populaire dans un petit patelin.
      Quel système adopté ?
      Avec les discussions sans fin des Malgaches ,nous avons adopté le moyen fort==non démocratique==« Désignation par compétence supposée »==Point barre !

    • 17 février 2015 à 17:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Qui est-ce « VRAIMENT » ce polo ?

    • 17 février 2015 à 17:48 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Merci Saint Jo,
      - J’ai bien lu vos posts même ceux d’hier .
      - Même si vous faîtes allusions au fédéralisme au temps d’Antan ,d’Andrianampoinimerina ,dans l’état actuel des choses ,ce système ne marche pas même à la malgache .
      - Oui peut -être si Ratsimandrava ne fut assassiné ,ce concept de fédéralisme basé sur le « fokonolona vaovao » aurait pu entraîner vers l’innovation ,la décentralisation ,la fédéralisation .
      - Je ne vous contrarie pas que le terme de « fokonolona » n’a jamais existé même avant la colonisation . Par conséquent ,le terme de « fokonolona vaovao » ,innovation du fokonolona après 64 années de colonisation + 15années du néocolonialisme ,soit 79 années en tout a besoin d’une restructuration . La problématique est là car les divisions ,la mentalité revancharde entre Merina -Côtier à la veille du départ des français n’a pas fait évoluer la situation .
      - J’insiste encore pour la n-ième fois le terme de « fokonolona vaovao » , un concept qui a été étudié avec l’ethnologue allemand Kamphausen ,mort quelques mois avant Ratsiamandrava .Ils voulurent transformer ,Ambohitsirohitra comme la « maison du fokonolona » .Un projet qui allait être financé par la (FFE) ,fondation Ebert Friedrich .
      - Pourquoi le fédéralisme malgache ne peutr pas marcher ? car l’entre-coupage par la période coloniale est une grande plaie à refermer d’abord .
      - Nre voyez -vous pas la guerre en afrique ,le tribalisme ,etc.....
      - C’est la raison pour laquelle ,dépasser d’abord la dévise de diviser pour mieux régner avant prendre la vitesse mach 1 ou 2 car Madagascar même avec le système centraliste avec ses politiciens est déjà au bord de la guerre civile ,faut-il encore l’ajouter .
      - Je ne dis pas que le système fédéraliste ne pourra jamais marcher ,non !par contre avant de prôner à la refondation de ce pays ,faire le lien entre l’ancien système du fokonolona avec le nouveau « fokonolona » vaovao ,ce fédéralisme ne réussira pas voire un cataclysme total .
      - Il y a eu des mutations génétiques dûes aux délétions chromosomiques ou délétions si on voulait faire les séquençages des génomes .Cela demande de réparation d’abord car la mutagénèse du système très dégradé depuis l’ère Ratsirakiste dès qu’il accèda au poivoir demande beaucoup de réparations .
      - Ce ci sous entend le fokonolona au temps d’Andrianampoinimerina ni au temps de Radama 1er n’a rien à voir avec le fokonolona de 1958 ,de 1975 ,et de 2015 ,......j’insiste sur le concept de rénovation du fokonolona ,de la mentalité ,de la décentralisation et déconcentration réussie du système avant de penser à la réussite du système fédéraliste .
      - De toute façon ,tôt ou tard les dirigeants sont obligés de passer par les examens ,les épreuves avant d’en arriver là .Si la notion d’identité nationale ,des valeurs communes pour des intérêts communs ne s’instaurent ,le reste c’est du pipo ,les séparations des frontières .

    • 17 février 2015 à 18:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      je suis moi !

      et toi, es-tu toi ?

      Vive l’indépendance bien au chaud au kremlin-bicêtre !

    • 18 février 2015 à 02:38 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      « Compte tenu de la façon méprisante avec laquelle vous posez la question... » :

      a chaque mot evidemment, chacun comprend les choses selon ses propres perceptions.

      Mais la question me semble devrait etre vue de facon pragmatique. Entre deux « Etats federes », il doit y avoir obligatoirement des disparités et celui qui est mieux loti aurait tendance a eviter l’autre. C’est un tres grave danger qui conduit a des guerres entre voisins.
      Nous n’avons pas besoin d’aller loin pour nous en rendre compte avec les dahalos qui viennent attaquer leurs voisins, ceux qui ont les betails qu’ils convoitent.
      Et a l’international, sans meme parler de federalisme, vous avez l’exemple de la Belgique ou la communaute flammande plus riche cherche par tous les moyens a ecarter sa compatriote wallonne.

    • 18 février 2015 à 08:15 | olivier (#7062) répond à Saint-Jo

      Merci de votre longue réponse, qui transpire l’optimisme...

      Je m’appuie sur 20 ans d’expérience pour affirmer que l’augmentation du nombre de politiciens et de fonctionnaires dans ce pays serait catastrophique..
      L’arrivée des Régions sous Ra8, avec leurs « assemblées » bidons, et les nouveaux impôts soulevés pour les financer m’a déjà échaudé...

      Je me souviens également de la destruction du pont de Fatihita en 2002, et des « brillantes idées » des fédéralistes qui souhaitaient isoler Tana..

      Mais je vous le redis, au point ou nous en sommes, tout peut être tenté !

      Amicalement

      OR

  • 17 février 2015 à 12:07 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Dans un pays où les gouvernants sont non seulement sans argent (le nerf de la guerre) mais également sans idées : Tout va de travers et c’est le cas actuellement.

  • 17 février 2015 à 12:08 | walesa (#5863)

    Ca depend pour qui est cette anarchie ! Certainement pas pour les « elytes » de ce beau et extremement riche Pays. Pour les « dignitaires » de haute sphère et ses « acolytes » pourris de tous les coins de Madagascar’ leur pays est un veritable paradis terrestre ! Et c’est pour long temps encore ! Car Ils profitent au fond d’ une protection maximale d’ un etat de non-droit et de la mentalite d’un peuple moramora, pacifique jusqu’a la mort de faim ! Certains me diront que je deteste injustement Le Pouvoir malgache. Alors je crierai encore plus fort et haut : Ils sont tous pourrits les uns que les autres ! Et si jamais y a quelques uns « justes » parmi eux, ils ne peuvent y rien faire au risque et peril d’etre eliminé de ce circuit de malfaiteurs ! Il n y a aucun signe positive d’un changement de leur attitude de voyous ! Que mr le Président Hery donne moi un exemple’ p.ex : LA DISSOLUTION IMMEDIATE ET INCONDITIONNELLE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE ! Sinon je dirai, qu’il est complice de tous ces gros rats pourrits ! AMEN !

    • 17 février 2015 à 12:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à walesa

      Maintenant,nous avons un « PREMIER MINISTRE MILITAIRE ».
      Appliquons un « REGIME MILITAIRE » pour défendre les intérêts==COMMUNS== des « POPULATIONS DE MADAGASCAR ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 17 février 2015 à 12:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    ="TOUJOURS LES ETRANGERS..Partout !
    Il faut resserrer la « SURVEILLANCE » de nos frontières pour les facilités d’accession sous forme de tourisme « sac à dos » ou par des « ONG ».. ;
    Une région est actuellement en effervescence :
    ==« ALAOTRA MANGOR »==
    entouré de :
    - Sofia,
    - Betsoboka,
    - Analamanga/Itasy,
    Vakinankaratra/Amoron’i Mania
    - Atsinana
    - et ANALANJIROFO.
    - « ANDILAMENA »=
    - l’éldorado du « SAPHIR »,
    - l’exploitation du « SAPHIR » au profit ==des étrangers"==gagne du terrain à Andilamena,dans la Région d’ ALAOTRA-MANGORO.
    depuis plusieurs semaines,de nombreux étrangers ont élu domicile ,à ANOSIMBOHANGY//ANDILAMENA

    Exploitation informelle des ressources minières.
    Le district d’Andilamenainclus dans la « Région d’Alaotra Mangoro » est une zone de ressources minières « NON NEGLIGEABLES ».
    Trois communes sur quatre (-3/4-) y ont des exploitations minières.
    On y trouve notamment :
    - de l’OR,
    - le RUBIS,
    - le saphir

    - « REGION ALAOTRA MANGORO »,très spéciale,entourée des « REGIONS SUIVANTES » :
    - Sofia,
    - Betsiboka,
    - Analamanga//Itasy,
    - Vakinankaratra//Amoron’i Mania
    - Atsinana
    - et ANALANJIROFO.
    - "Les autorités locales surveillent de près le mouvement des étrangers et des nouveaux habitants==venus==de toutes parts.
    - « Honnêtement,le »TOURISME« apporterait-il des »plus- values« pour Madgascar et pour l’intérêt général des »POPULATIONS DE L’ÎLE".

    IL FAUT QUE TOUTES LES ONGs existantes à Madagascar déposent leur « STATUT ».

    En 2000,
    lorzs du rubis ;
    - les hôtels et les restaurants ==d’une ville==sont occupés par des==RESSORTISSANTS==étrangers.

    En 2012,
    l’exploitation illicite :
    - de l’OR
    - et du SAPHIR
    dans les corridors « ANKENIHENY-ZAHAMENA »,dans la Commune rurale de DIDY à AMBATONDRAZAKA,
    par 30 000 Personnes,
    a engendré :
    - des grands problèmes sociaux
    dans cette « REGION »,
    - recrudescence de l’Insécurité,
    - les différentes maladies survenues faute d’hygiène et de propreté,
    sans parler :
    - de la flambée du coût de la Vie,
    - de l’abandon scolaire
    - et même de la « PROSTITUTION » ;

    NE NOUS MOBILISONS PAS SEULEMENT POUR LE NORD
    - OUEST de notre belle île.,Madagascar.
    IL FAUT REGULARISER :
    - l’exploitation,
    - la commercialisation
    - et l’exportation
    de nos richesses forestières et minières/naturelles.

    Dernièrement,
    ==« UN BATEAU » étranger ==dénommé BOUNDER,arraisonné par "NOS AMIS ,les français et entrain de faire de pêche illicite d’holothuries,au large de la côte Malgache.

    citez toujours des étrangers,source de nos « MALHEURS » n’est pas de la xénophobie mais c’est de la « LUTTE POUR LA SOUVERAINTE NATIONALE ».
    Nous ne sommes pas « PAUVRES »,nous nous « faisons en..cu ler » par les étrangers,depuis notre « INDEPENDANCE ».

    MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISUIBLE.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 17 février 2015 à 13:32 | Jacques (#434) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Aneries habituelles de celui qui ignore les réalités de son « pays » d’origine. Il faut vraiment rentrer au « bercail », Basile, et faire ressusciter le Padesm.

    • 17 février 2015 à 14:06 | olivier (#7062) répond à Jacques

      Comprendre ce pays, c’est aussi comprendre les OVNIs qui le composent..

      Ce qui ne me rend pas optimiste du tout...

      Ils sont tellement nombreux et nuisibles ...
      Et pourtant tellement arrogants et grandiloquents..

      Amitiés girondines

       :)

    • 17 février 2015 à 15:53 | Gilles (#8709) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cépamafôte a moi , cé tougour lé vaza ki nou mét dan le kaka o lé vilein vaza : Composition artistique de Monseigneur Basile 1er

    • 17 février 2015 à 15:55 | Gilles (#8709) répond à Gilles

      Allez on reprend tous en cœur !!!

    • 17 février 2015 à 16:28 | Jacques (#434) répond à olivier

      Vous auriez compris, cher ami, que ce n’est pas vous dont je fais allusion ci-dessus mais de l’abonné blablateur du forum.

      Pessimiste, je le suis depuis belle lurette quant aux destinées du bled. L’ami Paulo qu’on croise ici dans nos échanges avait même suggéré l’idée d’une tutelle pour ce pays (point de vue que je partage) tant il n’est plus d’âmes susceptibles de le faire sortir de cette immense mouise.

      Amitiés parisiennes.

    • 17 février 2015 à 16:45 | olivier (#7062) répond à Jacques

      Je l’avais compris

      et mon respect n’en devient que plus grand !

      Merci à vous et aux autres...

      Pas facile de lutter contre des moulins...

    • 17 février 2015 à 17:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Un rappel,
      Dans le cadre de la lutte contre les pêches illicites non déclarées et non réglementées,
      - le PATRUILLEUR Français OSIRIS,un ancien palangier,reconverti en Navire de Surveillance de Pêche,est en escale à ANTSIRANANA,Diégo-Suarez,depuis Samedi 14 février 2015.
      Au cours d’une périple de 20 jours sur les eaux de l’Océan Indien,l’OSIRIS a intercepté un voilier dénommé « BOUNDER »,au nord-est de Nosy-Be,avec à son bord :
      - 16 pêcheurs illicites d’holothuries
      - et un lot important de matériels de plongée,
      - ainsi que 227 pièces de concombres de Mer
      Battant pavillon français
      TAAF et immatriculé à Port aux Français.

    • 17 février 2015 à 18:00 | Turping (#1235) répond à Jacques

      Jacques ,
      - La tutelle de gouvernance à l’anglaise ,japonaise ,....peut-être recevable mais surtout pas à la française !!!
      - On a vu l’Inde qui a intégré le commonwealth ,oui la démocratie est au rendez-vous .Cela ne voulait pas dire que les anglais était clean même avec Peter Botha ,De Klerk ,l’apartheid ,....ils sont droits dans leurs bottes sans être fourbes à la jacobienne ,République des françoises .
      - Regardez les pays anglophones ,ils s’en sortent beaucoup mieux par rapport aux pays francophiles sans être xénophobe non plus .

    • 17 février 2015 à 18:00 | Turping (#1235) répond à Turping

      ...étaient clean ....

    • 17 février 2015 à 18:12 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      encore que...les moulins on peut leur trouver des excuses !

      Mais les allumés de ce forum .. c’est dur de croire qu’on a affaire à des êtres humains ...

      « Les shadoks pompaient » ... ça vous rappelle rien ?

    • 17 février 2015 à 18:23 | Paulo Il leone (#6618) répond à Turping

      C’est de l’intox d’un niveau très médiocre !

      Vos notions de l’histoire récente sont lacunaires, pour ne pas dire pleine de trous comme une motte de gruyère ! Les Indiens ne seraient sans doute pas très contents de savoir que vous convoquez leur histoire pour étayer votre argument malhonnête !

      Le fait de répéter comme un singe savant une contre-vérité est malhonnête intellectuellement et cela ne lui donnera pas plus valeur qu’une fable bien rodée !

    • 17 février 2015 à 19:13 | Jacques (#434) répond à Turping

      Quelle tutelle si tant est que cela devait se faire ? Britannique ? Américaine ? Onusienne ? En tout cas pas française selon vous, c’est tout à votre honneur. Cette France qu’on abhorre, méprise parce qu’elle a fait beaucoup de mal au pays. Je suis moi-même originaire de Diego où l’on y a déconstruit totalement tout l’héritage légué par cette France tant honnie, schéma que l’on découvre bien entendu sur toute l’étendue du territoire.

      Bien entendu quand on parle de « tutelle » ce n’est ni plus ni moins qu’un intermezzo pour se partager des points de vue utopiques, donc n’ayant jamais à se concrétiser mais je persiste à penser que c’est la seule issue pour un pays devenu maboul.

    • 17 février 2015 à 23:05 | Turping (#1235) répond à Paulo Il leone

      Et votre niveau ,Paulo, il est digne d’un quoi ? d’un éboueur français ? Je ne suis pas là pour répondre à vos provocations .Même votre raisonnement pour déblaterer sur ce forum ,je le connais bien .
      - Qu’est ce qui vous a fait mal dans mon post ?de dire la vérité ?
      - Essayez d’argumenter si vous avez vraiment le niveau à la hauteur pour étaler vos contradictions afin que je puisse vous répondre à vos désaccords .
      - En s’échangeant qu’on peut mesurer le niveau ??? pfff,pitoyable !
      - Je ne suis pas les autres que vous essayez de rabaisser sur ce forum .

    • 17 février 2015 à 23:28 | Turping (#1235) répond à Jacques

      Jacques ,
      - Au moins vous méritez d’avoir une réponse non provocatrice .
      - Le mot « accompagnement » est plutôt adéquat que parler de « tutelle » pour Madagascar .Les pays dévéloppés ,l’Union européenne ,les USA devraient émettre une sanction par exemple à l’encore de ceux qui font le blanchiment d’argent sale dans les paradis fiscaux ,les trafics illicites ,...en contre partie des aides ,des partenariats ,etc...une mesure qui permettrait d’aider les pays sous dévéloppés ou en voie de dévéloppement .
      - La « tutelle » sous entend la continuité de la colonisation où un pays ne pourra jamais sortir de son indépendance ,de sa souveraineté ,....
      - A mon avis ,s’il n’y a pas de sanction infligée ,de surveillance quant à l’utilisation de l’argent débloqué et les accords à mettre en place .
      - La « tutelle » signifie gérance des biens d’autrui .Il serait plus indispensable d’éviter le feed back,du mal acquis que de jouer le pompier pyromane .
      - Si les pays puissants ont vraiment l’intention d’aller dans ce sens pour aider vraiment les pays sous dévéloppés ou en voie de dévéloppement ,la boucle est bouclée .

    • 18 février 2015 à 08:00 | Paulo Il leone (#6618) répond à Turping

      En général, quand on prend, comme l’illustre Turping, une posture de type « sais-tu-bien-qui-je-suis ? » c’est que l’argumentation est faible, très faible.

      Pour vous montrer à quel point vos affirmations péremptoires etnonmoins fallacieuses se dégonflent comme neige au soleil (pardon pour l’image maladroite), ou comme une baudruche dès qu’on réfléchit un tant soit peu, je vous jette en pâture les cas des pays suivants tous ex-colonies britanniques :
      Notez que je prétends pas que partout les ex-colonies françaises s’en sortent mieux que les ex colonies anglaises, je ne voudrais pas me montrer coupable de la même malhonnêteté intellectuelle dont vous êtes coutumier.
      Ouganda : guerre civile prolongée (berceau de la tristement célèbre « Armée du Seigneur ») ; déstabilisation du Congo
      Nigeria : NO comment ! Boko Haram, enlèvement à répétition d’étrangers etc...
      Zimbabwe : votre ami Mugabe a réussi en 40 ans à faire du pays le plus prospère d’Afrique australe un pays encore plus naufragé que Madagascar ! Fallait le faire !
      Kenya : instabilité chronique, enlèvements à répétition, base arrière de groupes terroristes islamistes.
      Le cas de l’Inde mériterait qu’on s’y attarde ; qu’il suffise de dire que les massacre de 1947 (que vous imputez uniquement aux Français mais qui fut surtout l’occasion de règlement de comptes entre Malgaches) fait figure de rixe de bar comparée au vrais massacres perpétrés par les britanniques vers la même époque en Inde. Il reste que, où qu’ils aillent dans le monde, les Indiens réussissent toujours brillamment. 1,3 milliards d’indiens avec les immenses défis à relever que cela implique, à comparer avec 20 millions de Malgaches nombrilistes qui se noient dans un verre d’eau tant ils sont occupés à lécher leurs bobos d’il y a 50-60ans !
      Du coup la doxa des pseudo-intellos malagasy « dommage que cépa lé zanglais qui nouzon colonisés » prend sérieusement l’eau , isn’t it « Lord » Turping ?

    • 18 février 2015 à 08:10 | Paulo Il leone (#6618) répond à Paulo Il leone

      PS : J’allais oublier le Soudan paradis des ex colonies britanniques

      Sondage : en tant qu’ex-colonisé préféreriez-vous passer vos vacances au Nigéria ou au Soudan ?

      Le gagnant gagnera une place gratuite pour une conférence de la série « délires d’ex-colonisé » du Professeur Turping !

    • 18 février 2015 à 08:35 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Vous oubliez :
      - Sierra Léone ( et ses stations balnéaires de standing)
      - Yemen ( pays de liberté et en plein développement)

      Bref...

      Il y a effectivement matière à rire..

      OR

    • 18 février 2015 à 09:05 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      ... et la perle de l’orient, parangon de démocratie, paradis sur terre, j’ai nommé la Birmanie ( Myanmar) !

      effectivement, y aurait de quoi rire si un tel degré de bêtise n’était n’était pas aussi tragique !

    • 18 février 2015 à 09:15 | Paulo Il leone (#6618) répond à Paulo Il leone

      PS : J’allais oublier :
      La Birmanie a également bénéficié de « l’apport civilisateur » de l’occupation Japonaise !

      Doublement bénis des dieux les veinards !

      Colonisés par les Anglais* et occupés par les Nippons*,

      C’est toujours les mêmes qu’ont du bol !

      *les deux références de Lord Turping !

  • 17 février 2015 à 12:57 | liliquilit (#7755)

    C’est vrai que l’anarchie règne partout et que les incivilités sont la norme ici. Une fois ce constat posé, qu’avez-vous à proposer pour améliorer les choses ? Car malheureusement les Malgaches sont très forts pour dénoncer des situations, critiquer, se lamenter, mais côté force de proposition : zéro ! En 1er lieu, il faut rétablir l’autorité, car un état de droit suppose que les règles soient acceptées et appliquées à tous, et que les contrevenants soient sanctionnés. Faut-il encore que les Malgaches acceptent les sanctions, çà, c’est une autre histoire... En 2nd lieu, il faut que les Malgaches retrouvent le sens civique qu’ils ont perdu depuis bien longtemps. Cela passe par l’éducation civique à l’école, mais ce n’est pas suffisant. Quid du rétablissement du service militaire ou du service civique, le débat mériterait d’être posé vu la déliquessence de la société et de la jeunesse qui se perd faute de points de repères... Tout le monde se plaint de la saleté et de la difficulté des services de l’état et communaux à ramasser les ordures, mais le citoyen doit aussi contribuer à ce que tout le monde vive dans un espace propre. Dans les pays riches, le citoyen paye le ramassage d’ordure, l’entretien des routes et des espaces verts à travers la perception d’impôt. Ce qui n’est pas forcément le cas dans les pays pauvres car l’Etat n’a pas suffisamment de moyens à sa disposition, auquel cas, il faut mettre le citoyen à contribution. C’est ce que l’on appelle les travaux communautaires obligatoires, en vigueur dans certains pays africains. Tous les samedis matins, ou un samedi matin par mois, les commerces sont fermés, la circulation des voitures est interdite et tous les habitants sont « contraints » à nettoyer leurs quartiers et entretenir les espaces verts. Je dis « contraints » car ces travaux sont obligatoires et encadrés par les forces de l’ordre, mais tous les citoyens participent aux travaux dans la bonne humeur. Un ami qui habitait les 67ha il y a une trentaine d’années m’a dit que ces travaux existaient auparavant et que les habitants faisaient même des concours des plus beaux jardins fleuris. Est ce que le rétablissement de ces mesures ne serait pas bénéfique pour le bien de tous ???

    • 17 février 2015 à 18:51 | caro (#7940) répond à liliquilit

      Bonjour Liliquilit,

      Merci de vos multiples suggestions devant toute cette anarchie ou tout le monde assiste « impuissant » a « ... la déliquessence de la société... », la realite fait que les demissions sont a tous les niveaux et que toute idee d’exemplarite n’a plus de sens.

      Lorsque vous avez la Communaute Urbaine chargee du ramassage des ordures de la capitale qui ne reagit pas malgré les immondices partout et qui debordent meme sur la chaussée, comment voulez-vous solliciter les gens, meme sous la contrainte, a oeuvrer pour la propreté de son environnement ? Voila pourquoi je parle d’exemplarite car pour conscientiser la population, les autorites doivent commencer par elles-memes. L’on se demande vraiment si le PR ou le PM en leur qualite de premiers responsables du pays, sont conscients de leur presence sur cet espace urbain ou s’ils sont enfermes dans leur palais respectifs d’Iavoloha et de Mahazoarivo pour faire autant de sourdes oreilles devant ces quotidiens plus qu’infernaux.
      A defaut de souffler des solutions « immediates » aux instances directement concernees, ils n’ont qu’a mobiliser l’armee avec ses materiels dont des camions et des chargeuses pour debarrasser la capitale de ces immondices honteuses.

      Vos propositions sont plus qu’interessantes, reste a savoir si les gouvernants peuvent y preter oreilles afin d’en faire un debut d’action car le citoyen agissant seul a besoin d’une impulsion pour se mettre a l’oeuvre.

    • 18 février 2015 à 00:19 | liliquilit (#7755) répond à caro

      Bonjour Caro,

      L’impulsion doit évidemment venir des pouvoirs publics car les particuliers ne doivent pallier ou se substituer à l’Etat. C’est pourtant bien se qui se passe dans les quartiers riches où les particuliers payent pour leur sécurité et un environnement propre tout comme dans les quartiers pauvres où les voleurs et bandits de tout acabit règnent en maître. Quand il n’y a plus d’Etat, que les règles ne sont plus respectées, c’est l’anarchie qui règne. Les gens riches arrivent plus ou moins à pallier aux carences de l’Etat mais ils ne sont pas responsables de cet état fait. Les gens pauvres non plus, ils se débrouillent comme ils peuvent et recourent à la justice privée pour se protéger, même si ce n’est pas la solution. Ce qu’il faut à Madagascar, c’est un vrai pacte social qui lie l’Etat, les autorités locales, le secteur privé, les particuliers ... pour un mieux vivre ensemble, ce qui exige une prise de conscience et des efforts collectifs . On peut partir du postulat que personne n’est responsable et tout le monde laisse faire, ou du postulat que chacun porte une responsabilité dans la situation présente et chacun, à son niveau, peut faire quelque chose pour améliorer la situation. Moi je penche pour la deuxième alternative car j’ai vu que c’était possible dans d’autres pays. Le meilleur exemple est le Rwanda qui après le génocide a réussi à restaurer l’autorité, une tolérance zéro pour la corruption, et un niveau de développement dont beaucoup de pays rêveraient. Père Pédro a réussi à faire des miracles à Madagascar. Alors pourquoi ce modèle de développement ne serait pas possible à l’échelle nationale ? Mais vous avez raison, l’exemplarité et l’impulsion doivent venir d’en haut...

  • 17 février 2015 à 12:59 | kartell (#8302)

    Ceux qui pensaient avec un certain angélisme qu’il suffirait d’une élection, même bâclée, pour stopper la spirale infernale vers un chaos programmé de la société, se voient, une fois de plus complètement désavoués.....
    Le pouvoir d’aujourd’hui, n’est que le simple prolongement de ce que la transition avait instauré avec le petit plus estampillé : votation du peuple...
    Mais rien n’a changé, les incompétences des uns se sont transmises aux suivants mais quoi de plus normal puisque les retournements des vestes sont devenus la principale activité de ces chers( couteux) élus....
    La gabegie audible vécue de l’extérieur ( insalubrité publique) n’est que la partie visible de l’iceberg national qui dissimule bien d’autres choses bien plus toxiques encore....
    Aujourd’hui, tirer la sonnette d’alarme ne semble plus intéresser personne car tout le monde fait mine de croire qu’il suffirait que les aides recoulent à flot pour remettre les compteurs à zéro !.....
    Simplement, les dégâts ont pris une telle ampleur que demain ne pourra plus être ce que la société avait connu hier parce que les mauvaises habitudes sont ancrées dans la population qui lutte désormais pour sa survie quotidienne....
    La volonté de changement n’est plus à l’ordre du jour parce qu’elle nécessiterait des efforts considérables d’une classe politique statique qui sait pertinemment qu’elle tirera toujours des avantages et sans effort d’une situation même déplorable comme aujourd’hui....
    Cette classe politique s’est ainsi, au fil des crises, métamorphosée en clan prédateur d’une société qu’elle pille sans aucun état d’âme, attendant , aujourd’hui, que les aides reviennent d’une communauté internationale qui finira par culpabiliser ( du moins, croit-elle !) à laisser le pays aller tout droit vers une anarchie dangereuse....

    • 17 février 2015 à 13:15 | olivier (#7062) répond à kartell

      Brillante analyse.

      Analyse qui ne sera pas lue par ceux , et ils sont nombreux, qui refusent d’affronter la réalité en face...

      Réalité terrible...car elle renvoie à des échecs récurrenst , à des comportements, à des traditions ...

      En tout cas chapeau bas...

      OR

    • 17 février 2015 à 16:54 | kartell (#8302) répond à olivier

      l’autisme qui touche la plus grande partie de la société n’est pas innocente, elle montre l’incapacité de cette classe dominante à vouloir changer quoi que ce soit dans son comportement prédateur parce qu’elle sait ce qu’elle gagne à camper sur son intransigeance.
      Par contre, elle a trop peur d’y laisser des plumes dans une nouvelle redistribution hypothétique des cartes pour un changement de cap improbable.....
      Elle sait aussi qu’elle sortira toujours la principale bénéficiaire de ces situations d’impasse même en cas d’aggravation des choses comme aujourd’hui....
      Le toujours gagnant s’impose à elle plutôt que celui d’un changement qui demanderait des efforts et des remises en causes de ses privilèges...
      Elle sait aussi qu’elle monopolise simultanément grâce au jeu démocratique son rôle de juge et arbitre se trouvant de facto à l’abri d’un changement imposé de l’extérieur en disposant d’une société laborieuse qui lui sert de faire valoir pour attirer les aides et donc pour débloquer une situation de pénurie comme actuellement....
      La société malgache s’enfonce de plus en plus parce qu’elle n’arrive plus à se renouveler démocratiquement parce que ce système imposé a démontré depuis longtemps ses limites à un changement de plus en plus improbable....
      Elle ne doit sa survie qu’à l’existence de ces inégalités criantes que la colonisation avait tenté de gommer mais qui n’avait été qu’une petite parenthèse dans une histoire malgache tourmentée ....
      Cette société a repris désormais le chemin tracé par la monarchie malgache défunte en reprenant allègrement cette piste infernale qui, aujourd’hui, est devenue une autoroute que cette classe dominante entend défendre becs et ongles pour conserver sa place prépondérante !....

    • 17 février 2015 à 17:00 | olivier (#7062) répond à kartell

      De vous, j’accepte d’être traité de minable...

      Pas des autres..

       :)

    • 17 février 2015 à 23:39 | Turping (#1235) répond à kartell

      Kartell ,
      Vous et vos semblables ,dès qu’on touche à la colonisation ,la néocolonisation ,...cela vous fait ressortir un éczema .Je vous donne votre post à 05 /20 et encore je suis gentil !
      - Certes qu’on ne dédouane pas les gabégies de nos politicards à l’origine de cette situation mais les faits ,les historiques ont des impacts dans cette histoire .L acolonisation ,la néocolonisation quand la boîte de pandore a été ouverte ,....l’acculturation.
      La colonisation a un effet négatif plus que positif dans l’ensemble .
      - Si la France était un bon partenariat dès le départ ,et après son départ,cela n’a pas créé des dictateurs ,des corrompus du pouvoir ....

    • 17 février 2015 à 23:40 | Turping (#1235) répond à Turping

      .....cela n’aurait créé ....

    • 18 février 2015 à 15:18 | vatomena (#7547) répond à Turping

      Les générations actuelles ,cher monsieur ,ne développent aucun eczema à propos de la Colonisation .M. Ravalomana en a fait la confession un jour de grand marché à Majunga . Il a construit sa fortune et son destin sans aucune entrave qui serait venue d’une société post coloniale ou coloniale .Si la Colonisation nous a laissé un legs ,lui , en a jamais tiré profit . Nombre d’entre vous ont fréquenté lycée ou faculté où l’enseignement était donné dans un esprit français . Lui ,Ravalomanana ,Non .Fidèle à sa langue maternelle ,il ne s’est pas acculturé .Il est resté malgache d’esprit et de corps .Tandis que d’autres paradaient dans des villes européennes ,Ravalomanana
      jour apres jour batissait la première entreprise malgache ,s’affranchissait de quelques lobbies étrangers ,créait partout des emplois pour les malgaches ses frères . A d’autres ,à des expatriés de Madagascar ,il laissait le loisir de débattre sans cesse d’un colonialisme dépassé ,presque oublié.C’est pour le Madagascar déchu d’aujourdhui qu’il faut lutter et non plus pour les sacrifiés de 1947 .Ceux là auraient honte de voir dans quel état vous avez mis la patrie .Ils vous ont conduit à l’Indépendance Et, vous vous avez fait de cette Indépendance une source de revenus personnels et d’injustice sociale ;

  • 17 février 2015 à 13:49 | Mihaino (#1437)

    « L’anarchie totale règne partout » , le titre de cet article est très accrocheur et son auteur Léa décrit la triste situation qui prévaut dans notre capitale et dans les provinces !
    En discutant avec un chauffeur de taxi , j’ai été surpris par sa vision/version relative aux routes défoncées d’Antananarivo ! Il m’a avoué que les revendeurs des pièces détachées essentiellement des karana sont de mèche avec certains responsables corrompus qui préfèrent laisser ces routes en piteux état ou juste faire des opérations« tip-top »ici et là qui ne durent pas !
    Au point de vue sanitaire , la plupart de nos compatriotes citadins survivent effectivement dans des conditions on ne peut plus insalubres ! Ils sont les oubliés de tout programme d’urbanisme dès que les élections sont terminées ! Les maladies apparaissent partout ....
    Les canalisations auraient du être étudiées depuis belle lurette afin que les eaux usées ne remontent pas à la surface !
    Tous les politicards préparent discrètement ou ouvertement les différentes élections de cette année voire même celle de 2018 ! Les réalités actuelles démontrent bien qu’ils veulent tous briguer le pouvoir et se servir et non servir ! Toutes mes excuses si je me trompe !
    QUI VIVRA VERRA !

  • 17 février 2015 à 14:20 | Johary (#5723)

    Cher tous,

    Vous avez le droit d’ecrire tous ce que vous voulez mais cela ne changera rien, vraiment rien du tout sauf diminuer vos frustrations.

    Madagascar est destiné ainsi, allez ailleurs si vous n’aimez pas.

    Mahereza

    • 17 février 2015 à 16:56 | Mihaino (#1437) répond à Johary

      Effectivement , nous avons tous le droit et surtout le devoir d’écrire tout ce que nous voulons sur ce site de MT.com tout en respectant la « Charte des commentaires ». Nos échanges sur ces colonnes restent,à mon humble avis, instructifs et pourraient interpeller nos Dirigeants malgré quelques piques interpersonnelles très fréquentes ! ???
      « Cela ne changera rien ...Madagascar est destiné ainsi , allez ailleurs si vous n’aimez pas », dites-vous !
      Désolé mais je ne suis pas du tout d’accord avec vous JOHARY :
      - La destinée de notre belle île dépend de nous tous mais pas seulement de nos politicards anciens et/ou actuels .
      - NOUS AIMONS TOUS MADAGASCAR en participant à ce forum, chacun à sa manière car nous avons comme seule arme notre plume et nos écrits sans kalachs ni fusils d’assaut pour exprimer nos idées .
      - Aller ailleurs n’est pas la solution , au contraire, il faut lutter sur terrain et sur place dans notre pays natal !
      - Votre discours ressemble peu ou prou à celui d’un ancien président célèbre ????
      Heureusement que votre dernier mot nous encourage tous :« MAHEREZA ».

  • 17 février 2015 à 14:58 | MILAMINA (#4588)

    C’est en même temps triste et une honte pour les malgaches.
    Si le petit imbécile restait poli en 2009, on n’en est pas là.

  • 17 février 2015 à 15:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Après ce constat de Mme Léa Ratsiazo, les élites de ce pays ont le devoir de proposer des solutions :

    Primo : Démission du régime en place après la tenue des élections de proximité.

    Secundo : Construction des routes en privilégiant l’utilisation des matériaux locaux (ciment, fer, etc..) et des compétences nationales.

    Tertio : Une gestion harmonisée des secteurs routier et transport de manière à ce que des réglementations soient mise en place pour faire durer la route (cahier de charge tenant compte des types de véhicules autorisés à y circuler/Interdiction d’importer les véhicules non conformes à l’état de nos routes/contrôle rigoureux des charges par essieu des véhicules empruntant nos routes).

    • 17 février 2015 à 17:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ce secundo est communément appelé PREFERENCE NATIONALE ou PATRIOTISME ECONOMIQUE et il est extensible à tous les domaines socio-économico-politiques (RA8 l’a fait adopter dans la constitution même avec l’article relatif à l’éligibilité à la présidence de la république : ne peut être candidat à la présidence qu’une personne de père et mère malgache de souche donc les métis et les naturalisés sont exclus d’office).
      Mais on peut la/le faire d’une façon civilisée (sans discrimination et sans exclusion).

  • 17 février 2015 à 16:24 | jangobo (#8776)

    Un proverbe de notre cru dit qu’on ne peut pas allumer de la terre rouge. La construction des routes est liée à aux fonds qu’on possède pour ce faire. Et ça, c’est le travail du gouvernement.

    Je ne suis pas un fan de Hasina mais il a dit que le gouvernement a enlevé à la Mairie la construction et la réparation des routes (voilà lorsqu’on ne possède pas de textes bien ancrés).

    Je ne peux pas me vanter de faire partie de l’élite de ce pays mais nous, la plèbe de ce pays estimons qu’il n’y a pas à refaire le monde, pour en retrouver un autre du même acabit.

    Il faudrait plutôt les appuyer à faire plus qu’hier pour que demain soit vu sous un meilleur jour.

    L’utilisation des matériaux locaux est plus qu’improbable car on ne peut pas en avoir en grande quantité. Ce n’est pas le matériau qui est en cause, c’est plutôt le contrôle des travaux pour que l’utilisation du matériau soit à bon escient.

    La gestion harmonisée n’est pas le travail d’un seul ministre ; cela ne se fera que si le gouvernement est vraiment solidaire et travaille de concert. Il est donc important que le Président possède ses hommes et pour cela, avoir la majorité à l’Assemblée mais vu, son faible poids politique, il ne se risquera pas à de nouvelles élections des députés.

    Et tout attendra les élections de proximité puisque l’heure est encore à la propagande et gare à nos yeux et nos oreilles à la THVM.

    • 17 février 2015 à 16:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à jangobo

      On ne peut certes pas allumer de la terre rouge mais avec des idées on peut en faire des briques, des remblais et en tirer du fer et d’autres minéraux utiles.
      Le problème de ce régime n’est pas ni l’argent ni les députés mais la méconnaissance généralisée du rôle respectif des institutions qui les composent.
      Les pays dits développés ont des dettes colossales et des institutions qui n’ont pas donné satisfaction à leurs populations : c’est l’explication de l’alternance démocratique au pouvoir (Etats-Unis entre démocrate et républicain à la chambre basse et au sénat, la France, l’Italie, le Japon et la Grèce récemment).
      Ne cherchons pas de bouc-émissaire devant l’inertie du régime actuel, la transition non reconnue par la CI a fait beaucoup plus que cette 4ème république encencée par cette même CI.

    • 17 février 2015 à 16:58 | Isambilo (#4541) répond à jangobo

      Une proposition parmi mille autres : les électeurs de chaque arrondissement de Tananarive accompagnent gentiment le député du cru (et s’ils sont plusieurs, ce serait encore mieux, plus on est des fous plus on s’amuse) pour demander le calendrier des travaux pour l’arrondissement.
      Au député de rendre compte aux électeurs chaque semaine chez lui ou à sa permanence (qu’il n’a pas d’ailleurs) ou au zoo où il est censé siéger.
      Pendant la période coloniale (remarque pour les nostalgiques de la colonie et de la tutelle : le maire étant un indigène) existaient les mpisafo : ils passer dans les ruelles et si la cour n’a pas été balayée ou si les ordures trainaient, c’est une amende à payer à l’hôtel de ville. Et c’était propre.

    • 17 février 2015 à 17:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      De toute façon si un régime prend le pouvoir dans un pays c’est pour utiliser à bon escient les ressources limités pour répondre à des besoins illimités mais qui peuvent être hiérarchisées dans le temps et dans l’espace : Autrement il va se faire éjecter volontairement ou involontairement par sa population.

    • 17 février 2015 à 17:23 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      D’où le terme « gérer le pays » contrairement à ce qui se passait au temps béni de la colonisation avec l’administration coloniale : le régime de la 4ème république est mise en place pour gérer le pays et non plus pour administrer car le temps de la FRANCE MERE PATRIE est révolue depuis 1972 (rupture de l’accord de coopération) même si les régimes qui se sont succédés n’ont rien fait dans ce sens en remplaçant la mère patrie par un père adoptif (le FMI) et une belle-mère/mère adoptive (la BANQUE MONDIALE).

    • 17 février 2015 à 17:45 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Pour être terre à terre ou compréhensible par tous, le régime successif depuis 1972 a remplacé l’ALLAITEMENT MATERNEL par le BIBERON et ce qui va avec (lait artificiel/de synthèse, etc..) : Le résultat est un enfant mal en point comme un pays perdu.

    • 17 février 2015 à 17:48 | Saint-Jo (#8511) répond à Isambilo

      « (et s’ils sont plusieurs, ce serait encore mieux, plus on est des fous plus on s’amuse) pour demander le calendrier des travaux pour l’arrondissement. »

      Tiens ! Je n’avais jamais imaginé que ça pouvait-être un « amusement » ! Dans l’état où est ce pays.

    • 17 février 2015 à 18:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’était à la mode et les malgaches l’ont adoptée et on connait maintenant les résultats : l’avitaminose ou la carence en tous genres.

    • 17 février 2015 à 18:25 | caro (#7940) répond à jangobo

      Vous dites :
      « L’utilisation des matériaux locaux est plus qu’improbable car on ne peut pas en avoir en grande quantité » :

      je m’insurge, quand on n’a pas les nerfs de la guerre, il faut faire preuve d’imagination. Et en realite, ce n’est meme pas l’imagination qui serait sollicitee car ils se voient tous les jours et sans effort : des pierres n’en manquent pas chez nous, des carrieres en veux-tu en voila !

      Puisque nous n’avons pas les sous, il faut revenir aux pavés, utiliser les HIMO pour ce faire avec un encadrement par les professionnels du metier. Poser des pavés n’est pas de la mer a boire apres de tres legeres formations.

      Plusieurs problemes se trouveront d’un coup resolus : caniveaux de chaque cote de la route, plus de stagnations d’eaux dues aux nids de poule, plus de rustines, ni d’embouteillages... ; remettre en place le metier de cantonnier qui existait dans le temps pour l’entretien des routes...

    • 17 février 2015 à 18:29 | jangobo (#8776) répond à Isambilo

      La propreté des cours où les mpisafo passaient et condamnaient à des amendes pour les ruelles malpropres est restée jusqu’en 1972 et nous avons, pour cause de liberté éliminé cette pratique.

      C’est vraiment stupide, cette propension à effacer et les bons et les mauvais textes, en cas de révolution.

      On fera monter le député dans la charrette, pour voir l’état des rues et nous serions derrière pour applaudir, au lieu de lui offrir un 4 X 4. Cela l’empêchera de se foutre de nous, derrière les vitres fumées.

      Et on l’accompagnera aussi jusque chez le ministre des travaux publics, pour être témoins du bon état des routes.

    • 17 février 2015 à 18:37 | jangobo (#8776) répond à caro

      Alors caro, comment on va dire que nous avançons avec cela.

      Nous sommes passés de chemins en terre battue vers les chemins pavés et puis vers les routes goudronnées et on va refaire l’inverse.

      Ce n’est pas le goudron qui manque à Madagascar mais le fait de faire passer les marchés par des appels d’offres aux prix faramineux et avec des marchés arrangés. Et la pose de pavés de manière artisanale ne durera qu’un temps et nous revoilà à la case départ.

      Aussi, je m’excuse de ne pas être de votre avis.

    • 17 février 2015 à 18:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Avant et dans le désert, idem pour le prophète Muhammad (PBSL), le recours à la nourrice était la solution lorsque la mère n’arrivait plus à allaiter son bébé.

      De toute façon, un bonhomme de 42 ans comme Madagascar n’a plus besoin de nourrice ni de TUTELLE malgré ses multiples carences.

      Il est temps pour lui de fonder une famille (mariage normal mais pas autre chose) car à 42ans et pas toujours marié est le fond du problème : Pourquoi et Comment ? That is the question et il faut trouver la réponse.

    • 17 février 2015 à 19:05 | caro (#7940) répond à jangobo

      C’est au choix :

      -  soit, preferer le bitume dont le prix du kilometre ne doit pas vous echapper, avec tous les controles du respect des cahiers de charges car on a vu la duree de vie des portions macadamisees en place, si tant est que nos autorites en sont capables ;

      -  soit opter pour cette solution moins couteuse vu l’etat actuel des finances a disposition.

      Mais ne vous excusez point, vous avez parfaitement le droit d’avoir votre avis.

    • 17 février 2015 à 20:06 | Paulo Il leone (#6618) répond à jangobo

      Je me permets de mettre mon grain de sel dans votre débat : je ne suis pas ingénieur des ponts et chaussées mais ne connais plutôt bien l’histoire de l’Antiquité méditerranéenne et européenne, et je crois que caro n’a pas tort de préconiser le retour aux pavés dans l’état actuel des choses à Madagascar.

      Quand la technique du pavage des routes est bien maîtrisée c’est la solution la plus durable et la moins chère à l’entretien. L’histoire l’a maintes fois prouvé.

      Les romains ont commencé à créer dès la république un réseau dense de routes pavées qui leur permirent d’envoyer pendant des siècles leurs légions à marche forcée partout dans l’empire. Ces routes étaient encore carrossables bien après la chute de l’empire romain et étaient encore des axes commerciaux majeurs au moyen âge, des siècles plus tard.

      Les routes pavées exigent un minimum d’entretien à condition d’avoir bien préparé le "’lit’ (les fondations) de la route, ce qui est bcp plus facile de nos jours avec les engins de terrassement dont on dispose.

      Le seul avantage des routes bitumées c’est le confort relatif par rapport aux pavés, mais c’est bien le seul.

      Donc si la solution est un « retour en arrière » apparent et qu’il permet d’améliorer rapidement et durablement le réseau routier existant (ou plutôt inexistant), pourquoi s’en priver ? Parfois innover c’est revenir à des solutions qui ont fait leurs preuves.

      Moralité : méfiez-vous du dogmatisme et de la pensée prêt-à-porter ; c’est toujours l’ennemi de l’intelligence et du progrès !

    • 17 février 2015 à 20:54 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Isambilo

      Inona hoe no vosafo ??

    • 17 février 2015 à 21:25 | jangobo (#8776) répond à caro

      Donc construire à longueur d’année avec un mois de réparation pour un mois de roulage, ce serait 6/6 et nous, lorsque nous construisons, c’est au rythme du moramora et là vous verrez que le remède est pire que la maladie.

      Mais enfin, de l’HIMO sur toute l’année, cela fera quand même du travail pour la population et un peu moins pour les grandes sociétés.

      Vous savez, débattre c’est bien mais je préfère rester courtois car c’est aussi un caractéristique de la culture malagasy.

      Nous disons oui, tout en pensant non et c’est la tournure des phrases qui révélera notre refus.

    • 17 février 2015 à 21:40 | jangobo (#8776) répond à Paulo Il leone

      Mais vous n’avez pas compté sur le poids à porter. Au temps des Romains, il n’y avait que les légions mais aujourd’hui, comment faire des kilomètres de routes sur du pavé, avec des camions qui dépassent les dix tonnes ?

      Le temps perdu sur les routes, les prix des pièces de réparation des voitures reviendront plus chers et c’est le contribuable qui paiera le plus fort.

      Les routes pavées sur quelques kilomètres oui, comme la ruelle qui descend d’Andohalo mais pas pour aller à Antsirabe, ce serait aberrant.

      Pour les routes communales, je suis entièrement d’accord car la circulation y est moindre mais ne préconisons pas cela pour les routes nationales.

    • 17 février 2015 à 21:49 | caro (#7940) répond à Paulo Il leone

      Je suppose que Jangobo plaisante un peu dans sa reponse car des voies pavées dans Tana, ce n’est pas ce qui manquent. Il suffit de monter du cote de Faravohitra ou l’ancien President Ravalomanana est domicilié pour s’en rendre compte. De meme, la quasi exclusivite des voies aux alentours du Palais de la reine est en pavé.

      Certes, les routes goudronnées sont belles et modernes, je dirais meme que si l’on avait a choisir, ce serait encore mieux de ne prendre que de l’enrobé drainant. Mais si cela ne vient que du fruit du quemandage a gauche et a droite, il faut bien y reflechir a deux fois car avec les besoins actuels, si des fonds etaient disponibles, il serait plus intelligent de les affecter a d’autres urgences.

      Je vois tres mal cet etat d’esprit qui cherche les meilleurs avec le peu de moyen tels les deputes qui reclament des 4X4 alors que le pays nage en pleine misere. Et je remets une couche ici en disant que l’Etat n’a pas a leur payer des 4X4. S’ils tiennent a « leur droit » d’avoir un vehicule, qu’ils prennent des Karenjy, cela aiderait cette entreprise installee au pays qui a l’air de leur faire honte. Sinon il y a aussi les motos cross, encore moins cheres.

    • 18 février 2015 à 01:18 | liliquilit (#7755) répond à caro

      Cette idée de pavage des rues est loin d’être idiote. Il y a quelques années, j’ai travaillé dans un pays africain où le principal bailleur a lancé un vaste programme de pavage des rues des bas quartiers de la capitale en priorisant le recrutement des habitants des quartiers qui au préalable ont suivi une formation. Ce programme a été un vrai succès, il a permis de relancer l’emploi dans les quartiers défavorisés et d’améliorer de façon significative l’environnement de ses habitants. Et cette solution est pérenne. Allez visiter le centre Akamasoa du père pédro, vous remarquerez que les rues sont entièrement pavées, en parfait état, et ce sont les habitants qui taillent les pierres dans les carrières d’akamasoa et construisent leurs ruelles. Idem pour les maisons qui sont construites en matériaux locaux par les habitants du centre. Bien sûr, le pavage des rues n’est concevable que dans les quartiers, ce qui n’intéresse pas les nantis qui n’y mettent jamais les pieds, mais Madagascar est un pays pauvre et la majorité des habitants des villes habitent ces quartiers, et l’Etat doit savoir où sont ses priorités.

    • 18 février 2015 à 03:09 | caro (#7940) répond à liliquilit

      Je confirme bien vos dires sur le village Akamasoa pour s’y etre rendu plus d’une fois. Tout est propre, vous ne pataugez pas dans la boue. Absolument rien a voir avec les bas quartiers meme en dehors des periodes pluviales.

      Je pense qu’en ces periodes de vaches maigres, a defaut de mieux et quitte a les changer quand le pays sera de retour a meilleure fortune, il faut bien accepter les pavages meme pour les axes frequentés ou les nids de poules (d’autruches diraient certains) sont legions.

    • 18 février 2015 à 08:32 | Isambilo (#4541) répond à Rakotoasitera Fidy

      Eo indray dia mitady loza Rafidy ! Izay eo no tsapaina ka raha tsy tahy, atody.

  • 17 février 2015 à 16:44 | Razaka (#7817)

    Hello ;

    # # # # # # # # # # # L’Héritage de certaine ECONOMIE PATRIMONIALE malgache ne fait que nourrir et enrichir Ses Mandants Directes.
    Ce modèle économique post colonial est pour moi, générateur de CLANS, de MAGOUILLES et donc de la CORRUPTION à grande échelle tout au long de l’Histoire # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

    # # Je vais essayer de l’expliquer à ma manière, mais avec la validation de tout ce qui s’est déjà passée.
    Généralement, un Malgache, quel que soit son niveau d’étude, s’il n’est pas le Fils d’un Riche ou celui d’un Homme puissant (du pouvoir et des magouilles), il n’aura pas la chance de gravir les échelons.
    Ce n’est pas étonnant que bon nombre de personnes à Mada, font des petits boulots à gauche et à droite pour s’en sortir, alors qu’ils sont parfois bardées de Diplômes.
    Rien que ceux qui peuvent devenir Magistrat par d’autres chemins en est un exemple parmi tant, dans le monde du Clientélisme.

    # # Ce qui a évolué par la suite c’est que Diverses formes de Patrimonialité que pratiquent les Dirigeants Politiques alliés à des Hommes d’Affaires (étrangers & locaux), engendrent une Forte Corruption plus Violente encore.
    ** Pourquoi ??
    Car la Corruption indique aussi que les Contrôles de l’Etat peut être la source des revenus élevés du pouvoir, et incite les COALITIONS DES INDIVIDUS momentanément exclus des Réseaux de Clientèles, à SURINVESTIR dans la conquête du Pouvoir afin de contrôler par la suite une grande partie des Rentes. Coup d’Etat et Putschisme en témoignent.
     ! ! ! ! C’est un CYCLE INFERNAL ! ! ! !
    Ce sont aussi ces COALITIONS qui ont renforcé la Puissance des KARANA et même des CHINOIS qui les finançaient ou qui les financent toujours, jusqu’en jouant les Pyromanes-Pompiers LOCAUX !!
    ** En plus dans l’Economie Patrimoniale malgache, les facteurs de productions ne sont pas partagés et démocratisés (car aussi Enseignement et Education non démocratisés). Ils sont contraires au choix productif que peut faire un Président afin d’augmenter les Ressources à distribuer légalement.
    ** Les Patriarches Patrimoniaux et ses Serviteurs (dont des Hommes du pouvoir) n’affectent quasiment pas leurs Ressources sous forme de biens publics productifs ou de transfert.
    La dévaluation continuelle de la monnaie malgache en est une des Conséquences aussi.
    Ils les utilisent illégalement pour s’enrichir personnellement et notamment à un Usage politique : corruption, clientélisme politique permettant d’améliorer sa Probabilité de rester au Pouvoir. L’exemple des députés actuels en dit long.
    ** Je verrai bien car le PM souhaite instaurer c’est ce qu’il appelle ‘’Développement Durable’’ qui pourtant, doit concourir notamment à l’amélioration de l’IDH.
    Wait en See dixit Mihaino, Caro, ….
    ** Les Corruptions de second niveau dans ce Contexte ne manque pas de gangrener les Administrations Publiques.
    Ce qui explique que si les Fonctionnaires veulent augmenter leur salaire, ils n’ont qu’à collecter correctement les Recettes Publiques de l’Etat, source de revenues redistribuables.
    ** Cette Corruption généralisée, du plus Haut au plus Bas de la hiérarchie, peut finir par s’ancrer dans la culture même : dans ce cas, quelle décadence collective !!

    °°°°°°° Pour s’en sortir °°°°°°° :
    # # # # # # Une RUPTURE totale à cette Mentalité de toute une Génération est donc à projeter dans l’avenir. Il y a du travail car je ne vois pas qui pourrait entamer un tel Chantier autre que les Jeunes et le Peuple qui n’en font pas parti et non acteurs du Système ou Ceux qui veulent vraiment changer les choses.
    *** L’Education des jeunes et l’Enseignement me semblent une Arme pour faire émerger d’autres Citoyens qui prendront conscience notamment de son Histoire.
    *** A mon avis seule ‘’la RUPTURE totale à cette Mentalité de toute une Génération’’ peut arriver à une Décentralisation effective dans tous les sens de ce terme.
    Car après, le développement de chaque Région devient plus accessible mais obligatoire, si l’on veut que le Pays soit réuni car plus de laissé pour compte.
    *** A partir d’un Concept de Développement SOLIDAIRE, chaque Région doit avoir une certaine Autonomie Territoriale. Dans ce cas, le Pouvoir Local est plus PROCHE du Peuple et leurs Censures locales sont plus DISSUASIVES. A mon sens c’est une Forme de Pseudo-Fédéralisme qui peut faire émerger Synergie et Emulation Saines entre chaque Région, car la nouvelle mentalité conditionne tout le monde à être Responsable. Le Concept va exiger aussi à ce que chacun soit Acteur du Développement inclusif à leur niveau respectif dans sa propre Région.
    *** Cette forme de Pseudo-Fédéralisme donne de l’Autonomie territoriale qui rendra les Peuples plus responsables, car on ne peut plus dire que c’est la Faute des Autres.
    *** C’est une forme de Gouvernance régionale où la démocratie est aussi plus directe.

    # # # # # # Pour prendre un exemple à grande échelle. Regardez le cas l’EU qui est au bord de l’écartèlement, car l’Europe Fédérale et Solidaire ne peut pas exister facilement (Histoires et Cultures économiques différentes de chaque Pays y sont présentes depuis).
    Par conséquent, il n’y a pas de ‘’Notion de Peuple Européen’’ dans l’EU actuel. Le Peuple Européen est plus Large qu’il ne l’est actuellement dans l’EU !!
    L’Impossibilité du Fédéralisme de l’EU, la détruira tôt ou tard ….
    ****** Or à Madagascar, il y a un Peuple Malgache, tel qu’à partir d’un Concept de Développement élaboré, l’Autonomie territoriale de chaque Région va même participer à la Consolidation de leurs Richesses et de leur Savoir-Faire *******.

    # # # # # # La préservation de la CULTURE malgache et le développement et l’amélioration de l’ARTISANAT font un ensemble qui VALORISENT leurs Créateurs.
    ** Car c’est aussi une forme de lutte contre tout ce qui peut entraver la Personnalité de chacun.
    Pourquoi ? Car la préservation de la Culture et celle du Savoir-faire local ont permis à bon nombre de Pays Asiatiques à forger leur Peuple contre toute forme de Domination de l’extérieur. Mais oui : regardez l’exemple d’un petit Pays comme le Vietnam, qui arrive à s’en sortir même si tout n’y est pas encore tout rose.

    # # # # # # Nos Maux ne doivent PLUS être de la faute des Autres, mais c’est notre capacité de Patriote à prendre en main notre Avenir qui n’existe pas encore.

    • 17 février 2015 à 17:10 | Isambilo (#4541) répond à Razaka

      Seulement voilà. Il y a toujours eu 2 cultures politiques à Dago. La première a connu le royalisme (un mpanjaka et ses vohitra. On peut être mpanjaka d’une dizaine de toits) et un début d’organisation de la société. La seconde n’a jamais connu d’autre que la société lignagère et n’est jamais parvenu au stade d’un commencement d’état.
      Allez tenter de mettre en place une administration territoriale respectée par tous avec ça.
      La période coloniale n’a pas arrangé les choses parce que l’île était divisée en 2 : le Madagascar utile avec la côte Est et les Hautes Terres Centrales d’une part. Le reste du pays, de l’autre (Sud Ouest, tout l’Ouest et une grande partie du Nord).
      Nous avons quand même fait d’énormes progrès depuis puisque nous ne vendons plus nos compatriotes. Ou il n’y a plus d’acheteurs

    • 17 février 2015 à 17:45 | Saint-Jo (#8511) répond à Isambilo

      Moralité : ne touchons à rien. Tout est bien comme il est maintenant.
      Eh ! Non ! Il faut vivre loin du pays pour ne pas savoir que rien ne va.
      Donc il faut trouver un moyen pour sortir le pays de cet enfer.
      Et ce n’est pas en se contentant un tazan-davitra que l’on pourra trouver une solution.

    • 17 février 2015 à 21:01 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Isambilo

      Croyez vous vraiment que ce fut un progrès ??

      Je parle de l’arrét de ces ventes

    • 17 février 2015 à 21:24 | Isambilo (#4541) répond à Rakotoasitera Fidy

      Après longue réflexion...non. On aurait pu vendre Rajoelina et Ratsirahonana, même à perte ; notre grand timonier Ratsiraka, avant que les bateaux chinois et etasuniens arrivent, Laisoa sy koteleta, etc.

    • 17 février 2015 à 21:33 | Isambilo (#4541) répond à Saint-Jo

      Je n’ai jamais dit qu’il ne faut rien toucher. Et ce n’est pas parce qu’on n’est pas sur place qu’on n’a pas de solutions.
      Madagascar n’est pas un cas unique. Ce n’est pas le centre du monde. En 57 ans (1958 et non 1960 qui est l’année du début de la période néo-coloniale) nous n’avons connu qu’un assassinat de chef d’état et un coup d’état. Voyez la Thaïlande pour la même période : coups d’état, dictature militaire, corruption en milliards de $, guerrilla islamiste dans le Sud, minorités écrasées, les magouilles de la famille Taksin. J’arrête là.
      Alors il faut arrêter de pleurer, de s’auto-flageller et militer. Ce que je fais.

    • 18 février 2015 à 02:13 | caro (#7940) répond à Razaka

      Hello Razaka,

      Vous avez developpe beaucoup d’idees interesantes qui meritent reflexion dans une perspective globale. C’est tout a votre honneur de prendre du temps pour les concevoir, puis les proposer aux autres avec ce theme d’anarchie qui n’est qu’une des parties de la consequence de la corruption, celle qui regne dans ce pays. Chacun essaie de tirer la couverture a lui sans penser ni aux autres, encore moins au respect des regles qui doivent etre observees dans une vie en societe : et l’anarchie devient « la norme ».

      Nous sommes tellement habitues a ce contexte que la plupart d’entre nous ne nous rendons plus compte, mais ce sont les autres, en particulier les etrangers qui en sont sensibles et relevent pas mal de choses sur ce forum pour nous les rappeler. C’est ce que je pense avoir compris dans ce que vous entendez par rupture avec une certaine mentalite qui va concerner « ... toute une Génération (est) donc à projeter dans l’avenir » comme vous dites. Je dirais meme que cela demandera plus d’une generation car il ne faut pas oublier que jusqu’a ce jour, c’est-a-dire presque 100 ans plus tard apres Gallieni, Madagascar continue a ne produire que des resultats des programmes de formations et d’institutions herites de la colonisation, et c’etait dans le but de servir les interets des gouvernants de l’epoque.

      Mon propos n’est pas de rejeter aveuglement tous les echecs actuels sur ce qui s’etait passe dans le temps. J’y reviendrai plus loin. Je voudrai pour l’instant signaler et vous en avez parle egalement, qu’un grand chantier doit etre mene depuis la formation de base, c’est–a-dire un programme scolaire qui doit tenir compte de notre histoire, de notre culture, de notre conception de la vie, de l’organisation sociale et administrative,... En somme tout ce qui concerne la periode pre-coloniale, coloniale, post coloniale jusqu’en 1972, puis les periodes d’apres jusqu’a aujourd’hui. Doivent donc etre pris en consideration tous elements qui parlent des traditions, des contes, des philosophies de la vie, de l’organisation sociale ou administrative, ... susceptibles de faire ressortir ce qu’est la personne malgache afin de determiner avec precision ce qui peut lui correspondre tout en les adaptant avec le monde moderne actuel.

      Je reviens sur la question de nos echecs. Il est facile de rejeter les pierres sur les autres quand on n’a pas su gerer les affaires comme elles devaient l’etre. J’ai mon avis precis sur la colonisation, mais il faut avouer que les malgaches ont une grande part de responsabilite sur l’etat actuel des choses.
      Nous avons besoins d’integrer beaucoup de notions pour faire face au monde moderne actuel. Quand vous savez que rien que pour la notion de maintenance, nous « ne la connaissons pas », de meme pour la « constitution de provision » en matiere comptable, alors que ces notions constituent la base de la perennite de la poursuite des activites en entreprise. Chez nous, la tendance est plutot d’user jusqu’au bout les machines avant de songer a leur remplacement tout en assurant un service minimum pour l’entretien.
      Et je ne vous parle pas d’autres domaines tels que la culture, entre autres, ou le patrimoine national constitué par le Palais de la Reine, par exemple, qui est un joyau pour l’ensemble du pays a ete incendie car sa valeur n’a pas incité les autorites a lui apporter les protections indispensables. De meme, c’est pour cette raison que la couronne de la Reine Ranavalona a disparu car son mode de conservation n’etait pas a la hauteur.

      Je termine avec l’histoire de federalisme. A titre personnel, je crois que la diversite est une richesse et que notre pays etant une ile, nous parlons tous une seule langue meme si une variante sensible existe, un patois comme on dit dans certains pays, nous n’avons aucune frontiere a partager avec d’autres pays, il nous appartient de rester unis en preservant nos specificites, mais en concevant un mode de developpement en harmonie avec les realites locales. Votre idee de gouvernance locale me semble bien correspondre a cette vision.

      Cordialement

  • 17 février 2015 à 17:03 | jangobo (#8776)

    Avant lorsqu’on parlait de la vieille classe politique, on parlait de dinosaures.

    Maintenant, les dinosaures, c’est de la préhistoire, nous disons maintenant vautours qui s’agglutinent sur les pauvres du Sud et d’ailleurs.

    Avec le fédéralisme, la classe politique ne mangera plus au salon, là où il faut savoir se tenir et manger avec les cuillers et fourchettes.

    Elle pourra enfin manger à la cuisine où il n’y a plus à faire la sainte nitouche. On se servira directement dans la marmite, avec le visage tout barbouillé.

    Il n’y a jamais eu de mauvaises Constitutions, il n’y a eu que des mauvais utilisateurs et un chat reste un chat et un coup d’Etat, un coup d’Etat

    alias kotondrasoa

    • 17 février 2015 à 18:03 | betoko (#413) répond à jangobo

      Désolé de vous contre dire , mais la constitution de la IV éme république est la plus mauvaise depuis 1960 , il faudrait au moins l’amender .
      Quelque chose me dit que le régime de Hery Rajaonarimampianina ne teindra pas longtemps ,reste à savoir quand est ce qu’il va tomber

    • 17 février 2015 à 18:47 | jangobo (#8776) répond à betoko

      Mais betoko, je croyais que c’était votre protégé qui avait fait élire cette Constitution.

      Cette Constitution n’est pas mauvaise en soi si nous voulons appliquer les textes qui en résultent mais voilà, nous ne voulons pas car cela limite les pouvoirs régaliens du Président et Rajao ne veut surtout pas de cela.

      Cela me rappelle les propos de Paul Rabary, au temps où il n’était que sociologue. Il disait que le Président a les mêmes pouvoirs qu’un roi à Madagascar. Maintient-il ce qu’il dit ou il est maintenant le tompomenakely du mpanjaka en exercice et se tait.

      Répondez-nous, Monsieur le Ministre.

      Je parie que le régime de Rajao tiendra car le peuple n’est plus assez fou, pour se fourvoyer encore une fois sous les menées d’un sans-titre, votre cher protégé.

    • 17 février 2015 à 21:03 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à betoko

      Ce qui est bien avec vous betoko : c’est qu’il y a toujours quelque chose qui vous dit quelque chose

  • 17 février 2015 à 17:52 | FINENGO (#7901)

    Après avoir lu les 101 premiers Posts concernant l’article ci-dessus, il s’avère que certains écrits ne valent pas la peine d’être lu.
    Quand je lis ce que certains ont comme réflexion, en ayant sens cesse en bouche ou au bout du crayon, cette facilité à mettre sur le compte des étrangers en particulier de la France, la catastrophe de la Gouvernance du Pays ( Madagascar ), il y a de quoi à se poser la question si certaines personnes ont vraiment la faculté de se regarder dans un miroir. et de là se dire qu’est ce qui va et qu’est ce qui ne va pas.

    Certains disent que c’est la France qui nous a transmis les maux, qui nous torturent à l’heure actuelle. En particulier parait-il l’Arrogance . Et oui à partir de ce moment là le Fils pourra toujours se justifier pour sa dépendance à l’alcool, car son Père était un ivrogne. De quoi à dormir debout...Et comme dirait le Proverbe du pays ce n’est nul que du Valim-borengina. Alors quand on peut s’octroyer un tel raisonnement, il ne faut s’étonner de ce qui se passe au Pays. Pas de fumé sans feu. Raisonnement très très limité et dénudé de tout sens...Depuis plus de 50 ans le pays sombre et les concernés restent de marbre....Il faut que certaines personnes sachent qu’un Etat n’est ni plus, ni moins qu’une Famille et une Famille qui n’a aucune cohésion est une Famille éclatée et non productif...C’est le cas de notre Pays...Donc de Grâce, ayons un esprit critique, commençons déjà à faire notre auto-analyse, notre auto-critique, avant d’accuser Paul, Pierre ou Jacques pour tous les maux qui nous tombent dessus, qui quelque part est de la faute de tous (le Peuple). Dans un Pays ou plus de la moité du peuple vit avec moins de 1 Dollar par jour que dieu donne, et que les Député de ce même Pays revendiquent des 4x4 pour assouvir leur besoin personnel, qui n’a aucun rapport avec la gestion de leurs administrés, il y a de quoi à se poser des questions plus que sérieuses...Je vous conseille de faire un tour sur les site Face Book de La Présidence de la République Malgache, pour ceux qui ne l ’ont jamais consulté. Il y a de quoi à Tomber de haut. Au Pays il y a deux Classes pour le Peuple et pas un de plus. Le Clan des plus aisés et le Clan des oubliés..C’est ça la réalité du Pays.
    Sans mettre en accusation qui que ce soit...Réfléchissons en étant responsable.

    • 17 février 2015 à 18:05 | Saint-Jo (#8511) répond à FINENGO

      Pour l’instant, compte tenu de la situation dans ce pays, il y a deux sortes de gasy.
      Ceux qui sont partis à l’Etranger. Et ceux qui rêvent d’aller à l’Etranger.

    • 17 février 2015 à 19:09 | jangobo (#8776) répond à FINENGO

      J’ai été sur le site et j’en suis sorti, plus ignorant que jamais.

      Ce que j’ai retenu. C’est encore plus pire que la THVM. Là au moins, on peut passer sur d’autres chaînes. Sur le site de la Présidence, il n’y a que de l’auto-satisfaction.

      Du béni-oui-oui. Tout ce que le Président fait est impeccable.

      De plus, il n’y a pas de kere à Madagascar puisque le site n’en parle pas.

      Dans le site, Ra8 est libre comme l’air et ce sont les mauvaises langues qui disent qu’il ne peut même pas aller à l’église.

      Le site ne parle pas d’embouteillages, ni du mauvais état des routes.

      Il y a beaucoup d’étrangers sur le site. Pour insister sur le fait que nous sommes vraiment dirigés de l’Extérieur.

      Je me regarde encore une fois dans le miroir et je vois derrière moi un Rajao qui est toujours présent sur les ondes, qui ne parle plus de ce qu’il a fait à l’Extérieur (comme s’il payait de sa poche ses voyages). Pour dire qu’il n’a pas de comptes à rendre à personne.

      FINENGO, pouvez-vous m’expliquer autrement vos idées sur la visite du site PRM ?

    • 17 février 2015 à 19:41 | Paulo Il leone (#6618) répond à FINENGO

      Votre post me fait chaud au coeur !

      Si il y a des gens comme vous, qui réfléchissent, y a encore de l’espoir pour ce pays.

      Bon courage !

    • 17 février 2015 à 19:59 | FINENGO (#7901) répond à jangobo

      Bonsoir Jangobo,

      Désolé pour votre déception en ayant fait un Tour sur le Site Face Book de La Présidence de la République Malgache....Mais je vous rassure tout de même que moi même il y a 2 semaines de ça ayant eu l’info par un ami de Tananarive je me suis pressé d’aller jeter un oeil et la Réaction était similaire à la votre. Tellement de choses m’ont choqué et exaspérer que je me suis permis d’intervenir en y mettant une réflexion écrite sur ce site sous une photo prise soit disant durant la récolte de fond pour les sinistrés du sud de l’ile...Cette intervention les a déplu et il m’ont répondu avec une certaine arrogance qui ne m’a pas du tout intimidé et je leur ai remis une couche de plus en détaillant plus ou moins leur arrogance et leur malfaisance.Jusqu’à ce jour, je n’ai pas eu de réponse....Je suis Malgache, j’y suis né, j’y ai grandi donc j’estime que je peux me permettre de dire HAUT et FORT ....Cette République est une REPUBLIQUE de FOUTAISE que ça déplaise à beaucoup, c’est mon avis. Madagascar ne comprend que deux CLANS. Le Clan des RICHES et le Clan des Laissés pour compte...Et ce que je trouve le plus insupportable, on s’octroie le droit de critiquer le soit disant Pays colonisateur et à côté de ça on fait pire ...C’est du jamais vu...Ca ne se voit qu’au pays...Et quelque part je ne m’en fait pas de trop pour tout ce qui arrivent au Pays, car quelque part en faisant bien l’analyse...Le Malheur du Pays s’appelle Désiré.A croire que la Population s’y plait dans leur situation. Sans aucune animosité de méchanceté de ma part...Qu’elle gachis !!!!

    • 17 février 2015 à 20:31 | FINENGO (#7901) répond à Paulo Il leone

      Bonsoir Paulo,

      Je me présente très rapidement. Je suis d’un Père Français et d’une Mère Malgache.J’ai passé toute mon enfance sur Madagascar, y compris mon adolescence et aussi étant adulte, un de mes mes enfants y est né. Je suis marié à une Malgache de Vavatenina, sur la côte Est du Pays. J’ai eu fait mon service militaire à Madagascar au sein du Corps du Service Civique et j’enseignais c’était le curcus à la sortie de ma formation Militaire de l’école des Cadres d’Antsirabe. Et ceci date de 1974..Mdr..Ca commence à faire ...

      En 1976, Comme mon Paternel a été toujours persécuté pour cause d’être Français, tout en étant Malgache car il avait aussi sa carte d’identité Malgache...La Migration vers la Métropole fut entamée...J’ai aussi servi la France car j’y ai passé 22 ans de ma vie au sein de l’armée Française d’où j’ai ma Retraite depuis 1998.

      Mais mon attachement pour le Pays dépasse l’attachement que j’ai pour la France au niveau sentimental, sur lequel je ne m’explique pas.

      Je ne veux accusé personne,mais si certains se sentent viser par mes Propos, j’en serais heureux et attristé en même temps car il doit y avoir un brin de vérité à ce que je dis.

      Mais ne ditons pas que Parler aux sourds est un dure labeur.

      Les Problèmes de Madagascar sont des problèmes créer de toute pièce par des individu avide de Pouvoir pour pouvoir se remplir les Poches...La Preuve les Hôtels Tenus par la Mafia Italienne de Nosy Be à Ambatolampy juste au-dessus de Tana, j’y étais, j’y ai mangé avec la Famille l’or de notre passage en Vacances au Pays. Nous avions traversé Mada en Long de Tananarive à Morondava dans le sud où ma Frangine vivait à l’époque et les Bandits de grands chemin y faisaient déjà leur besogne et c’était en 1996....Enfin j’arrête, d’autant plus qu’il y a beaucoup à dire....Le Forum je le lis pratiquement tous les jours, mais en présence de certains propos Fanatiques et des insultent je m’abstiens autant que possible d’intervenir...
      Meilleurs salutations !!!!

    • 17 février 2015 à 20:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à FINENGO

      Je recopie une partie de votre post :
      - « Je suis Malgache,j’y suis né,j’y ai grandi ==donc==.donc j’estime que je peux me permettre de dire fort et haut... »Cette République est une République de foutaise« que ça déplaise à beaucoup,c’est mon »AVIS" ;

      Pour MOI,
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com
      - « Vous êtes à l’étranger.Sans vouloir vous vexer,si vous êtes à Madagascar,en ce ce moment,vous êtes un »PREMIER LECHE « Q » du POUVOIR,en PLACE".
      Que font-ils vos parents à Madagascar ?

      Cordialement

    • 17 février 2015 à 21:01 | jangobo (#8776) répond à FINENGO

      Bonsoir FINENGO,

      Je dirai plutôt points de vue similaires mais réactions différentes.

      Je me sens pieds et mains liés.

      Et on en aura encore pour quatre ans. A l’allure où les choses tournent, j’ai bien peur d’être très négatif et je n’y peux rien.

      Et nous avons fait le mauvais choix de choisir par l’appât de l’argent facile et les gens ont voté pour un billet de 100 ariary, en ignorant que chaque billet de 100 ariary leur reviendra à 10000 ariary, avant que les tenants du pouvoir pensent à faire quelque chose pour le pays.

      L’état actuel des choses est donc de notre faute et ça, je ne le nie pas mais je ne peux quand même pas accepter le déni de l’histoire que d’autres font.

      Enfin, tout le monde peut changer et je prie pour que les dirigeants changent sinon, ce sera encore cinq années de perdues.

    • 17 février 2015 à 21:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à FINENGO

      Ah !
      - vous faîtes parties des lots « franco-malagasy » expédiés par DIDIER.Je vous comprends. Très mal accuellis par les métropolitains==pour== votre retour et votre mère a subi des « HUMILIATIONS » par des regards et des messes basses ;
      j’arrête là !
      FINENGO,
      je suppose que votre propre famille était rejetée par « LA FAMILLE » de votre Père !ou par le « VILLAGE »

    • 17 février 2015 à 21:28 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ecoutez Monsieur Basile,

      Vos opinions en font partis des opinions des basses rues et encore je modère mes propos. Déjà et d’une mes chers Parents ne sont plus à Madagascar car avec la RAGE de nos compatriotes qui vous ressembles comme deux gouttes d’eau, ils ont quitté le pays avec toute la petite Famille ne voulant pas vivre ce que vous êtes entrain de cautionner chaque Jour que Dieu donne. Et Pour satisfaire vos besognes, ils sont Décédés et leur caveau est sur Barbantane.

      Et je vous retourne vos réflexions à cent balles....Le LECHE Q c’est bien votre personne à soutenir un Régime insoutenable. Vous n’aviez même pas honte de vos propos sur ce Forum et d’autant plus à votre âge, la raison doit l’emporter, mais que dalle, plus vous preniez de l’âge plus vous êtes dépravé...Par définition, celui qui soutient un assassin est assassin lui même. Et c’est votre cas. J’interviens rarement sur le forum malgré vos propos indécents qui tous les jours vous portent préjudice sans que vous vous en rendiez compte. Mais bref c’est votre manière de faire, pourquoi pas. Mais sachiez tout de même, que je n’ai rien contre votre personne en tant que telle, mais votre Mentalité je le qualifierait, de moins que rien ...Vous êtes la plus Grosse M.E.R .D.E de le Monde n’a jamais connu ...Avec tous mes compliments. Vous êtes sur la bonne voie...Mange M.er.de...C’est le cas de le dire....On peut me rayer du Forum par rapport à mes propos en vers vous ça ne me dérange nullement pas...Cela serait un grand soulagement de ne pas pouvoir parcourir vos lignes indignes remplies d’idioties....A Bon entendeur salut !!! D’une Bassesse d’esprit jamais vu....

    • 17 février 2015 à 21:56 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je ne me suis Pas trompé, pour votre cas....Vous croyez tout savoir mais en réalité vous n’êtes même pas un ignorant, mais plus qu’un ignorant et je n’ai le qualificatif qui y va pour vous qualifier...Mes Parents n’étaient pas refoulé par le village comme vous le prétendiez, mais rejeté par vos admirés de l’Etat. Ma famille n’a pas était expulsée non plus, mais de son propre gré est partie d’elle même ne pouvant plus supporté les manigance de l’Etat dirigeant. Et je vous prie de me croire qu’à notre arrivée en France Métropolitaine, aucun n’a souffert d’un mauvais traitement de l’Etat...Et je peux vous ajouter que beaucoup de rapatriés comme moi y sont toujours dans leur deuxième patrie en s’en portent très, très bien et n’ont rien à envier aux natifs métropolitains...En Particulier en ce qui me concerne, j’ai bien gagné ma vie sans profit envers le RSA, et une retraite que je qualifierait de Bonne par rapport à la retraite de beaucoup...Pour ainsi dire je ne m’en plein pas, j’ai pu construire ma maison et mes frères et soeurs idem, et pour vous dire en toute Franchise Ma vie est ici ainsi que celle de mes enfants et de mes petits enfants...Et j’en suis heureux, je ne dirais pas plus que vous car vous êtes certainement un Grand rentier Malgache installé dans la région parisienne comme beaucoup dans votre espèce....Con ; ;nard !!!!!

    • 17 février 2015 à 21:57 | jangobo (#8776) répond à FINENGO

      Et je vous félicite de ne pas perdre de vue le pays bien que votre sentiment ne semble pas être payé de retour.

      Vous savez que dans un champ, il existe aussi les pourris. Alors, je vous incite à rester sur le forum.

      Vous êtes un natif, un compatriote et vous avez bu de l’eau de Manangareza.

    • 18 février 2015 à 01:33 | Gilles (#8709) répond à FINENGO

      Cher Monsieur , je viens de parcourir vos commentaires , un seul mot me vient a la bouche : Respect , merci pour votre honnêteté intellectuelle et bravo pour votre clairvoyance , cela remonte le moral de constater qu il existe sur le territoire malgache des personnes sensées , et qui n hésite pas a dire la vérité sur ce pays !! Cordialement

    • 18 février 2015 à 02:11 | rayyol (#110) répond à Gilles

      Un probleme a l’ampleur de l’importance que vous lui accordez.Il se nourrit a même vos insultesSi vous ne voulez pas qu il existe ignorez le Ou alors vous vous complaisez a faire son jeu

    • 18 février 2015 à 05:44 | Gilles (#8709) répond à rayyol

      Rayyol , votre sagesse vous donne raison et je devrais m efforcer de suivre vos conseils , cela dit je compte croiser ce monsieur avant qu il quitte le territoire français , histoire de lui remettre les idées en place . Affaire a suivre , encore merci de me rappeler ma stupidité a vouloir dialoguer avec cet individu détestable . Cordialement

    • 18 février 2015 à 12:20 | Paulo Il leone (#6618) répond à FINENGO

      content de vous lire sur ce forum !
      cordialement
      PIL

    • 18 février 2015 à 17:48 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à FINENGO

      Bravo,vous avez trouvez son vrai nom ,c.....d !!!!

  • 17 février 2015 à 17:58 | Saint-Jo (#8511)

    De toutes les façons, aucun décideur politique ne vient voir ce qui s’écrit sur ce forum.
    Et même, est-ce qu’il y a au moins 1 parmi ces politiciens qui lit MT ?
    Donc ce que nous écrivons ici restera semblable à des coups d’épée rageusement assénés dans l’eau.
    Alors dans le meilleur des cas nous ne pouvons qu’atteindre un malheureux pirina qui a oublié d’aller s’abriter.
    Par contre, à chaque coup donné nous nous mouillons davantage.

    • 17 février 2015 à 18:31 | Razaka (#7817) répond à Saint-Jo

      Hello Saint-Jo.

      Les Ministres qui ne lisent pas MT, malheureusement, vous avez certainement raison Saint-Jo.

      Mais d’un autre côté, le Pouvoir arrive aussi à savoir ce qui est écrit dans les Medias quand un ou plusieurs des leurs sont mis en cause par des Sales Affaires !
      Jusqu’à emprisonner dès le lendemain, les Rédacteurs des Journaux informateurs concernés.

      Quand vous parlez de 2 sortes de Gasy plus haut, je dirai plutôt que cela fait partie de notre Diversité au même titre que nos Différentes Régions.
      Pour moi cette Diversité pourrait concourir à plusieurs Richesses à consolider si notre volonté et de vouloir réussir ensemble.
      Avant l’élection, La Tunisie avait bien eu son Gouvernement de Transition composé de Diasporas tunisiens de par le Monde et de Leaders locaux. Ce qui était loin d’être le cas de Madagascar.

    • 17 février 2015 à 20:52 | Mihaino (#1437) répond à Razaka

      Bonjour RAZAKA ,
      J’ai lu 3 fois votre long post de 16:44 aujourd’hui ! BRAVO et Merci car j’ai beaucoup apprécié votre style et surtout vos analyses très pertinentes .
      Concernant l’expression anglaise « Wait and see » que CARO et moi-même nous avons toujours utilisée , je préfère l’abandonner cette année 2015 car depuis 2002 je l’ai véhiculée vainement ! J’estime honnêtement CARO puisqu’il (elle) sait défendre ses convictions et partage ses solutions !
      Bonne continuation RAZAKA,
      Cordialement,

    • 17 février 2015 à 22:54 | Razaka (#7817) répond à Mihaino

      Hello Mihaino ;

      Le peu de temps que je pouvais intervenir ici, j’ai toujours essayé d’exprimer ce que j’avais à dire.
      Vous faites partie des gens que j’apprécie ici, car vous m’aviez appris des choses que je ne connaissais pas avant. Etant encore jeune, j’ai certes terminé mes études et je travaille depuis un an, mais il me manque les expériences encore, car je n’ai pas encore 30 ans Mihaino.

      Cordialement.

    • 18 février 2015 à 00:13 | Mihaino (#1437) répond à Razaka

      L’avenir est devant vous RAZAKA et ayez toujours la patience et la persévérance dans tout ce que vous entreprenez....
      Vu votre âge de - 30 ans , je peux vous dire que mes premiers étudiants à l’Université de MADAGASCAR ( à Antananarivo & Toamasina) sont de votre génération !
      Portez-vous bien et continuez votre parcours avec OPTIMISME et courage !
      CORDIALEMENT,

  • 17 février 2015 à 18:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Notre ami(e) Isandra, celui/celle qui prend la parole des apôtres (en majorité des pêcheurs convertis) comme parole de Dieu, est absent du forum aujourd’hui.
    Qu’est-ce qu’il veut ses anciens pêcheurs devenus disciples de Jésus ?
    Ils priaient DIEU chaque jour pour une mer calme et des filets remplis de poisson : Jésus l’avait fais une fois par une connaissance plus élaboré que ceux des pêcheurs et le voilà déifié à vie dans la bible et par beaucoup de chrétien jusqu’à ce jour.
    Il en est de même des autres miracles même si de nos jours faire accepter les éventuels miracles relève plus d’un parcours de combattant (à cause de la science) que de la magie.

    • 17 février 2015 à 19:15 | jangobo (#8776) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Il y a ceux qui ont été vénérés pour n’avoir rien fait.

      Et après lui, son gendre et qui encore ?

      Aussi, laissons la religion parce que cela fâche et débattons plutôt de politique car cela dérange.

  • 19 février 2015 à 16:38 | Lucie (#101)

    Quelle tristesse ......Un si beau pays ...

  • 20 février 2015 à 21:08 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - On veux être le grenier de l’océan indien ??? je soutiens le 1er Ministre et le Président mais là ce n’est pas du sérieux ...
    - Halte à l’improvisation - à l’amateurisme .
    QUE DIEU NOUS OUVRE LES YEUX

    • 20 février 2015 à 21:13 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      - 250 partis politiques à Madagascar ???
      - Nous avons tous le même but : « VAINCRE LA PAUVRETE » , pourquoi les partis ne fusionne t’ils pas pour être plus performant ??? plus professionnel .
      - QUE DIEU NOUS AIDE

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 337