Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 décembre 2017
Antananarivo | 16h14
 

Politique

Conjoncture

C’est la confusion

mercredi 22 novembre | Bill

La CENI se déclare prête pour les élections. Les consultations des parties prenantes ont été effectuées avec succès et la liste électorale est dans les normes ; on approche le seuil des 10 millions d’électeurs inscrits. La balle est entre les mains du gouvernement alors que les « opposants » et un pan de la société civile réclament un débat sur les textes de loi ayant trait aux élections avant leur dépôt auprès du Parlement. Le dernier conseil des ministres de ce 21 novembre 2017 a adopté trois avant-projet de loi organique : celui du régime général des élections et référendums, celui relatif à l’élection des députés de l’Assemblée nationale, et enfin celui relatif à l’élection du Président de la République.

D’après Thierry Rakotonarivo de la CENI, beaucoup et en particulier les formations politiques et la société civile craignent que les textes de loi finalisés par le comité interministériels n’expriment pas l’esprit et les recommandations retenus et adoptés lors des consultations des parties. L’ombre du sort du code de la communication préparé par les acteurs des médias et adoubé par les organismes onusiens, mais une fois adopté et promulgué, a été remis en cause par les gens de la presse, plane dangereusement sur les prochaines élections. C’est certainement pour écarter toute menace du genre crise politique que Thierry Rakotonarivo a expliqué et demandé au gouvernement de clarifier l’article 47 de la Constitution, d’une part qu’il n’y aura pas de recul de la date des élections et d’autre part qu’il n’y aura pas de prolongation du mandat du président de la République. Plus clairement poursuit-il, que le gouvernement précise que les élections vont se dérouler entre le 25 novembre et le 25 décembre 2018.

Réagissant à toutes ces commentaires et revendications le président du parti au pouvoir et président du Sénat, Rivo Rakotovao, a été on ne peut plus clair : il est intolérable que les décisions et actions du gouvernement soient contestées par quiconque alors que des consultations en bon et du forme ont été observées. Le Premier ministre malgache et l’ambassadeur de l’Union européenne sont du même avis pour dire que le pays doit cheminer dans la stabilité vers ces élections démocratiques, transparentes et acceptées par tous.

80 commentaires

Vos commentaires

  • 22 novembre à 10:07 | walesa (#5863)

    Bonjour,
    Rever des elections libres, transparentes et equitables pour tous les candidats et partis n’est qu’une utopie ! Rever d’elir un quelconque président capable de redresser ce Pays n’est qu’une utopie ! Et meme si nous aurons un bon candidat « tia tanindrazana » elu à la function suprème, il ne pourra rien faire tout seul ! Sachons, que depuis de lustres notre Pays est livré à la mafia de richissimes hommes d’affaires qui nous dirigent et qui n’ont AUCUNE notion du patriotisme - cruelles de par leurs actions qui s’avèrent catastrophiques pour leur compatriotes rendus en esclavage !. Qui que ce soit au pouvoir sera tjrs obligé de se soumettre à leur commandes !
    Les solutions ? Je ne sais pas, s’il y en a une ! Peut-etre la revolution balayante sur son passage toute la pourriture - mais vu ce peuple soumis à toutes les epreuves, qui perdurent - je n’en crois pas. Ultime solution sera de mettre ce pays en faillit et en train de s’entredechirer sous tutelle de l’ONU. Sinon reste encore le choix de devenir une colonie chinoise !

    • 22 novembre à 19:03 | fidele (#5622) répond à walesa

      Très bon commentaire de walesa peut être ce monsieur ou madame est parenté à lesa walesa ancien président syndical de Pologne devenu président après . il ou elle à bien analyser la situation qui se passait à mada depuis le général Ramantsoa

  • 22 novembre à 10:13 | râleur (#3702)

    dénonce l’arrestation arbitraire de journalistes, de défenseurs des droits de l’homme et de militants écologistes pour de fausses accusations ; demande qu’il soit mis définitivement fin aux actes de harcèlement et d’intimidation à leur encontre, désapprouve les mesures prises à l’encontre des médias avant les dernières élections et demande le rétablissement complet de toutes libertés individuelles et collectives ; demande au gouvernement malgache d’abroger les éléments restrictifs du code de la communication ;
    7. invite le gouvernement malgache à laisser la justice suive son cours normal en toute indépendance dans l’« affaire Claudine » et dans tous les cas de corruption active et passive ; souligne que la politique ne doit pas s’immiscer dans la justice et que le Bianco doit être autorisé à mener librement ses enquêtes liées à la corruption ; insiste sur le strict respect du principe de séparation des pouvoirs et souligne que l’indépendance et l’impartialité de la justice doivent être garanties en toutes circonstances ; demande aux autorités malgaches de redoubler d’efforts pour éliminer la corruption et l’impunité dans le pays et faire en sorte que tous les cas de corruption soient traduits en justice ;

    • 22 novembre à 10:13 | râleur (#3702) répond à râleur

      extraits de proposition de résolution commune de l’UE

    • 22 novembre à 10:57 | Mihaino (#1437) répond à râleur

      Bonjour Râleur ,
      Etes-vous sûr que toutes ces résolutions seront respectées ??!! Personnellement , je m’en doute et ces bonnes intentions restent un langage diplomatique à mon avis !!
      Wait and see...

  • 22 novembre à 11:14 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    « ...cheminer dans la stabilité vers ces élections démocratiques, transparentes et acceptées par tous. »

    Rien que des mots creux et des slogans, encore et toujours des slogans !
    Depuis l’élection présidentielle de 1992, ces slogans avaient été formulés et revendiqués par tous les acteurs politiques malagasy mais rien n’a été fait pour y arriver, rien que des textes de lois destinés à amuser la galerie, rien que des foisonnements de textes qu’on n’a jamais voulu appliquer.

    Le problème de fond réside sur :
    - un déficit généralisé de confiance (y compris en terme d’intégrité et honnêteté des membres) vis à vis de la HCC et la CENI
    - l’opacité totale sur le financement de la campagne électorale des candidats et des organisations qui les soutiennent
    - Manque de crédibilité des candidats pour cause d’enrichissement illicite et sans cause

    A mon humble avis, si le pays n’arrivera pas à résoudre un tant soit peu ces trois problèmes cités supra, je doute fort que les prochaines élections seront différentes de celles qu’on a connu avant

  • 22 novembre à 11:26 | Isandra (#7070)

    Semer la confusion au sein de la population, c’est une vielle stratégie politique date de 19 ème siècle pour mâter les résistances,...les mots d’ordre « il faut savoir démêler et utiliser à notre profit, »,...

    Malheureusement, rien ne change jusqu’aujourd’hui,...C’est la confusion en confusion,...

    - Confusion sur la peste, certains conspirationnistes osent même dire qu’elle n’existe vraiment pas,...ils profitent de médiocrité de ce gouvernement pour appuyer leur thèse,...

    - Confusion sur l’amendement de la constitution,...

    Etc,...

    • 22 novembre à 11:49 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Si cela se passe toujours ainsi depuis le 19 éme siècle ,c’est qu’il y a continuité d’une caste qui a déjà détenu le pouvoir a cette époque .
      Donc nous pouvons dire que les errances et les excès nombreux du pouvoir actuel sont identiques a ceux de la monarchie m.rn .
      Ce qui prouve ce que je dénonce en permanence, à savoir la main mise d’une minorité dominante issue des hautes classe de la noblesse d’autrefois !
      Classe de la noblesse similaire à celles qui ont été virée par les peuples Européens , car incapable de répondre au évolution de l’humanité et surtout voulant a tous prix conserver ses privilèges .
      C’est un cas d’école cette survivance d’idée et de système politique obsolète, désuet et suranné qui n’a rien a faire en notre époque .
      Ces gens ont réussi en pres de 60 ans d’indépendance a ramener pratiquement la société gasy a ce qu’elle était en 1896 !
      Bravo belle réussite et pas un seul pour revendiquer quoi que ce soit ,par contre eux vivent à notre époque avec tout le confort moderne avec l’argent du peuple !
      Ne vous inquiétez pas les peuples prennent du temps a prendre conscience mais le jour ou il le font cela se passe dans le sang !
      Un bonjour pour un passeport en enfer a Mugabe

    • 22 novembre à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALIBABA,...

      « Classe de la noblesse similaire à celles qui ont été virée par les peuples Européens , car incapable de répondre au évolution de l’humanité et surtout voulant a tous prix conserver ses privilèges . »

      Les peuples Européens(les colons) ne faisaient que perpétuer les barbaries des leur prédécesseurs, ils ont juste changé les noms :
      - L’esclavage s’est transformé en corvée,...
      - Le tompomenakely remplacé par les colons(nouvelle caste supérieure).
      - Le tangena et l’Ampamarinana remplacés par Wagons et Avion, et fusillade public,...
      - Tout le peuple devenait indigène(caste inférieure), sans droit, sujet de la mère patrie,...
      Etc,...

      Pourtant, leur mission est d’y apporter la civilisation,...

    • 22 novembre à 12:30 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ALIBABA,...

      Je vous invite à lire ce lien très intéressant, voici un extrait :

      (...) « La coutume coloniale qui tendait à maintenir la partition de la société le plus fréquemment une forme d’apartheid mou , voulait aussi qu’un fonctionnaire indigène ne possédât pas les mêmes signes extérieurs de modernité que l’un de ses supérieurs français. Affecté en province dans les années trente, un médecin indigène se sentit contraint de changer de voiture, car l’administrateur maire de la ville avait la même lequel administrateur maire, de son côté, fit de même. Rien de tel dans le Royaume de Madagascar. Tout au long de son existence, il affirma l’unicité du droit applicable à tous les sujets dans leurs rapports avec le fanjakana, et notamment, qu’ils soient des Hauts ou des Bas, l’égalité juridique de tous les sujets libres. « Ny Ambaniandro tsy misy hafa, répèteton, les Ambaniandro sont juridiquement tous les mêmes ».

      http://madatana.com/article-gouverneur-merina-et-les-zanakandriana-sakalava.php

    • 22 novembre à 12:41 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Les sujets sur la colonisation sont sans doute importants pour vous mais ne sont pas en majorité responsable des problémes sociaux économiques de Madagascar .
      Les responsables de l’état actuel de ce pays sont Malgaches et leurs liens avec le colonialisme est d’avoir fait perdurer des méthodes autoritaires qui n’ont plus aucune survivance en Europe .
      Et si ces méthodes coloniales sont toujours en vigueur cela est du uniquement à la caste dirigeante qui ne cherche qu’a préserver ses privilèges sur le peuple .
      Vos tentatives de ramener tous les maux de MADAGASCAR à cette époque révolue ne sont qu’une vilaine tentative de masquer les sales volontés des prédateurs bien Gasy !

  • 22 novembre à 11:48 | Isandra (#7070)

    En 2013, nous avons eu des élections libres, transparentes, acceptées par tous, sauf certains qui avaient l’habitude de putsch électoral, avaient l’intention de reproduire le premiera tour de vita, mais finalement, ils se sont résigné après conseil de leur avocats payés chers,...

    Toutefois, je ne peux dire qu’elles ont été équitables, parce que des candidats potentiels mamim-bahoaka ont été écartés,...après les pressions extérieures,...

    Comme Hery aime défier Andry, il devrait faire mieux en 2018,...Là, il serait le père de la stabilité,...et son successeur charismatique celui de développement rapide,...

    • 22 novembre à 12:35 | FINENGO (#7901) répond à Isandra

      @ Isandra.

      A Madagascar l’élection libre et transparente n’a jamais vu le jour.
      L’accession au Pouvoir à Madagascar a toujours été très proche d’un coup d’état, voir par coup d’état. Car les triches qui subsistent dans les dépouillements des bulletins de votes, n’est qu’une forme de coup d’état bien dissimulée.

      Donc Madame Isandra arrêtes de nous bassiner, avec des choses qui ne peuvent exister que dans vos fantasmes inassouvis. Dans un Pays où les Lois ne sont jamais appliquées, et quand on les applique, on les applique à tort, évites de parler de Transparence et de liberté, car ce n’est que de la pure foutaise.

    • 22 novembre à 12:48 | Voltaire (#10108) répond à Isandra

      Bonjour Finengo,

      Je vois que vous bataillez ferme. Bon courage... Ce matin, je vous ai remercié pour votre lien concernant l’Éducation nationale française et la justesse de votre propos à l’encontre de Rambo qui est un faiseur mythomane et, je le crains, inculte. Je poursuis en vous donnant raison en ce qui concerne de prétendues élections libres et indépendantes. J’ajoute qu’il est assez plaisant de lire sous la pauvre et prévisible plume d’Isandra une dénonciation de ’’l’habitude de putsch’’ à Madagascar. Isandra n’est sur ce forum que pour débiter des bêtises à longueur de journées et tenter de défendre son joker franco-malgache, l’un des pires de ces cinquante dernières années. Notons qu’il vit très confortablement en France tandis que les Malgaches, eux, meurent de faim. Pour ce qui est du charisme, je connais mieux que l’arrivée militaro-putchiste au pouvoir d’un homme aussi inexpérimenté que lâche. Un pouvoir occupé durant cinq années sans le moindre mandat électif : c’est le seul aspect notable de la vie politique de Rajoelina. Souhaitons que ce soit le dernier. Le plus sage est d’oublier ce tout petit monsieur.

    • 22 novembre à 12:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      FINENGO,

      Combien de fois, je vous ai dit, ne vous précipitez pas d’aboyer envers tout ce qui bouge, la sénilité oblige...Tachez de faire les recoupements d’abord, de surcroît, on peut presque trouver tous sur le net,...ne vous contentez plus des rumeurs que vos amis vous font croire,...

      Je laisse cet rapport de la MOE-EISA vous répondre, dont voici la conclusion :

      « Au regard du cadre juridique des élections à Madagascar ainsi que des standards et principes électoraux régionaux et internationaux la Mission d’observation électorale d’EISA est d’avis que l’élection présidentielle du 25 octobre 2013 a été conduite de façon libre, crédible et transparente. Cependant, cette évaluation ne couvre pas la centralisation et l’annonce des résultats. La MOE d’EISA exhorte les malgaches à adopter le même esprit de sérénité lors de la centralisation, l’annonce des résultats provisoires et définitifs ainsi que durant le reste de la phase postélectorale."

      Signé Son Excellence Cassam Uteem
      Chef de la Mission d’observation électorale – EISA

      http://www.madagate.org/communique/declaration/3627-madagascar-post-election-du-25-octobre-2013-declarations-et-rapport-de-la-moe-eisa.html

      A moins que vous ayez votre propre rapport plus fiable,...

  • 22 novembre à 12:33 | che taranaka (#99)

    AKORY LAHALY

    « Le Premier ministre malgache et l’ambassadeur de l’Union européenne sont du même avis pour dire que le pays doit cheminer dans la stabilité vers ces élections démocratiques, transparentes et acceptées par tous. »

    DES ELECTIONS POUR RIEN

    5 ans de duperie du pouvoir HVM

    Le CHANTIER DU DEVELOPPEMENT ,de RAJAO, qui n’a jamais décollé et qui se résume par « Des Malgaches asphyxiés par le poids de l’inflation » (MIDIMADA)

  • 22 novembre à 12:52 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Isandra,
    Le peuple Malgaches dans sa vie de tout les jours n’en a rien a faire de vos histoires sur la colonisation .
    Si tout augmente ,si l’insécurité est grandissante ,si l’éducation des jeunes est bâclée ,si une caste se nourrit du sang du peuple ,ils savent parfaitement que cela n’a rien a voir avec l’ex colonisateur .
    Ressortez moi des pages entières sur cette époque,je ne les lis plus depuis longtemps car cela n’est qu’écran de fumée pour empêcher vos contradicteurs d’abordez les vrais questions de fonds sur ce pays et auxquelles vous ne répondez jamais .
    La quasi totalité de vous autres appartenant a la caste privilégiée n’accepte de débattre de la vraie réalité .
    Vous prenez les gens pour des imbéciles depuis trop longtemps ,votre peuple au désespoir saura vous rappeler vos fautes le moment venu .

    • 22 novembre à 14:02 | Isambilo (#4541) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Les 40 voleurs vous ont lâché ?
      Revoyez l’histoire après le décès de Radama et vous comprendrez que ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui ne font partie des « nobles ».

  • 22 novembre à 12:54 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra

    Je crois que dans ta Tête, tu ne tournes pas rond.
    Ni ton Père, ni Ta Mère n’ont connu la Période Coloniale.
    Et tu crois Pouvoir changer ton Monde, en rabâchant ici tous les jours, le Colons, les Colons, rien que les Colons. Mais à croire que tu ne te rends pas compte, que même entre Malgaches, selon l’ ethnie d’ appartenance vous vous détestez, et vous vous mettez les Bâtons dans les roues. Ca tu n’en parles jamais. Et pourtant c’est un des facteurs qui fait que beaucoup de choses ne fonctionnent pas à Madagascar.
    Quand ça te Chante tu appelles la France Maman et quand ça ne te chante pas, tu la traite de tous les noms.
    Bref, continues à rêver, car tu avais bien dit ici, tout part d’un rêve pour devenir réalité.
    Eh ben continues à rêver peut-être d’ici 50 ans tu auras les 90 Milliards de $, pour ton central Nucléaire, si d’ici là on voudrait encore en construire, car ceux qui l’ont, pensent plus à les détruire que d’en construire.

    • 22 novembre à 13:13 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      Là ça commence à être inquiétante votre sénilité,...Parce que pour vous il faut vivre un récit ou une histoire pour pouvoir le comprendre,...???

      Combien de historiens actuels vivaient à l’époque de na.zi, mais, cela ne les empêche de comprendre leur atrocité,...

      L’histoire d’Hitler passe en boucle sur les chaines françaises, ils ont raison, parce que « ny tantara tsy fanadino »,...bien qu’ils ne parlent guère de la colonisation,...

  • 22 novembre à 12:55 | kartell (#8302)

    Tout ce petit monde politique, ou qui approche ce petit milieu, piaffe d’en découdre à sa manière, les uns en affichant leur job d’arbitre qui risque de n’être qu’un modeste rôle, cantonné dans les bonnes intentions et les autres, plus en coulisses où les rémouleurs de chaque camp ont déjà, un boulot de dingue !….
    Le noeud du sujet est et restera de son financement car sans lui, l’élection s’écroulera comme un vulgaire château de sable, emporté par une marée où la démocratie n’aurait plus sa place !…
    Notre principal financeur, la bienheureuse communauté européenne a déjà délimité le terrain, pas de vola si tous les ex sont empêchés de concourir, message qui risque de rester au travers de la gorge de « notre saigneur », persuadé du contraire !….
    Lui, qui avait entrevu une autre issue sauf, celle-ci qui signifierait, pour lui, une défaite programmée, impensable !…
    Difficile, dès lors, de ne pas supposer que le pouvoir soit en train d’échafauder un autre scénario pour tenter d’échapper à son cruel destin !….
    Une bataille feutrée sur des textes législatifs est à prévoir, à moins que le pouvoir cherche prétexte pour programmer unilatéralement un report des élections, fautes de financements à la hauteur ou d’inscriptions en attente de l’être ?….
    La stabilité recherche et implorée par tous est loin d’avoir un bel avenir car l’instabilité risque d’être entretenue à des fins politiciennes, lesquelles ne peuvent profiter qu’au locataire actuel qui, avec habilité, pointera du doigt la cacophonie d’une opposition, divisée, trop empressée de prendre une relève empoisonnée ….
    Aujourd’hui, les démons récurrents du pays resurgissent dans un contexte qui risque d’aggraver, une fois encore, une situation de plus en plus ingérable, comme d’hab !.

  • 22 novembre à 13:02 | FINENGO (#7901)

    @Isandra (#7070)

    Isandra Ma sénilité, vous importe peu.
    Occupez-vous de la Sénilité des Vos Parents et Grand-Parents, ils en ont plus besoin que moi je pense.
    Quand à vous c’est la Psychiatrie qu’il vous faut, car ce n’est plus de la sénilité que vous avez mais une Maladie Mentale fort bien avancée, qui pourrait vous conduire à l’autodestruction.
    Continue à discuter avec des personnes de votre niveau, il y en a quelques uns ici qui vont de paire avec vous. Car lire vos âneries, devient lassant et ça fait gerber.

    • 22 novembre à 13:07 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,...

      Merci pour ce drapeau blanc, en réponse de mon post plus haut qui met en évidence votre allégation,...

  • 22 novembre à 13:09 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra
    Je cite :
    Au regard du cadre juridique des élections à Madagascar ainsi que des standards et principes électoraux régionaux et internationaux la Mission d’observation électorale d’EISA est d’avis que l’élection présidentielle du 25 octobre 2013 a été conduite de façon libre, crédible et transparente.
    ( Cependant, cette évaluation ne couvre pas la centralisation et l’annonce des résultats.)

    ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
    Je pense que tu lis ce qui t’arrange, et pour le reste tu fais abstraction. Lis bien ce que j’ai mis entre Parenthèse. Cette petite phrase en dit long pour ceux qui comprennent bien le Français.

    • 22 novembre à 13:24 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,

      Balancez nous une preuve (crédible, bien sur) ici si vous avez trouvé des anomalies graves la centralisation et l’annonce des résultats,...

      De toutes façons, le plus important dans une élection, c’est son déroulement,...si tout est clean là-dessus, on peut déclarer une élection authentique,...

    • 22 novembre à 13:45 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      « ( Cependant, cette évaluation ne couvre pas la centralisation et l’annonce des résultats.) »
      Bien sur car c’est là le coeur du problème de la triche .
      Il existe deux types d’urnes à Madagascar lors des elections
      - celles qui sont remplies légalement et honnêtement par les électeurs .
      - celles remplies par les autorités pilotées par la caste dirigeante !
      Lors des transports et notamment dans les communes éloignées et difficiles d’accès les premieres sont remplacées par les secondes .
      Les carnets ou sysstéme de validation sont falsifiés et souvent remplies par les militaires ou gendarmes censés etre les transmetteurs certifiés des résultats .
      Voila la principale technique de fraude mais il y en a bien d’autres et elles sont utilisées selon le type de problèmes rencontrés dans les différentes villes et villages du pays .
      Parfois il n’y a aucune fraude car le bureau de vote est surveillé par des observateurs étrangers mais ce sont bien les seuls .
      Pour le reste le chantage ,l’intimidation ,le recours a la force voir le meurtre sont utilisés pour que chacun reste a sa place .
      Ce sont les grands chefs à tana qui décident qui sera élu et ce sont les forces du désordres qui font en sorte que les résultats soient conforme à ce choix venus d’en haut .
      Si les forces du désordres sont souvent décriées pour leurs incompétences ,dans le cas des élections ils font preuve dans la malversation d’un savoir faire étonnamment rigoureux

    • 22 novembre à 14:22 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      ALIBABA,

      Creusez, vous pourriez apprendre que la majorité des observateurs ont validé le résultat de cette élection. D’où la volte-face de Jean Louis R qui a volontairement assisté à Mahamasina la cérémonie de la prestation de serment de Hery.

    • 22 novembre à 15:00 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      Isandra ,
      Apres tout, de la part de la CI ,refuser les résultats des élections aurait été replonger le pays dans une crise encore plus grave ,ce qui aurait été exploité habilement par vos stratèges négatifs pour se victimiser encore plus
      Donc HR bénéficiant de la nouveauté il aurait été imprudent de la part de la CI ,qui n’est pourtant pas dupe de votre sale manège ,d’invalider ces élections .
      Personne ne peut rendre propre une classe dirigeante qui ne pense qu’a tricher et falsifier !
      Les fachos pire que les colons qui gouvernent ce pays n’ont pas attendu les européens pour montrer leur talents dans l’esclavagisme et la domination à outrance des sans dents !

    • 22 novembre à 15:51 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      ALIBABA,

      « Apres tout, de la part de la CI ,refuser les résultats des élections aurait été replonger le pays dans une crise encore plus grave ,ce qui aurait été exploité habilement par vos stratèges négatifs pour se victimiser encore plus. »

      Si je comprends bien votre raisonnement, la CI est complice des fraudes électorales, pour acheter une paix sociale...

      J’espère que vous n’êtes pas sérieux là, car, c’est grave votre accusation contre la CI y comprise Maman qui est la prédicatrice de l’élection démocratique clean,...

    • 22 novembre à 17:23 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      Isandra ,
      Qui ne sait pas qu’en Afrique en générale et a Madagascar en particulier ,toutes les élections ,je dis bien toutes les élections sont truquées, trafiquées .
      Cela rend t’il la CI complice de cela ,surement pas .
      L’erreur de l’occident par les accords de bretton woods et de l’Onu a été de vouloir organiser tout les pays sur le modèle occidentale .
      L’échec est patent et si la plupart des institutions issus de ces événements ne sont pas encore disparues ,c’est juste que personne ne sait s’il faut les remplacer et par quoi .
      Si ces institutions ne fonctionnent pas ,il faut les supprimer et reprendre la politique des forts contre les faibles qui a notamment conduis a la colonisation des 3/4 du monde .
      L’élection de Donald Trump(américa first ) et le brexit (england first )sont un début de réponses sur la voie du dégagement de ces pays de ces institutions internationales, dont ces pays sont pourtant les instigateurs .
      C’est évident que sans l’occident ,et notamment les USA ,ces institutions n’existent plus .
      Que gagneront les plus faibles, comme Madagascar dans cette affaire, rien sans doute et cela ne sera que justice vu que vous en avez abusivement profité et y épousant meme pas l’esprit qui les dirigeait .
      La politique des forts contre les faibles va vous convenir mieux que le système qui se voulait quand meme démocratique !
      Cela permettra d’arrêter toutes ces hypocrisies de salopards de tous bords profitant et critiquant en meme temps la main qui les protégeait et les nourrissait pour certains .
      Quand la chine montrera son vrai visage vous comprendrez alors ce que vous avez perdu !

    • 22 novembre à 17:36 | Voltaire (#10108) répond à FINENGO

      A Finengo, Ali Baba et les autres,

      La réponse suivante d’Isandra est très révélatrice. Voici le texte : ’’Si je comprends bien votre raisonnement, la CI est complice des fraudes électorales, pour acheter une paix sociale... J’espère que vous n’êtes pas sérieux là, car, c’est grave votre accusation contre la CI y comprise Maman qui est la prédicatrice de l’élection démocratique clean,...’’.
      Réponse révélatrice d’un très bas niveau du débat qui ressemble surtout à une juxtaposition de monologues. A l’évidence, Isandra ne comprend pas grand-chose et cela depuis longtemps. La ’’realpolitik’’, elle n’en a jamais entendu parler. Pourtant, fermer les yeux sur des milliers de petites fraudes électorales afin de tourner la page en espérant que les choses se passeront mieux à l’avenir, est un comportement très ordinaire, très courant, de la part de cette CI. Ce qui aurait été intéressant, c’est de voir une majorité de Malgaches en âge de voter pouvoir le faire. Ce qui aurait été intéressant et nouveau, c’est de comparer de vrais programmes, de vrais projets politiques, économiques, sociaux et culturels. De cela, il n’en a jamais été question. Les petites magouilles ont bien fonctionné, les deux candidats du deuxième tour étaient aussi nuls et creux l’un que l’autre et la fameuse communauté internationale ne voulait qu’une chose : que les militaires rentrent dans leurs casernes, que les affaires reprennent et qu’un semblant de démocratie permette de débloquer quelques fonds afin que cessent de mourir les Malgaches (je veux dire les petites gens, les enfants en particulier).
      J’aimerais, d’ailleurs, qu’on me précise ce qu’est cette communauté internationale. Croyez-vous qu’elle existe ? C’est davantage un conglomérat d’intérêts souvent opposés. Une ’’force’’ très protéiforme qui s’adapte aux circonstances propres à chaque événement. Dans ce ’’jeu’’, Madagascar a juste le droit de se taire. Alors, ’’accusation grave’’ ? Allons, restons sérieux, ce n’est qu’une toute petite anecdote. Rien de ’’grave’’ ! Quant à parler de la France en disant ’’maman’’, voilà qui est à la fois puérile et très daté. Isandra doit au moins être septuagénaire pour user d’un tel vocabulaire. Ridicule.

    • 22 novembre à 17:55 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      ALIBABA,

      "Qui ne sait pas qu’en Afrique en générale et a Madagascar en particulier ,toutes les élections ,je dis bien toutes les élections sont truquées, trafiquées .
      Cela rend t’il la CI complice de cela ,surement pas ."

      Vous confondez tout Atavisme,...comme d’hab,...

      En 2013, la CI s’est impliqué dans la préparation de cette élection, jusqu’à même financer une partie des dépenses, ce n’est pas le cas des autres élections en Afrique. Donc, si vous dites que la CI a fermé les yeux devant ces présumés fraudes, elle est de mèche. Et vous êtes leur délateur,...

    • 22 novembre à 18:28 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Voltaire,

      “Le seul moyen d’obliger les hommes à dire du bien de nous, c’est d’en faire. ”

    • 22 novembre à 18:29 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à FINENGO

      Isandra ,
      Votre attitude est celle du délinquant patenté qui se défend en accusant les autres ,la société en générale de ses propres turpitudes .N’importe quel psycho de comptoir vous le dira
      Alors pour revenir à notre problème ,la CI !
      Combien faudrait-il de personnes à Madagascar pour étayer et prouver la fraude à grande échelle de ces élections ,sans doutes des milliers ,car il faudrait mettre un contrôleur derriere chaque autorité locale !
      Sans compter que ces personnels n’auraient aucune autorité pour investiguer et contraindre les force de l’ordre a collaborer ?
      L’ONU at’-il déjà fait cela dans quelques pays que ce soit ? non bien sur et pour cause !
      Donc les fraudes sont impossible a démontrer à Mada comme ailleurs et c’est pourquoi la CI ne peut en faire état meme si certains le pensent fortement
      Alors vos accusations à deux balles contre la ci a ce sujet , vous vous les mettez dans le c.ul
      Et si votre pays ne jouais pas les aigrefins à cacher ses véritables intentions en matière de démocratie ce serait simple .
      Si les élections ne sont pas dans votre culture supprimez les et rétablissez la royauté de droits de des co.ns et ne nous faites pas chier .
      Je concede que c’est pour plaire a la CI et recevoir des aides pécuniaires que vous vous pliez a cette exercice .
      Mais c’est de la mendicité et vous le savez .
      Le clochard va prendre une douche pour recevoir a manger et un lit pour la nuit et vous faites pareil !
      Vous voyez l’attitude de la classe dirigeante gasy est facile a démontrer pas besoin de preuve tangible !
      La fausse démocratie que vous et les vôtres jouent pour recevoir de l’argent qui ne profitera qu’aux plus riches et ben cela pue la m.erde grave !
      Ces comportements sont vraiment des attitudes, de paumés, de délinquants de chasseurs cueilleurs orgueilleux et c.ons

    • 22 novembre à 19:11 | Voltaire (#10108) répond à FINENGO

      A Isandra,

      Une vague citation sans intérêt pour toute réponse. C’est un peu maigre mais sans aucune importance. Vous ne répondez jamais aux vraies questions, vous esquivez toujours les problèmes ou les propos qui vous mettent en contradiction. Difficile de vous en vouloir : vous répétez (plutôt mal, d’ailleurs) ce qu’on vous a appris à dire et on ne ressent chez vous aucune réflexion personnelle. Même vos propos totalement désuets sur le colonialisme sont très convenus. On a l’impression d’entendre une leçon pas très bien apprise. Vos ’’positions’’ provocantes (le nucléaire, la faute aux vazahas, ’’maman’’, ’’merci papa, je n’ai pas besoin de travailler’’ etc.) ne volent pas très haut et ne méritent que du mépris. Mais cela permet peut-être au forum d’engranger quelques ’’connectés’’ et peut-être de la pub payante, qui sait ? Êtes-vous payé pour étaler votre ignorance sept jours sur sept ? Pour une moyenne de 250 connectés, ce doit être petit, tout petit. Comme vous, finalement.

  • 22 novembre à 13:26 | FINENGO (#7901)

    @Isandra (#7070)

    Tu n’as qu’a demander à la Télévision Malgache de passer en Boucle « La Colonisation » si cela peut vous sortir du trou où vous êtes.
    Personne ne pourras vous l’interdire.
    Tes comparaisons et tes exemples se démontent comme un jeu de cartes.
    Certainement tu dois te crois très futée, mais en réalité tu ne pèses pas lourd.
    Si tout de même tu pèses très lourd en idioties.
    Mais une chose que tu ne comprends pas non plus. Le Nazisme ne concerne pas que la France.
    Les NAZI n’ont pas frappé que la France, les Nazi ont essayé d’envahir l’ Europe.
    Et je te signal que l’histoire Nazi est aussi lue et décrite en Allemagne à titre pédagogique pour son atrocité, et aussi bien en Angleterre, qu’en Israël.
    Alors où est ton Problème.???

    • 22 novembre à 13:39 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,

      Alors où est ton Problème.??? Je n’y ai aucun problème, au contraire, cela me ravit,...juste un bémol, il ne faut pas deux poids deux mesures,...

      Je n’ai pas besoin de demander à qui que ce soit, je suis en train de faire tant qu’il y a l’occasion,...« l’heure de la vérité », souvent blessant,...

  • 22 novembre à 13:31 | RAMBO (#7290)

    Cet Article 47 de la Constitution stipule que l’élection du prochain président de la république devrait avoir lieu 30 jours au moins et 60 jours au plus, avant l’expiration du mandat du président au pouvoir. Compte tenu de cet article, on devrait avoir l’élection entre le 24 novembre et 24 décembre 2018. Hery Rajaonarimampianina se demande donc si Madagascar peut respecter ce délai imposé par la Constitution, vue l’expérience du pays en matière présidentielle. Le débat se portait donc sur la faisabilité du détour par la durée définie par l’Article 47 de la Constitution. Lors de son intervention, le Président de la République de réitérer qu’il n’ait nullement l’intention de prolonger son mandat.

    Article 47 - L’élection du Président de la République a lieu trente jours au moins, et soixante jours au plus, avant l’expiration du mandat du Président en exercice.
    rticle 54 - Le Président de la République :

    1° préside le Conseil des Ministres ; 2° signe les ordonnances prises en Conseil des Ministres dans les cas et les conditions prévues par la présente Constitution ; 3° signe les décrets délibérés en Conseil de Ministres ; 4° nomme, en Conseil des Ministres, aux hauts emplois de l’Etat dont la liste est fixée par décret pris en Conseil de Ministres. Il peut déléguer ce pouvoir au Premier Ministre ; 5° peut, sur toute question importante à caractère national, décider en Conseil des Ministres, de recourir directement à l’expression de la volonté du peuple par voie de référendum ; 6° détermine et arrête, en Conseil des Ministres, la politique générale de l’Etat.

    Dans les cas prévus aux articles 51 et 126 de la présente Constitution, ces délais courront après la constatation de la vacance par la Haute Cour Constitutionnelle.

    L’élection a lieu au premier tour à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n’est pas obtenue , le Président de la République est élu au second tour à la majorité des suffrages exprimés, parmi les deux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour. Le second tour a lieu trente jours au plus après la proclamation officielle des résultats du premier tour.

    Article 54 - Le Président de la République :

    1° préside le Conseil des Ministres ; 2° signe les ordonnances prises en Conseil des Ministres dans les cas et les conditions prévues par la présente Constitution ; 3° signe les décrets délibérés en Conseil de Ministres ; 4° nomme, en Conseil des Ministres, aux hauts emplois de l’Etat dont la liste est fixée par décret pris en Conseil de Ministres. Il peut déléguer ce pouvoir au Premier Ministre ; 5° peut, sur toute question importante à caractère national, décider en Conseil des Ministres, de recourir directement à l’expression de la volonté du peuple par voie de référendum ; 6° détermine et arrête, en Conseil des Ministres, la politique générale de l’Etat.
    Depuis l’indépendance, les élections à Madagascar sont organisées en dehors des périodes de pluies pour permettre aux zones enclavées d’aller voter . Si les élections se passent entre Novembre et le 24 décembre . Cela tombe mal. C’est ce que le Président a proposé. C’est son droit dans l’alinéa 5 de l’Art 54 de décider un référendum pour corriger cela. Ceux qui ont rédigé cette Constitution n’avaient pas prévu ces méfaits sur les périodes. Le Président a fait une proposition mais les mauvaises langues cherchent toujours la polémique.
    Je le redis encore , cette élection de 2018 sera libre et transparente. Ce Président ne cherche pas à s’accrocher au pouvoir ni prolonger son mandat . 30 à 60 jours ne changeront rien à la décision du peuple. Le Président peut utiliser son droit constitutionnel le plus strict c’est tout.

    Voici l’intégral de la Constitution Gasy.
    http://www.wipo.int/wipolex/en/text.jsp?file_id=208446#LinkTarget_170

    • 22 novembre à 13:35 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      C’est un extrait de la Constitution plutôt !

  • 22 novembre à 13:35 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra.

    Et en plus, ta comparaison du Nazisme au Colonialisme, n’est qu’une insulte.
    Car en réalité tu assimiles le Colonialisme au Nazi, ce qui est pénalement condamnable.
    Le Colons malgré que se ne sont pas des Saints, ont fait et laissé des Biens.
    Le Nazisme était la destruction, et les Nazis n’ont rien construit que des Bunkers là où ils sont passé.

    • 22 novembre à 14:10 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,

      Selon vous, Aimé Césaire(chouchou de la FRance) a insulté des gens quand il a prononcé un discours faisant parallèle la colonialisme et le nazisme...?

      Voici un extrait sur lequel il fait allusion de la colonisation :

      « On s’étonne, on s’indigne. On dit : « Comme c’est curieux ! Mais, bah ! C’est le nazisme, ça passera ! » Et on attend, et on espère ; et on se tait à soi-même la vérité, que c’est une barbarie, mais la barbarie suprême, celle qui couronne, celle qui résume la quotidienneté des barbaries ; que c’est du nazisme, oui, mais qu’avant d’en être la victime, on en a été le complice ; que ce nazisme-là, on l’a supporté avant de le subir, on l’a absous, on a fermé l’œil là-dessus, on l’a légitimé, parce que, jusque-là, il ne s’était appliqué qu’à des peuples non européens ; que ce nazisme-là, on l’a cultivé, on en est responsable, et qu’il sourd, qu’il perce, qu’il goutte, avant de l’engloutir dans ses eaux rougies, de toutes les fissures de la civilisation occidentale et chrétienne. »

      https://www.socialgerie.net/spip.php?breve718

      Il est à rappeler que Macron a dit que la colonisation est un crime contre l’humanité,...

    • 22 novembre à 14:14 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      Finengo,

      Je vous avoue que je n’oserai pas faire de tel discours,...!!!

  • 22 novembre à 13:42 | Ibalitakely (#9342)

    Si des joueurs ainsi que des sélectionneurs/entraineurs de foot par exemple, veulent accéder au bon niveau & à de bons résultats ils doivent voir & analyser ce que font les autres grands clubs déjà performants. De même en politique où il faut voir ce que font les autres ailleurs, la date de l’élect° présidentielle ne doit point dépendre d’un seul homme, en l’occurrence le PRM, comme tel aux USA où tous les Américains connaissent depuis belle lurette quand va se passer toute élect° présidentielle dans leur pays.

    • 22 novembre à 13:50 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Aux USA l’élect° présidentielle se fait tous les 4 ans & au mois de février.

  • 22 novembre à 13:49 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra

    22 novembre à 13:13 | Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    FINENGO,...

    Là ça commence à être inquiétante votre sénilité,...Parce que pour vous il faut vivre un récit ou une histoire pour pouvoir le comprendre,...???

    Combien de historiens actuels vivaient à l’époque de na.zi, mais, cela ne les empêche de comprendre leur atrocité,...

    L’histoire d’Hitler passe en boucle sur les chaines françaises, ils ont raison, parce que « ny tantara tsy fanadino »,...bien qu’ils ne parlent guère de la colonisation,...
    ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Isandra je confirme vous n’êtes pas bien dans votre tête.
    Un Historien c’est quelqu’un qui a appris l’histoire.
    Ce qui revient à dire que l’histoire est quelque chose d’écrite, depuis des Siècles et l’histoire est archivée. Du moins dans des Pays qui les conservent. Donc rien d’étonnant qu’un historien de 45 ans parle et maitrise l’histoire NAZI, car c’est archivé. L’ histoire Malgache on en trouve plus d’archives en France qu’à Madagascar. Je serais curieux de savoir si à Madagascar on pourrait trouver les années 1900 à 1945 sur l’histoire du pays en archive.

    • 22 novembre à 13:57 | Isambilo (#4541) répond à FINENGO

      Les Archives Nationales possèdent au moins l’équivalent du cadastre de la période coloniale. Est-ce que la numérisation a été faite ? En tout cas son site ne permet pas de consulter ce qui a été numérisé. Par contre ce site s’amuse à publier des articles (inspirés de Frederic Randriamamonjy) complètement nuls (sans valeur scientifique) sur l’histoire de Dago. Alors que ce n’est pas son rôle premier.

  • 22 novembre à 13:52 | Isambilo (#4541)

    Et alors ? Je ne peux pas réagir à propos de l’environnement ? C’est quand même plus important que la politicaille habituelle non ?
    La présence de WWF devrait rassurer.

  • 22 novembre à 14:05 | RAMBO (#7290)

    Aux Etats Unis les élection ont toujours lieu au mois de Novembre et le nouveau Président élu prend sa fonction en Janvier de l’année suivante. C’est l’ancien Président qui préside les affaires courantes durant cette période. Cela permet aussi au nouveau élu de préparer son équipe. Chez nous c’est le contraire . Dans cette constitution bancale Gasy, le Président sortant doit « donner 30 à 60 jours » de son mandat à qui ?.Même pas au nouveau élu parce que l’élection n’aurait pas encore lieu. Aucun Président au monde ne pourra accepter cette situation. Alors il faut absolument remédier à cela.

    • 22 novembre à 14:10 | RAMBO (#7290) répond à RAMBO

      J’apporte encore des explications pour ceux qui ne comprennent pas le problème dans cette élection de 2018.
      La fin officielle du mandat de Rajaonarimampianina sera le 24 janvier 2019. Selon cette constitution irréfléchie les élections seront organisées au plus tard le 25 Décembre 2018 et au plutôt le 24 Novembre 2018. Les plus intelligents verront facilement où est la faille ?

    • 22 novembre à 14:31 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Tous le monde sait ,enfin les observateurs avertis qui s’intéresse à Madagascar ,que le PRM n’a pas encore trouvé les solutions pour se faire réélire dans un fauteuil.
      Pour cela il utilisera tout les artifices et bassesses pour atteindre son but .
      Notamment de repousser les élections pour de simples histoires de financement .
      Il est a noter que l’état Malgaches dépense des centaines de milliard d’ariary dans la jirama ou airmad et dans bien d’autres stupidités et détournement crapuleux mais qu’il serait incapable de financer ses propres élections !
      Méthode pour plonger le pays dans la crise et faire recours a l’armée pour verrouiller le pouvoir !
      Comme si le peuple, déjà dans une situation catastrophique ,avait encore besoin de cela .
      Toi et les tiens de la mafia dirigeante êtes des criminels ,cela est plus qu’évident !
      J’espère que la CI ,enfin certains pays n’iront pas céder a ce nouveau chantage à la démocratie !
      Ce qui se passe en ce pays est de plus plus indigne ,ca pue de plus en plus le fachisme

    • 22 novembre à 16:05 | Eloim (#8244) répond à RAMBO

      Rambo,
      Ne défendez pas tout bêtement l’indéfendable. Tout le monde sait que cette Constitution est bancale dès l’avènement du règne de votre Protégé. Pourtant, il y a fait serment, de la respecter et la chérir lors de son investiture. N’y a-t-il pas quelqu’un parmi ses entourage (vous par exemple) lui conseille dès sa prise de fonction d’opter pour une « toute petite retouche » à certaines dispositions qui pourraient lui rendre malade à l’avenir ? Un bon Expert Comptable comme lui a le sens de la prévision, pour ne pas dire que ce ne serait qu’issu de la bonne théorie. N’est ce pas ?
      Il y a des failles ou pas, c’est pas là que se pose le problème car il y a d’autre dispositif constitutionnel qui solutionne cela selon la situation qui prévaut telle que la vacance ou la démission du PRM, le Président du Sénat (un bon ménagement a été fait tout récemment) va prendre de relais, comme une histoire de famille, quoi ! Condamner l’imperfection de la Constitution constitue un préjudice moral rendant malade la société malgache, lasse de l’incapacité manifeste du pouvoir en place. Jeter la faute au gouvernant précédant s’avère être une attitude irresponsable alors qu’ils ont été de la même équipe durant de lustre.
      Rambo, ne campez pas sur votre défensive chaque fois que des critiques pullulent à votre encontre. Ne serait-ce pas bon d’apprendre certaines argumentations positives pour rectifier le tir à l’avenir, surtout si vous voulez vous projeter de briguer une autre mandature ? C’est ainsi qu’on fabrique une entente viable entre le gouvernant et le peuple malgache.

  • 22 novembre à 14:43 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Devant cette tentative puante de vouloir faire financer les élections par la CI, les pays responsables ne doivent pas céder .
    Au contraire la CI doit taper sur la table et le cas échéant demander l’intervention de troupes militaires neutres pour mettre de l’ordre dans cette anarchie mafieuse !

    • 22 novembre à 15:00 | RAMBO (#7290) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Réfléchis un peu Atavisme. Tu es aveuglé par ta haine de « la caste dominante » qui n’existe plus parce que les gouvernements Gasy successifs sont composés des 18 tribus. Tous les Présidents élus ont fait attention à cela sauf Zafy qui avait nommé Rakotovahiny de Tuléar alors qu’il était du Nord. Il détestait les merina et il parait même qu’il avait appelé son chien merina ( à vérifier).
      Avant ou après 30 à 60 jours , nos financements sont déjà prêts au HVM. C’est Ravalo qui a du mal à trouver ses financements et il fait appel sans arrêt sur Youtube à des gens capables de trouver des financiers. Il y aura toujours des milliards à dépenser quelque soit la date des élections mon cher Atavisme.

  • 22 novembre à 15:18 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)

    Oui Isandra le Parallèle entre le Nazisme et le Colonialisme, ’n’existe pas.
    Chacun est libre de vouloir dire ou d’interpréter ce qu’il veut. C’est la Liberté d’expression.
    Mais cette Liberté d’expression s’arrête, quand il ne peut être justifié légalement.
    Oui « Macron a dit que la colonisation est un crime contre l’humanité »
    A-t’il raison à t’il tord ???
    Si Macron avait raison dans ses Propos Le Monde entier a commis un crime contre l’humanité depuis la nuit des temps y compris les Malgaches et les autres Africains. A Madagascar la capture et la vente des esclaves Malgaches été fait par des Malgaches qui vendait leurs Frères, au même Titre que les Africain dont l’ile de Goré fait fois au Sénégal. C’est trop simple de dire les choses, mais il est plus difficile de les comprendre. N’est-ce pas Isandra ?? Du temps des Rois à Madagascar, entre différentes Royautés, ils s’entretuaient pour une histoire de domination non ?? Donc c’est du génocide fratricide ou ethnicide si le mot existe.
    Alors écoutes Isandra, aboies moins fort, car tes aboiements n’a aucun effet, tu ne fais que raconter des âneries qui sont loin de relater la vérité.
    Je veux bien te considérer comme quelqu’un de cultiver, mais je suis bien obliger d’affirmer le contraire, vu tes raisonnements de très bas étage.

    • 22 novembre à 17:28 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,

      « A Madagascar la capture et la vente des esclaves Malgaches été fait par des Malgaches qui vendait leurs Frères, au même Titre que les Africain dont l’ile de Goré fait fois au Sénégal »

      Vous savez au moins qui étaient les négriers qui ont acheté ces esclaves, ont aidé même à les capturer...La plupart des Européens,...car ils avaient besoin pour leur champs de canne à sucre, ou autres,...

      « Du temps des Rois à Madagascar, entre différentes Royautés, ils s’entretuaient pour une histoire de domination non ?? Donc c’est du génocide fratricide ou ethnicide si le mot existe. »

      Ca passait toujours comme ça pour former un pays, dans cette époque,...les Royaumes merinas s’étaient envahi pour former un royaume, et ça s’élargissait dans tout Madagascar, pour former un pays,...Peut- on s’aventurer de dire qu’ Andrianampoinimerina avait colonisé l’Imamo, Vakinadiana, etc..., alors que pour beaucoup, c’était une unification, il avait du la faire pour avoir la tranquillité et un grand royaume unifié,...???

      Pareil pour la France, pendant les deux premiers siècles, les Capétiens n’ont d’autorité que sur un petit territoire s’étendant de Paris à Orléans. De ce fait, ils avaient dû élargir leur royaume pour former un grand royaume de la France.

      Le plus célèbre le Roi Philippe Auguste de Francie qui avait dû conquérir plusieurs territoires, notamment, l’Alsace pour former le royaume de la France, cette conquête est considérée comme unification, certains historiens l’appelle même le roi rassembleur.

      Tout cela n’a rien à voir avec la colonisation, car « la coutume coloniale qui tendait à maintenir la partition de la société le plus fréquemment une forme d’apartheid mou , voulait aussi qu’un fonctionnaire indigène ne possédât pas les mêmes signes extérieurs de modernité que l’un de ses supérieurs français. »

  • 22 novembre à 15:24 | Eloim (#8244)

    « Le Premier ministre malgache et l’ambassadeur de l’Union européenne sont du même avis pour dire que le pays doit cheminer dans la stabilité vers ces élections démocratiques, transparentes et acceptées par tous. »

    L’organisation d’élections ne fait pas d’un état un état démocratique. En fait, nous vivons aujourd’hui dans un régime aristocratique : le terme aristocratie, du grec aristokratia, désigne le pouvoir détenu par un groupe de personnes se considérant comme supérieures, parfaites. N’est-ce pas le cas dans notre société, où nous avons certes le droit de voter, mais seulement parmi des candidats qui souvent sont professionnels, parfois même, des personnes dont leurs domaines de prédilection n’ont rien à voir avec la politique ou la conduite des affaires politiques ? On pourrait même remettre en cause la présence d’une république, car une république est avant tout une société dans laquelle on pense en premier à l’intérêt collectif avant l’intérêt personnel. Je ne crois pas que ce soit vraiment le cas, même si on peut observer des cas de priorité à l’intérêt collectif ... Jusqu’à preuve du contraire, nous avons affaire à des pseudo-politiciens, riches, ... qui ne pensent qu’à remplir les poches ou par copinage fabriquent tout un cercle d’amis devenus les riches du pays de façon illicite, par l’argent du contribuable. Dommage que nous, électeurs, nous continuons à nous livrer notre âme et conscience de les ré-élire. ainsi, Jamais le fait d’avoir des élections – ou un tirage au sort- ne doit suffire à nous sentir en démocratie. Mal employée, l’élection est même un superbe outil de confiscation du pouvoir.
    Election et Démocratie ou expression démocratique dites-vous ? Deux termes méconnus chez nous.

  • 22 novembre à 16:21 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il ne faut pas se raconter d’histoire, Madagascar n’a pas, plus, des processus électoraux.

    Comment faut-il faire s’y prendre pour organiser des élections justes, fiables et acceptables et en même temps, juridiquement incontournables ?

    La première chose à faire, cela ne s’apprend même pas dans aucune grande école et ne challenge pas l’intelligence humaine, seulement elle appelle à notre bon sens et une cohérence qui fait appel à nos éducation en tant que Gasy :

    - se basant au FIHAVANANA !

    Et ensuite remettre l’État et les Institutions en ordre afin de pouvoir bien protéger la Constitution et observer les lois.

    Depuis 2002, il faut le repérer, depuis 2002, collectivement les leaders politiques malgaches bafouent la Constitution, ne respectent pas les lois. Depuis cette crise Madagascar, un paysindependant n’arrive plus à organiser la moindre élection tout sens. Comment alliez-vous légitimiter vos élus, vos dirigeants et le gouvernement de votre pays si les élections seraient organisées et financées par la CI, et surveiller, imposer même par les grandes puissances ?

    Le système politique malgache et la Constitution malgache prévoient et exigent que le pays doit élire tout seul ses futurs élus et dirigeants, point !!!

  • 22 novembre à 18:24 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)

    Mais une chose que tu ne comprends pas la Bourde.
    Ceux qui achètent les esclaves, les achètes car ils sont en vente, mais ils n’ont jamais chassé les esclaves comme faisait les Malgaches vendeurs d’esclave, car c’est ceux qui vendent qui font la traite d’esclave. Bien sure celui qui achète paye qu’il soit blanc, noir où arabe.
    Toi qui se dit intelligent, tu n’achèterais pas quelque chose d’inexistant.

    La deuxième chose que tu ne comprends pas non plus.
    La France en a souffert tout au long de son histoire, du temps des Rois, de la Guerre 1914-1918, de celle de 1939-1945, des attentats de Grand ampleur. Est que tu entends le Français se lamenter de leur Passé..?? Non. Le passé fait parti du passé, on ne l’oublie pas mais on avance. Tandis que le Malgaches s’accrochent à leur passé, jusqu’à oublier que leur vie continue et qu"’il faudrait qu’ils avancent. Vous avez un Blocage Psychologique, qui vous mine et qui vous empêche d’évoluer dans votre vie de tout les jours. Le fomba Gasy comme on dit existe aussi en france le fomba vazaha, mais celui-ci ne cesse d’évoluer à chaque génération pour ainsi dire.En conclusion, sans pour autant que je rabaisse les Malgaches, mais vous voudriez encore vivre au temps de vos ancètres. Coutume ici, coutume là à ne plus en finir. Et vous croyez que ce qui marchait il 100 siècle marcherait aussi bien encore aujourd’hui ?? Si Oui, c’est que vous refusez d’évoluer, d’avancer. Pourquoi vous ne vous mettez pas en Salaka, comme il y a 100 ans en arrière car vos anciens étaient en Salaka.
    Vous voudriez toutes modernités, y compris un central nucléaire, mais apparemment vous refusez d’évoluer, il y a tout de même un sacré paradoxe dans l’ histoire des Malgaches.

    • 22 novembre à 18:37 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @ Isandra.

      L’histoire du Malgache vendeur d’esclave en 2017 est encore en vigueur.
      Les jeunes Femmes Malgaches en esclavage du temps moderne au Liban. Se sont les Libanais qui sont à Madagascar qui les volent pour les emmener au Liban, ou des Malgaches qui font du Bizness en faisant l’intermédiaire pour les recherches et les demandes Libanaises..??
      Au lieu de déshabiller ton voisin pour voir si son Q est propre vérifies déjà ton Q car il est 1000 fois plus dégueulasse.
      Au lieu de critiquer la France en permanence, regarde déjà ce qui se passe devant tes yeux au Pays car pour ainsi dire rien ne prête à sourire dans ce Pays. C’est pratiquement le seul pays au Monde que l’on appelle République que par l’appellation, mais pas pour ce qu’il est. Sans Gouvernance, sans lois, pour ainsi dire tout est un semblent dans ce pays, rien de tangible.

    • 22 novembre à 18:54 | Isandra (#7070) répond à FINENGO

      FINENGO,...

      « Ceux qui achètent les esclaves, les achètes car ils sont en vente, mais ils n’ont jamais chassé les esclaves comme faisait les Malgaches vendeurs d’esclave, car c’est ceux qui vendent qui font la traite d’esclave. Bien sure celui qui achète paye qu’il soit blanc, noir où arabe. »

      Le problème de discuter avec de gens comme vous, vous n’argumentez que avec supposition laquelle sort dans votre chapeau magique.

      Pour tuer votre temps, tachez de lire ceci, vous pourriez apprendre davantage les manoeuvres des négriers :

      http://www.reunion-esclavage-traite-noirs-neg-marron.com/IMG/pdf/chapitre01_livre_01.pdf

      Allez, bonne lecture,...! On fait tout ici, c’est gratuit hihihi...!

      « la France en a souffert tout au long de son histoire, du temps des Rois, de la Guerre 1914-1918, de celle de 1939-1945, des attentats de Grand ampleur. Est que tu entends le Français se lamenter de leur Passé..? »

      Mais, pourquoi, alors l’histoire de na.zi passe en boucle sur les chaines françaises,...hier par ex : France 2 a diffusé « les jeunesses hitlériennes »...que je n’ai pas pu regarder..???

    • 22 novembre à 19:16 | Voltaire (#10108) répond à FINENGO

      A Isandra,
      Au lieu de regarder les chaînes de la télévision française (France que vous n’aimez pas !) pourquoi ne pas regarder les chaînes malgaches ? Il est vrai que pour cela il faut se trouver à Madagascar. Vous ne cessez de vous référez à la vie française, à la politique française, à la télévision française et que sais-je encore. Et si vous vous intéressiez un peu à Madagascar ? C’est une simple suggestion, bien entendu. Celle-là aussi est gratuite.

  • 22 novembre à 18:35 | Behantra (#9165)

    Rambonaitra

    Tu peux nous dire qui c’est ce Mbola Tafaray , milliardaire , conseiller auprès de Rajao ????

    • 22 novembre à 22:16 | vatomena (#8391) répond à Behantra

      Isandra __ renseigne toi sur la grande misère africaine qui sévit alors dans tous les royaumes cotiers lorsque l’Europe interdit la traite atlantique des esclaves __ plus d’argent pour acheter des armes ,des boissons alcoolisées ,des outils ,des miroirs ,du beau linge _ heureusement pour eux il restait la traite arabe et intra africaine .Idem pour Madagascar

    • 22 novembre à 22:28 | vatomena (#8391) répond à Behantra

      Isandra __ Ne vous étonnez pas .A chaque proximité d’échéances électorales ,la télévision française sature le bon peuple de france avec des films et documents portant sur les crimes nazis .La visée est de faire croire au bon peuple qu’il y a encore un danger imminent : celui de la Droite ou de l’extreme droite et qui serait héritière du Furher Adolphe. Il faut faire oublier à l’électorat français les échecs de la politique industrielle ,commerciale ,sécuritaire ,scolaire .migratoire . Soudain on oublie les émeutes crées par les antifas ,le chomage extensif ,l’agitation et les crimes de l’immigration pas controlée du tout .

  • 22 novembre à 18:48 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra

    Pour terminer ne t’étale pas sur l’histoire de France, en citant le Roi Philippe et d’autres encore.
    Ce n’est pas pour ça que l’on va dire que tu es intelligente, ou que tu as une éducation, car on peut tout trouver sur internet, y compris des choses que l’on a jamais su.

    A la limite intéresses-toi à l’histoire des Royaumes Malgaches car il y en a plusieurs, et que je mettrais mes deux Mains au feu si tu les connais tous.
    Au lieu de te comparer aux autres en pernanance, et puisque que tu te compares, prends exemple, et fais en autant. C’est plus bénéfique et honorable que d’aboyer.

  • 22 novembre à 19:18 | Behantra (#9165)

    Rambo !!!

    Ta com , tu pouvais bien la diffuser bien avant que ce Rivo soit propulsé à la tète du sénat .. ou alors ’ce sont les ’autres’ qui le disent : tu n’es qu’un tsetsitantatra ’

    Et cette question de savoir qui fait quoi exactement chez vous entretient le flou et la confusion dans
    l’opinion qui vous seront préjudiciables

    En fait toi qui prétend être bien au dessus des autres , ici !!!

  • 22 novembre à 20:31 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra

    Intéresse toi, à ton Pays, au lieu de t’intéresser aux pays des autres.
    Ces Pays que tu critiques ici en occurrence la France, n’a aucun besoin ni d’aide, ni de l’assistance de Madagascar.
    En plus je n’ai pas de temps à perdre avec tes liens internet à tout va, l’instruction que tu n’a pas eu depuis ton enfance, complète la avec tes liens. En général quand on est à court d’argument on utilise ce que les autres ont dit ou écrit pour se défendre. Moi quand je donne des liens c’est pour confirmer mes dires, mais pas pour me faire substituer par l’écrit d’un autre. La différence entre toi et moi est là. Je ne pense pas que tu apprendra beaucoup de choses à ton père. A moi pareil tu ne m’apprends rien du tout surtout avec les idioties que tu ponds ici tout les jours. Si Madagascar est à ce stade là depuis des décennies, c’est bien à cause des personnes de ton espèce.

  • 22 novembre à 20:53 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra

    Et d’ailleurs qu’est-ce que ça peut te foutre que la Télé Française passe en boucle une émission. On ne t’a pas obligé de regarder l’émission.
    D’autant plus que la diffusion est sur une chaine Française mais pas Malgache. Si tu dis en boucle c’est que tu regardes, autrement tu changes de chaine. Si demain la France ferme ses Frontières aux ressortissants Malgaches, tu peux toujours crier, gu.euler et même comme d’habitude l’insulter, mais la France n’a rien à foutre se sont ses Frontières. Tu essayes d’avoir main mise sur ce qui ne te regarde pas. Je ne vais pas te demande même pas de t’occuper de Madagascar, mais seulement occupes toi déjà de ton entourage direct, au lieu de faire ch.ier ton Monde et je doute que t’en es capable. Tu as de la Chance que ton père te loge et te nourrit au frais de la Princesse. J’espère qu’il vira le plus longtemps possible pour subvenir à tes besoins, car toute chose à une fin. Et pour être franc tu n’es d’aucune utilité, et je précise dans tout domaine.

  • 23 novembre à 08:15 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra 22 novembre à 14:10
    « Isandra (#7070) répond à FINENGO ^

    « Selon vous, Aimé Césaire(chouchou de la FRance) a insulté des gens quand il a prononcé un discours faisant parallèle la colonialisme et le nazisme...?

    « Voici un extrait sur lequel il fait allusion de la colonisation :

    [...] “que c’est du nazisme, oui, mais qu’AVANT d’en être la victime, on en a été le COMPLICE ; que CE NAZISME-LÀ, on l’a supporté avant de le subir, on l’a absous, on a fermé l’œil là-dessus, on L’A LÉGITIMÉ, parce que, jusque-là, il ne s’était APPLIQUÉ qu’à des PEUPLES NON EUROPÉENS”

    Ho fanamafisana ireo nosoratan’i Aimé CÉSAIRE tamin’ny 1950 ireo, misy andalan-tsoratra ireto notsoahana avy amin’ny boky nosoratana avokà avy any Kôlombia (Amerika Atsimo), taranaka Mainty sy Tompon-tany Indianina, mitondra ny lohateny hoe :

    « LA FÉROCITÉ BLANCHE, Des non-Blancs aux non-Aryens : génocides occultés de 1492 à nos jours, préface de Louis Sala-Molins Albin Michel, 2001

    na Ny Habibian’ny Fotsy Hoditra - Ny fandripahan’olombelona mitamba-be, odian-tsy fantatra, hatramin’ny taona 1492 ka mandrak’ankehitriny !

    Nataony ho fahatsiravona ireo vatan-dehilahy sy valalatsimandadiharona niisa an-tapitrisany maro manerana izao tontolo izao, ka niharan’ ny fahoriana faran’izay mangidy indrindra sy namoy ny ainy noho ny tsi-fiheverana azy ho toy ny zanak’olombelona satria tsy miloko fotsy ny volo-kodiny.

    « Je dédie ce travail à la mémoire des millions de femmes, d’hommes et d’enfants qui, à l’échelle planétaire, payèrent de leur souffrance et de leur vie le prix de la DOMINATION RACIALE »

    « Il existe une RELATION DYNAMIQUE entre la destruction des indigènes d’Amérique, l’anéantissement des Noirs et la politique d’EXTERMINATION introduite par les NAZIS en Europe dans la première moitié du XXe siècle. [...] Le passage de l’exclusion des NON-BLANCS à l’exclusion des NON-ARYENS a été un processus de PLUSIEURS SIÈCLES pendant lesquels une PRATIQUE GÉNOCIDAIRE fut accompagnée par le développement d’une CULTURE D’ANÉANTISSEMENT qui en était le corollaire. [...]

    « Dans la troisième et la dernière partie de cet ouvrage, nous allons constater que tous les CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ ne méritent PAS la MÊME RÉPROBATION, ni toutes les victimes la même compassion. Loin s’en faut. Il y a le crime contre l’HUMANITÉ EUROPÉENNE dont le théâtre est l’Europe elle-même. Ce crime-là, grâce à la DÉFAITE MILITAIRE DE SES AUTEURS, sera juridiquement défini et, du fait de la QUALITÉ DES VICTIMES, il deviendra le crime majeur, le CRIME DES CRIMES. Et puis, il y a le crime contre l’AUTRE HUMANITÉ, celui dont le théâtre se trouve HORS et souvent loin de l’EUROPE. Les VICTIMES n’ont ni le pouvoir NI LA QUALITÉ donnant accès au STATUT DE VICTIME AUJOURD’HUI, objet d’affrontement entre les victimes (ou descendants des victimes) des GÉNOCIDES HITLÉRIENS.
    (Introduction, pp. 23, 24)

    « 2. L’anéantissement des Noirs »

    « Pendant PLUSIEURS SIÈCLES, sur le continent américain, des millions d’hommes, parce que NOIRS, furent placés dans une situation de NON-DROIT, dans l’impossibilité de se défendre et DÉPOUILLÉS DE LEUR HUMANITÉ (p. 52).

    « Portugais, Espagnols, Français, Hollandais, Anglais développèrent l’habitude de joindre le plaisant au PROFITABLE : pour satisfaire leurs exigences sexuelles, souvent dépravées, le VIOL de fillettes et de femmes noires ALLAIT DE SOI. Le résultat, qui était souvent un petit sang-mêlé, venait AUGMENTER LE CHEPTEL avec, en prime, la possiblité de le VENDRE À MEILLEUR PRIX. Par la suite, les IDÉOLOGUES de la SUPRÉMATIE BLANCHE ou simplement des HISTORIENS poussèrent le CYNISME jusqu’à faire croire que, quand il y avait à l’ORIGINE de ces crimes la VOLONTÉ D’EN TIRER BÉNÉFICE, ILS NE RELEVAIENT PAS DE CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ. C’est ainsi que s’est développé un discours d’après lequel il y aurait des POLITIQUES D’ANÉANTISSEMENT de groupes entiers SANS L’INTENTION d’exterminer les vuictimes et QUI NE SAURAIENT ÊTRE DÉFINIS COMME CRIME CONTRE L’HUMANITÉ — d’ailleurs quelle humanité pour les Noirs ? — et SURTOUT PAS COMME GÉNOCIDE. POURQUOI ? Parce qu’à l’ORIGINE de cette politique d’anéantissement des Noirs dans l’univers concentrationnaire d’Amérique, il y avait la RECHERCHE D’UN BÉNÉFICE. Tant pis si le prix a été de 20 ou 200 millions d’enfants victimes. Il y aurait d’AUTRES CRIMES, MAJEURS, parce qu’à leur ORIGINE il n’y aurait que l’INTENTION D’EXTERMINER. Ces crimes seraient CONTRE L’HUMANITÉ. [...]

    « On peut même se demander si les doutes des Européens sur l’HUMANITÉ DES NOIRS se sont complètement évaporés après les avoir ANIMALISÉS de façon ininterrompue pendant plus de trois siècles et demi. Les nations européennes n’ont pas demandé pardon à leurs victimes. Elles tergiversent et SE SONT ARROGÉES UN DROIT que l’Allemagne vaincue n’aurait pas oser revendiquer, CELUI DE DÉFINIR LEURS CRIMES et, EN LIEU ET PLACE DE LEURS VICTIMES de DÉCIDER quelle PORTÉE HISTORIQUE donner ou ne pas donner à l’événement. » (pp. 77, 78).

    • 23 novembre à 11:57 | FINENGO (#7901) répond à lysnorine

      @ lysnorine (#9752)

      Bonjour

      J’ai fait lecture de vos Copier/Coller adressé à Isandra, au sujet de l’allusion d’ Aimé CÉSAIRE à la colonisation.
      Et les différentes approches faites sur le Crime contre l’humanité.
      Dans ces écrits il y a de tout, mais la chose essentielle que tous les auteurs de ces écrits, le crime contre l’humanité, ou le génocide sont des qualificatifs assez récents qui remonte en 1881 en ce qui concerne la loi Française.

      Si on relève tout ce qui est connu comme massacre à travers le monde, ni les Blanc de Peau, ni les Noire de Peau, où Jaune de Peau, ne peuvent se disculper à dire qu’il n’aurait pas commis un génocide. La qualification du Génocide et du Crime contre l’humanité est une hypocrisie vis à vis de soi même pour se donner bonne conscience du Génocide que l’on avait commis.

      A l’heure où on parle, un seul Pays a su se réunifier son Peuple après un Génocide Fratricide, c’est le RWANDA. Pas un autre Pays nul part dans le monde, même si le calme est revenu dans certains coins du monde, en particulier dans l’ EST.

      Et je m’interroge, comment on pourrait inclure ici sur ce forum, le crime contre l’humanité, ou le Génocide. Les Colons auraient-ils commis ce Genre de crime. Si c’est le cas, celui qui aurait les faits correspondants n’a qu’à le publier ici même.
      En second lieu, je constate qu’à Madagascar à priori il y a d’autres Priorités au-delà de la Gouvernance qui tue son Peuple à petit feu. Que l’on ne pourra jamais qualifier de Génocide, ni crime contre l’humanité. A la limite on ne pourrait la condamner que pour négligences envers le peuple avec tous les délits qui vont avec. A moins que l’on essaie de Prouver un Génocide quelconque commis par les Colons pour obtenir réparations.

      Bonne journée..!!!

    • 23 novembre à 12:23 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à lysnorine

      Lysorine ,
      J’aimerais ,alors que je suis parfaitement d’accord sur les méfaits d’une certaine classe d’européens sur les peuples noirs notamment d’Afrique ,commencé par parler de ce phénomène à Madagascar .
      Dans la région du sud est de l’ocean indien ,la grande île a été le « fournisseur » d’esclaves qui ont « servis » au travail dans les plantations des iles voisines ,Maurice,La Réunion ,les Seychelles entre autres .Je connais pas les chiffres mais sur une longue période nous pouvons parler sans doute de millions d’individus concernés par la traite
      Donc sans avoir pris des proportions équivalentes à la traite Anglo-saxonne et Européenne en direction de l’Amérique,ce commerce fut important pour cette région de l’océan indien .
      Ainsi dans pratiquement chaque commune de la réunion (notamment ,je ne connais pas les autres iles) ,et cela est bien compréhensible et normal,il y a ainsi des monuments, des statues, des oeuvres d’arts rappelant cette période tragique et de nombreuses cérémonies chaque années sont dédiées à la mémoire de cette sordide période .
      Je suppose qu’il en est de meme sur tous les départements Français d’outre mer ou la population est d’origine Africaine .
      Donc nous pouvons dire que le méa culpa en la république Française est a l’oeuvre meme si certains trouvent que ce n’est pas assez .
      Par contre à Madagascar,comme dans beaucoup pays fournisseur d’esclave , pas un mot ,pas un monument,pas une célébration sur ces événements tragiques ,étonnant non ?
      Lysorine ,s’il vous plait vous la grande historienne Malgache pouvez vous éclaircir ce mystére .
      Pour vous aider ,je vous rappelle que ce sont les Français qui ont fait cesser les pratiques esclavagistes à Madagascar en 1897 !
      Je sais que vous ne répondrez pas a cette question et pour cause .

      Sur ces considérations historique sur la traite des noirs ,il faut savoir qu’en Europe il y a eu une période fort longue ou les sans dents la majorité des peuples ont été sous un régime qui a été qualifié de servage .
      Pour en savoir plus :https://fr.wikipedia.org/wiki/Servage
      Ce mot pudique un peu moins dur que l’esclavage pur en était malgré tout très proche dans les conditions de domination d’une caste sur un peuple .
      La véritable fin du servage, c’est pratiquement 1789 ,avec la révolution Française .
      Donc lysorine expliquez moi donc , là aussi, ou des peuples soumis eux aussi à l’esclavage pendant des siècles serait accusés aujourd’hui de je ne sais quelle faute commise par une caste dominante abjecte ,aidée par des curés.
      Situation assez proche de ce qui se passe actuellement (plus pour l’esclavage, quoique le Liban) en ce qui concerne la domination d’une minorité sur un peuple entier .
      Devons condamné le peuple Malgache en son intégralité pour les méfaits,les agissements immoraux ,passés et présent d’une minorité pourrie ?
      Pour ma part ,originaire du peuple ,mes ancêtres ont sans doute connus cette domination des classes dites nobles et du clergé .
      Ainsi les arguments apportés ,que je respectes et comprends, par les peuples noirs sur ces questions de domination des classes soit disant nobles ,ne tenant pas compte de l’ histoires Européennes ne me concernés pas .
      L’Europe ,comme tous les continents n’est pas un fourre tout homogène de gens qui auraient vécu et ressentiraient les memes choses .Les luttes les révolutions y ont été nombreuses pour se défaire de l’oppression de minorités dirigeantes indignes et profiteuses.
      la démocratie et la liberté de beaucoup de peuple sont issues de ces combats acharnés
      Les descendants de la noblesse ayant opérés pendant de siècles ces actes barbares de l’esclavagisme sont encore là ,à la réunion en France en Europe mais aussi sur les hauts quartiers de Tana .
      Ces gens là meme, s’ils n’ont pas agis d’eux meme ,sont-ils responsable de leurs ancêtres ?

  • 23 novembre à 12:02 | FINENGO (#7901)

    Erratum
    mais la chose essentielle que tous les auteurs de ces écrits ont oublié de dire c’est que ces qualifications , le crime contre l’humanité, ou le génocide sont des qualificatifs assez récents qui remonte en 1881 en ce qui concerne la loi Française.

  • 23 novembre à 14:19 | FINENGO (#7901)

    @ Isandra (#7070)

    23 novembre à 13:48 | Isandra (#7070) répond à dominique ^

    Voltaire,

    C’est vrai, c’est très difficile de trouver des citations pour l’expliquer...!!!
    Quand on parle en général de l’Internet, on pense toute de suite la technologie, pas vous..???

    Aujourd’hui, le robot peut travailler tout seul, alors que nos gouvernants restent encore à l’époque très datée, l’utilisation de la charrue sans parler de la manque de boeufs à cause des insécurités rurales, même si Alaotra n’est pas très concernée. Du coté de Tsiroanimandidy, ils utilisent les tracteurs, les kubotas, etc en location à l’heure, plus rapide à peu près 5h-6h/ha.
    ++++++++++++++++++++++++++++++++

    Isandra. Parle de ce que tu maitrises, pas à nous raconter des diarrhées de co.nneries, qui n’ont aucun sens. On ne pourra même pas dire que tu radotes, non. Tu Pollues. C’est le mot exact.

    Tu crois que les Paysans Malgaches ont les Moyens de se Payer ou de loyer des Tracteurs ou de je ne sais quoi ??? De tout temps au Pays on la bourrait pour les Mieux équipés avec une petite charrue et deux Zébus, au pire avec une Bêche qui était le plus courant. Et la Production de Riz, de Manioc, de Patates douces et le reste nourrissaient le Peuple et en plus en faisant de l’exportation de riz vers la France et la Réunion, dont l’appellation était : « Riz de luxe de Madagascar ». Bien sure cette époque tu ne l’avait pas connu.
    Donc comme on dit :
    Ne sait pas, ne dit rien.
    Ne sait pas ,ne touche pas.
    Sur tous les sujets, sur lesquels tu interviens, il n’y en a pas, ne serait ce que pour un tu sois cohérente. Il n’ y a pas un jour sur ce forum, que tu ne reçois pas une gifle et d’autant plus méritée. Incroyable tout de même.

  • 24 novembre à 08:37 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra 22 novembre à 14:10
    Fampahatsiahivana
    « Aimé Césaire...faisant [le] parallèle [entre] le colonialisme et le nazisme » : Tsy manompa velively tsy akory ! Araka ny mbola nohamafisin’i Rosa Amelia PLUMELLE-URIBE ao amin’ny boky nosoratany : « LA FÉROCITÉ BLANCHE, Des non-Blancs aux non-Aryens : génocides occultés de 1492 à nos jours, préface de Louis Sala-Molins, » Albin Michel, 2001.

    Fa ho setrin’ ny soratra tetsy aloha hoe :

    « à Madagascar,comme dans beaucoup pays fournisseur d’esclave , pas un mot ,pas un monument,pas une célébration sur ces événements tragiques [...]
    ce sont les Français qui ont fait cesser les pratiques esclavagistes à Madagascar en 1897 ».
    [ALIBABA SANS LES 40, 23 novembre à 12:23]

    Dia hampahatsiahivanay ny efa novelabelarinay teto ihany momba ny FANANDEVOZANA , ny satan’ny “Andevo” teto Madagasikara, ny fahafahany miavo-tena na ny fahazoan’ny havany manavotra azy ary ny namotsorana azy niandalana faha-Fanjakana Malagasy(“rappel”) :

    [1] lysnorine 16 juin (2017) à 08:27 | @ Isandra
    Hita ao amin’ny « Extension de l’aéroport d’Ivato-Les travaux commencent après deux ans de préparation », http://www.madagascar-tribune.com/Les-travaux-commencent-apres-deux,23063.html
    Isandra répond à lysnorine ^

    « Et ce sont les Anglais qui avaient réclamé en premier l’abolition de l’esclavage à Madagascar, quand ils ont conclu un accord avec Radama »

    “Ny FANONDRANANA olona any ivelany ho andevo no nifanarahan-dRadama 1 tamin’ny gôverinôra angilisy tatsy Môrisy (Isle de France) -Robert Farquhar- hofaranana. Ny FRANTSAY NITOBY TAO TOAMASINA no tena MPANAO JIRIKA ny olona HANDEVOZINA any MÔRISY sy LA RÉUNION (Île Bourbon).

    “I RANAVALONA 2 no NAMOTSOTRA ny Afrikanina nandevozin’ny Karana, sy ny Arabo ary ny Frantsay ka namidy teto Madagasikara fa TSY NY FRANTSAY NA I GALLIÉNI. Ny antsoina hoe ZAZAMANGA na MASOMBIKA na MAKOA izany. Hoy ny nasainy nokabariana tao Andohalo tamin’ny 2 ôktôbra 1874 :

    “ ’Na iza na iza MASOMBIKA VAOVAO tonga eto amin’ny taniko sy Fanjakako hatramin’ny 27 Juin 1865, nahavitan’ny fanekena tamin’ny havako tany an-dafy, dia ATAOKO ISAN’ NY AMBANIANDRO izy. Koa raha te-hitoetra eto Madagasikara izy, dia mahazo mitoetra ho isan’ny Ambaniandro ; ary raha te-hiverina any an-dafin-dranomasina, any amin’izay nihaviany kosa izy dia mahazo mandeha malalaka tsara. Ary raha misy olona hita marina fa manafi-Masombika vaovao, izay tonga hatramin’ny 24 Juin no ho mankaty, ka mbola manandevo azy ihany, fa tsy mandefa azy ho isan’ny Ambaniandro, araka izao didiko izao, dia MELOHIKO, ka hataoko GADRA LAVA gadra lava 10 TAONA’.

    « Satria sarotra no nanavaka ny tonga talohan’ny 27 Juin 1865, ka azo nandevozina ihany, sy ny taorian’izany ka tsy maintsy halefa ho Ambaniandro ary ny vahoaka dia samy tsy te-handefa ny Masombikany, dia vitsy dia vitsy ny Masombika natolotry ny olona ny Fanjakana ka tonga olom-potsy. Ambonin’izany dia nandroso fatratra ny VAROTRA MASOMBIKA NAMPIDIRIN’NY KARANA sns. teto madagasikara. Koa tamin’ny 20 JONA 1877 dia nalefan-dRanavalona faha-2 ho Ambaniandro ny Masombika REHETRA teto Madagasikara [Rabary, Ny Daty Malaza, Boky faha-IV, 20 Juin 1877.]

    [2] lysnorine 30 décembre (2016) à 08:53
    Hita ao amin’ny « Ambiance de Noël-Des “extras” mais aussi des sans-abris »
    http://www.madagascar-tribune.com/Des-extras-mais-aussi-des-sans,22763.html

    « Ny “FANOMPOANA” dia TSY MBA NAMPIHARINA tamin’ny hoe “ANDEVO” velively FA tamin’ny hoe “OLOM-POTSY” ihany . Tsy tahaka ny « ASA AN-TERIVOZANA » na ny hetra isan-dahy tamin’ny andron’ny fanjanahan-tany, izay nitambesatra tamin’ny REHETRA. Vantany vao feno 15 taona ny zatovo lahy tompon-tany (« indigène ») dia nampandoavina hetra isan-dahy. Ny Vazaha rehetra sy ny noheverina ho Vazaha (“Assimilé”) kosa tsy mba nampandoavina izany.

    « Matoa nisy andevo tsotra nanao fanompoana faha-Fanjakana malagasy, dia nisolo toerana ny “tompony” fotsiny izy. Tsahivina koa AFAKA MANAVO-TENA na [mety] AVOTAN’ny HAVANY, na oviana na oviana, ny andevo ho OLOM-POTSY. Fa ny “INDIGÉNAT” FANANDEVOZANA tamin’ny andron’ny FANJANAHAN-TANY kosa, dia MANDRA-PAHAFATY. Kanefa noho ny hamafy ny FANOMPOANA amin’ny OLOM-POTSY, dia ALEON’NY ANDEVO ihany tamin’ny faha-Fanjakana malagasy TSY NANAVO-TENA ka nitana ny satany.

    Hoy ny mpanoratra FRANTSAY iray momba izany [Ed-C. ANDRÉ , De l’Esclavage à Madagascar, Librairie Nouvelle de Droit et de Jurisprudence, Paris, 1899.]

    « Pour [les esclaves proprement dits, autres que les serfs royaux ] les devoirs envers l’État étaient NULS.

    « Que demandait, en effet, l’État malgache aux Antimérina ? Le SERVICE MILITAIRE pour imposer sa puissance aux tribus soumises et assurer sa défense ; les IMPÔTS pour subvenir aux ressources du Gouvernement, et la CORVÉE, qui devait lui permettre d’entreprendre et de mener à bien les travaux d’intérêt général et d’utilité publique.

    « Or, CES TROIS GRANDES OBLIGATIONS ÉTAIENT L’APANAGE DES HOMMES LIBRES . [...]
    « Les ESCLAVES N’AVAIENT DONC POINT D’OBLIGATION ENVERS L’ÉTAT, car, si parfois ils faisaient la corvée au lieu et place du maître, c’était une obligation demandée par le maître et non exigée par l’État. SEULS les SERFS ROYAUX étaient astreints à la CORVÉE.(p.108)

    .« Dans ces conditions, l’ESCLAVE NE DÉSIRAIT POINT OUTRE MESURE, l’AFFRANCHISSEMENT, ainsi que nous avons eu l’occasion de le dire. Au jour de la liberté, l’ “Andève” proprement dit devenait. “Borijano” et devait, COMME HOMME , QUATRE ANNÉES DE SERVICE MILITAIRE, quatre années de service militaire, l’IMPÔT et la CORVÉE. C’était, il faut l’avouer, une perspective peu attrayante » (p. 109)
    (hotohizana)

    • 24 novembre à 08:49 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Fampahatsiahivana .... »
      (Tohiny)

      [3] lysnorine 16 juin (2017) à 08:27 | @ Isandra (zahao [1] etsy aloha)

      « QUESTION DE L’ESCLAVAGE » ,
      Bulletin du Comité de Madagascar - 2ème année - n°7 - juillet 1896.

      [Marihina tsara eto fa FRANTSAY no manoratra, ary gazetin’ny MPANJANATANY ny « Bulletin du Comité de Madagascar » , kanefa tsy zakan’ny zaza navelan’ny mpanjanatany ny lazain’izy ireo momba ny fanandevozana teto Madagasikara. Koa ny hany fanamarinana ny habobo asesiny tsy an-kitsahatra, sy fanamarinany tena , dia mbola ny famoromporonana ... tantara vala maty sy angano, arirarira, tsy mendrika hovaliana ihany no takatry ny atidohany]

      « Dans nos précédents bulletins, nous avons traité cette question ; aussi sommes-nous heureux de reproduire les articles suivants à l’appui de la thèse que nous avons soutenue :
      Le Temps du 14 juillet [1896] :

      Examinons maintenant quelle est la CONDITION actuelle des ESCLAVES dans l’ÉMYRNE ainsi que dans les pays soumis à l’autorité hova. On a cité des cas de cruauté et de mauvais traitements. Ils sont exacts, mais la VÉRITÉ OBLIGE de reconnaître qu’ils sont des EXCEPTIONS. LA CONDITION DE L’ESCLAVE EST GÉNÉRALEMENT DOUCE. Elle varie suivant la richesse du maître. Si celui-ci est peu fortuné, l’esclave est astreint à un travail continu, mais JAMAIS EXCESSIF ; il est employé aux travaux des champs et aux soins de la maison ; il prend part aux REPAS EN COMMUN et vit dans une sorte de SERVAGE FAMILIAL. Si le maître est un riche personnage possédant un grand nombre d’esclaves, ceux d’entre eux qui ne sont pas occupés dans la maison sont LIBRES DE S’EMPLOYER DEHORS. C’est parmi eux que se recrutent les porteurs, cette catégorie si curieuse et si intéressante d’indigènes qu’on appelle les « BOURJANES », qui émerveillent tous ceux qui ont voyagé dans l’île par leur vigueur, leur endurance et leur gaieté. Il y a une restriction à cette liberté relative. Le maître peut convoquer l’esclave au moment des semailles ou de la récolte du riz, ou dans tout autre cas qui exige son concours ; mais en dehors de ces appels assez rares et toujours limités, il le laisse VIVRE À SA GUISE, en exigeant sur les gains qu’il peut faire une part d’un quart à un tiers. En revanche, si l’esclave ne trouve pas de travail ou s’il tombe malade, il rentre chez son maître, qui lui DOIT l’ABRI, la NOURRITURE et des SOINS, et le conserve À SA CHARGE lorsque la VIEILLESSE ne lui permet plus de rendre aucun service.

      Les moyens de répression dont dispose le maître contre l’esclave coupable d’une faute sont la mise aux fers et la bastonnade. Pour parler d’une manière générale, en mettant de côté les cas, heureusement rares, de certains personnages connus pour leur inhumanité, on peut dire que CES PUNITIONS SONT PEU APPLIQUÉES, et, quand elles le sont, c’est SANS CRUAUTÉ .

      Comme on le voit, le mot ESCLAVAGE N’EST PAS SYNONYME À MADAGASCAR DE DURS TRAITEMENTS ET DE SOUFFRANCES ; il n’évoque PAS DAVANTAGE LES HORREURS DE LA TRAITE AFRICAINE . LA LOI MALGACHE, en effet, DÉFEND DE CONSIDÉRER L’ESCLAVE COMME UNE MARCHANDISE ET D’EN FAIRE TRAFIC. Elle prohibe toute spéculation qui aurait pour objet de l’acheter pour le revendre immédiatement. Ces prescriptions légales sont quelquefois violées, et certains personnages de Tananarive se sont placés au-dessus d’elles, mais, en fait, on peut dire qu’elles sont généralement observées.[...]

      « L’ESCLAVE POUVAIT SE LIBÉRER avec le consentement de son maître et moyennant le versement d’une somme convenue. Mais il USAIT PEU DE CETTE FACULTÉ, surtout quand il n’était pas séparé de sa famille. C’est là la PREUVE IRRÉCUSABLE DE LA DOUCEUR DE SA CONDITION qu’il préfère souvent à celle de l’homme libre. Celui-ci, en effet, est soumis à l’impôt, à la corvée et au service militaire, dures charges dont l’esclave est EXEMPT. Ceux qui ont racheté eux-mêmes leur liberté, comme ceux que leurs maîtres ont affranchis, soit pour services rendus, soit parce qu’ils ont eu des enfants d’une femme esclave, font partie d’une caste qu’on appelle les tsiarandahy [Tsiarondahy]. Ils ont les droits et les charges des hommes libres, sauf certaines corvées spéciales qu’ils doivent à la reine. C’est parmi les tsiarandahy que se recrutent les tsimandoa, courriers du gouvernement chargés de porter et quelquefois de faire exécuter ses ordres dans les provinces. Ils peuvent aspirer à tous les emplois de l’État. C’est ainsi que l’un d’eux, RAININGORY, devenu 16e honneur, a été depuis 1864 jusqu’à sa mort en 1876, le COMMANDANT EN SECOND des troupes, le personnage LE PLUS IMPORTANT, APRÈS LE PREMIER MINISTRE Rainilaiarivony. »

      « Toutes les indications que nous venons de donner ne s’appliquent qu’aux Hovas et aux tribus complètement soumises. La condition des esclaves n’est pas la même dans les autres parties de l’île, où l’esclavage a cependant presque partout pénétré. LES INDIGÈNES DES TRIBUS INDÉPENDANTES SE PROCURENT, en effet, des ESCLAVES en faisant des RAZZIAS HUMAINES dans les districts frontières. C’est une des industries du fahavalisme. Parmi ces populations presque sauvages et notamment parmi les SAKALAVES aucun semblant de législation, ni aucune tradition ne protègent l’esclave ; il partage l’existence nomade de celui dont il est devenu la propriété, garde les troupeaux et prend part à toutes les expéditions, à toutes les rapines qui remplissent la vie du maître.

      « Aussi sa condition est-elle beaucoup plus dure que chez les Hovas. Malheureusement, C’EST À CETTE CATÉGORIE D’ESCLAVES, LA PLUS DIGNE DE PITIÉ, QUE LE DÉCRET D’ABOLITION NE POURRA PAS S’APPLIQUER ...
      (Hofaranana)

    • 24 novembre à 09:00 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      « Fampahatsiahivana .... »
      (Tohiny sady farany)

      « – Dans le Journal du 9 juillet, M. Émile Blavet, retour depuis un mois de Madagascar, raconte le fait suivant :

      J’étais curieux de savoir comment seraient accueillies par ces êtres naïfs les velléités d’émancipation qui commençaient alors à se produire au sein du Parlement français. Et j’interrogeai le COMMANDEUR de mes bourjanes, ESCLAVE COMME EUX, qui cumulait en même temps, auprès de moi, les fonctions d’INTERPRÈTE :

      [nahita fianarana izany izy io matoa mahay teny frantsay ka afaka mandika teny !]

      – Est-ce pour le compte du maître que vous travaillez, lui demandai-je, ou pour votre compte personnel ?
      – POUR NOTRE COMPTE .
      – Et sur les huit piastres – 40 francs – que vous toucherez de moi, il ne lui reviendra rien ?
      – Pas un kirobo (quart de piastre) !
      – À quoi donc vous OBLIGE, vis-à-vis du maître, votre condition d’esclave ?
      – À certaines CORVÉES, comme, par exemple, la SEMAILLE et la RÉCOLTE DU RIZ .
      – Et lui, le maître, à quoi ce titre l’oblige-t-il envers vous !
      – QUAND NOUS CHÔMONS, IL NOUS NOURRIT, NOUS, NOS ENFANTS, NOS FEMMES .
      – Maintenant que vous êtes Français, on parle de vous rendre libres… En seriez-vous heureux ?
      – Libres !… QUI NOUS NOURRIRA ?

      Qui nous nourrira ?… Là est peut-être le nœud de cette grosse question de l’esclavage. »

      Araka ny voalazan’iretsy Vazaha etsy aloha izany, dia TSY MITOVY amin’ny habibian’ ireo Eôrôpeanina mpanao jirika ny Mainty sy ny mpanandevo azy tany Amerika nandritra ny zato taona maro ny fitondran’ny tompony ny Andevo tamin’ny faritra voafehin’ny Fanjakana Malagasy fahizay teto Madagasikara :

      « le mot ESCLAVAGE N’EST PAS SYNONYME À MADAGASCAR DE DURS TRAITEMENTS ET DE SOUFFRANCES ; il n’évoque PAS DAVANTAGE LES HORREURS DE LA TRAITE AFRICAINE . LA LOI MALGACHE, en effet, DÉFEND DE CONSIDÉRER L’ESCLAVE COMME UNE MARCHANDISE ET D’EN FAIRE TRAFIC. »

      Noho izany, dia tsy mahagaga loatra raha tsy nisy nihevitra akory ny hanangana « tsangambato » ny eto Madagasikara, ho fampahatsiarovana ny hoe « fampijaliana » sy « fampangirifiriana » ny Andevo, tahaka ny any amin’ny tanin’i Frantsa any ampitan-dranomasina angaha, izay niharàn’ny habibian’ny Frantsay nanao jrika ny RAZAN’ny mponiny ao aminy tsy mihodi-potsy na Vazaha tapany.

  • 24 novembre à 11:25 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Ah Lysorine toujours l’habileté fourbe !
    « Comme on le voit, le mot ESCLAVAGE N’EST PAS SYNONYME À MADAGASCAR DE DURS TRAITEMENTS ET DE SOUFFRANCES ; il n’évoque PAS DAVANTAGE LES HORREURS DE LA TRAITE AFRICAINE . LA LOI MALGACHE, en effet, DÉFEND DE CONSIDÉRER L’ESCLAVE COMME UNE MARCHANDISE ET D’EN FAIRE TRAFIC. Elle prohibe toute spéculation qui aurait pour objet de l’acheter pour le revendre immédiatement. Ces prescriptions légales sont quelquefois violées, et certains personnages de Tananarive se sont placés au-dessus d’elles, mais, en fait, on peut dire qu’elles sont généralement observées.[...] »

    Mieux que Sardou « au bon temps de la colo » voila le bon temps de l’esclavage .
    Nous pouvons imaginé que le servage ,l’esclavage de « famille » était sans doute moins pire que l’esclavage de traite .
    Mais n’oublions pas
    1 ) 70 % de la population a Tananarive était esclave d’une minorité
    2) Certains étaient bien traités (combien) et les autres comment vivait-ils .
    Dans la Rome Antique ces considérations existaient également entre les esclaves domestiques ,souvent de bon niveau et choisi pour cela ,et le tout venant servant au travaux agricoles !
    3) Au cours des siècles ce sont des centaines de milliers (voir des millions ) de Malgaches qui ont été vendu au acheteurs de l’océan indien pour travailler à la réunion(aujourd’hui + de 50 % de la population d’origine Malgache) à Maurice aux Seychelles et ailleurs !
    QUI LES A VENDUS AUX EUROPÉENS ?
    Était-ils aussi bien traités que les esclaves domestiques, comme beaucoup d’entres vous l’affirment, puisque exportés vers des pays qu’ils ne connaissaient pas !
    4) Y a t-il un lien entre le non travail de mémoire à Madagascar et fait que la classe dirigeante est la descendante des esclavagistes domestiques et exportateurs d’antan .
    Lysorine et les autres ,répondez a ces questions et arrêtez votre banalisation de votre mode d’esclavage !
    Le pire étant que dans l’esprit encore aujourd’hui ,beaucoup de membres de la caste dirigeante sont encore esclavagistes !
    Des salauds qui essaient meme de se faire dédommager de cette honte par les Européens !

  • 24 novembre à 11:30 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Ben tiens
    « le mot ESCLAVAGE N’EST PAS SYNONYME À MADAGASCAR DE DURS TRAITEMENTS ET DE SOUFFRANCES ; il n’évoque PAS DAVANTAGE LES HORREURS DE LA TRAITE AFRICAINE . LA LOI MALGACHE, en effet, DÉFEND DE CONSIDÉRER L’ESCLAVE COMME UNE MARCHANDISE ET D’EN FAIRE TRAFIC. »

    Encore de la banalisation ,qui a adonc vendus ces esclaves Malgaches aux Européens .
    La caste indigne ferait bien d’arretez ces mensonges sur ces questions (comme sur d’autres sujets ) ,car le monde et l’information progresse de jours en jours .
    Comme partout aujourd’hui, l’info circule à Madagascar et vous en sentirez les effets de plus en plus

  • 24 novembre à 12:27 | ETHAN (#9769)

    Lysnorine, Miaraba,

    Mila fantatra tsara : ny mpitsara (tsy mieritreritra) tsy nahay namakafaka ny tantara miresaka et @M.T, fa izireo amiko de ‘’mpanandevo fisainana’’.
    = > Noizany de Misotra betsaka nao Lysnorine, satria mampianatra tsara ny ‘’Malagasy History of the Human Society’’

    ## Amin’izao fotona de mbola misy ny vaovao ‘’fanandevozana’’ aminy samihafa endrika !

    = > Satria ny herysetrany ‘’Fitiavana Vola’’ mitombo fona @ ‘’Global Financial integration at the level of the macroeconomic System’’ no mahatonga anio.
    Io no tena Mpanadevo Olona betsaka indrindra et aminizao Tontolo.
    ** Nefa mariako fa tsy ny Malagasy firenena no mpanao izany.
    = > Ary de lasa maro Firenena mintsy no lasa handevozina aminio.

    = > Ny eto Madagasikara izany : le Firenena de handevozinio ‘’System’’ io noho ny ‘’Fitivantena’’ sy ny ‘’Tsy fahaizany’’ mpitondra de lasa manandevo ny Vahokany ihany ko nony Fahantrana izy reo.

    = > Ohatra iray : inona ny tsy hafany Malagasy mpitondra hamorina ‘’BANK Famokarana’’ votokana hoany malagasy Mpamboly, Mpiompy na ny Tanora Orinasa ?
    Satria ny mpitondra de mbola andevoziny ‘’fisainany’’ fona.

    ## Azo toherina izany ny ‘’Fanandevozana’’ fa mila mitady ny ‘’ Road of the Morality and Pragmatic way’’ tadiaviny ny Malagasy firenana aminy mahamety azy.

    Araka ny teny ‘’my cousin’’ : Tsy alehany ny malagasy teniko de mifangaro … Azafady …

    Mirary so.

    • 24 novembre à 20:09 | lysnorine (#9752) répond à ETHAN

      @ ETHAN 24 novembre à 12:27

      Miarahaba anao koa !

      « inona ny tsy hafany Malagasy mpitondra hamorina ‘’BANK Famokarana’’ votokana hoany malagasy Mpamboly, Mpiompy na ny Tanora Orinasa ? »

      Tsotra ny valiny : Satria DONENDRINA [“stupid”] sy DIDERY [“simpleton”] ny mpitondra fanjakana

      Ohatra vao haingana, vavolombelona mitory izany HADALANA bevava izany :

      1° « Le taux de bancarisation chez les fonctionnaires n’atteint pas encore les 10%.
      le ministère de la Fonction publique, de la éforme de l’administration, du travail et des lois sociales lance un projet À MOYEN TERME (?) afin d’atteindre un taux de bancarisation de 45% (?-AHOANA NO TSY 100%) chez les employés de l’Etat au niveau national. Pour cela, UN PARTENARIAT (!!) entre la Bank of Africa (BOA) ET LA FONCTION PUBLIQUE sera concrétisé le 9 novembre prochain [2017]
      « Bancarisation : la Fonction publique vise un taux de 45% » Les Nouvelles, http://www.newsmada.com/2017/11/07/bancarisation-la-fonction-publique-vise-un-taux-de-45/.

      2° « Fanabeazana : ampidirina banky ny MPIASAM-PANJAKANA »
      Par Taratra http://www.newsmada.com/author/taratra/> sur 21/04/2015
      Notanterahina, omaly tetsy amin’ny INFP Mahamasina ny sonia fifanaraham-piaraha-miasa eo amin’ny minisiteran’ny Fanabeazam-pirenena sy ny orinasa BFV/SG. Tanjona amin’izany ny hanampiana ireo mpiasam-panjakana amin’ny sehatry ny fanabeazana sy ny mpampianatra handray ny karamany any amin’ny banky.

      Soàva tsarà !
      3° « BNI Madagascar : Lancement d’une nouvelle campagne sur les crédits aux particuliers »
      « Partir en vacances, acheter une moto ou une voiture et même une maison. Ce sont les rêves pour la plupart des foyers. »
      Surtout par ces temps de crise qui courent. Et ces rêves sont réalisables grâce aux crédits aux particuliers que propose actuellement la BNI Madagascar.

      Midi Madagasikara 27 juin 2017, http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2017/06/27/bni-madagascar-lancement-dune-nouvelle-campagne-sur-les-credits-aux-particuliers/

      Banky FANANAM-PANJAKANA 100% no tokony hisahana izany raharaha mikasika ny MPIASAM-PANJAKANA izany fa TSY ny BOA na BFV na BNI. Izany hoe : tsy maintsy manana KAONTY amin’io bankim-panjakana io ny mpikarama amin’ny fanjakana rehetra.

      Torak’izany koa izay raharaham-bola rehetra hifaneraseran’ny ORINASA sy ny FANJAKANA dia tsy maintsy amin’ny alàlan’io Bankim-panjakana io !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 180