Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 16 août 2022
Antananarivo | 22h01
 

Répondre à un commentaire

9 juin à 10:39 | Isandra (#7070)

Les inaugurations des telles réalisations vont se multiplier jusqu’à la fin de ce premier mandat.

Les buildings à Ivato sont presque finis, les travaux Miami avancent à grand pas, le Tana-masoandro une partie sera inaugurable, la pose de la première pierre de l’autoroute est imminente, etc.

"La réception provisoire du premier lot de réhabilitation de la route nationale 44 entre Marovoay et Amboasary a été effectuée vendredi dernier. Le staff technique du ministère des Travaux publics ont fait le déplacement sur place pour constater de visu l’avancement des travaux. Ambatondrazaka et ses environs sont bien connus pour les difficultés en matière d’accessibilité. La situation lèse les agriculteurs, mais également les usagers de la route nationale n° 44. Dans ce contexte, la réhabilitation des tronçons considérés comme points noirs de cette partie sont ainsi en bonne voie. Ainsi, le premier lot de chantier qui constitue les travaux d’aménagement et de bitumage du tronçon de route reliant Marovoay et Amboasary Gara, vient d’être terminé. « Suivant le cahier des charges, l’épaisseur du bitume servant au revêtement de la chaussée est de 5 à 8 cm. Ainsi, le staff technique du ministère n’émet plus aucun réserve par rapport aux travaux effectués », expliquent les responsables.
D’après ces mêmes responsables, le rehaussement de la largeur de la route nationale, jusqu’à 7 mètres, la protection des bords de route et l’épaisseur du bitume font la particularité technique des travaux de réhabilitation de la RN 44. Il s’agit également de disposer à terme d’infrastructures de qualité face aux enjeux économiques dans cette localité de l’île, qui est l’un des principaux greniers à riz du pays. Le désenclavement des populations rurales n’est pas en reste. Ce qui permettra également d’améliorer les conditions de circulation, en réduisant le temps et le coût des transports vers la Capitale et les autres Régions. Le but étant de contribuer à la réduction de la pauvreté par l’amélioration des conditions de vie des populations dans les zones d’influence du projet.
En effet, la réhabilitation de cette route nationale revêt un enjeu économique très important, notamment pour la Région d’Alaotra-Mangoro, le grenier de la Grande île. Elle pourrait profiter à près d’un million d’habitants. « La finalisation des travaux de réhabilitation de cette route nationale ne pourrait qu’être avantageuse pour les riziculteurs de la Région d’Alaotra- Mangoro et du chef-lieu de District. Plus l’accès à la RN 44 s’améliore, moins les paysans auront du mal à acheminer les récoltes vers d’autres Régions », avance un opérateur économique local. Pour rappel, la réhabilitation de la RN 44 figure dans le Projet d’appui à la connectivité des transports (PACT), financé par la Banque mondiale à hauteur de 140 millions de dollars. Ce projet concerne les Régions d’Alaotra-Mangoro, Anosy et Atsimo-Atsinanana et prévoit des travaux de construction et de réhabilitation des réseaux routiers secondaires, provinciaux et communaux, tout en instaurant des solutions numériques pour favoriser le développement rural et faciliter l’usage des services de transport."

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS