Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 25 septembre 2020
Antananarivo | 23h18
 

Répondre à un commentaire

30 novembre 2019 à 21:23 | diego (#531)

Bonjour,

Il ne s’agit pas ici d’une affaire sportive, et ce n’est même pas une affaire politique dans laquelle les citoyens peuvent s’improviser à loisir et peuvent prétendre avoir une certaine compétence.

C’est une affaire juridique. Autrement dit, il s’agit de droit, des lois et de la Constitution du pays. Les solutions sont donc à portée de mains !

Madagascar a beaucoup des problèmes, mais un des problèmes auxquels ce pays a le plus de difficultés à surmonter est :

- les problèmes juridiques !

Un des multiples défis que les Institutions Judiciaires malgaches doivent vite résoudre, l’Armée Malgache doit affronter ce même défis, n’est autre que :

- la politisation de ces Institutions !

Dès que les Institutions sont politisées, elles perdent leurs mécanismes, mécaniquement, leurs indépendances et leur impartialités, de facto, leurs efficacités en tant que Institutions défendant les intérêts nationaux et les intérêts des citoyens auprès desquels elles obtiennent leurs légitimités.

Aussi longtemps que les pouvoirs Exécutif, Législatif et Judiciaire ne sont pas totalement indépendants les uns des autres, à Madagascar, il est difficile pour ce pays d’avancer et sortir définitivement d’une crise politique et constitutionnelle, et de se développer pour sortir de la pauvreté.

L’immunité parlementaire n’est pas un sujet dans lequel les Institutions Judiciaires doivent s’injecter, elles ne peuvent rien faire que de respecter les lois, point.

La justice malgache sait qu’est-ce qu’une immunité parlementaire.

Le chantier du siècle, autrement dit, le plus urgent pour les parlementaires malgaches est celui qui touche les élections.

Un pays indépendant, souverain, doit l’affirmer à travers, des mécanismes locaux, les financements et l’organisation par son État et de ses Institutions, en tout temps et face à toutes difficultés politiques, économique et juridique :

- ses élections !

Il n’y a pas et il n’y aurait pas un développement économique et une évolution dans un pays si le pouvoir Exécutif est inexistant.

Le développement du pays dépend largement du Parlement, c’est là que les lois sont votées !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS