Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 septembre 2019
Antananarivo | 13h01
 

Répondre à un commentaire

14 août à 09:27 | kartell (#8302)

Visiblement, le pouvoir vient de museler son opposition en réduisant ses prérogatives en la cantonnant dans un rôle figuratif qui, de toute évidence, ne devait pas lui échapper !...
Dans un système politique où l’on mesure l’importance des postes aux privilèges accordés, on constate qu’avec une voilure aussi réduite, l’opposition, déjà faiblarde au départ, sera contrainte à un rôle de second plan, voir d’assistante-greffière !....
Le pouvoir vient de trancher dans le vif, forcé par la constitution et la communauté internationale de supporter ses opposants, d’autant que son image de démocratie éclairée étant en jeu, il a choisi de l’affaiblir institutionnellement tout en sachant par avance qu’elle ne représente pas un danger majeur au vu de sa disparité et de son inexpérience...
En mettant ainsi les points sur les i, le pouvoir tente de se prémunir pour son avenir d’autant qu’il est encore très loin de pouvoir remplir son contrat avec ses électeurs ....
L’inquiétant dans cette histoire, c’est de constater la minutie du pouvoir à se donner le maximum d’atouts pour imposer sans trop de risques, ses mesures et projets dans un contexte où l’opposition sera dans l’impossibilité de pouvoir contester quoique ce soit, voir de les modifier...
Après à peine, une année de pouvoir gentillé, il semblerait que nous passions à la vitesse supérieure en découvrant petit à petit, une gouvernance injonctive qui prend des allures de transition, revue et corrigée par un chef d’orchestre plus, affûté et tranchant, encore !....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS