Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 18 septembre 2019
Antananarivo | 14h23
 

Répondre à un commentaire

12 août à 12:35 | kartell (#8302)

Ravalomanana a compris que sa seule chance de pouvoir exister politiquement, c’était de pouvoir s’inscrire dans le registre de l’opposant respectueux du suffrage universel et de ses institutions non seulement en interne, mais surtout aux yeux internationaux attentifs ...
C’est loin d’être un choix de conviction mais celui d’un politique opportuniste pléonasme ? qui tente de faire de son attente du pouvoir une pause constructive...
Jouer à l’opposant permet aussi de conserver un lien avec un électorat les yeux braqués sur un show présidentiel permanent...
Tenir ce rôle ingrat dans un pays où les antécédents sont inexistants va lui demander plus qu’une simple figuration sans que nous soyons sûrs qu’il ait les capacités suffisantes pour assurer le job, à plein temps...
En proposant ses services pour remplir cette tâche, il change de stratégie en tentant le pari de la main tendue qu’un Rajoelina forcé avait proposé d’offrir pour imprimer une épaisseur démocratique à son quinquennat pour faire oublier une transition tyrannique ....
Pas certain que cet empressement à saisir la balle au bond soit accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par un commanditaire subitement devenu l’arroseur arrosé dans un scénario inattendu...
L’habit d’opposant, quelque peu dépareillé, que s’est promis d’endosser son prétendant au vu de son CV n’est guère plus prometteur que celui d’un président désireux de faire de son quinquennat un nouvel espace démocratique qui prend une drôle de tournure, désormais....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS