Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 19 juin 2024
Antananarivo | 00h21
 

Politique

Tourisme

Taolagnaro : la plage de Libanona fait peau neuve

vendredi 26 avril |  2616 visites  | Mandimbisoa R.

Après Miami à Toamasina, la plage de Libanona, un des sites-phares de Taolagnaro fait peau neuve. Des box de restauration et un espace vert y ont été installés. Ces aménagements, construits sur une superficie de 2,5 hectares, visent à valoriser ce site touristique et à attirer davantage de visiteurs.

La route reliant Libanona au centre-ville de Taolagnareo a été entièrement pavée pour faciliter l’accès aux visiteurs. Situé à 10 minutes du centre ville, Libanona fait partie des plus belles plages de la grande île, distinguée par ses sables blancs, sa vue pittoresque surtout au coucher du soleil. Elle est reconnue notamment pour les compétitions sportives. Un endroit favori des amateurs et professionnels de surf.

La réhabilitation de la plage de Libanona a démarré en 2021 et devait être bouclé depuis 2022. Il est co-financé par la région d’Anosy, la Commune urbaine de Taolagnaro et la société Telma. Ce dernier y ayant installé son relais de câble sous-marin METISS, reliant par fibre optique l’île Maurice, La Réunion, Madagascar et l’Afrique.

-----

13 commentaires

Vos commentaires

  • 26 avril à 11:06 | MALIBUC (#9345)

    On fait tout à l’envers, on créé des espaces pour les touristes mais ils ne peuvent pas y venir.
    Les routes sont impraticables, un taux d’insécurité ++, le prix des billets d’avions est exponentiel alors comment voulez vous que ceci attire les vacanciers ?

    • 26 avril à 11:16 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Même les bungalows sont dévalisés !!!!
      J’ai vu deux fois le cas à Sainte Marie...

    • 26 avril à 11:46 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Même les bungalows sont dévalisés !!!!
      J’ai vu deux fois le cas à Sainte Marie...

    • 28 avril à 14:24 | bekily (#9403) répond à MALIBUC

      Ce bétonnage d’allée n’est pas très heureux.
      Rien ne vaut l’authenticité

      D’autant que sur les côtes Malgaches pousse une variété d’herbe ENDEMIQUE rampante, à feuillage large et plate très résistante.
      On.l’appelle hahi-pody...très doux au toucher.

      Même les zébus la broutent et marchent dessus sans jamais gêner une repousse immediate.

      La beauté d’un paysage , c’est d’abord SON AUTHENTICITÉ, les touristes ne recherchent pas du béton !

      Mais le Babakoto est capable de prendre les montagnes artificielles en béton d’un zoo européen pour des tsingy !

  • 26 avril à 11:45 | lé kopé (#10607)

    C’est en effet une bonne initiative , même avec un retard de 2 années ...à l’allumage , pour cause de Covid et de Guerre en Ukraine .
    En ayant parcouru différentes régions touristiques , en Europe , dont le Portugal ( Ericeira ou Nazaré pour le Surf) , Tenérife ou Palma de Majorque en Espagne , Rio ou Savador de Bahia au Brésil, et surtout l’arc Antillais en passant par les Antilles Françaises (Gwadeloupe ,Marinique , St Martin et St Barthélémy) et Anglaises (Trinidad et Tobago , La Barbade , les Bahamas , La Jamaïque ...) , les plages de Madagascar ne manquent pas de charme , et n’ont rien à envier à ces lieux paradisiaques.
    Malheureusement , et là où le bât blesse , est le manque d’infrastructures de base (eau et électricité) , et surtout l(insécurité qui règne sur toute l’étendue du territoire , et l’état de nos routes ...exécrable) .
    A force d’ignorer les priorités du Pays , pour des futilités , nous avons beaucoup à perdre sur la bataille du tourisme . Certains me lanceront la pierre en déclarant que je ne fais que dénigrer notre Pays , mais chaque fois que je visite une nouvelle région, je pense toujours à notre Patrie , qui avec des potentialités énormes , n’a pas su négocier le virage du développement . A qui la faute ?

    • 26 avril à 11:57 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Pour développer, il faut d’abord investir dans des INFRASTRJCTURES DE BASE
      - ELECTRICITE
      - EAU
      - RESEAU ROUTIER
      - RESEAU FERROVIAIRE
      - FORMATION DE LA POPULATION

    • 26 avril à 12:23 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      Nous avons plutôt intérêt à exploiter notre beauté sauvage endémique !
      Les Seychelles savent faire, en évitant le tourisme de masse.
      Car dans les tours operator ...on retrouve finalement les mêmes concepts légèrement colorés ’ pays."..

    • 26 avril à 16:16 | Ombiasy (#11606) répond à lé kopé

      Nous avions hérité d’un potentiel prometteur et nous laisserons des ruines à nos enfants ,un désespoir ! A qui la faute ? Ce n’est pas la faute d’un seul président mais celle de tout un peuple

    • 28 avril à 14:11 | bekily (#9403) répond à lé kopé

      What ???
      De quel « NOUS » de quels « NOS ENFANTS » ???
      parle le troll
      DES ENFANTS DE Saint Denis de la Réunion ?
      Le troll se trompe d’interlocuteur...ou de site.

  • 26 avril à 11:58 | bekily (#9403)

    Infrastructures de base

  • 26 avril à 11:59 | Isandra (#7070)

    Ca tombe bien, les travaux de réhabilitation de RN 13 avancent à grand pas, malgré le moramora à la malagasy tsy hitan’ny sasany izay maharatsy azy :

    https://www.facebook.com/vivatvevent/videos/1147785773320414

    • 26 avril à 12:03 | bekily (#9403) répond à Isandra

      🧐🧐🧐🧐🧐🧐🧐🧐

  • 27 avril à 11:48 | dupenard (#11227)

    Il y a surement un endroit de prévu pour déféquer, pour ne plus le faire à l’air libre sur la plage.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS