Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 21 septembre 2019
Antananarivo | 21h41
 

Répondre à un commentaire

2 août à 14:55 | diego (#531)

Bonjour,

C’est vraiment étonnant, les questions sont mal posées et d’une manière générale, les diagnostics ne sont pas bons.

Mal posées et très regrettable, de la part des hauts responsables de l’Armée, l’Armée ne fait pas de politique. Deux grandes Institutions malgaches font de la politique à Madagascar :

- la HCC et l’Armée.

Les diagnostics ne sont pas bons. L’insécurité est un problème purement politique, comme la pauvreté.

Les réponses aux problèmes sont politiques. La HCC et l’Armée ne sont pas armées politiquement et économiquement pour répondre aux problèmes du pays et de sa population.

Comment sortir Madagascar de la pauvreté ? C’est la question à laquelle les responsables politiques, les élus, les leaders politiques, les hauts fonctionnaires et d’une manière générale les élites malgaches doivent apporter des répondes.

Pour sortir un pays de la pauvreté, malheureusement, les réponses sont les mêmes, les pays occidentaux, l’Europe et les USA et le Canada, autrement dit, les pays démocratiques l’ont fait et continuent à démontrer que les réponses sont bonnes :

- renforcer l’Etat, les Institutions et protéger jalousement la Souveraineté du pays, à travers les processus électoraux et financement des élections par le pays.

Comment Madagascar pourrait s’y prendre ?

Il faut être capable de mettre fin à ce cycle infernal de crise politique et une nouvelle crise que Madagascar a connu seulement depuis 2002, une crise Constitutionnelle :

- le fait est là, la HCC et l’Armée font la politique alors même qu’elles n’ont aucune prérogatives Constitutionnelles pour le faire, elles ne sont absolument pas outiller pour le faire.

Les élections sont des compétences nationales, autrement dit, sous les autorités des pouvoirs malgaches :

- l’Exécutif, le Législatif et Judiciaire.

En maîtrisant et s’appropriant les processus électoraux les élus et responsables politiques malgaches assurent leurs indépendances et de facto, la souveraineté de leur pays.

Et c’est la politique qui trace les objectifs économiques, politiques et les réformes qui s’imposent, entre autres, renforcer l’Etat et les Institutions et éventuellement, décider :

- des orientations et des grands investissements à faire dans le pays.

Décider les rôles de l’Armée, et aussi des étrangers.....etc....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS