Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 17 septembre 2019
Antananarivo | 07h19
 

Répondre à un commentaire

18 mai à 16:47 | Jacques (#434)

Bonjour,

Je commence par un succinct droit de réponse au post d’un nouveau venu au forum, le dénommé zanatany (#10633). Un hors-sujet, donc.

Dans son intervention 16 mai à 15:53 | zanatany (#10633) le lascar affiche sa grogne à l’égard de Finengo et moi-même, nous sommes - selon ses propre vocables - de mauvaise foi non seulement envers betoko mais aussi envers le monde du forum. L’ami Finengo lui ayant déjà répliqué sérieusement sur ce point, je n’ai rien d’autre à lui servir sinon lui conseiller de revoir le sens réel de cette expression. Le zanatany (#10633) n’est-t-il pas, lui-même, de mauvaise foi en étant si catégorique ? Le zanatany (#10633), par ailleurs, en cet autre grief, je cite " et pourquoi vous en voulez aussi à Andry Rajoelina ". J’ai envie de vous dire, zanatany (#10633), que vous n’êtes peut-être pas un vrai zanatany que vous prétendez être, sinon vous auriez forcément su - n’en serait-ce qu’un brin - l’histoire du pays qui vous a vu naître.

Ah, ah, ah ! Les puces pour les zébus, voilà une trouvaille qu’elle est bonne et c’est signé bac-3, pardi ! Ça tombe bien pour moi car je possède (c’est la vérité même si betoko et isandra n’iraient pas me croire) un petit cheptel de 27 bovins (ou zébus si l’on veut) à Ambatojoby, un bled perdu du côté de Vohémar. Bien sûr je n’en suis pas le gardien, je vis à Andafy (merci Rambo pour le vocable) mais je suis régulièrement informé quant à la gestion de ce modeste bétail. Dieu merci, de vol ou de perte, on m’en a jamais parlé malgré la liberté des bêtes dans la cambrousse. Alors, quand je vois cette lumineuse idée du bac-3, je me dis mais " il est taré ce bac-3 ou quoi ? " ; certes il n’y aura peut-être pas d’obligation pour les proprios de se plier au puçage des bêtes mais l’idée en elle-même relève plus d’un esprit purement charlatan. Hormis la difficulté d’intervenir sur la peau épaisse des bêtes, comment le proprio d’une centaine (voire millier) d’animaux va-t-il financer cette opération ? Dans des pays non-babakoto comme celui des cow-boys par exemple, le marquage au fer qui identifie le propriétaire est toujours d’actualité, il faut dire en effet que là-bas le vol est inexistant. Dans d’autres pays ( en France par exemple) les bêtes sont marquées par des étiquettes fixées à l’oreille et les troupeaux sont gardés par des "bouviers", ces chiens spécialisés naturellement pour cette tâche. Bref, puce électronique pour prévenir le vol des zébus ? Couleuvre, le bac-3 ne m’en fera pas avaler. Fin du hors-sujet.

Quant au sujet du jour, qu’en dire sinon qu’il apparaît clairement que le vol et la corruption restent la chasse gardée des politicards gasy, aucune frontière ne peut les freiner dans l’accomplissement de leur noble tâche. Il n’y a pas que les bois de rose vers l’Asie, l’Oncle Sam aussi a été flinguée, l’audace à son paroxysme. Ce qui est surprenant par contre c’est que plus près du Bianco il y a un malfrat qu’on n’ose pas (du moins pas encore) bousculer.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS