Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 mai 2022
Antananarivo | 21h54
 

Culturel

Production audio visuelle

X mind.com étend ses activités

vendredi 3 août 2007 | Daddy R.

Le monde de la production audio-visuelle ne cesse de se développer. Avec l’avancement de la technologie, les jeunes malgaches essaient de s’aligner avec les « professionnels » étrangers. Mais la question de financement reste toujours un grand blocage pour les artistes, premier client, ainsi que pour ces maisons de production.

Il y a quelques mois, la société de production « X mind.com » fraîchement créée a lancé son label qu’est « orizinal e ». Un concept consistant à sensibiliser les consommateurs d’acheter les produits « originaux ».

En effet, cette société spécialiste en audio-visuel a commencé à se lancer dans la commercialisation de ces produits. « Vu le système très aléatoire, on a décidé de prendre en main la vente de nos propres produits », a expliqué le premier responsable de X mind.com.

Tenue d’un festival « orizinal ê »

Mais en ce moment, la jeune équipe de cette société s’est encore limité à la vente de Vcd contenant les clips qu’ils ont produit. Des clips qui atteignent le nombre de 300 à peu près actuellement.

Face à l’inexistence d’une structure fiable sur place, X mind.com a décidé d’étendre ses activités. C’est pourquoi, trois nouveaux albums viennent d’être présenté à la presse hier, MIckael, « eo foana aho », Faratiana, « Tsy ambelako » et Felaniary, « Sendra ny tiana ». Trois artistes qui vont être sous la tutelle de cette maison de production. Mais d’autres vont s’ajouter à la liste d’ici peu, en l’occurence, Mirado, Tafita et tant d’autres.

La cerise sur le gâteau sera la tenue d’un festival « orizinal e » que X mind.com va organiser au courant du mois de Septembre. L’objectif est d’approcher encore plus les consommateurs afin que ces derniers puissent faire connaissance avec les produits originaux. Mais la sortie d’une compilation « Best clip X mind » figure également dans la perspective de cette société qui se veut « professionnel » jusqu’au bout des doigts. « Notre soucis se limite pour l’instant sur la qualité des oeuvres qui vont être mis en vente. Il faut éduquer le public à consommer des produits de qualité » a toujours réitéré le « boss » de X mind. com.

Une phrase qui en dit long !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS