Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 24 juillet 2019
Antananarivo | 09h52
 

Environnement

Environnement

WWF Madagascar se met à l’énergie solaire

vendredi 11 janvier

WWF Madagascar donne l’exemple en matière de protection de l’environnement. Cet organisme a adopté l’énergie solaire dans un de ses principaux bureaux. 54 panneaux solaires d’une capacité de 12 kWh sont installés à son bureau à Antsakaviro depuis le mois de novembre. Il s’agit d’une installation dite « on grid », une combinaison toute simple de panneaux solaires-onduleurs couplée sur de installations de la compagnie d’électricité locale pour faire fonctionner la plupart des appareils à l’énergie solaire.

Le bureau de WWF à Antsakaviro produit actuellement plus d’électricité qu’il n’en consomme. Il injecte le reste non-utilisé au réseau de la Jirama. Ce qui est au final, avantageux pour les deux parties. Cela sans tenir compte de l’éventuel impact écologique de ce basculement qui a permis de mettre en pratique la campagne de réduction d’émission de CO2 dans l’atmosphère, ce que WWF prône toujours.

« L’onduleur nous informe tous les jours de la production en kWh mais aussi de la réduction de CO2 qui en découle. Par exemple, à la date du 2 décembre 2018, nous avons produit 53 kWh et avons ainsi réduit notre émission de CO2 de 37,5 kg. Ce qui est conséquent au bout d’une année », explique Zina Rakotoarisoa, du WWF Madagascar.

Propre, renouvelable, disponible… L’énergie solaire devrait profiter à tous selon WWF Madagascar. Et pour marquer cet engagement certain, le bureau du WWF à Nanisana bénéficiera cette année de ces mêmes installations. Ce basculement vers l’énergie solaire peut alors n’être qu’un petit pas pour l’Homme mais restera un grand pas dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Recueilli par Arena R.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 11 janvier à 11:10 | Turping (#1235)

    Projet qui devrait s’accompagner d’un changement de mentalité et l’initiative de passer collectivement à l’énergie solaire.
    - Vu la cherté et rareté des énergies fossiles d’ici 50ans ,les pollutions ,.....tout ce qui concerne les énergies renouvelables est bénéfique pour les populations.
    Pour ce faire ,il faut avoir des moyens budgétaires en commençant par lutter contre la pauvreté généralisée afin de lutter contre l’insécurité au sens large du terme : les vandalismes , le non respect des biens collectifs et personnels,etc...
    - Le coût au départ, c’est un peu cher mais rentable sur le long terme, Même , à 1million d’ariary chaque ménage peut se doter des panneaux solaires pour avoir de l’électricité sans avoir recours à la Jirama . Vu,que 80% des malgaches vivent en dessous du seuil de la pauvreté et beaucoup gagnent encore un salaire en dessous de 200000ariary/mois et survivent . Acquérir des panneaux solaires est un luxe pour le moment pourtant un projet très intéressant.
    Conclusion : Il faut avoir de projet gouvernemental solide en accord avec les partenariats si possible.Tout dépend aussi de la bonne gouvernance et solidarité.

  • 11 janvier à 11:45 | Jipo (#4988)

    Si le solaire est si interessant, que chacun y va de son appréciation pour en faire les louanges de se demander qu’ attend la zirama pour prêter allégeance à ce nouveau messie ?
    Quant au CO2 sachant ce que polluent les avions et les supertankers, quand ils auront fini pour nous prendre pour ce qu’ ils sont, tout le monde ira mieux et la couche d’ ozone : comme Félicie ...

  • 11 janvier à 13:56 | KARIBO (#7602)

    Il est certain que le WWF n’ a pas les moyens de l’ Etat Malgache, basée initialement en Suisse, allouer 54 panneaux solaire , au moment ou ce jeune nouveau président vient d’ etre élu, ne peut que le ravir .
    Exemple à suivre donc , doutant cependant que la lutte contre le réchauffement climatique soit la priorité tant de ce futur gouvernement que de ses administrés, à moins que des subventions se présentent ?

  • 11 janvier à 15:27 | LeFou (#10163)

    Les panneaux PV sont un moyen très onéreux de produire de l’électricité ... erratique. A réserver donc aux cas où le lieu n’est pas du tout électrifié. Ce n’est pas une solution à l’échelle d’un pays. Pour le WWF c’est juste une propagande car cette organisation consacre 70% de son budget à la collecte de fonds...

  • 11 janvier à 21:43 | Albatros (#234)

    Autre solution : Ne plus utiliser d’électricité !.

    Ce coucher comme les poules !. Ne rien faire la nuit !. Supprimer les réfrigérateurs !. Ne plus recharger son téléphone portable quand la batterie est vide !. Ne plus faire cuire les aliments !.......
    Je vous laisse compléter la liste !.

    Les panneaux solaires ne sont pas LA solution, mais une des solutions. Et dans certains endroits de Madagascar le soleil ne manque pas !. Comme le vent dans certains autres !. Sans parler de micro-centrales hydrauliques !.

    La critique systématique de certains sur ce site semble provenir des nostalgiques de l’époque des cavernes !.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS