Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 juillet 2024
Antananarivo | 05h35
 

Editorial

Voyoucratie

mardi 10 octobre 2023 |  5646 visites  | Ikala Paingotra

Le président du Sénat Herimanana Razafimahefa a reconnu publiquement au micro de Gaëlle Borgia (France 24) avoir dû renoncer à devenir chef de l’État par intérim après avoir reçu des menaces de mort. C’est un nouvel épisode de la voyoucratie qui prend racine à Madagascar depuis plus d’une décennie. Qui avait intérêt en coulisses à verrouiller le pouvoir et le laisser aux mains du fidèle et efficace Christian Ntsay, au détriment des dispositions constitutionnelles, et pour quelles raisons ?

Cette information intervient dans un contexte déjà marqué par la révélation il y a quelques jours de « l’acquisition probable » par les autorités Malgaches du logiciel israélien Predator pour espionner leurs rivaux. Le titre du journal le Monde est sans ambiguïté : « L’ombre du logiciel espion Predator sur la campagne présidentielle malgache ». En fait, cet article ne fait que souligner qu’Andry Rajoelina et son clan ont de la suite dans les idées. Dès 2021, les médias internationaux avaient révélé que Madagascar faisait partie des sept pays africains ayant acquis Pegasus, un autre logiciel israélien permettant « écoute et d’enregistrement de conversations, de messages et fichiers présents dans les smartphones de politiciens, de journalistes et de patrons d’entreprises » (Journal de l’économie). On se souvient que durant la Transition 2009-2013, certains hiérarques avaient fait plusieurs voyages en Israël. Sans doute ils ne se sont pas contentés de prier au Mur des lamentations, comme leurs photos le montrent.

La Transition 2009-2013 a démontré le manque de scrupules du clan arrivé au pouvoir après le coup d’Etat de 2009, ses graves manquements aux principes élémentaires de bonne gouvernance, ainsi que les violations de l’Etat de Droit et des principes démocratiques. Comment peut-on donc imaginer qu’entre-temps ces gens, dont beaucoup sont encore au pouvoir, aient gagné en maturité, en sagesse, en intégrité et en connaissance de ce qu’est la démocratie ?

Malgré cela, force est de constater qu’ils ne manquent pas de soutien. On commence d’ailleurs à apercevoir sur la scène médiatique actuelle l’éclosion de plusieurs groupuscules qui se ressemblent par deux points. Premièrement, un soutien au régime, une propagande contre le Collectif des 11 candidats, et une revendication ferme pour que les élections se déroulent selon le calendrier prévu. Deuxièmement, des moyens assez conséquents pour confectionner des t-shirts, imprimer des banderoles, louer une salle avec sono etc. Autrement dit, des ressources qui laissent subodorer un généreux sponsor derrière.

Toutefois, les manifestations directes ou indirectes de soutien ne se cantonnent pas toutes au stade des simples déclarations face à la presse. Il y a quelques jours, des tracts se sont répandus dans la Capitale pour tenter de faire croire que des groupes venant du Sud de l’île voulaient entraîner les leurs à des actes de violence. La majorité de la population n’a pas été dupe, car la méthode était cousue d’un fil tellement blanc. En voulant faire porter le chapeau des suspicions contre ceux d’une région dont est issu le candidat qui semble être le plus craint par l’équipe au pouvoir, les petits esprits à l’origine de ces tracts se sont probablement désignés eux-mêmes. On rappelle d’ailleurs, comme illustration de leur mentalité, que les partisans d’Andry Rajoelina n’avaient pas hésité à défiler sur la Place du 13 mai avec un cercueil au nom de Hery Rajaonarimampianina, chef d’État vivant et en exercice en 2018.

Andry Rajoelina et son entourage ont accumulé les manoeuvres de voyoucrate pour s’emparer du pouvoir en 2009, pour y revenir en 2019, puis pour tenter de s’y maintenir en 2023. Même après sa démission, le candidat français à l’élection présidentielle de Madagascar bénéficie d’un soutien ferme des forces de répression contre les manifestations de l’opposition. Celles-ci sont extrêmement zélées dès qu’il s’agit de sévir dans ce domaine. Mais jusqu’à quand, et surtout, jusqu’à quel prix ?

-----

26 commentaires

Vos commentaires

  • 10 octobre 2023 à 09:49 | walesa (#5863)

    Cédric Vozongo - voyou un jour - voyou toujours ! Putchiste un jour - poutchiste toujours !

  • 10 octobre 2023 à 10:11 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour Ikala Paingotra,

    D’ abord, Herimanana Razafimahefa a quand-même une conscience.

    Certainement qu’ ayant pu mettre sa fille à l’ abri en France, il s’ est senti libérer du devoir de « réserve » envers les mafieux qui lui ont forcé la main.

    Chez les mafieux, violer l’ omerta peut coûter très cher, et le Président du Sénat a quand-même fait montre d’ un certain courage.

    « Mais jusqu’à quand, et surtout, jusqu’à quel prix ? » avez vous dit concernant les forces de répression qui soutiennent ANR.

    Je dirais, ce sera jusqu’au prix du partage du pouvoir mafieux d’ ANR avec les militaires, la soldatesque devrais je dire.

    Un partage qui sera encore un peu plus en faveur de cette soldatesque, par l’ instauration d’ un régime d’ État d’ exception.

    Car la mafia autour d’ ANR tient à garder le pouvoir coûte que coûte, et si le plan A initial par la voie des urnes truquées s’ avère impossible à mettre en œuvre, ce sera le plan B, celui du partage du pouvoir entre la mafia et la soldatesque.

    Cordialement

    • 10 octobre 2023 à 10:26 | Shalom (#2831) répond à Yet another Rabe

      L’Armée n’est pas complètement corrompue, il en reste certains qui sont des vrais « Ho an’ny TANINDRAZANA » ...
      Ce sont eux qui ont entamé la démarche avec un certain S.Z. pour faire intervenir la FFKM.

    • 10 octobre 2023 à 12:39 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      À Shalom,

      Je veux bien vous croire quand vous dîtes que l’ armée n’ est pas complètement corrompue, et qu’ il y a des éléments qui donnent encore un sens à leur devise « Ho an’ny TANINDRAZANA ».

      Il serait peut-être temps que ces vrais soldats s’ affichent au grand jour et agissent pour raisonner les leurs, en ne perdant pas leur temps à solliciter le FFKM.

      Un FFKM qui n’ est autre chose qu’ un MACHIN malagasy, comme l’ est l’ ONU au niveau international, avec pour ces 2 derniers une efficience proche du zéro absolu, quant à aider des parties ou pays en crise ou en conflit, pour les résoudre.

    • 11 octobre 2023 à 06:03 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Bonjour Shalom,

      Je tiens à préciser ma pensée « raisonner les leurs » ici signifie « raisonner leurs frères d’armes qui se sont vendus pour de l’ argent à la mafia au pouvoir ».

      Malheureusement, je crois que les vrais soldats pour qui la devise« Ho an’ ny Tanindràzana » a du sens sont trop peu nombreux, par rapport à ceux qui se sont vendus pour de l’ argent.

      Les loyalistes à la devise « Ho an’ ny Tanindràzana » ont certainement peur de créer une scission dans l’ armée, au risque de se combattre entre frères d’armes, ce qui occasionnera à coup sûr une guerre civile.

      Cordialement

    • 11 octobre 2023 à 12:15 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Miharahaba ny rehetra,

      Miverina eo @ sehatra ny fiainam-pirenena indray ny kolonely Charles Andrianasoavina :

      https://youtu.be/VRJDOArudso?si=9pw-DTBzFRh0ALOn

      Inona indray ity ry zalahy ?

      T@ 2009 ity kolonely Charles an’ ny Capsat ity dia tao @ ilay « bras armé » an’ i ANR t@ fanonganana an’ i Ra8, ary nanapotika ny « ordre constitutionnel ».

      Dia izao indray izy miseho toa ny virziny masina, mikajy ny hamerina ny « ordre constitutionnel » @ famerenana an’ i Herimanana Razafimahefa eo @ toerana Président par intérim.

      Ho ahy sarotra hinona fa madio fo sy madio saina ity kolonely Charles ity @ ny fanambarana izay nataony ity.

      Ny zava-dratsy tena mety hiseho kosa dia ny disadisa miseho ampahibemaso eo @ miaramila ao @ tafika sy ny zandarimary, satria raha mifandona izy roa tonta ireo, dia azo hantoka fa hisy tsy ankiato ny ady an-trano.

      Mankasitraka

    • 11 octobre 2023 à 16:49 | Lucile (#11487) répond à Yet another Rabe

      Je partage votre analyse .
      Maffieux et assassins = association de malfaiteurs et malfaisants .

    • 12 octobre 2023 à 08:05 | Yet another Rabe (#4812) répond à Yet another Rabe

      Re-,

      Dans les forces armées malagasy, il y a 2 principales entités l’ armée et la gendarmerie qui ont entre elles une certaine rivalité.

      Cette dernière, la gendarmerie s’ est mise en exergue par la violence de sa répression envers les manifestants, dans l’ optique de bien se faire voir par sa hiérarchie, cette dernière complètement lèche cul du pouvoir inique.

      Finalement, je me demande si la saillie du colonel Charles envers son homologue de la gendarmerie, et plus globalement sa déclaration publique, concernant le fait que l’ armée pourrait prendre le pouvoir, ne sont juste que des leurres.

      Le but serait de faire accroire à l’ opinion publique, la possibilité d’ un retournement de situation, par une éventuelle prise de pouvoir par l’ armée dans un rôle d’ acteur impartial, neutre et responsable uniquement devant la Constitution.

      Or, depuis l’ ère Ratsiraka l’ armée n’ est plus impartiale et neutre, mais devenue fortement politisée et instrumentalisée par le Pouvoir.

      Donc ce que j’ ai précédemment décrit comme l’ armée en tant qu’ acteur impartial et neutre, n’ est juste bon que dans un conte pour enfants :

        • La fiction de l’ armée, dernier recours en tant que chevalier blanc pour globalement sauver le peuple, et plus précisément des exactions des gendarmes.

      Pour le pouvoir inique, la finalité serait d’ accrocher les yeux de l’ opinion publique et notamment des candidats dans l’ attentisme, par une sorte d’ espérance de sortie de crise avec la prise du pouvoir par l’ armée.

      Pour l’ armée, je vois surtout dans cette déclaration du colonel Charles, une sorte de marchandage machiavélique entre l’ armée et le pouvoir :

        • une sortie, un discours savamment médiatisé de l’ armée, pour inciter le pouvoir à appliquer le plan B (que j’ avais cité au début), aux fins un meilleur « rééquilibrage » dans le partage du pouvoir et de l’ argent en leur faveur.

      Pour moi le Peuple ne s’ en sortira UNIQUEMENT que par sa propre volonté et son courage, et ne rien attendre de personne, et surtout pas de l’ attentisme, mais ma préférence est toujours dans les actions responsables non violentes (grève générale, désobéissance civile....) :

      https://actutana.com/wp-content/uploads/2023/10/FB_IMG_1697053294511.jpg

  • 10 octobre 2023 à 10:39 | Saint-Jo (#8511)

    Miarahaba ny namana rehetra !

    Ialàko tsiny amin’ny havana sy ny namana rehetra fa manoratra ity aho !

    Marihiko hazava tsara fa tsy mpanao politika aho .
    Tsy mpitari-tolona koa
    .
    Fa Gasy tsotra .

    Raha misy anefa ny fifandonan’ny vahoaka amin’ny herim-pamoretana , dia handray anjara amin’izay tandrify ahy eny antsahan’ady aho .

    Tsy hay izao izay hitranga atoato .
    Tsy fantatra mihitsy .
    Ka tokony ho dinihina amin’ny saina matotra daholo izay rehetra tranga mety hiseho .
    Na toy inona ilay tranga , na toy inona .

    Ilaina mihitsy ny hetsi-po , fa isan’ny maha olona izany !
    Saingy tsy azo avela handeha irery ny hetsi-po !
    Fa ny hetsi-po dia tsy maintsy manaraka ny saina mandinika hatrany hatrany .
    Mba hisorohana , na hamerana fara faharatsiny , izay loza mety hitranga .

    Ilaina ho mailo tanteraka ny vahoaka .
    Tsy isalasalàna mihitsy sady tena azo antoka fa hisy ny mpitsikilo ao andaharany ao .

    Misy aza ny olon-tsotra sasany izay misy mampirisika ny hitati-bolana ka hanoro any amin’ny herim-pamoretana izay mpitolona mitondra fiadiana hiarovana ny aim-bahoaka manoloana ny vono ho ataon’ny herim-pamoretana.

    Dia samia velon’aina !

    • 11 octobre 2023 à 08:05 | vatolahy (#11348) répond à Saint-Jo

      aujourdh’ui force de l’ordre et demain force de répression !!! ???
      Pour qui ,pourquoi ,comment ,qui donnera l’ordre fatal ?
      Sainjo ,nous ne craignons pas pour votre vie.Quand cela va ’péter’ vous serez benoitement dans votre salon parisien à faire des commentaires
      Que Dieu vous garde ! et qu’il épargne les notres

    • 12 octobre 2023 à 14:24 | lé kopé (#10607) répond à Saint-Jo

      Yet another Rabe ...sandratana ,
      Il est évident qu’il y a une fissure entre l’Armée et la Gendarmerie . Et cela ne date pas d’hier . Le sauvetage du garde de Corps de Ravalo , dans les locaux de La Gendarmerie à Fiadanan en est une preuve éclatante . De toute façon , j’adhère complètement avec votre plan B , qui consiste à créer un pouvoir militaire , incrusté par les fossoyeurs de La République . L’intervention du Colonel Charles , exilé Politique , et précisément en poste de Garage à l’Etranger , en échange de son silence , n’a pas de force exécutoire , vu qu’il n’a pas d’éléments percutants sur le terrain . De plus , sa Personnalité souffre d’un énorme déficit , à cause de son comportement odieux , envers un homme d’Eglise , Lala Rasendrahasina , et du créateur du Parti MFM , bousculé et traîné torse nu par ses sbires, comme un vulgaire assassin . Dans la coutume Malagasy , et selon nos traditions ancestrales , le manque de respect envers les Aînés est un crime de lèse Majesté , qui se paie toute une vie , et même au-delà.

  • 10 octobre 2023 à 12:51 | Isambilo (#4541)

    Je souscrits totalement à l’édito. Et j’ajoute.
    Je continue à penser que Rajoelina n’est qu’un pantin heureux. Il se promène, il rencontre de hauts personnages. Il fait son spectacle et il s’en réjouit.
    Mais qui sont ceux qui manipulent le pantin ? Je ne pense pas que ce soit Ravatomanga et Hiridjee uniquement. Je n’ai aucune preuve de ce que j’avance mais des Tsimiamboholahy y jouent un grand rôle.
    Et notre plus grand handicap, à tous les Malgaches, c’est de vouloir à tout prix préserver la vie en commun : fiarahamonina qui n’a rien à voir avec le fiavahana. Cette valeur se retourne contre nous depuis longtemps.

    • 10 octobre 2023 à 14:13 | Lucile (#11487) répond à Isambilo

      Notre île n’est Grande (Grande Île hoy ny vazaha) que parce que nous sommes ensemble et formons Nation . Ce fait n’est pas un projet , il est acquis mais nous devons y travailler tous les jours pour que l’idée grandisse et que la prospérité et la réussite de TOUTES les régions qui constituent notre Grande Île deviennent réalité.
      Oui, vous avez raison « Fihavanana » est la colonne vertébrale de notre pays et se distingue du simple « fiaraha-monina » , mais pour vivre et faire vivre le 1er mot : le 2nd mot se doit d’être travaillé tous les jours dans le sens du projet commun d’avancer tous ensemble.

  • 10 octobre 2023 à 13:44 | Lucile (#11487)

    Ne serait-il pas temps aussi à la HCC de faire son « coming out » et d’avouer les pressions subies et/ou les manoeuvres mises en route pour la vider de toute sa substance et de son pouvoir ? Car, la HCC est pour l’heure :« aux ordres » de qui on sait , après des tours de passe-passe et des magouilles ...telles que son acronyme pourrait plutôt correspondre à :« Hyper Connectés Corruption » ?

    • 10 octobre 2023 à 14:19 | bekily (#9403) répond à Lucile

      Pour l’instant
      L’os est coincé dans la gorge....
      et risque de perforation tôt ou tard

    • 10 octobre 2023 à 14:56 | spliff (#5871) répond à Lucile

      Une telle tension dans le maintien à bout de bras du mensonge poussif par ce régime n’est pas tenable sur le long run…

      Ce système qu’ils croyaient avoir peaufiné comporte trop de « moving parts » et la base populaire qu’ils croyait s’être artificiellement acquise leur échappera à mesure que la sortie de Mr Razafimahefa fera des émules.
      Ce qui arrive est dans l’ordre des choses. Il faut laisser du temps au temps.

      Personnellement, je retire les critiques que j’ai faites à l’endroit de ce monsieur et si l’occasion m’en était donnée je lui présenterais mes excuses et mon soutien.
      La révélation de menaces avec identification publique de leurs auteurs ne s’invente pas comme ça « out of the blue », encore moins quand l’intégrité physique des vos enfants est mise sur la ligne malgré vous.

    • 10 octobre 2023 à 16:15 | Ibalitakely (#9342) répond à Lucile

      à (#11487),
      Détrompez-vous Lucille, c’est le vazaha frantsay André Rajoël & toute son équipe mafieuse qui ont façonné cette hcc & ceni actuelles. Alors c’est comme dire à satan de gifler lucifer.

  • 10 octobre 2023 à 15:03 | kartell (#8302)

    Tout cela présume d’un climat, toxique, qui entoure, voir étrangle, cette élection où toute notion, vaguement démocratique, est, désormais, factice ..
    Peut-on, dès lors, encore, organiser ces élections, dans un tel contexte, où chaque jour apporte son lot de nouvelles magouilles, venues, d’en-haut ?..
    Qu’en pensent, donc, les bailleurs d’un pareil environnement, où, intimidations et menaces sont devenues l’activité principale des « amis du régime » ?..
    Le prévenu serait-il ce docteur Jekyll et M. Hyde de la politique, endémique, manipulateur, narcissique, évangéliste, et, instigateur en menaces, comme son ami, Kagamé qui, lui, fait taire, définitivement, certains de ses opposants en exil ?.
    Devant un tel bilan, où la démocratie n’a plus sa place, la légitimité de cette élection se pose, dorénavant, face à ce climat de violence, « des forces du désordre », de partialité, éhontée, d’état où tout est manipulé pour que l’impopularité, maquillée, puisse sortir vainqueur d’une échéance qui n’a plus aucune signification, sinon, celle de couronner la médiocrité, le clientélisme et le monde, opaque des hommes de mains ?..
    Biaisée, dès ses premières heures, cette campagne présente tous les ingrédients nécessaires pour donner au final, les arguments suffisants à un mécontentement populaire qui ne pourrait que prendre de l’épaisseur et de la consistance, à la lecture, amputée des résultats !..
    Reste à connaître les intentions, claires, d’une opposition qui en acceptant de concourir est vouée à n’être qu’un vulgaire « faire-valoir, démocratique », face à une machination d’état, qui, avec tous ses moyens, à sa disposition, sera sortir vainqueur de cette pantalonnade !..
    Dire, stop, à un prévenu qui se précipite, lui, comme un forcené dans une campagne à la reconquête d’une virginité, perdue, serait un acte, fort, pour signifier au « déjà, réélu ! », qu’il ne serait pas le seul à pouvoir décider de l’avenir du pays et qu’une élection exige des règles qui, dès lors, où elles sont transgressées, elle n’a pas lieu d’être organisée, surtout dans ce contexte de billard, à trois bandes !..
    Reste à considérer si l’état du pays permettrait un tel report, dès lors, où, rien n’est prévu pour une telle hypothèse et qu’un risque d’une transition-bis, temporaire risquerait d’aggraver les choses, plutôt que de les temporiser…
    Une élection, dans les délais, impartis, aujourd’hui, serait-elle le moins pire de tous les scénarios ?, pas si sûr, parce qu’il va de soi, que ce régime recherche sa réélection, à la hussarde, tout en sauvegardant un semblant de calme dans une société, de plus en plus, fragmentée, avec un risque de radicalisation, des deux camps, qui n’est pas à exclure !..
    Tout concourt à cette hypothèse, parce que, ce collégial, est sorti de son obligation, de devoir de réserve, en étant devenu, le partenaire, privilégié et zélé, du candidat, président, tout en empêchant l’opposition, de pouvoir se réunir et s’exprimer, comme elle souhaiterait le faire ..
    Devant une tel contexte, participer à une élection pour y jouer un rôle de simple figurant n’a pas lieu d’être, surtout, pour les électeurs, naïfs, qui croient encore qu’un bulletin de vote serait suffisant pour croire, encore, au miracle !..

    • 11 octobre 2023 à 07:47 | vatolahy (#11348) répond à kartell

      les perdants aux élections vont perdre tout leur argent mais ils auront eu le courage de s’engager.

  • 10 octobre 2023 à 16:33 | A4 le vigilant (#11549)

    Lucille,
    Certains essaye de vous enfumez ,rien que le fait de qualifier Rajoel de Français est un acte gravement raciste !
    Surtout que tout le personnel politique local de haut rang possédé aussi la fameuse nationalité Française !
    Il essaient de mouiller la France dans cette affaire pour suivre les instructions de Moscou afin de virer celle-ci d’Afrique !
    Il essaient aussi d’attirer le peuple dans un traquenard pour que les innocents se fassent tuer par les forces de repressions !
    Qualifier aussi Rajoel de mafieux est aussi une vaste rigolade ,ils appartiennent pratiquement tous a des clans mafieux rivaux de la capitale ,ne vous y rompez pas !

    • 10 octobre 2023 à 18:28 | Isambilo (#4541) répond à A4 le vigilant

      Restez à votre place. C’est mieux pour tout le monde.
      Rajoelina est un citoyen français. Il n’y a rien de raciste là-dedans. C’est simplement un constat sur le plan de la loi. Ce n’est pas un jugement sur les Français.
      Mais c’est trop compliqué pour vous.

  • 11 octobre 2023 à 06:38 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    Et maintenant, vous le Peuple, vous l’ Opposition, vous les 11 candidats, savez vous où vous allez, et déjà ce que vous allez faire, avec quel mode opératoire, avec quels moyens ?

    Car les voyous eux, savent très bien :
    - où ils veulent aller : c’ est à dire le pouvoir à n’importe quel prix, y compris du sang versé du moment que ce n’ est pas le leur dans l’ essentiel
    - avec le mode opératoire : celui des sans foi ni loi, des sans scrupules,
    - en utilisant comme moyens : les forces armées et la force de corruption de l’ argent

      • Mais il ne faut pas s’y tromper : dans cette incroyable cacophonie, certaines personnes continuent de tirer les ficelles et elles savent parfaitement où elles veulent aller. Sans plus s’embarrasser de formalités ni de scrupules. Leur message est clair : “Gueulez tant que vous voulez mais c’est nous qui avons les flingues. Vous, vous creusez“.

    Un extrait de la chronique :
    https://actutana.com/je-sais-pas-ou-vous-allez/

    Et maintenant :

    Cordialement

  • 11 octobre 2023 à 07:44 | vatolahy (#11348)

    Rajao ? citoyen français de papier comme d’autres milliers d’usurpateurs de la citoyenneté’ française
    Interrogez les Saintjjo ,les Bekily et autres.Qu’ont ils de français ?

  • 11 octobre 2023 à 18:12 | Lucile (#11487)

    "Aujourd’hui il faut créer un registre mondial de biens qui permettrait de suivre qui est propriétaire de quoi, partout »... déclaration d’Eva JOLY lors de ses enquêtes sur le pillage de l’Afrique par les multinationales avec la complicité des gouvernants corrompus....
    Rien ne change sous le soleil...

  • 11 octobre 2023 à 18:12 | Lucile (#11487)

    "Aujourd’hui il faut créer un registre mondial de biens qui permettrait de suivre qui est propriétaire de quoi, partout »... déclaration d’Eva JOLY lors de ses enquêtes sur le pillage de l’Afrique par les multinationales avec la complicité des gouvernants corrompus....
    Rien ne change sous le soleil...

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS