Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 octobre 2020
Antananarivo | 15h22
 

Transport

Prévention du Covid-19

Vols locaux et transports terrestres régionaux autorisés temporairement

lundi 6 avril | Fano Rasolo

Des vols intérieurs et des transports terrestres régionaux spéciaux seront autorisés à circuler momentanément du 7 avril au 9 avril selon l’annonce de Andry Rajoelina hier dans son allocution à la télévision nationale. L’objectif serait d’assurer le retour dans leurs villes d’origine des personnes bloquées à Antananarivo et à Toamasina, ou désirant se rendre dans les autres régions. En effet, face à l’épidémie du coronavirus et depuis l’annonce du confinement, on a constaté une phénomène d’exode urbain massive. Par peur ou par nécessité, de nombreuses personnes préfèrent quitter la capitale en confinement.

« Toutes les gares routières seront ouvertes de 5 heures du matin à 11 heures. Néanmoins, toutes les mesures de sécurité sanitaire doivent être respectées avant les départs vers la capitale ou vers les autres régions. Port de masque, prise de température, lavage des mains avant le départ, présence de gel hydro-alcoolique dans chaque véhicule sont ainsi obligatoires. Les gares routières seront désinfectées, tout comme les véhicules, au départ et à l’arrivée », a fait savoir le président.

De même, les vols intérieurs reliant Antananarivo aux régions où il n’y a pas de cas contact du coronavirus, c’est-à-dire, Majunga, Tuléar, Fort-Dauphin, Morondava, Nosy-Be, et Antsiranana sont ouverts pour les 3 prochains jours mais pour éviter toute contamination, des tests rapides seront effectués auprès de tous les passagers avant d’embarquer.

14 commentaires

Vos commentaires

  • 6 avril à 10:14 | manga (#6995)

    Hevitra mety tokoa ny tapaka.
    Saingy ny mahagaga dia nahoana ny zotra rezionaly sy nasionaly no nampitoviana amin’ny an’ny fiaramanidina ?
    Raha ny rezionaly fotsiny no raisina ohatra dia efa be ny fitarainana teto amin’ny faharatsian’ny lalana ; ka mbola tsy tafaverina akory ilay fiara nitatitra dia tapitra ny fe-potoana : hatory sy anorona tokan-trano eny an-dalana izany ny mpamily sy ny mpandeha.
    Nolazaina isika fa ao anatin’ny phase 1 ; no sady ny faritra hafa mbola tsy nahitàna io otrik’aretina io ; ary koa rahateo atao fitiliana daholo izay manan-kevitra ny handeha :
    Maninona raha nitarina kely ilay fotoana ahazoan’ny fiara hitatitra ?

  • 6 avril à 11:56 | NTMO (#10005)

    Autant poursuivre le confinement 15 jours me paraît raisonnable, autant la décision de laisser les gens voyager, ne serait-ce que deux jours me paraît hasardeuse.
    À mon sens, c’est le meilleur moyen de disséminer le virus dans toute l’île.
    Même si les chiffres diffusés actuellement semblent rassurant, personne n’a un tableau complet de la situation.
    Ici le principe de précaution n’est pas respecté.

  • 6 avril à 12:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Pourquoi cette limitation dans le temps ? Car cela va engendrer encore plus de problème notamment la hausse des frais, la corruption et non la moindre l’affluence (néfaste au confinement souhaité).

  • 6 avril à 14:22 | Vohitra (#7654)

    A Antananarivo, au maximum deux personnes sont autorisees dans les voitures legeres qui circulent.

    Et combien seront autorisees dans les Sprinter ? Une par rangee ?

    Et ceux qui vont a Tulear ou Taolagnaro doivent passer et transiter a Fianarantsoa qui est une zone sous confinement...

    • 6 avril à 16:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra

      Ce sera toujours des demi-mesures comme d’habitude.

    • 6 avril à 16:33 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonjour Pqmd,

      D’abord, il faudra disposer des informations fiables sur les effectifs de ceux qui vont rejoindre impérativement les autres régions du pays.

      Ensuite, procéder à des TDR individuels sur chacun d’eux.

      Ensuite, de les acheminer par avion avec Air Mad, et de les confiner une fois à destination, Toliary, Tolagnaro, Antsiranana ou Mahajanga, et ce confinement sera entièrement à la charge de l’Etat.

      Puis, de procéder à de nouveaux tests après quatre ou cinq jours après début confinement.

      Et après les 14 jours de confinement, octroyer à chacun d’eux des indemnités et frais de déplacement vers leurs lieux de destination finale…

    • 6 avril à 16:56 | FINENGO (#7901) répond à Vohitra

      @ Vohitra (#7654)

      Bonjour Vohitra,

      Les préconisations que vous mentionnez dans votre Post du 6 avril à 16:33 | Vohitra (#7654), en réponse à l’Imam, sont justifiés, mais malheureusement, vous devriez le savoir comme moi, que leur faisabilité est plus que nulle, et que le Bac-7 ne dispose pas des moyens pour pouvoir le faire.

      Tout ce qui a été décrété pour l’heure n’est que du rafistolage, dans la mesure que déjà le confinement est loin d’être respecté, et pour cause.
      Sans le souhaiter, mais vu comment ça se passe, d’ici la fin du confinement le nombre de Malades du Coronavirus risquerait une très forte augmentation à Madagascar.

      Vu les tests très restreints, je suis persuadé qu’il y aurait déjà largement plus de malades, que donnent les chiffres officiels.

      Bonne continuation.

    • 6 avril à 17:07 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonjour Finengo,

      S’il s’avère qu’il y aurait de difficultés à réaliser cette mesure, alors, on est dans une situation d’exception, si je suis à sa place, je suspends carrément la hausse de 13 % de hausse de salaire dans l’administration afin de pouvoir y faire face…

  • 6 avril à 15:24 | Dadazily (#10654)

    Personnellement, je ne suis pas du tout contre la décision prise par l’Etat mais il me semble que nous courons un risque à ne pas négliger, même si on va faire passer à ces gens du Test de Diagnostic Rapide (TDR).
    D’après les explications techniques fournies par les spécialistes qui se sont intervenus dans les médias depuis plusieurs jours, ce fameux TDR n’arrive pas à détecter le virus ou l’anticorps d’une personne ayant contracté le virus qu’après 10 jours au moins.
    A ce que je sache, l’Etat a recommandé (ou même supplié) la population de rester en confinement depuis le 21/03 mais qui peut nous garantir que ces gens qui vont se déplacer ont-ils réellement respecté à la lettre toutes les prescriptions recommandées ? J’en doute fort !!!
    Pour moi, les barrières sanitaires avec des thermomètres sophistiqués ne donne que des indicateurs très subjectifs car j’en suis certain, une personne qui vient d’attraper le virus 2 ou 3 heures à l’avance ne pourra jamais être repérée.
    Nous savons parfaitement que les passagers venant de l’étranger ont osé signé des engagements mais il y avait toujours des inconscients qui n’ont pas hésité à bafouer ce qu’ils ont signé. "Ny gasy efa fantatra fa tsy manaja na tsy mahalala ny lanjan’izany atao hoe sonia izany. Hita taratra izany na tamin’ny andron’ny kirizy ara-politika tany aloha ireny !!! "
    Je ne voudrais pas contredire la décision prise par l’Etat mais personnellement, j’aurai préféré identifier d’abord les personnes qui ont nécessairement besoin de rentrer chez eux ; qu’on les isole pendant un laps de temps suffisant avant de les passer par la suite au TDR. C’est fastidieux mais c’est beaucoup plus sûr à mon avis.
    Bonne santé à tous !

  • 6 avril à 16:20 | FINENGO (#7901)

    Une décision incompréhensible, voir débile, qui est en totale contradiction avec le confinement décrété.
    C’est un moyen comme un autre d’étendre l’épidémie un peu partout dans l’île.
    Une décision suicidaire, qui ne fera que plonger le Pays dans un tourment.

    • 6 avril à 17:30 | kartell (#8302) répond à FINENGO

      Tout cela manque cruellement de cohésion dans cette société du chacun pour soi, désormais, passée au tous pour un, par décret présidentiel...
      Difficile de passer d’un statut culturel à celui très furtif, pandémie oblige ...
      Mais, avait-on le choix des décisions ?...
      Il est clair que le couperet de cette pandémie qui semble, à l’heure où l’on blablate, être contenu, ne présume encore rien d’une victoire définitive dont je vous laisse imaginer les retombées d’un tel constat au niveau politique..
      D’autre part, les aides obtenues par l’OMS imposent au bénéficiaire une rigueur certainement plus stricte que le contexte local l’imposerait...
      Quand aux derniers vols intérieurs avant confinement, on peut noter qu’ils seront réservés à une certaine couche de la population qui se voit accorder des faveurs que le broussard n’avait pas pu bénéficier, lui, en modestes taxis-brousse au début du confinement...
      Les inégalités de traitement ne sont pas l’apanage des pays d’andafy, elles se creusent !....

    • 6 avril à 18:20 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      @

      Bonjour Kartell,

      Manque cruellement de cohésion dites-vous !!
      Moi je dirais plutôt : Manque cruelle de bon sens tout simplement.
      A priori la gestion de cette crise, s’organise autour de deux Classes de la Population.
      La Classe des Favorisés et la Classe des démunis.

      Je vois mal comment les démunis puissent observer les règles de confinement, sachant que ces gens là vivent au jour le jour et que pour eux un confinement est synonyme de suicide ou de condamnation à mort, selon comment on l’interprète.
      Ceci est aussi valable pour une Grande Majorité de Pays Africain, pour ne pas dire la totalité.

      Comme je l’avais dit à Vohitra, à ne pas souhaiter, mais vu les Tests très limités, je crains que les Chiffres officiels sont largement dépasser, et que d’ici là une explosion de cas verra le jour.
      Ceci est aussi valable pour les autres Pays d’ Afrique.

      Quand aux deux jours que le Président Bac-7 accorde à ceux qui veulent rejoindre telle ou telle région, ce sont deux jours de porte ouverte pour élargir la zone de contamination.
      Drôle de manière de gérer une crise.
      A croire que dans le coin on Marcherait sur la tête.

      Bonne continuation.

  • 6 avril à 17:32 | elena (#3066)

    Ça ressemble furieusement au délai accordé à ceux qui voulaient revenir à Madagascar en avion dans la semaine du 16 mars.
    On sait comment le virus est entré à Tana. Là on sait comment, il va aller en province.
    Ne parlons pas des attroupements que ça cause à andohatapenaka pour avoir les autorisations.
    Le Prezidà "gère", minoa fotsiny ihany !

  • 6 avril à 17:45 | Vohitra (#7654)

    Hors sujet

    Trois sorciers complices de dahalo arretes a Andilamena et juges la bas ont fait des tentatives de fuite au cours de leurs transferts vers Tsiafahy Antananarivo...et ils etaient abattus par les gendarmes...

    Apres Tokanono, voila trois presumes mpamosavy qu on a voulu transferer dans la capitale...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS