Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 19 décembre 2018
Antananarivo | 12h23
 

Vite dit

Vite dit

jeudi 7 mai 2015 | Bill

- Le gouvernement en conseil confirme et adopte un projet de loi qui crée la « chaîne spéciale de lutte contre le trafic de bois de rose et/ou de bois d’ébène et répression des infractions relative aux bois de rose et/ou bois d’ébène ». Aussitôt après son séjour en terre mauricienne, le Premier ministre, Jean Ravelonarivo annonce qu’au lieu d’un tribunal spécial, il est plus judicieux de créer une « chaîne spéciale » pour renforcer la répression contre les délits relatifs aux bois de rose et de bois d’ébène, et de mettre en place une « commission chargée de la gestion des stocks de bois de rose et de bois d’ébène » pour combattre ce fléau. Rappelons que la Premier ministre a obtenu la restitution sans amende ni pénalité, des six(6) conteneurs de bois de rose saisis par la douane mauricienne en 2011.

- C’est officiel. Désormais le salaire minimum d’embauche dans le secteur privé non agricole est de 133 000 ariary (contre 124 243 ariary auparavant) ; dans le secteur agricole il passe de 126 000 ariary à 134 883 ariary. Dans l’ensemble l’augmentation est de l’ordre de 7.05%. Le conseil de gouvernement précise que « cette augmentation est immédiatement appliquée sur le salaire minimal prévu par l’annexe II du décret n° 2014-1586 du 07 Octobre 2014, rectificatifs de l’annexe du décret 2014-305 du 13 mai 2014 fixant les salaires minima d’embauche et d’ancienneté par catégorie professionnelle. S’agissant d’une augmentation à taux unique et pour obtenir le seuil minimal de salaire énoncé précédemment (valeur approximative), la valeur du point d’indice alors est fixée à 0.5727 pour le secteur non agricole et à 0.5034 pour le secteur agricole ».

5 commentaires

Vos commentaires

  • 7 mai 2015 à 09:46 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Hélas on continue dans les tergiversations de majorettes et figuration, pendant que les acteurs se gavent et pillent tous azimuts, les spectateurs votent des projets de lois , la médiocrité c ’est : toujours encore-maintenant ...

  • 7 mai 2015 à 10:41 | ramaso (#7441)

    Quel ecart de salaires entre ces DEPUTES qui ne produisent rien du tout mais qui ont des millions d´AR/MOIS:salaires+indemnites+carburants+logements et tjrs ces fameux 4X4 en vue,pendant ce temps les salaires d´embauche dans le secteur agricole qui est productif et strategique sont fixes a 135000AR une misere par rapport aux salaires de ces DEPUTES qui ronflent seulement pendant les sessions apres avoir leve les mains,voila une gestion economique qui ne va jamais faire avancer l´economie de MADAGASCAR c´est dans le secteur agricole qu´il faut bcp investir 80% des Malgaches sont des agriculteurs,et surtout developper l´elevage au profit du pays,sinon je regrette bcp que l´ancinne ministre de l´elevage HANITRA ANDRIAMANDRANTO n´a pas ete integree dans ce GVNT elle est tres competente dans ce domaine.On degage tjrs les bons et garde les pourris comme chez JIRAMA !

    • 8 mai 2015 à 08:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à ramaso

      - "Être dépotié",c’est un métier dans les Pays en voie de développement et d’autre part il faut rembourser l’avance d’argent faite par un "USURIER" ou un "Groupement économique quelconque".

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 9 mai 2015 à 15:10 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Quand allez vous présenter votre candidature à l’Académie Française, la gardienne du dictionnaire de la langue Française ?

      « Être dépotié » est sans aucun doute un nouveau verbe de la langue Française à qu’il ne s’agisse d’une tentative basilienne de plus pour nager dans l’abscons.

    • 9 mai 2015 à 15:20 | Stomato (#3476) répond à Stomato

      Il est vrai cependant que l’argot courant de 1827 à 1907 conaissait le mot dépioter, être dépioté.

      Mais l’orthographe actuelle préfère la forme dépiauter.

      Voila ce que c’est que de continuer à vivre au siècle passé, voire dépassé.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS