Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 octobre 2021
Antananarivo | 07h15
 

Vite dit

Vite dit

jeudi 14 novembre 2013

- Liste électorale : C’est confirmé par le porte-parole de la Cenit : seuls les électeurs effectivement recensés mais omis de la liste électorale seront insérés dans cette liste. Ces omis n’auront pas à se déplacer au tribunal mais c’est au fokontany et à l’agent électoral de remettre les souches du carnet de recensement auprès de centre informatique de district qui se charge de leur insertion dans la liste. C’est la Cenit et ses démembrements qui vont déposer une requête collective auprès du tribunal de Première instance du district. Pour des raisons légales, un de ces électeurs omis devra être associé à la démarche collective. Cette liste électorale corrigée sera fermée le 5 décembre 2013. Bref, les citoyens non recensés et non inscrits dans la liste électorale attendront 2014 pour pouvoir exercer leur droit de vote.

- Un centre d’éducation-formation et d’hébergement pour handicapés, victime des brigands : L’association « Sembana mijoro » sise à Morondava Antehiroka (banlieue nord de la capitale) qui éduque et promeut des handicapés a été victime d’actes de brigandage. Une quinzaine d’ordinateurs ont été volés ; une grosse somme d’argent a également été emportée par les brigands qui étaient au nombre de huit (8) ce petit matin du mercredi 13 novembre selon le jeune gardien de la place. Les bandits, apparemment véhiculés, étaient armés de fusils et de sabres pour attaquer ce centre pour handicapés dirigé par Fela R, une handicapée elle aussi, très dynamique dans la société civile.

Recueilli par Valis

4 commentaires

Vos commentaires

  • 14 novembre 2013 à 10:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "ILS SONT AU COURANT DE LA PRESENCE D’UNE FORTE SOMME DANS CETTE ASSOCIATION".
    Le vol d’ordinateurs,c’est un prétexte.Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943.
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 14 novembre 2013 à 13:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Liste électorale.
    Article 31 du code électoral
    Le Président du Tribunal de Première Instance ,directement saisi,a compétence pour statuer jusqu’au quinzième jour précédant le scrutin ,sur les réclamations des personnes qui prétendent avoir été omises sur les listes électorales,sans observations des formalités prescrites par les articles 20 et suivants du code électoral.

    Article 9
    Il est dressé dans chaque "Fokontany"==une liste électorale mère==par la Commission Electorale Nationale Indépendante (-ceni-) et de ses démembrements

    Article 10
    - Une Commission locale de recensement des électeurs,chargée de recenser tous citoyens ayant acquis les qualités exigées par la loi pour l’exercice du droit de vote ,est créée au niveau de chaque "Fokontany".
    La dite Commission,placée sous la Responsabilité d’un Représentant local de la Commission Electorale Nationale indépendante (-ceni-) est composée :*
    - de quatre Représentants de chaque secteur du "Fokontany"
    - ou de trois Représentants par "Fokontany".
    Les membres de la dite Commission sont nommés par la ceni ou ses démembrements au niveau territorial.
    Les Organisations Non Gouvernementales (-ONG-) ou groupements agréés en matière d’éducation civique et d’observation des électeurs,ainsi que les organismes politiques sont membres de droit de cette Commission.
    Leurs Représentants dûment mandatés doivent en faire la déclaration au Responsable désigné par niveau ,par la ceni et lui adresser la liste de leurs membres affectés à cet effet,sans toutefois dépasser ,pour chaque entité,le nombre de deux.

    Article 12
    La liste électorale doit indiquer,pour chaque électeur :
    1-le numéro d’ordre,
    2-les nom et prénoms,
    3-les date et lieu de naissance.
    4-la filiation,
    5-les numéro,date et lieu de délivrance de la carte nationale d’identité,
    6-l’adresse ou le lieu de résidence

    Article 22
    L’appel est porté devant le Président du tribunal de Première instance du ressort.Celui-ci statue dans les quinze jours,sans frais,sans autre forme de procédure et sur simple avertissement donné cinq jours à toutes les parties intéressées.
    toutefois,si la demande portée devant lui implique la solution d’une question préjuricielle d’état,il renvoie préalablement les parties devant les juridictions compétentes et fixe un bref délai dans lequel la partie qui a soulevé la question préjudicielle doit justifier de ses diligences.

    Article 24
    La Commission locale de recensement des électeurs opère,sans délai,toutes les modifications ordionnées par les juridictions.
    ELLE REFAIT,S’il y a lieu ,les opérations annulées,dans les délais prescrits par les juridictions.

    Chapitre lV
    De l’impression et de la distribution des bulletins de vote

    Article 55
    Tout parti politique ou organisation ayant présenté ou soutenu un candidat ou une liste des candidats,est tenu de contribuer aux frais d’impression de bulletins de vote,à titre de contribution par acte de candidature,et dont le montant ou les taux sont fixés par voie réglementaire selon chaque catégorie d’élection.
    L’Etat rembourse les contributions aux frais d’impression des bulletins,à titre de caution,aux pârtis politiques,organisations,candidat ou liste de candidats ayant obtenu au moins dix pourcent des suffragesc exprimés,selon des modalités fixées par décret pris en Conseil de Gouvernement.

    Chapitre V
    De la Carte électorale (-carte d’électeur-)

    Article 58
    Chaque électeur reçoit une carte d’électeur justifiant son son inscription sur la liste électorale.
    Cette arte est établie et signée par la ceni dans les conditions et selon un modèle qui sont déterminés par décret après consultation de la dite Commission.Elle comprte toutes les indications qui doivent figurer sur les listes électorales conformément aux dispositions de l’article 11 du présent code.
    Sa validité est de cinq ans,à compter du premier janvier de l’année de délivrance,sauf dispositions contraires dans le décret ou arré de convocation des collèges électoraux ;

    Article 59
    La remise des caretes aux électeurs est effectuée par les soins du Représentant désigné par la Commission Electorale Nationale Indépendante.

    Article 60
    Les cartes sont remises au fur et à mesure de l’inscription sur la liste électorale aux électeurs,après justification de leur identité,contre émargement du document qui leur sera présenté par l’agent distributeur.

    Article 61
    Le jour du scrutin,les cartes non remises à leur titulaire,à leur domicile,avant la date du scrutin,sont tenues ,à la disposition des électeurs,à proximité du bureau de vote concerné.
    après la clôture du scrutin,le Chef de Fokontany transmet à la Commission Electorale Nationale Indépendante (-ceni-) ou à ses démemlbrements les cartes non distribuées accompagnées d’un état nominatif.
    ELLES SONT CONSERVEES PAR la ceni ou ses démembrements.

    Article 53
    Tout électeur inscrit sur la liste électorale a le droit de prendre part au vote.
    S’il a perdu la carte d’électeur,et s’il n’a pas pu en obtenir un duplicata ou le récepissé prévu à l’article 62,en temps voulu,IL LUI SUFFIT DE JUSTIFIER DE SON IDENTITE PAR LA PRESENTATION DE SA CARTE NATIONALE D’IDENTITE et d’une attestation d’inscripotion sur==le registre de recensement délivré par le Représentant local de la ceni,au niveau de "Fokontany".

    Suggestions...........(- ?-).
    Pour les legislatives,on pourrait supprimer le bulletin unique et décréter les règles de scrutin :
    - Les candidats à la députation doivent fournir un nombre de bulletin de vote égal au double du nombre d’électeurs,majoré de 10 %
    La moitié est utilisée dans le pli contenant des professions de foi (-s’il y en a-) ,l’autre au bureau de vote ;
    - lES BULLETINS DE VOTE
    Dimensions :
    - 105 mmX148 mm pour 1 candidat,avec deux suppléants
    - le double pour deux canditats avec trois suppléants
    Sur papier blanc et en une seule couleur ;
    Grammage :
    - entre 60 et 80 grammes au mètre carré.
    LE MINISTERE DE L’INTERIEUR PREND LE CONTRÔLE DES LEGISLATI
    VES ,en collaboration avec la ceni et ses démembrements ;

    MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 14 novembre 2013 à 16:59 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il nous saoule un peu avec ses copier-coller le Basile 1643 !

  • 14 novembre 2013 à 17:02 | QUOUSQUE TANDEM (#543)

    Encore un coup des forces de l’ordre ou plutôt du désordre !
    A quand le prochain coup d’état par ces "défenseurs de la patrie" ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS