Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 11h44
 

Coopération

Mission Parlementaire Paritaire ACP – UE

Visite marathon

lundi 12 juillet 2010 | Bill

Ce samedi 10 juillet, la délégation de six (6) membres de l’Assemblée parlementaire paritaire, Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP) - Union Européenne (UE), en mission à Madagascar, a rencontré la presse à l’hôtel Palissandre. C’est une mission d’information pour se rendre compte de la situation sur place, que celle-ci soit politique ou sociale. Pour ce faire, la délégation a écouté des personnalités de tous horizons, des politiques mais aussi des représentants de la société civile. Durant la journée du samedi, les membres de la délégation ont reçu le représentant de l’Union Européenne à Madagascar au même titre que les autres membres du corps diplomatique (Sénégal, Afrique du Sud, France, Maurice). Les membres de cette délégation ont été aussi reçus par le ministre des affaires étrangères, le Vice Amiral d’Escadre Rarison Ramaroson Hyppolite. Ils ont aussi eu des entrevues avec les diverses délégations d’anciens parlementaires malgaches : parlementaires TIM, parlementaires proches de feu Jacques Sylla, l’Alliance démocratique et des parlementaires indépendants. Les membres des trois mouvances n’ont pas été en reste.

La mission paritaire n’a toutefois pas eu d’entretiens avec l’Armée ni avec les hommes d’églises ou le FFKM. Les députés ont effectué des visites de terrain ce dimanche matin, dont à la prison d’Antanimora pour voir les détenus politiques.

La délégation est composée de Odirile MOTLHALE (Botswana) Co-président, Kilotsi MPOROGOMYI (Tanzanie) et Waven WILLIAM (Seychelles) pour la partie ACP, et de Elie HOARAU (France), Mme Michèle RIVASI (France) et Mme Joanna SENYSZYN (Pologne) pour la partie européenne. Elle a été reçu en audience par le président de la Haute autorité de transition (HAT) Andry Rajoelina, et lui a fait part des souhaits des « opposants » de voir la libération des détenus politiques. Mais ce dernier leur a signifié que la bonne gouvernance et la séparation des pouvoirs veulent que la Justice soit indépendante. Pour réitérer en quelque sorte qu’il ne peut satisfaire à cette requête.

Le président de la HAT ne s’est pas empêché de faire comprendre à cette mission parlementaire paritaire que la médiation internationale a échoué et que c’est maintenant aux Malgaches de reprendre les taureaux par les cornes. Il l’a informé « des tenants et aboutissants de l’initiative malgacho – malgache qui a pour but de remettre Madagascar sur les rails de l’ordre constitutionnel par la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes dont l’organisation relève de la responsabilité, exclusive et entière, de la Société civile…que cette initiative malgacho – malgache est déjà en bonne voie et que la Communauté internationale, notamment l’Union européenne, est ainsi invitée à soutenir ce processus électoral qui reste l’unique voie à même de pouvoir résoudre cette crise malgache », lit-on dans le communiqué émanant de la Direction de la Communication à la présidence de la HAT.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 12 juillet 2010 à 08:31 | BRUNEAU (#3303)

    Les billets vendus par l’agence de voyage marseillaise à des prix défiant toute concurrence devaient permettre aux voyageurs de se rendre à Moroni en volant sur Air Madagascar. Problème : le vol n’a jamais existé..

    Nouvelle escroquerie concernant une agence de voyage. En métropole, cette fois-ci.

    Plusieurs centaines de voyageurs qui avaient réservé sur un vol Air Madagascar via une agence de voyage marseillaise à destination de Moroni ont eu la mauvaise surprise de découvrir que le vol n’existait pas. Le préjudice s’élèverait à 400 000 euros.

    http://info-premier.blog4ever.com/blog/index-414508.html

    • 12 juillet 2010 à 09:29 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à BRUNEAU

      Dommage et regrettable pour les "comoriens" de Marseille ????

      Il faut trouver "les coupables" au sein de la communauté comorienne "Marseillaise" avant de "SALIR" Air Madagascar.

      TROP DE REPETIONS DE PROBLEMES "de transports aériens" DANS CETTE COMMUNAUTE.ARNAQUE ??????

      Par un nationaliste Malgache

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 12 juillet 2010 à 10:16 | elena (#3066) répond à BRUNEAU

      Bravo Bruneau !
      Drôlement intéressant !

      C’est la politique de l’autruche comme la pratique avec art la HAT !

      Lors de la conférence de presse Michèle Rivasi a bien souligné qu’il y avait des députés,des sénateurs,des religieux emprisonnés ainsi que des journalistes,comme vous, a-elle-dit en interpellant les journalistes. Il ne pourrait y avoir de déblocage,s’il n’y a pas de concessions de ce côté là.

      Affaire de justice,indépendance de la justice,répond le FATY,ben voyons !!!Et mon ...,c’est du poulet,non,c’est de l’autruche.

    • 12 juillet 2010 à 17:19 | Bena (#494) répond à elena

      lire dans La Vérité

      la direction régionale des Impôts dans la Région Anosy n’a pas pu payer ses loyers depuis 2002 pour des raisons inconnues. Six années après, le propriétaire a porté l’affaire devant la Justice locale. .. le propriétaire a enfin eu gain de cause. L’Arrêt définitif de la Cour d’Appel de Toliara lui a donné raison et ordonne l’expulsion du locataire.
      le propriétaire, accompagné d’un huissier, a exécuté le jugement du Tribunal. Le personnel de la Direction régionale des Impôts n’a pas opposé de résistance. Il a quitté le lieu, vers le début de l’après - midi, après avoir négocié avec le président de la délégation spéciale de Taolagnaro dans le but lui offrir un local pour déposer ses meubles, matériels et paperasses administratives. .. Mais, quelle ne fut la surprise du propriétaire, car vers la fin de la journée, ..un haut responsable du régime actuel a donné l’ordre de suspendre l’exécution de l’Arrêt de la Cour d’Appel. De source locale, on a signalé qu’il s’agit d’un ordre verbal, par le biais d’un coup de téléphone...

  • 12 juillet 2010 à 11:07 | meloky (#637)

    Consultation, yes ! Mais interférence Non !

    Je suis convaincu que la resolution malgo-malgache est bien préférable pour sortir cette crise ! On n’attend pas bcp de chose de l’exterieur !

    La pratique de souverainité est urgent. Si les communautés internationales veulent aider, je pense qu’elles doivent d’abord respecter les malgaches et l’authorité de transition, et puis assister les malgaches par le billet de l’aide financiaire pour bien mener les diverses étapes d’élections ! Point barre ! (Merci Mr Basile pour ce fameux point barre).

    Mais si leur aide veut aider une ou des partis ! Je pense notre future démocratie ne l’a pas besoin de telle aide !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS