Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 06h06
 

7e Jeux des Iles de l’Océan Indien

Basketball

Victoire écrasante des Malgaches

samedi 11 août 2007 | Alexandre L.

Il n’y a pas d’autres expressions que « elles sont les plus fortes » attendues, hier, lors du match entre l’équipe féminine malgache contre celle des Seychelles. 102 contre 26, le score est sans appel. Les filles dominent le jeu dans tous ses compartiments.

Hier après-midi, l’équipe féminine malgache a entamé leur premier match tambour battant. Rien que dans le premier quart temps, elle a mené avec le score sans appel de 47 points contre 15 pour leur adversaire. Les cinq majeures malgaches, composées de Voahangy, Lalaina, Lydia, Ange et Mawen, ont tout de suite imprimé leur marque aux jeux. Dans une ambiance survoltée, dans laquelle le public a été de la partie, les Seychelloises ont été totalement dépassées. Tsiry, avec ses 13 points lors de ce premier quart temps montre que, pour ce sport, elle et ses coéquipières sont les meilleures. Eternellement menées au score les filles des Seychelles montrent trop de faiblesses dans leurs jeux : tirs trop approximatifs, défense complètement dans la rue, attaque stérile… Bref, elles n’ont pas pu suivre le rythme imprimé par les Malgaches qui multiplient les tirs à trois points gagnants.

Match à sens unique

Le deuxième quart temps ressemble au premier. Dès son début, les Malgaches se montrent intraitables. Ainsi, les Seychelloises ont dû attendre que leurs adversaires marquent 10 paniers pour trouver la route et qu’elles réagissent. Mais déjà, le rouleau compresseur malgache s’emballe et écrase tout sur son chemin. Au final de ce deuxième quart temps, les locales mènent avec 73 contre 22.

Mawen, la meilleure Malgache du match, est victime d’un acte anti-jeu. « C’est le résultat d’un énervement des Seychelloises », explique un journaliste étranger. En effet, l’équipe des Seychelles semble bien, à ce stade de jeu, jeter l’éponge et donne l’impression de ne plus courir derrière un match qu’elle sent bien perdu d’avance. Et à quelques minutes du coup de sifflet final, le public clame « cent, cent », histoire de montrer encore la force de l’équipe féminine malgache. C’est Lydia, la capitaine, qui le marque à quelques secondes de la fin. Le match s’est terminé sur le score fleuve de 102 contre 26. Espérons que cela continue.

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS