Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 12 décembre 2019
Antananarivo | 13h50
 

Culturel

Rossy et Mima à 100%

Vers le retour du « Roi du Mitapôlaka » ?

vendredi 11 mai 2007 | Daddy R.

Ayant décidé de s’exiler en France pendant la crise du 2002, Rossy, car il s’agit de lui, n’a pas cessé de concilier avec le succès. A chaque représentation, le « Roi du Mitapôlaka » enregistre une popularité incontestable. Il va partager la scène avec l’auteur « bomba » malgache, en la personne de Mima, ce 19 mai au Firat Dugun à Paris.

Il est un artiste professionnel, il a beaucoup fait pour la musique à Madagascar, on lui doit la venue de plusieurs « stars » internationaux à Madagascar, qui est-il ?

Rossy, celui qui vit de la musique et fait de cette dernière un vrai métier. Avec les événements de 2002, la crise, les barrages… il était devenu impossible de faire des concerts, des tournées, de faire le métier d’artiste. Rossy est alors venu en France pour préparer le terrain afin d’enregistrer un disque. Ce n’était donc pas un exil politique ou artistique mais une obligation professionnelle. D’ailleurs, il l’a cnfirmé lors d’un interview sur le site sobika .com.

Ses critiques envers l’actuel président de la République alors que celui-ci était encore à la tête de la Mairie d’Antananarivo a fait coulé beaucoup d’encre mais à Rossy de confirmer que son choix de rester en France est vraiment à raison professionnelle et un choix personnel.

« j’ai toujours été le poil à gratter de la société malgache. Bien avant Marc Ravalomanana, je critiquais déjà sous Ratsiraka, je faisais des imitations de Céline Ratsiraka, j’avais des chansons engagées pour défendre le droit des démunis et c’était pareil sous Zafy Albert. Je n’ai rien contre Marc Ravalomanana et je respecte tout à fait qu’il soit le Président de Madagascar aujourd’hui. Si Madagascar est un pays démocratique, alors la critique doit être possible », a t-il confirmé lors de cet interview.

Pas de politique, mais beaucoup de musique

On a pu voir sur l’internet que Rossy était souvent à l’affiche de plusieurs festivals internationaux. Il continue de faire chauffer la salle avec son « tapôlaka ». Que ce soit en Europe ou en dehors, Rossy a pu gérer sa carrière d’artiste et remporte toujours le succès.
En pleine préparation d’un nouvel album , Rossy , pour la première fois, va partager la scène avec Mima, la « bomba » malgache. Intitulé « Tapôlaka 100% avec toi », ce rendez-vous sera une occasion pour Rossy d’affirmer sa notoriété auprès du public malgache établi en France.

Madagascar devrait lui manquer énormément et les fans ne cessent de demander son retour. Mais quand et comment ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS