Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 octobre 2019
Antananarivo | 12h28
 

Economie

Economie

Une trentaine d’entrepreneurs français du Medef dans nos murs

mardi 8 octobre | Arena R.

Une délégation d’une trentaine d’entrepreneurs français regroupés au sein du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) [*] est dans nos murs depuis hier. Après la rencontre avec le président Andry Rajoelina à Iavoloha, la délégation était reçue à Mahazoarivo par le Premier ministre, Christian Ntsay et quelques membres du gouvernement.

La délégation dirigée par Momar Nguer, président du comité Afrique de MEDEF international, est composée d’entreprises issues de différents secteurs : production et fourniture d’énergie et énergies renouvelables, services urbains, infrastructures et transport, BTP et construction, numérique et télécommunications, tourisme, santé ou encore services financiers.

En marge de cette visite qui durera jusqu’au 9 octobre, une rencontre avec les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux est programmée ainsi qu’un forum d’affaires organisé par le Groupement des Entreprises de Madagascar (GEM), homologue et partenaire du MEDEF. Les entrepreneurs français visiteront également plusieurs sites industriels.

« Nous sommes ouverts aux relations économiques et posent toutes les conditions nécessaires pour améliorer l’environnement des affaires comme la lutte contre la corruption et la facilité des procédures » », a lancé Andry Rajoelina lors la rencontre avec cette délégation. Christian Ntsay s’est également exprimé dans le même sens à Mahazoarivo : « Dans l’optique d’émergence, le pays maintient ses engagements dans la lutte contre la corruption pour stabiliser les climats des affaires et politique afin d’accroitre l’attractivité de l’île dans le domaine  ».

-----------------------

Quels sont les principaux intérêts économiques français à Madagascar ?

Historiquement, la France possède une position prépondérante dans le paysage économique malgache. Selon les chiffres du FMI, la France a pourtant perdu sa part de marché diminuer en devenant en 2017 le 3ème fournisseur de la Grande Ile (6,4% de ses importations) derrière la Chine (18,6%) et l’Inde (9,3%). Elle demeure cependant le 1er client de Madagascar en étant destinataire de 24,9% de ses exportations en 2017, suivie de près par les États-Unis (16,5%), du fait de la réintégration de Madagascar dans l’AGOA en 2015.

Selon la Banque Centrale (BCM), avec un stock d’IDE (Investissement direct étranger) estimé à 712 MEUR en 2014 (dernière année disponible), la France se situe en 4ème position parmi les investisseurs étrangers ce qui la place devant le Japon (440 MEUR) et les États-Unis (138 MEUR), mais toujours derrière les grands investisseurs miniers (Royaume-Uni, Canada) et l’Ile Maurice (816 MEUR). Les investissements français se concentrent essentiellement dans le secteur financier, le commerce, les services et les activités extractives.

Selon un article du site de la direction générale du Trésor français, " La présence économique française à Madagascar" publié en début d’année, on recense à peu près 700 entreprises françaises installées dans le pays avec une concentration géographique dans la capitale et les zones urbaines limitrophes. Seules 19% des entreprises recensées se situent dans les autres régions.

Les intérêts économiques français couvrent des domaines très diversifiés. On observe cependant une forte concentration dans les secteurs suivants :

  • Avec 710,4 MEUR de chiffre d’affaires, le secteur de la fourniture d’énergie et de produits pétroliers occupe la première place, riche d’entreprises à capitaux français actives dans ce domaine : Jovena et EDM (Groupe Axian), Galana et Vitogaz (Groupe Rubis), Schneider Electric, First Energy (Groupe SMTP), Total ;
  • Le secteur de l’industrie de transformation occupe la 2ème place avec 408,1 MEUR de chiffre d’affaires . On remarque une forte domination de la branche agro-industrielle comme JB (Groupe Basan), Socolait, Agrivet (Groupe SMTP), Food&Beverage. D’autres branches industrielles sont également représentées : Holcim-Lafarge (ciment) ; Makiplast, Sacoplast, Technopet et la SMTP (industrie du plastique) ; Air Liquide (gaz industriel) ; Nivo S.A, SICD-Groupe Sipromad (produits ménagers) ;
  • A la troisième position, le secteur des communications et télécoms (296,0 MEUR) regroupe essentiellement les opérateurs téléphoniques : Telma (Groupe Axian), Orange ; la revente de contenus audiovisuels (Canal +) ; les installations d’infrastructures de télécoms (Camusat) ; le conseil en communication (Novo-Comm, France Pub) ; ainsi que la presse économique (Eco Austral) ;
  • Le commerce forme le quatrième secteur d’activités des entreprises françaises avec 287 MEUR de chiffre d’affaires. On y retrouve les principaux acteurs de la grande distribution comme la Société Malgache de Magasins (Groupe Casino) et Leader Price ; les concessionnaires automobiles : Madauto, Sicam (Groupe CFAO), Ocean Trade&Co ; les distributeurs grossistes : Soredim (Groupe Taloumis), Netter, Sanifer ; les revendeurs de matériels spécialisées : MC3, Regitech (informatique), HG (médical) ;
  • Enfin, la présence dans le secteur des services financiers (171,8 MEUR) est assez diversifiée. Les banques occupent l’essentiel du paysage avec la BNI, BFV-SG (Société Générale), BMOI et Banque des Mascareignes (Groupe BPCE), Microcred (devenu Baobab Bank en 2018). Viennent ensuite les activités d’assurance : Saham Assurances (ex-groupe Colina) , Allianz, Active Assurances. Les services de financement des investissements prennent une importance croissante avec des entreprises comme Solidis Garantie, Miarakap, ou encore Investisseurs & Partenaires. Enfin, des entreprises comme le cabinet Lexel occupent la branche du conseil juridique et fiscal.

D’autres secteurs accueillent des sociétés françaises solidement implantées localement : C’est le cas du transport et de la logistique (78,8 MEUR) : CMA-CGM, AGS Frasers (Groupe Mobilitas), Air France, Bolloré Africa Logistics, Ariva Logistics. Mais également du BTP et matériels de BTP (83,6 MEUR) : Eiffage, Colas, Cimelta (Groupe Rajabali), Sogea-Satom, OTI, Madecasse.

Ces dix dernières années, il y eu également une percée des entreprises françaises dans deux secteurs en pleine croissance comme :

  • L’industrie textile : une branche constituée d’entreprises bénéficiant du régime des zones franches , avec des sociétés comme Akanjo dont les clients opèrent dans le secteur du prêt-à-porter de luxe et haut de gamme, ou Epsilon, qui fournit les tenues des agents de la Gendarmerie Nationale et de la SNCF ou d’autres exemples comme Ultramaille, Wild, Cottonline (Groupe Socota) et Antana Production.
  • Le domaine du BPO (Business Process Outsourcing), où on recense des sociétés comme Vivetic, Numen, EasyTech, Ariane Etudes, Ibonia. Des sociétés, qui interviennent dans des activités diverses (call center, externalisation comptable, recueil d’informations, internet en back-office…) constituent un relais auprès de grands groupes internationaux qui y sous-traitent certaines activités de back office à des prix compétitifs.

On retrouve également des entreprises du CAC 40 (côtées à la bourse de Paris), implantées à travers leurs filiales ou participations. Elles sont au nombre de 9 dans le pays et pèseraient 397,1 MEUR de chiffre d’affaires : Air Liquide, Colas (Bouygues), Orange, Lafarge-Holcim, BFV-Société Générale, Total, Sogea-Satom (Vinci), Canal + (Vivendi), Schneider Electric (bureau de représentation). Le groupe Accor est quant à lui présent à Madagascar via les enseignes IBIS et NOVOTEL (hôtel en cours de construction dans la capitale) à travers un contrat de franchise détenu par l’entreprise CIMELTA (Groupe Rajabali).

Enfin, l’essentiel de la présence économique française se manifeste au sein des entreprises locales à capitaux français (1,47 Mds d’euros) dont les grands groupes locaux (1 Mds d’euros). Ces derniers sont majoritairement contrôlés par des dirigeants d’origine indienne présents dans la Grande Ile depuis plusieurs générations et qui sont par ailleurs des ressortissants français.

(Source : Site de la Direction générale du Trésor, Ministère de l’économie et des finances française)

Notes

[*Le MEDEF est une organisation patronale fondée en 1998. Cette importante organisation de 173 000 adhérents est l’interlocuteur privilégié du gouvernement français pour la définition et la mise en place des mesures sociales et économiques.

97 commentaires

Vos commentaires

  • 8 octobre à 10:42 | Midabetsy (#8062)

    Io no tokony ho nataonao voalohany fa tsy pub tsy manjary amin’ny volan’ny HVM
    famoronana asa no tokony himasoana betsaka.

    Répondre

    • 9 octobre à 12:34 | Ibalitakely (#9342) répond à Midabetsy

      Hividy tany etsy Ambohitrinimanjaka ireo fa mba ... te hanao ketsan’ny dimy arivo vavy & hiompy gana & gisa koa ry zareo !!

  • 8 octobre à 11:28 | kartell (#8302)

    Une première remarque s’impose de dire qu’une trentaine de chefs d’entreprise , c’est peu dans un contexte où tout est à créer ou presque dans un pays en voie d’être investi par un ami qui vous veut du bien : la Chine.....
    Remarquons l’insistance du président et de son premier ministre à déclarer leur lutte contre la corruption où visiblement, ils ont grand mal à convaincre leurs interlocuteurs visiblement plus difficile à convertir qu’en interne...
    Rappelons aussi que visite ne signifie nullement engagement futur et qu’entre se rendre compte et engager un projet, il y a beaucoup d’eau qui va couler sous les ponts...
    Nous dirons que cette visite du Medef est davantage à prendre en considération sur le terrain de la com plutôt que celui d’un essai qui serait déjà hâtivement transformé...
    C’est dans ce contexte chargé d’ambiguïté que cette visite est entreprise face à des interlocuteurs prêts à promettre la lune pour séduire mais il n’est pas certain que cela suffise pour convaincre d’autant que l’émergence promise croule déjà sous les projets auxquels manquent les financements qui démontrent la frilosité des donneurs ou des prêteurs à faire confiance....
    On peut, sans trop se tromper, affirmer que cette visite de groupe se déroulera dans le même climat de doute même si le discours officiel restera sur le ton monocorde de la langue de bois coutumière....

    Répondre

    • 8 octobre à 12:02 | Turping (#1235) répond à kartell

      Kartell,
      Vos dires ;
      Nous dirons que cette visite du Medef est davantage à prendre en considération sur le terrain de la com plutôt que celui d’un essai qui serait déjà hâtivement transformé...
      - Historiquement, la France possède une position prépondérante dans le paysage économique malgache. Selon les chiffres du FMI, la France a pourtant perdu sa part de marché diminuer en devenant en 2017 le 3ème fournisseur de la Grande Ile (6,4% de ses importations) derrière la Chine (18,6%) et l’Inde (9,3%).
      Le titre nous dit qu’une trentaine français du MEDEF dans nos murs .Déjà ils ne sont pas venus pour les vacances.
      - Même si la France se place en 3ème position dans le paysage économique malgache ,la reconquête du marché n’est pas encore arrivé à son apogée pour tirer le maximum de profit ..
      - Malgré la corruption et les risques encourus ,on se pose toujours la question quant à la retombée économique concernant la bousculade de cette délégation qui recherche toujours à améliorer ses parts de marché .Du côté malgache ,on doit toujours se poser la question que malgré l’existence de ces investisseurs ,Madagascar se place toujours à la 5 ème place parmi les pays les plus pauvres de la planète .Donc ,c’est de ce côté là qu’il faut se pencher pour exiger la réciprocité ,....
      - S’ouvrir à l’extérieur pour les investisseurs demande aussi une exigence ,l’imposition des entreprises étrangères (chinoises ,indiennes ,françaises ,etc.....)pour ne pas être dépendant sempiternellement du FMI ,BAD , FED ,....s’endetter au taux d’intérêt exorbitant même si tout cela crée d’emplois précaires sous contrat local . Le but logiquement c’est de sortir du sous développement si le programme "IEM" tient toujours la route avec rigueur .Or ,avec toutes ces promesses faramineuses rien n’est encore sûr à part les rafistolages ,les misères collectives .....

    • 8 octobre à 12:04 | Turping (#1235) répond à kartell

      Lire : n’est pas arrivée ....

    • 8 octobre à 12:49 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Turping

      Il est certain que ces représentants d’entreprises ne sont pas là pour faire du tourisme comme ils ne sont pas venus pour signer des chèques en blanc dans un pays où les risques à l’investissement sont très élevés....
      Ils sont venus pour se rendre compte si justement ce risque en vaut la chandelle possédant déjà dans leur milieu des informations fiables concernant ce contexte incontournable du pays....
      L’aspect humanitaire est à exclure, c’est un autre volet qui, ici, n’est pas d’actualité...
      Le discours qui se veut rassurant du pouvoir ne suffira pas à séduire, car le passé, même s’il est officiellement tourné, est loin d’avoir été rayé d’un quotidien sans changement notoire...
      Nous sommes dans ce que le pouvoir sait faire de mieux voir avec excellence, une com qui ne suffira pas à convaincre tant que les écuries d’Augias ne seront pas récurées, c’est le talon d’Achille du pouvoir et qui le restera tant qu’on ne passera pas de la théorie fumeuse à la pratique inaccessible ...
      Nous sommes conduits à des commentaires répétitifs parce l’immobilisme des mœurs et coutumes sont une réalité imposant aux observateurs un copié/collé de plus en plus inintéressant....

  • 8 octobre à 11:46 | Isandra (#7070)

    C’est une suite logique de leur rencontre à Paris(Le Président et Medef).

    Les grands investisseurs commencent à s’intéresser à Madagascar, grâce aux efforts que ce gouvernement font ce derniers temps, sur les luttes contre les corruptions et les insécurités,...ainsi que rendre l’environnement économique plus sain.

    A l’autre époque un Président et à la fois PDG d’un groupe faisait fuir les grands opérateurs et investisseurs,...!

    Répondre

    • 8 octobre à 11:58 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,
      Comme vous aimeriez toujours se comparer à la France, j’espère que vous allez imposer à ces sociétés françaises que les malgaches doivent être payer en SMIC français pas en SMIC malgache.

    • 8 octobre à 12:09 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Votre clan est-il prêt a modifier les lois Malgaches sur la propriété des sols(au moins en zone franche ) et sur la sûreté des investissements ?

    • 8 octobre à 12:12 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Vous êtes marrant !

      Vous-même, vous criez ici, que c’est du racisme, quand j’ai dit il faut faire payer les riches à l’hôpital.

      Aujourd’hui, vous réclamez que les opérateurs français paient les salaires plus que les opérateurs,...Ce n’est pas anti-français ça ?

      Il faut savoir dans la vie,...ou être logique ne serait qu’une fois,...!

    • 8 octobre à 12:36 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,
      Ne confondez pas le soin à l’hôpital au salaire. Qu’une personne riche ou pauvre est malade, leur droit est le même.
      Ici, vous négociez à faire venir des opérateurs sur le sol malgache, il est naturel de normaliser les salaires pour que ces entreprises tiennent en compte dans leurs études.
      Suivez la logique , elles viendront à Mada pour faire quoi ? Pas pour le tourisme
      Question, est ce qu’une famille peut vivre avec le SMIC malgache ?
      Si ces entreprises viennent, je ne vois pas l’intérêt de leurs futur salariés si on continue avec le principe actuel. Essaie d’aller voir les niveaux de vie que vivent les salariés (ouvriers) de colas, sogea, canal+ ........

    • 8 octobre à 13:15 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      On voit bien que vous ne voyez plus que le bout de votre nez,...

      Quel est notre situation actuellement en matière d’emploi ?

      Des millions de personne sont en chômage ou sous-emploi. De ce fait, notre priorité des priorités devrait être la création d’emploi, après les autres points.

      Quand il y aura plein emploi, ce sera la loi de l’offre et la demande qui s’appliquera,...les surenchères. Là, les employés pourront choisir les patrons qui paie mieux,...

      Je n’entre pas encore dans les futures retombées économiques de leur installation ici.

    • 8 octobre à 13:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Pour le moment, on ne devraient leur exiger que se conformer aux articles du code de travail en vigueur sur le tout le territoire Malagasy et unique pour tout le monde.

    • 8 octobre à 13:33 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,

      suivant votre post, je constate que l’émergence que vous prônez n’est juste qu’un mot vide de sens. Ou peut être que l’émergence ce sera pour vous seulement, pas pour les peuples qui vous avez élu.
      Et pouvez vous me dire en quelle année le nombre de chômeur avait augmenter ?

    • 8 octobre à 14:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      L’une des clés de notre émergence, c’est l’arrivée massive des investisseurs créateurs de richesses, plus d’investissement, plus de richesse, plus les richesses augmentent, plus le pays se développe,...c’est pourquoi, ce gouvernement fait tout, mais pas n’importe quoi pour les attirer.

    • 8 octobre à 15:42 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra (#7070)
      Quel est notre situation actuellement en matière d’emploi ?

      Des millions de personne sont en chômage ou sous-emploi. De ce fait, notre priorité des priorités devrait être la création d’emploi, après les autres points.


      Je repose la question,
      en quelle année madagascar a connu le nombre maximum de chômeur ?
      Je parle des personnes qui ont perdu leurs travail, pas ceux qui sont au chômage toutes leurs vies.

    • 8 octobre à 18:22 | anhuro (#10667) répond à Isandra

      Beaucoup sur le site ignorent ou feignent d’ignorer que 60% de ces "investisseurs" sont des Karana (comme A R !)., qui à ce moment là sortent leur nationalité française qui permet de voyager dans la majorité des pays !.
      Après lors des élections ils changent de passeport afin de "paraîtrent" nationaux" !, cette manière de procéder permet une grande liberté de "biseness" également le transport de cartons de VOLA pour la distribution à divers candidats bien placés, cela évite les "soucis futurs ?" autant avec le gagnant que les perdants 😇.
      Isandra essayez de vous instruire politiquement je précise, mon éducation m’interdit d’émettre une opinion sur votre personne, puisque je ne vous connais pas de visu.
      Bonne lecture et fin de journée
      Veloma
      PS ; j’aime les fautes de grammaire qui permettent de recevoir des conseils !🤕

    • 8 octobre à 19:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Maxim,

      Je sais où est ce que vous voulez en venir. Mais, ces liens vont vous décevoir :

      En 2008, malgré la croissance annoncée, le nombre des chômeurs étaient encore plus important 3 Millions sur une population environ 20 Millions.

      Hhttps://www.madagascar-tribune.com/Trois-millions-de-chomeurs-a,4814.html

      Par contre, Fin décembre 2013, ce chiffre n’a guère changé, malgré la crise et les sanctions :

      N’oubliez pas quand même que 400.000 à 500.000 jeunes débarquent tous les ans dans le rang de demandeurs d’emplois.

      https://www.linfo.re/ocean-indien/madagascar/madagascar-le-secteur-informel-favorise-par-le-chomage

    • 8 octobre à 22:22 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,
      Pourquoi tourner en rond, accepte la réalité. En dehors de ces 3 millions en 2008, vous avez comptez combien en 2009, 2010 etc.... Pourquoi vous avez sauter les années de la longue transition.

    • 8 octobre à 22:53 | Maxim (#5960) répond à Isandra

      Isandra,
      Pour terminer avec vous, comme vous aimez fuire à votre responsabilité et faire référence au régime Ra8. En lisant votre post, dites nous que les croissances étaient constates entre 2008 à 2013 malgré les crises que le pays avait traversé. Tout les personnes ayant du travail en fin 2008, elles étaient tous en poste jusqu’au 2013. Et les jeunes 500milles / ans avaient trouvé des boulots pendant toute la période de transition.

    • 9 octobre à 12:57 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à Isandra

      C’est bien tout ça ,ça va permettre de pérenniser au sein des entreprises françaises déjà existantes (et au sein de la mentalité des malgaches et j’emm**** ceux qui lancent le débat "malgache" contre "malagasy") le bon esprit de parachutage qui a toujours prévalu dans toute société qui a été endoctrinée par l’esprit managérial du pays de Molière.
      Plus de sociétés avec plus de cadres franco-français ou franco-indien ou franco ... autre chose ,plus de beaux immeubles construits par des fonds étrangers avec des matériaux à 99 % produits hors du pays , plus de technocrates occidentaux suffisants qui vont enfin nous enseigner à nous pauvres arriérés que nous sommes comment vivre nos vies (ça a tellement bien marché jusqu’à maintenant ,suffit de voir l’époustouflante amélioration de notre qualité de vie depuis les années 60 et surtout la valeur qu’a pris notre passeport au niveau international)
      Pour résumer ...bienvenue aux futurs cravatés importés directement de France ,j’espère qu’ils se plairont à Madagascar et en profiteront pour se prendre de temps en temps en photo avec des enfants faméliques à la peau bien noire pendant les œuvres de charité du Rotary ou autres,le genre de chose qui permet de soutirer quelques larmes et quelquefois mêmes susciter de l’attirance sexuelle de la part des petites étudiantes bobo qui pullulent en fin d’après midi au bord du canal Saint Martin (oui c’est un cliché ,et alors ?).
      Rien de mieux pour avancer tous ensemble qu’importer l’entre-soi à la française !!!!

    • 10 octobre à 14:57 | Jo Brandon (#9919) répond à Isandra

      ISANDRA,
      Vous ne savez pas certainement pas ceci : lorsque vous augmentez le salaire, à un niveau quelconque mais un peu trop à leur goût, ils plient bagage et s’en vont.
      Cela veut dire que ces gens-là feront tout pour garder le salaire à un niveau le plus bas possible pour les malgaches ( quelle que soit leur position dans l’organigramme ) par rapport à celui des français présents dans l’entreprise ( même s’ils sont de même niveau que les natifs ). C’est la logique de toute entreprise oligopolistique. Donc, dans ces conditions, vous n’aurez jamais le plein emploi de toutes les façons.
      Vous mélangez toujours vos rêves avec la réalité.

  • 8 octobre à 11:57 | ANTICASTE (#10704)

    L’émergence se ferait rapidement ,si Madagascar se conférait aux standards mondiaux !
    Mais l’atavisme est là et bien là qui et sans une main ferme restera l’ennemi principal !
    Les vieux caciques ,bien cachés, vivant des rapines sur l’argent de l’état ou des trafics bien connus n’ont que faire de tous ce déballage de com !
    La nouvelle génération (Rajoel) pourtant mis en place par ces conservateurs soit disant RAIAMANDRENY tentera t-elle le coup ,j’en doute fortement !
    Pourtant cette forte délégation montre bien que les industriels Français cherche une alternative au produits fabriqués en Chine .Ils ne demandent qu’une modification des lois sur la propriété et la sureté sur les sommes investies !
    Cela permettrait l’installation d’énormes usines car le vecteur principal est le coût très bas de la main d’oeuvre !
    Mais la vieille racaille veille ,faire travailler des millions de gens c’est aussi leur donner un avenir politique ou au moins le droit d’exister ,mais cela ,bien sur avec cette mentalité esclavagiste ,ils n’en veulent pas !
    Donc encore une fois ,l’occasion sera manquée ,d’après cette caste pourrie apparemment il vaux mieux 90 % de pauvres !

    Répondre

    • 8 octobre à 12:17 | betoko (#413) répond à ANTICASTE

      Est ce que cela vous arrive d’être optimiste , A vous dire , il n’y a que des pourris à Madagascar .
      Il ne faut pas tomber dans la caricature , partout dans le monde des pourris on en trouve ,
      Un des problèmes à Madagascar , c’est la formation , savoir parler et écrire en français si on voulait trouver du travail , selon des informaticiens malagasy , l’informatique est au point dans notre pays , pas besoin d’embaucher des cadres venant de France ,mais il reste beaucoup à faire ,

    • 8 octobre à 12:37 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Betoko ,
      Les points de blocage dont je fais état sont ils une invention de ma part ou est ce bien la réalité ?Dans n’importe quel pays raisonnable ,la loi sur la propriété et sur les investissement auraient été changés depuis longtemps !
      Donc qui est optimiste !

    • 9 octobre à 13:50 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à ANTICASTE

      C’est piiiitoyable comme façon de penser ! Oui il y a une caste dominante qui détient tout l’argent ,et bien devinez quoi le coup des 10% de supers privilégiés ça existe dans absolument TOUT les pays du monde que ça soit des pays riches ou des pays pauvres !
      Et vous dites que la solution pour lutter contre ça c’est de s’ouvrir encore plus et d’accepter plus de standards extérieurs ,et bien mon avis c’est que c’est à force de ramper devant les injonctions extérieures qu’on en est arrivés là ou on en est aujourd’hui ,à en arriver à une société sans fondements réels avec des simulacres de traditions et d’usages qui servent juste à cacher le fait que nous respectons plus les avis extérieurs que nos propres opinions !
      Donc continuez à croire que la soumission est la meilleure voie ,que c’est tellement bon de faire venir du bon vahiny civilisé qui va nous apprendre à nous les culs terreux à mieux vivre sur des terres que l’on occupe depuis plusieurs générations et plusieurs centaines d’années ...de toutes façons la majorité de la population pense comme vous et c’est pas étonnant qu’ils n’aient que les dirigeants qu’ils méritent en pensant ça !

    • 9 octobre à 13:56 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à ANTICASTE

      Tenez ,d’ailleurs voilà ce que ça rapporte votre ouverture et votre mondialisation en carton : https://survie.org/billets-d-afrique/2010/190-avril-2010/article/economie-de-traite

  • 8 octobre à 12:07 | betoko (#413)

    Maxim , Aza dia mirediredy ré
    Même dans l’UE , où il existe aussi des entreprises françaises comme en Espagne , Portugal ,ou l’Europe de l’Est , on ne peut pas imposer que des salariés sont payés en SMIC français

    Répondre

    • 8 octobre à 12:48 | Maxim (#5960) répond à betoko

      Betoko,
      ce n’est pas du rediredy, mais pour attirer l’attention que le SMIC malgache n’est plus suffisant pour faire vivre une famille alors que le SMIC français l’est.
      Quels sont les rôles de l’état à mettre en valeur le SMIC ?

  • 8 octobre à 12:19 | Isandra (#7070)

    "(...)composée d’entreprises issues de différents secteurs : production et fourniture d’énergie"

    Est ce que les dirigeants d’Areva sont avec eux ? Ca commence à être très intéressante, une entreprise spécialiste de nucléaire sur nos sols,...

    un Central nucléaire géré par une société telle Areva à Madagascar, n’est pas du tout une idée folle,...! Vue notre consommation, un nous suffit largement pour le moment,...

    Répondre

    • 8 octobre à 12:29 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Avant de rêver a votre centrale nucléaire ,répondez sur la question de fond et notamment sur la législation Malgache sur le foncier !

    • 9 octobre à 18:34 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à Isandra

      Stupide ... on est mêmes pas fichus de gérer efficacement nos ordures ménagères et vous nous voyez gérer des déchets nucléaires ..c’est un coup à avoir des barres de plutonium usagées vendues en vrac à Analakely ou réduites en poudre et incorporées dans des fanafody gasy cette histoire !

  • 8 octobre à 12:27 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Dormez tranquille on s’ occupe de tout !
    Particulièrement croustillant des la 19ème minute ...
    https://www.youtube.com/watch?v=UJvPlPBZRu0

    Répondre

  • 8 octobre à 12:53 | ANTICASTE (#10704)

    Sans modification des lois Malgaches sur la propriété et sur la sûreté des investissements ,aucun industriels sérieux ne viendra Madagascar !
    Tournez cela comme vous le voulez ,c’est la question principale !
    Donc, y a t-il une volonté Gasy pour réformer et aller vers l’IEM ou tous cela n’est que blabla pour plumer quelques gogos sans cervelle ?
    La réponse appartient aux Malgaches !
    D’ailleurs il n’y a pas que les Français qui voudraient investir à Mada ,mais ils ont tous le même problème évoqué ici !

    Répondre

  • 8 octobre à 12:57 | betoko (#413)

    Anticaste
    Selon mes sources il existe des lois concernant la protection des investisseurs et en matière fiscale aussi , mais vous voulez que ces investisseurs accaparent nos terres aussi ? Madagascar n’est pas à vendre raison pour la quelle le gouvernement actuel est contre la ZES ( zone économique spéciale)

    Répondre

    • 8 octobre à 13:06 | ANTICASTE (#10704) répond à betoko

      Accaparer vos terres ,vont-ils partir un jour avec leurs terrains sur le dos ou dans leurs valises !
      Voila le dialogue auquel les industriels s’attendent !
      Plus qu’une chose a faire pour eux, fuir rapidement ce pays !
      Vous ne voulez pas du commerce international ,ne vous inquiétez pas ils ne veulent pas de vous non plus !
      Ils ont dépensé un billet d’avion et quelques notes d’hôtel,ce n’est pas cher pour eux !
      Pour Madagascar encore une occasion ratée ,90 % de pauvres ,c’est le prix a payer !

    • 8 octobre à 13:27 | Jipo (#4988) répond à betoko

      On en reparlera quand les Chinois prendront Tamatave si vous ne les remboursez pas , comme au Sri lanka, et pourtant les Indiens question commerce et comparativement à vous n’ ont pas à rougir, loin de là .
      Vous êtes comme la péripatéticienne qui veut bien de l’ argent mais sans les prestations qui vont avec !
      Assurément votre "Q" n’ est pas à vendre sachant cependant que : le " I " est parti depuis belle lurette ... que reste-t-il ?
      Ramassage de votre copie dans 4 heures ...

  • 8 octobre à 13:02 | Besorongola (#10635)

    Rien de nouveau sous le soleil tropical !
    Les hommes changent mais la situation ne change pas voire pire.
    En début de mandat de Rajaonarimampianina , le 22 octobre 2014 exactement , ce Président malgache a fait un énorme tapage médiatique lors de son passage en France , sa rencontre avec F.Hollande et les même MEDEF mais… eh oui il y a toujours un mais , un grand MAIS même !
    https://www.madagascar-tribune.com/Hery-Rajaonarimampianina-satisfait,20269.html
    Mais les Malagasy sont très vite déchantés parce que le résultat escompté tardait à venir et petit à petit, sous la pression de la population qui avait de plus en plus faim, Madagascar s’est tourné vers la Chine qui débarquait sans compter .
    La France est très forte en matière d’idéologie politique mais quand il s’agit d’aider vraiment économiquement , elle montre ses limites . En ce moment la France est en première ligne pour soutenir le opposants chinois à Hong Kong et le torchon brûle entre Pékin et Paris mais que peut-elle faire de plus pour soutenir économiquement les Hong Kongais ?

    Répondre

    • 8 octobre à 13:29 | Jipo (#4988) répond à Besorongola

      Le FRANCE est en FAILLITE !!!

    • 10 octobre à 11:38 | GADSDEN_FLAGIVANDRY (#8661) répond à Besorongola

      Déjà Hong-Kong c’est la Chine ,la rétrocession date de 1998 et le fait qu’il y ait encore un statut de province spécial avec les passeport et pièces d’identités distinctes et une semblance de gouvernement autonome jusqu’en 2037 se fait parce-que le gouvernement central le veux bien.
      Donc Paris n’a pas a aider économiquement Hong Kong parce que Hong Kong n’est plus un pays.
      Après faut arrêter de croire que les Chinois sont les gentils amis au yeux bridés tous souriants qui nous veulent du bien ! Les chinois sont et ont toujours été des boutiquiers et des usuriers, la seule raison pour laquelle ils concèdent des fonds exceptionnels c’est pour les récupérer avec des intérêts et le plus rapidement possible (et accessoirement ils comptent sur le fait qu’on soit en défaut de paiement ça leur permet de s’accaparer les infrastructures stratégiques pour se rembourser sur le long terme comme les ports ,ce qui entre dans leur politique actuelle de "nouvelle route de la soie" ,d’ailleurs ont est au carrefour de l’axe indo pacifique donc je pense qu’ils ont réellement l’intention de s’accaparer toutes nos infrastructures stratégiques).
      Enfin ,la situation de dépendance dans laquelle on est ,on l’a voulue ! et chacun d’entre nous y contribue au quotidien dans nos habitudes de consommations de biens de consommations importés à bas prix et de fripes chinoises .Même le riz et autres PPN sont importés !Donc l’esclavage il est dans l’assiette et on le porte comme vêtement .Si on veut que ça finisse il faut renvoyer l’assiette à la figure de celui qui a vendu la mauvaise bouffe qu’il ya dedans et brûler les vêtements et ensuite accepter le fait de se retrouver sans nourriture et à poil pendant un moment le temps de cultiver ,produire localement des textiles et tisser ... mais bon le chemin est encore très long avant que cet effort collectif soit consenti par la majorité de la population.

  • 8 octobre à 13:16 | reviv (#9830)

    oh que cela se concrétise, c’est une opportunité à saisir.
    les industriels occidentaux et particulièrement les français sont, non seulement reconnus par leur savoir-faire du travail bien fait et de la qualité peu reprochable dont ils sont les spécialistes sinon les meilleurs ( made in françe ) mais de plus et pas des moindres, ils pourraient créer des milliers d’emplois,

    pour le peu que je connaisse d’eux, ils sont très regardant socialement parlant vis-à-vis de leurs salariés en leur donnant un mieux vivre et de conditions sociales meilleures digne d’un humain...... pas comme les autres qui ne cherchent qu’à extraire et à racler tout en arrivant en masse avec leurs ouvriers.

    mais pour en arriver là, il faut pouvoir convaincre les partenaires par des preuves palpables et non par de langues de bois mensongères.
    bcp de travail de préparation et de déblayage de terrain et d’assainissement pour enrayer la corruption.

    Répondre

    • 8 octobre à 13:36 | Jipo (#4988) répond à reviv

      La France comme les autres cherche son intérêt et profits, raisons pour laquelle elle délocalise à tour de bras !
      L’ intérêt des travailleurs est imposée par les GOPE qui dictent leurs lois .
      Elles sont tellement contraignantes que tout le monde se barre !
      Ne rêvez pas trop : le smig imposé ne permet plus de vivre mais juste de survivre raison pour laquelle les GJ sont dans la rue, les flics, les avocats, les professions libérales, les pilotes, les medecins, et meme les profs , à part ça tout va bien Me la Marquise ( ça dépend pour qui ) ?

  • 8 octobre à 13:44 | olivier2 (#9829)

    On est super rassurés de voir les Gilets Jaunes, Dieudonné, Alain Soral et Jipo dans la rue ...comme "remparts" et surtout comme SOLUTIONS pour l’avenir !

    BAH VOYONS !

     :)

    Répondre

    • 8 octobre à 14:27 | kartell (#8302) répond à olivier2

      On connaît la petite musique de ceux qui subliment la culotte de peau au chapeau vert, blaireau dans une nostalgie de caniveaux et de fosses d’aisance ....
      Tirer à boulets rouges sur une démocratie en grande difficulté a toujours fait les beaux jours des charognards en quête d’un pouvoir qui les obsède sans l’avouer...
      La faute à qui ?....
      Aujourd’hui, beaucoup fantasment un pouvoir fort, des frontières hermétiques, une monoculture sans partage, une ethnie dominatrice dont on peut lire ici, ses ferveurs défenseurs appuyés par un argumentaire d’arrière-cuisine comme pour un usage unique prêt à sévir ....
      Le retour du père Fouettard est plébiscité par une nouvelle société qui n’a connu que la consommation sans entrave, surtout celle des autres d’où cette double frustration et qui entrevoit dans cet appel au masochisme politique leur salut comme à l’image de leurs selfies, tranches de cake, dans un célèbre : c’est moi qui y étais !’...
      L’émergence ne serait-elle pas déjà celle-là, plutôt qu’une autre, fantasmée ?’.....

  • 8 octobre à 14:07 | olivier2 (#9829)

    Prochain gouvernement de Francie :

    Prezida : Jipo
    Premier Ministre : maxim Nicol
    Ministre de l’intérieur : Dieudonné
    Ministre de la culture : Alain Soral
    Ministre des anciens combattants borgnes : Jerome Fernandez
    Ministre des droits de la femme : Marine le Pen

    Hein Reich Hein volk Heineken !!!

    MDR

    Répondre

  • 8 octobre à 14:09 | Vohitra (#7654)

    Bonjour a tous,

    Le constat qu on peut faire dans le contexte actuel avec tres peu de probabilite de se tromper, c est que l economie Malagasy, dans tous les secteurs meme ce qu on peut considerer comme strategiques, est dirigee et dominee par des interets et detenteurs de capitaux etrangers, notamment francais et dans une moindre mesure anglo-saxon.

    Et meme le processus politique est supervise et finance par la communaute internationale avec quatre ou cinq pays influents.

    Et seule au cours de la premiere decennie post independance qu on pouvait parler de l existence de stabilite politique dans le pays.

    Sur le plan economique, la situation a connu une evolution en dent de scie, il n y a jamais eu de prosperite reelle bien entendu, mais la communication politique a toujours essaye de faire comprendre que le decollage economique avait eu lieu a partir des moments ou des capitaux apportes par des investisseurs etrangers avaient ete injectes dans l economie reelle, suscitant par la suite une resorbtion du chomage, creant des revenus, et ameliorant les finances publiques.

    Mais curieusement, le fait est indeniable : quand les politiciens disaient que la situation economique s ameliore, parallelement la situation sociale se degrade en chute libre, inflation intenable, flambee de l insecurite, perte croissante de pouvoir d achat, degradation incessante des secteurs sociaux, sante et education, et disparition progressive de la securite sociale.

    Et les apparences tres visible qui accompagnent toujours chez nous d un debut de relance d une croissance economique, c est toujours la marginalisation croissante de la grande majorite de la population, et les inegalites sociales qui se creusent d annee en annee.

    On peut, en partie, expliquer les origines par la corruption et une faible redistribution des revenus de la croissance, ou encore la fragilite de la situation budgetaire du pays, ou encore une pression fiscale encore trop faible et non inclusive.

    Mais en partie, on peut bien se poser la question si :

    - l economie ultraliberale est voulue et acceptee par la perception et mentalite du Malagasy

    - l etranger et son capital en quete de profit a-t-il bien explicite ce qu il entend vraiment par partenariat gagnant-gagnant vis a vis du Malagasy

    - les Malagasy veulent ceder ses patrimoines communes en contrepartie d un progres humain conforme a un standard mondial globalise

    - les inegalites sociales inherentes a un systeme capitaliste pourraient etre adaptees et adoptees dans le cadre d une revendication reelle et manifeste de decentralisation politique demandee par la majorite des Malagasy.

    Répondre

    • 8 octobre à 14:14 | olivier2 (#9829) répond à Vohitra

      c’est à se tordre de rire !!

      L’archétype du descendant du Jardin D’eden...qui a connu la dictature communiste..mais ...

      MAIS MAIS MAIS...

      mécépasafote à ce Genie !! et en plus il en redemande !

      MDR XPTDR

    • 8 octobre à 15:26 | zean-ba (#10000) répond à Vohitra

      @lolivier,

      Archétype du mec qui a rien compris a qui au fond est pro rajoe a 1000%.

      t’as rien compris, personne n’est dupe, tu perds ton temps, un vazaha qui a vacu a Mada. Qui a honte d’un troud comme toi, j’ai honte , malehureusement je ne peux dire je paie pas ma contribution pour ta retraire minable.

      Tu fais que chier ta haine , la haine de ta vie minable sur MT,

  • 8 octobre à 14:30 | olivier2 (#9829)

    @ Isandra

    vous écrivez : "L’une des clés de notre émergence, c’est l’arrivée massive des investisseurs créateurs de richesses,"

    Oui..c’est vrai..

    Mais n’oubliez SURTOUT pas l’incroyable capacité de vos chers compatriotes à tout saboter..à tout foutre en l’air pour des raisons que vous connaissez mieux que moi..

    Décidément, le malagasy est réfractaire au changement, il est jaloux, manipulateur et prêt à tout pour empêcher la réussite d’autrui..

    Bienvenue en MALGACHIE

    Répondre

    • 8 octobre à 15:19 | betoko (#413) répond à olivier2

      C’est ce que les anti IEM essaie d’instaurer selon certains ,Saboter tous les projets d’Andry Rajoelina , cela avait commencé par les épreuves du bac où un fervent de TIM voir de Ra8 avait essayé de mettre en place

    • 8 octobre à 15:37 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Olivier II,

      Ce qui m’agace dans cette histoire, vous avez encore une fois raison.

      Par jalousie, ils sont prêts à tout pour saboter, pour que personne ne réussisse.

  • 8 octobre à 15:45 | olivier2 (#9829)

    @ sandra

    gardez espoir..

    La tres très démocratique république de Juan de Nova pourrait bientôt accorder asile ..

    LOL

    Répondre

  • 8 octobre à 15:46 | reviv (#9830)

    salut Vohitra :
    " On peut, en partie, expliquer les origines par la corruption et une faible redistribution des revenus de la croissance, ou encore la fragilite de la situation budgetaire du pays, ou encore une pression fiscale encore trop faible et non inclusive. "

    je le partage Vohitra mais pas que cela car l’inefficacité de la perception des taxes et impôts collectés y est aussi pour qq chose.
    même les taxes locales collectées auprès des petits contribuables sont subtilisees.
    par tricherie et combine de tout artifice et la corruption bien sûre, les impôts et taxes n’arrivent quasiment pas à alimenter la caisse de l’état où du trésor public.
    cette anomalie contribue pour bcp à cette carence du service public.
    ce dernier tombe en ruine et en decripiitude par absence d’investissement public.

    Répondre

  • 8 octobre à 15:53 | Jacques (#434)

    Ça fait joli, le Medef au pays du jomaka et de isandra avec comme chef de chœur le bac-3. Oh que oui, le Medef va nous amener vers cette Émergence parce que, justement, il est venu pour nous accompagner vers ce développement rapide rêvé par le prof des bals poussière. Mon œil, oui ! Le Medef est surtout à babakotoland pour s’enquérir de la situation des maigres entreprises françaises qui s’y trouvent. Ce n’est pas la 1ère fois qu’il s’y était rendu, jusqu’ici rien de nouveau sous les tropiques endémiques. Isandra, elle, ne lâche toujours pas prise quant à son utopique et bouché délire de nucléaire d’avec Areva cette fois-ci, cette boîte qui n’existe plus, du moins plus avec cette dénomination. Et le bac-3, qu’a-t-il fait juste après cette réunion, le v’là parti vers son autre patrie, la France que le jomaka et isandra ne cessent de dénigrer quand bon leur semble. Eh oui, il faut bien qu’il se soucie un peu de la vie de sa progéniture qui ne connaît pas les mêmes affres que les jeunes babakoto au bled, qu’il s’occupe aussi de ses biens mal acquis au pays des colons. Ah, il est vraiment insatiable, ce ba-3. Voilà un président qu’il est bon, j’aime bien cette citation qu’il a glissée lors de son intervention d’avant-hier :
    " Quand j’ai accédé à la présidence, le pays était dans le gouffre ". C’est à mourir de rire.

    J’allais oublier, une lecture intéressante, cette analyse de cet autre média :

    https://www.actutana.com/nous-sommes-en-octobre-2019/

    Répondre

    • 8 octobre à 16:59 | Maxim (#5960) répond à Jacques

      Jacques (#434)
      Voilà un président qu’il est bon, j’aime bien cette citation qu’il a glissée lors de son intervention d’avant-hier :
      " Quand j’ai accédé à la présidence, le pays était dans le gouffre ". C’est à mourir de rire.

      On dirait un pompier pyromane ou bien il est ivre et celui qui appelle la police.

  • 8 octobre à 15:54 | lé kopé (#10607)

    Bonjour ,
    Comme toujours ,nous tournons autour du pot ,mais nous nous écartons des vraies questions .Banco , allons y gaiement : Qui a détruit les entreprises en 2OO9 ,entreprises pour la plupart étaient Françaises , à part celles qui ont été ciblées et, dont le nom vous hantent jour et nuit ? et le plus important , est ce que ces entreprises ont été Indemnisées ??? Il est évident que ceux qui étaient floués durant notre " printemps Arabe " n’expérimenteront plus ce jeu dangereux. Ils chercheront tout simplement à retrouver leurs biens ,mais cela relève d’une chimère. Et pensez vous que ceux qui veulent goûter à ce fruit tropical , n’ont pas été mis au parfum par les premiers ? J’en doute fort ,car l’ultime objectif de n’importe quel investisseur est de faire une plus value .Ils ne viendront pas par Philantropie car ce domaine est réservé au Père Pédro. De plus ,malgré les assurances prodiguées par les hautes instances du pouvoir ,les habitués des allées de ce pouvoir n’hésiteront pas à pratiquer leurs sport favoris , à savoir, les racket ,les rétro-commissions et, la corruption généralisée .Bref ,il n’y a que les bénéficiaires de ce système qui peuvent se féliciter ,car les 90% ne toucheront même pas les miettes de cette manne juteuse . En tout cas ,on ne change pas une méthode qui gagne ...

    Répondre

  • 8 octobre à 16:02 | reviv (#9830)

    Vohitra :
    "
    - l economie ultraliberale est voulue et acceptee par la perception et mentalite du Malagasy

    - l etranger et son capital en quete de profit a-t-il bien explicite ce qu il entend vraiment par partenariat gagnant-gagnant vis a vis du Malagasy..’

    re_
    dans un monde globalisé et mondialisé, on n’y peut rien tout seul, tout pays, même les plus pays riches et à fortiori un pays faible économiquement est en quête d’investisseurs.
    l’essentiel c’est de ne pas faire n’importe quoi, il faut établir des règles, mettre des balises.

    d’ailleurs cela fait qq décennies depuis 1975 que le malagasy essayait tout seul.
    résultat, on ne parvient pas seul, on a besoin des grands et des plus petits que soi.

    Répondre

    • 8 octobre à 16:46 | ANTICASTE (#10704) répond à reviv

      En l’occurrence Mada a sans doute besoin des plus grands !

    • 8 octobre à 17:35 | Vohitra (#7654) répond à reviv

      Bonsoir reviv,

      Les opérateurs économiques, que ce soit étrangers ou nationaux, sont à la recherche de profit, s’ils acceptent d’investir, c’est parce qu’ils sont sûrs de pouvoir obtenir en plus du retour sur investissement d’un rendement du capital investi. C’est tout à fait normal bien entendu.

      Mais le contour et aboutissant de ces investissements sont-ils perçus et compris par la population ? Depuis toujours, les arguments avancés par les dirigeants politiques tournent autour des avantages tirés par le pays en terme de nombre d’emplois crées. Mais l’Etat corrompu a failli totalement à livrer ses promesses, un niveau salarial décent, une protection sociale à base élargie, une amélioration des conditions d’existence d’une population locale, tout ça n’est pas traduit en réalité à la fin.

      Mais il faut mentionner aussi l’incompétence de l’Etat à encourager les types d’investissements véhiculant un spectre d’avantages économiques élargis et pouvant comporter une durabilité acceptable. Presque la majorité des investissements sont soit dans le secteur service qui ne sert qu’une infime partie de la population soit dans l’extraction de matières premières dont les retombées économiques ne sont pas ni visibles ni perçues dans l’économie réelle que ce soit au niveau local ni national.

      Très peu voire quasi inexistant sont les investissements tendant vers l’industrialisation du pays et qui s’accompagnent d’un transfert de technologie justifiant la valorisation optimale des ressources locales exploitées et créant des valeurs ajoutées dans le pays. La valorisation actuelle des ressources ressemble encore dans la plupart des cas à des modèles de production ayant cours à l’époque de la colonisation, ici, les rôles de l’Etat ne peuvent être encore occultés dans ses choix et négociations.

      Bref, mis à part la corruption étatique, toujours présente et la plus nocive, et ses incapacités à défendre les intérêts nationaux, il y a un problème majeur que les responsables politiques ne veulent pas, ou n’aient pas le courage ou honnêteté, d’ aborder de façon claire et sans ambiguïté avec la population Malagasy, de nature conservatrice et attachée à ses traditions, c’est la cession foncière et autres patrimoines naturelles et culturelles en contrepartie des investissements étrangers.

  • 8 octobre à 16:07 | ANTICASTE (#10704)

    La seule solution viable et réaliste pour sortir Madagascar du marasme politico-économique ,et cela sans investissement d’état lourd ,est bien l’ouverture au capitalisme international !
    Ces investisseurs feront le boulot, mais bien sur demanderont des garanties légales pour protéger leurs avoirs !
    L’état Malgache est donc le seul a pouvoir en même temps de contrôler le développement et de donner des garanties fortes au acteurs économiques voulant participer a cette entreprise !
    Ce problème de propriété peut être contourner en associant l’état au capital des sociétés qui s’implanterons apportant ainsi sa garantie sur le long terme aux industriels étrangers !
    Bien entendu les magouilles en tous genre ,vues milles fois a Madagascar, doivent être sévèrement combattues par le pouvoir et la justice Malagasy (hum,hum) !
    Ce qui présuppose une lutte féroce contre la corruption due notamment au grands personnages de l’état lui même et autres bandits déguisés en respectables malagasy bon teint !
    Evidemment c’est pas gagné ,car cela demanderait pour tous cela, une volonté de fer du chef de l’état et une capacité de travail et de fortes compétences qu’il ne possède sans doute pas !
    Un Macron ou assimilé (pour leurs compétences et non leurs couleurs de peaux) serait sans doute nécessaire !
    Là aussi les habitudes tropicales du chef qui donnent des ordres ,délègue à tous va, ne vont pas avec une politique volontariste de ce type !
    Les changements dans les nombreuses mauvaises attitudes et habitudes prisent par vos dirigeants depuis l’indépendance ,sont si nombreux que ce type de projet de développement est pratiquement voué a l’échec pour ces misérables raisons !

    Répondre

    • 8 octobre à 18:04 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Sauf au cours de l’ère Tsiranana Philibert et Zafy Albert, en tant que dirigeants politiques, les autres leaders avaient toujours eu à faire face à une crise de confiance vis-à-vis de la population dans sa grande majorité, et la réalité actuelle n’en échappe pas non plus.

      La manipulation de la justice et des décisions de justice, la prise illégale d’intérêts , les abus de biens publics, le détournement de biens et argents publics, les délits d’initiés et truquage de marchés publics, le trafic et exportation illicite de ressources locales, pression et autres menaces s’identifiant à des rackets à destination des investisseurs… tous ce qui peuvent être mentionnés comme les œuvres indéniables et actes authentiquement vérifiables de nos leaders politiques.

      Et ça reste l’univers où tous les investisseurs potentiels dans ce pays devra faire face et affronter.

      Mais l’occident, par la suite, devient la terre atterrissage et lieu de conservation et de valorisation des actifs détenus par les malfrats politiques des régions tropicales...

      Mais pourquoi l’occident ne nous aide pas à capturer et reprendre possession des biens du pays, et par la même occasion à remettre à la justice nationale ces individus qualifiés d’ennemis publics ?

  • 8 octobre à 17:48 | Isambilo (#4541)

    Après avoir lu toutes ces contributions, je conclue que la délégation du patronat français est venue pour rien. Bref, l’ambassade de France a mal fait son travail, l’IRD se tourne les pousses, les entrepreneurs français installés depuis plus d’un siècle n’ont rien compris.
    Merci au rédacteur pour la documentation que peu de contributeurs ont lue, semble-t-il.

    Répondre

    • 8 octobre à 18:34 | betoko (#413) répond à Isambilo

      On dirait que vous faites parti de ceux qui ne veulent pas que l’IEM réussisse , cela ne m’étonne guère Ra8 disait en substance nous n’allons pas fomenter un coup d’État pour renverser ce regime , OK mais il y a une et mille façon de le saboter Le travail de sapp on connaît surtout de la part de Ra8

  • Répondre

    • 8 octobre à 18:33 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Bonsoir Jacques,

      Ne trouvez-vous pas que le Masikita local est facile à digérer sous un autre ciel ? d’autant plus que les scénettes médiatisées sont harassantes à force de vouloir reproduire des scénarios déjà joués à maintes reprises ?

    • 8 octobre à 18:44 | betoko (#413) répond à Jacques

      Un livre à lire pour les nostalgies des colonies comme Jacques , écrit par un historien du CNRS Pascal Blanchard dont le titre est Sexe race et colonie .
      Tout un programme

  • 8 octobre à 19:26 | betoko (#413)

    Erratum Pour les nostalgiques des colonies

    Répondre

  • 8 octobre à 19:27 | zanadralambo (#7305)

    J’étais au boulot ce matin, j’ai jeté, comme je le fais parfois, un coup d’œil rapide sur MT. J’ai lu une contribution intéressante de Finengo qui interpellait ses compatriotes en demandant si tout le mal qui est arrivé au pays est la faute des seuls colons. Grande est ma surprise de voir que le post du frérot a disparu, les foudres de la censure ont dû passer par là.

    Je valide ce que tu as dit, frérot, je valide, oh, que je valide ! Des heures que t’as posé ta question, tout le monde a vu. Mais à part les vociférations imbéciles, habituelles, d’un Betoko analphabète et les lubies hystériques de l’autre gaga de l’Isandra, les illuminés du clan du putschiste, tu n’as pas eu ta réponse. Les fanatiques du cheptel de l’autre voyou de la république, eux, se taisent, trop honteux de reconnaître, au fond d’eux-mêmes, que leur horde, celle des faucons nationalistes, est le seul responsable de notre faillite. Les Turping (un spécialiste du crachat dans la soupe), les Tsisidinika, un nom prédestiné (mû par cette haine de la France- sa raison de vivre- la France qu’il rêve de remplacer par la Chine ou la Turquie, des démocraties modèle comme on n’en fait plus), les Lysnorine, Lys pour ses nombreux intimes sur ce site (celui-là, alors, c’est le pompon : un francophobe planqué en France, un révisionniste qui adore manipuler les archives… un homophobe qui se sert de la Bible - cette invention des vazaha qu’il exècre pourtant- pour jeter ses anathèmes) font semblant de ne pas t’avoir entendu. La chienlit, frérot, ce sont eux qui l’ont amenée. Ces nationalistes qui nous gouvernent, qui nous oppriment depuis 1975. Ce sont eux qui ont mis à mal notre économie par ces nationalisations aussi irréfléchies qu’irresponsables, une douce hérésie qui nous a définitivement fermé les portes du développement. Ce sont eux qui ont ruiné notre système éducatif par cette malgachisation forcenée qui a sacrifié des générations entières de jeunes malgaches…ce sont eux qui ont transformé nos hôpitaux en mouroirs. Ce sont encore eux qui ont transformé nos villes, nos campagnes et nos plages en pissoirs, en aires de défécation à ciel ouvert, une honte, une plaie qui insulte la vie. Et ce sont toujours eux qui ont fait de Tana qu’ils gèrent depuis 4 ans, ce dépotoir où la peste et autres maladies honteuses qui datent d’un autre siècle, sont le quotidien d’un peuple de guerriers devenus des gueux.
    Mais ça, ils ne le reconnaîtront jamais, frérot. « C’est pas ma faute », c’est le refrain depuis 1975. Tout est de la faute du colon. Bien sûr, bien sûr… Et Diégo, la main guidée de l’amiral, cette crapule même qui avait mis en œuvre les théories fumeuses, les délires paranoïaques d’idéologues national-communistes abrutis, de nous donner des leçons de démocratie, d’état de droit. L’arnaque du siècle. Décidément, rien ne nous aura été épargné ;
    Ciao, frérot.

    Répondre

    • 9 octobre à 10:43 | zean-ba (#10000) répond à zanadralambo

      Mais zanadralambo,

      la ou vous avez tord c’est quand vous pensez que c’est des nationalistes, c’est des PADESM ,ces gens... Rajoelina n’est pas natinalste, ni Ra8, encore moins ratsy iraka.

      Je n’ai jaimais vu quelqu’un dire c’est ma faute, dans les pays francophones, c’est anglo-saxon ca, de dire je me suis gaufré, même Obama l’a dit, mais en France , jamais.

      Comme la moitié de l’Afriqe a été colonie francaise ... ceic expiquant cela, de plus les dirigeants africains sont choisis par la France : Ali Bongo par exemple, Sesse sekou, Bongo Père, Biya,Idris Dhebi,Campaoré ,Ouattara, IBK etc ....

      Oui les malaches mangeaient à leur faim à l’epoque neo-coloniale, mais la dépendance culturelle et politique etait trop forte vis-a-vis de la puissance colonisatrice. Puis les vautours sont arrivés...

      Maintenant pour vous on n’a pas le droit de critiquer la France , alors que les francais -eux même essaient de sortir de la France àFric ?

      Parlez uun peu aux jeunes ,sortez de votre zone de confort : les gens de FB ou MT avec qui vous vous entendez, même ici vous verrez d’autres son de cloche que ce que vous aimerez comme ce qui doit être ( facon de penser ou réalité) ...

      Oui, les francais d’aujourd’hui ont des regards critiques pour leur passé d’esclavagistes notoires et ausssi pour la colonisation et la néocolonisation que les malgaches vivent encore.

  • 8 octobre à 19:27 | diego (#531)

    Bonjour,

    J’espère que cette visite va aboutir à quelques bonnes décisions gouvernementales. En soit, c’est une bonne chose !

    Mais c’est dont Madagascar a besoin sont des grands investissements étatiques, lourds, coûteux, par conséquent, qui s’étalent dans le temps, 40-50 ans et plus.

    Ce qui veut mécaniquement dire, il faut que le pays s’endette lourdement et pour un siècle et plus. Autrement dit, il faut que dès aujourd’hui Rajoelina et Ntsay et les élites malgaches soient capables de se projeter 100 ans et plus dans, c’est à dire à leurs petites, petits enfants.....

    Des investissements étatiques lourds et coûteux :

    - Éducation, Energie, Santé, Infrastructures, Élections....des recherches...

    Ces investissements sont très importants. Vous ne demandez pas aux pays avec lesquels vous ne partagez pas le système politique et n’est pas en harmonie juridiquement pour prévenir une crise, une pression politique venant des pays qui financent les projets.

    Ce sont des projets que vous devez conduire avec des pays qui ont les mêmes inspirations politiques, mêmes idéaux, avec lesquels vous partagez beaucoup des choses, histoire, culturelle, linguistique.

    Vous avez deux grandes puissances militaires, bien installées, dans l’Ocean indien, France et USA, qu’est-ce vous faites avec un pays comme la Chine ou l’Inde ? Vous invitez des conflits dans votre territoire !

    On ne s’amuse pas à solliciter et à coopérer et avoir des relations économiques profondes avec des pays dictatoriaux, à moins qu’on y aspire soi-même, et des pays qui ne vous ressemblent pas.

    Des investissements étatiques dans l’Education, Élections, Infrastructures, Energie, Transports, Eaux, et Environnement etc...représentent les intérêts nationaux, n’ont pas à confier à des pays totalitaires et des pays avec lesquels Madagascar ne partage pas la moindre histoire et qui ne lui ressemble pas culturellement.

    La mondialisation est néfaste politiquement et économiquement pour les pays pauvres.

    Il faut éviter de jouer dans les terrains des grands, pour ne pas être utilisé et manipulé par des pays totalitaires.

    Répondre

    • 8 octobre à 19:46 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      Bonsoir, Diégo. « On ne s’amuse pas à solliciter et à coopérer et avoir des relations économiques profondes avec des pays dictatoriaux, à moins qu’on y aspire soi-même, et des pays qui ne vous ressemblent pas ». Je plussoie. Mais ce conseil si avisé, que ne l’avez-vous pas soufflé à votre ordure d’idole en 1975 quand elle est allée fricoter avec les Soviétiques, les mêmes Chinois que vous rejetez aujourd’hui…et les Nord-Coréens du dirigeant éclairé et bien aimé qu’était Kim Il Sung ? Le mentor du boucher d’Iavoloha. Pourquoi, Diégo ? On n’en serait pas là, voyez-vous. Mes amis kung Fu massacrés au nom d’une idéologie scélérate seraient encore de ce monde. Il parait que des corps n’ont jamais été rendus à leur famille.
      Des fois, Diégo, vous perdez l’occasion de vous taire. Vos propos sont souvent, trop souvent, une infamie vis-à-vis des victimes de ce système maudit que vous vous obstinez, mine de rien, à défendre.

  • 8 octobre à 21:02 | lysnorine (#9752)

    Re ANTICASTE 8 octobre 2019 à 16:07

    - « LA SEULE SOLUTION viable et RÉALISTE POUR SORTIR MADAGASCAR du marasme politico-économique ,et cela sans investissement d’état lourd ,est bien [NON PAS] l’ouverture [MAIS BIEN SA FERMETURE -OU DÉCONNEXION (cf Samir Amin) au capitalisme international !]

    revoir notamment
    « Interview de SAMIR AMIN, Président du Forum du Tiers Monde, biographie politique », https://samiramin1931.blogspot.com/2013/05/interview-samir-amin-biographie.html, dans
    . lysnorine 5 octobre 2019 à 09:24 dans « A qui profiterait réellement le projet Tanamasoandro ? », vendredi 4 octobre 2019 https://www.madagascar-tribune.com/A-qui-profiterait-reellement-le-projet-Tanamasoandro.html#comment407431.

    - « L’ÉTAT MALGACHE est donc le seul a pouvoir en même temps de CONTRÔLER LE DÉVELOPPEMENT »
    . À condition d’être CAPABLE de s’engager impérativement dans des "PROJETS SOUVERAINS, c’est-à-dire des PROJETS PENSÉS PAR NOUS-MÊMES, POUR NOUS-MÊMES, indépendamment des TENDANCES ET DES PRESSIONS DU SYSTÈME CAPITALISTE MONDIAL, autant que possible"

    cf. « S Amin, DES PROJETS SOUVERAINS pour l’Afrique »
    http://samiramin1931.blogspot.com/2016/03/s-amin-des-projets-souverains-pour.html
    mercredi 16 mars 2016., in
    . lysnorine 4 octobre à 11:42 | (#9752) répond à Isandra dans « A qui profiterait réellement le projet Tanamasoandro ? »

    - « Ce qui présuppose une LUTTE FÉROCE contre la corruption due notamment au GRANDS PERSONNAGES de l’état lui même et autres bandits déguisés en respectables malagasy bon teint ! »

    . Plus précisément, un nettoyage par le vide, c’est-à dire, l’ÉLIMINATION TOTALE de cette « CINQUIÉME COLONNE » au service exclusif des intérêts ÉTRANGERS agissant contre les intérêts du peuple, de sa progression et du développement réel de son économie ,qui se planque notamment dans les postes stratégiques au sein
    . du Ministère des Finances
    . de la BANQUE CENTRALE
    . des Ministères chargés de l’Agriculture, de l’Élevage, des Mines, de l’Industrie, des TP
    . de l’OMNIS
    . de l’ EBDM (Economic Development Board of Madagascar)
    . de l’Office National pour l’Environnement.

    Il s’agit en l’espèce de ce que Samir Amin a rappelé dans les termes suivants, en réponse à la question :
    « Q. Où se situe LE BLOCAGE ? Est-ce que c’est PARCE QUE NOS PAYS NE VEULENT PAS DE CETTE AUTONOMIE ? »

    « R LE BLOCAGE SE TROUVE DANS LES CLASSES DIRIGEANTES. Les classes dirigeantes dans les pays africains comme dans les pays asiatiques et latino-américains, ont été largement PRODUITES ET FAÇONNÉES PAR L’INTÉGRATION DE LEURS PAYS DANS LE SYSTÈME CAPITALISTE MONDIAL en qualité de partenaires SUBALTERNES DOMINÉS. J’utilise un terme qui a été employé pour la première fois par les communistes chinois, il y a longtemps, dans les années 1920-1930. C’est le terme de BOURGEOISIE COMPRADORE. C’est un mot portugais qui veut dire les commerçants, les acheteurs, les INTERMÉDIAIRES ENTRE LE MONDE DOMINANT IMPÉRIALISTE ET LE MONDE LOCAL notamment de producteurs paysans.

    « Nos CLASSES DOMINANTES sont des CLASSES COMPRADORES. Et je pourrai dire même DES BUREAUCRATIES D’ETAT, qui NE SONT PAS DES CLASSES D’ENTREPRENEURS...
    « Donc, L’OBSTACLE, IL EST CHEZ NOUS effectivement, il est dans LA NATURE DES CLASSES DOMINANTES ET DU POUVOIR POLITIQUE. Mais le déploiement du MOUVEMENT SOCIAL peut modifier la donne et CRÉER AINSI LES CONDITIONS d’une SORTIE DE L’IMPASSE... »

    « S Amin, DES PROJETS SOUVERAINS pour l’Afrique »
    http://samiramin1931.blogspot.com/2016/03/s-amin-des-projets-souverains-pour.html
    mercredi 16 mars 2016.
    rapporté dans lysnorine 4 octobre à 11:42 répond à Isandra dans « A qui profiterait réellement le projet Tanamasoandro ? »

    Cette classe nuisible est généralement constituée des REJETONS de ceux que les journaux anticolonialistes de l’époque coloniale désignaient par « LÈCHE-CULISTES » et des grands ténors de la fameuse ACFOM ou « Amicale des Citoyens Français d’Origine Malgache ».

    Répondre

    • 9 octobre à 11:38 | ANTICASTE (#10704) répond à lysnorine

      lysorine ,
      Simple question ! quels seraient ,d’après vous,les organismes publiques ou privés qui accepteraient de prêter des milliards de dollars pour permettre le développement de Madagascar ?
      J’ai la réponse donner moi la votre !
      Seul des pays comme la Chine ,l’Inde ,les états unis ou voir l’UE aurait les moyens de faire cela ,mais dans quels buts ?
      Les chinois le ferait bien, mais vous seriez tellement leurs obligés que vous en seriez réduit a être un pays satellite ,une dépendance voir une colonie !
      Pour les prêteurs privés ,il n’est même pas question de telles opérations ,si des pays sont notés triple A pour leurs capacités de remboursement ,Madagascar est aujourd’hui non noté ou dans les derniers de la classe sur cette question !
      Je vous rappelle, Lysorine, que les chinois ,avec le même problème d’investissement massif il y à 50 ans ,se sont tournés vers le grand capitalisme pour se développer ,ils n’en n’ont pas perdu leurs âmes pour autant et ont résolus leurs problèmes avec le succès que l’on sait !
      Les Malgaches formés à l’école soviétique ,nord coréenne et autre dinosaures communistes sont les fossoyeurs, avec le grand mamamouchi Ratsirakaka ,de la nation !
      Encore aujourd’hui ces gens bloquent l’émergence avec leurs passes droits sur les ressources minières (or et saphir) naturelles(bdr) et sur la captation de l’argent de l’état via (entre autres) par la jirama !
      Ne venez pas arguez que l’idéologie communiste serait un remède efficace a quoi que ce soit en ce pays !
      Seul l’exemple Chinois est l’exemple a suivre ,mais bien sur il faut beaucoup travailler pour y arriver et non pas attendre la rente sous les cocotiers, comme savent si bien le faire les apparatchiks d’un système pourri et mortifère !

  • 8 octobre à 21:30 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Tsara ny ezaka ataon’ ny filoha te-hanao zavatra nefa inty mampieritreritra. Nahoana no avy hatrany dia ny vahiny no itodihana rehefa te hampandroso ny firenena ? Midika ve izao fa homena ny avarapatana ny vazaha hitrandraka eto Madagasikara ? Efa nisy ve ny fihetsika tahaka izao namoriana ny mpandraharaha Malagasy ka tsy nahita Malagasy afaka hanao izao asa izao ? Sao dia midika ho fivarotana tanindrazana izany. Eny tsara ny fiaraha miasa amin’ ny any ivelany kanefa ny Malagasy aloha no tokony hisitraka voalohany ny fandraharaharana ny harempireneny vao miantso vahiny hanampy.

    Répondre

    • 8 octobre à 22:39 | Vohitra (#7654) répond à Krista Kristiaoe

      Miarahaba anao,

      Somary misedra olana ihany ny mpandraharaha teratany amin ny ankapobeny. Endrika roa no mety hisehoan izany :

      - ny hoenti-manana sy ny toe-tsaina

      - ny fivelaran ny tsena

      Eo amin ny teboka voalohany, vitsy ny teratany manana fahasahiana manangana orinasa lehibe mikirakira ny fanodinana akora fototra izay mbola handaniambola ihany koa ny fitrandrahana azy eto antoerana, ary betsaka koa ny mpandraharaha Malagasy no mpanao hirakely ny ankamaroany, irony ilay manao ariary tonga ariary roa anatin ny fotoana fohy ezaka irony. Eo ihany koa ny mbola tsy fifehezana tsara ny haitao sy hairaha.

      Eo amin ny teboka faharoa, vitsy tokoa ny mpandraharaha teratany afaka miroso eo amin ny tsena iraisampirenena ( fepetra sy filana ary fifehezana ny fifaninanana). Raha tsy misy fiombonan antoka amin ny vahiny matetika dia miteraka fatiantoka lalina satria tsy voafehy mihintsy ilay tsena.

      Ho an ny tsena ivelany izany dia tsara ny fiarahana amin ny vahiny azo antoka sy tsy manana fotopisainana voaibe mpijirika tombotsoa manokana fotsiny.

      Fa misy kosa ny sehatra tena tokony ho voafehy sy sahaza ny Malagasy dia ny tsena anatiny sy ny famokarana ary fanodinana ny vokatra ara-pambolena sy fiompiana ary jono mifanentana amin ny filan ny tsena anatiny tena Malagasy.Ity farany ity no tena tokony ilana tosika goavana sy hanompanana fampiasambola anatiny betsaka avy amin ny fanjakana.

      Mila mpitondra madio, tena tia tanindrazana, manana finiavana hanome vahana ny teratany Malagasy vao tanteraka izany, ary mila safidy sy fanamby politika goavana. Hafa mihintsy io paikady iray io fa tsy mitovy velively amin ity lazaina hoe Velirano ankehitriny ity mihintsy.

    • 8 octobre à 23:02 | Vohitra (#7654) répond à Krista Kristiaoe

      Io paikady fototra hifehezana ny tsena anatiny io, izay sady mifandraika amin ny fitehirizana sy fanodinana ary fampivelarana ny filan ny tsena anatiny io dia isika Malagasy ihany no lasa sakana sy volo manoa randrana ka manao izay tsy hahatanteraka azy. Ireto no mahatonga izany :

      - mpanapaka hevitra ara politika tia tena sy sakaizan-kolikoly

      - foto-pisainana ory hava-manana sy be fialonana ary tsy vonona ny hifanolo-tanana hifanampy

      - toetsaina ketraka sy mpaka tahaka hevi-bazaha sy zatra manompo sy mankato vazaha ary tsy fifampahatokisana eo amin ny samy Malagasy

      - tsy misy mihintsy fahavononana politika hitsinjo sy hametraka ny teratany Malagasy sy ny fahaiza-manao eo aminy ho laharampahamehana mifandraika amin ny polikampanjakana.

      Nefa dia misy tokoa ny paikady tena Malagasy azo hiatrehana ny tsena anatiny sy ireo Nosy manodidina ary afaka mamorona asa maro tokoa.

      Mirary soa e

  • 9 octobre à 02:37 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Ho an’ ny Vohitra,
    Misaotra anao Vohitra amin’ ireo fanazavana ataonao izay mazava sy mahitsy, fa mafonja sy mitombina ny voalazanao ary hianao no hitako hatrany manome hevitra voalanjalanja, tsy mitanila ary feno fitiavantanindrazana eto amin’ ny Madagascar-tribune hampandrosoana ny firenentsika ka dia mampahery anao hahaleo hahalasana amin’ ny hevitra aroso ho fampandrosoana ny tanindrazantsika. Mahereza

    Répondre

  • 9 octobre à 15:19 | reviv (#9830)

    # 9 octobre à 11:38 | ANTICASTE (#10704) répond à lysnorine ^

    je vous ai lu avec intérêt et des argumentaires qui tiennent la route.

    vous savez, lysnorine commençait à diriger ses critiques non constructives en se cachant par une recherche de bouc-emissaires qui consiste à dire " si ça va mal c’est la faute de l’autre ou encore car on était colonisé.... c’est la victimisation..etc... "

    actuellement il reconnaît à moitié et admet un peu que le mal vient de l’intérieur, de nos classes dirigeantes mais toujours en persistant dans sa logique de rejet de l’autre.

    on ne peut rien résoudre en se refugiant dans des mensonges.

    Répondre

  • 9 octobre à 15:21 | olivier2 (#9829)

    "on ne peut rien résoudre en se refugiant dans des mensonges."

    C’est l’unique raison qui fait que ce pays est pauvre...et pour longtemps.

    Répondre

  • 9 octobre à 17:40 | lysnorine (#9752)

    - Re : « reviv 9 octobre 2019 à 15:19
    « 9 octobre 2019 à 11:38 | ANTICASTE (#10704) répond à lysnorine »

    « on ne peut rien résoudre en se refugiant dans des mensonges. »

    Exactement comme dans votre cas qui ne sachant pas apparemment bien lire ni le malagasy ni le français est incapable de bien comprendre le contenu et la signification de mes messages et, en les travestissant, ne peut que réciter comme un perroquet les imbécilités tant sur le plan historique que sur le plan économique des rejetons des colonialistes français qui s’accrochent toujours à Madagascar et des DESCENDANTS des « LÈCHE-CULISTES » MALAGASY , leurs collaborateurs serviles à l’époque coloniale, les premiers à profiter de leur position pour exploiter et opprimer les « indigènes » considérés comme des ESCLAVES. Rappelons que ces « collaborateurs » étaient les « mpiadidy », les « chefs de canton », les« gouverneurs » et « sous-gouverneurs », les « écrivains-interprètes », et bien sur les « mpitsikilo délateurs », les « agents de police » officiers de police et « inspecteurs de police » employés par la « Sûreté Générale ». Il n’y a pas lieu de s’étonner si Madagascar se trouve dans cette situation. En particulier, Ratsiraka Didier, était un protégé de Giscard d’Estaing qui l’ a imposé au pouvoir en 1975 au détriment des « pro-Ratsimandrava » et avec la complicité odieuse du général Andriamahazo, un ex-officier de l’armée française. Ratsiraka Didier a essayé de MASQUER son ORIGINE POLITIQUE en se réfugiant derrière une RHÉTORIQUE PSEUDO MARXISTE ET PSEUDO RÉVOLUTIONNAIRE, ce qui a conduit en erreur quelques gens sincères malgré des avertissements qui leur avaient été prodigués. Les résultats de cette politique sont bien connus et à l’intention de ceux qui ne sont pas trop au fait des « business », les entreprises françaises et leurs banques, en conséquence, n’ont jamais fait autant de gros profits que durant cette période ! Elle s’est terminée par la BANQUEROUTE de Madagascar et sa réduction au statut de quasi-colonie et la BRADERIE de ses richesses naturelles pour éponger ses dettes résultant d’un endettement inconsidéré (cf ses gros projets d’investissement à outrance).

    « le mal Malagasy » vient de ces classes dirigeantes, marionnettes de la France et Cie. L’ ANALYSE de SAMIR AMIN -à laquelle je souscris entièrement- expose clairement la nature et l’origine desdites « classes dirigeantes », et sans aucun doute dérange tous ceux qui s’y reconnaissent !

    Re ANTICASTE 9 octobre 2019 à 11:38 répond à lysnorine
    « Simple question ! quels seraient ,d’après vous,les organismes publiques ou privés qui accepteraient de prêter des milliards de dollars pour permettre le développement de Madagascar ? »

    Poser cette question révèle une méconnaissance dans une certaine mesure de la notion réelle de PROJETS de développement et de leur financement au niveau micro-économique, d’une part, et des questions MONÉTAIRES au niveau macro-économique, d’autre part. Elle procède bien sûr de l’ IDÉOLOGIE qui repose sur le « WASHINGTON CONSENSUS », génératrice des politiques NÉGATIVES appliquées studieusement à Madagascar depuis près de quatre décennies. De deux choses l’une : ou les dirigeants sont capables de mettre sur pied « quelques » projets solides de développement – de la PRODUCTION au premier chef – générateurs à plus ou moyen terme d’une industrialisation visant AVANT TOUT le MARCHÉ INTERNE ou bien ils continuent d’attendre obséquieusement et exécutent avec application les projets mis au point par les « USURIERS » de l’Extérieur et qu’ils « offrent » de financer. Les « usuriers » gagnent bien sûr sur tous les tableaux (PROFITS encaissés issus des projets et INTÉRÊTS des prêts, plus accessoires divers).
    La question de FINANCEMENT de PROJETS VALABLES n’est JAMAIS un problème contrairement à ce l’on ressasse sans fin. L’essentiel comme le souligne Samir Amin est qu’ils soient des "PROJETS SOUVERAINS, c’est-à-dire des PROJETS PENSÉS PAR NOUS-MÊMES, POUR NOUS-MÊMES, indépendamment des TENDANCES ET DES PRESSIONS DU SYSTÈME CAPITALISTE MONDIAL, autant que possible"

    Répondre

    • 9 octobre à 18:14 | ANTICASTE (#10704) répond à lysnorine

      Lysorine ,
      Au lieu d’y aller ,comme d’habitude ,sur vos éternels arguments fallacieux ,répondez sur l’exemple de la Chine !
      Comment la chine s’est développée en un temps record ,sans perdre son âme et avec les succès que l’on sait !
      Rabâchez le passé sur qui a fait quoi et en quel année ne donne pas d’avenir et de travail à vos jeunes et à votre peuple en général !
      Vos générations n’ont rien réussit et ont fait couler Madagascar dans ce qu’elle est aujourd’hui !
      Vous refusez la réalité de vos actes et cherchez en permanence des boucs émissaires
      Il va être temps que les gens comme vous laissent la place aux plus jeunes !
      Vous êtes obsolète ,un has been ,le saviez vous ?

      Ps :votre charabia ,même écrit dans un Français correct est incompréhensible ,c’est est surement de l’école soviétique

    • 9 octobre à 18:35 | zanadralambo (#7305) répond à lysnorine

      Tain…, l’enfoiré d’Amiral d’opérette était une créature de la France !!!! Le pseudo scientifique qui malmène l’Histoire, qui triture les archives pour leur faire dire ce qu’il veut a encore frappé. Et il frappe fort, très fort. L’intello de gauche planqué en France, cette France qu’il hait de tous ses pores, nous prend vraiment pour des débiles mentaux. Il vote socialo-communiste en France, mais à Mada, c’est le chef des nazillons. Xénophobe, francophobe devant l’éternel, notre chrétien protestant bon teint n’aime pas les karana qu’il veut jeter à la mer… Il méprise les safiotra (c’est le 1er qui a employé ce terme ici), il crache sur les sinoa (pourtant, il aimerait que la Chine remplace la France dans cette partie du monde)… Evidemment, il hait les pé.dés, une hérésie selon la sainte Bible qu’il vénère, cette Bible que ces mêmes vazaha sur lesquels il ch.ie lui ont imposée pour envoyer le Dieu de ses ancêtres au diable. Que de contradictions dans un seul homme.
      Aime ton prochain, hein,.. A d’autres !

    • 9 octobre à 18:43 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      Re ANTICASTE 9 octobre 2019 à 18:14 répond à lysnorine ^
      « répondez sur l’exemple de la Chine ! »

      L’exemple de la Chine ou d’ailleurs que je n’ai pas la prétention de connaître ne m’intéresse pas du tout, autant que les polémiques stériles ou les discussions négatives. Seul Madagascar et l’avenir de mes compatriotes m’intéressent, ainsi que son histoire qui permet de comprendre le POURQUOI de son désastre permanent depuis quatre décennies, et comment alléger la misère de la majorité des Malagasy.

      Je ne crois pas du tout qu’on ait besoin EN QUOI QUE CE SOIT des « conseils » de l’extérieur ou des étrangers pour concevoir et mettre en œuvre des politiques à cette fin et MOINS les étrangers et l’extérieur sont présents à Madagascar et se mêlent de ses affaires– avec l’élimination de leurs marionnettes locales, leur principal agent d’exécution – MIEUX ça ira probablement pour la majorité du peuple Malagasy.

      Je termine avec la sagesse Malagasy tirée de ses proverbes
      « Hendry miady amin’ny adala : havazinana no hita »
      « Ady amin’ny adala : ny manam-panahy ihany no miala »
      « Ny adala tsy misy, fa NY ONDRANONDRÀNANA NO BE »

  • 9 octobre à 19:42 | FINENGO (#7901)

    @ zanadralambo (#7305)
    Salut Frérot,
    Tu as lu comme moi.
    L’Amiral des égouts était soutenu par Giscard d’Estaing d’après le lysnorine (#9752) national.
    Je serais bien curieux d’en avoir la preuve.

    C’est bien beau que les Nationalistes accusent la France et les Colons de tous les Maux.
    Mais il va falloir qu’ils arrivent à me prouver, que depuis 1975 à ce jour, Madagascar était dirigé par les Français ou les Colons.

    Ils oublient très vite les nationalistes.
    Ils oublient que leur Père fondateur l’Amiral des égouts de son nom RATSIRAKA, avait foutu tous les Français dehors, jusqu’à sortir de la Zone Franc CFA, pour se retrouver avec la Monnaie de singe qu’ils ont aujourd’hui.
    Le Ratsiraka avait vendu son âme aux Russes et à la Corée du Nord.
    Ca aussi les nationalistes ont oublié.

    A vrai dire ces nationalistes ne sont que des amnésiques, pour ne pas dire des Malades de la tête.
    Bonne soirée Frérot.

    Répondre

    • 9 octobre à 19:57 | zanadralambo (#7305) répond à FINENGO

      Oui, frérot, comme toi, je suis sur le Q. Il y a des gens sur ce forum pour gober pareilles âneries ? Des gens comme Betoko et la gaga de l ’Isandra peut-être.
      Ciao.

    • 9 octobre à 20:04 | lysnorine (#9752) répond à FINENGO

      Re FINENGO 9 octobre 2019 à 19:42 |
      « L’Amiral des égouts était soutenu par Giscard d’Estaing ...Je serais bien curieux d’en avoir la preuve. »
      Essayez donc de faire des recherches quelque peu approfondies sur une certaine Simone DARDE qui habitait rue Adolphe Yvon dans le 16e arrondissement à Paris et les liens de sa famille – très CATHOLIQUE- avec des intérêts à Madagascar et bien sûr avec Giscard d’Estaing et Anne-Aymone son épouse.
      Rappelons également que Ratsiraka Didier était bien soutenu par les Jésuites de Madagascar en la personne du père Rémi Ralibera, grand ami de la famille Darde, comme d’ailleurs d’autres Malagasy bien connus.

  • 9 octobre à 19:44 | zanadralambo (#7305)

    Votre orgueil déplacé nous a mis dans le KK. Vous et vos complices êtes au pouvoir depuis 1975, après avoir renversé la table en 72 . Vous jouissez de tant de privilèges dans cette France honnie, ces privilèges que vous ne voulez surtout pas partager avec vos compatriotes restés au pays : une vie dorée qui vous rend sourd et aveugle. Cette faim et cette soif que vous n’avez jamais connues, c’est le quotidien de votre peuple qui boit son pi.pi et mange son KK Et vous ne voulez pas que l’étranger se mêle de nos affaires ? … Afin de mieux l’accuser de non assistance à population en danger… Vous aimez tant vous présenter comme une victime, vous le tyran (dans le "vous", j’englobe cette clique qui est aux manettes depuis 75) . Vous accusez tous ceux qui ne pensent pas comme vous d’être la main de l’étranger. la 5 ème colonne, hein ? L’entre soi qui perpétue l’ esclavage (’ces petites mains qui servent dans nos foyers, qui triment de 4 heures du matin jusqu’à, pas d’heure la nuit, on ne vous a jamais entendu dessus), vous n’avez que cette devise à défendre ? On est au XX1 ème siècle, mon vieux. Arrêtez de penser comme un vieux schnock qui refuse l’évidence parce qu’elle met à mal ses idées arrêtées. Vous menez un combat d’arrière-garde. ’
    Vous êtes un facho et vous ne vous en rendez même pas compte.

    Répondre

  • 9 octobre à 21:01 | FINENGO (#7901)

    @ lysnorine (#9752)
    lysnorine, je crois que vous allez un peu trop vite dans vos affirmations.
    Que la Simone DARE et sa famille aurait eu des liens, avec des intérêts à Madagascar, et qui dites-vous, avec Giscard d’Estaing et de quels intérêts d’ailleurs, il va falloir que vous les énumériez.
    Mais en tout état de cause ceci ne prouve en rien du soutient de Giscard à Ratsiraka.
    Vous êtes le premier à le dire, à croire que vous seriez dans les secrets des Dieux et que l’humain que je suis, ne pouvais pas avoir accès à ce type d’information.

    Que le père Rémi Ralibera est un Jésuite et grand ami de la famille Darde, comme d’ailleurs d’autres Malagasy bien connus, comme vous dites, ceci une fois de plus ne peut-être une preuve, pour affirmer que les Jésuites de Madagascar soutenaient Ratsiraka.

    Désolé de vous le dire lysnorine, mais il me semblerait que vous affirmez beaucoup de choses, sans pour autant nous fournir des preuves incontestables.
    Si Giscard a soutenu Ratsiraka, c’est loin d’être un secret d’Etat, les Grands Journaux ne serait-ce que Français en auraient parlé.
    Mais ça n’a jamais été le cas.

    Que vous soyez un Anti-Français, je veux bien l’admettre.
    On ne peut aimer tout le monde.
    Mais ça ne vous donne pas le droit d’affirmer des choses sans Preuve, dans le but de salir.

    Bonne soirée !

    Répondre

  • 9 octobre à 23:07 | lysnorine (#9752)

    @ FINENGO 9 octobre à 21:01

    Rappel
    Essayez donc de faire des recherches quelque peu approfondies sur une certaine Simone DARDE [et pas Dare] qui habitait rue Adolphe Yvon dans le 16e arrondissement à Paris et les liens de sa famille – très CATHOLIQUE- avec des intérêts à Madagascar et bien sûr avec Giscard d’Estaing et Anne-Aymone son épouse.
    Les ragots et on-dit ne m’intéressent pas. Pour votre gouverne, je ne parle que de choses que je CONNAIS DIRECTEMENT et PERSONNELLEMENT. Nul n’est obligé d’y croire. Faites des recherches ! Et comme je viens de le dire un peu plus haut, les polémiques stériles ou les discussions négatives, en général de bas étage, ne m’intéressent pas.

    « Hendry miady amin’ny adala : havazinana no hita »
    « Ady amin’ny adala : ny manam-panahy ihany no miala »
    « Ny adala tsy misy, fa NY ONDRANONDRÀNANA NO BE »

    Répondre

    • 10 octobre à 10:57 | FINENGO (#7901) répond à lysnorine

      @ lysnorine (#9752)
      Les ragots et on-dit ne m’intéressent pas non plus, ni les affirmations sans preuve.
      En 1973, année du début d’expulsion des ressortissants français de Madagascar, le Président de la République Française était Pompidou. Alors je ne vois pas comment et pourquoi Giscard d’Estaing aurait soutenu l’accession au pouvoir de Ratsiraka.

      Giscard est élu Président en 1974, et comme le torchon brûlait déjà entre les deux Pays, je ne vois pas comment Giscard aurait pu apporter son soutient à Ratsiraka.
      Demandez aux gens de l’époque, il doit y en avoir encore du côté du lac Mantasoa qui auraient assisté à la destruction des Véhicules militaires du 2ème RPIMa avant leur départ sur l’île de la Réunion, par immersion et par explosif. Des U55, des GMC et des Jeep, vous en avez quelques-uns au fond du lac Mantasoa.

      Que vous, vous l’affirmiez ce soutient de Giscard en vers Ratsiraka, je veux bien vous croire, à condition que vous me donniez des preuves irréfutables.
      Quand on est capable de citer ou donner des faits, on est forcément capable de donner des preuves. Non ???

      En ce qui me concerne, je ne vais pas m’éterniser à faire des échanges stériles avec vous.
      Et comme vous l’aviez dit avec justesse :
      « Ady amin’ny adala : ny manam-panahy ihany no miala »

      La seule chose qui m’importe, c’est que vous emmeniez des preuves à vos affirmations.
      Je ne vais pas faire des recherches à votre place, puisque vous avez les sources.
      Vous affirmez.
      C’est à vous de prouver, aussi bien pour Giscard, que pour les Jésuites.

      Bonne journée !!

    • 10 octobre à 11:39 | kartell (#8302) répond à lysnorine

      @ FINENGO

      Giscard d’Estaing fut-il le meilleur fusil de cette cinquième république française, la question reste sans réponse ?.....
      https://www.afrikmag.com/femme-general-bokassa-enceinte-president-francais/

  • 9 octobre à 23:47 | reviv (#9830)

    lysnorine vous êtes drôle,

    vous qui jurez sur la tête de votre Samir amine,
    en fait, vous pretendez et croyez être libre et indépendant mais votre état d’esprit est encore resté à l’état primitif pour jurer sur la théorie fumante de Samir amine.
    et c’est encore surprenant de la part de quelqu’un comme vous qui haïssez tout ce qui vient de l’étranger de se courber à ce point sur ce que dit Samir amine.

    ce pays a obtenu son indépendance et vous étiez au pouvoir et aux commandes des affaires après avoir chassé les colons, mais pour autant vous n’êtes pas foutu d’appliquer votre fumante théorie pour sortir ce pays de son marasme et en même temps prouver aux colons que vous êtes bien indépendants et capables de rendre au peuple son bien-être, au contraire vous l’avez plongez au 3e rang du pays le plus pauvre du monde.

    si vous aviez une once de sincérité et d’honnêteté vis-à-vis de vos compatriotes avec lesquels vous continuez à les mentir pour mieux les asservir et les rendre encore plus malheureux.

    si vous aviez un front dessous votre tête, je vous conseillerai de vous couvrir en le mettant un bandeau. c’est mieux pour vous car le camouflage est votre dada.

    Répondre

  • 10 octobre à 12:11 | FINENGO (#7901)

    @ kartell (#8302)
    10 octobre à 11:39 | kartell (#8302) répond à lysnorine ^
    @ FINENGO
    Giscard d’Estaing fut-il le meilleur fusil de cette cinquième république française, la question reste sans réponse ?.....
    https://www.afrikmag.com/femme-general-bokassa-enceinte-president-francais/
    ................................................................................................................................................
    @ Kartell

    Puisque vous me posiez la question de savoir si Giscard fut le meilleur fusil de cette 5ème République française, et que la question reste sans réponse.

    Hummmmmmmmmmm !!!
    Alors, je vous pose la question autrement.
    S’agirait-il du fusil dont le fourreau serait la Braguette ????
    Ou s’agirait-il du fusil de Grandes Chasses, pour tuer les éléphants du RCA ???

    Si vous faites allusion, et je sais que c’est de ça que vous parliez.
    Il y a eu un autre qui n’était pas si mauvais que ça sous la 5ème République.
    Il s’appelle Jacques Chirac, il est parti, il y a peu, pour un long voyage.

    Ai-je répondu à votre question ???????????

    Répondre

    • 10 octobre à 12:21 | kartell (#8302) répond à FINENGO

      Effectivement, vous avez percuté 5/5 mais les aventures de Giscard valaient leurs pesants de cacahuètes en délaissant son Anémone dans un second plan peuplé de cornes ....
      Chirac était plus dans un registre de la France profonde !....
      Bonne journée et à vos amis de connivence qui se reconnaîtront , j’en suis sûr.....

  • 10 octobre à 13:15 | FINENGO (#7901)

    @ kartell (#8302)

    Pour conclure et pour rire.
    Vous le saviez aussi bien que moi, l’Anémone est une fleur à feuilles caduques et très prisées pour leur aspect décoratif.
    Tolérant très peu le soleil, il est bien normal que l’Anémone soit délaissée à l’ombre, par contre, je ne pourrais pas vous affirmer qu’elle soit cornue, à moins d’une autre variété que j’ignore.
    Bonne journée à vous.

    Répondre

    • 10 octobre à 14:13 | kartell (#8302) répond à FINENGO

      De mon côté pour clôturer cet épisode épicé de la cinquième qui en a connu bien d’autres, qu’en ce qui concerne Giscard , nous étions en plein contexte de cornecul que le dictionnaire définit comme une situation cocasse et amusante mais qui ici, résumait l’essentiel en un seul mot.
      Pleine continuation à vous.

  • 10 octobre à 13:30 | ANTICASTE (#10704)

    Lysorine,
    Vous et ceux de votre génération avez cru que le développement qui existait a Madagascar était du à la richesse de votre pays !
    En partie c’est vrai ,mais ce sont les entreprises et le système mis en place qui avait générés cette relative prospérité mais qui étaient très inégalement partagée !
    Les grands théoriciens du communisme ont toujours ignorés les lois fondamentales de l’économie et c’est pourquoi ,à part chez les Chinois ,cette idéologie s’est effondrée !
    Malheureusement la vieille garde formée en ces pays "soviétiques" n’a jamais admis cela et s’agrippe à ces conceptions erronées ,souvent pour garder leur avantages et rentes qu’ils touchent indûment !
    C’est évident que le malheur actuel de millions de petits gens en ce pays vient de cette vielle bande d’écervelé et qui continuent encore et encore d’empêcher un développement serin basé sur un mariage de raison (comme en chine) avec le capitalisme international !
    Vous serez sans doute maudits longtemps encore car la somme de souffrances que vous imposez au peuple est astronomique !

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS