Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 juillet 2021
Antananarivo | 23h14
 

Société

Trafic de 73,5 kg d’or

Une société sise à Dubaï revendique les lingots

samedi 6 février | Mandimbisoa R.

Les 73,5 kilos d’or en provenance de Madagascar, interceptés par les autorités sud-africaines le 31 décembre à Johannesburg, sont toujours d’actualité. Pas plus tard que le vendredi 5 janvier, le ministère des Affaires étrangères malgaches, indique dans un communiqué qu’une société sise à Dubaï revendique qu’actuellement les métaux. Elle affirme être le propriétaire des lingots d’or saisis en Afrique du Sud. Les trois personnes arrêtées avec la cargaison sont alors ses employés.

A en croire à ce communiqué du ministère des Affaires étrangères malgache, une tentative de justification et de légalisation de la sortie des métaux se profile à l’horizon. La société revendicatrice des métaux aurait déposé une plainte contre la police sud-africaine auprès de la Cour suprême d’Afrique du Sud, avec les trois personnes impliquées et arrêtées dans cette affaire, pour dénoncer la détention des trois hommes et la saisie des marchandises qu’ils qualifient alors d’actes illégaux.

Le ministère des Affaires étrangères malgache précise dans son communiqué que ce nouveau rebondissement serait à l’origine du renvoi du procès de ces trois individus au 19 février prochain, alors qu’il devait avoir lieu le 1er février, après un premier renvoi. Le tribunal relatif à cette plainte déposée par cette société et les trois individus détenus en Afrique du sud aura lieu le lundi 9 janvier.

Dans son communiqué, le ministère malgache a expliqué que c’est la raison pour laquelle l’Etat malgache a dû engager un avocat sud-africain, prendre « toutes les mesures » nécessaires pour « défendre ses revendications ». Des revendications qui portent, entre autres, sur le rapatriement des métaux et l’extradition des présumés trafiquants à Madagascar où un procès est déjà ouvert avec la mise en cause d’au moins une dizaine de personnes et la recherche de 7 autres individus qui auraient fait partie d’un réseau de trafiquant de ces lingots d’or.

Par ailleurs, dans ces démarches, une rencontre aurait eu lieu avec le bureau du procureur d’Afrique du sud et les représentants de l’autorité malgache le 29 janvier dernier. Cette rencontre s’est déroulée à la demande de l’ambassade de Madagascar en Afrique du Sud. Lors de cette réunion, la partie malgache a fait savoir les démarches en cours dans le pays, apporté des preuves justifiants l’illégalité du trafic et réitéré la demande de rapatriement des métaux et l’extradition des présumés trafiquants.

De son côté, à Madagascar, les autorités se démènent tant bien que mal, après les révélations faites par France 24 sur la « légalité » du vol vers l’Afrique du sud, qui a permis de faire sortir les lingots d’or de la Grande île. La correspondante de cette chaîne affirme avoir en sa possession des documents attestant la légalité de ce vol. Face à ces révélations, la gendarmerie nationale et la douane, affirment avoir pris les mesures nécessaires par rapport aux agissements de leurs agents respectifs concernés dans cette affaire.

160 commentaires

Vos commentaires

  • 6 février à 09:15 | Besorongola (#10635)

    SI C’ÉTAIT LÉGALE POURQUOI TANT D’ARRESTATIONS CHEZ LES FONCTIONNAIRES ?

    Madagascar : les forces de l’ordre impliquées dans une exportation illicite d’or

    Publié le : 05/02/2021 - 09:44

    Le front de mer à Tuléar (image d’illustration). L’exportation illicite de l’or est partie de Tuléar par avion.
    Le front de mer à Tuléar (image d’illustration). L’exportation illicite de l’or est partie de Tuléar par avion. RFI/Sarah Tétaud
    Texte par :
    RFI
    À Madagascar, des documents ont permis de mettre en cause le rôle de la douane, de la police aux frontières et de la gendarmerie dans l’affaire de l’exportation illicite des 73,5 Kg d’or. Les têtes commencent à tomber sur la Grande île.

    De notre correspondante à Antananarivo, Laure Verneau

    Pour rappel, trois hommes ont été arrêtés en possession de devises étrangères et de trois lingots d’or lors d’un transit à Johannesbourg alors qu’ils allaient à Dubaï début janvier. Leur avion était parti de Tuléar dans le sud-ouest de Madagascar.

    « Corrompu ou complice. » Ce sont les mots du secrétaire d’Etat à la gendarmerie, le général Richard Ravalomanana, pour qualifier le gendarme arrêté à Tuléar hier. L’homme a été transféré dans la foulée vers la capitale pour être entendu par la police judiciaire.

    « Nous l’avons arrêté pour complicité de trafic d’or, et usurpation de fonction, déclare Richard Ravalomanana. Ce gendarme a signé un papier qui montre que le contrôle de l’avion a été effectué : son grade n’est pas suffisant pour la signature. Et si le contrôle a été fait, pourquoi n’a t-il pas trouvé les lingots à bord ? »

    Il ajoute que le gendarme n’a pas référé de cette signature à sa hiérarchie. Et selon le général, la gendarmerie nationale n’a pas donné l’autorisation de vol mais l’avion a pu sortir du territoire national avec la complicité de certains responsables, dont ce gendarme.

    Papiers signés par la douane
    Suivez toute l’actualité internationale en téléchargeant l’application RFI

    Le directeur général de la douane se défend. La douane est aussi accusée de complicité par trois documents, que RFI s’est procuré, qui montrent qu’un agent était bien présent lors du contrôle de l’avion à Tuléar.

    La signature du douanier se retrouve sur le reçu de carburant, sur la déclaration générale, et sur la facture de frais de contrôle et de déplacement. Ces papiers ont été signés lors du contrôle à Tuléar.

    Mais pour la douane, ces documents attestent d’une escale technique et rien de plus. Dans un communiqué publié hier soir, il est écrit que « les fouilles effectuées à Tuléar n’ont point permis de déceler l’existence des marchandises frauduleuses étant donné qu’elles ont déjà bien été dissimulées à l’intérieur de l’avion »

    • 6 février à 17:28 | Ibalitakely (#9342) répond à Besorongola

      Ankohatry ny volamena tratra koa anie, dia ny tena naha vasoka na eto an-toerana na iraisam-pirenena dia hay ny fitondrana midradradradra fa sady ao anaty fihibohana i Madagasikara no mihidy ny sisin-taniny, haymbola mbola misy raopilanina privé mivoaka & miditra tsy misy bedy raha tsy ... tratra ohatra izao ny resaka volamena, izay izy ao @ fitondrana ihany no milaza fa tsy vao izao io fanondranana fananam-pirenena antsokosoko tahaka izao.

    • 7 février à 12:48 | André (#8563) répond à Besorongola

      Sacré Dade .... tu t’en sort bien
      Ha !!!! .... ces RAVALOS .... Ils s"en sortent toujours les cuisses propres
      Ils on déjà ruiné le pays .... mais ça suffit pas ...encore et encore..
      Et ils en ont des lèches culs .... et les lèches cul...plus ont les triquent ...et plus ... ils lèchent ... à mourir de rire....
      Belle Louisette

  • 6 février à 09:16 | observateur (#3486)

    L’interception a été faite en Afrique du Sud, laissons donc le procès se tenir là-bas.
    La société sise a Dubaï revendique les lingots et porte plainte : ça voudrait dire soit :
    - les lingots sont sortis légalement et les autorités Malgaches mentent (à tous les niveaux) et on se demande pourquoi
    soit
    - les lingots sont bien sortis illégalement et les autorités Malgaches sont complices et/ou extraordinairement incompétentes

    Souvenons-nous bien que l’excuse officielle initiale était que cet avion n’était pas sensé aller en Afrique du Sud mais juste effectuer un vol local. Pourquoi alors faire un escale technique à Tuléar, pour aller où après ?

  • 6 février à 09:24 | betoko (#413)

    Selon les ZD sur les ondes de leur radio "Miara-Manonja, Yves Roger Rajoelina serait parmi les pesonnes arrêtées en Afrique du Sud en rapport avec ce trafic d’or , et tous les partisans de Marc Ravalomanana y croient car venant de la station MBS , le doute n’est pas permis
    Si vraiment le père d’Andry Rajoelina serait impliqué dans cette affaire , il serait plus facile pour son fils d’utiliser une valise diplomatique pour pouvoir exporter ces 73klg d’or en douce et ni vu ni connu
    Mais quand la haine la jalousie et le fanatisme empêchent de réfléchir , il n’y aura plus de discernement

    • 6 février à 09:36 | Besorongola (#10635) répond à betoko

      Lisez bien l’article Betoko. Toutes ces personnes impliquées sont donc des employés du misterieux chef de mafia sis à Dubai. Ces gens arrêtés sont tous des agents de l’Etat malgaches et qui est le chef de l’Etar malgache et en même temps donc chef de ces fonctionnaires ripoux ?

    • 6 février à 09:38 | observateur (#3486) répond à betoko

      c’est vous qui dites ça, je n’ai jamais entendu rien de tel nulle part

    • 6 février à 09:50 | arsonist (#10169) répond à betoko

      Hé ! Il n’est pas impossible que le paternel du maître absolu que sert avec dévotion le foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko aurait trempé dans pareille magouille !

      Il n’est pas impossible que le rôle du foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko serait de défendre et servir son maître absolu et les ascendants et descendants de celui-ci jusque même le prix de sa vie s’il le faut .

      Dans le monde foza aucune magouille n’est impossible .

    • 6 février à 09:57 | Rainingory (#11012) répond à betoko

      betoko nous savons tous que c’est un naze doublé de nullasse donc c pas nouveau sous le soleil

    • 6 février à 10:10 | Rainingory (#11012) répond à betoko

      Soa ihany ho an’inedala io fa tsy nankany Imerikasinina i tokobe io amin’io tongony kapila io fa voahitsakitsakin’ny vahoaka tany angamba, olona izany ! io mandeha mivantana @ MBS io ilay izy, maro anie izany raha olona lehiretsy e

    • 6 février à 15:45 | lanja (#4980) répond à betoko

      Bétoko, 73kg d’or, valise diplomatique ? Et vous êtes contents d’avoir bien réfléchi ?

    • 6 février à 17:32 | ASSISE (#10453) répond à betoko

      === Bétoko, 73kg d’or, valise diplomatique ? Et vous êtes contents d’avoir bien réfléchi ?

      Tena i Betoko io mieritreritra io.

      Valise diplomatique hono, sao mampiasa double indice :

      Passeur Diplomatique ?

      Passeur vahoaka mikarama ?

    • 6 février à 17:34 | ASSISE (#10453) répond à betoko

      Raha azony hatao ve no maniraka olona tsotra, manahirana azy ve ny hanohana ny rainy hamita hiraka ?

      Azo hatao tsara ny Papa Diplomatique.

  • 6 février à 09:28 | Besorongola (#10635)

    LA FICELLE EST UN PEU GROSSE !
    ’Cette expression repose sur le terme ficelle, emprunté à l’activité de marionnettiste. Le marionnettiste crée l’illusion en tirant sur des ficelles transparentes, fixées à l’extrémité des membres des figurines, qui donnent ainsi l’illusion de s’animer toutes seules. Par extension, La ficelle est un peu grosse désigne une supercherie grossière, un mensonge trop visible, une manipulation décelable par tous.

    C’est qui alors le marionnettiste qui tire cette ÉNORME FICELLE ?
    On a toujours dit que Rajoelina avait suivi un cours de prestidigitateur à Bordeaux ! 😁

  • 6 février à 09:59 | Rainingory (#11012)

    BREVES DE LA NUIT,
    - Une société de Dubaï réclame les lingots d’or (cf. article ci-haut),

    - VAOVAO MAIKA : TAPAKA NY MBS
    Raha ny fanazavana azo dia nahavoaray " Ordonnance de Justice" ny Canal +, Parabole sy ny Startimes hanapaka ny MBS ..
    Tsara ho marihana fa ny SG ny Gouvernement no nanome ny baiko araka ny filazana.

    - Il est 3 h 08 du matin à Madagascar.
    Un bateau Cargo qui a déjà été aperçu dans le Nord de l’île vient de faire un détour silencieux entre le presqu’île de Maroantsetra, un lieu stratégique de tous les trafics, là où il n’y a ni ports ni infrastructures dédiés pour recevoir un grand navire comme celui-ci.

  • 6 février à 10:16 | Rainingory (#11012)

    La plateforme RMDM et l’association Diaspora France ont fait une annonce sur les réseaux sociaux,
    https://fb.me/e/1UeRFA3Cj

  • 6 février à 10:24 | Vohitra (#7654)

    Zavamisy aty antanàna...

    feno olona eny amin’ny sisindalana, manomboka eo Mahazo, mandalo Ambohimangakely, mandeha antongotra handeha ho any Imerinkasinina..

    Betsaka ihany koa no mbola voatazona eny Tanjombato ankehitriny satria nosintonin’ny mpitandro filaminana ny taratasin’ireo fiarabe mitondra ireo olona avy eny Tanjombato ho eny Imerinkasinina...

    Misy ny barrage eny andalana...raha vao fiarabe mitondra olona ho eny Imerinkasinina dia voasakana avokoa...

    Tezitra ny olona dia midina ireo fiara dia mikiry ihany ny handeha antongotra miainga eny Tanjombato hiazo an’Imerinkasinina...mbola firy kilaometratra izany...

    Tena raharahan-jiolahy izao mitranga ankehitriny izao...tena fositra sy mampitondra alahelo ny vahoaka ireto mpitandro filaminana ireto...

    • 6 février à 10:28 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Misaotra anao Vohitra mampita vaovao ampotony mivantana 🙏

    • 6 février à 12:47 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Namana vohitra ,
      Misaotra ny manome vaovao , fa izahay aty andilambato dia miara mitempo @nareo , na dia notapahana aza ny fifandraisana .Masina ny Tany Ndrazana .

  • 6 février à 10:25 | Maxim (#5960)

    Raha ny fantatra Dia tsy azo atao ny mamoka volamena eto madagasikara @ izao fotona izao. Tsy resahana intsony ny momba ny fangotrahan’ny vilany ao @ governemanta ao @ fitadiavana ny tompony ity volamena ity h@ janoary ka h@ zao ary maro be ireo efa niditra fonja. Ka efa misoratra anarana zany n’y tompony, nahoana no tsy mihetsika manao fitoriana io orinasa io ny fanjakana fa manampy ilay orinasa indray aza no ataony ?

    • 6 février à 19:55 | ASSISE (#10453) répond à Maxim

      Gaga elah hoy madamanay taloha izay.

      Raha miaraka amin’ny fitondrana ankehitriny ianao dia azo tsampain-tànana fa sarotra be izany raharaha izany.

      Ny fanadihadiana tsotra indrindra dia nampisehona fa "meloka i Rolly Mercia".

      Mampiomehy elah.

  • 6 février à 10:33 | Vohitra (#7654)

    mampalahelo ny mahita sy mijery ireo zokiolona efa manjoko mbola mikiry mandeha antongotra, vesaran’ny entana misy ny sakafo kely sy ny alahelo noho ny ataon’ireto mpitandro filaminana ireto...

    Dia jereo indray ange ny hafetsen’ireto mpitandro filaminana e : mitohana ny fifamoivoizana, dia ny fiara mizotra hianatsimo na koa hivoaka ho any amin’iny RN 7 iny no alefany mandeha, fa ny fiara izay mizotra hiantsinanana hiazo ny RN 2 dia tsy alefany mihintsy...hita izany eny Ankadimbahoaka na eny amin’ny By pass...

    • 6 février à 10:46 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Manahoana Vohitra,
      ialako tsiny aminao raha mananfitohina fa ezahiko ampitaina mivantana @ fb hoan’ireo izay manaraka ny fiaingana eny Tanjombato ny vaovao omenao mba ho fantany izay mety miandry azy ireo

    • 6 février à 12:35 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Tsaho tsy maintsy aely !

      Fiara tsy manana fahazoan-dalana hitatitra spécial no voasakana ireo ary nampidirina avy hatrany fourrière, misy ny sasany taratasy fahazoan-dalana hitatitra razana no teny aminy.

      Isaorana moa ireo mpizaika izay nanaiky ny lamina. Hita teny amin-drizareo ny fahatezerana amin’ny mpikarakara sy ny mpitatitra, fa tsy tamin’ny mpitandron’ny filaminana izay nanao ny asany, sady ho fiarovana ny ain-drizareo.

  • 6 février à 10:39 | betoko (#413)

    Obervateur
    Hélas , ce n’est pas du fake news mais c’est la vérité. Toutes les stations de radios proches du pouvoir ont enregistrés toutes les déclarations de la station "Miara-Manonja " et cela pourrait être utilisé comme pièces à convictions en toutes fins utiles un jour

    • 6 février à 11:08 | arsonist (#10169) répond à betoko

      C’est un serviteur fidèle , dévoué et digne de confiance de son maître , Bokassa gasy , ce foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko !
      Il ne serait pas surprenant que ce serviteur donne sa vie pour son vénéré maître .

    • 6 février à 15:51 | lanja (#4980) répond à betoko

      Votre petite menace est stupide, vous ferez mieux de garder les déclarations, critiques,ampamoka sur ce forum,

    • 6 février à 16:14 | Isandra (#7070) répond à betoko

      Betoko,

      D’autant plus, on sait maintenant leur force. Les mpizaika venus sont beaucoup moins que les manifestants contre les résultats des élections présidentielles, qui étaient venu pour voir l’écran géant à Analakely.

  • 6 février à 10:47 | Vohitra (#7654)

    Ho ahy manokana, dia ny mahaliana ahy mihintsy, dia ny hamantatra ny antsoina hoe " profil psychologique " na koa ny "pulsion spontanée ", sy ny ""motivation innée " miainga amin’ireto andian’olona mizotra ho eny Imerinkasinina ireto, indrindra ny " caractérisation de classe sociale" eo amin’izy ireo...

    Ny zavatra tsapako, dia manakaiky kokoa ny fihetsiky ny olona tamin’ny 1991 no manentana ireto vahoaka ireto fa tsy ny tamin’ny 2002 akory...

    Ary ny tsapa ihany koa, dia rehefa anontaniana ireto olona hoe taiza ianareo tamin’ny 2009, dia tsy mety mamaly intsony ny maro amin’ireto olona, misy vitsy aza avy dia miteny ratsy mihintsy sisa no ataony...

    Raha fehezina, dia izao no tsorina : naloan’ Antananarivo tanteraka i lery...

  • 6 février à 10:58 | arsonist (#10169)

    Qui aurait aurait oublié que Bokassa gasy est un habitué des séjours à Dubaï ?

    Est-il surprenant alors qu’une société sise à Dubaï s’identifie être la propriétaire de ces précieuses marchandises gasy sorties frauduleusement du territoire gasy et saisies en Sud-Af par les autorités de ce dernier pays ?

    Et qui aurait oublié qu’auparavant c’est déjà Bokassa gasy qui était à la tête du pays quand des bateaux étrangers embarquaient en cachette au large des côtes gasy de lourds chargements de précieux bois de rose gasy pour les amener en Asie ?

    Quand Bokassa gasy est à la tête du pays , de précieuses marchandises gasy sorties mystérieusement de Mada sont saisies par des autorités de pays étrangers !
    Etranges coïncidences !

    Questions :
    1. Qu’en est-il des précieuses marchandises gasy sorties frauduleusement du pays et qui sont arrivées à leurs destinations sans être saisies ?
    2 . Pareilles manoeuvres pour dépouiller les déjà miséreuses populations gasy de leurs richesses naturelles ont-elles lieu uniquement sous les présidences de Bokassa gasy ? Ou bien d’autres filoha gasy ont fait pareil aussi ?

  • 6 février à 11:29 | Isandra (#7070)

    Toa vao-maika milamina ny tanana :

    Ny fiainan’Antananarivo izay nokasain-drizareo ho ville fantôme toy ny mahazatra ihany, ny embouteillages moa iny tsy miala, feno olona eny an-dalana handeha hientsena, ny tsena rahateo misokatra tsara daholo. Samy mbola mifantoka tsara amin’ny fiainany an-davan’andro ny olona, tsy te handany andro amin’ny zavatra hafa.

    Raha jerena indray ireo mpanao pèlerinage dia toa vitsy lavitra raha ampitahaina amin’ ireo olona nanatrika ny fampielezan-kevitr’i Ravalo tamin’ny fifidianana filoha. Raha ny fahitan’azy mety hotratra ny isan’ny mpiasan’ny Tiko fa raha ny tanjona napetraka mety ho lavitra be.

    Sady etsy andaniny nofoanan’ny STK FJKM ny fihaonambe nokasain-drizareo satria nampifanojoan’olona amin ity pèlerinage ity izany, kanefa toa tsy misy hidirany.

    Ny fafy lainga ny miara-manonjana moa tsy tenenina intsony, efa ho betsaka Noho n’ont olona tonga.

    Hoanareo izay mbola te hoany mety hisy orambe rahariva fa mitondra fitaovana fiarovana ihany.

    • 6 février à 11:45 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Efa masison-dainga mihntsy ity foza be tsy mitampoka ity marina e !

      Izany tokoa dia hoe efa ny fitombenany sisa no mitondra ny fisainany !

      Mbola voaporofo ihany fa ilay sagnana mipetraka any Frantsa indray ity eto ity androany !

      Marobe tokoa no olona efa nizotra ho any nanomboka tamin’ny 5 ora sy sasany maraina !

      Raha tsy hiteny afatsy ny olona marobe mbola eny Akadindratombo eny, ireo scooter marobe efa mizotra ho eny, angamba ireo taxi-moto norarana tsy mahazo miasa ireto maro be hitako efa mizotra manantona ny station Shell Ambohimangakely ireto...

      Efa vahoaka ireto fa tsy andian’olona intsony ry sagnana masison-dainga a !

    • 6 février à 12:01 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      tena mitapy mihitsy ity sipa ity.. iantsoy dokotera😂😭🤣

    • 6 février à 12:04 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Mazava anie fa ianao tsy hiteny mihitsy hoe tsy araka an’ izay noheverana azy.

      Misy olona mena tapany mandeha eny, kanefa hatreto aloha, tsy misy mihitsy ny fahatsapana na engouement populaire. Hoatr’ireny fiangonana manao fitsangatsanganana ireny ny fahitana azy, fa tsy hoe kermesy be manao ahoana.

      Ny aty anaty tanana moa mbola miaina fiainana tsara, ny Behoririka sy Analakely mbola be olona ihany hoatran’ny mahazatra.

    • 6 février à 12:11 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      Raha "vao maika milamina ny tanàna" , dia inona no ifararemotan’ny fahefana foza e ?

      Vao hetsika voalohany io !
      Sady ny akamaroan’ireo olona ireo [fa tsy izy rehetra akory] dia mpomba an’i Marc Ravalomanana .

      Ny fanontaniana lehibe dia izao :
      rahoviana ny fifanandrianana farany ho ataon’ny mponina amin’ny herim-pamoretann’i Bokassa gasy sy ireo mpampaory sy mpampahantra ny Gasy monina ao antanindrazany ?

    • 6 février à 12:14 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Aleo hidaboka any rakoto isany fa sipa tokony alefa eny amin’ny 18 mihitsy io

    • 6 février à 12:18 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Fa iza no miteny amin’ity sagnana ity fa tsy misy olona intsony ao andrenivohitra e ?

      Tratra amin’ny laingany ity mavoroka sagnana ity dia mody resaka "kermesse" fanotsankotsanam-body indray no asiany resaka...

      Ireto olona marobe ireto dia tsotra be no tena tanjona tiany aseho : tsy hoe fitiavana manokana an’i Ravalomanana mihintsy akory, tsy dia izay loatra, fa te hampiseho ireto olona fa tsy mety aminy intsony ary efa naloany ilay misora-tena ho mpanjaka mpanota fady...

      Misy Fokontany anankiray miara dia miredona mandeha antongotra ny mponina ao aminy, dia mba nanontaniako ny sasany dia nilaza fa io Sefo Fokontany mitarika azy ireo ho any Imerinkasinina io hono dia ny mpitarika ny Mapar tao antanàna, fa tena efa leo sy tofoka tanteraka sy nanenina tamin’izay rehetra nataony taloha...

      Efa milaza aminao aho fa rehefa Antananarivo no tezitra hoatra an’izao, tsy miverina intsony izy...

    • 6 février à 12:45 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Milamina izany ny tany ka dia mandehana matory kely aloha. Ny loza raha tairin’y olona avy nilanonana tany @ Ravalomanana !!

    • 6 février à 12:47 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Mampitahy aho ny olona hita teny an-dalambe nizotra nakeny Mahamasina tamiin’ ny fampielezan-kevitr’i Ravalo sy ny olona miakanjo mena mizotra eny andalana na mankeny Tanjombato io na mivoakan’ny lalana RN2, dia tena mbola marobe tamin’ny fampielezan-kevitra.

      Hatreto aloha mitovitovy amin’ny olona nivorivory tamin’ny tao aorian’ny fifidianana, izany hoe ireo fanatique TIM forever, fa tsy hoe olona aman’alin’alina hoatran’ny nantenain’ny mpikarakara.

      Izaho koa nifanena tamina TIM hiringiriny izay, nanontaniako izy, f’angaha tsy nitsangatsangana, dia hoy navaliny hoe izahay tsy mpomban’ny fitapitaka toy izao, fa rehefa hoe tolona no hatao dia aleo tonga dia tsorina, maro hoy izy ny mpomban’ny TIM no mitovy amiko toy izay.

  • 6 février à 11:37 | Turping (#1235)

    La société sise a Dubaî ,c’est normal qu’elle réclame les lingots d’or si la commande n’a pas été honorée et qu’une avance ait été versée . Ils font leur deal !
    - Par contre le pamphlet ésotérique vise les voyous de tout bord qui essaie de jouer la mascarade sur cette affaire dans le but de cacher la vérité où derrière cette affaire ,beaucoup de têtes risquent de tomber .
    - Chez les autorités sud africaines ,où l’institution judiciaire fonctionne correctement sans être corrompue ,ils ne font qu’appliquer leur loi,.....

    • 6 février à 11:42 | Turping (#1235) répond à Turping

      lire : essaient

    • 6 février à 12:20 | bekily (#9403) répond à Turping

      on nez va pas bavasser sur une affaire d’escroquerie ou de pratique mafieuse...élément banal dans un pays qui n’est plus un Etat de Droit....

  • 6 février à 12:21 | bekily (#9403)

    on "ne" etc...

  • 6 février à 12:38 | tanguy37 (#7699)

    dans ,tres peut de temps !!ça va etre le Koweit ou bien le quatar !!qui va reclamer sa part du gateau !!!et a la fin ..........compter les couillons !!!!

    • 6 février à 13:04 | arsonist (#10169) répond à tanguy37

      Hé ! Bé ! Y a que les populations gasy miséreuses à Mada qui n’ont pas leurs parts du gâteau !

  • 6 février à 13:01 | arsonist (#10169)

    Efa fantatra fa dontobe daholo rehefa foza .

    Isan’ny mbola donto noho ny rehetra foza dontobe hafa ilay foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko !

    Fa ity besileo foza femelle couillue isandra ity kosa dia mbola donto kokoa noho ilay foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko !

    Zahao ange ity nosoratany momba ireo olona mandeha any ankavoriana androany io e !
    Lazainy tsotra izao fa "tezitra amin’ny mpikarakara sy ny mpitatitra" ireo olona ireo !
    Kanefa anie dia voalaza mazava izao fa mandeha antongotra mihitsy aza ny sasany e !

    " Isandra 6 février à 12:35 "
    " Hita teny amin-drizareo [c.f : mpizaika, hoy ity foza vavy ity] ny fahatezerana amin’ny mpikarakara sy ny mpitatitra " !!!

    Mba niteraka koa izay niteraka an’itony foza femelle couillue isandra itony !
    Mba nitaiza sy nanabe koa izay nitaiza sy nanabe azy io !
    Asa kosa raha mba nisy nampianatra azy izy io , na tsia !

    • 6 février à 13:35 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Miarahaba Arsonist,

      Dinika anjorony ho fisintahana ho anay no isany tena antondia amin izao : Ny Avaradrano no mpanomana, dia tonga izahay fa nasaina...Atsahadinta sy ny eny Ambohijoky sisa no tsy tonga...hampitovy ny fomba entina hanadiovana ny fanotana fady natao tao andRovan Ialamanga...ny tena zavadoza dia nisy mamoafady be mihintsy nataon ilay tsy vanona ireo ary tsy mety sy fady amintsika mihintsy tamin ny fotoana nampijoroany ilay tsangambato eo anoloan ny Fitomiandalana faharoa etsy amin ny lafiny avaratra mitodika miakandrefana io...

    • 6 février à 14:19 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Miarahaba anao , Vohitra !
      Mazava ny lazainao ka isaorana anao !

      (i) Ny fanotàna fady an’Imerina ataon’i Bokassa gasy sy ireo foza namany dia tena fanahy iniana mihitsy , fa tsy hoe noho ny tsy fahalalàny velively akory . Manamafy izany toetra fanahy iniana izany ny soratr’ity foza femelle couillue isandra ity aminao eto amin’ity serasera ity . Ireo nosoratany ho anao ireo dia mitovitovy amin’izay nosoratany ho ahy taloha teto ihany koa .

      (ii) Tsy ny rovan’Analamanga ihany no otain’ireo foza ireo fady. Ny namana Jacques dia nandefa post teto nanome lien ahy amin’ny ota fady ataon’ny foza ao Alasora ao , anomezana [ivarotana ?] tany masina ho an’ny Sinoa !

      Ilaintsika ny firaisan-kina .
      Tsy indray mifoha ny Ambanilanitra .
      Tohanana ny ezaka ataonao [tsy teny fehy teny fotsiny io].
      Ka hisy fotoana aoriana ao ho samy taitra amin’izay isika rehetra

    • 6 février à 16:24 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Samy manana ny manahiran’azy, ny fitondrana mitady ny fomba rehetra hanarenana ny firenena, ireto Ingahindriana ireto mivaki-loha amin’ny fadin-drizareo.

    • 6 février à 17:17 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Dia mba hoe "manarina ny firenena" hono ry Bokassa gasy sy ny fitondrana fozany e !
      Izany indray no vavan’ilay besileo foza femelle couillue isandra !

      Tafarina tokoa ilay firenena amin’ny alalan’ireto vola sy volamena aondran’ny manam-pahefana foza antsokosoko any Ivelany ireto an !

      Resy ny kere sady voky daholo ny Gasy no mahazo rano madio ho sotroina sy hidiovana .
      Tsy malàny intsony ary ve izany izao ity foza vavy ity !

  • 6 février à 13:02 | Isandra (#7070)

    Revenons nos moutons.

    Les soi-disant diffuseurs de scoops de miara-manonjana, ni la meilleure investigatrice de France 24, n’ont pas pu recueillir cette infos, pourtant, ils se vantent d’avoir pu accéder au saint de saint de cette affaire.

    Le miara-manonjana, le seul qui ont pu détecter les plusieurs valises(minimum 72) contenant de 36 millions transportées par ces trois mules supermans.

    • 6 février à 13:09 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      (i) " tanguy37 , 6 février à 12:38 "
      " dans ,tres peut de temps !!ça va etre le Koweit ou bien le quatar !!qui va reclamer sa part du gateau !!!et a la fin ..........compter les couillons !!!! "

      (ii) " arsonist , 6 février à 13:04 "
      " Hé ! Bé ! Y a que les populations gasy miséreuses à Mada qui n’ont pas leurs parts du gâteau !"

    • 6 février à 16:30 | vorona (#8254) répond à Isandra

      France 24 c’est pas Midi Mad... ou autre . La journaliste peut prouver sa source et elle sait que si à l’avenir on démontrait qu’elle a relayé une infauss elle perdrait toute crédibilité et de surcroit elle serait virée sur le champ ! Vos propos mettent en exergue un ressentit du journalisme et des journalistes dont vous n’avez apparemment pas l’habitude !

    • 6 février à 19:32 | Eric (#9949) répond à Isandra

      Isandra,

      Ny fijeriko azy kosa dia mila mahay mampilamina ny atmosphere ny mpitondra.

      Tsotra be ange ny ataony ny mpanohitra eh, hamory vahoaka aminy resaka fitsangatsanganana, tsy voatery ho eny ny olona ary tsy voatery hankeny.

      Fa noho ilay fahatairany ny mpitondra dia vao maika faly ny mpanohitra, raha navela teo fotsiny io tsy nasina fanakatsakanana tsy voatery hahavory olona akory.

      Ny sasany ao fitondrana moa dia manaratsy hoe izay fitsangatsanganana ve ? tokony tsy nasina resaka akory io, ohatra ny hoe mpanakato manao lanonana dia ministra ve no hanakora hoe izay lanonana ve ?

      Raha mbola -3,8% ny taux de croissance ry namana ISANDRA na inona vokany na inona antony dia mbola tsy mandroso ny dikany izay. CHINE izao nahavita positive nefa voa mafy t@ covid 19, azo isaina aminy ratsantanana ny nahavita taux de croissance positive eh post covid. IZANY NO TANJONA FA AZA VARINA @ izay fitsangatsanganana ny mpanohitra any ianao eh.

    • 8 février à 09:25 | ragola (#10806) répond à Isandra

      Vous pourriez peut-être vous exprimer uniquement en malgache ?

      Je dis ça...

  • 6 février à 13:13 | kartell (#8302)

    Apparemment les choses ne prennent pas la tournure fignolée à la hâte par l’état Malagasy qui a endossé successivement le costume du propriétaire floué à celui d’usurpateur culotté !...
    Il ne fallait pas être devin pour penser que les rebondissements concernant la traque du pouvoir sur les supposés passe-droits octroyés aux convoyeurs donneraient à cette affaire une résonance particulière qui sent le souffre pour ne pas dire les eaux d’égout d’une coulisse complice où tout avait été pensé pour que le sommet de la pyramide en soit protégé,en cas de maladresses....
    Il ne faisait aussi aucun doute que cet ajournement précipité du jugement annonçait un changement de la donne en ce qui concernait les exigences du requérant ..
    La situation présente met en grande difficulté le pouvoir pour deux raisons essentielles :
    1.Son affirmation hâtive d’avancer que ce transport aurait été réalisé en infraction totale des règlements de l’espace aérien Malagasy a été en tous points dénoncé par le reportage de Gaëlle Borgia avec photo-copie d’attestation officielle en bonne et due forme de complicité...
    2.Cette société de Dubai en affirmant qu’elle était la seule propriétaire de cet or, preuve à l’appui ?, renforce l’idée qu’en matière de transaction aurifère, l’état ne contrôle pas comme il le devrait un commerce juteux aux ramifications mafieuses puisqu’il lui échapperait totalement, à l’insu de d’un plein gré, vraiment crédible ?’..
    Bref, on est en train d’assister à un montage d’état qui tournerait au fiasco politico-financier dans une affaire où le pouvoir a cru, trop présomptueusement, qu’il lui suffisait de se présenter en victime flouée pour récupérer ses billes et sa réputation !..
    On voit qu’il n’en est rien, et pire encore que sa crédibilité est engagée, qu’il lui faudra beaucoup de doigté pour sauver ce qui pourrait l’être encore, demain...
    Mais, une chose est certaine, c’est sans aucun doute un tournant important dans cette interminable série de convoyages d’or où les habitudes des passe-droits étaient devenues un acquis et une routine mais qui prennent désormais des allures de crash pour ses commanditaires aujourd’hui encore inconnus et un pouvoir qui espère désespérément pouvoir se sortir de cette souricière, la tête haute ....
    On peut aussi penser que l’absence momentanée de vols directs ait fragilisé un peu plus ces transferts d’or par le fait que ces vols commerciaux étaient de merveilleux auxiliaires de dissimulation et qu’au vu de la faiblesse des mouvements d’avions, les douanes étrangères sont plus à même d’effectuer des contrôles passagers sur les rares vols autorisés en ciblant les « destinations à risques » ....

  • 6 février à 13:27 | Shalom (#2831)

    Mampalahelo ity fitondrana ity miaraka amin’ireto lazaina hoe mpitandro ny filaminana.

    Averiko ny teniko taloha ary hitarihiko ireo rahalahy sy anabavy ao amin’ny Tafika : aza manaiky ataon’ny tsy vanona mpambotry firenena ho fitaovana toa izao ianareo.

    Manana ny adidy sy andraikiny ny Tafika ary ny Tanindrazana no tsinjoviny fa tsy ny mpitondra.
    Afaka tsy manatanteraka baiko ny Tafika raha toa ka manitsakitsaka ny zon’olom-belona ny baiko azony.

    Dia jereo anefa ny zava-miseho eto amin’ny tanàna, maninona no sakanana ny fiara mitondra ireo olona tsy manana ?
    Rariny ve dia isika miaramila no manatanteraka izany fisakanana izany ?
    Tsy miditra ao an-tsaintsika ve fa zanaky ny vahoaka isika ary tsy tokony hiteraka fanafintohinana ho an’izany vahoaka izany ?

    F’angaha manakorontna ireo vahoaka ireo ?

    • 6 février à 13:47 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Raranareo izany ny mpitandro ny filaminana tsy hanao ny asany ?

      Raha tsy te hovoasazy dia ataovy ara-dalana tsara fotsiny ny fanaovan-Javatra. Aiza ko faire-part fandevenana sy fitondrana razana no entina hanamarinana ny spécial.

    • 6 février à 20:35 | lysnorine (#9752) répond à Shalom

      Re Shalom 6 février à 13:27

      « Averiko ny teniko taloha ary HITARIHIKO ireo rahalahy sy anabavy ao amin’ny Tafika : AZA MANAIKY ATAON’NY TSY VANONA MPAMBOTRY FIRENENA HO FITAOVANA TOA IZAO IANAREO.

      « MANANA NY ADIDY SY ANDRAIKINY NY TAFIKA ARY NY TANINDRAZANA NO TSINJOVINY FA TSY NY MPITONDRA.

      « Afaka tsy manatanteraka baiko ny Tafika raha toa ka MANITSAKITSAKA NY ZON’OLOM-BELONA ny baiko azony.

      Manao ariary zato am-pandriana sy manonofy tsy matory ihany izay olom-pirenena Malagasy, tompon-tany Malagasy, mbola mihevitra sy MANANTENA fa ny TAFIKA sy ny ZANDARY no hiaro azy amin’ny :

      – FANOSIHOSEN’ny mpitondra sy mpanao fanjakana Malagasy NY ZON’OLOMBELONA sy ny

      – FIVAROTAN’IZY IREO ara-bakiteny an’i Madagasikara Tanindrazany amin’ny OLON-KAFA FIRENENA sy ny orinasa avy any an-dafy, sy ny

      – FISOROHANA azy amin’ny manam-pahefana azo tambim-bola aman-karena ka hanome azy ireo TSY MISY FARANY ALALANA MALALAKA HITAVANA ny harem-pireneny.

      Ny TAFIKA sy ny ZANDARY no FAHAVALO voalohan’ny Vahoaka sy ny tompon-tany Malagasy raha sendra miana-kendry ny manohitra izany rehetra izany izy . « Aro sy Tandroky » ny fivarotana ny Tanindrazana sy ny fiandrianam-pirenen’ny Vahoaka Malagasy amin’ny amin’ny any ivelany ny Tafika sy Zandary ary ny herim-pamoretana hafa rehetra eto Madagasikara.

      Efa narosonay teto ihany izany famakafakana izany tamin’ity vali-na post ity
      tao amin’ny « Le rassemblement de l’opposition aura lieu en dehors d’Antananarivo Renivohitra », vendredi 5 février
      https://www.madagascar-tribune.com/Le-rassemblement-de-l-opposition-aura-lieu-en-dehors-d-Antananarivo-Renivohitra.html#comment458864
      Re Shalom 5 février à 20:02 « iza no hibaiko ny miaramila sy ny polisy rahampitso ? »
      « Tsotra dia tsotra no avaly ilay fanontaniana hoe :
      « ...iza no hibaiko ny miaramila sy ny polisy rahampitso ? »

      « Ny ambasadaoron’i Frantsa amin’ny làlan’ny « ATTACHÉ DE DÉFENSE », lehiben’ny « MISSION DE COOPÉRATION DE DÉFENSE auprès de Madagascar », izay SOLONTENAN’ny « MINISTRE DE LA DÉFENSE » frantsay MIVANTANA eto Madagasikara (ao amin’ny ambasadin’i Frantsa sy eo amin’ny fifampiraharahana amin’ny manampahefa Malagasy rehetra). Ary tsy vao ho « rahampitso » ihany akory ny fibaikoana toa izany fa efa ankehitriny sy hatramin’izay ka hatramin’izay ! Itpkl. « Voay be » irery ihany no tsy azo nobaikoany na dia tsy maintsy NANDEFITRA ihany aza tamin’ny zavatra sasany !... »

      Fehin-kevitra efa narosonay matetika teto ihany : Raha tsy ravàna tanteraka ny Tafika sy ny zandary misy amin’izao fotoana izao TSY HOTAFARINA MIHITSYna rahoviana na rahovianany Vahoaka sy ny Firenena Malagasy ka tsy ho « tantely afa-drakotra » intsony ny haren’ny Tanindrazany mba hahazoana MISAKANA ALOHA ny FANDROSON’NY FAHATRAN’NY VALALABEMANDRY amin-kafainganan-pandeha tahaka ny... TGV.

  • 6 février à 13:31 | Besorongola (#10635)

  • 6 février à 13:34 | Isandra (#7070)

    Il est prouvé maintenant que les documents que Gaëlle Borgia, journaliste de France 24 ont montré pour contredire la version officielle, sont des faux documents, car signés par de gens qui n’ont pas ni l’habilité, ni la compétence et dont certains sans nom du signataire,...

    Cependant, cette publication de France 24 est utilisée plusieurs fois par les détracteurs, en particulier, le miara-manonjana, qui commencent à lany lainga, pour réchauffer les audiences qui commencent leur tour à se lâcher de leur vieille méthode.

    • 6 février à 13:57 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Isandra

      Gaëlle Borgia a fait son travail d’investigation et bien...
      Elle a démontré preuves à l’appui que ce vol avait toutes les autorisations possibles pour effectuer ce trajet jusqu’à Johannesburg...
      Qu’en suite, l’état Malagasy affirme que ces documents ont été contresignés par des gens non habilités à le faire confirme à plein la complicité en haut-lieu des autorités !...
      Pourquoi ?
      Tout simplement parce que ceux qui devaient les authentifier savaient qu’ils engageraient leurs responsabilités en cas de crash d’où ces deuxièmes mains pour parapher les documents et servir de fusibles ...
      Dans une telle affaire, le recours aux vrais-faux reste un classique du métier ....
      Ne cherchez pas à excuser lorsque les mains sont pleines de cambouis !...

    • 6 février à 14:00 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Il faut faire appel à un autre Isandra parce que celui-ci est totalement débile

    • 6 février à 14:19 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      D’accord Isambilo,
      hé Be Molotra 👄, embauchez une autre 🦀 Isandra parce que celle-là, elle est à jeter dans les oubliettes, elle est naze complet

    • 6 février à 14:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,

      Les documents dont Cette Gaël vante entre ses mains, ne sont que les faux documents utilisés par les mules pour piéger les autorités aéroportuaires de Toliara, signés par des usurpateurs, dont certains sont déjà interpellés.

      Comment ça se fait qu’une journaliste soi-disant renommée a eu la négligence de bien vérifier les documents avant de les publier ? Sur l’un des ces documents qu’elle a montré, il n’y a pas le nom du signataire et que la société y mentionnée n’existe même pas GTA.

    • 6 février à 14:23 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ne seraient que les documents utilisés,...au lieu de ne sont que( le conditionnel est de rigueur,...)

    • 6 février à 18:10 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Diso filaza indray Isagnagna : IL EST PROUVE, n’inona ?

      Il est prouvé : tsy misy Fanjakana ity Firenena ity.

      Fanadihandiana tsotra be io ve dia tsy vita ?

      01/01/21, voasambotra tao Afrika Atsimo ny olona nitondra ny volamena 73,5Kg sy zavatra hafa tsy mazava.

      05/02/21, iray volana aty aoriana nosamborina fotsiny izay tiana samborina fa fanadiadina tena aotra.

      Teo Ivato, olona firy no nahita sy nikarakara io sidina io ?

      Teo Toliara, olona firy no nahita sy nikarakara io\ireo sidina tao ?

      Il est prouvé : raha tsy nisy resaka France24 dia tsy nisy zandary tratra, na efa nilaza mazava aza ny "détracteurs" fa misy porofo azo ampiasaina. ALEFA France24 !

      Il est prouvé : maika hanagadra an’i Rolly Mercia ny Fanjakana.

      Satria nilaza indray ilay nanameloka an’i Rolly Mercia fa nokaramaina izy, efa mibaboka izany. Asehoy ny vahoaka ny fahaizana manao fanadiadina hoe i RANONA ilay naniraka an’io olona io hanendrikendrika an’i Rolly Mercia.

      Raha mahay marina.

    • 6 février à 18:30 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Assise,

      Tena efa olona tsy vanona mihintsy anie rizareo ireo e !

      Dia iny nibaboka iny ilay bandy anankiray teny amin’ny fitsarana omaly dia nilaza fa nomena vola dia noterena handainga hoe i Rolly Mercia no mpitarika ilay famoriambahoaka teny Ambohipo !

      Matahotra mafy rizalahy fa sao dia avoakan’ i Rolly Mercia ny fikafika rehetra nentina nanondranana ny bois de rose tamin’ny 2009 sy 2010...

    • 8 février à 09:32 | ragola (#10806) répond à Isandra

      Vous croyez vraiment que France 24 diffuse des informations avant d’en avoir vérifié l’exactitude ?

      Manifestement, vous ignorez que c’est une Chaîne nationale française et à ce titre ne diffuse pas les fausses informations.

      SOURCE : WIKIPEDIA
      "France 24 est une chaîne de télévision française d’information internationale en continu, créée le 30 novembre 2005 et diffusant depuis le 6 décembre 2006. Elle est, depuis 2012, une chaîne de la société nationale de programme France Médias Monde, qui supervise l’audiovisuel extérieur de la France."

      "France Médias Monde, anciennement l’Audiovisuel extérieur de la France, est une société nationale de programme créée le 4 avril 2008 pour superviser et coordonner les activités des radios et télévisions publiques détenues par l’État français et ayant une diffusion internationale".

      A bon entendeur !

    • 8 février à 09:54 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à Isandra

      Tratra n’y laingan’lsqndra e.

      Tsy France24 ihany fa RFI, Jeu’eAfrique, africaintelligence et récemment les images vidéo... Lazainq fa piratées n’y caméra ka tsy misy sary.

      Efa hitan’izao tontolo izao ireny.

      Lasa fihomefezana n’y mpitondra malagasy.

  • 6 février à 13:36 | Shalom (#2831)

    Tohanako ary averiko ny soratry ny namana ery ambony.
    Dia tena tsy henatra tsy tahotra anie ireto mpisolelaka mpilelaka ireto e !

    6 février à 13:01 | arsonist (#10169)
    ...
    Mba niteraka koa izay niteraka an’itony foza femelle couillue isandra itony !
    Mba nitaiza sy nanabe koa izay nitaiza sy nanabe azy io !
    Asa kosa raha mba nisy nampianatra azy izy io , na tsia !

  • 6 février à 13:39 | arsonist (#10169)

    Les sorties frauduleuses de divises, d’or, de pierres précieuses et de bois précieux de Mada ont l’air d’être très nombreuses quand Bokassa gasy est au pouvoir .
    Et c’est leur grand nombre qui font que certaines fraudes sont découvertes et portées à la connaissance du public .

    Autrement dit : des fraudes similaires ont déjà été découvertes auparavant .
    Surtout quand le bien surnommé Bokassa gasy est au pouvoir .
    Mais à chaque fois ces découvertes n’ont pas de suite judiciaire ni politique .
    Parce que les populations gasy laissent faire .
    Tout simplement !

    On sait ce qui était advenu à Bokassa (l’original) et à Idi Amin Dadah , par exemple .
    Je crains que Bokassa gasy échappera encore cette fois-ci au bras (non pas de la justice gasy puisqu’elle n’existe pas !) des populations gasy déjà réduites à cet indicible état de miséreux sévère .

  • 6 février à 13:44 | Shalom (#2831)

    Fampatsiahivana ny tantara teto amin’ity serasera ity :
    Tantaran’i dadanaivo sy betoko jomak’Ambatomanga (akaikin’i Merikasina io) sns ...
    Fampatsiahivana no fanaporofona ny filazana fa tena dondrona ireto mpisolelaky ny foza.
    Ary dia mahatantesa fa hiverina eto foana ny soratra toa itony


    20 juillet 2020 à 10:19 | Dadanaivo (#11016)
    Betoko
    Pourquoi vous insistez à discuter avec des personnes. de mauvaise foi , ils ne croient pas au bien fait de ce cvo organicx c’est leur problème . ....
    Autre chose . J’ai vu un reportage sur Madagascar ce wek end et ils ont filmé un coin d’Ambatomanga et le village d’Alarobia

    # 20 juillet 2020 à 10:37 | Dadanaivo (#11016) répond à Dadanaivo ^
    Que vous avez mille fois raison Isandra et Dadanaivo .Espérons qu’ils ne sont pas atteints du coronavirus et que s’ils seront atteints , Qu’ils refusent d’être soigné par le CVO organics

    # 20 juillet 2020 à 13:23 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Dadanaivo ^
    ... Si j’ai bien compris, c’est maintenant Betoko qui répond avec le pseudo de dadanaivo ???

    # 20 juillet 2020 à 14:10 | mamabe (#873) répond à Dadanaivo ^
    Bien vu !
    Espérons qu’il ne va pas s’emmêler les pinceaux

  • 6 février à 14:02 | Isandra (#7070)

    Tsy betsaka noho ireto le mpizaika :

    Teto aza fantatsika ny tohiny.

  • 6 février à 14:38 | Besorongola (#10635)

    MIARA-MANONJA !

  • 6 février à 14:40 | Isandra (#7070)

    Pendant cet temps, les preuves que le miara-manonjana n’est qu’un lieu pour diffuser des mensonges et des fakes news se manifestent, les jours en jours :

    Le PM en personne dément en direct leur allégations mensongères :

    https://www.facebook.com/serasera.madagasikara/videos/250039453340020/

    Les andafy réveillez-vous, ils profitent de votre éloignement pour vous nourrir des mensonges,...

  • 6 février à 14:56 | Isandra (#7070)

    Ny vahoaka lena, fa ireto mpitarika mialoka tsara.

    Efa mitaraina noana koa etsy andaniny. Fa aiza ilay omby nampanantenaina eh ?

    • 6 février à 18:50 | ASSISE (#10453) répond à Isandra

      Nisy faty olona angaha ny andro fitsangatsanganana androany ?

      Hamafisinao tanteraka ny maha Isagnagna anao.

      Tsy tadidinao tokoa angamba, mbola ZD moa ianao ?

      Nisy tantara teto, resaka nitondra olona 07/02/09. Aiza ny marina amin’io tantara io ?

      Olona tsy nitaraina noana izany ireo, tsy nitomany izany ireo na avy aza ny orana.

      Inona ilay olana e ? Tsy nahafa po anao ny isan’ny olona, mandehana indray mandihy Jerosalema e.

  • 6 février à 15:33 | Shalom (#2831)

    Fitsangatsanganana Miara-Manonja :

    Manakorontana ve ireo olona ireo ? Aoka mba ho tonga saina ny fitondrana fa na mahantra sy mijaly aza ny Ambanilanitra dia milamina, koa aza amporisihana izy hitraotra fa tsy ho tantinareo raha izany no miseho.

  • 6 février à 15:36 | Shalom (#2831)

    Iny eny efa hita taratra fa haka-tahaka indray ny fitondrana ho entiny hampisehona fa mahavory olona izy, dia hanao fihetsehana ihany koa.
    Araka ny famaritana natao teto hoe : ny fitondrana indray ve no lasa mpanohitra ?

  • 6 février à 15:55 | reviv (#9830)

    tiré de l’article paru sur RFI :
    " « Nous l’avons arrêté pour complicité de trafic d’or, et usurpation de fonction, déclare Richard Ravalomanana. Ce gendarme a signé un papier qui montre que le contrôle de l’avion a été effectué : son grade n’est pas suffisant pour la signature. Et si le contrôle a été fait, pourquoi n’a t-il pas trouvé les lingots à bord ? »


    &&&&____&&&____

    Ouh là là, est-ce un argument ça !! si ce n’est prendre les citoyens,les vrais, comme des petits canards boiteux ?
    et si c’en est un, c’est en effet un moyen de défense à l’emporte pièce.

    Ils ont tenté de se frayer un chemin vers Toliara mais manque de peau, le Sudaf n’est pas Madagascar,
    patatras ils se sont butés pour finir en queue de poisson et se sont cassés les reins, les dents avec.

    Avec cette pratique locale malhonnête et invariablement constante car dans toutes les affaires louches instruites au pays,
    il est de coutume de finir celles-ci, au grand dame des douaniers, de la justice et de toutes les entités anticor du pays,
    soit :
    - par un non lieu,
    soit en trouvant vite fait un lampiste pour dédouaner et protéger le gros poisson, vrai commanditaire de tous les trafics maffieux et de blanchiment de capitaux, pire avec l’impunité régnante ils recommencent et ainsi de suite.

    Quel misérabilisme pour le pays, 50ans après.

  • 6 février à 16:45 | Besorongola (#10635)

    • 6 février à 17:17 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Tsy resahina ny 4*4 sy ny fiara amin io.

      Hatreto aloha ny fahitanay azy ilay olona un coup de gaz lacrymogène dia le miparitaka ireny no betsaka.

      Iza. no miteny fa mahantra daholo ny Malagasy ?.

      Ny sao dia matahotr’ary rizareo ireo fa mba hahita ny anjara masoandrony ireto foza eny Ambanintanana sy avy any amin’ny faritra amin ity politika-dRajoelina ity, ka mahatonga izao hetsika izao

  • 6 février à 17:00 | Besorongola (#10635)

    MIARA MANONJA HATRANY !

  • 6 février à 17:39 | Shalom (#2831)

    Fitondrana demokratika : namoahana didy ny orin’asa 3 mba tsy handefa ny MBS.
    Iza no tena DEMOKRASIA foza ho an’izay te-hianatra.

  • 6 février à 17:42 | arsonist (#10169)

    Heverin’i Bokassa gasy sy ny tariny angaha fa malàny sahala amin’izy rehetra foza ny Ambanilanitra hany ka na dia izay rano madio azo hidiovana sy azo sotroina aza tsy noheveriny homena ny Ambanilanitra akory !

    Angaha tsy loza e !
    Tsy mahalala izany henatra izany ho’aho ireo foza ireo !

    • 6 février à 18:14 | Vohitra (#7654) répond à arsonist

      Tsy mahalala menatra izany ireo foza ireo e !

      Diniho tsirairay anie izy ireo, diniho tsirairay ny fiainany sy ny tantarany, fa dia misy foza tokoa e !

      Ao ny mpisolosolo vady, ao ny niteraka tamin’ny vadin’olona, ao ny mamolava, ao ny mpiloka, ao ny manana filana toa ny tany sodoma sy gomora, ao ny mpisoloky efa bokantrosa talohan’ny 2009, ao ny mpisavika ny randran’ny hafa, ao ny mpifoka rongony…izany daholo izy no mitambatra mizaka fahefana ao…

      Izay tratra farany amin’ireo eo anie ka dia hahita ny anganony hihinana ny IEM aniny eto Antananarivo eto e !

  • 6 février à 17:44 | ASSISE (#10453)

    Tsy fantatrin’ny Fanjakana koa ve ny anaran’io Sté any Dubaï io ?

    Tsy azon’io Fanjakana io fantarina ihany koa ve io mpiara-miasa sy mpanondrana harem-pirenena Malagasy ho an’io Sté any Dubaï io ?

    Tokony tsy olana izany raha Fanjakana manara-dàlàna satria efa mazava fa voarara tanteraka ny fanondranana io volamena io na 1g aza, fanondranana ilay resaka sao sagnagna fihevitra.

    Sambory ary ataovy fantatrin’ny tompony ny\ireo mpangalatra ny fananany ireo.

    Raha tena Fanjakana manao ny marina.

    • 6 février à 18:09 | Shalom (#2831) répond à ASSISE

      Koa mahagaga ihany anie r’ise ny fandehan-javatra eto e !

      - lazaina fa an’ny malagasy ilay volamena
      - avy teo indray misy milaza fa avy any Mali
      - dia ity indray fa an’ny orin’asa any Dubaï

      Mandritr’izany fotoana izany, tsy handrenesam-peo mihitsy ny tompon’ny fahefana eto an-toerana.
      Inona marina no zava-misy e !
      Raha nivoaka ilay resaka orin’asa any Dubaï io, maninona tokoa no tsy milaza izany ny fanjakana malagasy fa mitokotokona ery an-joron-trano ohatran’ny olona moana !
      Kanefa dia manetsika izao rehetra izao ilay fitondrana mba hamonoan’afo.

      Toe-javatra tsy mirindra velively izany.

    • 6 février à 18:20 | Vohitra (#7654) répond à ASSISE

      Mihodinkodina sy mivadibadi-dela eo sisa no ataon’ireo...

      Mizara telo anie ny olona ao anaty ekipa ao e !

      Calife manana ny azy, i Al Capone manana ny azy, ny ambony vao an’ilay lasa marary lava atsy La Reunion (tamin’ilay fotoanan’ny Comission Mixte Paritaire ireny izy no efa nandeha nitsabo tena tany)...

      Tsy misy sahy manondro an’i Al Capone izany ireo na iray aza ! Mitady prolongation sisa no ataon’ireo ao !

  • 6 février à 17:46 | Shalom (#2831)

    Mateti-piavy :
    Dia ahoana ry nama ilay hoe : manao orin’asa hanamboarana kapoakam-bary ...
    Tena gravy be mihitsy ... Izany ilay fitondrana moderna tatatatain’ny sasany eto.

    • 6 février à 18:01 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Olona efa mirediredy toa an’isandra daholo anie izy ao e !

      Ny vola hividianana vary no tena manahirana ny maro, ka ny azy any amin’ny kapoaka indray no mahamendimendy azy...

      Mitady izay hevitra hahazoana ambony ampanga amin’ny volampanjakana anie sisa no ataon’ireo ao e ! Efa samy mahafantatra izy rehetra ao fa tsy haharitra intsony ny tantara dia samy mihinana izay voarain’ny tànana rizareo, dia foronina daholo izay hevitra hahazoana manilika amin’ny volampanjakana...

      Ilay minisitry ny kapoaka moa rehefa voky ka miongana, dia handeha hiverina moramora any Canada angamba...kelikely izay izy fony vao voatendry ho minisitry ny kapoaka, izao lasa bolangina toy ireny nafahy ireny...

  • 6 février à 17:53 | Vohitra (#7654)

    Mahafanatatra tsara ny fahoriana mandifotra sy ny fahantrana lalina manjo ny tantsaha Malagasy i Gaelle Borgia…

    Mampalahelo fa izy indray izao no ataon’i BM fahavalony sy enjehiny mafy ankehitriny…

    Mankahery foana an’i Gaelle Borgia isika…ato izy no mitantara ny manjo ny vehivavy tantsaha…

  • 6 février à 18:15 | diego (#531)

    Bonjour,

    Qu’est-ce qu’il faut comprendre pour étaler son avis et avant de monter sur son cheval blanc, sur cette histoire de 73.5 kg d’or venant de Madagascar, atterrissant dans le pays de Mr Mandela ?

    On sait que cela vient de Madagascar. C’est à quelqu’un donc.

    Maintenant, visiblement les autorités douanières malgaches n’ont pas été au courant de l’existence de ces 73.5 kg d’or partant pour l’Afrique du Sud......mais on nous apprend que le vol dans lequel l’or a voyagé à été « légal ».

    En transport aérien, cela ne se dit pas un vol « légal », cela signifierait qu’il y aurait un vol illégal. Vol légal ou illégal n’existe pas en droit aérien.

    L’équipe dépose un plan de vol, et ils partent, point ! La tour de contrôle n’a aucune autorité pour lui en empêcher.......tout est à la discrétion de la tour de contrôle et de l’equipage.

    Maintenant, c’est un point important, il est à la discrétion des autorités douanières de bien vérifier la réglementation autour des certains chargements que les avions privés, et ceux des compagnies aériennes transportent, pour s’assurer que tout est légal, ici légal ne concerne pas le droit aérien mais la « loi », transporter des produits dangereux par exemple, des armes, exigent des autorisations spéciales, ou aussi, notre cas, trafic des marchandises, qui sont tout simplement interdit, autrement dit, c’est une infraction.

    La légalité de vol vers l’Afrique du Sud n’est pas le sujet, et n’apporte pas du tout de l’éclairage sur cette affaire.

    Une affaire, au demeurant, illustre parfaitement bien la complexité de la lutte contre la corruption à Madagascar.

    Le sujet est tout simplement la « Corruption » à Madagascar.

    Comment lutter contre la corruption ?

    Voilà le grand sujet tompoko. Mila mikaondoha ny manampahefana Malagasy.

    • 6 février à 19:22 | Shalom (#2831) répond à diego

      @ 6 février à 18:15 | diego (#531)
      ...
      L’équipe dépose un plan de vol, et ils partent, point ! La tour de contrôle n’a aucune autorité pour lui en empêcher...


      Désolé, mais le Tour de Contrôle (TdC) a l’obligation de signaler tout décollage et atterrissage non autorisés sur tout le territoire à toutes les autorités.
      Pour le cas de Madagascar, c’est autant pour les vols militaires que civils.
      Dans les grands pays ou pays plus développés, pour les vols militaires, c’est la TdC militaire qui donne l’autorisation puis elle en INFORME (et non rend compte aux) les TdC civiles.

  • 6 février à 18:18 | Rainingory (#11012)

    Isandra,
    Amin’ny 6 hariva izao, vitanay ny fitsangatsanganana nokasainay, dia aiza ity ianao sy ny fampitahoranareo ?
    Tsy mahavit’azy nareo e ! Taimbava fotsiny no betsaka ! Ô Doh e !

  • 6 février à 18:28 | Besorongola (#10635)

    MBOLA MIARA-MANONJA FOANA !

  • 6 février à 18:39 | Jacques (#434)

    MT, je cite :

    " Pas plus tard que le vendredi 5 janvier, le ministère des Affaires étrangères malgaches, indique dans un communiqué qu’une société sise à Dubaï revendique qu’actuellement les métaux. Elle affirme être le propriétaire des lingots d’or saisis en Afrique du Sud. "

    Rembobinons. C’était une affaire de trafic d’or illicite au début. Des personnes ayant opéré la "mission" ont été interpellées en AFS et d’autres arrêtées et incarcérées à Magadoudou même. L’État magadoudouesque, par la voix de son vénéré bokassa gasy, en avait ainsi rameuté pas moins de 5 ministres et il avait alors été décidé de demander l’extradition des individus arrêtés en AFS et ainsi que le rapatriement de l’or qui lui appartenait et ainsi que les devises. On a ainsi assisté au grand chambardement que cette affaire a dévoilé, ce qui laissait supposer que les dirigeants du pays ou plutôt un dirigeant du pays qui n’est autre que le bac-3 bokassa gasy y est impliqué jusqu’au cou.

    Comme les canards du bled ne voulaient pas causer de cette affaire, France 24 elle y est allée jusqu’au bout d’une investigation afin d’informer l’opinion. Les faits étant ainsi ce qu’ils sont il a donc fallu chercher une sortie aux fins de noyer le poisson. Hélas, ça a plutôt l’air d’un boomerang.

    Vaudeville à suivre...

    • 6 février à 19:07 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Excellente analyse du problème .
      Merci , Jacques !

  • 6 février à 18:46 | Besorongola (#10635)

    DE QUELLE COULEUR SONT LES VAGUES ?

    Nous ne pouvons que soutenir ceux qui prennent des initiatives afin d’interpeller et de s’opposer à Rajoelina et sa politique.

    Habituellement la couleur des vagues sont bleu et blanc mais cette fois-ci elle est rouge !
    Des vagues rouges sont vues à Tanà depuis 5 heures du matin ce jour et si les Sprinter n’étaient pas empêchés de partir ça aurait été une tsunami. Mais ce n’est qu’une partie remise et le début de la lutte pour le changement est en marche . Pas de coup d’Etat mais ne pas lâcher de denoncer les derives de Rajoelina jusqu’en Octobre 2023 !

    • 6 février à 18:56 | Shalom (#2831) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Un intervenant du "fitsangatsanganana" a expliqué le sens du rouge et surtout le petit carton que les participants doivent détenir : c’est comme en sport - un carton rouge équivaut à un "exit" du terrain.
      Il paraît que ce terrain c’est Madagascar et le sport c’est la vie de chacun des Ambanilanitra.

      A bon entendeur ...

  • 6 février à 18:50 | Shalom (#2831)

    Averina eto sy ampatsiahivina sao misy indray ny mamadi-dresaka.
    Hatreto amin’ity serasera ity, tsy nitsaha-nanoratra na tamin’ny fomba fitsikera na tamin’ny teny tsotra fotsiny ny sarababem-bahoaka.

    Firy teto no nangataka ny mangarahara, ny mba hiainoan’ny mpitondra ny tenin’ny vahoaka na mpilaza ho mpanohitra ireo na olon-tsotra mahatsiaro faisana.

    Mangarahara izay fototra iray lehiben’ny atao hoe demokrasia.

    Toa teny sy soratra natsipy ho an’ny rindrina anefa izany ary taratry ny fitondran-tenan’ireo mpitondra rehetra ireo ka tsy nohainony velively.

    Farany, nisy hatramin’ity fandaharana miara-Manonja ity no niforona ary dia miafara amin’izao fanaovana fitsangatsanganana izao.

    Efa mba nampitandrina ihany ohatra ireo mpikarakara ilay fitsangatsanganana hoe : aoka leiretsy tsy ho sakatsankananareo ireo olona ireo.
    Fa dia e ! e !
    Mbola ireny ihany ny lazaina ho "mpitandro ny filaminana" fa nanakan’izany tsy tahotra tsy henatra. Kanefa rehefa misy ny mpangalatra sy ny mpanendaka tsy hita ry zalahy.
    Ho tezitra ny olona vokatr’izany.

    Ny loza izao dia ho lazaina indray fa ny mpanohitra no manao izao sy izao, kanefa ianareo eo amin’ny fitondrana no tsy mahay mitondra.
    Inona ny olana raha mba navela handeha tany amin’ny toerana tiany haleha ireo olona ireo, toerana efa nolazain’ny mpikarakara ary toerana tsy ahafahana misy korontana ?

    Araka ny fitenin’ny Ntaolo hoe : mpandainga zatra mandainga, misotro tangena tsy noterena ; ilay fitondrana ihany no mamatotra ny tady eo an-tendany.

    Dia ho tanteraka tokoa ve sanatrian’izany ny tenin’ny maro eto, etsy sy eroa hoe : manga masaka io ka ihintsana ho azy eo !
    Samia velon’aina tompoko fa mitohy ny tantara.
    Asabotsy mifankahita a !
    Raha tsy hoe raran’i BM indray ny MBS sy ny Radio Miara-Manonja mandra-piandry izany.

    PS :
    1) Tena tsy fantatro mihitsy anie raha tsy vao androany ity lazain’ny olona ho BM ity e ! Dia nandinika ny sarin’ilay olona aho, kay tena marina tokoa. Izay vao azoko.
    2) Tsy ratsy ny famaranana ilay fitsangatsanganana tamin’ny hiran’ireo mpitolona fahiny hoe :
    Madagasikara Tanindrazanay, Tany sarobidy masina tokoa

    • 6 février à 18:55 | Besorongola (#10635) répond à Shalom

      DÉJÀ L’EAU A LA BOUCHE !

      Pas de coup d’Etat mais si le fruit mûrit et tombe tout seul, n’hésitons pas à le dévorer ! Ce sera bon pour la santé de Madagascar.

    • 6 février à 19:08 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Besorongola,

      Beaucoup sont prêts à faire appel à la méthode de arsonist et de Vohitra pour les GROS bonnets (à étudier les cas des mpisolelaka mpilelaka comme certains sur ce site).
      Être bi-national ne sauvera ces gangsters à l’Al Capone.

      1ère chose à faire : Bloquer Ivato. C’est là où nous montrerons à ces vauriens que tous les militaires ne sont pas des marionnettes sous les ordres de DJ tsy ampy solaitra.

    • 6 février à 19:15 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Tsisy miandry màna ho latsaka avy any andanitra izany e, misy anie manga efa masaka fa tsy maintsy tangosana ihany e !
      Zoma eo ianao raha hiandry 2023 izany an

    • 6 février à 19:25 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Ny vahoaka noana sy mijaly tsy miandry izany 2023 izany.

      Rehefa tsy mbola tonga saina ry kaondrana isany, aleo hidaboka eo.

      Aleo halan’andriana toa izay halam-bahoaka.

    • 6 février à 20:18 | ASSISE (#10453) répond à Shalom

      === Pas de coup d’Etat mais si le fruit mûrit et tombe tout seul, n’hésitons pas à le dévorer ! Ce sera bon pour la santé de Madagascar.


      Tsy azo avela ho POURRI koa anefa ny vokatra.

  • 6 février à 23:03 | Turping (#1235)

    L’action "Fitsangatsanganana" qui s’est déroulée à Imerinkasinina sous la bannière des ZD ,de Ravalomanana ,apparemment s’est déroulée sans ambages ni de répression sanglante. Dans une démocratie le peuple a le droit d’évoquer leur mécontentement à l’égard des dysfonctionnements étatiques .La corruption ,et les problèmes endurés par les malagasy au quotidien sont omniprésents .Les prix des PPN flambent et la paupérisation touche la majorité des malagasy .Il était temps de bouger !
    - Remarques :
    En 2009 ,Ravalomanana s’était fait évincé à l’aide de la Ci ,la France et les karana riches .Derrière tout cela ,il eut des militaires pour concocter le coup d’état et grassement payés . En 2019 , la revanche et le retour de Ravalo n’était au rendez-vous .
    - Il faut être rationnel ,que le retour de Ravalomanana au pouvoir ne serait plus envisageable ,car si c’était le cas ,on l’aurait su .Madagascar a besoin de renouveau :des hommes et femmes qui n’ont pas été souillés par l’argent facile et ne sont pas achetés au kilo par les ingérences étrangères pour défendre des intérêts restrictifs au détriment du peuple .L’histoire des 73 Kg d’or, les bois de rose ,etc...... il faut mettre de la lumière derrière tout cela afin que les voyous soient punis ,sinon il faut démissionner de son poste de responsabilité .Le premier problème de Madagascar avant tout ,ce sont les malagasy corrompus car rien n’avance correctement.

    • 7 février à 00:02 | Rainingory (#11012) répond à Turping

      Turping,
      La particularité de cette manifestation populaire en termes d’adhésion par rapport à 1972, 1991, 2002, et 2009, est qu’elle est la moins volatile, c’est celle qui véhicule le plus de réclamations, celle qui cristallise le plus de mécontentements, pêle-mêle la corruption, la perte d’emploi et de pouvoir d’achat, la famine, les promesses non tenues, l’aggravation de la fracture sociale.
      D’où, elle a draîné ces 10-zaines de milliers de gens, bravant la fatigue.
      Il ne faudra donc pas s’étonner si elle est l’amorce d’un dévissage, assurée inéluctable, de la confiance du peuple en ses actuels dirigeants.

    • 7 février à 00:05 | Rainingory (#11012) répond à Turping

      ah, j’ai oublié, dans la série de ce que subit le peuple, le musèlement de l’opposition.

    • 7 février à 00:22 | Turping (#1235) répond à Turping

      Rainingory
      Oui le musèlement de l’opposition se traduit par l’insurrection populaire . La révolution dans les rues est plus que nécessaire pour se faire entendre.

    • 7 février à 09:12 | Rainingory (#11012) répond à Albatros

      Bonjour, merci, malheureusement l’article est réservé aux abonnés🙁

  • 7 février à 01:58 | Shalom (#2831)

    Mahafinaritra ny fahitana ny fizotran’ilay fitsangatsanganana teny Merikasina :

    - ny fikarakarana sy ny fahadiovanan’ny toerana (nahatongavana sy nialana)
    - ny fifandraisan’ny olona avy amin’ny lafivalo
    - ny filaminana na teny an-toerana na teny an-dàlana
    - ny herin-tsaina nentina nandeha an-tongotra, antitra, vehivavy, ankizy sns
    - ny fahasahina nanambara mivantana ny mafy sy fahasahiranana mahazo azy ireo isan’andro,
    - ny fahasahina milaza marina fa tsy ekeny ny fandrebireben’ny fitondrana amin’ny fanaovana tetik’asa fisehosehoana kanefa tsy mamaly ny olam-bahoaka

    Mila fanetsehana sy fampianarana toa izao ve ny vahoaka malagasy ?

    Mahantra sy mijaly ny vahoaka hany ka mila tsy ahatokan-dàlana intsony.
    Koa mankasitraka ireo rehetra vonona manampy azy ireo amin’izany fanomezan-tànana izany.
    Mitovy avokoa ny fanetsiketsehana ataon’ny rehetra na mpanohitra, na ny Miara-Manonja, na ny mpiserasera toa ny eto amin’ity serasera ity, ireo zanaka sy tapaka any ampitan-dranomasina maneran-tany, ny manan-tsaina sy tena tia tanindrazana marina..

    Tsotra ny teny atao :
    - aza avela hijaly ny Ambanilanitra fa ny Ambanilanitra no maha malagasy an’i Madagasikara
    - ny adidy tsy an’olon-dratsy
    - ary "Tsy adidiko izaho samirery, fa adidiko izaho sy ianareo"

    • 7 février à 13:35 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Rainigory Bonjour ,
      Vous avez énuméré toutes les injustices que subissent la majorité du peuple Malagasy ,et vous apportez votre part de briques pour l’élaboration d’une Nation qui n’aura pas honte de sa patrie , à cause des spoliateurs et des voleurs sans scrupules .Permettez moi de m’attarder sur deux points que vous aviez évoqué . La cristallisation des mécontentements de la population , et le harcèlement d’une opposition qui a gagné en légitimité . Les problèmes quotidiens , dont subissent nos compatriotes dépassent l’entendement , et l’issue de cette lutte est inévitable . Mais j’insisterai surtout sur les comportements des forces de l’ordre , qui ont "changé" les itinéraires des véhicules se dirigeant vers le lieu de rassemblement , et qui ont carrément mobilisé d’autres moyens de transports pour assouvir leurs besoins . Il est tout à fait inconcevable de décréter un "sens unique " dans une circulation où les voitures doivent circuler à double sens . Ce régime n’a jamais "appris" les leçons de l’Histoire , alors que l’Histoire est un éternel recommencement .

    • 7 février à 14:17 | Rainingory (#11012) répond à Shalom

      Bonjour Lé kopé,

      Effectivement il a été reporté sur toutes les vidéos des uns et des autres cette zèle coupable des forces de l’ordre, qui dans un sens a accentué le profond dégoût qu’à les gens envers le pouvoir, il suffit d’écouter ce monsieur qui parle à leur adresse "souvenez-vous en de ce que vous nous faites là, ça vous sera rappelé", ça veut tout dire.

      Le rejet est en route.
      Ampitso maraina vao !

  • 7 février à 07:56 | arsonist (#10169)

    Ny ezaka sy tolona atao ho amin’ny fanafahana ny vahoaka
    tsy ho voageja intsony sy tsy ho very harena nohariany sy harena vao-janahariny intsony [izay samy angalarin’olon-tsy vanona]
    toy izao iainana amin’izao andro izao
    dia tsy maintsy ny fandevonana tanteraka hatrany amin’ny avelo mihitsy an’ireo fahavalom-bahoaka ireo , na izy na iza , no fiafaràny !

    Satria raha tsy izay , dia hanangatra foana tahikin’ny fanangarany taty aorian’ny 1972 sy taty aorian’ny 1991 sy taty aorian’ny 2002 ireo fahavalom-bahoaka ireo .

    Tsy maintsy levonina tanteraka hatrany amin’ny avelony mihitsy ireo fahavalom-bahoaka rehetra ireo , na iza izy ireo na iza !
    Na mpanao politika ity .
    Na olon’ny herim-pamoretam-bahoaka ity .
    Na Vahiny mpaka fananam-bahoaka ity .
    Tsy maintsy levonina tanteraka tsy misy indra-fo mihitsy .
    Jereo ny nataon’i Vietnam !

    Fanairana sy fampahiratana saim-bahoaka iny "fitsangatsanganana" omaly iny .

    Nanao izay hanembatsembanana ireo "mpitsangatsangana" ireo ny foza tompom-pahefana sy ireo andevom-poza .

    Ary kosa ilay foza mâle jomaka ambatomanga dadanaivo-betoko
    sy ilay besileo foza femelle couillue isandra
    izay samy andevom-poza avokoa
    dia samy niezaka toy ny mahazatra azy roa ireo
    nanaratsy sy namono vorona ary nanambanimbany teto amin’ito serasera ito izay rehetra mitsikera an’i Bokassa gasy sy ny foza tompoin’izy roa ireo .

    • 7 février à 09:56 | Rainingory (#11012) répond à arsonist

      Manahoana Arsonist,

      Mitovy ny hevintsika, mankasitraka tompoko.

      Fa kosa, hoy aho, levonina hatrany amin’ny angatrany izy ireo satria tsy misy tsara na toy ny voambary iray aza ao amin’ny fanahin’izy ireo ka ho mendrika ny ho antsoina hoe avelo rehefa izay !

      Faharoa, tsy ambaratongan’ny fanarairana intsony angamba iny hoy aho fa efa sivana mihitsy nahitana hoe iza no tena leo an’ireto foza ireto ka nahavita mihitsy nanao antongotra an’i Mahazo-Ambohimangakely-Imerikasinina izay manamporofo izany ny fahavononany andringana ireo tsy ilaina ireo eo. Ary ny isa aman-alin’izy ireo no porofo fa mafy fitoerana ity hetsi-bahoaka ity.

      Noho izany, manome fanantenana ny maraina iray vaovao izay himpongatra rahampitso iny fitsangatsanganana iny hoy aho.

    • 7 février à 12:38 | Rainingory (#11012) répond à arsonist

      ALEA IACTA EST

  • 7 février à 09:14 | lancaster (#10636)

    A écouter les discours à Imerintsiatosika, aucune annonce importance. Des cris et des slogans pour chauffer la foule. Des fois, du grand n’importe quoi indignes de personnes qui ambitionnent le pouvoir.
    En revanche, il faut reconnaître l’ordre respecté, la ferveur des pique-niqueurs, l’organisation de la manif, les sandwiches et la boisson offerts.
    On se pose la question sur l’absence de R8 qui est intervenu au téléphone pour dire des banalités sans profondeur.
    Les méthodes n’ont pas changé depuis plusieurs années. Le culte de la personnalité que ce soit pour R8 ou ANR. La même infantilisation des Malagasy des 2 cotés. On est au 21e siècle et c’est toujours pareil.
    Les forces de l’ordre ont obéi aux ordres ridicules de gêner la circulation en arrêtant les bus des manifestants, en faisant débarquer des fois les passagers. Et bien la plus grosse khonery est le muselage de MBSTV. Ça rappelle la fermeture de Viva en 2009. Toutes ces années depuis 2002 c’est la malheureuse marche vers le démantèlement de l’intelligence, la disparition à grande vitesse de la pensée. Mandela et Mao avaient raison.

  • 7 février à 09:15 | lancaster (#10636)

    Imerintsianfindra.

  • 7 février à 09:29 | Turping (#1235)

    Ni l’un ni l’autre ,.....c’était à Imerinkasinina .

    • 7 février à 10:00 | Rainingory (#11012) répond à Turping

      Imerikasinina.. 😉

    • 7 février à 11:32 | lancaster (#10636) répond à Turping

      Imerinkasinina. Un village relié par une belle route bitumée en 2008, du temps du règne de R8 qui n’a pas hésité à utiliser les deniers publics pour le bitumage de la route menant à son village ancestral, sans intérêt économique majeur . Peut être une ouverture pour une future lointaine extension urbaine ? Depuis plus de 10ans, cette route n’a attiré que 4 ou 5 nouvelles villas, une unité de production de plastique et un petit centre de loisir pour amoureux de karting.
      Espérons que la redynamisation de l’axe Tana/Tamatave amènera un développement beaucoup plus conséquent de cette sortie Est de Tana. Les gens du Tim diront alors que R8 était un visionnaire . Tout cela dans 15 ans.

  • 7 février à 11:42 | Shalom (#2831)

    7 février à 07:56 | arsonist (#10169)
    ...
    Tsy maintsy levonina tanteraka hatrany ...
    ... tsy misy indra-fo mihitsy .
    Jereo ny nataon’i Vietnam !
    Fanairana sy fampahiratana saim-bahoaka iny "fitsangatsanganana" omaly iny .


    Mino aho fa tsy hitsahatra ny fanentanana na aiza misy antsika na amin’ny fomba manao ahoana ary tsy maintsy atao izany mba hitaizana ny Ambanilanitra ho vonona handray andraikitra ka tsy ho ataon’ny tontakely ho fitaovana ahazoany manondrana ny harem-pirenena sy mangalatra ny vahoaka toa izao intsony.

    Mino aho fa ny tena malagasy handrasana dia izay mikarakara sy manomana ireo vahoaka ireo hiatrika ny taon-jato faha 21 marina tokoa.
    Hanome azy ireo ny ilaina ho enti-manatenterak’izany : sakafo, fahasalamana, fahalemehana,
    fianarana, asa.
    Rehefa ireo no azon’ny vahoaka, tsy ambakan’ny vietnamiana velively isika.
    Vitan’ny malagasy izany ary hiaotra lavitra noho izay heritreretina no ho vitan’ireo.

    Tsy miteny mihitsy kosa aho hoe vitan’izay mitondra irery izany, toa ny ataon’ity DJ gaigy vendrana kaondrana tsy ampy solaitra ity ; heverin’ity adala ity mantsy f’izay ao an-tsainy rehetra dia hifanaraka amin’ny filana ifotony eo amin’ny Ambanilanitra - inspiration divine hoy izy izay -. Izany no fisainan’ny olona tsy nohabeazina sy tsy mahafantatra ny tanindrazany, ny fombany, ny atao hoe Ambanilanitra.

  • 7 février à 12:18 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    En ce dimanche matin, j’aimerai bien partager avec vous l’œuvre d’un écrivain et poète Français, une œuvre qu’il avait conçue vers 1548, un texte fort intéressant que je trouve adapté au contexte Malagasy, ne serait-ce qu’au cours de ces dernières 45 années après l’indépendance du pays, compte tenu des malheurs et déboires que les Malagasy ne cessent de vivre jusqu’à maintenant…Aussi, on va essayer d’aborder de manière succincte le cœur d’un ouvrage qui permet d’expliquer , ne serait-ce qu’en partie, la source de cette déboire collective, de cette marche continuelle à la rencontre de la misère sans nom, de cette répétition et succession de passivité de la part d’un peuple avili, meurtri, asservi, et maintenu dans la domination…

    Compte tenu d’un début de frémissement et début d’éveil de la part d’une société longtemps victime de sa propre passivité, dès fois, il faudra l’admettre de cette façon, à la suite du pèlerinage d’hier dans une partie de l’Avaradrano, un lieu symbolique indissociable à l’évolution de la capitale à travers l’histoire, il est dorénavant plus que pertinent d’essayer de mettre sur la table nos responsabilités collectives face à la situation déplorable qu’on est tous en train de vivre actuellement, et d’essayer d’en puiser la force et l’énergie utile pour nous projeter vers l’avant à la rencontre de nos souhaits et désirs, de nos attentes et perspectives d’avenir, de nos destins communs sur la terre de Zanahary, en adaptant le fond de la pensée de La Boétie à notre situation actuelle, à notre mésaventure suite à la cruauté et passion de persécution de la part d’un calife…

    C’est grâce à l’encyclopédie universelle que nous avons pu extraire le fond matériel qu’on va utiliser, et d’essayer de remettre le substratum dans le vécu quotidien du Malagasy en ce mois de février 2021…et en y faisant des insertions correspondantes à notre traversée commune de cette vallée de larmes et de privations qu’est devenue dans le présent la terre de Zanahary…

    Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr’un est un ouvrage rédigé par Étienne de La Boétie. Publié en latin, par fragments en 1574, puis intégralement en français en 1576, il a été écrit par La Boétie probablement à l’âge de 16 ou 18 ans.

    Ce texte pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaie d’analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport « domination-servitude »).

    En fait, tout pouvoir, même quand il s’impose d’abord par la force des armes, ne peut dominer et exploiter durablement une société sans la collaboration, active ou résignée, d’une partie notable de ses membres2. Pour La Boétie, « Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres » [ Fa maninona no mbola misy sasany amintsika mihezaka mangina ihany manoloana izao fahavoazana manjo ny fiarahamonina sy mamotika ny ho avin’ny taranaka ankehitriny izao ?]

    La puissance subversive de la thèse développée dans le Discours ne s’est jamais démentie. La Boétie porte son attention non sur les tyrans mais sur les sujets privés de leur liberté. Et il pose une question troublante : comment peut-il se faire que « tant d’hommes endurent quelquefois un tyran seul, qui n’a de puissance que celle qu’ils lui donnent ? » [ Moa ve tsy ampahany amintsika ihany no nanome an’i calife ny fahefana nentiny nampijaly sy nampahantra antsika toy izao ? ]

    L’originalité de la thèse de La Boétie est contenue tout entière dans l’association paradoxale des termes « servitude » [fanompoana] et « volontaire » [antsitrapo]. Il établit ainsi un modèle de la servitude, des causes de son apparition à celles de son maintien qu’il s’agit d’établir ici

    Mais comment un homme arrive-t-il à dominer un peuple ?

    Le Malencontre [ ny revolisionina volomboasary ] est un accident tragique, une malchance inaugurale dont les effets ne cessent de s’amplifier au point que s’abolit la mémoire de l’avant [ moa adinontsika ve ny fandrovana andramena sy ny fampanantenana poak’aty nandritry ny tetezamita notarihiny 2009-2013 ], au point que l’amour de la servitude s’est substitué au désir de liberté. La Boétie considère donc le passage de la liberté à la servitude « sans nécessité » et affirme que la division de la société entre ceux qui commandent et ceux qui obéissent est « accidentelle »

    Cette chute de la société dans la servitude volontaire de presque tous à un seul, fait apparaître un homme , qui n’est plus un homme nouveau [ lasa nitondra tena ho mpanjaka mamoafady ilay calife ], pas même un animal, puisque « les bêtes… ne se peuvent accoutumer à servir, qu’avec protestation d’un désir contraire… », cet être difficile à nommer est dénaturé. [ sanatriavina, na ny biby aza anie mahavita manohitra rehefa sendra ny manembatsembana ny ainy e ! ]

    (A suivre)

    • 7 février à 12:24 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (suite)

      La première cause de la servitude est donc l’oubli de la liberté, et la coutume de vivre dans une société hiérarchisée où règne la domination des uns sur les autres. « La première raison de la servitude volontaire, c’est l’habitude » [ io fahazarana manompo sy mankato anjambany amin’ny fanandratana olona io ] ; « la première raison pour laquelle les hommes servent volontairement. C’est bien le peuple qui délaisse la liberté, et non pas le tyran qui la lui prend. En effet, comment expliquer que les hommes non seulement se résignent à la soumission mais, bien plus, servent avec leur plein consentement ? [ fa maninona no mbola ekenao ihany ny fanapahana ataon’ny olona efa mampitondra fahoriana anao tsy ankiato ? ]

      La volonté de soumission

      L’une des raisons de ce maintien de la servitude est que les tyrans usent de plusieurs stratagèmes pour affaiblir le peuple. D’abord, le peuple est engourdi par le théâtre [kabary mampiesona ] et les passe-temps ludiques [ ny werawera ataon’i calife ]. La Boétie condamne ainsi ces « drogueries » : « Les théâtres, les jeux [ kianja manarapenitra ], les farces [ tramway, Miami, téléphérique…], les spectacles [ jerosalema, ny fampandihizana fitombenana ], les gladiateurs, les bêtes curieuses, les médailles, les tableaux [ maquettes aranty imasombahoaka ] et autres drogues de cette espèce étaient pour les peuples anciens les appâts de la servitude, la compensation de leur liberté ravie, les instruments de la tyrannie. » Le tyran allèche ses esclaves pour endormir les sujets dans la servitude. Il accorde des largesses à son peuple sans que celui-ci se rende compte que c’est avec l’argent même soutiré à ses sujets que ces divertissements sont financés. [ ny hetra aloanao ihany anie no entiny mampiesona anao sy hisolokiana anao, mba handrebirebena anao tsy hijery ny fanompoana ataonao azy ].

      Mais l’idéologie, les passe-temps ludiques et les diverses superstitions ne peuvent endormir que le « gros populas », et non pas les « hommes bien nés » et cultivés. « Toujours en est-il certains qui, plus fiers et mieux inspirés que les autres, sentent le poids du joug et ne peuvent s’empêcher de le secouer ; qui ne se soumettent jamais à la sujétion. [ matetika dia ireo tena sahirana sy ireo marefo ara-pahalalana ihany no tena tsy mahatsiaro ny zioga mavesatra ampitondrain’i calife azy ]

      Mais la principale raison est qu’une partie de la population se met au service de la tyrannie par cupidité et désir d’honneurs [ fitiavana harena maloto sy voninahitra ]. « Ce que j’ai dit jusqu’ici sur les moyens employés par les tyrans pour asservir [la contrainte, la coutume d’obéir, l’idéologie, les jeux ou les superstitions], n’est guère mis en usage par eux que sur la partie ignorante et grossière du peuple. » Ainsi, si le tyran [ le calife hajaina mamimbahoaka ] veut maintenir sa domination, il doit trouver un autre stratagème pour les gens instruits.

      ( à suivre )

    • 7 février à 12:26 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      (suite et fin)

      C’est là « le secret et le ressort de la domination, le soutien et le fondement de toute tyrannie » : rendre ces gens « complices » des « cruautés » du tyran, les asservir en leur donnant l’occasion de dominer d’autres à leur tour. Ce sont donc les courtisans qui se font les complices de la tyrannie, perdant du même coup leur propre liberté. Certains hommes flattent leur maître espérant ses faveurs, sans voir que la disgrâce les guette nécessairement, devenus complices du pouvoir. [ ireo ilay mpitanty rankena sy tsy maty manota ary tompomenakely volomboasary ]

      La résistance et l’usage de la raison sont donc les moyens de reconquérir la liberté (La Boétie ne fait aucune théorie de la révolte populaire) car les tyrans « ne sont grands que parce que nous sommes à genoux » (Vergniaud).

      Pour sortir de cette domination, il faut sortir de l’habitude. L’Homme qui connaît la liberté n’y renonce que contraint et forcé. Mais ceux qui n’ont jamais connu la liberté « servent sans regret et font volontairement ce que leurs pères n’auraient fait que par contrainte. La première raison pour laquelle les hommes servent volontairement, c’est qu’ils naissent serfs et qu’ils sont élevés comme tels. » Comme le précise La Boétie, « on ne regrette jamais ce que l’on n’a jamais eu » [ mbola tsy niaina izany tena fahafahana izany tokoa isika tao anatin’izay 45 taona nahazoana ny fahaleovantena izay, hanenina amin’inona moa isika nefa fahafahana izay mbola tsy nositrahantsika hatrizay mihintsy ? ]

      En effet, pour l’auteur du Discours, la domination du tyran ne tient que par le consentement des individus. Sans ce consentement, la domination ne serait rien : « soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres ». Les hommes sont responsables de leur assujettissement au pouvoir. En un mot, la tyrannie repose moins sur la répression que sur la dépossession volontaire de la liberté. [ matoa i calife mahavita mampijaly sy manandevo ary mangalatra amintsika, sao kosa dia isika no efa jemby sy ditsoka ka manaiky ny hanaovany izany amintsika ? ]

      Pour La Boétie, la liberté n’est pas l’objet de la volonté, mais désir (volonté) et liberté sont confondus : désirez et vous êtes libre, car un désir qui n’est pas libre n’est pas concevable, n’est pas un désir. La liberté c’est ce que nous sommes, et si vous n’êtes pas libre, c’est que vous avez renoncé à votre désir. Le point central de la domination est ainsi le refus par le moi, le je, de s’assumer comme liberté… [ Manana ny faniriana sy tanjona ny ho afaka ve isika ? mijoroa ary ankehitriny, dia manana fahasahiana hilaza, hanambara, ny tsy mety sy ny zara mitanila ary ny halatra atao aminao ]

      Les tyrans [ ny mpanao didy jadona sy tsy refesina mandidy toa an’i calife ], plus ils pillent, plus ils exigent, plus ils ruinent et détruisent, plus on leur baille, plus on les sert, de tant plus ils se fortifient et deviennent toujours plus forts et plus frais pour anéantir et détruire tout ; et si on ne leur baille rien, si on ne leur obéit point, sans combattre, sans frapper, ils demeurent nus et défaits et ne sont plus rien, sinon que comme la racine, n’ayant plus d’humeur ou aliment, la branche devient sèche et morte. » [ efa sady mandoa hetra mavesatra ianao, efa sady mividy entana lafo ianao, efa sahirana mijaly tsy mahita asa fivelomana sahaza ianao, efa sady manaiky mangina ianao, nefa dia mbola tsy omeny rano fisotro tena madio, tsy omeny anjara hisitraka ny harempirenena, tsy omeny anjara hanana tany fa dia mbola amidiny sy ampanofainy ny vahiny ny tanindrazanao, ary mbola kapohiny, hampihorohoroiny, omeny hammpijalian’ny herimpamoretana foana ]

      « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux ». En réalité, elle provient de Pierre Victurnien Vergniaud, célèbre avocat, homme politique et révolutionnaire français. [ tsy i calife no matanjaka sy tompon’ny hery sy fanapahana fa isika no efa mandohalika sy tsy miray hina, isika no mora vidiana eritreritra sy mora ampiadiana, isika no manaiky mandefitra lava manoloana ny fitaka sy soloky ary lainga tsy ankiato ataony ]…

      Peuple Malagasy ! Soyez conscient ! Osons lever pour une fois pour dénoncer ces mensonges et prédation de nos richesses…prenons en mains notre destin futur, soyons responsable de notre avenir, ensemble, levons-nous !

    • 7 février à 12:39 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Mankasitraka Vohitra.

  • 7 février à 12:33 | Isandra (#7070)

    Namorom-potsy vaomariana ny tetsy Antaninarenina io maraina io. Nitarika fotoana fahatsiarovana ny famonoan’olona nataon’ny sasany iny ny filoha androany.

    Omaly indray dia hita fa mihamihena hatrany ny olona manohina ny hetsika ataon’ny mpanohana an-dRavalo, raha ireo hetsika nataon-drizareo hatramin’ny 2018 no nankaty no jerena. Vitsy lavitra nohon’ ny olona tonga teny Mahamasina tamin’ny propagande ary vitsy aza nohon’ny ilay mpijery écran géant tetsy amin’ny parvis Analakely. Ny fahitana ny ZD eto an-toerana dia somary kivy ihany sy malomalok’endrika ihany, satria tsy tratra ny tanjona noeritreretina, na i Mailhol aza dia mety hahavory olona mitovy amin’ireny na mihoatra mihitsy aza. I Dada rahateo tsy sahy tonga nohon’ny antony maro, ankoatran’ny aretina, olona be taona(vulnérable) dia eo koa ny fakanosana.

    Raha jerena koa ireo olona tonga teny dia tsy dia misy olom-baovao loatra fa ireo TIM forever efa hatramin’izay ihany. Tsy dia nisy loatra, ilay hoe rodombe ny vahoaka maro izay ahitana karazan’olona maro. Ny avy eny Ambanintanana tsy dia nisy tazana loatra, ny avy any amin’ny faritra moa dia toa tsy tazana, ankoatr’ireo goaik’antitra teny ambony sehatra.

    Toa rizareo andafy moa no be fanantenana sy feno kiam-pandresena nohon’ny taza-davitra, voatery mionona amin ireo ampitain’ny fahitalavitrin’ny mpikarakara, mazava hoazy somary amboarina.

    Mazava izao, fa ny fietrehana ny fiainany sy ny raharaha an-davan’andro no ifantohan’ny akamaroan’ny vahoaka. Ary asa fampandrosoana no andrasany amin’ny mpitondra.

    • 7 février à 12:44 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      "Dia maninona io raha granit" hoy ilay prof géologie teny Ankatso izay, dikany, "on s’en fout", t’es la seule à te lire ici !

    • 7 février à 14:40 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Ce n’est qu’un début vers la conscientisation de la masse populaire (Sava ranon’ando , ka ny manetsabe mbola ho avy). Comme l’a suggéré notre ami Vohitra (j’espère ne pas le contredire), il nous faut l’adhésion du peuple dans la lutte qui le concerne , sinon toute volonté de réagir contre les ennemis de la Nation serait vaine . Il ne faut pas se décourager devant les embûches qui sèment notre parcours vers le développement , même si des fois , nous nous heurtons à des difficultés que nous n’imaginions pas .Je m’explique : certaines personnes que nous essayons de sortir de la pauvreté ,sont les premiers à nous mettre des bâtons dans les roues , et les premiers à nous dénoncer aux autorités compétentes, pour des futilités qui ne nous concernent même pas .Pourquoi ? Pour des besoins impérieux de privilèges qui ne dureront même pas . L’Histoire de Rolly Mercia reflète parfaitement mes déclarations , car un certain Félicien a témoigné sur l’implication de l’ancien Ministre dans une manifestation , pour se rétracter actuellement , et pour confirmer qu’il a été sollicité par un Haut dignitaire du régime .Mais peut on croire un prévenu qui a déjà menti à la barre du tribunal . L’avenir nous le dira .En attendant , le journaliste chevronné croupit en prison 2 mois de plus , malgré les dénégations de ce farfelu , alors que le dossier est vide , et nul et non avenu .Nous revendiquons sa libération immédiate , malgré ses positions , et les décisions qu’il a prises durant le coup d’Etat de 2009 .L’Histoire est un éternel recommencement , et on ne récolte que ce que l’on sème .

  • 7 février à 12:40 | Isandra (#7070)

    Rehefa be ny resaka hatao mivoaka ihany ny marina.

    « FIDELE RAZARA PIERRE : NIJORO VAVOLOMBELONA FA AVY AO AN-DAPA NY TIFITRA TAMIN’NY 7 FEBROARY 2009
    Nilaza tsy nanontaniana i Fidele Razara Pierre mikasika ny 7 fevrier 2009 tao amin’ny haino amanjeriny satria dia voalazany fa nahazo information tamin’ny zandary namana izy tamin’izany fa tsy maintsy hitifitra ny avy ao an- dapa ary nanome toromarika izy ireo mba “hipetraka amin’ny tany ny vahoaka raha vao tonga eny , ka nampitaina tamin’ny mpanentana". Rehefa niroso anefa ny olona dia iny hitantsika iny ny valiny fa tifitra variraraka.
    Nijoro vavolombelona i Fidele Razara Pierre fa namono olona nitifitra ny tao an-dapa ary na i Ravalomanana aza tsy sahy mandà fa tsy nanome baiko hitifitra fa nolazainy fotsiny hoe zone rouge io ka tsy maintsy arovana.
    Misaotra azy nijoro ho vavolombelona nanamarina fa nasaina nandainga i Charles nilaza fa avy aty amin’ny mpitolona ihany no nitifitra mba hanodinana sy hanovana ny tantara tena nisy ary nanaovana tsinontsinona ireo olona maty naripaka sy nitondra takaitra. » Serasera Mada.

    • 7 février à 12:45 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      "Dia maninona io raha granit" hoy ilay prof géologie teny Ankatso izay, dikany, "on s’en fout", t’es la seule à te lire ici !

    • 7 février à 15:43 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      fa avy aty amin’ny mpitolona ihany no nitifitra

      Tu y étais Kaondrana ? Moi j’y étais, j’ai des preuves : poteau ayant reçu une balle venant du Louvre, Hommes en Noir sur le toit du Louvre juste au moment où tout le Monde a les Yeux Rivés vers le Palais, Un ami accroupi dos au Palais ayant reçu une balle en plein face et que des Gens en Orange ont déplacé méthodiquement et quelques vidéos supprimées du Net qu’on nous a donné gracieusement. Bon ! Votre ami de Dubaï est une couverture pour l’OR ? Car depuis que je l’ai mentionné il y a quelques jours il a Chaud et bizarrement il s’est manifesté.

      RDV à laProchaine éléction !!!! Osez Jeunesse.

  • 7 février à 13:08 | Albatros (#234)

    Pour Rainingory (#11012) post 07 février à 01h58.

    Bonjour Rainingory. Je ne suis pas un fanatique des copier-coller mais si l’article vous intéresse le voici (J’ai retiré les photos et copies de documents ) :

    1ère partie.

    Scandale de l’or de contrebande à Madagascar : la version des autorités remise en cause

    « Jeune Afrique » du 05 février 2021 par Emre Sari - à Antananarivo

    C’est une affaire digne d’un roman d’espionnage. Dernier rebondissement en date dans le scandale des 73,5 kilos d’or malgache saisis en Afrique du Sud : des vidéos et des documents officiels mettent à mal la version des douanes et de la gendarmerie.

    Il est tout juste 4 h 16 du matin, ce 31 décembre 2020, quand les trois passagers pénètrent dans le hangar de la compagnie aérienne privée STA, à Ivato, l’aéroport d’Antananarivo. L’agent de sûreté aéroportuaire, de la société Amarante, fouille méticuleusement leurs sacs, six au total. Rien à signaler. Après les salutations d’usage, les trois hommes embarquent à bord d’un Piper PA-42 Cheyenne III – un bimoteur 9 places, immatriculé 5R-ASB – , direction Johannesburg, via Tuléar, une ville du sud-ouest.

    La fouille, qui peut d’ordinaire paraître anodine, a été filmée par une caméra de vidéosurveillance dont Jeune Afrique a pu consulter les images. Elles attestent qu’un contrôle a donc été réalisé au départ d’Antananarivo… Sauf que, quelques heures plus tard, lorsque les passagers arrivent en Afrique du Sud après leur escale à Tuléar, les douaniers saisissent dans leurs bagages 73,5 kg d’or de contrebande, ainsi que des devises pour un montant que les autorités sud-africaines n’ont, pour l’heure, pas divulgué.

    Soupçons de complicités
    Depuis, l’affaire a tourné au scandale sur la Grande Ile. Comment une telle quantité d’or a-t-elle pu être extraite et acheminée en dehors du pays, sans qu’aucun des services ne parviennent à contrecarrer les plans des contrebandiers ? Ceux-ci ont-ils bénéficié de complicité ? Et si c’est le cas, à quel niveau ?

    Très rapidement, dès le début du mois de janvier, le gouvernement malgache s’est saisi de ce dossier hautement sensible, affichant sa volonté d’identifier les éventuelles responsabilités ou complicités dans l’aviation civile, les douanes, la gendarmerie ou encore les services du ministère des Mines. Si douze personnes ont déjà été placées en détention provisoire, l’enquête continue.

    Mais, alors que les services de la gendarmerie et de la douane malgache assuraient que les passagers avaient décollé en dehors de toute procédure, les images de vidéosurveillance du contrôle réalisé à Antananarivo, décrites plus haut, prouvent au contraire qu’un contrôle en bonne et due forme a bien été mené par un agent de la sûreté aéroportuaire et qu’en outre, deux agents du service de santé étaient présents.

    Neuf autres documents ont également été révélés par France 24, le mercredi 3 février, et Jeune Afrique a pu les vérifier de manière indépendante auprès de diverses sources. Des documents qui, s’ils ne permettent pas d’attester une éventuelle responsabilité directe ou non d’un membre de ces services, mettent sérieusement à mal la version jusque-là défendue.

    • 7 février à 19:15 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      Ny SOCIÉTÉ tompon’andraikitra amin’ny « SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE » – AMARANTE – NO TOKONY HO NOFOTORIN’ny manam-pahefana malagasy VOALOHANY INDRINDRA !
      Re : « Jeune Afrique » du 05 février 2021 par Emre Sari

      1. « les trois passagers pénètrent DANS LE HANGAR de la compagnie aérienne privée STA, à Ivato, l’aéroport d’Antananarivo.

      2. L’agent de SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE, de la SOCIÉTÉ AMARANTE, fouille MÉTICULEUSEMENT leurs sacs, six au total. Rien à signaler :

      NA TSY NISY volamena hitany tokoa tamin’izay
      NA NISY volamena hitany

      « La fouille, qui peut d’ordinaire paraître anodine, a été filmée par une caméra de vidéosurveillance dont Jeune Afrique a pu consulter les images. Elles attestent qu’un contrôle a donc été réalisé au départ d’Antananarivo »

      3. « les images de vidéosurveillance du contrôle réalisé à Antananarivo, décrites plus haut, prouvent au contraire QU’UN CONTRÔLE EN BONNE ET DUE FORME A BIEN ÉTÉ MENÉ PAR UN AGENT DE LA SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE et qu’en outre, deux agents du service de santé étaient présents.

      Asa raha efa natao fanadihadiana hatramin’ny antsipiriany ny orinasa AMARANTE sy izay mpiasa rehetra nanao ny fisavana, fa dia TSY MAINTSY TAKINA ny hanaovany FANAMBARANA MAZAVA TSARA ny amin’izay HITA na TSY HITAN’ ny mpiasany NISAVA tamim-pahamalinana (« MÉTICULEUSEMENT » ) ireo hoe KITAPO ENINA ireo. NILANJA tokotokony ho firy ny KITAPO iray, INONA no hiytany sy tsy hitany. Raha efa tao anatin’ny volamena, dia tsy maintsy ho MIHOATRA noho ny 73.5 kg/6= 12.25 kg ny lanjan’ny kitapo iray, raha alaina ara-keviny.

      Manarak’izany tokony avy hatrany dia fantatra mazava raha NISY ENTANA FANAMPINY NAMPIDIRINA nandritra ny fijanonana tao amin’ny seranana TOLIARA.

      Raha tao amin’ny seranana TOLIARA no nampidirana ireo volamena milanja 73.5 kg, fa moaTSY MISY SAMPAN’ITY SOCIÉTÉ AMARANTE ITY TOMPON’ANDRAIKITRA amin’ny « SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE » ity AO ? ARY TAO ANATINA KITAPO(?) HAFA noho ilay nosavana teny IVATO ka tratra tany amin’ny seranam-piaramanidina tany Johannesbourg ve izany no nitondrana azy ireo ?

      Na aiza na aiza itodihana dia miharihary fa TOMPON’ANDRAIKITRA VOALOHANY ity « SOCIÉTÉ AMARANTE » mpiandraikitra ny « SÛRETÉ AROPORTUAIRE » eto Madagasikara ity, ka NIRAI-TSIKOMBAKOMBA sy TETIKA tamin’ireto nanondrana volamena antsokosoko ireto ? INONA no antony ? BAIKO AZONY AVY ANY AMIN’NY MANAM-PAHEFANA SY MPITONDRA FANJAKANA AMBONY VE sa kosa EFA FANAONY ?
      NAHOANA no tsy izany no fotorin’ny manam-pahefana Malagasy VOALOHANY indrindra fa ny mpiasan’ny ladoany Malagasy ? Antenaina ny Malagasy mpanao « investigative journalism » handalina ny amin’io orinasa AMARANTE io.

    • 7 février à 19:53 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Ny tompon’andraikitra voalohany sy lehibe indrindra amin’ity famoahana antsokosoko volamena sy devises ity dia i Bokassa gasy mihitsy !
      Fa tsy izay mpiasan’izany AMARANTE izany velively akory .

      Fahazaran-dratsin’ny Gasy hatramin’ny ela mihitsy io tsy manoro ho izay mety ho tompon-keloka hafa tsy izay olo-madinika ihany io !

      Voalaza fa any Dubaï no toerana hitondrana ireo volamena sy devises halatra ireo .
      Tsy ny Gasy mpiasan’ny AMARANTE mihitsy akory no mpakany Dubaï .
      Bokassa gasy dia Gasy zatra mpandeha any Dubaï !

    • 7 février à 21:35 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      Re arsonist 7 février à 19:53 répond à Albatros ^
      – « Ny tompon’andraikitra voalohany sy lehibe indrindra amin’ity famoahana antsokosoko volamena sy devises ity dia i Bokassa gasy mihitsy ! »

      – « Fa tsy izay mpiasan’izany AMARANTE izany velively akory ».

      Tsy izay mpiasan’ny orinasa AMARANTE mihitsy no tianay notondroina fa NY ORINASA AMARANTE MIHITSY, misahana ny « SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE » sy izay LEHIBENY eto MADAGASIKARA .

      Ny hamaliany mazava tsara fotsiny « YES » or « NO » ireo FANONTANIANA natranganay ireo, nateraky ny NAMBARANY IHANY, araka ny tatitra avy amin’ny « JA » dia ahitana AVY HATRANY, tsy mila vivavina na tombatombana akory, na tompon’antoka na tsia ny mpitondra fanjakana sy ny mpanao fanjakana Malagasy isaky ny ambaratonga rehetra voakasik’ilay raharaha ,ka IZA AVY IZY IREO :

      « 2. L’agent de SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE, de la SOCIÉTÉ AMARANTE, FOUILLE MÉTICULEUSEMENT leurs sacs, six au total. RIEN ÀSIGNALER :
      « NA TSY NISY volamena hitany tokoa tamin’izay »
      « NA NISY volamena hitany »

      Manarak’izany .
      « NISY ENTANA FANAMPINY NAMPIDIRINA nandritra ny fijanonana tao amin’ny seranana TOLIARA...? [ Eny na Tsia :Nisy sa tsy nisy ?
      ]
      « fa moa TSY MISY SAMPAN’ITY SOCIÉTÉ AMARANTE ITY TOMPON’ANDRAIKITRA amin’ny « SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE » ity AO [amin’ny seranam-piaramanidina TOLIARA] ? [ENY sa TSIA ]

      – « izany AMARANTE izany »
      Ireto misy sites ahitana ny mombamomba azy :

      . https://www.amarante.com/secteurs/secteur-prive/surete-aeroportuaire/
      « Amarante développe depuis 2010 une solide expertise dans le domaine de la sûreté aéroportuaire » [NB hatramin’ny taona 2010].

      . https://www.amarante.com/implantations/afrique
      « Nos implantations AFRIQUE »

      sy koa
      . https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_business/2020/09/18/amarante-en-passe-de-ceder-ses-activites-aeroportuaires,109607151-bre
      « Le groupe de sécurité privé Amarante est en négociations pour céder ses activités aéroportuaires au Sénégal à Securicom Mali »

      Singanina manokana izao dokam-barotra ataony izao :
      Amarante intervient dans les 4 domaines des MESURES ADDITIONNELLES DE SÛRETÉ :
      • Contrôle documentaire et DÉTECTION DES CONTREFAÇONS
      • INSPECTION FILTRAGE des passagers et DES BAGAGES DE SOUTE ET DE CABINE
      • CONTRÔLE et sécurisation DU FRET
      Noho izany andraikiny andavanandro izany no TSY NISALASALANAY hoe : « NIRAI-TSIKOMBAKOMBA sy TETIKA tamin’ireto nanondrana volamena antsokosoko ireto » izy, raha nilaza hoe « RIEN À SIGNALER »
      « [Ka] INONA no antony ? BAIKO AZONY AVY ANY AMIN’NY MANAM-PAHEFANA sy ny MPITONDRA FANJAKANA AMBONY VE sa kosa EFA FANAONY ? »
      Rehefa valian’ny orinasa AMARANTE mazava tsara ireo fanontaniana TSOTRA ireo, dia fantatra AVY HATRANY izay mety ho tompon’andraikitra sy tompon-keloka rehetra ao anatin’ny fitondram-panjakana Malagasy.

      Mazàna moa ny mpitondra fanjakana sy ny mpanao fanjakana Malagasy dia MATAHOTRA sy MISOLELAKA amin’ny orinasa tahaka itony « AMARANTE » itony ka raha misy raharaha metyhahavoa azy, dia HAHODIKODINA haingana any amin’ny zavatra hafa [eto mpiasa madinika amin’ny LADOANY] ny resaka hisakanana ny FIVASAVASANA ny tena toe-draharaha tokony Fitaratra hahitana ny toe-tsaim—pitondra fanjakana matevin-kevitra izany, mihevitra fa bara saina sy sokona ana daholo ny Malagasy rehetra !

    • 7 février à 21:44 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      Fanitsiana kely : [tsy nisy hoe tokony]

      « Mazàna moa ny mpitondra fanjakana sy ny mpanao fanjakana Malagasy dia MATAHOTRA sy MISOLELAKA amin’ny orinasa tahaka itony « AMARANTE » itony ka raha misy raharaha mety hahavoa azy, dia HAHODIKODINA haingana any amin’ny zavatra hafa [eto mpiasa madinika amin’ny LADOANY] ny resaka hisakanana ny FIVASAVASANA ny tena toe-draharaha . Fitaratra hahitana ny toe-tsaim—pitondra fanjakana matevin-kevitra izany, mihevitra fa bara saina sy sokona ana daholo ny Malagasy rehetra ! »

    • 7 février à 23:04 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Ka rehefa tsy ny filoham-pirenena
      no tompon’andraikitra lehibe indrindra
      sady voalohany indrindra
      amin’itony fangalarana harem-bahoaka izay efa tsy mahita intsony izay ho hanina sy ho izay rano ho sotroina sy izay trano ialofana
      fa ailika any amin’ny AMARANTE ilay andraikitra
      dia inona intsony no ilaina filoha ?

      Aleo ny mpifidy ary hifidy AMARANTE hafa hiaro ny hareny sy izay ilainy ivelomana !

    • 7 février à 23:55 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      Re :arsonist 7 février à 23:04 répond à Albatros
      « ^ Ka rehefa tsy ny filoham-pirenena
      no tompon’andraikitra lehibe indrindra
      sady voalohany indrindra
      amin’itony fangalarana harem-bahoaka izay efa tsy mahita intsony izay ho hanina sy ho izay rano ho sotroina sy izay trano ialofana
      fa ailika any amin’ny AMARANTE ilay andraikitra
      dia inona intsony no ilaina filoha ?
      Aleo ny mpifidy ary hifidy AMARANTE hafa hiaro ny hareny sy izay ilainy ivelomana ! »

      Ny AMARANTE no karamain’ny TOKANTRANOM-PIRENENA sy ny VOLA MALAGASY hanao RAHARAHA ANDAVANANDRO [« affaires courantes »] TOKONY HO SAHANIN’NY Fanjakana Malagasy dia ireto vao nampahatsiahivin’ny DOKAM-BARONY naverinay etsy aloha :

      « Amarante intervient dans les 4 domaines des MESURES ADDITIONNELLES DE SÛRETÉ :
      • Contrôle documentaire et DÉTECTION DES CONTREFAÇONS
      • INSPECTION FILTRAGE des passagers et DES BAGAGES DE SOUTE ET DE CABINE
      • CONTRÔLE et sécurisation DU FRET »

      Mazava amin’izy rehetra mahay mamaky teny frantsay fa TSY NY FILOHAM-PIRENENA na ny SAMPAN-DRAHARAHAM-PANJAKANA MALAGASY akory aza no miandraikitra an’ireo – averinay tsara eto - TOKONY HO ASAM—PANJAKANA ANDAVANANDRO [ samy irery ! ]. Io moa ilay hamaivanan-dohan-Itpkl Razamasy Guy Wiilie tamin’ny « PRIVATISATION MIHOHA-PAMPANA » ka dia lasa feno ORINASA JIOLAHY (!) mpampiasa jiolahy amin’itony hoe « entreprise de sécurité » itony. Mbola notohizan’Ingahy Ravalomanana sy ny mpandimby azy io HADALANA BE VAVA IO, miredona ’ity lamaodin-kevitra hoe PPP ity. Ny fivavahan’ny « elite » malagasy ny foto-pinoana niteraka sy iankinany (« École de Chicago » -MiLton FRIEDMAN) no mahapotika ny firenena tsy hisy farany. Ary tsy misy mistery mihitsy fa raha mbola miroso amin’iza nylalana izany, dia na afaka dimampolo taona aza dia mbola himenomenona tahaka izao foana ihany ny Malagasy (raha mbola tsy levona tanteraka miaraka amin’ny fiteny Malagasy ! ) ! Volan-kakanfotra ka ny omaly tsy miova ihany .

      Ataonay fa mihatra amin’ity « AMARANTE » ity ny fehin-kevitra azo tsoahana avy amin’ ny fanadihadiana sy fivoasana maromaro nataon’ny GAZETTE DE LA GRAND ÎLE momba ny RAVINALA AIRPORTS :

      . Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (7ème partie)
      La toute-puissance néocolonialiste de Ravinala Airports a été maintes fois démontrée et dénoncée par notre journal qui défend l’intérêt supérieur […]

      . Airports : Les faits donnent raison à notre journal (6ème partie)
      En concluant un pacte de corruption avec Ravinala Airports, Hery Rajaonarimampianina et certains de ses ministres et conseillers (notamment Rivo […]

      .Ravinalala Airports (5ème partie) : Les faits donnent raison à notre journal
      Les conditions dans lesquelles la concession des aéroports d’Ivato et Nosy Be a été attribuée à Ravinala Airports révèlent tellement […]

      . Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (4ème partie)
      Face à la révélation des scandales qui ternissent l’image de Ravinala Airports, ses responsables réagissent à travers des œuvres caritatives […]

      . Ravinalala Airports (3ème partie) : Les faits donnent raison à notre journal
      Concrètement, que peut-on reprocher à la convention de concession des aéroports d’Ivato et de Nosy Be, d’une durée de 28 […]

      . Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (2ème partie)
      Le régime de Hery Rajaonarimampianina signe un mémorandum accordant pour 25ans une concession de la gestion des aéroports d’Antananarivo-Ivato et

      . Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (1ère partie)
      A de nombreuses reprises, notre journal a condamné les irrégularités entachant l’attribution à Ravinala Airports de la concession des aéroports d’Antananarivo Ivato et […]
      Commission d’enquête parlementaire : Pour un dossier pourri sur le Ravinala Airports !
      Une commission d’enquête parlementaire a vu le jour pour se charger d’un dossier pourri concernant le Ravinala Airports vis-à-vis de […]

      . Ravinala Airports : La tentation hégémonique
      En 1975, l’Etat Malgache change d’orientation politique et privilégie la maîtrise des secteurs clefs. C’est l’époque des nationalisations. La gestion […]
      Ravinala Airports : le DG s’est-il enfui ?
      Vives inquiétudes à Ivato aussi bien au sein des employés du groupe Air Madagascar que ceux de Ravinala Airports la […]

    • 8 février à 08:42 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      Rohy sy famenon’ny tatitra nataon’ny GDGI momba ny « RAVINALA AIRPORTS »

      Re :arsonist 7 février à 23:04 répond à Albatros
      « ^ Ka rehefa tsy ny filoham-pirenena no tompon’andraikitra lehibe indrindra sady voalohany indrindra amin’itony [FAMOAHANA AN-TSOKOSOKO aloha no niresahinay tamin’nypost it FA TSY NY] FANGALARANA harem-bahoaka fa AILIKA [?] ANY AMIN’NY AMARANTE ilay andraikitra dia inona intsony no ilaina filoha

      Ataonay fa MIHATRA amin’ity « AMARANTE » ity ny FEHIN-KEVITRA azo tsoahana avy amin’ ny fanadihadiana sy fivoasana maromaro nataon’ny Gazette de la Grande Île momba ny RAVINALA AIRPORTS » :

      01- Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (1ère partie)

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=51501

      A de nombreuses reprises, notre journal a condamné les IRRÉGULARITÉS entachant L’ ATTRIBUTION À RAVINALA AIRPORTS DE LA CONCESSION DES AÉROPORTS d’Antananarivo Ivato et […]

      « On ne compte plus le nombre de fois où notre journal a démontré l’INCAPACITÉ [sa FIRAISANA TSIKOMBAKOMBA na « complicité » kosa no tena izy ??]  de Ravinala Airports à METTRE UN TERME AUX TRAFICS D’OR AU DÉPART DES AÉROPORTS D’ANTANANARIVO IVATO ET NOSY BE FASCENE (voir nos éditions du 23 novembre et 7 décembre 2020).
      – Commission d’enquête parlementaire : Pour un dossier pourri sur le Ravinala Airports !

      http://www.lagazette-dgi.com/?p=51298

      Une COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE a vu le jour pour se charger d’un dossier pourri concernant le Ravinala Airports vis-à-vis de […]
      « la société concessionnaire Ravinala Airports, formée par le Groupe ADP (35% de l’actionnariat via sa filiale ADP Management), le groupe BOUYGUES (20%) au travers de Bouygues Bâtiment International et COLAS MADAGASCAR, filiale de Colas, à parité, et Meridiam (45 %), qui assure depuis le 23 décembre 2016, l’ EXPLOITATION des aéroports internationaux d’Ivato à Antananarivo et de Fascène à Nosy Be, dans le cadre d’un contrat de CONCESSION signé pour une durée de 28 ans. Le régime Rajaonarimampianina a fortement contribué à LA MISE À MORT D’AIR MADAGASCAR.. Depuis sa mise en service, Ravinala Airports exploite l’aéroport international d’Ivato et AIR MADAGASCAR NE RÉCOLTE QUE DES MIETTES..

      . Ravinala Airports : La tentation hégémonique
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=49789

      « En 1975, l’Etat Malgache change d’orientation politique et privilégie la maîtrise des secteurs clefs. C’est l’époque des nationalisations. La gestion La gestion des aéroports (133 aérodromes dont 29 pistes bitumées) est reprise à l’ASECNA et confiée au Ministère en charge des Transports. En 1990, l’Etat créé l’ADEMA (Aéroports de Madagascar) qui assure la gestion des 12 principaux aéroports. Voulant professionnaliser ce secteur, l’Etat noue un partenariat stratégique avec ADP (Aéroports de Paris qui est une société anonyme détenue aujourd’hui à 50% par L’ETAT FRANÇAIS... A sa demande, ADP sort du capital d’ADEMA en 2005 et l’Etat malgache RACHÈTE les actions d’ADP. En 2015, Madagascar s’apprête à accueillir l’Assemblée Générale de la Francophonie. Le Gouvernement malgache signe un mémorandum accordant pour 25 ans une CONCESSION des aéroports d’Antananarivo-Ivato et de Nosy Be-Fascene au consortium AFEEC/ADEMA en contrepartie des travaux qui comprenaient LE DÉPLACEMENT DE LA BASE MILITAIRE D’IVATO à la charge de l’AFEEC... La concession est attribuée pour 28 ans à la SOCIÉTÉ RAVINALA AIRPORTS (NÉE du consortium ADP INTERNATIONAL, BOUYGUES BÂTIMENT INTERNATIONAL, MERIDIAM ET COLAS), suite à une ENTENTE entachée de corruption avec le régime de Hery Rajaonarimampianina, conclue AU DÉTRIMENT L’ETAT MALGACHE QUI, À CE JOUR, NE DÉTIENT AUCUNE ACTION DANS LE CAPITAL SOCIAL DE RAVINALA AIRPORTS... les TAXES payables par les PASSAGERS ont été QUADRUPLÉES sans qu’aucune amélioration significative n’ait été apportée aux installations. Ces taxes servent À PRÉFINANCER [!]LES TRAVAUX...

      « Ravinala Airports RÉCUPÈRE LES ACTIVITÉS DE VENTE HORS TAXES DE SOFITRANS ainsi que quelques sociétés malgaches opérant dans la zone sous douane d’Ivato. Ces activités sont confiées à un consortium de sociétés malgaches CONTRÔLÉES par des ÉTRANGERS et la société suisse DUFRY connue pour des scandales de CORRUPTION dans des pays d’Afrique... Air Madagascar, qui est pourtant dans son propre pays, NE DISPOSERA DONC PLUS D’UN LOUNGE À IVATO. Elle devra utiliser un salon commun dont la gestion a été confiée à la SOCIÉTÉ TURQUE TAV FILIALE D’ADP. C’est une HONTE [...] »

      . Ravinala Airports : le DG s’est-il enfui ?
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=42779
      « Vives inquiétudes à Ivato aussi bien au sein des employés du groupe Air Madagascar que ceux de Ravinala Airports la […]
      « son DG est parti à bord du dernier vol de rapatriement vers la France. PATRICK COLLARD SE SERAIT ENFUI, AUX DIRES DES EMPLOYÉS D’IVATO. Le DG de Ravinala Airports n’aurait pas suivi le même canal que les passagers ordinaires mais aurait embarqué directement à bord de l’avion d’Air France. On ne sait pas si son passeport est passé devant les autorités aéroportuaires. »
      (Hofaranana)

    • 8 février à 08:52 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      Rohy sy famenon’ny tatitra naton’ny GDGI momba ny « RAVINALA AIRPORTS »
      Re :arsonist 7 février à 23:04 répond à Albatros
      « ^ Ka rehefa tsy ny filoham-pirenena no tompon’andraikitra lehibe indrindra sady voalohany indrindra amin’itony [FAMOAHANA AN-TSOKOSOKO aloha no niresahina tamin’ity post it FA TSY NY] FANGALARANA harem-bahoaka fa AILIKA [?] ANY AMIN’NY AMARANTE ilay andraikitra dia inona intsony no ilaina filoha »

      Ataonay fa MIHATRA amin’ity « AMARANTE » ity ny FEHIN-KEVITRA azo tsoahana avy amin’ ny fanadihadiana sy fivoasana maromaro nataon’ny Gazette de la Grande Île momba ny RAVINALA AIRPORTS »
      (Tohiny sady farany)

      02 – Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (2ème partie)
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=51623

      Le régime de Hery Rajaonarimampianina signe UN MÉMORANDUM ACCORDANT POUR 25ANS UNE CONCESSION DE LA GESTION DES AÉROPORTS D’ANTANANARIVO-IVATO et […]

      03– Ravinalala Airports (3ème partie) : Les faits donnent raison à notre journal
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=51895

      Concrètement, QUE PEUT-ON REPROCHER À LA CONVENTION DE CONCESSION des aéroports d’Ivato et de Nosy Be, d’une durée de 28 […]

      04– Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (4ème partie)
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=52018

      Face à la révélation des SCANDALES qui ternissent l’image de Ravinala Airports, SES RESPONSABLES RÉAGISSENT À TRAVERS DES ŒUVRES CARITATIVES […]

      05– Ravinalala Airports (5ème partie) : Les faits donnent raison à notre journal
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=52204
      LES CONDITIONS DANS LESQUELLES LA CONCESSION DES AÉROPORTS D’IVATO ET NOSY BE a été attribuée à Ravinala Airports révèlent tellement […]

      06 – Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (6ème partie)
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=52362
      En concluant UN PACTE DE CORRUPTION avec Ravinala Airports, Hery Rajaonarimampianina et certains de ses ministres et conseillers (notamment Rivo […]

      07– Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (7ème partie)
      .http://www.lagazette-dgi.com/?p=53019
      « TOUTE-PUISSANCE NÉOCOLONIALISTE de Ravinala Airports a été maintes fois démontrée et dénoncée par notre journal qui défend l’intérêt supérieur […]

  • 7 février à 13:10 | Albatros (#234)

    2ème partie :

    La thèse du « vol illégal » battue en brèche

    Dès le 5 janvier, la douane a assuré qu’elle n’a « pas été saisie pour les formalités d’usage au départ » dans les délais impartis, « ce qui explique son absence au départ du vol à l’aéroport d’Ivato, Antananarivo, où les passagers et bagages ont été embarqués ». Selon plusieurs sources dans l’aéronautique, il est cependant courant que les formalités douanières se fassent dans le dernier aéroport avant la sortie du pays. À Tuléar donc, où l’avion s’est arrêté, officiellement pour refaire le plein de carburant, mais où les contrebandiers auraient pu charger l’or.
    Même tonalité le 7 janvier, quand, entouré de pas moins de six ministres – Défense, Justice, Police, Mines, Transport et Affaires étrangères – Richard Ravalomanana, le secrétaire général de la gendarmerie, avait affirmé : « Il n’y a pas eu de contrôle de la PAF. Il n’y a pas eu de contrôle de santé non plus, ni de contrôle des douanes. Donc [l’avion] est sorti illégalement de Madagascar. » À ses côtés, également présents ce jour-là, le directeur des douanes et celui de l’aviation civile de Madagascar acquiescent.

    Or, les documents prouvent que la compagnie STA a bel et bien informé l’ACM, le 30 décembre, qu’il s’agissait d’un vol international. Le plan de vol a été transmis aux autorités, y compris l’arrêt à Tuléar, comme en témoigne, par exemple, un email d’autorisation de la partie sud-africaine.

    La déclaration de la douane de Tuléar, signée et tamponnée par le douanier sur place, prouve en outre qu’il y a bel et bien eu un contrôle lors de l’escale. Sur une photo prise lors de celle-ci, et qui a fuité sur les réseaux sociaux, on voit d’ailleurs clairement les six valises embarquées à Antananarivo être contrôlées à Tuléar, avec le douanier à côté. De plus, les reçus de paiement pour le déplacement des services de santé, de la PAF et de la gendarmerie prouvent qu’ils étaient sur place à Tuléar aussi.

    Sollicités par Jeune Afrique, la direction de la douane a souligné que le commandant de l’avion « n’a pas respecté les dispositions de l’article 70 du Code des douanes qui stipule que les marchandises transportées par un aéronef doivent être inscrites sur un manifeste signé par le commandant de l’appareil ». Faute de ce document, la douane « n’a pas pu procéder ni à la fouille des passagers ni au scannage des marchandises embarquées ». Elle affirme par ailleurs que l’or et les devises étaient « bien dissimulées à l’intérieur de l’avion », et non dans les valises.

    La gendarmerie a de son côté affirmé n’avoir « jamais donné son feu vert au vol », selon un communiqué signé par Richard Ravalomanana. Selon lui, la gendarmerie a été abusée par le gendarme de Tuléar, qui aurait « signé le papier au nom de la GTA ou Gendarmerie de transport aérien, une unité qui n’existe pas à Madagascar ». Le gendarme en question a d’ailleurs été « arrêté » et devrait bientôt « être déféré au parquet pour corruption, complicité de trafic d’or, et usurpation de fonction », précise le secrétaire général de la gendarmerie.

    Pour l’heure, l’instruction est toujours en cours. Outre les douze personnes placées en détention provisoire, la justice malgache souhaite également auditionner plusieurs douaniers, mais pas avant que le ministère des Finances, leur autorité de tutelle, n’accepte la levée de leur immunité. Si, à Madagascar, la date du procès n’est pas encore connue, en Afrique du Sud, la première audience qui devait se tenir ce lundi 1er février a été reportée au 19. Une audience très attendue à Antananarivo.

    Fin dde citation.

    • 7 février à 13:22 | Rainingory (#11012) répond à Albatros

      Albatros,
      Merci beaucoup.
      Bon dimanche.

    • 7 février à 13:44 | arsonist (#10169) répond à Albatros

      Andry Rajoelina est le premier et le plus grand responsable de cette tentative de détournement de propriété appartenant aux populations malgaches déjà victimes de la plus noire des misères .

      Mais cet ex-DJ [dont le niveau d’instruction est ric-rac celui d’une classe de 3e de collège] n’a pas le courage et encore moins la force intellectuelle de reconnaître ses manquements et surtout ses actes malhonnêtes dignes d’un maffioso .

      Mais soutenus par les pourris qui le servent il va à tout prix s’accrocher au pouvoir pour continuer ses terribles méfaits .

      La pourriture qui ronge le système malgache ressemble à celle du poisson : cela commence par la tête !

    • 7 février à 19:55 | kartell (#8302) répond à Albatros

      La lecture de ce document de presse interroge sur plus de points de détails où comme chacun le sait, le diable se tient dedans !...
      1.Pourquoi ont-ils décollé au patron-minet depuis la capitale alors que l’espace aérien est aujourd’hui peu fréquenté, dans un but unique de discrétion ?...
      2.Au départ, le contrôle des bagages aurait été effectué et apparemment sans rien suspecter car les bagages à main étaient vides mais il permettait aux passeurs de parader devant les caméras de surveillance en se fournissant un alibi de poids !...
      3.Et si en définitive, le chargement de l’or avait eu lieu en définitive à Tuléar ?’..
      4.Avantage d’un dispositif : moins de gens à mettre dans la confidence qu’à Ivato et moins de gens à arroser, par conséquent ou plus près de lieu de production ou de la fabrication des lingots ?...
      5.Pourquoi le jet privé n’avait-il pas envisagé un vol direct depuis Ivato largement dans les possibilités de cet avion, sinon pour faire cette escale essentielle à Tuléar : le changement de l’or ?’...
      6.Pourquoi l’avion civile n’a-t-elle pas dénoncé, en temps et en heures, aux autorités compétentes la sortie non autorisée du jet dès lors où elle a constaté que l’avion avait quitté l’espace national ?’.
      7.Certains avancent un certain nombre de vols précédents sur Johannesburg ?,quel élément déclencheur aurait permis de découvrir le pot aux roses alors que pour les autres : ni vu, ni connu, l’oeuvre d’une balance ?’..

  • 7 février à 13:21 | arsonist (#10169)

    Ny fifanandrinana amin’i Bokassa gasy sy ireo andevony manompo azy dia hitranga tokoa .

    Fa ny andro hitrangàn’izay fifanandrinana izay no asa .

    Tsy ivakiana loha izay fanakiviana ataon’ny andevom-poza , toy izay ataon’ity besileo foza femelle couillue isandra ity eto .
    Antom-pivelomana ahazoany miaina io ataony io .

    Ny fahaveloman’ny olona toy itony besileo foza femelle couillue isandra itony anefa dia tsy afaka miara-monina mihitsy amin’ny fahafaham-bahoaka . Satria :
    (i) na mbola miaina ny olona toy itony foza isandra sy Bokassa gasy itony , dia voageja sy voandevo ary voahalatra fananana foana ny vahoaka [toy izao iainana ankehitriny izao]
    (ii) na kosa levona tanteraka tsy misy intsony hatrany amin’ny hangany sy ny avelony ny olona toy itony Bokassa gasy sy foza isandra itony , dia ho afaka miaina anaty fahafahana sady tsy voahalatra fananana intsony ny vahoaka .

    • 7 février à 15:26 | Shalom (#2831) répond à arsonist

      amen ! izay tokoa

  • 7 février à 15:00 | Shalom (#2831)

    @ 7 février à 12:18 | Vohitra (#7654)
    ...
    En ce dimanche matin, j’aimerai bien partager avec vous l’œuvre d’un écrivain et poète Français, une œuvre qu’il avait conçue vers 1548,


    Il y a presque 5 siècles mais l’analyse reste d’actualité.
    Il reste maintenant à :
    - déterminer qui sont ceux qui ne veulent pas être des "andevo" pour mener la lutte contre le tyran
    - trouver la stratégie pour que ceux-ci ne se divisent pas, car toute division créera de nouveau tyran

    • 7 février à 20:47 | zandede (#10615) répond à Shalom

      Shalom
      Miarahaba anao ary mirary soa.
      Ny soataovina repoblikana gasy dia fanompoana fanjakana ray amandreny.Tsy vitany hoe zaza
      bodo tsy manan tsaina andinika ny vahoaka fa raisina toa ny "andevo" Marina ny voalazan’i Vohitra. Tsy misy mpanao politika eto fa mpilalao politika na ny mpitondra na ny mpanohitra. Raha tsy miova io soatoavina sadasada io diatsy hisy fampandrosona eto. Satria ny tompony fahefana dia ny vahoaka ary mindrana ny fahefany ny mpitondra dia tsy maintsy manao tamberina andraikitra ny mpitondra. Ny olana anefa dia miray tsikombakomba aminy mpitondra na ny tompomenakely eto antoerana na ny vahiny mpamatsy vola. Ny vaha olana dia ovaina ny lalampanorenana ary azo esorina tsy misy antakandro ny mpitondra rehetra tsy mahavita ny andraikiny .Ny vahoaka koa dia tsy tokony ho lalaoviny ny mpilalao politika. Mila fanabeazana izany. Indrisy anefa.... Malalhelo anao aho ry Taniko.

  • 7 février à 16:24 | Rainingory (#11012)

    HO AN’IZAY LIANA,

    « Erick Manana mivazo Razilinah »
    ANIO ALAHADY 07 FEV INDRAY DIA HO TOHIZANTSIKA MIARAKA @ i JENNY,
    « TAFA sy VAZO mandritry ny ADIN’ NY TELO ! »
    . 15H (Europe)
    . 17H (Madagascar)
    INFOS/ www.tafasyvazo.com

  • 7 février à 18:50 | Shalom (#2831)

    Tsetsatsetsa tsy haritra :

    1) Ny resaka 7 febroary 2009 : f’inona no tsy hamerenana ny fitsarana iny famonoan’olona iny amin’izao fotoana indrindra fa efa eto an-toerana avokoa ny olona nolazaina fa tafiditra amin’iny resak’iny ?

    2) Ahoana ilay resaka MBS namoahana ilay "ordonnance de référé à bref délai", izany no demokrasia foza,

    Mampalahelo : an’ity fitondrana ity ny FAHEFANA REHETRA, mba hanaovany inona anefa izany ?

  • 8 février à 10:22 | Ngeda (#10235)

    Bekoto mba tena misy vaotahira kely ve ny ao anatiny Atidoha kelinao io ? Ity ary mba valio hahafantarany be sy ny maro faha mba matotra ianao amin’ireo Commentaires ataonao eto : Ilay Orinasa ao Dubaï milaza faha an’azy ireo Volamena tratra tany Afrique du Sud. Voalaza tamin’izany faha Nangalarin’izy Telo ( 3 ) io Volamena io. Eto manombaka ny Cinéma. Volamena halatra Nihainga tany Dubaï, tonga teto Antananarivo " Dubaï-Tana " Avy eo dia Nihaiga teo Ivato ireo Volamena ho entina any Afrique du Sud " Escale " io satria Destination Finale Dubaï. Fanontanina : IZA NO TENA CANCRES raha izay io TRAFIC io. Qui sont les CONS dans cette Affaire et BEKOTO il sera......Courage mba valio mba Hitsarana anao faha efa Mankaleo mihintsy ianao eto aminy M.T eto.

  • 8 février à 17:00 | Albatros (#234)

    En complément du post du 07 février 19:55 de Kartell (#8302).

    Ce type d’avion a effectivement un rayon d’action de plus de 3 000km (entre Ivato et Johannesburg il y a moins de 2 200 km !) et qu’un atterrissage à Tuléar suivi d’un décollage est plus gourmand en carburant qu’un vol stabilisé en altitude de croisière !.

    On peut se poser la question de la nécessité du "refuelling" à Tuléar. Je ne pense pas que la différence de prix du fuel entre Ivato et Tuléar soit si importante que ça pour justifier ce stop.

    • 9 février à 09:00 | lysnorine (#9752) répond à Albatros

      NAHOANA MOA NO TSY NOFOTORINA HATRAMIN’NY ANTSIPIRIANY NY TENA ANTONY MARINA NAHATONGA NY HAMPIHAZOANA ILAY “SIDINA” any TOLIARA ?
      Re Albatros 7 février à 13:10 & J.A.
      « À Tuléar donc, où l’avion s’est arrêté, OFFICIELLEMENT POUR REFAIRE LE PLEIN DE CARBURANT, mais où les contrebandiers AURAIENT PU CHARGER L’OR »

      NAHOANA MOA NO TSY NOFOTORINA HATRAMIN’NY ANTSIPIRIANY NY TENA ANTONY MARINA NAHATONGA NY HAMPIHAZOANA ILAY “SIDINA” any TOLIARA ?

      Hampidirana mpandeha fanampiny ve ? sa hampidirana ENTANA ?

      Tokony ho voavaly AVY HATRANY, tsy misy hambahamba, ireo fanontaniana tsotra ireo, sady hitana ny VOALOHAN-DAHARANA eo amin’ny famotorana ny raharaha.

      Koa matoa « nailika » tamin’ny zavatra azo heverina ho tay tsy raha ihany ny famotorana, dia...« ao raha ».

      TSY MITOMBINA mihitsy manko, NA KELY AKORY AZA, ny fanambarana avy amin’ny manam-pahefana hoe hanampy lasantsy !

      Ny maha-LAINGA MARIVO TOTRA raketin’izany sy ny tokony haminavinana ny TENA ANTONY dia efa nasongadin’ny fanontaniana natrangan’i kartell etsy aloha tsara hoe :

      « 5. POURQUOI le jet privé n’avait-il pas ENVISAGÉ UN VOL DIRECT depuis Ivato largement DANS LES POSSIBILITÉS DE CET AVION, sinon pour faire cette escale essentielle à Tuléar : le changement de l’or ?’

      « 4. par conséquent [être] ou plus près de LIEU DE PRODUCTION OU de la FABRICATION DES LINGOTS ?. »
      [kartell 7 février à 19:55 répond à Albatros].

      Mbola nohamafisin’i Albatros rahateo koa ny TSY MAMPITOMBONA io FANAMBARANA « ÔFISIALY » momba ny hoe tsy maintsy manampy lasantsy ao Toliara ilay sidina avy any Ivato alohan’ny hanohizany diany mankany Johannesburg !
      [Albatros 8 février à 17:00]
      « Ce type d’avion a effectivement UN RAYON D’ACTION DE PLUS DE 3 000KM (entre Ivato et Johannesburg il y a moins de 2 200 km !) et qu’un atterrissage à Tuléar suivi d’un décollage est plus gourmand en carburant qu’un vol stabilisé en altitude de croisière !.
      « On peut se poser la question de la NÉCESSITÉ DU "REFUELLING" à Tuléar. »

      TSY MAINTSY VOATERY HANAMPY LASANTSY tao Toliara ve ilay fiaramanidina « PIPER PA-42 CHEYENNE III » raha niala teo « IVATO-NTANANARIVO » ho any amin’ny « OR Tambo International Airport » (Johannesburg) ??

      Mazava ho azy fa « TSIA » no valiny araka ny voamarin’ireto tarehi-marika tsotsotra ireto :

      https://www.airmilescalculator.com/distance/tnr-to-jnb/
      Distance between Antananarivo (TNR) and Johannesburg (JNB)
      FLIGHT DISTANCE from Antananarivo to Johannesburg (Ivato International Airport – OR Tambo International Airport) is 1328 miles / 2137 kilometers / 1154 NAUTICAL MILES. Estimated flight time is 3 hours 0 minutes.
      na koa :

      https://www.flightpedia.org/distance-antananarivo-to-johannesburg.html
      FLIGHT DISTANCE from Antananarivo to Johannesburg
      2155 kilometers / or 1163 nautical miles.
      Total distance from Antananarivo to Johannesburg is 2155 kms equals to miles and 1163 NAUTICAL MILES.
      Flight time from Antananarivo to Johannesburg is 6 hours 25 minutes

      KANEFA
      – Re : PIPER PA-42 CHEYENNE III
      https://www.aircraftcompare.com/aircraft/piper-pa-42-cheyenne-iii/
      . Engine : 2x P&WC PT6A-41/61 Turboprop [Pratt and Whitney] ;
      . Max Cruise Speed : 305 knots-565 Km/h ;

      . TRAVEL RANGE : 2,270 NAUTICAL MILES-4,204 KILOMETERS [vs.1163 NM- 2173 kilometers, IVATO-OR TAMBO]

      . Service Ceiling:35,000 feet

      Koa TSY MAHAGAGA ary, araka ny fiheveranay, raha toa ka tonga dia MAODIMAODY ny mpiandraikitra ny
      « SECURITÉ » -n’ny seranam-piaramanidina OR Tambo Johannesburg vantany vao nahafantatra amin’ny « plan de vol-ny » fa mbola HIVILY ANY TOLEARA ilay PIPER PA-42 CHEYENNE III niainga teo Ivato ho any aminy ! Ka hanontany tena izy hoe : INONA MARINA no TENA ANTONY ilay fihazoany any Toliara alohan’ny hisidinany mankaty Johannesbourg ?

    • 12 février à 17:28 | Ibalitakely (#9342) répond à Albatros

      Izao ny fanampim-panazavana azo omena anao Lysnorine : atao daholo io fanodikodinana saim-bahoaka rehetra io, ohatra hoe avy any Mali ireo volamena 73,500 Kg ireo ;dia izao indray lazaina fa misy orinasa any Dubaï sahy milaza ho tompony. Raha tena marina ange izany, ka tena azy marina ireo volamena73,500Kg ireo, ny tompon’ilay orinasa mihintsy no sady milaza mazava ny tena anarany [1]* no manambara fa tena azy tokoa ireo volamena ireo [mampiseho avy hatrany ny ttsy & na ny"références" an’izay ttsy rehetra ananany, & tsy adinony koa ny mambarany ihany koa fa na ny volamena efa tafavoakany taloha [30 sa 40 tonnes hono raha izao itsika miresaka izao] na ny mbola ho avoakany eto .Fantany tsara rahateo fa efa lasa raharaha iraisam-pirenena ilay izy satria sady tany ivelany, RSA, no tratra ny entana (& ny vola $ bobaka, asa ho lazainy fa azy koa ve ??), no efa manaraka akaiky dia akaiky rahateo ny raharaha na ny Interpool na ny FBI sns. Dia ny miala andraikitra & mandà ho tsy tompony aza no tokony ataony fa tsy mitonon-tena tahaka ny lolofotsy sahala @ izao ??
      [1]* Fanaon’ny mpandraharaha malagasy malaza iray eto Madagasikara koa ny manao itony antsoina hoe »prête-nom » itony any ivelany any rehefa manao aferafera tsy dia mazava, ohatra manana orinasa na compagnie aérienne & raopilana vitsivitsy izy, fa rehefa jerena ny ttsy momba ireo fiaramanidina ireo dia orinasa atsy Maorisy izay tantana Sinoa iray izay, tahaka ilay resaka Panama papers izay voalaza fa tsy amin’ny anarany f @ anaran’olon-kafa,no misoratra ho tompon’ireo fiaramanidina ireo.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS