Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 15 mai 2021
Antananarivo | 07h05
 

Economie

Adoption de la loi de Finances

Une responsabilité de l’exécutif et du législatif

mardi 30 octobre 2007 | Felana

Les rôles de la Société Civile ne se limitent pas aux observations critiques. Elle a aussi pour rôle de veiller activement sur la vie nationale. En cette période de session budgétaire, elle veille sur l’adoption des lois des Finances. Le communiqué du Sefafi (voir p.18) en donne des précisions. Elle rappelle que cette initiative est conduite dans l’espoir que les différents acteurs assumeront leurs rôles et leurs responsabilités et que la session budgétaire de l’Assemblée Nationale et du Sénat donnera lieu à des débats significatifs.

En effet, la préparation de la loi de finances implique un calendrier et des concertations entre les ministères techniques et le ministère des finances ainsi qu’une consultation des bailleurs de fonds et de la société civile.

L’élaboration et l’adoption de la loi de finances évoquent donc une responsabilité de l’exécutif et du législatif.

Mais les observations et les suggestions émises par les divers groupements professionnels doivent être, elles aussi, prises en considération. Donc, même si l’Assemblée est monolithique, les débats d’idées doivent avoir place pour l’intérêt général de la population et le respect des procédures.

Notons que le projet de Loi de Finances 2008 a fait l’objet d’ajustement et vient d’être adopté par le gouvernement.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS