Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 07h04
 

Economie

SAVA : Filière vanille

Une plate-forme est née

lundi 2 juillet 2007 | Adrien R.

A quelques jours de l’ouverture de la campagne de la vanille, un plate-forme pour la concertation a vu le jour depuis vendredi dernier à Sambava entre les acteurs de la filière vanille. Cette entité est appelée à relayer le GNIV (Groupement National Interprofessionnel de la Vanille) pour coordonner le système vanille à l’échelle de la région SAVA (Sambava, Antalaha, Vohémar, Andapa). Sous l’égide du directeur de développement régional (DDR) de la région SAVA, Jaotombo Augustin, la mise en constitution de cette plate-forme s’est déroulée ce vendredi à la salle de conférence du siège de district de Sambava. Tous les corps représentant les acteurs de la filière ont été présents à cette occasion, à savoir, les exportateurs regroupés au sein du GNEV (Groupement National des Exportateurs de la Vanille), les préparateurs-collecteurs et les paysans producteurs.

A l’issue d’un scrutin, est élu président du plate forme M. Tiazara Réné de la société Vanille Mad, lequel sera secondé par Adolphe Sylvain, un préparateur-collecteur venant d’Antalaha, en tant que vice-président.

Echange d’expériences

Ils seront entourés par deux secrétaires, M. Rafidy Jean François et Tsiarovana Dieu Donné, respectivement issus du groupe des planteurs ainsi qu’un trésorier répondant au nom de Ita Jacques, un candidat présenté également par le groupement des planteurs. Par ailleurs, quatre conseillers font également partie des membres du bureau. Il s’agit de l’exportateur Low Hong et du préparateur-collecteur Jaoasy, avec deux autres planteurs qui sont Tsilanizara Christophe et Clément Germain. Comme à l’époque du GNIV, une part des ristournes de la vanille sera affectée pour le budget de fonctionnement de la plate-forme.

Prochainement, cette entité de concertation de la vanille aura son Conseil d’Administration dont les membres seront composés d’une part, par des personnes issues des services déconcentrés (sécurité publique, conditionnement, douane agriculture, commerce), et des membres de la collectivité décentralisée (Région et communes), d’autre part.

A noter que cette séance de constitution a été suivi d’un échange d’expérience entre les collègues présents.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS